Naviguer un jour de régatte?

Bonjour,

Bientot le Spi Ouest France en baie de Quiberon.
Il y aura beaucoup de bateaux en course.

Si le contournement est difficile, a t'on le droit de traverser une course?

Les régles de barre sont elles valides?

Bref comment faire pour aller d'un poit A à un point B dans de telle conditions sans gener les sportifs?

Par avance merci

L'équipage
13 mar. 2011
13 mar. 2011
0

on a le droit
de traverser un parcours de régate, mais il est correct de surtout éviter de déventer un concurrent, et évidemment de l'obliger à changer sa route; donc, ne pas appliquer à leur encontre les règles de barre, sauf cas de force majeure.
En tout cas, c'est ainsi que je me comporte. ;-)

13 mar. 2011
0

sauf AVURNAV
interdisant un certain périmètre, les zones de régates ordinaires ne sont pas interdites à la navigation et bien sur le RIPAM s'applique à tous; il est toutefois sympa de ne pas gèner les concurrents qui pourraient perdre de précieuses secondes à te laisser passer e préférable d'aller trainer une ligne de pêche dans un endroit moins fréquenté...

14 mar. 2011
0

Merci
Pour vos réponses

14 mar. 2011
0

j'ai posé la question
à R. Carpentier (bateau ARCA), ancien jaugeur, qui a participé à 27 spis (!), et qui a confirmé nos réponses.

14 mar. 2011
0

J'imagine
Petite musique du 20h00 ...

Bonjour,
Nous rappelons au navigateurs qu'en raison de la course du Rhum il est interdit de naviguer entre le 60ème parallèle nord et l'Équateur.

Les navires marchands devront emprunter les routes commerciales situées en dehors de ces lignes pendant une durée de 25 jours. Les embarcations de pèche ainsi que la plaisance devront attendre le feu vert du comité de course avant de pouvoir reprendre la mer.

Merci.

Ok nous ne sommes pas en Taverne donc je sort ==&gt
;-) ;-) ;-)

14 mar. 2011
0

Déjà fait !
Il faut non seulement être sympa avec les concurrents mais en plus et surtout se montrer très prudent et attentif, prévoir les virements de bords intempestifs et les bateaux embusqués* qu'on ne voit qu'au dernier moment. Pour avoir traversé plusieurs fois cette régate j'ai cru remarquer que les bateaux avançaient par paquet différents.
Suffit souvent de prévoir où ils vont aller et de se glisser entre deux paquets espacés. Pour avoir longtemps régaté je peux dire que le touriste qui ose traverser la flottille qui est sous spi ou au près serré prend un sacré risque avec les hargneux/teigneux pas trop fins, surtout quand ils sont derrière les autres.
Ceux qui sont devant sont un poil moins hargneux ou un poil plus intelligents, je ne sais pas.

*C'est comme sur un terrain de foot ! Il y a toujours un type caché en plein milieu de rien et qu'on n'a pas vu !

14 mar. 2011
0

Consulte
les avurnav si les organisateurs ont fait leurs boulots -&gt le plan d'eau est reservé a la regate

14 mar. 201116 juin 2020
0

questions
Sujet très intéressant, du moins pour nous car en octobre 2010 nous nous sommes retrouvé, direction nord, dans cette situation en passant devant Barcelone et en serrant les fes….
Et comment faire, nous sommes passés en appliquant sans le savoir, les différents conseils de bon sens indiqués dans ce fil.
Mais, néanmoins, en cas d’accident quelle règle appliquer et quel comportement vis-à-vis de l’assurance.
Amicalement
Christian – voilier Khéops

0

avurnav
bonjour
je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de régates couvertes par un avurnav leur réservant le plan d'eau, à part les départs de grandes courses très médiatisées où la présence de bolides sur trois pattes montées par un solitaire rend raisonnable une telle restriction.
Et pour les régates plus classiques l'avurnav s'il existe, informe de la régate, conseille une veille attentive mais n'interdit pas la nav aux non régatiers.
il faut être attentif et ne pas les gêner si possible mais du point de vue assurance ce sont les règles de route classiques qui vont prévalloir si collision même si un avurnav prévient de la régate sans pour autant avoir interdit une zone.
Est-ce que pour le spi ouest France le plan d'eau (quel plan d'eau ?) est interdit par un avurnav ?
Hubert, de Cherbourg

14 mar. 2011
0

ben
en cas d'accident du moins en france on te dira qu'un avurnav interdisait le plan d'eau.

14 mar. 2011
0

Amha ...appliquer les règles de barre
Il est clair qu'il faut tout faire pour éviter de se retrouver dans la meute en anticipant comme il a été dit...ceci afin de ne pas gêner les concurrents.

Mais si par hasard, on se retrouve en route de collision avec un concurrent, il est à mon sens préférable d'appliquer les règles de barre, car sinon gros risque de confusion qui peut conduire à la collision.

Une fois sur le lac Léman, j'ai voulu déroger à cette règle, j'étais au milieu d'une régate de D35 (ça va vite et mon bateau est lent donc impossible d'anticiper sur un petit plan d'eau )...j'ai voulu céder ma priorité à Loïc Peyron qui était à la barre d'un de ces engins et lui, dans le même temps était en train de me la laisser, ça a entraîné une confusion qui a failli mal finir....

Donc à mon sens on fait tout pour ne pas gêner, mais en même temps les régatiers sur plan d'eau ouvert n'ont pas à être affranchi du fait qu'ils partagent la mer....et les "tribord" ils connaissent

14 mar. 2011
0

ouais
si on fait attention on a moyen d'ennuyer personne. Repérer "les ronds", pour info il y en a 3 au spi. Le rond : c'est une zone délimité par le bateau comité (qui forme la ligne de départ, il a un mât de pavillonnerie) et les bouées de parcours. Il suffit de passer en dessous du bateau comité et de la ligne de départ ou au dessus de la bouée la plus au vent du parcours et on ne gène personne. A noter que si on prend l'option au vent, naviguer de préférence au moteur ou avec une bonne vingtaine de longeur de marge.

15 mar. 2011
0

en plus
c'est suivant le vent,car en course,a donf au spi les manœuvres d'évitement son très difficile,surtout si l"équipage est peu nombreux et pas aussi qualifié qu"un coureur comme Peyron

15 mar. 2011
0

Le moins
que tu puisses faire, c'est de ne pas les dépasser !! :-D :-D

15 mar. 2011
0

croisement 2 régates ...
dimanche matin, en régate une trentaine de croiseurs, on coupe à 90° une bonne centaine de planches à voiles en régate aussi, c'était marrant à voir, tout ça s'est bien passé dans la bonne humeur,
les ferries de Groix se sont détournés et ont pris -c'est rare - le chenal secondaire sud pour rallier Lorient (sans demande VHF au préalable)

comme quoi il y a du savoir vivre aussi chez les pros !...

15 mar. 2011
0

les pros
Il y a aussi quelques voileux pas mauvais du tout à la barre des ferrys de Groix... ;-)
Heol

16 mar. 2011
0

Anecdote
Lors d'une régate de six heures la centaine de participants n'a pas cessé de passer à côté d'une barcasse avec deux jeunes amoureux à bords qui se bronzaient intégralement... Comme il y avait bien 8 tours, ils ont vu passer 800 bateaux mais ils n'ont pas bougé pour autant ! En plus ils étaient à l'endroit où tombent régulièrement les risées.

C'était sympa... Pour nous

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (173)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021