Navigation en Bretagne nord, en décembre

Bien le bonjour à tout le monde,

avec un ami (heureux nouveau propriétaire d'un Biloup 88) nous envisageons de descendre celui-ci de Tréguier à Lorient en faisant le tour par l'ouest.
Lui comme moi sommes des plaisanciers/navigateurs assez expérimenté, mais n'ayant jamais promené nos chaussures bateau en Bretagne nord (maximum Pointe St Mathieu).
Ce convoyage devrait se faire semaine 52, soit 7 jours de nav'..
J'aimerais connaitre les avis de ceux qui ont déjà navigué ou qui naviguent dans ce secteur, à cette période de l'année :
- orientation habituelle du vent dans cette zone,
- force du vent,
- dangers éventuels, faisabilité du projet à cette date,
- quels ports d'accueil jusqu'à Camaret,
- etc.

Merci pour vos conseils et bon week-end à tous.
Kenavo.

L'équipage
10 nov. 2012
10 nov. 2012
0

je te souhaite un bon anticyclone avec du vent de terre ...

quoi dire ? comment savoir le temps qu'il fera ?

0

Je suis bien d'accord avec toi, on ne peut prévoir le temps qu'il fera, mais des habitués du secteurs peuvent savoir quelle est l'orientation et la force du vent habituellement constatée en cette période de l'année. Du moins j'espère :heu:

10 nov. 2012
0

S'il fait beau, vent de nord, nord est 3-4
S'il fait mauvais vent d'ouest 7-8
Si ça mouille dur sud ouest et parfois des bon coup de tabac (rappel 27/12/99)

0

Merci bien. :pouce:

10 nov. 2012
6

Sans aller jusqu'aux extrêmes, la pointe Bretagne est régie par des régimes de vent principalement de secteur NW à SW.

De toute façon, 90% de chance d'avoir le vent dans le pif jusqu'à Ouessant / Sein.
Bon, c'est un autre style de navigation, un peu plus technique, mais moi j'aime. . .
Il faut juste éviter de mettre des frittes au menu quand on fait du près .

4 à 6 heures de près sur un bon bateau, avec un bon équipage prévenu et préparé , et le ti'punch n'en est que meilleur à l'escale.
Moi ,j'aime le près . . . :heu:

10 nov. 201216 juin 2020
3

Statistique des vents des 10 années 1999-2008 en Bretagne Nord (à la position de la flèche blanche à gauche) pour la deuxième quinzaine de décembre.
cioss.coas.oregonstate.edu[...]ht.html

Vous pouvez faire cela pour chacune des petites flèches noires.
Passez juste la souris sur une flèche noire, et la rose apparaît. (Ca change pas beaucoup)

PS: Jimmy Cornell en a fait récemment un bouquin qui résume tout cela en très gros, et qu'il vend TRES cher... Des chercheurs vous le font gratos, et bien plus précis, un grand merci à eux.

PS2: ça marche pour le monde entier....sur d'autres pages de ce site.
exemple, le cap Horn en plein été (austral = janvier), pas très facile d'E vers l'W, mais ça on le sait ;-)

0

à GG et Pytheas54 : merci pour vos précieux renseignements :alavotre:

11 nov. 2012
0

merci pytheas54 pour ce site très intéressant

11 nov. 2012
0

Bonjour!
Merci pour le lien que je viens d'essayer.
A-t-on accès à des échantillons plus récents que 1999-2008?

11 nov. 2012
0

Non, le satellite Quikscat, à l'origine de ces données, est tombé en panne en 2008, et n'a pas été remplacé, au grand désespoir de beaucoup de météorologues...

11 nov. 2012
1

Semaine 52!???
Fais gaffe, c'est une période à fort risque de se prendre un traîneau! dans le haut du gréement!
:acheval:

11 nov. 2012
0

@ Pytheas54

Oui dommage...
J'ai trouvé ça moins fin...

fr.windfinder.com[...]e_1.htm

11 nov. 201216 juin 2020
0

On peut aussi compiler les datas jour/jour disponibles là (en prenant prendre le temps...:tesur: ):

meteo-bretagne.fr[...]ion.php

Convoyage Trégunc/Concarneau - Tréguier à partir de début janvier 2013...

11 nov. 201216 juin 2020
0

En théorie, oui. Mais les observations en bord de mer sont sujettes à caution, car, dans certaines directions, les vents passent au dessus de la terre et sont freinés par la 'rugosité' (terme technique) du terrain (ou par la présence de collines etc...)
Les observations satellites (précises à 10%) n'ont pas ce biais...
Les bouées météo au large sont fiables, mais il n'y en a pas beaucoup....
exemple
image: Derniers relevés de la bouée 'Brittany' de Météo-France
NNW, 9,8 m/s = 19 N
ici
www.ndbc.noaa.gov[...]age.php

J e sais plus où se trouve l'historique des données.
Celles pour la houle en revanche sont là
candhis.cetmef.developpement-durable.gouv.fr[...]/carte/

11 nov. 2012
0

Dans mes souvenirs de Noel il a frequemment des petits vents d'est ou de la petole mais evidemment tu ne peux rien prevoir maintenant.
Par contre ce vent d'est est tres froid. et a cette periode l'eau est a 8 degrés environ, attention aux embruns, c'est a mon vis la principale difficulté. Et chute a l'eau interdite. J'y ai deja plongé en decembre, meme en combinaison ca saisit !

11 nov. 2012
0

je rebondis sur ce que dit doud01.

j'ai toujours navigué à noël avec un temps parfois ensoleillé agréable, mais extrêmement froid.

Le plus important est de prévoir des vêtements très chauds et en quantité, car ils s'humidifient vite.

prévoir un duvet très chaud, sinon, les nuits se transforment en enfer humide et froid. (moi, j'ai des couettes polyester épaisses pour l'hiver)

prévoir en quantité, biscuits, chocolat, fruits secs pour garder de l'énergie pendant les navs.

Eviter les longues traites qui refroidissent et font perdre de l'énergie.

mais si la météo est clémente, c'est un pur bonheur.

01 déc. 2012
0

"...prévoir un duvet très chaud, sinon, les nuits se transforment en enfer humide et froid. (moi, j'ai des couettes polyester épaisses pour l'hiver)..."

Le duvet est un excellent isolant mais il faut savoir qu'un duvet mouillé ne pourra pas vous garder au chaud. Il y a des produits synthétiques qui peuvent vous garder au chaud même mouillés.

J'ai un sac de couchage en duvet homologué pour une température de -40 C mais le plus froid que je l'ai utilisé c'est -20 C. En randonnée, je prend beaucoup de précaution pour m'assurer que mon sac reste sec, je ne voudrais pas dormir à -20C dans un sac mouillé. :whaou:

11 nov. 2012
0

Et en plus, on n'est pas bousculé par les voisins. . .

11 nov. 201211 nov. 2012
0

En 1999, j'ai navigué en février en teeshirt (Bretagne Sud)!!
La MTO peut être excellente même en hiver.
Chez nous tout est possible. :pouce:
Au Nord c'est peut-être aussi envisageable.

11 nov. 2012
0

On n'y pense pas trop mais attention au froid ! C'est idiot ce que je dis mais je me souviens de navigations hivernales où les ecoutes gelaient sur les winchs et pas moyen de choquer, le foc etait gele par les embruns et nous avions peur qu'il se decoupe quand nous arrivions enfin a virer de bord, les embruns gelaient stupidement sur le pont ce qui rendait les deplacement risques et finissaient par alourdir le bateau. Pourtant ca n'est pas le grand nord Et attention ! ca n'est pas parce que c'est de l'eau de mer que ca ne gele pas !
Ce matin incident inattendu, pas moyen d'enfoncer le pied du pilote dans son logement il etait plein d'eau gelee.

Emporte de quoi chauffer la cabine, de quoi chauffer le cafe et la tambouille.
Le froid ! Mefiance mais aussi les journees tres courtes; on a a peine le temps de demarrer peniblement tellement on a froid qu'il faut deja penser a entrer au port suivant en esperant que la, pour une fois, les prises electriques fonctionneront.
Par beau temps calme c'est un plaisir (je l'ai fait ce matin) mais des que le vent monte ou que ca dure c'est galere.
Bon courage ! Moi je ne le ferais pas.

11 nov. 2012
0

bonjour,
si pas à faire d'une traite, les escales classiques: Tréguier Roscoff( nouveau port), roscoff aberwrac'h ou aber benoit ou un peu plus loin Aber Ildu, Aberwrac'h Camaret, Camaret Sainte marine ou Bénodet, Benodet Lorient.
ces escales sont aux choix bien sur.
Bon courage.

11 nov. 2012
0

PIOUUU
Camaret Bénodet, belle balade.
Surtout si vent de SW et avec les journées courtes que l'on a maintenant.
Ça ne te semble pas un peu long ?
On dirait un peu le parcours de l'étape de nuit du Tourduf

11 nov. 2012
0

Pour moi, outre la météo, les principales difficultés sont le froid et la durée du jour courte.
Voici ma proposition :
Tréguier à Roscoff 37M
Roscoff à Aber Wrach 31M
Aber Wrach à Camaret 35M
Camaret à Audierne 27M
Audierne à Lesconil 25M
Lesconil à Lorient 35M
Cela fait des étapes équilibrées et pas trop longues.

11 nov. 2012
0

Bien vu :pouce:
Bons conseils :bravo:

0

nous sommes en zone tempérée, cela vuet dire que tout est possible : du meilleur au pire !

Je me souviens d'un La Rochelle Cherbourg entre Noël et le jour de l'an (escale à Sauzon et à Audierne) avec du nord Est tout du long, la remontée de la Manche avait été un peu longue ...

Le plus dur pour moi c'est la durée de la nuit. On prend son quart à 18 h, il fait nuit de nouveau à minuit 6 h du matin il fait encore nuit ...

J'étais tellement crevé (pour diverses raisons) qu'après une mauvaise chute le soir dans le bateau, j'avais dormi d'une traite jusqu'au surlendemain matin ! En pleine forme au réveil

Hubert, de Cherbourg

01 déc. 2012
0

Bonjour Hubert
Savez-vous s'il est possible d'obtenir un anneau dans le port de Cherbourg? ( j'ai un voilier de 10.30)
Merci
Cordialement
Pierre-Michel

11 nov. 2012
0

Soit effectivement des petits trajets comme propose philou2, soit tenter le non-stop avec une bonne fenêtre météo avec déroutement en cas de pb vers des ports facilement accessible à tout heure et pas trop éloigné de la route directe : Camaret, St Yvette, Glénans, Groix.
A priori du près jusqu'au nord du Four et après du largue ou du portant.
Si le but c'est de le faire de toute manière semaine 52, départ si pas de tempête ... avec toutes les infos sur tous les ports.

12 nov. 2012
0

Salut Ar Vag.

En ce qui concerne les difficultés du voyage, il y a les habituelles de la Bretagne Nord quand on ne connaît pas : courants assez forts à violents dont il faut vraiment tenir compte, relief sous-marin très accidenté (il y a beaucoup de cailloux) et nombreuses zones mouvementées par mauvais temps (quelques méchants plateaux sous-marins, pas forcément dangereux directement, mais qui lèvent une mer courte et désagréable).
Et puis le temps. Il est possible (et je te le souhaite) que ton voyage connaisse un temps ensoleillé et agréable. Mais s'il fait froid, il peut faire vraiment froid (l'eau gelée dans le trou du pilote et l'écoute impossible à choquer car gelée après un long bord de près c'est du vécu). Tu peux rajouter (liste non exhaustive) le pont et le catway glissant (ça fait très mal à l'arrivée), le bateau très vite très humide. Pour parer à ça, avitaillement calorifique et facile à préparer, une rallonge électrique de bonne qualité, avec une vraie prise CE (pas un bricolage qui laisse une prise apparente) et un voire deux chauffages soufflants pour assécher l'atmosphère lors des étapes.
En ce qui concerne les étapes, la suggestion de Philou 2 est très bonne si elle rentre dans tes dates. Il faut par contre se rappeler que quelques ports (je pense notamment à l'Aber Wrach) sont d'un accès très délicat par temps brumeux par exemple.
Bonne navigation à toi !

Je navigue aussi cette semaine là, au départ de Paimpol, on se verra peut-être sur l'eau !

12 nov. 2012
0

Bonjour Ar Vag,

En effet, un point important en Bretagne Nord, en plus de la météo, c'est de tenir compte des courants, donc des marées.
Lorsque l'on fait du cabotage en Bretagne nord pour aller de l'Est vers l'Ouest, il est préférable de profiter au maximum de la descendante.
Si on regarde les horaires des marées et les coefficients de la semaine 52, on peut dire:
- point négatif, la marée est basse en début de matinée.
- point positif, il y a des petits coefficients (donc courant pas trop fort).
A mon avis la direction du vent peut être déterminante (et la puissance du moteur :) ).
Autre point, il est préférable de passer le Chenal du Four à la descendante, pour aller vers le sud. Avec une marée haute vers 16h à Brest, en milieu de semaine, ce n'est peut être pas le meilleur scénario, avec des journées courtes (sauf à arriver de nuit à Camaret)??
Rq: Consulter les cartes de courant
A+

12 nov. 201216 juin 2020
0

Rien que du bon sens et se rappeler que l'hiver.....


12 nov. 2012
0

D'accord avec les conseils ci-dessus
- de Tréguier à Lorient, faire le tour par l'ouest... c'est plus court que par l'est.
- aux escales possibles citées sur la côte nord je rajouterai Trébeurden et Batz (le Biloup est échouable)
- la semaine 52 les coefficients de marées ne sont pas très forts... mais il faut quand même tenir compte des courants, surtout si le vent n'est pas portant.
- à cette période de l'année la météo peut être toute bonne ou toute mauvaise ou panachée... prévoir les solutions de repli et envisager de profiter d'un créneau pour bouffer de la route en navigation sans escale, nuit incluse (et les nuits sont longues).
Bonne navigation.

Merci Jean-Marc pour ce diaporama :pouce: il est superbe et rappelle qu'on peut être au Four et au moulin !

12 nov. 2012
0

Je dois faire le trajet dans l'autre sens (Arzal-Cherbourg) mais en mars.

Est-ce que quelqu'un aurait la liste des ports refuge accessibles tout temps sur ce trajet (mon pilote côtier est à bord). Merci

12 nov. 201212 nov. 2012
0

Le fil ci dessous te donnera déjà des infos sur une bonne partie de ton parcours www.hisse-et-oh.com[...]erbourg

et il y a le guide des port HEO :pouce:

0

:pouce:
merci à tous pour vos analyses

13 nov. 201213 nov. 2012
0

salut a tous .

J'ai fais ce trajet l'an passé début janvier dans des conditions printanières comme quoi !! les journées sont effectivement courtes ce qui fait que tu arrive ou tu part du port de nuit ,tu ne peux pas utiliser les petits raccourcis qui vont bien de jour ce qui parfois te fait perdre beaucoup de temps comme le chenal de la malouine à l'Aber Wrach par exemple d'autant plus si tu te prend le courant dans les dents depuis l'ile vierge car de Batz aux Aber c'est le plus long sans abris pour attendre une renverse.un autre passa ge de jour qui t'évite de contourner le Four c'est d'emprunter le chenal du Relec a la sortie de l'Aber Wrach et de ressortir par le chenal méridonnal la mer y est beaucoup moins forte que vers le Four ou la basse Paupian c'est très bien indiqué dans les pilotes côtiers mais le GPS est fortement conseillé, tu peux t'arrêter a Lanildut a toute heure avec apparement un coef 52 d'après ce que j'ai lu,tu peux t'arrêter au Conquet aussi a toutes heures si tu n'arrive pas a sortir a la pointe St Mattieu et maintenant si j'ai un conseil a te donner reste dans le trieux c'est le paradis de la voile

01 déc. 201201 déc. 2012
0

Hello Ar Vag,
Bon courage à toi.
J'avais le projet de descendre dans le Sud pour naviguer cet hiver, je suis sur le point de renoncer. Je sens que je vais faire sortir mon bateau de l'eau jusqu'en mars et aller naviguer via les bourses d'équipiers en Méditérannée d'ici là.
Je suis parti de Granville entre deux BMS j'ai seulement réussi à faire une étape jusqu'à Saint Quay Portrieux où j'ai encore été scotché au port par un coup de vent.
Le programme de Philou 2 ressemble fort à celui que je m'étais fixé.
A deux en se fixant de petites étapes c'est jouable, préparez vous seulement à faire un peu de tourisme à terre entre deux coups de vents ;-).

0

Bonsoir à tous,

nous avons décidé de tenir compte de vos conseils = le bateau a été sorti de l'eau pour un hivernage dans un des chantier nautique de Tréguier. Il vaut mieux jouer la sécurité et la tranquillité :pouce:
On le convoiera au début de l'été prochain.

Info pour tous ceux qui naviguent dans le secteur de Lesconil (étape initialement prévue), les pontons ont été démontés, donc il n'y a pas de capacité d'accueil, sauf sur corps-mort au fond du port.
Il faut privilégier le Guilvinec, Loctudy ou Ste Marine pour bénéficier de l'eau et surtout de l'électricité.

Kenavo.

12 déc. 2012
0

Bonjour tout le monde,
si on se réfère à la météo de juin dernier, c'est pas gagné non plus! "Y a plus d'saisons mon brave monsieur!!!"
J'ai eu la chance de faire une convoyage Vannes Diélette (près de Cherbourg) les 6 et 7 novembre dernier, homis le manque de vent c'était magnifique!!! Le snuits aussi.
J'ajouterai au menus annoncés plus haut, des soupes ou des nouilles chinoises... enfin du chaud, surtout sur les quart de nuit et en particulier celui de vers 3h 6h du mat (fatigue et froid, il manque juste le troisième) et s'obliger à dormir le jour, ce qui n'est pas simple sur des trajets courts.
Précision sur la température de l'eau, je ne pense pas que ce soit en décembre que ce sot le plus froid.
:goodbye:

13 déc. 201213 déc. 2012
1

Bravo Ar Vag ! je crois que c'est se montrer raisonnable ce qui n'est pas si fréquent chez les plaisanciers.

0

Merci bien Jacques pour reconnaitre ma "raison" ou "non déraison" :doc: .... c'est toujours un compliment agréable de la part d'un autre navigateur. (c'est tellement peu courant de nos jours sur les pontons).
De plus, quand j'analyse le temps qu'il y a eut la semaine dernière, je me dit que notre choix de rester au chaud à manger des chocolat et boire un bon whisky :alavotre: était LA seule chose raisonnable à faire. Parce que des vents de 6 à 9 dans le nez et sous averses, et ben pas trop pour moi.

01 jan. 2013
0

dommage, peut etre une belle occasion de decouvrir les canaux de bretagne

02 jan. 201302 jan. 2013
0

ils sont navigables les canaux en décembre janvier ?
et puis il aurait fallu qu'il aille à saint malo puis qu'il fasse encore arzal/Lorient.

02 jan. 2013
0

Merci pour ce fil instructif sur les pièges à éviter en passant la pointe de Bretagne.
C'est un endroit que je ne connais pas, sauf pour l'avoir passé sur le Belem par les extérieurs... rien à voir!
Maintenant que j'ai un 35', ça me démange de quitter ma zone de prédilection (Oléron - Bénodet) pour aller aux Scilly où à Chausey... mais il faut passer ce P... de Raz de Sein où, dans une excursion en été aux îles, par vent quasi nul et grand soleil, il y avait des déferlantes...
"Dans Plaisance, il y a Plaisir mais pas Vacances...."

02 jan. 2013
0

Euh, ... en s'y prenant bien, pas vraiment de soucis non plus en Iroise et même côte Nord Bretagne (étale, si possible la bonne ; pas mouiller là où houle; examiner la carte avant ; etc), bref, beaucoup de sens marin, mais que du sens marin.
Je n'en dirais pas autant du rail de Ouessant, surtout de nuit où les distances sont difficiles à évaluer. Ca ne bouge pas, puis ça déboule très très vite. Evite aussi l'arrivée aux Scillys après 16 heures, car possibilité de brume du soir (vu à St Agnes fin juillet).

02 jan. 201316 juin 2020
0

Remontée de Vendée à Brest avec un mono de 11 m. Pétole au départ, moteur. Puis brume avant Belle-ile, jusqu'aux Glénan. Et puis la brise rentre d'un coup : SW, rotation rapide à l'W, en enfin NW 25/30 nds.

A l'aube naissante, on se retrouve au Sud du Raz de Sein, juste en début de flot pour se faire monter, mais évidemment vent contre courant. Nous étions sous le vent de l'Ile de Sein, la mer était donc relativement calme malgré le vent, retombé aux alentours de 20 nds. Mais ce que je voyais devant moi, vers où nous nous dirigions, je ne l'avais encore jamais vu : non seulement c'était blanc partout (en fait les déferlantes), mais il y avait une réelle pente d'eau à monter !

En effet à l'endroit où nous étions, les creux étaient peut-être à 1m50, et dans le Raz et plus au Nord, vers le phare de Tévennec, la mer s'enflait pour atteindre (estimé) dans les 2m50 à 3 m... Ce qui donnait vraiment l'impression d'avoir un mur à escalader.!

J'avoue avoir eu l'envie de rebrousser chemin, mais le flot nous poussait déjà pas mal. Et ce putain de mur, nous l'avons grimpé, avec deux ou trois grosses claques qui ont recouvert le bateau.
Ca n'a pas duré longtemps, disons une demi-heure, mais le temps paraît long... Et passé Tevennec, obliquant à tribord une fois la Pointe du Raz passée, tout celà s'est calmé en quelques minutes. Mais le mur, je m'en souviendrai longtemps.

03 jan. 2013
0

Effectivement, y être en FIN de jusant, pour profiter de la 1/2 heure d'étale. Sinon route Goyen (Audierne) si encore possible.
Cela dit, 11m, 20 Nds, j'aurais sans doute fait comme toi.

03 jan. 2013
0

Tu peux avoir la même chose en sortant du Four vers le sud (Grande Vinotière sur environ 1/4 M) vent contre courant. J'ai vu un petit cargo devant moi danser la carmagnole et je suis passé avec de l'eau verte sur le pont...

03 jan. 2013
0

Finalement j'ai eu de la chance au mois de novembre, seule éclaircie le 5, 6 et 7. On a enchainé dans l'ordre le raz de Sein et le Four les doigts dans le nez... Faut dire qu'il y avait 4/5 noeuds de vent et le moteur nous a aidé. Par contre dans le Four, on sent que la houle, même par mer plate, est longue et puissante! Un peu l'impression de monter et descendre des buttes. Qu'est-ce que cela doit-être par trente nouds de ouest Nord/ouest?

04 jan. 2013
0

Il y a longtemps, au même endroit, à proximité de la pointe des Chats, par une mer relativement plate et un vent de Nord-est de 20 noeuds, j'ai eu le sentiment de monter une marche .

Sur la première vague, au près, à 6/7 noeuds, le bateau est monté sur la première vague mais s'est planté brutalement et a été totalement submergé par la suivante. L'eau a balayé l'eau jusqu'au cockpit et notre vitesse est devenue nulle... C'était terminé ensuite.

Pourtant, il s'agissait d'un Gib Sea 48...

Il m'est arrivé la même chose dans le Singe au Nord Ouest d'Aurigny sur un Sun Fizz.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (159)

un éléphant ça trombe

mars 2021