Navigation en Corse: retour d'expérience

Lorsque je prépare mes navigations, j'aime bien lire les fils de discussion d'Hisse Et Oh. C'est instructif (en général) et cela permet de se faire une idée de ce çà quoi on peut s'attendre. Donc, en retour, je poste mon expérience toute récente de notre navigation en Corse puisque l'on est rentré ce week end. Cela servira peut être à d'autres.
L'idée de départ était de faire cette navigation avec notre First 20 mais comme il fallait l'équiper pour le hauturier et que l'on voulait inviter à bord pour quelques jours des amis, on s'est décidé à louer. Pour des raisons de prix, on a opté pour un Oceanis 37 de 10 ans d'âge. Le bateau a été partiellement refité mais beaucoup de points ont posé soucis, sans nous mettre en danger toutefois. Le loueur a promis de faire un effort financier pour compenser, je ne m'étendrai pas dessus donc.
On est parti de Bandol avec une nuit passée au mouillage devant la plage de la Badine pour amariner l'équipage (ma compagne co-skipper, une amie néophyte et moi) et prendre le bateau en main. Départ pour la Corse le 19 juillet dans la matinée avec 3h de vent d'Est bien établi ce qui a permis de constater que l'Océanis 37 est à l'aise au près dans 15 à 20 noeuds. Moteur ensuite jusqu'à Calvi dans une mer qui s'est rapidement assagie jusqu'à devenir d'huile. La Méditerranée nous a offert un spectacle de toute beauté, baleines (4 fois), dauphins, tortue, coucher de soleil flamboyant, lever de soleil irréel sur une mer en nappe de mercure et un dauphin et son petit faisant des bonds à côté du bateau..... Entendre le souffle d'une baleine tout à côté du bateau, la nuit, sans la voir est une expérience que l'on oublie pas!
Pendant une quinzaine de jours on a navigué de Calvi à Bonifaccio avec beaucoup de vent (ou pas...), toujours dans le pif quand il y en a, très variable en force et en direction. F4/F5 en fin d'après midi quasiment tous les jours, 30 noeuds aux Sanguinaires qui se sont levés en quelques minutes et la mer courte, hachée qui va avec. Je me suis félicité plusieurs fois de ne pas être venu avec mon 20 pieds car on allait prendre cher! Comme prévu, dès qu'il y a un coup de vent annoncé, même en anticipant, pas de place dans les rares ports de la côte Ouest. Les mouillages abrités ne sont pas très nombreux mais on a pu de débrouiller pour ne pas se faire trop secouer.
L'accueil dans les ports est inégal, les gars font le boulot sans beaucoup d'enthousiasme visiblement. Ne comptez pas sur les capitaineries pour vous donner un conseil de mouillage abrité, ils ne sont pas concernés, ce sont des hoteliers mais après tout, on est chef de bord, donc on fait nos choix et on prend nos responsabilités. Le système de réservation via la plateforme commune dédiée est tout de suite débordée lorsque la demande explose (coup de vent). Rien à signaler d'autre sauf un accueil facétieux à Cargèse à la VHF où à ma question "Avez vous une place visiteur de libre ce soir?" on m'a répondu "On ne fait pas les places visiteurs" avant de raccrocher et de ne plus répondre à mes autres appels! Comme je savais qu'il y avait des places visiteurs dans ce port, j'ai appelé au téléphone et les choses se sont arrangées.
La Corse est belle à en pleurer. La Scandola, le golfe de Porto, la calanche de Piana, le Capo Rosso, Bonifaccio c'est un régal!
Le port de Bonifaccio est un beau défi pour les manœuvres. On a passé une première nuit amarrés devant sur une pendille et derrière à une falaise. Prendre une pendille (seul...) qu'il faut aller chercher à flanc de falaise avec 20 noeuds de vent traversier demande beaucoup de calme et de persévérance! Merci au voisin italien qui a joué au bateau pousseur avec sa petite annexe! Sans lui, on aurait galéré encore plus. En fait le truc, c'est de mettre un équipier dans l'annexe motorisée pour aller chercher la pendille et d'accepter de se laisser s'appuyer sur le bateau sous le vent, à couple, le temps de faire passer la pendille, de la reprendre pour redresser le bateau et de passer deux amarres arrières à la falaise. A savoir tout de même, que le port vous facture 25€ la nuit sur pendille sans vous avoir aidé une seule seconde à la prendre! J'ai trouvé ça très gonflé! Le lendemain, c'est amarrage à quai dans une panne très étroite mais sans vent et avec l'aide du marinero pour accentuer le virage. Top fastoche vu les péripéties de la veille! En fait, il est inutile d'aller à quai au port. C'est cher (71€ la nuit), c'est excessivement bruyant (boite de nuit jusqu'à 2h du mat) et les sanitaires sont fermés à 20h30. Il faut rester sur les pendilles et faire les trajets en annexe.
J'avais lu sur un fil de ce forum dédié à la Corse, que c'est facile d'y aller et plus compliqué d'en revenir. Je confirme! Le retour (à deux avec ma compagne) s'est fait entre deux avis de grand frais, avec le vent d'Ouest dans le nez (cela semble être une règle en Corse: le vent vient toujours de là où tu veux aller!), et une mer peu agitée. Du près pendant 10h puis du calme au moteur la nuit et une arrivée sur le continent avec des averses orageuses et un vent d'Ouest montant rapidement à F5. Il fallait bien vérifier la météo pour ne pas rater la seule fenêtre météo sûre de la semaine dernière! On a rajouté une baleine au compteur et un groupe de dauphins.
On y est restés 15j, il en faudrait 10 fois plus pour explorer cette île magnifique. On y retournera c'est sur, on est vraiment devenu fans!

L'équipage
09 août 2021
09 août 2021
1

Tout ce qui est raconté là est faux. La Corse est horrible, il n'y a aucun mouillage et les gens sont foncièrement antipathiques. D'ailleurs il n'y a personne sur l'eau et il est souhaitable que ça reste ainsi. Ce post doit être supprimé pour ne pas donner des idées à certains.
:-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-)


Powhatan:Pour ceux qui n'ont pas vu les smileys, c'est mode humour ON...·le 10 août 09:15
09 août 202109 août 2021
-1

Pour VRAIMENT apprécier l'accueil corse, l'année prochaine, tente la Sardaigne ...

Comment fait on pour entendre les baleines la nuit quand on est au moteur ? ? ?


christophe74:En prenant son temps à 1500 rpm, le moteur n'est pas bruyant et quand la baleine est toute proche, le souffle est parfaitement audible.·le 09 août 22:41
09 août 2021
0

Merci beaucoup d'avoir pris la peine d'écrire ce compte-rendu. Lecture très intéressante et qui fait envie, malgré l'accueil inégal (mais on n'est malheureusement pas surpris…).
Une question : j'avais retenu que 2 semaines pour l'AR depuis le continent plus le cabotage sur place ça fait juste. Tu confirmes ?


faby9:Certains font l'aller retour en un week end. En stage, on le fait dans la semaine. Nous, en famille, il nous fallait 3 semaines pour traverser vers Calvi, descendre jusqu'à Propriano, et revenir. Je n'ai pas souvenir d'avoir allumé le moteur pour autre chose que charger les batteries.·le 09 août 17:36
christophe74:3 semaines en tout avec deux semaines de navigation en Corse. On est revenu deux jours plus tôt pour éviter un coupe d'Ouest.·le 09 août 22:42
09 août 2021
3

porquerolles c'est mieux et moins loin en plus il n'y a pas les autochtones comme des suricats dans les ports .
surtout n"allez pas en corse ce pays ou ils font du saucisson avec des ânes .
au fait la dernière fois que j'y suis allé j'y ai acheté une r16 qui n'avait que 600km à un corse qui venait de prendre sa retraite il ne s'en servait que pour aller travailler ...
alain


fritz the cat:comme j'avais besoin d'un peu de sous j'ai été plonger un peu du coté du golfe de lava mais je n'ai rien trouvé, dommage ...·le 09 août 18:35
09 août 2021
1

Merci pour ton retour. Encore un (beau) témoignage sur la rapidité de changement très rapide des conditions en Med. Brrrr... suis pas près de quitter le Morbihan. Bon je sais ça vous arrange ça en fait un de moins sur l eau. Mais quand même je vous admire un peu les Sudistes.


09 août 2021
2

Merci pour ce témoignage. Tu as quand même une sacrée chance, voir autant de cétacés en si peu de temps c'est exceptionnel.
Je navigue depuis pas mal de temps en Med et je confirme, la Corse c'est le top en concentration de beauté, bon il y a les Corses, mais je les comprends, à leur place je n'aimerais pas partager non plus 🤫


christophe74:Malgré tout j'ai bien aimé les Corses. Ils aiment bien charrier, se moquer et quand on entre dans leur jeu tout le monde se marre bien finalement. Et c'est comme partout, ni plus ni moins de cons qu'ailleurs!·le 09 août 22:49
JeanLW:Merci Christophe je ne suis pas Corse mais j y ai habité 5 ans 12 mois sur 12 et nous avons adoré cette chaleur et entraide, faut juste arriver avec une positive attitude, comme partout ds le monde d ailleurs ·le 09 août 23:18
christophe74:En ce qui concerne les cétacés, on a effectivement été impressionnés d'en voir autant. Pour ceux qui ont l'habitude de ce coin de la Méditerranée, c'est exceptionnel ou habituel?·le 10 août 08:01
09 août 2021
0

D ailleurs au niveau accueil Bandol est le pire que j ai vu, on est traité comme un voleur , pas de quai d accueil, déposer une équipière demande réflexion, prendre de l eau payer 7 euros à la capitainerie, prendre leurs affreuses pendilles en chaîne qui cassent régulièrement


sc33bcbr:Euh.... pour la rigeur du paiment, oui, en revanche, ils se sont démenés pour me trouver une place passager en urgence, a peine devant la station carburant, j'avais un semi-rigide de la capitainerie pour m'indiquer la place, me donner la pendille, jusqu'a l'etrave, et un troisieme pour me prendre l'amarre AR, Chapeau, je n'en revenais pas en Med.Ils ont d'ailleurs un bateau équipé de 2 barres en mousse verticales et des boudins sur les cotés pour aider les manoeuvres délicates.Sanitaires neufs et nikels (coté capitainerie), nouveau code tous les 2 jours.Apres, 57€ pour un 10m, c'est pas un cadeau non plus.·le 10 août 08:32
JeanLW:Ok tu ´ étais pas un galeux qui voulait déposer et faire eau·le 10 août 09:34
sc33bcbr:ah ça je ne sais pas si je suis un galeux, en revanche je vois regulierement des des deposes passagers et materiels sur la station carburant en journée (principalement 1/2 rigides) devant la capitainerie·le 10 août 10:03
JeanLW:Une station carburant n est pas un quai d accueil civilisé où tu as deux heures comme aux embiez, Porquerolles et à peu près partout sauf Bandol ·le 10 août 10:40
10 août 2021
-2

Bonjour
Si ce n’est que pour le fun d’une traversée continent Corse et retour pourquoi n’avez vous pas loué sur place.
Je loue sur Ajaccio il y a de bonnes bases à Tino Rossi et Ornano puis l’aéroport est à côté.
La Corse porte bien son nom d’île de beauté c’est une merveille, personnellement jamais de problèmes avec les Corse peut-être par ce que je suis fil de Sarde leurs voisins
Juste qu’ils protège et préservent leur île.


christophe74:On aurait pu effectivement louer en Corse. Ma compagne et moi souhaitions cependant faire la traversée car nous sommes dans une stratégie de formation. Ce voyage a été notre première grande navigation avec une nuit en responsabilité sur le bateau. J'ai eu l'impression que la Méditerranée se mettait sur son 31 pour nous accueillir et nous montrer toutes ses merveilles!J'avais également comparé les tarifs de loc entre la Corse et le continent et il m'avait semblé que c'était plus cher en Corse à bateau comparable.Les Corses protègent leur île et ils ont bien raison et je ne me suis pas senti plus mal accueilli qu'ailleurs et même mieux qu'à Paris ou sur la Côte d'Azur!·le 10 août 10:05
fritz the cat:ils font quoi, protéger leur île?allez faire un tour a tizzano il y a 20 ans ils y avait trois maisons et un restaurant maintenant il y en a 100 et au moins 5 restos .et s'il n'y avait que là, évidement ce ne sont pas les îles italiennes ,les pontines par exemple ou elbe .j'adore la corse j'ai dû y aller au moins 50fois et je ne sais pas combien de fois j'en ai fait le tour ainsi que l'intérieur en voiture et par le train .j'y vais en septembre ou au printemps généralement un mois mais surtout pas en juillet aout alainpar contre les îles italiennes rapportent à leur pays nous même celles d'outre mer nous coûtent de l'argent ...alain·le 10 août 11:19
10 août 2021
0

Mis à part certains port où on essaye même pas d'aller parce qu'on sait qu'on se fera refouler ça fait 10 ans que je vais en Corse en voilier en été et j'ai toujours trouvé un accueil agréable et sympathique et même des gens qui m'ont rendu service alors qu'ils n'y étaient pas obligé. Mais comme dit plus haut ça dépends sûrement aussi de ta manière de t'adresser aux gens.
Cette année on a vu les dauphins que de loin une fois au retour, par contre on a croisé trois tortues. Concernant la météo, c'est toujours vent dans le nez et l'état de la mer qui peut être très inconfortable. Il faudra qu'on jour on essaye de voyager en fonction du vent et pas d'un programme mais en Corse c'est compliqué.


10 août 2021
0

Slt J'y suis, obligé de faire au 4h moteur pour traverser la météo avait annoncé 15/20nds, c'est vrai que c'est top


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (32)

Bol d'Or 2016

mars 2021