Navigation par gros temps de Adlard Coles et Peter Bruce

Bonjour,

Je commence à lire le bouquin cité en objet et je bloque tout de suite p 16 de l'édition française 2014: le rapport de déplacement, avec une formule de calcule et un graphique (figure 1.1)
R = (D x 2204) / (l X 0,003048)3
R = rapport de déplacement
D = déplacement en tonnes
Une zone conseillée apparaît dans le graphique mais je ne parviens pas à calculer la formule pour mon bateau.

Quelqu'un pourrait-il me l'expliquer en termes non scientifiques? Merci!

L'équipage
15 mai 2020
15 mai 2020
0

Quelle est la longueur et le déplacement de votre bateau?

19 mai 2020
0

Bonjour
longueur: 10,00 m, déplacement = 3,9 tonnes

15 mai 2020
0

Bonjour, c'est bien détaillé dans le bouquin. Il suffit de remplacer D par le déplacement en tonnes et L par la longueur à la flottaison.

15 mai 202015 mai 2020
0

Le but est de trouver un rapport non dimensionnel qui indique en quelle mésure un bateau est "léger ou lourd" par rapport à sa longueur, indipendamment que le bateau soit de 6m ou de 18m.
De base, c'est le volume déplacé par la coque immergé, divisée par le cube de la longueur flottaison: en gros on construit (idéalement) un cube égal à la longueur flottaison puissance trois, et on mésure quel pourcentage de ce cube est utilisé par le volume immergé du bateau (déplacement, net de la densité de l'eau). Un bateau rélativement lourd pour sa taille occupera un pourcentage plus grand de ce cube, par rapport à un bateau plus léger.
Comme le déplacement est dependant de la longueur puissance trois, on obtient des valeurs de D/L qui sont comparables entre bateaux de taille différente.
Après, si on veut faire des graphiques avec des indications numériques il faut spécifier les unités de mésure, car sinon on obient de valeurs numériques non comparables.
Là cela devient farfelu :) il y a des formulations différentes du pdv numérique du même concept.
En unité anglosax, par exemple on prend souvent
Displ (en long tons impériales) divisé par (0.01 x Longueur flottaison en pieds)^3. Une long ton impériale est 2240 lbs.
En métrique ce serait Displ[tonnes métriques] divisé (longueur flottaison en mètres puissance trois.

On peut comparer différents bateaux en utilisant la forumule métrique, ou les même bateaux en utilisant la formule anglosax, mais on ne peut pas comparer entre elles les données de D/L calculées dans les deux systèmes.

La formule indiquée calcule au numérateur le déplacement en lbs (multiplier les tonnes métriques par 2204), donc utilise une formule impériale en lbs; en ce cas le dénominateur est possiblement erroné il faudrait exprimer la longueur flottaison en ft, donc "l" en mètres divisé par .3048, ou multiplié par 32.8).
*Noter que une long ton = 2240 lbs, et 2204 lbs = 1 tonne métrique, le long ton est similaire à la tonne métrique mais pas tout à fait. Simple n'est-ce pas :)

15 mai 2020
0

Pour avoir une idée des unités qu'ils utilisent, quel genre de valeurs numériques sont indiquées dans le livre?

19 mai 202016 juin 2020
0

Voilà le passage du livre en PJ


19 mai 2020
0

Bonjour,
ils utilisent la formule en long tons et pieds.
Pour votre bateau long. flottaison = 10m --> lwl=32.8ft
displ 3900kg = 3.83 long tons
rapport D/(.01*L)^3 = 108 environ, très "relativement léger".
Confirmation, en métrique cela donne environ 6.4, ce qui ressort du graphique de mon autre message.

19 mai 2020
0

Correct, mais ...

Si on ajoute une charge d’une tonne par exemple, et que la longueur à la flottaison est 1 pied plus courte que la longueur hors tout, on obtient:

RDL = [ (3900 + 1000) x 2.204 / 2240 ] / [ 0.01 x (32.8 - 1) ]^3 = 150

19 mai 2020
0

Oui, vous avez raison.
La longueur à la flottaison est de 9,00 m
Mais le bateau n'est pas chargé, on peut prendre comme référence 4,3 T maxi. Ca restera toujours dans les bateaux légers

15 mai 202015 mai 2020
0

Conversion:

1 kg = 2.204 lbs = 2.204 livres américaine
1 pied = 0.305 m

Formule:

Ratio déplacement-longueur ‘anglo-saxon’ = [ déplacement en lbs / 2240 ] / [ ( 1% x longueur effective en pieds )^3 ]

Ratio déplacement-longueur ‘anglo-saxon’ = [ déplacement en kg x 2.204 / 2240 ] / [ ( 1% x longueur en m / 0.305 )^3 ]

Comme point de départ, je prendrais le déplacement lège + une charge moyenne ou alors la charge maxi, et la longueur à la flottaison.

15 mai 202015 mai 2020
0

Exemple pour mon bateau:

Ratio déplacement-longueur = [ ((7100 kg déplacement lège + 1700 kg charge moyenne) x 2.204 / 2240) / [ (1% x 13.6m / 0.305)^3 ] = 98

Il me semble qu’un ratio déplacement-longueur en-dessous de 100 est considéré comme ultra-léger. On peut donc dire que mon canot est un ULDB (ultra-light displacement boat).

15 mai 202016 juin 2020
0

J’avais fait ce genre d’analyse lors de la conception de mon bateau:

15 mai 2020
0

Merci nunawan pour ces infos.

15 mai 202016 juin 2020
0

Petit graphique pour passer du coéff calculé unités anglosaxonnes à celui en métrique (inversé, L/(racine cubique de volume déplacement) mais bon cela ne change rien), il faut juste se souvenir de faire des comparaisons en utilisants les mêmes unités de mésure pour tous les bateaux.

15 mai 2020
0

A l'époque j'avais trouvé cet article qui "degrossissait" l'affaire en vulgarisant un peu.
stephane.demerliac.free.fr[...]ios.htm

19 mai 2020
0

Merci pour toutes ces informations.
La formule donnée par Nunawan surtout, qui est vraiment bien.
Si je regarde pour mon bateau :
Poids à vide, 3130kg
Longueur HT, 8,64(bateau donné pour 28 pieds)
Longueur flottaison, 6,71m
Poids en charge estimé, 4000kg(j'aime les chiffres ronds)
Je trouve.
RDL en charge : 369,0163...
RDL à vide : 288,7553...
Donnée constructeur RDL : 289,29
Le résultat selon la formule de Nunawan est très proche de la donnée constructeur. J'ai calculé avec la longueur flottaison.

19 mai 2020
0

Aussi, ces ratio sont utiles pour comparer une caractéristique du bateau par rapport à d'autres dessins, en ce cas où il se situe comme déplacement rélatif, après on peut comparer le dégré de toile par déplacement, ou de toile par longueur, etc etc.
Dans le texte dont on parle dans le premier message, le déplacement rélatif est indiqué comme paramètre pour évaluer la capacité d'un bateau à être "apte" au gros temps: c'est un passage logique qui n'est pas acceptable par défaut, cette capacité dépend évidemment de plein d'autres facteurs. Calculer ce ratio pour un IMOCA ou autres bateau de course va probablement le mettre très en marge de l'acceptable, chose qui contraste avec la réalité des choses. Puis un bateau léger préferera certaines tactiques, un lourd d'autres, etc etc. Bref il faut prendre le tout avec des pincettes avant de tirer des conclusions.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bricolage d'hiver : apprendre le nœud de cabestan sur une bitte d'amarrage improvisée 😂😂😂

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (162)

Bricolage d'hiver : apprendre le nœud de cabestan sur une bitte d'amarrage improvisée 😂😂😂

février 2020