Navigation prochaine en mediteranee

J'ai en previsino de rammener par la mer un bateau d'Istanbul. Naviguant en Manche, je ne connais pas trés bien cette mer, et ses régimes de vents. Quelqu'un pourrez t'il me renseigner sur les conditions pouvant être rencontrées fin juin, ou si une personne possède les chart pylot de cette zone. Je précise que le parcours se fera par le mer de marmara, mer egee, detroit de corinthe, mer ionienne, detroit de messine, sud italie, nord corse arrivée sete (pour le canal du midi)
merci à tous

L'équipage
23 avr. 2004
23 avr. 2004
0

bon courage....
le regime des vents est ultra simple en méditerranée: pétole _ baston-pétole-baston-pétole avec parfois 3 minutes entre les deux! J'exagère un peu. Quand tu arrives à Sète viens dire bonjour, il y a toujours un coup à boire, une croute a crouter et de l'amitié a bord

23 avr. 2004
0

pilot chart
Regarde si tu trouves ton bonheur en grossissant le .pdf tu as la méditerranée

pollux.nss.nima.mil[...]jun.pdf

23 avr. 2004
23 avr. 2004
0

pascal, tu exagères meme beaucoup,
car il y a aussi des renverses et souvent beaucoup moins de 3 minutes entre deux.. :-D

amicalement

23 avr. 2004
0

Sans trop plaisanter...
... en fonction de la taille du bateau, il vaut mieux effectivement le ramener par la mer, mais s'il est trop petit une remorque pourrait faire l'affaire... ;-)

Le meltem s'installe assez fort en mer Egée pendant l'été, de Istambul au cap Sounion il sera portant, je ne connais pas la mer de Marmara, mais ça doit être aussi du nord.

Du cap Sounion à Corinthe il faut mettre un peu de nord dans son ouest mais le meltem est moins sensible.

Formalités pour le canal : amarrage sur bâbord avant le canal et paiement possible en CB. Et moteur obligé.

Golfes de Corinthe et de Patras, peu de vent mais traffic important entre Patras et Missolongui qui traverse le golfe.

Mer Ionienne... ça commence à ressembler à ce que disent les copains plus haut, mais quand même pas trop fort en été.

Un conseil, écouter la météo.
En BLU, Monaco radio sur 4363 KHz à 9 h 03, 14 h 03 et 19 h 15 (heure française).

Bon convoyage

Alain Pert...

23 avr. 200416 juin 2020
0

généralités.
Régime des vents : des micro climat, rien que des micros climat. Chaque bassin que tu cites aura un régime particulier, pas forcément simple puisque les régimes généraux peuvent influencer chaque régime particulier.

Mer : mer fermée , comme pour un lac, pas de rapport fetch/profondeur suffisant pour créer un houle supportable, donc mer courte (pente) avec fréquence "rapide".
Avantage : marées faibles voir négligeables.

C'est donc bien moins confortable au niveau de la navigation (mais plus varié aussi ;-) ). Les systèmes méteo évoluent rapidement et amplement, la houle se forme et s'estompe tout aussi rapidement et il faut donc prendre sa chance tout aussi rapidement.

Un bon bord durera rarement plus de 12 heures (sauf la risée Perkins:-( ).
Tu as donc vraiment le choix entre 2 stratégies oppposées :
- Tu vas le plus vite possible vite dès que c'est naviguable (convoyage).
_ Tu as le temps et tu en profites dès que c'est confortable (normal quoi :-) ).

En partant en juin, je ne penses pas que le meltem puisse être déjà un problème (cf World Cruising Routes) et les systèmes succéssifs ne sont pas particulièrement violent.
(tu risques même de faire un bon 1/4 du trajet au moteur)
Bon voyage et tiens nous informés de son déroulement.

23 avr. 200416 juin 2020
0

Ah ouais, un truc que j'ai oublié
Je ne l'ai pas vérifié personnellement, mais j'ai entendu dire qu'il valait mieux passer au sud de la Sicile que par le détroit de Messine dans ce sens là. Pas cools pour remonter.
Ca fait un détour, mais un arrêt à Syracuse (même si c'est pas le bon) ça fait rêver non ?

Ca reste à confirmer bien sur, mais le pote qui m'a raconté ça était un habitué du convoyage Grèce ou Adriatique &lt-&gt Antibes et connaissait bien son affaire.
Je vais essayer de le contacter, mais il est Kpit d'un yacht de luxe en floride et je suis pas certain de pouvoir le joindre.
Je te tiens au courant

24 avr. 2004
0

OK vive le mail
Le problème dans le détroit de messine c'est le vent... surtout en été... :-( en plein danslag et c'est difficilement suppotarble..

28 avr. 2004
0

Le passage au Sud de l'Italie
1ère remarque. En Italie du Sud : Calabre Sicile il faut toujours s'inquiéter de l'ensablement des ports soit en se renseignant auprès des autochtones ou soit en consultant les pages Azzure. C'est parfois à la limite du danger, l'été 2003 nous sommes rentrés dans le port de Gela au sud Sicile par mer un peu formée eh bien heureusement qu'un pratique local sur la digue nous a indiqué la route à suivre, malgré son guidage nos sphincters n'étaient pas loin de faire relache tellement nous serrions la digue faîte de gros rochers teignous.

2ème remarque. L'option Nord ou Sud. En aout 2003 notre projet était de passer par Messine départ sans vent on franchit tranquillement au moteur Spartivento puis vers minuit une petite houle du Nord.... vers 4 heures du matin deux ris dans la voile 27 nds de vent une houle sèche et dure, notre pauvre Mélody à qui il ne faut en compter accuse le coup. Inutile de tenter de se réfugier dans le port entre Régio et Spartivento .........il est ensablé (on la connait cette garce de Méditerranée....). Nous avions du temps devant nous, nous avons donc décidé de descendre vers le Sud. Mais par le Sud c'est beaucoup plus long et gare si un gros coup de vent s'installe alors la mer dans le canal de Sicile peut devenir impressionante. Il y a 10 ans avec un Nicholson 32 dans un fin de coup de vent de Nord qui avait soufflé pendant plusieurs jours nous avons rencontré là une houle
incroyablement haute pour la Méditerranée (nous avions l'impression d'être dans un ascenseur.

Donc difficile à dire ! Mais il me semble que dans le cadre d'un convoyage une bonne tactique pourrait être d'attendre que le vent passe au Sud ou se calme en allant s'installer dans un port en Sicile sur la cote Nord Est (le vin est excellent les pâtes sont délicieuses et puis il y a Taormina à visiter). Le tour de la Sicile par le Sud est long 250 miles et l'intérêt touristique n'est pas évident mis à part Syracuse et Agrigente.
Bon Voyage à toi, pour nous dans trois semaines nous allons retrouver notre cher Mélody qui a hiverné à Trapani pour le ramener en France

28 avr. 2004
0

contribution
bonjour, c'est une ballade interessante car comme le dit bien evenkeel la meteo est très diff suivant les bassins

Je ne connais pas le nord de la mer égée mais à prioris c'est pareil pour l'ensemble du secteur:
vents forts au milieu plus faible sur les bords avec un régime général de nord( suivant les année le meltem rentre plus ou moins tôt mais il y a moins de risque en juin) ceci dit c'est du portant navigable en fonction de la taille du bateau. attention à certains passages peuvent être dangereux car la mer peux creuser fortement(Andros ou mikonos)

Kea est un endroi sympa pour faire une pause (mouillage ou à quai) les restau sont touristtique mais très bon accueil chez Aristos (Langoustes) eau gratuite si restau.

A partir du cap Sounion la meteo change, vents variables faibles brises thermiques suivant le temps il devient interessant de flaner car il y a des mouillages sympa et peu fréquentés ( Poros Epidaure à visiter etc...)

en entrant plus vers l'ouest c'est très souvent la pétole jusqu'au canal de Corinthe qui ne pose pas de pb particulier sauf un petit courant W&gtE s'il y a du vent d'ouest de l'autre coté.

De l'autre coté tout change soit c'est la pétole soit c'est un vent fort d'ouest-nord ouest et là bon courage 65 milles au près à tirer des bords

un petit arret à Galaxidi permet d'aller visiter Delphes sinon le golfe n'a pas d'interet

par contre si problème quelconque Trisonia est une escale utile avec des gens très sympas

A la sortie du golfe s'ouvre la petite mer interieure des ioniennes du sud la meteo est comme en med ouest avec un régime dominant NW mais surtout du termique C'est une très belle zone de nav un peu gachée toutefois par l'émergence des flotilles qui sont totalement sans gène.

voilà si ça vous intesse je vous donnerai la suite, j'ai fait le trajet 4 fois ( ovni 35, jouet 10.40, oceanis 500)
je ne voudrais pas accaparer le sujet

Dan

28 avr. 2004
0

Champ des vents par la NOAA...
Les amréricains publient des cartes des vents pour le monde entier depuis 1998 grace a leur satellite QuickSat.(NASA JPL)
La precision d'analyse est de 0,25 degré. (15milesX15miles).
Ce ne sont pas des stats ni des moyennes, mais des champs de vents jour aprés jour.
A bucher donc...
manati.wwb.noaa.gov[...]ay-1.pl
et aussi:
podaac-esip.jpl.nasa.gov[...]/poet//
On y trouve aussi la hauteur moyenne des vagues tous les 6 jours!!!

29 avr. 2004
0

Merci à tous
:-) :-)
Le propriètaire nous a proposé de faire convoyer le bateau à Séte par un skipper, et suite à tout vos commentaires, n'ayant que peu de temps pour remonter le bateau d'Istanbul à Portbail (en Normandie), nous le laisserons faire le trajet seul. De plus, le bateau en vue est un Aquilon 800(cata de 8 mètres), et attaquer la méditéranée pour une première fois sur un cata ou l'on ne connait pas encore ces limites, peut être dangereux. Nous profiterons donc de l'Atlantique, et de la Manche en croisière cotière. Si par hasard vous croisez un Aquilon 800, portant le nom d'Adonis en Méditéranée duite lui bonjour de ma part.

Salutations nautiques et encore merci

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (120)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021