navigation en Grande Bretagne

Bonjour, qui a navigué dans les eaux anglaises cet été, comment celà s'est il passé?

L'équipage
23 août 2021
23 août 2021
0

J'ai navigué dans les eaux Anglaises sans aller à terre. Fait Dublin - l'Aber Wrac'h direct en passant entre les Scilly et la Cornouaille anglaise. J'avais envoyé un email à la capitainerie de St Mary pour savoir si on pouvait se reposer au mouillage sans aller à terre. Ils m'ont renvoyé vers le site du gouvernement UK avec les trois tests PCR etc...
Puis remontée de l'Aber Wrac'h vers Carentan avec escale à Guernsey. Appel téléphonique à la capitainerie avant qui m'a indiqué ou mouiller sans évidemment avoir le droit de descendre du bateau, mais on a au moins pu dormir entre Roscoff et Cherbourg.
C'était un été bien venté, du coup ça allait vite mais on aurait bien apprécié de se reposer au Scilly ou sur la coté sud Anglaise.


23 août 2021
0

J'ai fait 2 séjours à Jersey, sans problème.


23 août 2021
2

Oui on dirait que nos amis anglais sont en plein mode bernard l'hermite depuis le brexit (replis sur eux-même), je ressentais déjà une ambiance un peu moins relax que d'hab. ces deux dernières années.
J'imagine qu'ils ont leurs raisons scientifiques et je ne vais pas les critiquer mais un été de voile dans la Manche sans visite de l'autre côté est un peu trop uni-dimensionnel culturellement pour moi et je regrette bien cet état de fait.


Le quernet:Les Grands Bretons oublient bien vite qu'ils sont avant tout une colonie normande. On va leur refaire le coup de Hastings·le 23 août 19:40
23 août 2021
1

Mon bateau etait à Plymouth et je devais impérativement le.monter en Ecosse. Un quasi cauchemar!
D abord 10 jrs de quarantaine à bord, en bout de ponton...assorti de 3 test PCR(env 340 EUR ). CHAQUE jour, chacun recevait un coup de fil d une agence de sécurité du ministère de l'intérieur pour vérifier qu on suuvait bien les règles. Quand enfin on a pu partir...on a commis le crime de mouiller dans une baie sur la côte W de l ile de Man,(sans mettre l annexe à l eau) histoire de dormir qq heures en attendant la renverse. Réveillés par la police locale qui nous a sommés de nous rendre illico à Douglas, sur la côte est, pour subir la "procédure complète". Impossible de discuter...il a fallu se taper 5 heures ds une marée de ouf...et quand on est arrivé à Douglas..on ns à dit qu en fait, on nous avait dénoncé comme étant allés à terre...mais qu en fait c etait une erreur@!!!.bref, maintenant ca va mieux aux Hebrides Extérieures, mais jusqu à début août, nos vaccins n etaient pas reconnus car non administrés par le système UK.... faut être motivé


Virgule:au final, on s'en fiche (si on n'a pas d'obligation impérative de naviguer dans leurs eaux), car avec un certificat de vaccination on peut se balader librement au sud de l'europe jusqu'aux canaries (sans se prendre le chou pour dépenser notre argent aux escales)par exemple, cet été, les tracasseries britanniques ont fait le bonheur des espagnols ( du moins en asturie/galice) qui n'ont jamais vu autant de voiliers français venir dépenser leurs économies chez eux.·le 26 août 13:27
25 août 2021
0

j'ai l'intention de me rendre aux scilly, j'ai envoyer un mail au harbour master, d'habitude il répond, là rien, en plus j'entends dire qu'il faut faire un test en arrivant en UK même avec un passe sanitaire. Il n'y a rien de tout çà sur le site dédié.


Jlo:A priori les regles générales du UK s'appliquent au Scilly: Test antigenique pour debarquer et passenger locator form avec le numero de réservation de ton test PCR jour 2. Le pass sanitaire ne sert qu'a éviter les 10 jours de quarantaine·le 26 août 12:52
26 août 2021
0

Le test du jour 2 est toujours obligatoire même si la quarantaine est désormais épargnée aux Français vaccinés. Quant à la Passenger locator form , voir sur le site du gouvernement britannique sous "entering UK ".Ça change fréquemment...


27 août 2021
0

les eaux anglaises... je me demande de quoi ils vont accoucher :-) les préparatifs sont assez clivants ...

bon je retourne à Sainte-Hélène ! :-)


27 août 2021
0

on peut dire merçi au brexit= quasiment plus de bateaux british chez nous, plus de voiliers français chez eux, frein à tout achat aux u k à cause des taxes de douanes a geometries variables, achat d'un voilier d’occasion par un europeen= 20 pour cent de tva en plus des frais divers de dédouanement même si la TVA a déjà été payée chez eux! des fois on a du mal à comprendre, mais l’atterrissage risque d’être douloureux


Jlo:Le brexit fait mal c'est clair mais ne melangeons pas tout. D'abord il n'y a pas de droits d douane pour acheter au RU. Certains transporteurs appliquent des "frais de douane" qui sont en fait les couts admninistratifs parce que maintenant il faut faire des papiers pour exporter / importer.Vrai pour les 20% de TVA, les brits viennent de fermer leur marché de l'occase a 400 millions d'Europeens, bon plan les gars... Enfin si cet été il n'y a pas eu de brit en france et pas de france au UK c'est surtout a cause de la quarantaine d'un cote imposee a tous ceux revenants de France (jusqu'a il y a peu) et les tests hors d eprix a faire quand on arrive au RU de France.Tous ca va se tasser, restera la TVA pour l'occase, de ce cote c'es tmort pour eux, tant mieux, j'y vis, ca fera baisser les prix de l'occcasion. Ensuite les imports, les procédures vont se roder mais c'est sur qu'entre les delais et l'incertitude, les papiers etc... les européens vont se tourner vers d'autres pour acheter, pourquoi se compliquer la vie quand de touts facons rien n'est produit au RU...·le 27 août 19:18
Pierre3:Oui et je vais écrire ici un truc qui ne pas forcément être trés bien reçu ici sur HEO ou on n'est pas tous des perdreaux de l'année mais si on observe d'un point de vue sociologique ce qui est à la source de ce repli sur soi anglais à savoir le brexit et le covid on se rend compte que c'est largement un sous produit d'une pyramide d'âge hypertrophiée vers le haut. A savoir une population vieillissante (comme dans le reste du "first world"). Car le brexit a été decidé par une majorité de personnes agées, les jeunes anglais étaient contre le brexit. Les politiques de quarantaine covid etc. sont le fruit d'un mixte scientifique et politique. Or dans une population vieillissante la peur de la contagion l'emporte sur la peur de la sclérose du tissu économique (on en risque pas de tomber au chômage à 75 ans) donc les décisions politiques d'une population vieillissante ou celles prisent pour plaire à cet éléctorat seront dans ces circonstances exactement à l'opposé de celles nécessaires au dynamisme d'un pays/d'une économie. Donc la je fais de la sociologie à 5 balles mais l'empire anglais du 19ème siècle ne s'est certainement pas fondé sur une politique de repli sur soi mais au contraire sur une population dynamique de jeunes "empire builders" qui n'avaient pas peur de grand chose et partaient aux 4 coins du monde (lire Sommerset Maugham, the casuarina tree novels). C'est comme cela que les civilisations se font et se défont et la crise du covid marquera probablement les livres d'histoire de 2100 comme le début de la fin de l"hégémonie de l'occident telle qu'on la connue depuis la chute l'empire ottoman etc.pour beaucoup de causes mais dont les symptômes visibles sont notament le Brexit , la manière de gérer des crises type covid etc. Voila :-) Bonne fin de soirée à tous. ·le 28 août 00:08

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (131)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021