Nécessité de faire l'Antifouling chaque année.

Bonsoir à tous.

J'ai acheté un 12 m acier en Hollande l'année dernière que j'ai ramené (par la mer) et que j'adore.
Comme je l'avais assez bien négocié, j'avais gardé un budget pour effectuer quelques travaux bien qu'il était en très bon état. Bien qu'étant un ancien professionnel du bâtiment (retraite oblige) et assez manuel, je ne pratique pas les travaux sur mon bateau et les confie aux professionnel. Cet hiver, j'ai fait revoir l'électricité et ai fait changer l'électronique qui fonctionnait mais qui était obsolète. J'ai fait faire également une révision complète du moteur avec changement du presse étoupe et du tourteau, changement du coude échappement et connexion, courroie de distrib ... et toute la révision et entretien classique.
J'ai fait refaire également l'antifouling. J'ai eu une facture assez conséquente mais prévue et provisionnée et les nav de cet été ont été très agréables car le bateau était en super état de marche. Un mois et demi de nav sans problème.
Par contre, après réflexion, j'ai trouvé que le poste "antifouling" était un peu élevé. La facture s'est monté à 1500.00 euros TTC (Nettoyage de la carène qui était très sale + main oeuvre + anodes + antifouling et divers) Habituellement sur mon ancien bateau (Westerly Duo 29) j'avais un forfait de 400.00 euros TTC. Ma question est donc la suivante :
Est-il possible et raisonnable de faire l'antifouling tous les 2 ans et de passer un coup de Karcher uniquement tous les ans ? Le fait de passer le Karcher n'enlève t-il pas l'antifouling et dès que l'on passe le Karcher il faut impérativement refaire l'antifouling ?
Merci pour votre retour et bon vent.

L'équipage
29 sept. 2021
29 sept. 2021
1

malheureusement le karcher n’enleve pas l’antifouling,peut etre un peu mais pas plus.
quand on voit l’energie qu’il faut depenser pour retirer toutes ces couches de peinture.. avec un grattoir de 6 cm de large,c’est du sado maso,et en général tes épaules s’en souviennent.
je mets 3 couches d’antifouling et j’arrive a sauter une annee.
pour info,il me faut 20 l d’AF pour 3 couches,ca fait deja plus de 1000€.
la main d’oeuvre + anodes + karcher on doit avoisiner les 1500€ rapidement.


29 sept. 2021
0

Comme dit Mitch, l'antifouling n'est pas gratuit. Nous avons payé $1157 pour une seule couche d'ACT. Plus que la moitié, c'est la main-d'oeuvre. $300 que pour la peinture.


29 sept. 2021
0

Pour espacer les carénages complets, il faut regarder du coté des antifoulings à ultrasons. C'est justement sur une coque en acier qu'ils sont le plus efficaces.

Une des grosses difficultés est le nombre et l'emplacement des émetteurs, afin que soient protégés la coque, la quille et la propulsion.
Une autre est que cela nécessite une alimentation électrique permanente quand le bateau est à l'eau.

Ce n'est pas fait pour avoir une coque parfaite en permanence mais avec un coup d'éponge régulier, on garde une coque très acceptable. En faisant un carénage tous les deux ans, la partie nettoyage est très facile et on doit donc gagner encore en main d'œuvre.


29 sept. 2021
1

Bonjour,

comme je le dis aussi, l' antifouling coûte très cher... et pollue un max (je sais, les bateaux de guerre, de commerce et de pêche polluent bien plus...).

Du coup, je suis depuis plus de 4 ans sans antifouling du tout.
Après sablage de ma coque en alu, j' ai laissé les œuvres vives brutes d' alu, et avec le recul, je suis 100 % satisfait de cette solution (si ma coque avait été en acier, j' aurais bien-sûr fait un traitement époxy pour protéger la carène de la corrosion).

Au niveau contraintes, à mon port d' attache (à échouage 2 fois par jour en Bretagne sud), mon canote ne se salit pas plus vite que ses voisins de quai utilisant de l' antifouling.

Quand je suis en croisière, et donc avec le bateau à flot en permanence, çà nécessite un nettoyage plus ou moins fréquent selon la zone de navigation:
-dans les îles Britanniques, au bout de deux mois, la perte de vitesse est de l' ordre du demi noeud, sans nettoyage intermédiaire.
-en Espagne/Portugal, il ne faut que 15 j/3 sem pour arriver au même résultat
-aux Açores, bien que l' eau soit plus chaude, ma coque est restée relativement propre un mois sans intervention.

J' ai fabriqué une brosse (genre LULU), composée d' un ancien demi-wishbone de planche à voile, au bout duquel j' ai fixé une brosse genre lave-pont et un flotteur sur le dessous.

Cà me permet de faire des brossages réguliers (bateau à flot), il n' y a que la quille que je n' arrive pas à faire en totalité.
Le tout étant de ne pas attendre qu' il y ai des concrétions pour nettoyer.
C' est beaucoup moins fatigant de passer un léger coup assez souvent que d' attendre que ce soit dégueulasse.

C' est économique, écologique, et ayant zéro produit polluant sous ma coque, je carène où je veux/peux.

Gorlann


29 sept. 2021
2

Une coque acier demande un entretien soutenu obligatoire pour éviter l'évolution défavorable et couteuse amenant à terme à refaire un sablage pour repartir à zéro. Ainsi vouloir espacer un carénage nécessaire peut être contre économique ! Si le système de peinture initial a été bien fait et a résisté aux agressions diverses, un grand nettoyage au Karcher qui ne doit pas alors ressembler à un hydrogmmage permet de nettoyer la coque et de donné une surface bien préparée de l'ancien antifouling pour remettre rapidement du nouvel antifouling. Parfois on est obligé de commencer par une bouvelle sous couche, ce qui double alors le travail de peinture
Perso mon DI acier a du finalement être ressablé au bout de 20ans. Les dernières années j'avais eu le tord d'espacer trop les carénages ce qui avait été néfaste pour la coque surtout au niveau de la ligne de flottaison. Le sablage et la mise en place du nouveau sytème de peintures avait été sous traité mais naturellement j'assurais sinon l'entretien annuel ou bi annuel, le pro n'intervenant que pour la sortie/retour du bateau un peu par économie mais surtout parce que souvent la sous traitance est trop chère voir inacceptable ou surtout on ne peut hélas pas faire confiance (grande méfiance à pratiquer dans le monde du nautisme amateur !) Le Karcher et l'antifouling d'un 11 à 12m occupent une demi journée d'un travail facile (sauf pour le puit de dérive plus astreignant).


29 sept. 2021
0

Bonsoir Outremer,

çà n' est pas parce qu' on se passe d' antifouling qu' on inspecte pas sa coque régulièrement... bien au contraire!

De plus, j' ai un gros doute sur le fait que l' antifouling ai un quelconque effet anticorrosion.

Un bon nombre de plaisanciers utilise de l' antifouling plus par habitude que par nécessité.

La preuve dans mon port d' attache où mon bateau est le SEUL à ne pas en avoir, et il n' est pourtant pas plus sale que les autres!

Gorlann


outremer:Je n'ai pas écris que l'antifouling avait des vertus anticorrosion sauf le Métagrip . Mais cette occasion annuelle fait une obligation de nettoyer la coque et de traiter les problèmes éventuels.Malgré l'antifouling, à Marans, une année la coque était tellement couverte de moules que le bateau état presque ingouvernable qu'il m'a fallu échouer en catastrophe à Charron, port juste après, pour passer une après midi à tout gratter pour pouvoir enfin partir en Vacances !·le 29 sept. 22:21
CapCool:"Par habitude", mais oui, je n'y avait pas pensé...Personnellement, je fais moi-même mon carennage, et je suis désolé de te dire que je ne crève pas "par habitude", je ne suis pas maso.·le 09 oct. 09:26
29 sept. 202129 sept. 2021
0

Le concept de la brosse à bateau est génial, et devrait devenir presque automatique partout (comme pour les lave-auto) ...
Sauf que la plupart des bateaux ne sortent pas assez souvent pour que le coup de brosse soit assez régulier ...
Mais c'est clair que des grands ports comme les minimes, Cherbourg, Le Havre .. Pourrait s'équiper.

@Gorlann : je suis totalement en phase avec l'idée de ne pas avoir de produits toxiques sous la coque.
Néanmoins, je t'invite à essayer une fois de mettre un truc genre meta-grip :
Ce n'est pas un antifouling, mais pour avoir testé, le fouling part mieux là où il y en a par rapport à l'alu brut.
(par contre, ca fait anode, donc ca part un peu avec le temps... Mais quelque part, ce n'est pas plus mal)

Pour une coque en acier, un antifouling matrice dure (au cuivre) est prévu pour tenir bien plus longtemps, avec bien moins de rejets dans l'eau
C'est moins efficace que de l'érodable, c'est sûr, mais ca permet d'y gagner sur tout le reste (sans aller jusqu'à l'extrême de ne rien mettre du tout)


29 sept. 2021
1

Attention ...mettre un antifouling au cuivre sur un bateau acier est certes moins dangereux pour la coque que sur un bateau alu mais si le bateau acier est choupé... ( zinc à chaud ou traitement au zinc silicate ( doxanode, metagrip ...) vous risquer fort de détruire cette protection au zinc ...


29 sept. 2021
0

Bonsoir Peuwi,

je pense également que le Meta-grip est un plus pour une coque alu sans antifouling.

j' ai d' ailleurs cet été aux Açores, croisé le skipper d' un Patago 50 qui venait de faire ce traitement, et qui avait bon espoir de ne pas avoir à ressortir le bateau pendant... 10 ans.

D' ailleurs au passage, il en était à 4 (ou 5?)ans d' utilisation d' antifouling électronique à ultrason, et, tout comme Chtit Luma (qui a pris -1 on se demande pourquoi?), en était hyper satisfait (système Jaycar avec deux émetteurs et 4 sondes).

Dans mon cas, j' arrive à gérer ma carène brute sans problème, et je crains un peu, si je lui fait un traitement au meta-grip, d' avoir des problèmes avec les "zotorités" à l' occasion de carénages.
Bien que le carénage au "karcher" soit interdit dans mon port comme dans tout le Finistère, je ne me prive pas pour le faire, et pense qu' en cas de problème avec les flic-mar, il sera bien plus facile pour ma défense d' avoir zéro produit sous ma coque que quelques couches de Meta-grip.

Gorlann


kea:Exactement, c'est un très bon copain et c'est lui qui m'a convaincu d'installer le même système jaycar sur mon Ovni395...depuis 2 ans qu'il est installé, plus aucun coquillage et je carène le bateau en apnée en une heure...le fouling se retire avec une simple éponge pour poêle tefal...je navigue en Polynésie donc en zone tropicale...et je carène le bateau en moyenne 1 fois par mois...je n'ai pas enlevé le vieil antifouling qui est posé sur les sous couches epoxy mais il n'a plus aucune efficacité réelle...le système à Ultrasons fonctionne donc même si c'est moins efficace que les premiers mois d'un très bon antifouling pour alu...·le 29 sept. 22:56
30 sept. 2021
1

le meilleur moment du carenage:
quand tu retires les scotches ..
je dis ca parceque j’ai fini aujourd’hui mes 3 couches de sous marine ..yess💪🏽


08 oct. 2021
0

Bonsoir,
Merci beaucoup à tous pour vos réponses.
En ce qui concerne l’Antifouling à Ultrasons, cela me semble pas mal, mais de savoir qu’il y a de l’électricité en permanence, je ne vais pas me risquer. Je suis un paranoïaque de l’électrolyse. J’ai fait tout réviser l’électricité de bord et enlever les vieux câbles inutiles, j’ai fait poser des coupes circuit efficaces. Quand je vis à bord et à quai, systématiquement je coupe les batteries moteur et propulseur, je me connecte au quai exclusivement quand j’en ai besoin, etc , etc …
Le METAGRIP a l’air d’être bien aussi mais a aussi ses inconvénients.
En fait, il n’y a pas de solutions miracle.
Je crois en fait que je vais faire un antifouling classique au printemps et un hivernage au sec. C’est ce que je faisais avec mon DUO 29. D’avril à novembre le bateau était à l’eau et l’hiver au sec. Je faisais faire un antifouling avant de mettre le bateau à l’eau en avril et quand je sortais le bateau en novembre la coque était encore nickel. Je pense qu’un antifouling tous les 2 ans aurait été suffisant.

Je suis amarré au port de Vannes qui est truffé le Ficopomatus enigmaticus. C’est une vraie « m…e »
Quand je suis allé chercher le bateau en Hollande en juin 2020, nous étions en plein confinement et tous les ports hollandais étaient fermés. La peinture du bateau (c’est sur) et l’antifouling (d’après les dires du vendeur) avaient été fait 2 ans plus tôt (2018). Je pensais qu’après 2 ans, la coque était relativement propre. J’ai donc pris la mer. J’ai trouvé que le bateau n’avançait pas. Arrivé quelques jours après en Belgique à ZEEBRUGES j’ai pu sortir le bateau et ai compris pourquoi le bateau était un vrai « sabot ». Nous avons pu le nettoyer mais n’avons pas pu faire l’antifouling car le chantier naval était « booké ». J’ai été rassuré sur les performances du bateau … 3 nœuds de plus … impressionnant.
Arrivé en Juillet à Vannes et étant donné que le bateau marchait bien et que les chantiers Vannetais étaient bookés , j’ai navigué tout l’été sur les côtes bretonnes. En mars, j’ai fait sortir le bateau pour faire les travaux du bateau et en l’occurrence l’antifouling et anodes. Quelle n’a pas été mas surprise. Aussi sale que 9 mois plus tôt. L’antifouling précédent était-il inexistant ? Je vais ressortir le bateau à la fin de l’hiver, je verrai bien si le dernier antifouling a été performant.
Je vous tiendrai au courant.
Bon vent


courtox56:Il y a trop d'eau douce dans le bassin du port de Vannes. Le ver, "cascail", qui se développe sur ta coque adore les eaux saumâtres chaudes et pas agitées. L'étang de Thau en est envahi.. Le soucis est que si tu fais un carénage, tu vas en mettre partout. Il faut donc mettre le bateau au sec et attendre 2 ou 3 jours que le ver soit mort. Ensuite tu grattes et récupère ce calcaire avec le ver dedans pour le faire détruire en déchetterie. Sinon tu vas répandre ce truc dans tous le Golfe du Morbihan. Pour finir tu attends encore 2 ou 3 jours avant de mettre de l'antifouling et d'aller voir ailleurs.·le 09 oct. 00:43
09 oct. 2021
0

Personnellement, je ne fais l'antifooling que tous les deux ans,après deux ans il n'y a qu'une fine pellicule verte qui d'éliminer au karcher à condition de le faire directement à la sortie de l'eau.
Mais je suis sur Arzal et mon bateau alterne entre eau douce et salée et j'ai une coque plastique.


jerome1966:c'est pas possible....·le 09 oct. 11:06
09 oct. 202109 oct. 2021
0

bonjour à tous; quelques réflexions sur antifoulings et carenages! bateaux =un romanèe gardè 8 ans plus de 55000 miles et un passoa 47 (dériveur intégral alu) que j'ai mis à l'au en 1989; pour le romanèe alu ce n'etait pas compliquè je m'appuyais sur un quai et quelques sceaux d'eau de mer et un coup de brosse puis une couche de tbt=( tribul etain interdit en plaisance aujourd'hui) le tbt etant une matrice dure au bout de 6 ans =surépaisseurs mais efficacité redoutable contre toute flore et faune! j'ai essayè un gel international pour diluèr et decaper l'af = complétement nul je suis donc passè au grattoir, coque à nue puis une couche de pink primer(interdit aujourd'hui) et re tbt ce qui n'empêcha pas de faire 2 tours du monde par le horn ,mozambique grande barriere etc etc=rien à signaler le tbt etait efficaçe partout mais catastrophique pour l'environnement!! toujours utilisè à priori par la royale et sans doute aux commerçe mais comme ils disent eux naviguent?????????

pour le passoa donc plus de tbt mais du trilux 33 semi erodable ! (polymer sans metaux) efficacitè moyenne ,je met une couche par an diluèe; si vous naviguez beaucoup au bout d'un an il est bien errodè et vous remettez une couche !budget =5 litres 260 euros chez svb plus 0'50 l de diluant et un rouleau, par contre le lift ça pique= 400 euros aller retour mais comme il faut aussi changer les anodes obligè de se faire plumer..... comme pour tous les deriveurs le soucis vient du puits de dérive ,P harlè l'architecte déconseillait de peindre celui çi =en cas de frottements de la derive une possible electrolyse se concentrant sur la zone denudèe donc pour moi puits non peint= coquillages , coraux blancs ,petites huitres et longues sorte d'asperges pendant du puits, l'horreur! ,maintenant je tartine tout le puits avec de la graisse bleu filante non émulsionnable jonhson, resultat un an plus tard mon puits est nickel! pour la derive meme traitement que la coque et anodes zing sur pas de vis et ecrou alu je ne met pas de pandanodes et ne crois pas trop au metagrip isolant( comme un epoxy) mais comme antifouling??? les utilisateurs de metagrip dans la majoritè des cas considerent que si le fouling avec une brosse se detache plutot facilement il faut quand mème caréner sur le terre plein! brosser votre coque sur la plage de nos jours peut couter chere!


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (192)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021