Navigation Bretagne-Méditerranée : conseils généraux

Bonjour,

J’envisage de faire cet été une navigation Bretagne Sud - Méditerranée (Port-Saint-Louis) sur un Feeling 920, équipage de 1 (moi) à 3 personnes selon les étapes. Objectif : convoyer le voilier sans traîner, donc priorité aux navigations longues, mais avec quelques escales quand-même pour profiter.

Je cherche des conseils mais je n’ai trouvé aucun fil de discussion sur ce trajet - alors que j’en ai trouvé plein sur le trajet en sens inverse.

Mon profil : je navigue depuis des années sur un 8,50m, en solitaire ou en équipage, par tous temps, en Bretagne comme en Méditerranée. Par contre j’ai fait essentiellement du côtier, avec juste des expériences de navigation vers la Corse et vers Ouessant, mais toujours par beau temps.

Je cherche des conseils sur :
- la traversée du Golfe de Gascogne : est-ce abordable pour qui sait faire des navigations bien préparées, tenir une estime, mais qui n’a jamais navigué plus de quelques heures sans voir les côtes, et n’a jamais affronté de tempête dans l’océan ? Ou bien faut-il une grande expérience du hauturier et un équipement hyper adapté ?
- Quelles sont les choses à savoir sur le tour de la péninsule ibérique ? Comment est la météo en été ? Vents dominants favorables ? Ça va être facile ou ça va être galère ?
- Y a-t-il des règles particulières à connaître pour fréquenter les ports et les mouillages portugais et espagnols ? (Règlementation, type d’amarrage...)
- En combien de temps puis-je espérer faire Bretagne-Port Saint Louis, avec des conditions météo normales, ni trop favorables, ni trop catastrophiques, en enchaînant des nav de 12 à 24h (hors Golfe de Gascogne bien sûr !) ?

Merci à vous pour vos conseils !

L'équipage
02 juin 2019
02 juin 201902 juin 2019
1

"Je cherche des conseils mais je n’ai trouvé aucun fil de discussion sur ce trajet - alors que j’en ai trouvé plein sur le trajet en sens inverse."
C'est normal, peu de gens quittent l'Atlantique pour la Méditerrannée!
:acheval: :acheval: :acheval:
Pour t'aider quand même sur une partie du trajet :
sites.google.com[...]al-2012

02 juin 2019
0

j'ai le guide Vagnon-Imray récent espagne portugal pour permettre de préparer une bonne navigation vers le sud.

la traversée du Golfe est relativement simple, les vents sur la cote ouest Espagne et portugal sont de terre ou portant quand on va vers le sud (rester près de la côte)

J'ai fait plusieurs fois ce périple qui demande un minimum de 3 semaines avec une escale en galice, deux ou trois au portugal, gibraltar, une sur la cote espagnole avant celles (3) des baléares puis remonter direct vers le cap Créus, il peut y avoir des vents (tramontane et Mistral) qui rendent difficile au large le Golfe du lion, rejoindre le delta du rhone en longeant la cote

prévoir un peu de gasoil pour sortir des calmes

02 juin 2019
0

Bonjour,
plus tranquille: le canal du midi.
On démâte à Paulliac en buvant un bon Bordeaux et ensuite d'écluse en écluse on arrive à Sète. On re-mâte à Marseillan avant l'étang de Thau.

02 juin 201902 juin 2019
0

Oui... mais en plus du mât à "descendre" :heu: il y aura la quille à "remonter" !

:oups: et que l'on ne peut pas sortir de l'étang de Thau à cause d'un changement du pont Sadi Carnot (je crois ?)
www.hisse-et-oh.com[...]-a-sete

02 juin 2019
0

Il faut sortir à Adge avant, ou à Frontignan après l'étang de Thau.

02 juin 2019
0

1.75, çà ne passe pas dans le canal

02 juin 201902 juin 2019
0

Feeling 920, je pensais que c'était un dériveur lesté de Tirant d'eau: 0,85 m minimum et 1,75m maxi.
J'en ai un comme voisin de ponton.

02 juin 201902 juin 2019
4

l'important pour le Golfe est une bonne fenêtre météo et suffisamment de carburant si la prévision est à la pétole, atterrissage à la Corogne, en centre-ville.

Pour tes craintes de la navigation au large, si tu as un traceur c'est les doigts dans le nez, sinon reporter ta position toutes les 2/3 heures sur une carte adaptée.

Personnellement je trouve une navigation au large plus relax qu'en côtier: pas de cailloux, ni calculs de marées ou de hauteur d'eau, peu de traffic... Avec une bonne fenêtre météo de 3 jours c'est assez reposant.

La "Costa de la muerte" (W de la péninsule) était mortelle pour les voiles carées qui ne remontaient pas au vent, mais de nos jours est plutôt maniable, notamment en été avec les alizés Portugais qui poussent naturellement vers le Sud, pléthore d'escales agréables en Galice et Portugal. C'est plus compliqué à l'approche de l'automne avec les trains de dépressions qui se succèdent.

Gibraltar est un peu tendu en cas de vent d'E (levante) ça vaut le coup d'attendre des conditions favorables à l'entrée du détroit (Barbate) ou plus haut vers Cadiz (plus sympa) si tu si sais que tu ne passeras pas à Tarifa.

Après c'est une météo typique de Med, avec une alternance de cagnard/pétole et de coups de vent.

Si tu as fait beaucoup de côtier par tout temps en équipage réduit comme tel semble être le cas, ça ce fait sans problème avec un bon guide nautique pour les escales et un peu de prévision pour la météo.

Ca devrait même te donner goût aux grandes traversées, la côte du Portugal est intéressante avec sa belle houle atlantique et ses vents portants, tu peux tout faire d'un trait avec la possibilité de te poser si besoin était.

Par contre, prépare tes aterrissages et escales posibles bien à l'avance, parce que les entrées inconnues de nuit avec de la houle peuvent-ête un peu flippantes, et certains port à déconseiller par mauvais temps.

En ce qui concerne le matos, un AIS permet de prévoir le traffic avec un peu d'avance, c'est plus rassurant à l'approche, notamment le Cap Finisterre, mais ça n'est pas plus indispensable qu'ailleurs.

02 juin 201902 juin 2019
0

Pour la descente le long des côtes Espagnoles et Portugaises, c'est très simple , tu choisis la bonne vague au cap Finistère et tu surfes dessus jusqu'au cap St Vincent ! :tesur:

03 juin 2019
2

Merci à tous pour vos indications, et votre avis sur l'adéquation entre mon profil et ce programme. Ça me confirme que je peux sans doute le faire sans trop de risque, et ça me rassure sur le fait que, visiblement, contrairement à la Méditerranée, un gros coup de vent en Atlantique est anticipable avec une météo à 3j !

03 juin 2019
0

Le golfe de Gascogne se fait très bien dans ce sens en été. Un départ de LR est pas mal en terme de durée, ou même de Yeu.
tu peux avoir du vent à l’atterrissage de la Corogne, sans autant vivre une tempête, mais arriver de jour est plus pratique quand on connait pas la marina.
La descente le long de la Galice est très sympa (Bayonna), le Portugal un peu ennuyeux et beaucoup de pêcheurs (Peniche).
A Gibraltar : l'escale vaut le coup (2-3 jours), ne serait-ce pour aller visiter le haut du rocher.
Ensuite, c'est la Méd, de la pétole et du vent en remontant le long de la cote. Je préfère tirer direct sur Toulon, via les Baléares.

24 jan. 2020
6

Bonjour à tous,

Je l’ai fait !

Un petit debrief pour ceux que ça intéresse :
- je suis parti fin juillet, lorsque j’ai eu la certitude que la météo allait être favorable pendant 4j. Mon outil préféré a été Windy : le jour où on a vu que plus rien ne se profilait sur l’Atlantique, on a foncé !
- si on est organisé, rien de difficile sur la préparation du bateau pour la traversée. Bon sens et prévoyance indispensables : on est partis très zen notamment parce que j’avais constitué la pharmacie recommandée par le CCMM et parce qu’on avait assez de vivres pour 1 semaine de bouffe et 15j d’eau

- le rythme des quarts, à 3, sur seulement 3 jours, c’est dur à trouver. La fatigue a été notre pire ennemie.
- plein de spots de pêcheurs en plein milieu de la traversée, c’est étonnant ! Quand on se retrouve au milieu, c’est flippant.
- mon regret : avoir fait une connerie de débutant, c’est-à-dire partir sur un voilier dont le moteur était mal entretenu (je ne le savais pas), sans consommables de rechange. Cuve à gasoil chargée en algues, donc filtre à gasoil bouché, panne moteur pendant la traversée et pas de filtre de rechange... le débouchage artisanal du filtre, avec une pince à cheveux, c’est chaud !
- temps de navigation : 50% voile 50% moteur dans le Golfe (4-6BF). Le long de la côte, on a eu en général 6-7BF, mer assez grosse et parfois impressionnante, au portant on a bien tracé (sous genois seul c’était parfait 75% du temps). Attention, les bancs de brume sont traîtres, corne de brume indispensable (et 4h en faisant Pouet toutes les minutes, c’est long...)
- l’investissement que je n’ai pas regretté : le Navtex. Ça marche tout seul, ça ne consomme rien, et ça permet d’avoir des bulletins officiel des différentes meteo nationales, qui se recouvrent en plus. Précision suffisante pour un objectif Sécurité en traversée, fiabilité très bonne des bulletins (évidemment, puisque ce sont ceux de MeteoFrance). Indispensable pour anticiper un coup de vent imprévu le dernier jour et décider de tracer 12h au moteur pour arriver juste avant que ça commence !
- et le guide Imray est incroyable et indispensable.

Aujourd’hui, je suis à Lisbonne (on a traîné !) et l’été prochain on continue le tour (peut-être jusqu’à Barcelone si la météo s’y prête)

Merci encore à tous pour vos conseils et encouragements !

24 jan. 2020
0

Bravo! C'est une belle promenade qui donne le goût du large. L'été prochain on descend aussi de Cherbourg à la Galice pour y passer l'été avant d'hiverner plus au Sud.

24 jan. 2020
0

La meilleure météo pour le Gascogne, c'est un système de secteur Nord est bien établi pour au moins 3 jours. Ça peut souffler, mais rarement au delà de 35nds (mais ça m'est arrivé une fois). Le plus gros risque en été est quand même la petole.
Atterrir à la Corogne (outre l'ambiance relativement désagréable sur les pontons de la marina)peut être musclé suivant le secteur du temps, en cas de doute, mieux vaut atterrir sur Viveiro ou passer au large jusqu'à Vigo. A la Corogne, préférer le club náutico.
Le Portugal, si tu veux tracer, autant passer large pour éviter les pêcheurs.
Bonne nav.

24 jan. 2020
0

nous avons fait ça il y a quelques années d'abord sur un Dufour T7 (4 fois) ensuite sur un Espace 1000 (2 fois. Mais nous sommes passés par les canaux du sud de la France ce qui est facile et assez rapide (environ 9 à 10 jours sans trop courir) mais il ne faut pas un grand tirant d'eau (nous c'était 1,20 m en 2009) et il faut être deux à bord pour les manips dans les écluses.

24 jan. 2020
1

Merci Nbeaulat pour ce retour 😉

Et pour répondre à Courtox, quelle version as-tu du Feeling 920 ? Car il y en a 3, PTE 1,40 m ; GTE 1,70 et DL 0,95 / 1,92

24 jan. 202024 jan. 2020
0

960 GTE
Un vrai bonheur à la barre d’ailleurs ce voilier. Je l’ai adopté après une dizaine d’années à bord d’un Regent, et quelle surprise et quelle joie de retrouver des sensations à la barre presque identiques (précision, réactivité, équilibre par tous temps et toutes allures) !

25 jan. 2020
0

Gascogne en été, il n'y a pas vraiment de tempêtes dans cette zone. Attends un bon flux de noroît et ça va glisser tout seul. On l'a fait 2 fois en First 25.7 mais on s'est arrêtés sur la côte N. de l'Espagne.
Oui il te faut l'équipement hauturier réglementaire au minimum (notamment balise mais j'imagine que tu l'as intégré) et je rajouterais un AIS (dans les DST tu vas l'adorer..). Je suis d'accord avec Dr Feelgood, je préfère dix fois les navs au large, c'est plus sûr (moins de bateaux, moins d'écueils, moins de phénomènes météo). Mais c'est plus fatiguant, prévoie des stops repos bien placés, t'es toujours content d'arriver.
Espagne-Portugal, je sais pas.
La problématique à mon sens, va plus être pour la remontée vers le Nord en Med. Prévoie de faire pas mal de moteur. Les vents dominants à cette période, c'est NE mais c'est souvent fort avec une mer à la con (vraiment !). Si tu en as la possibilité, passe par les Baléares, beaucoup de monde en été mais c'est beau ! j'ai le guide en pdf si tu veux (contacte-moi par MP).

25 jan. 2020
0

@mango-mango: bonjour, intéressé par le guide. Possible?
Merci.
Jeff.

25 jan. 2020
0

Oui tout à fait mais envoie-moi ton adresse mail en MP, comme mentionné ci-dessus.

25 jan. 2020
0

@mango-mango : envoyé !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer