Navigation en irlande

Bonjour,

Jusqu'à maintenanat, j'ai toujours loué des voiliers à faible TE ou échouable pour mes navigations sur la cote atlantique.

J'envisage de monter l'été prochain sur les cotes irlandaises lors d'une virée de 2 semaines.

Histoire de louvoyer un peu plus au près, un quillard serait plus indiqué mais implique un bon TE genre 1.9/2.00 pour la taille de voilier que je vise.

Selon vous, est ce vraiment un inconvénient de naviguer avec un GTE le long des cotes irlandaises/iles Scilly ? Ports, mouillages, baies sont elles facilement accessibles pour un quillard ?

Merci de vos conseils et retours d'expériences.

Bonne nav Xavier

L'équipage
03 nov. 2008
03 nov. 2008
0

aucun problème
en Irlande, je ne sais pas pour les Scilly.

En Irlande (et en Ecosse) les lochs (fjords) sont très accessibles et dans les baies on peut en général mouiller dans 4 mètres d'eau à marée basse.

Quand au port, cela dépend desquels évidemment, certains sont à échouage, sinon, il y a moyen d'avoir quleques mètres à marée basse.

Pour moi un 1.90 ou 2.00 mètres cela n'est pas un problème.

Bonne nav. Peut-être se croisera-t-on d'ailleurs, logiquement je vais aller trainer ma quille ( passer 1.65! ) 5 mois en Irlande en 2009.

05 nov. 2008
0

Vieux débat ...
Dériveur/quillard.??..

Pour ce qui est des Scillys, si tu te contentes d'une escale sur les coffres de Ste-Mary, pas de problème (mais pas exaltant non plus !). En revanche, si tu souhaites te faufiler dans ces endroits merveilleux que sont Tresco ou Bryer, c'est une autre histoire avec 2m de TE, à moins d'être un fan des calculs de marées et autre "règle des 12èmes"

D'autre part,des Abers aux Scillys,(une vingtaine d'heures) tu mettras 2 ou 3 heures à un dériveur au près serré ? Belle affaire... quand on est en vacances !! ;-)

A l'expérience et paradoxalement, chaque fois que j'y suis monté, le moteur a été plus souvent sollicité que les voiles. Y'a plus d'saisons, mon pauv' monsieur !

03 nov. 2008
1

Pas plus de difficultés...
en Irlande ou aux Scilly qu'en Bretagne nord, par exemple.
Il y a des marées, il suffit de naviguer en tenant compte du marnage. C'est particulièrement vrai pour les ballades entre les îles des Scilly qui nécessitent parfois de bien choisir l'horaire de passage.

Pour "monter" dans cette direction, où l'allure du près serré est pour le moins habituelle, un GTE bien réglé donnera le plus souvent un meilleur VMG q'un PTE ou un dériveur.

Mais attention à la météo. Les mouillages aux Scilly ne sont pas fameux par gros temps. Il faut parfois dégager rapidement vers la Cornouaille.

03 nov. 2008
0

L'échouage
en Irlande et surtout aux Scilly est un avantage certain car il donne acces à des mouilages plus sécurisants.

05 nov. 2008
0

Nous l'avons fait avec un Ohlson 38
qui tire 1m70. Nous avons visité Cork,(Crosshaven), Kinsale, Wicklow, Arklow, Dunlaouirghie(??- il s'agit de Dublin) Howth, Strangford Loch, Man et les Scillies sans problème. Les chenaux sont bien balisés, et le paysage très beau.

05 nov. 2008
-1

Un plus au dériveur
naviguer et mouiller en sécurité en Irlande ne pose aucun soucis avec un quillard, même profond.
Avoir un dériveur est un petit plus. j'ai pu accéder à des endroits merveilleux ( Cap clear, Sherkin, etc. avec 1 mètre de tirant d'eau.
Voir un fil fourni à ce sujet lancé en mai dernier.

Aux Scilly, comme déjà dit, c'est une autre histoire !
au premier coup de vent, c'est la débendade des quillards vers l'Angleterre, alors que les dériveurs sont douillettement posés sur le sable fin de plages paradisiaques et protégées des vents dominents ( Green bay à Bryer ou tean Island)

Comme le dit également Lézard, on fait plus de moteur que de près serré dans la brise.
Et si on a 6 ou 7 de face pour traverser des Silly vers l'irlande, à moins d'être mazo, même avec un très bon quillard, on reste sagement aux Silly... si on a un dériveur !

05 nov. 200816 juin 2020
0

Un autre plus....
... au dériveur ou au PTE, c'est la possibilité de se mettre à quai. En Irlande, la plupard des ports assèchent et c'est bien plus interessant de pouvoir se mettre à quai pour la rencontre avec les gens. Ils viennent spontanément voir les bateaux et rèvent devant le votre. Les conversations sont alors faciles à engager et c'est bien sympatique et sources de connaissances nouvelles et d'amitié.
Amitiés,
Régis

PS Photo de Jaoul à Clifden (Connemara)

05 nov. 2008
0

Salut Guillemot
Et félicitations pour ton trip !

Pas croisé de pirates sur ta route ?

05 nov. 2008
0

à mon avis
pouvoir échouer aux scilly est vraiment un plus.

le mouillage de green bay à Bryher fait parti de mes endroits préférés.

Par contre en Irlande pas indispensable, il y a de très nombreux mouillages bien abrités ou tu trouves 2 m d'eau.

05 nov. 2008
0

Irlande
Merci à tous pour vos conseils.

L ideal aurait été un biquille pouvant échouer mais je ne trouve pas de RM à louer au départ de la bretagne nord donc je pense que je vais partir sur un dériveur robuste et bien équipé genre Allure 40 que j ai repéré du coté de Saint Malo.

En 15 jours, je pense qu il est tout à fait faisable d aller se prendre une pinte en Irlande via les anglo normandes, les scilly.

Me reste plus qu à potasser les pilotes cotiers et à apprendre 2/3 mots d anglais techniques.

Bye Xavier

05 nov. 2008
1

Il faut du temps
Ma philosophie : ne jamais courir mais profiter. Ou alors choisir de naviguer pour le plaisir d'être en mer. En d'autre mots une nav aller-retour FR-IR pour le plaisir de naviguer et escales minimales pour le repos ou par obligation météo.

Ou aller quelque part, et y passer du temps, le temps de faire des rencontres, de voir sous de bonnes conditions l'escale ... Et là, en 15 jours, en effet, VOIR les Scilly et l'Irlande me semble impiossible.

Bonnes navs

05 nov. 2008
0

Ben non...
... c'est pas dommage de bannir les escales. Quand on a que les congés payés, il faut faire, par exemple, une année: la Cornouaille, l'autre : les Scilly et la troisième année : l'Irlande. Et comme ça, tu tapes l'Irlande d'un coup sans trainer. Faut choisir!
Moi, au départ de Carentan, cette année j'ai tapé l'Irlande d'un coup en quatre jours. Puis trois semaines pour aller jusqu'au Connemara et Clew bay. Et cinq jours pour rentrer. L'année dernière c'était Scilly, Ouessant, Molène, Roscoff, Bréhat. Et l'année prochaine, c'est le Donegal direct.

05 nov. 2008
0

Pareil que tout le monde...L'Irlande vaut plus que quelques jours a la va vite...
Tu fais bien de remettre ton voyage

06 nov. 2008
0

Juste
une suggestion et pas un conseil (je n'en donne jamais...)

Si les scilly vous tentent, allez-y en direct et laissez tomber la côte sud-anglaise...
Elle est trés jolie et vous n'arriverez pas aux iles si vous prenez le temps de vous balader dans les rivières.et certains petits ports sympas

Il m'a fallu un mois l'été passé pour atteindre St Mary's et encore, j'ai du me faire violence pour nous arracher à certains coins et rayer quelques endroits ou je me serais volontiers arrêté.

Au scilly, deux semaines sur place sont vraiment un minimum pour s'imprégner de la douceur d'y vivre
Cela dit, la plupart s'entassent dans les 3 mouillages principaux et ratent tout du coin... :alavotre:

pfffzzzz

05 nov. 2008
0

Hola Marie-Claude !
Le programme a l'air copieux pour 15 jours. Rien que les Scilly ça mérite bien une semaine pourvu que le temps soit de la partie. De plus partir de St Malo veut dire remonter avec le vent dans le nez une bonne partie du trajet. Je pense qu'il serait préférable de louer du côté de la pointe du Finistère. D'autre part on peut très bien se ballader dans les Scilly avec un quillard de 2 m de tirant d'eau. Il suffit de s'appliquer dans les calculs des marées !

05 nov. 2008
0

4 Jours
Depuis St Malo, ,il te faudra deux jours pour aller aux Scilly en mettant le moteur si vent dans le pif, bien plus si tu tires des bords. Puis, 1 jour et demi jusqu'au Fasnet si ça veut rire. Sinon deux jours. c'est la sortie de manche qui est difficle à cause des vents d'ouest dominants. La mer Celtique pose moins de problèmes et le retour idem.
En partant de la pointe de Bretagne, tu gagnes ton temps. 20 heures pour les Scilly au vent de travers.
Si tu commences à t'arrèter dans les anglos, tu n'auras pas le temps d'aller en Irlande.
Amitiés,
Régis

05 nov. 2008
0

Un avis
qui, plus qu'un simple conseil est une expérience récurrente : vouloir aller aux Scillys en passant par les Anglos est un leurre ou alors il faut avoir le temps: ce ne sont qu'une suite d'escales attirantes, Guernesey, Salcombe, Plymouth, Fowey, Falmouth, Penzance... et les Scillys, on ne les voit jamais car il est déjà le temps de rentrer. Et pour peu que la météo s'en mêle, ce qui n'est pas rare dans ces parages, on ne dépasse pas Falmouth.

AMHA, mieux vaut, en partant de St-Malo, faire de l'Ouest jusqu'à Batz en profitant au max du jusant, puis traverser directement : une vingtaine d'heures plus tard, tu es à destination.

Et en en parlant autour de moi, je m'aperçois que je ne suis pas le seul à m'être fait régulièrement bai..er de la sorte.

Qu'en pensent ceux qui fréquentent ces zones ?

05 nov. 2008
0

D'accord, Mic...
Opinion partagée. D'ailleurs toute cette côte cornouaillaise vaut vraiment le déplacement avec ses rias encaissées et profondes.

Mais je donnais simplement mon opinion sur le "timing" que proposait bzh 73 pour en arriver aux mêmes conclusions que toi : 15 jours, c'est trop juste dans ce contexte, ou alors il faut bannir les escales... ce qui est un peu dommage.

05 nov. 2008
0

J'aime quand même bien les escales donc...
Adieu l'irlande !!!!

Saint Malo -&gt Aber Wrach'-&gt Scilly -&gt Cotes de Cornouaille -&gtAnglos Normandes -&gt Saint Malo est visiblement plus raisonnable.

Je continue de potasser....

05 nov. 2008
0

mes gros doigts ont fait partir le bouzin avant que j'ai fini !...
Donc, je disais, tu fais bien de remettre ton voyage a une autre fois, ou tu pourra tirer direct de BZH vers l'Irlande.
Les baies du West Cork et du Kerry valent le coup, remonter jusqu'a Dingle, voire le Shannon, Iles d'Aran...etc...
2 metres de tirant d'eau ne sont pas a mon avis un gros probleme, et une bonne raideur a la toile peut aider a passer les pointes !

Bon nav', passe dire coucou si t'es vers Galway !
;-)

07 nov. 2008
0

Prudence quand même ....
.... maintenant que je réalise qu'il y a des serpents au Scilly, ... heureusement parait qu'ils ne mordent pas et qu'on les calme à coup de Duvel ....

:-p :-p :-p
:alavotre:

06 nov. 2008
0

Renoncer c'est raisonnable
Salut
l'Irlande en 2 semaines: il y a une qu'une solution c'est la location sur place.
Ou alors le faire avec avec un autre équipage et prendre minimum 2 semaines chacun. En plus ne pas oublier que 5 jours de mauvais temps de suite et dans le nez, ce n'est pas exeptionnel en été dans la région.
jp

03 déc. 2020
0

Pas d'accord. 5 jours de temps suffisamment mauvais pour empecher un bateau de plus de 10 metres de naviguer, c'est tres rare en Irlande, meme en hiver. A mon avis c'est possible de faire l'Irlande en deux semaine avec un bon bateau et un bon équipage.La traversée depuis la Bretagne ne prends pas plus de deux jours (sauf s'il y a du vent de nord ouest). Une fois en Irlande, il y a des baies bien abritées comme la Bantry Bay ou Roarging Water Bay qui permettent de naviguer meme par vents fort.
Ceci dit c'est vrai que louer sur place est une bonne solution aussi, mais il n'y a pas beaucoup de loueurs de bateau en Irlande!
Voir aussi l'article sur atlanticsailing.eu[...]rlande/

03 déc. 2020
1

Bien que ce fil date de 2008, et vu qu'on n'a pas grand chose à faire...
On a vendu et fait des 2 semaines Irlande en école de croisière assez souvent au Printemps et en automne.
Départ Noirmoutier le Samedi matin, Lundi ou Mardi à Kinsale, 1 semaine sur la côte SW, retour par les Scillys et les iles d'Iroise et arrivée chez nous le WE d'après. (bateau First 42). Ca le fait bien.

03 déc. 2020
1

Bonjour,

en 92, de mi-Juin à mi-Septembre, j' ai fait six aller-retours BZH/Irlande avec mon Armagnac, en école de croisière.

Je suis parti de Pont-Aven pour la 1ère croisière, puis j' effectuais les changements d' équipage à Brest toutes les 2 semaines.

Je partais toujours direct vers le Fastnet, et prenais une "marge de sécurité" sur le retour, permettant la plupart du temps de s' arrêter aux Scillys et éventuellement à Ouessant.

Gorlann

03 déc. 2020
0

En partant de St Malo, une première étape avec arrêt à Roscof ou à l'Aber Wrac'h, c'est pas mal. Cette côte est si belle.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (172)

novembre 2021