NAVIGATION D HIVER

quels sont vos astuces pour en hiver : période de gel !
quand le bateau reste à l'eau pret à naviguer,
donc à faire de la vaisselle, employer les wc

comment garder l'eau dans un sac, est ce raisonnable ?

et le reste ?

et oui cet hiver je compte tester ma résistance au froid brrrrrrrrr

L'équipage
29 sept. 2004
29 sept. 2004
0

à quai
un mini chauffage raccordé électriquement au ponton avec fonction hors- gel.

Amicalement, Alain

29 sept. 2004
0

catherine, c'est pas compliqué
pour les WC le mode d'emploi hivernal est le meme que l'estival et c'est pareil pour tout..

en fait il gèle rarement dans un bateau qui est toujours réchauffé par l'eau en contact avec des m² de coque sauf en des contrées où il est indécent de naviguer

si tu craint des risques, un peu (très peu) de liquide antigel de voiture dans les toilettes et pas de pb, mais avec l'eau de mer, le risque est vraiment très réduit pour un bateau à flot

de toute façon , prévoir des vetements adaptés, de quoi se réchauffer et un chauffage aussi si possible

attention, en hiver le + grand ennemi est l'humidité et il vaut mieux ne pas en rajouter avec un chauffage à catalyse et une trop grande utilisation du réchaud à gaz

si tu es dans un port avec électricité, un tout petit chauffage électrique qui tournera souvent plutot qu'un gros qui tournera par intermittence et fera sauter le ponton et aussi un réchaud électrique qui ne fera pas d'humidité (on trouve des réchauds 1 "feu" pour pas cher

tu peux aussi mettre au sol et particulièrement dans lae coin toilette ( et aussi un dans la cale moteur) des bacs récupérateurs d'humidité à cristaux de gel de silice

il y en a dse pas cher et ç'est vraiment pratique pour assainir et éliminer les vapeurs de respiration qui humidifient très vite le bateau qui est souvent fermé en cette saison

ensuite il est bon aussi de mettre une couche isolante entre la couchette et le matelas, car le froid passe assez bien à travers un matelas

prevoir aussi une couette et des couvertures à mettre dessus pour pouvoir réguler

si tu as un chauffe eau, ce sera le moment de l'utiliser à fond

si l'installation électrique du ponton est trop juste pour tout absorber il est bon de prévoir des relais qui sélectionnent le consommateur en délestant les autres, afin de ne pas faire tout sauter en permanence

si j'ai pas été clair ou si tu veux en savoir +, pas de pb

amicalement

29 sept. 2004
0

hivers et condensations

Les soirs d'entrainements de régates aprés un briefing et un bon petit repas entouré de la douce chaleur du réchaud électrique nous glissions dans nos duvets pensant à la régate du lendemain . Las dans la nuit nous étions réveillés par des gouttes d'eaux de condenstion
qui ruissellées des hublots et autres points froids du bateau , trés pratique pour trouver les points à isoler mais pas trés efficace pour un repos !
J'ai donc acheté dans un magasin d'accessoires de camping-car un rouleau d'isolation multicouches
aluminisés et j'ai en ai revétu tous les intérieurs de mes vaigrages genre bulgom(la mousse êtait en partie décomposé )et nous avons doublé les rideaux du même genre de produit mais adapté pour les voilages .Depuis plus de probleme en hivers de condensation et alors en été la cabine est un havre de fraicheur!
.Un inconvennient la réception des ondes !
L'antenne interieure de ma BLU doit étre à hauteur des hublots rideaux ouverts et les signaux des satellites GPS sont un peu affaiblis mais utilisables !!
Bonnes navigations hivernales, se sont des navigations interessantes car la densité des élephants aux mile carré est plus faible !

29 sept. 2004
0

pour la condensation
le plus simple est de laisser une circulation d'air, et en plus, le rendement du chauffage en sera amélioré. mais je ne doutepas de l'efficacité de la solution de christian.
pour le chauffage, j'ai adopté le convecteur de 400W de salle de bain (je n'aime pas le bruit des soufflants) qui me suffit pour avoir 18° le matin en décembre dans un aquila.

29 sept. 2004
0

pareil que spot...
au port un convecteur de 500w +un souflant de S de B de même puissance pour les grands froids,quand j'étais au gaz,j'avais une petite plaque électrique,pour éviter la condensation,maintanant,je suis au pérole,je peux allumer tout ce que je veux sans que ça ruisselle partout,du coup,à la NAV j'ai remplacé les briques réfractère chauffées 15 mn au gaz,en laissant le four à pétrole à mi-régime(ce qui me donne une différence de10à18 degrés en +par rapport à la To ext)
Il va falloir que j'essaye l'idée de christian,c'est du" trisilor" que tu as mis?
jacquot

29 sept. 2004
0

catherine,
vas voir sur entrainement d'hiver,je t'y avait mis qque chose.
jacquot

29 sept. 2004
0

oui
jacquot j'y jette un coup
on a aussi un petit chauffage comme spot + le webasto, donc quand on sera à bord on devrait pouvoir se chauffer
se m'inquiete un peu c'est par ex. quand on sera pas à bord : mettons que le l'électricité saute (comme souvent) notre petit chauffage ne chauffe donc plus, et mettons qu'il gèle -15°,
j'ai un peu peur des dégats,
car sinon quand on est hors de l'eau on mets de l'antigel partout pour tout un hiver

29 sept. 2004
0

Chaud-chaud

6500 calories/h un petit ventilo 12v placé au dessus pour la circulation d’air et vous êtes près pour affronter les grands froids... :-)

pfffzzzz

29 sept. 200416 juin 2020
0

lé pas passé
re éssai

29 sept. 2004
0

un pic à glace !
un soir de décembre pris par la nuit entre evian et Nyon sur le léman... le vent qui se lève et les embruns qui commencent à mouiller le pont (au près comme d'hab...)
Moi, à la barre sous une grosse couverture de laine gants, bonnet... ambiance patagonie !
En vue du port, il est temp d'affaler le foc (en plus sur un été creux...) oups... ça glisse ce pont...Brrrrr.... attention ! Les embruns ont gelés et la plage avant est recouverte par une belle couche de glace...
pas très sérieux tout ça !

29 sept. 2004
0

ça fait combien?
6500caloties en watts?

29 sept. 2004
0

gaffe aux chauffages électriques quand on est absent
j'ai eu une prise neuve 16 amps et bien cablée cramée salement. nul doute que si l'odeur ne m'avait pas averti, c'était bye bye evenkeel.
Ce n'était pourtant qu'un soufflant de 2000W (10Amps) qui tirait dessus. Humidité ? je ne sais pas trop, mais heureux de ne jamais laisser le bateau branché quand personne à bord.
Une moquette apporte aussi beaucoup de confort en hiver. :-) .
Pour l'eau, une petite précaution : le soir, tu coupes la pompe sous-pression et tu ouvres tous les robinets. Même s'il gèle la nuit, l'eau stagnante pourra trouver une place pour faire de la glace et degèlera le lendemain avec le regain de chauffage.

29 sept. 200416 juin 2020
0

Parfois, on se sent vieux…
heureusement rarement

une définition dans gogol vous apprendra qu'à l’époque des grands lézard, on n’avait pas encore reconnu que la chaleur était une forme de l’énergie, l’étude des échanges thermiques avait conduit à introduire une unité de chaleur, la calorie, définie comme la quantité de chaleur à fournir à 1 gramme d’eau pour élever sa température de 1 degré Celsius.

L’expérience a montré que les transformations d’énergie mécanique en chaleur, ainsi que les transformations inverses, se faisaient toujours avec le même rapport, à savoir 1 calorie pour 4,18 joules.

Il y a donc équivalence entre ces deux formes d’énergie (mécanique et chaleur). Ceci a permis d’abandonner la calorie en date du 1/1/1978 (si je ne me trompe) et de mesurer la chaleur et toutes les autres formes d’énergie, en joules.

Les échanges d’énergie sont caractérisés, non seulement par la quantité d’énergie transférée ou transformée, mais aussi par la durée du processus.
La notion de puissance est ainsi définie comme une quantité d’énergie échangée par unité de temps.
L’unité de puissance, le watt, est donc le joule par seconde.

1 calorie = 4,187 Joules = 0,0012 Watt-h.

En chauffage, nous parlons bien entendu de la grande calorie, elle est l’énergie nécessaire pour réchauffer 1 litre d’eau de 1° c

Conclusion 6500 calories équivalent à 7500W/h

De rien... un ptit rosé bien frais me ferait plaisir...

pfffzzzz

Je vous conseille bien sur de vérifier tout cela parce que comme d'habitude, je n'y connais absolument rien...

29 sept. 2004
0

gloups!!!
à la tienne Cobra ;-)

29 sept. 2004
0

Heu!!!
j'oubliais,il n'est pas trop froid? je m'y connais pas plus en chaud qu'en frigo :-D

29 sept. 2004
0

au canada
J'ai déjà navigué jusqu'en décembre et par cheu nous en décembre il fait "frette en crisse" parfois sous la neige et un peu de frasil. J'ai aussi des copains qui vivaient l'hiver sur le bateau (par -40) avec chauffage au fuel et puisque le bateau était à l'eau, il y avait une bonne isolation (comme quoi l'eau ça réchauffe)

Nous avions aussi un chauffage au fuel de type "Dickinson" avec ventilateur au 12v. C'était merveilleux.

Pour ce qui est des chauffage électriques, j'approue Evenkeel, pas de chauffage électrique sans surveillance. si on doit quitter le bord, mettre de l'antigel dans les conduits et s'assurer que les vannes ne gèleront pas

tout ça pour dire qu'avec les température que vous avez, je ne crois pas que vos bateaux soient en grand danger. Surtout à l'eau salée

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (10)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021