Naviguer à Cuba?

Est ce que certains parmi vous ont une expérience de navigation à Cuba?
L'embargo pose t'il des problèmes? Les plaisanciers sont t'ils les bienvenus?

Merci et à plus

L'équipage
03 sept. 2018
03 sept. 2018
0

Un pays de cocagne pour les navigateurs , on est bienvenus , navigation facile et belle . L’embargo ne touche que les américains , depuis Trump a rendu l’acces Aux américains impossible . Pour nous , c’est Welcome

03 sept. 201803 sept. 2018
0

Mon plus beau voyage ! je suis tombé amoureux du peuple, je vous conseil de vous y mélanger un maximum, restez y plus de 3 semaines et vous ne repartirez plus :-)
Sur l'eau vous ne verrez pas grand monde, les cubains n'ont ni le droit au bateau ni le droit d'aller sur les cayo hormis pour y servir le touriste ou sauf dérogation spécial type club plongée pour le bateau.. plongée et snorkeling de rigueur les fond cubains sont parmis les plus préservés au monde ;-)
Pensez à bien approvisionner le bateau en matos et spare sur place il n'y a quasi rien, et ils ont beaucoup de mal à se procurer les produits occidentaux en particulier les femmes en parfum, maquillage même gel douche, déo.. on a souvent un stock qui traine à la maison, ça fera des heureux ;-)

04 sept. 2018
0

Nous sommes canadiens l'embargo ne nous concerne pas, pour avoir rouler notre bosse quelquefois nous nous sommes rendus compte que les cubains sont attachants mais toujours avec un signe de pesos en arrière de la tête...effectivement ils manquent de tout, nous avons apporté dans une école, cahiers, efface, crayons...c'était noël avant l'heure.
Dons il est possible d'y naviguer, tout en respectant certaines règles, avez vous fait du mouillage en dehors des marinas?

04 sept. 201804 sept. 2018
0

je n'ai pas mouillé en habitable à cuba, je n'ai navigué qu'en petit cata ou bateau de plongée je ne pourrais pas dire en tout cas personne ne viendra vous attaquer si c'est l'inquiétude croyez moi que toucher un touriste est la dernière chose à faire dans ce pays. Il est vrai cependant que je n'ai vu aucun voilier au mouillage... je suis curieux de savoir aussi.
Je sais juste que les marinas sont étonnamment superbe, Trinidad ou cienfuegos je ne sais plus à même son yacht club la bouffe n'y est cependant pas terrible ^^

04 sept. 201804 sept. 2018
0

hola chicos bienvenidos al paraiso
tout ce qui a été dit ci-dessus est vrai ... et plus encore ;-)
mais faut pas le dire que tout hisse-et-ho va débarquer là-bas !
seul point noir, il y a trop de canadiens :whaou:
non j'plaisante sont très sympas les canadiens !
"les cubains sont toujours avec un signe de pesos en arrière de la tête..." => CE N'EST PAS VRAI
"nous avons apporté dans une école, cahiers, efface, crayons..." c'est dingue, en plus ils ont des écoles et ils apprennent à lire et à écrire :bravo: et commencent à parler le français avec l'accent québecquois et chassent le grand couillu :whaou:

04 sept. 201804 sept. 2018
3

:mdr: :pouce:
C'est vrai il faut le dire il y a énormément de canadien et aussi de cannadiennE du genre plutôt aisée à la recherche de jeune bronzé ou certaine simplement tombée amoureuse, du pays ou d'un de ses habitants.

Tout à fait d'accord pour les pesos, pour moi tout ceux qui disent ça sont ceux qui n'ont vu que la havane ou les coins touristiques avec les bon hotels américain délabrés, la bouffe de cantine dégeulasse sans jamais dormir chez l'habitant avec les plats cuisinés maisons ou prendre le temps de boire un rhum avec eux (en musique, toujours... )

Quand aux écoles... j'aimerais l'écrire parceque les idées recu sont bien triste... [b] Cuba est le pays avec l'un des taux d'éducation le plus élevé au monde, la plupart des cubains que vous croiserez dans la rue on fait plus d'études que vous. La recherche médical est à la pointe mondial et n'était pas loin d'un vaccin contre le sida il y a peu, [/b] sauf que voila le communisme les rémunère 300€/mois

04 sept. 2018
0

C'est curieux ces pays où l'on vit si bien mais où l'on est obligé de tout faire pour empêcher ses habitants de le quitter?
:reflechi: :heu:

05 sept. 2018
0

Chacun doit pouvoir donner le sens qu'il veut à sa vie.
Obliger les autres par la force et la violence à adopter ce que certains ( minoritaires trés largement en plus!) croient être le mieux est la pire chose qu'il puisse arriver à un pays!!!!!! :acheval: :acheval: :acheval:

05 sept. 2018
0

Beaucoup de Cubains ne mangent pas à leur faim!
Certains viennent de nuit dans les Cayos qui leur sont strictement interdits (comme toutes les zones d'où ils pourraient eventuellement quitter leur cher pays.) chasser et pêcher pour ravitailler leur famille et amis.
N'ayant pas droit de posséder la moindre embarcation ( toujours pour la même raison) ils se fabriquent d'invraisemblables barquettes qui ont la particularité de ne pas nécessiter d'écopage ( fonds grillagés avec des plaques de polystyréne) afin de ne faire aucun bruit qui pourrait alerter les Guardas Fronteras.
Ils font une vingtaine de milles à la rame ou avec des voiles fabriquées avec des sacs de grannulés pour arriver sur place.
Là , ils chassent les agoutis et pêchent ce qu'ils peuvent avant de retourner chez eux en prenant de trés grands risques suivant la météo et les gardes!!!!!
Voir photos.
Au niveau de la santé si les médecins sont d'un bon niveau ils sont démunis de tout matériel ( même pas d'aiguilles ni fil pour faire des sutures!) et les médicaments manquent obligeant à ne prendre son traitement pour deux jours quand il nécessiterait au moins une semaine minimum.
Les rechutes sont donc trés importantes et les MST nombreuses sur l'île ,entre autres ne guérissent pas.
Ceux que voit le touriste moyen sur son voilier à Cuba est filtré et trés édulcoré!!!!

05 sept. 2018
0

C'est vrai, cette année je n'y suis resté que deux mois!
J'y ai rencontré de trés nombreux chalutiers trés bien équipés mais Italiens avec des bateaux méres usines qui pillent les fonds. Les rares pêcheurs Cubains autorisés peinent à nourir la population.
Le pain est gratuit et sa quantité dépend du nombre de personnes dans la famille. ( mais c'est du pain fait avec de l'avoine : c'est particulier!)
Les habitants qui vous logent sont agrées par l'état . Les autres sont obligés de vous cacher pour vous recevoir!
Mais moi aussi j'aime bien les Cubains!

05 sept. 2018
0

Sont fous ces Cubains!
Risquer leur vie pour bouffer de l'agouti quand ils ont de la langouste dans leur assiette!

04 sept. 2018
1

Sauf que voilà : avec 300 par mois on vit bien parce que les biens de première nécessité sont pour la plupart gratuits ou peu s'en faut. Ce n'est pas le Communisme qui les rémunère mais le gouvernement cubain, avec les moyens du bord et Karl Marx (le dieu communiste) sait combien ils sont limités !

05 sept. 2018
1

C'est ce que doivent penser Britanniques Canadiens ou Américains en voyant tous ces Français débarquer pour une vie meilleure...

05 sept. 2018
3

Parce que malheureusement le veau d'or est toujours debout et n'a pas fini de faire des adeptes. Quand j'écris qu'on vit bien, comprendre qu'on s'en sort bien et même très bien au niveau matériel. Pour le culturel les Cubains ont également de quoi ne pas s'ennuyer mais courir après le fric est un moyen tellement plus simple pour ne pas dire idiot de donner un semblant de sens à sa vie, n'est-ce pas ?

05 sept. 2018
0

La pire chose qui puisse arriver à un pays ? Cf la Syrie ou l'Irak entre autres...

05 sept. 2018
0

Ben t’a pas du naviguer beaucoup dans les eaux cubaines . L’an dernier lors de notre voyage de 6 semaines , nous avons croisé un nombre incroyable de pécheurs , certes leur barques n’ont pas de moteurs HB ( à cause de l’embargo et du manque d’argent ) , mais ils pèchent avec des barques à rames de 6 m , en bois . Pour avoir manger chez l’habitant de nombreuses fois , et nous parlons parfaitement l’espagnol , les notions de mendicité , de faim sont absentes . Il y a dans chaque village , des soupes populaires et des dispensaires de soins . C’est vrai qu’ils manquent de beaucoup de choses ( hameçons , fils de pêche etc ...) mais peu à peu , sous contrôle , Cuba s’ouvre à l’initiative individuelle ( location d’habitaciones , restaurants ) . Le verre à moitié plein ou à moitié vide quoi .......

04 sept. 2018
0

"Donc il est possible d'y naviguer, tout en respectant certaines règles, avez vous fait du mouillage en dehors des marinas? "
Philou51 il y a beaucoup de fils récents à ce sujet sur Hisse-et-ho, stw.fr, cruisersforum.com, latabernadelpuerto.com et sur les sites voiles canadiens

04 sept. 2018
0

Oui après avoir posté à ce sujet j'ai vu des commentaires sur le sujet

Oui ils sont éduqués bien plus que dans les pays occidentaux, seul problème ils n'ont rien pour travailler, croyez moi nous sommes allez dormir chez l'habitant à plusieurs reprises, et le signe de pesos est toujours présent à leur esprit.

05 sept. 2018
0

Parce que de Pesos vous en avez plein les poches, et que quand on voit ce qu'apportent humainement parlant beaucoup de touristes on se demande bien pour quelle véritable raison on les hébergerait chez soi.

04 sept. 201804 sept. 2018
2

Nous avons séjourné pls jours chez l'habitant il se sont mis en quatre pour nous satisfaire. Un ami a oublié ses lunettes dans un petit bistro et les a retrouvées , plus tard un sac à dos dans un bus et pas de pbl il nous attendait à la gare routière...Ils sont adorables ....Quant à la navigation que du bonheur...Br.
stw.fr[...]narreos

05 sept. 2018
3

Nous avons séjourné 6 semaines à 2 bateaux , naviguant de Santiago de Cuba à Isla de Juventud via le milliers d’iles De l’archipel de la reina ainsi que Cayo Largo + une semaine chez l’habitant à La Havane . Le voyage a été riche et je suis tombé amoureux de ce pays , je me suis gavé de son histoire ou la colonisation tant par les espagnol que par l’influence américaine a jouée un rôle déterminant . Les grands hommes de ce pays ( Jordi Marti père de la nation , les frères Castro etc ... ) ont eu à combattre des forces politiques extrème ment puissantes et par leur révolution permanente ont bâti un modèle social qui est ce qu’il est ( je ne le juge pas ) , mais qui encore aujourd’hui doit faire face à des défis immenses . L’embargo américain qui dure depuis plus de 50 ans , au nom d’une peur du socialisme à leur porte , porte un préjudice immense à l’économie de ce pays qui était riche . Je rappelle que Cuba était avant l’embargo le premier exportateur de sucre vers les USA et que cet embargo a complètement ruiné cette industrie . Lire l’avis de Frank Virgintino sur son guide de Cuba est exemplaire , il y décrit une phobie américaine du socialisme alors que les 2 pays pourraient vivre en bons voisins , en paix . Chacun profitant de la proximité de l’autre selon son modèle . J’en ai conclu que leur organisation sociale sous ce joug leur permettait de survivre ( difficilement mais mieux que leur voisins Haïtiens ou Dominicains qui ont des modèle sociaux différents ) . Je garde un souvenir ému d’une série de Mojito tous ensemble , prés d’un kiosque de Cienfuego , des musiciens locaux talentueux , des Cubains heureux venant passer un agréable moment a regarder le coucher du soleil .
A propos de la chasse aux pesos , c’est un sport national , mais qui pourrait leur en vouloir , alors que nous leur imposons un embargo ? Ils ont bien compris que pour lutter contre cet embargo injuste , ils pouvaient adopter un certain nombre de mesures qui leur permet de faire rentrer des devises , le système à 2 pesos , le Cubain et le Cubain convertible en est la preuve évidente , mais même en tant que touriste vous pouvez aller au marché le matin et acheter vos légumes au prix des Cubains , viandes et autres produits aussi ( ah les crackers Cubains 8 pesos le Kg ........) ainsi la population mange à sa faim chaque jour , a un toit ( la terre est gratuitement fournie par l’état qui en reste propriétaire et chacun peu bâtir sa maison ou vivre en HLM .
J’ai remarqué qu’il y avait beaucoup de papillons lorsque nous y étions , et en fait , leur agriculture est raisonnée car l’embargo ne leur permet pas d’avoir d’engrais et autres pesticides , les fruits et légumes sont vendus tel que sortis de terre , délicieux , variés . La viande idem et la langouste ( industrie nationale ) à profusion . Pécher est un bonheur mais négocier avec un pécheurs un moment délicieux . Ce fut 6 semaines de bonheur avant d’aller en Jamaïque .....un autre monde .

05 sept. 2018
0

Ce ne sont pas les Américains qui ont peur du Socialisme mais ceux qui accaparent tout et ne veulent surtout rien partager. Et puis pour moi Cuba semble davantage communiste, autrement dit à un stade plus évolué (au sens marxiste du terme) que des états comme la Corée du Nord, l'URSS ou la RPC repassée par le Socialisme après Mao avant de devenir une république n'ayant de populaire que le nom.
Des Américains de gauche ou tout du moins dotés de valeurs de gauche il y en a, de même que des Cubains qui aimeraient bien faire comme les capitalistes de autres pays et accumuler un max de biens et de pouvoir au détriment de ceux qu'ils exploitent.
Bon voisin avec un pays dirigé par des Bush et autres Trump, j'ai du mal à y croire. Il ne faut pas trop rêver et le pire qui puisse arriver à Cuba c'est de redevenir dépendant d'un client comme l'Oncle Sam et ses sbires.

04 sept. 2018
0

Juste évité la zone maritime de Guantánamo.

05 sept. 2018
0

Pourtant c'est une zone libre, c'est les Américains :acheval:

04 sept. 201816 juin 2020
1

Salut Philou51 , J'ai navigué 15 jours à Cuba , bon c'était en 2011 donc mon expérience est peut être un peu ancienne et a prendre avec le recul qui va bien .

en 15 jours nous avons fait seulement 2 marinas : celle de départ ainsi que de retour :CIENFUEGOS et une à mi-semaine à CAYO LARGO .
Hors de ces endroits mouillages sauvages à l’abri de la barrière de corail .
Dans les Marinas on a été hyper-contrôlé , prévoir pour les autorités des photo-copies des passeports et de la liste d'équipage ainsi que des bières . Ne JAMAIS faire monter à bord des civils cubains .

En dehors de ces marinas on naviguait à l’extérieur de la barrière de corail et on rentrait derrière pour la nuit . On a croisé 1 seul bateau de pèche en 15 jours .
Pas d'avitaillement possible à CAYO LARGO . On a tout chargé pour 15 jours à CIENFUEGO . Pour les protéines animales , on a été obligé de manger de la langouste tous les jours ( pèche à l’arbalète dans 1,50 à 2m de fond et du poisson qu,on a échangé contre du rhum en croisant le pécheur . On faisait notre pain nous mème . Pour l'avitaillement il n'y avait pas de supérette , on a pris un taxi pour la matinée avec notre liste et ils nous a conduit partout en ville chez différends habitants et petits marchés .

Quelques trucs et astuces :
1- prévoie des bombes insecticides et ne mouille jamais à moins de 500m d'une mangrove : Le moustique cubain est moins sympa que les habitants et a une grosse autonomie de vol .

2 - Il n'y avait pas de météo à l'époque ( et aucun réseau dans notre zone de nav ). On a réussi a passer en fraude un tel satellite et on appelait tous les matins un copain en France qui regardait sur les sites américains pour nous indiquer si une tempête tropicale nous arrivait dessus .

3 - A l'époque uniquement des cartes Russes papier ( très précises par ailleurs )

Si d'autres trucs me reviennent je les rajouterais .

04 sept. 2018
0

j'ai oublié un truc important : prend des pastilles désinfectantes pour les reversoirs d'eau douce .

05 sept. 201816 juin 2020
0

Photos (suite) texte au dessus.

05 sept. 2018
1

tu veux des photos de la zone portuaire de Calais?

(Pour rester dans le domaine maritime) parce que sinon des bidonvilles ou des gens bouffent on ne sait quoi ou rien, il y en a à la pelle en France)

05 sept. 2018
0

Uchafu que veux-tu prouver avec tes photos? que tous les cubains sont de pauvres bougres les plus démunis du monde et doivent aller chasser le rat d'eau pour survivre ? tu sais bien que en grande partie ce n'est pas vrai et que ce n'est pas très respectueux de le souligner. ce fil a été initié uniquement pour demander des renseignements sur la navigation en eaux cubaines, des infos récentes, pas des infos du temps de la sierra maestra ou de l'époque soviétique ou chaviste !
ps/ "los pescadores furtivos" ne chassent pas l'agouti mais la langouste :langue2: pour la revendre dans les restaurants touristiques, sont malins ces cubains ils font la même chose que dans tous les pays riches ou il y a aussi des pauvres ! quitte à se faire choper autant que ça rapporte, se faire pechou pour des rats crevés c'est con :-p

05 sept. 2018
0

Excuses Quizas!
Ces photos datent de 2018 et j'ai du prendre ces langoustes posées sur la branche d'arbre pour des rats d'eau.
Va falloir que j'achéte des lunettes!!!!

06 sept. 2018
0

Et puis dites-donc, en France ça mange toujours des escargots ou même des grenouilles sans qu'on utilise ce fait pour faire croire que c'est un pays de misère. Et pourtant de la misère dans ce pays rempli de pognon, il y en a...

06 sept. 2018
0

oui mais demande à des milliardaires US, UK ou autres de manger des escargots ou grenouilles.... on verra..... :mdr:
pour ce qui est des langoustes, les pêcheurs cubains nous ont avoués qu'ils en avaient ras le bol de la langouste et préféraient le poulet..... :acheval:

05 sept. 2018
0

Je n'ai jamais navigué a Cuba mais j'y vais plusieurs fois par hiver pour rouler a vélo et sortir du congélateur.
J'y suis allé une quarantaine de fois et j'ai parcouru une grande partie xu pays, autant les zones touristiques que les villes et. Illages reculés.
J'eu le coup de foudre pour sa population dès mon premier séjour. C'est vrai qu'ils manquent de tout mais c'est tres rare que quelqu'un nous demande de l'argent.
Les Cubains sont vraiment tres sympatiques.

06 sept. 2018
0

bonjour
je serai à cuba fin décembre
retour d expérience de navigateur bienvenu ...
en ce qui concerne les systèmes politiques ou économiques que je croise je les respecte tous et je m interdis tout jugement

je suis un petit vieux de 65 ans dont l avis n intéresse personne
par contre suis preneur de conseils précis:guide nautique , précision des cartographie navionics là bas ? est ce utile de prendre une carte iridium ?
trouve t on du pain ou faut il prévoir de le faire ?
suis preneur de conseils pour la vie sur place
question précise: doit on faire un visa avant de partir ou
est il établi sur place...arriverons à cayo largo
faut il prévoir du cash ou y a t il des distributeurs
euros ou dollars ?

merci d avance pour vos réponses

amitiés nautiques

xavier matmat

06 sept. 201806 sept. 2018
0

Re Bonjour,
Pour répondre à quelques de vos questions:
1) bien sûr du pain on en trouve partout ainsi que langouste, avocat géant fondant comme du beurre, beaucoup de porc fumé, du maïs et tout ça arrosé dhavanna club et de bons cigares ;-) les cubains mangent bien et son bien en chaire contrairement aux idées reçus.
2) il y a des distributeurs mais pas autant que dans nos métropoles, je vous conseil si vous y arrivez, d'utiliser la monnaie cubaine (il y a 2 monnaies, 1 pour les locaux 1 pour les touristes, dollar et euros sont très recherchés mais vous y perdrez)
3) il faut effectivement un visa les démarches se font en ligne c'est rapide et peu cher, je ny ai pas navigué mais comme partout il faudra sûrement faire escale au poste de douane à la Havane, sur cayo Largo je ne pense pas que les démarches soit possible.

Pour ce qui est de la vie sur place au vue de l'esprit que vous semblez avoir, vous allez vous regaler

06 sept. 2018
0

nous avons fait Cuba cote sud l'an dernier et encore cette année, toujours un plaisir cette ile, malgré la corvée administrative .... aucun pb de sécurité à part qlq vols ds les grands mouillages (par "négligence").
les cubains sont très serviables, et ne pas hésitez à payez les services, les retours seront toujours payants.
pour les avitaillements là aussi demander aux locaux ou taxis....
en général, je me méfie des avis des forums trop extremes sur les destinations, j'aime bien voir par moi-même :heu:

06 sept. 201816 juin 2020
0

Bonsoir,
A matmat:
Cayo Largo port d’entrée : une marina .
Acheter sa carte de tourisme = 26 euros valable un mois ( et celles de son équipage) avant d’arriver.
Peut se faire sur place mais double son prix.
Compter une centaine d’euros de frais divers pour un voilier de 40 pieds à l’arrivée hors frais de marina.
Pas d’ATM sur place mais une banque pour changer US$ ou euros contre pesos CUC.
Irridium scotché par l’immigration à l’arrivée jusqu’au départ de Cuba .( pas possible utiliser sur place.)
Internet à 200 m des pontons.
Attention pas possible de mettre à jour les programmes des ipads et iphones si mises a jour programme ne fonctionne plus.
Cartes navionics relativement bonnes mais haut fonds nombreux petit tirant d’eau préférable.
Deux ( petites) épiceries sur place et pas toujours de pain.
Allez à la boulangerie qui fabrique le pain pour les hotels et demander à acheter. Prévoir petite monnaie ou vous recevrez une cinquantaine de petits pains.
Le pain cubain est moins croustillant que le Français mais reste souple bien plus longtemps.Utile sur un voilier en traversée.
Si tirant d’eau > 1.5 m prendre chenal nord. ( voir carte)
Si plus de renseignements sur autre zone demander.

07 sept. 2018
0

@uchafu , il y a des atm ( pas a Cayo Largo ) a ma connaissance , mais à Cienfuegos et Santiago de Cuba et La Havane ainsi qu’a Trinidad oui , dans les banques .
Iridium pas scotché par les douanes et on s’en est servi sans problème l’an dernier .
Pour le pain , les Cubains utilisent des crackers ronds vendus en sachet de 500 g pour qq pesos dans les boulangeries et épiceries d’etat . Un vrai délice et pratique car ils se conservent ss problème plusieurs mois .
Pour les cartes on a utilisé en alternance , Navionics et I sailor , plus documenté notamment ds les Jardins de la Reina et les Cayo de l’ouest ( Cayo média Luna , Cabo Cruz )

07 sept. 2018
0

Le texte ci-dessus concerne Cayo Largo.
Il y a effectivement des ATM dans les villes touristiques où l'on peut obtenir des pesos CUC.
Attention le US$ est changé dans les banques Cubaines avec une décote de 10% pour obtenir le peso CUC. 1 CUC = 1euro environ et 0,86 CUC pour un US$.
A Cayo Largo il y deux ou trois restaurants pour les touristes le coût d'un repas est sensiblement celui d'un pays Européen.
J'y suis peu allé car invité par des locaux je déjeunais le plus souvent ( gratuitement) au self service réservé au personnel Cubain employé à Cayo Largo y compris le directeur de la marina.
Les repas y sont trés corrects mais on se rend bien compte que les proteines sont chéres et rationnées contrairement aux restos des touristes.
Mais déjà ces employés sont triés et jouissent de priviléges inaccessibles au Cubain moyen.
Le mouillage hors marina (sur ancre-voire trace) coûte 10 CUC/jour.
Devant la playa Sirena mouillage gratuit mais rouleur si vent.

10 sept. 2018
0

bonjour à tous

merci pour votre aide et vos conseils
auriez vous des traces gpx à communiquer surtout si vous êtes mono coques j ai 2.1m de tirant d eau

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (85)

Inishmore island

mars 2021