Navigation dans la brise avec le selection 37 mat d'origine

Voila, ayant déjà pris le mat sur la tête, et navigant parfois dans des conditions "musclées" Force 7 ou de 30 a 38 kns.
Après la prise du deuxième ris, il parait difficile d'avoir la tête de mat parfaitement immobile, elle vibre. J'ai remarqué qu'en étarquant les drisses ca s'arrange. Je reprends de la basse bastaques, pour éviter le pompage, mes bastaques haute sont au max.
Par exemple, si on a une rafale et que l'on choque la GV, le fassaillement fait vibrer le mat.
Bref je voudrai juste savoir si c'est normal, si il y a des réglages secrets?
Par temps plus clément, GV haute, le mat a une meilleur tenue, car la GV participe a la tenue du mat.

L'équipage
06 fév. 2014
06 fév. 201406 fév. 2014
0

Salut
Sûrement la tension du patara, puisque sur le sélection 37 l'étai n'est pas "en tête"... Mais bon, je n'ai jamais navigué dessus, alors je la ferme...

06 fév. 2014
0

Bonjour, j'ai un s37 aussi , et j'ai eu le même problème également .
Je ne m'en rappelait plus puisque règle a présent.
A deux riz tu te retrouve en configuration marconi ou greement en tête , donc à priori cela devrait être rassurant à régler .
J'avais beaucoup trop de tension sur ma bastaque en fait , et c'est à force de faire des allers et retours au pied de mat que je me suis fais mes réglages .
C'est super impressionnant comme truc et pas rassurant je confirme.
Grand voile haute , je me suis fait une marque bastaque maximale portant ,et maximale pré , après selon force du vent et mer je joue entre les deux marques.
Problème règle pour ma part .
Bon courage pour la suite,
Michel

Équilibrage basse et haute bastaque super importante aussi à marquer.
Si cela peut t'aider

07 fév. 2014
0

Moi, j'étarque la bastaque au maximum dans la brise c'est a dire tout ce que je peux. le tête de mat bouge toujours un peu et surtout lors de la prise de ris ou quand je choque enfin quand ca fasseye. Pour le pataras, je le prend pas trop car je ne vois pas l'intérêt d'avoir trop de cintre puisque la grand voile n'est pas en haut. Je reprends juste un peu pour cintrer le mat.
Je ne suis pas inquiet, mais voudrai avoir des info a propos de ca?
La tête de mat lors des choques bouge vraiment, cela me force a bien réduire ce qui n'est pas un mal.
Il est clair que sur un s37, on passe son temps a regarder le mat. :-)

07 fév. 2014
0

Tu évoques dans ton post force 7 , c'est sur qu'à la manœuvre la tête de mat bougera toujours un peu , mais il n,y a pas de risque de casser , à 2 riz tu as déjà régler le problème . Par contre le patara garde toujours sa fonction de cintrage au pré , que tu ai de la toile en haut ou pas , et qui a suivre t'aide a bien affiner tes bastaque? .le câble est tout fin, mais il fait un sacre boulot .
C'est un bateau hyper sensible au reglage , quand ça tourne , c'est un vrai régal!
Bonne nav

07 fév. 2014
2

Si ça fasseilles régulièrement (ce qui entraine des vibrations inévitables du gréement) c'est que tu es surtoilé.

Concernant les réglages a 2 ris en selection la têtière de GV est sensiblement a hauteur de l'étai.
ça revient a un gréement en tête - c'est blindé !!

On ne prend pas de la bastaque a fond puis de la basse pour empêcher de pomper.
On contrôle le cintre de mât avec la basse et prend de la bastaque pour tendre l'étai et cintrer le profil.

Si tu prends de la bastaque a fond en premier puis ensuite tend la basse.
Ton mât aura un cintre excessif. Tu rajouteras encore de la compression par la basse - risque de casse important - flambage locale par excès de compression.

Dur a expliquer.

mais en simple la position "bastaque a fond" dépend du réglage de basse bastaque.

Sous ris 3 prendre du pataras assez fortement pour éviter une inversion de courbure.

07 fév. 2014
0

J'ai vu plusieurs Sélection démater au près dans la brise sous 2 ris, car le pataras n'était pas assez tendu et comme le dit Sailoturn22 les mâts cintraient à l'envers.

07 fév. 2014
0

sous 2 ris c'est étonnant.
après la hauteur des ris n'étant pas fixe il est vrai que dire sous X ris ne rime a rien.

il faut être observateur en voile.
Si la têtière est significativement sous le capelage d'étai le risque d'inversion est grand.

07 fév. 2014
0

bonjour ;dans la brise j'ai toujours pris le pataras à fond ce qui interdit la courbe du mât à l'envers .bastaques tendues d'environ 20 cm et basses bastaques peu tendues,leur trop forte tension provoque l'inversion du mât dans le clapot et sa chute .
pour ma part j'avais fait deux petites modifs : basses bastaques sur le rail de genois ( 60 cm en arriere du plan de mât ) et jai fait retailler la têtiere (descendue de 50cm environ )pour pouvoir prendre les deux bastaques en même temps et virer et empanner sous deux ris sans y toucher .
et pataras à fond le mât ne bouge pas .

08 fév. 2014
0

Comment fais tu pour empanner sans toucher aux bastaques ? Sur Porz Al, la bome ne passe pas la bastaque haute si je ne la choque pas.

07 fév. 2014
0

Pour Selec ,

C'est intéressant tes modifications , parce que biensur cela soulage bien la manœuvre , je savais que cela se faisait ( peut être une de tes anciennes interventions).
2 questions : pas de problèmes de solidité au niveau du rail de génois ?
Le fait de changer l'angle de travail sur la basse bastaque a t'il modifier le comportement .
Aller une 3ème: ces motifs étaient destinées à de la grande route ou pour tourner autour de trois bouées ?

07 fév. 201407 fév. 2014
0

Bonjour,
je n' ai jamais navigué sur le sélection 37 ,mais après recherche, j' ai trouvé un peu de lecture ,si cela peu vous aider ;-)

www.selection37.com[...]es.html

faq.frbateaux.net[...]21.html

08 fév. 201408 fév. 2014
0

Dans le deuxième lien, David-de-Marseille dit :
[i]Au portant, pataras mou, bastaques choquées, c'est pas grave si l'étai avant est complètement mou, tu peux même avoir l'impression qu'il mesure 50 cm de trop tellement il est lâche.[/i]
Je suppose que le mât est libre au niveau du pont !
Moi, il est calé, et le vôtre ?

08 fév. 2014
0

Merci
Je ne pensait pas qu'on puisse avoir un étai aussi mou si le mât est calé à l"étambrai.
Et il me semblait que la logique fût qu'il soit libre, voire muni d'un palan de réglage, comme sur les 470...

09 fév. 201409 fév. 2014
0

J'ai un mât de type d'origine, mais qui n'a pas 30 ans...
Au port, je lâche pataras et bastaque suffisamment pour le remettre droit, et je reprends la basse-bastaque.
J'avais navigué plusieurs fois sur Sélection, en croisière, mais c'est quand j'ai eu le mien que j'ai remarqué le devers de la tête de mât, qui m'a impressionné !
Tu dis calage étambrai arrière, donc pour limiter la quête, mais pas le cintre, si je comprends bien.
Peut être Viking se souvient-il ?

10 fév. 2014
0

T'est sûr ?

10 fév. 2014
0

Merci, ça c'est clair !
Mais ça c'est pour le réglage de base, ou en navigation pour s'adapter ?

08 fév. 2014
0

Il doit être calé à l'étambrai.
bastaques choquées ne veut pas dire sans bastaque.
En régate à la grande époque du selection, on tendait une drisse d'avant pour redresser plus le mât au portant.
Mais la bastaque était toujours sous tension.

08 fév. 2014
0

Dans mes souvenirs.

au port bastaques choquées quand le mât se redressait l'étai était déjà mou, le mât avait de la quête.
Au portant on cherchait a avoir un mât vertical d'ou cintre vers l'avant (par rapport à la position naturel du mât) forcé par une drisse.
Au près on naviguait avec de mâts très cintré pour s'adapter au guindant de GV.

d'ou étai assez long.
calage étambrai arrière.

Sur l'axe longi. la tête de mât entre une position portant et près dans la brise devait se déplacer d'au moins un mètre.

Je ne pense pas que jouer de la même manière aujourd'hui, avec des mâts agés de près de 30 ans, soit raisonnable.

09 fév. 2014
0

c'est l'inverse calage arrière va plutôt réduire le cintre pour une même quête. (le mât a fond en arrière I max).

10 fév. 2014
0

Pour une même quête (même longueur d'étai et tension de bastaque)

Ton mât va décrire une courbe passant par 2 points fixes.
- pied de mât
- capelage étai

Tu modules la forme de la courbe par ton réglage de pataras, basse bastaques et calage étambrai.

l'étambrai est positionné en avant de la droite passant par ces 2 points fixes.

plus ton mat est reculé dans l'étambrai (mât a fond en arrière I max) plus tu te rapproches de la droite - plus tu réduis le cintre.

10 fév. 2014
0

l'étambrai c'est du réglage de base, comme ta longueur d'étai.

en nav tu joues sur basse bastaque et pataras pour cintrer ton mât a ta convenance.
Tu joues sur la tension de bastaque pour jouer sur la tension d'étai.

07 fév. 2014
1

pour cargo 296
ces modifs ont été faites dans un but croisiere à deux bretagne nord et sud et angleterre pas de régate avec bastaqueur et un à la GV .
la solidité du rail de génois ne m'a pas posé de problème l-effort sur la basse bastaque étant moins important que celui d'un solent blindé.

07 fév. 2014
0

Un grand merci selec pour ta réponse , je reconditionne en ce moment le bateau,
Et je vais réfléchir à ça .

07 fév. 2014
0

Salut, les virtuoses de la bastaque ;-)
Vous connaissez surement :
www.selection37.com[...]ue.html
"La" références sur le Sélection, c'est, je pense l'article de Jacoobson and co dans le Voiles et Voiliers de l'époque...
Je ne l'ai plus, ni même la référence. :litjournal:

08 fév. 2014
0

l'étambrai doit être caler, sans cale j'ai fait un peu, par très petit temps ça fait très peur, le mat est très très souple. moi je l'ai caler vers l'avant pour engager le cintre.
Mais sinon, ça veut dire quoi 20cm, comment tu mesure 20 cm? "bastaques tendues d'environ 20 cm"
Et je pense que dans les virements, il est important de choqué du pataras pour ne pas qu'il reprennent toute la tension pendant l'échange de bastaque?
Après quand j'ai démâter, c'était dans le raz blanchard les condition était très musclé, 30 noeud, mais la mer était très courte et haute 3m (vent contre courant). On était au près, le mat a lâché après un virement avec deux ris, la bastaque était reprise mais pas trop, à bloque de pataras, et la tête de mats est partie en couille sur bâbord. d'où ma question, je ne voudrais pas faire d'autre connerie. Enfin si j'ai bien compris il faut prendre de la bastaque mais pas trop. Depuis, je rencontre plein de gens qui ont démâté au même endroit avec des poteaux télégraphique.
J'aimerais comprendre cette histoire de cm, ou savoir comment comprendre l'abaque sur le site de sélection 37, qui 3/4 tendu 1/2 tendu. Bref, en gros moi depuis je fait au pif, je regarde le mat, et j'essaye d'avoir une belle forme si possible sans pompage, ou autre vibration. Mais, dès qu'il y a trente noeuds de vent, ça devient chaud d'avoir un mat sans la tête qui vibre.
Après normal non là est la question?
La coque tient très bien la mer, 37 pieds 37 noeuds, sans aucun problème, juste le mat qui vibre.

08 fév. 2014
0

le zéro de l'abaque c'est bastaque mise en tension à la main.

08 fév. 2014
0

Bon je dis mon experience, en tête j'ai un central du vent Tactic (sans fil) e de que il y a 30 noeuds le mat vibre talment que elle ne marche plus.
Comme Toma avec 30 et plus noeuds m'importe rien di reglage parfait, m'importe que mon allumette, pardon mat ne me tombe pas sour la goeule et je m'amuse bien en secu.

...le reste c'est du Bar Sport

Aloha ;-)

09 fév. 2014
0

pour SEBS la bome passe parce que j"ai mis les basses bastaques sur le rail de genois avec un troisieme filoir .
pour TOMA 20 cm à partir de la position bastaque prise à la main .

05 fév. 2015
0

et nous, notre girouette a volé, ne restait plus que le cable en remontant d'espagne au droit de port la nouvelle.
au près, deux puis trois ris, bastaques tendues correctement pour controler la tension de l'étai, basses bastaques lachées, ramenées en pied de mat. pataras reglé pour maintenir la vibration du mat, pas plus
ca permet de virer de bord sans rien toucher.
à deux c'est plus "confortable",...
et on remontait tout ce qui portait voile sur cette mer hachée.

05 fév. 2015
0

mais pour régater, j'ai du mal à sortir par plus de 25 nœuds, ça n'a aucun intérêt.
si en cours de route tu te prends un coup de vent ,.. Ok, mais sinon aucun fun, tu ne règles plus rien.

07 fév. 2015
1

le selection 37 au portant dans la brise, c'est le pied total surf à plus de 12 noeuds. Et après si on veut aller un peu loin genre l'Irlande il faut se préparer à affronter ce genre de condition. D'où la question. Je découvre encore ce bateau avec plaisir, et parfois bonne et mauvaise surprise.
Les mauvaise surprise sont surtout les frais.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (168)

novembre 2021