Navik ou navik : question pointue

Salut !

Il était une fois un heureux nouveau propriétaire d'un nouveau bateau : un Shogun CNSO
10,80 de long, 3,60 de BAU, vendu pour 6,8T donc 8 en charge, et s'il est vraiment le digne grand frère du Karaté, un bateau plutôt équilibré.

Et une question simple mais importante :
la navik que j'ai sous la main arrivera-t-il à assurer le boulot ?
Autre question, pour les rares personnes qui l'auraient déjà utilisé : la super Navik est-elle mieux indiquée ?

Merci pour vos retours !

L'équipage
23 déc. 2009
23 déc. 2009
0

D'après un souvenir
que j'ai d'un fil paru sur ce forum, le Super Navik ne serait pas très réussi (mais cela demanderait à être confirmé ou démenti)

Le Navik, surtout si l'on possède le modèle à longue pale (+10cm) peut barrer des voiliers de 10m voir plus. Cela dépend un peu de la tenue de barre du voilier.

Mon Navik à longue pale a barré sans difficulté mon voilier de 10m.
Se rappeler qu'un régulateur est d'autant plus performant que le voilier avance vite.

23 déc. 2009
0

Réponse…
A démentir !

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Le problème : le Super Navik est très rare, dans les petites annonces.

23 déc. 200916 juin 2020
0

Une Navik jusqu'a quelle taille?
Bonjour

La SuperNavik a été très vite abandonnée car il lui manquait l'élément le plus important de ce régulateur génial : le fletner sur la pale immergée . En ce qui concerne la Navik normale , pas d'inquiétude en ce qui concerne ton bateau : elle barre parfaitement mon Vulcain ( 10,50 m et 8,5 tonnes en charge ) et barrait autrefois toujours aussi magistralement un Rorqual ( 13,50m
10 tonnes ) . C'est je pense sa limite , a condition d'avoir un bateau équilibré . Comme tous les régulateurs elle aurait plus de mal avec les carènes a arrière très large dont les lignes d'eau se déforment beaucoup a la gite .
Sur mon bateau , les drosses suivent un parcours inhabituel qui se révèle excellent a l'usage : au lieu de partir vers les cotés pour revenir vers la barre sur laquelle elles sont fixées , elles suivent l'axe du bateau vers des poulies situées de part et d'autre de la barre franche et sont fixées sur des clam-cleats solidaires du bateau . De cette façon le régulateur tire sur la barre par l'intermédiaire d'une poulie , ce qui a pour conséquence de multiplier sa force par deux , tout en divisant par deux les mouvements de la barre , le bateau fait moins de zig-zags . Un peu comme un barreur débutant qui corrigerait les embardées d'un demi tour de roue continuel vers babord puis vers tribord , alors qu'un barreur confirmé tient le bateau en ligne avec des corrections très faibles sur la roue .

Amicalement - Joël

23 déc. 2009
0

Merci Joel
pour cette astuce (le parcours des drosses) que je ne connaissais pas.
Elle m'apparait une excellente idée.
Et pourrait s'avérer comme la solution à retenir.

23 déc. 200916 juin 2020
0

Passage de drosses inhabituel
Sur cette autre photo on voit comment les drosses
de la Navik , reprises par des poulies sur le pavoi , rentrent sous le support de l'annexe le long de la barre franche . Outre la démultiplication , cela donne un système de drosses nettement moins encombrant. Sur chaque drosse est cousu un anneau . Lorsque la Navik n'est pas en fonction , je garde les drosses en tension avec un sandow croché sur les anneaux , ce qui évite les sacs de noeuds et maintient le pendulum dans l'axe .

Joël

23 déc. 2009
0

De la sensibilité…
Si le Navik est très performant dans le petit temps, grâce à ce fletner, je me demande s'il n'est pas trop sensible dans le gros temps.
En tout cas, ce serait mon impression.

23 déc. 2009
0

vite trop sensible
Dans mon cas le Navik était très vite trop sensible... (zig zag...)
Je calmais donc ses ardeurs en mettant un sandow entre la biellette de bas de colonne et le haut de colonne. Et quand ça forci encore un peu : hop, un noeud sur le sandow.
Ca marche très bien...

23 déc. 2009
0

j'ai testé ce sandow
je ne l'ai pas trouvé convaincant.

Mais c'est peut être (voir sans doute) du à l'installation sur mon Freedom où la barre à roue compliquait beaucoup la transmission des efforts.

23 déc. 200916 juin 2020
0

Démultilication
La Navik par vent fort a tendance a sur-corriger
(j'ai remarqué le même défaut avec une Ariès) d'ou les zig-zags . Sur Ommage , grace a cette commande démultipliée , le défaut est très atténué . De plus la démultiplication par deux de la force fournie par la pale immergée ( déja énorme ) lui permet de tenir le bateau dans des conditions ou un barreur humain demanderait grace rapidement . J'ai déja montré cette photo : immaginez la force qu'il a fallu exercer sur les drosses pour tordre ainsi ce tube inox de 25 mm !

Joël

23 déc. 2009
0

Je confirme
l'efficacité du sandow, au moins sur les bateaux sur lesquels j'ai utilisé ce système (kelt 8, flot 18 et mousquetaire).

On peut peut-être aussi augmenter le contre-poids, ce qui devrait avoir le même effet. L'avantage du sandow, c'est qu'on peut régler la tension.

Maintenant peut-être qu'avec une barre à roue les problèmes sont différents.

En attendant ce truc (le Navik) est génial, et c'est un vrai plaisir que de le voir travailler.

23 déc. 2009
0

cette barre est tordu de la même manière
sur mon Navik !

Je ne m'en suis rendu compte qu'en le démontant récemment.

Ont été présenté sur ce forum d'autres idées de démultiplication et la tienne mérite d'être testée.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (83)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021