Navigateur débutant

Bonjour la communauté des voileux!
En ce moment je suis dans un "délire voile", je n'y connais rien, même si j'ai une petite expérience sur un dériveur, et quelques lectures. J'épluche les annonces sur le Bon Coin, pour un petit voilier d'occasion... Mais vivant à Toulouse, c'est peut-être un peu n'importe quoi... Enfin, quoiqu'il en soit, le prix des petits habitables est si attractif, la place de port pas si chère, l'entretien qu'on dit exorbitant ne doit pas l'être tant que ça (voile, moteur, coque), qu'en pensez-vous? Après j'ignore les papiers qu'il faut, peu d'annonces mentionnent les carnets de navigations et autres choses dans ce genre, ne parlons même pas des permis et assurances qui ne sont pas obligatoires (cool!). Quels sont les papiers vraiment importants?

Ensuite pour le choix du bateau, plutôt entre 6 et 7 mètres, je partais sur un Edel (la hauteur sous barot est relevable paraît-il, c'est bien!) puis on m'a conseillé Kelt, Jouët (pas cher, maniable et de qualité semble-t-il). Les grosses marques genre Janneau ou Bennetau, je n'en ai pas vues. 2 couchettes mini, voire 4. Insurmersibles, ils le sont tous, a priori, c'est important, arrêtez-moi si je me trompe! Ce serait pour cet été, n'est-ce pas trop prématuré? Si je n'ai pas le pied marin, je pourrais toujours louer mon bateau à quai pour des hébergement, y avez-vous pensé? Est-ce faisable? Maintenant pour débuter en toute prudence financière je penche pour un Listel, 5,50, 500 € et voilà. Si ça me plait, je passerai directement un 8 mètre minimum.

Voilà, un désir de mer, d'exploration côtière, une foule de questions, d'incertitudes, parfois j'ai envie de foncer tête baissé, parfois je réfléchis, je me demande ce qu'il en est réellement de tout ça. Ce qui est sûr c'est que je vais essayer de sortir en mer le plus possible avec des personnes expérimentées pour me faire une idée de la chose.

Merci de vos réponses avisées!

L'équipage
05 nov. 2017
05 nov. 2017
0

juste un petite chose en passant

l'assurance n'est pas obligatoire certes ,mais tous les ports exigent dans leur reglement d'etre assuré donc ..

05 nov. 2017
0

Voilà qui est intéressant. Pour avoir un ordre d'idée, combien coûterais l'assurance d'un tout petit voilier? Pas très cher j'imagine. Merci pour ta réponse Calypso2.

05 nov. 2017
0

personellement il ne me viendrait pas à l'idée de posséder un bateau sans l'assurer.
Pour le reste, mon tempérament m'amène à prendre des cours, à naviguer sur le Bateau des Amis etc avant de songer à peut être envisager, mais ce n'est pas une vérité universelle.
Selon le degré de risque que l'on est prêt à prendre on voit les choses différemment.

Si tu sors par beau temps, de jour et que tu fais des ronds dans l'eau dans un coin accore, pourquoi pas?

Le tout c'est de ne pas faire prendre de risque à d'autres (équipage, sauveteurs...)

05 nov. 2017
0

Bsr,
"sur les cailloux" et sur la paille car l'assurance sert pour soi mais également pour les dégats causés, frais de recherche, etc...
Pour le ping pong (qui est un tres beau sport) en cas de soucis on pose son deriere sur un banc ... en montagne, en mer, en l'air une formation correcte est indispensable avant d'etre laché seul, afin de ne pas se mettre en danger et de ne pas mettre les autres en danger. En bref passer par une école (Glénans ou autre) permet de se former en tout quiétude et de faire connaissance avec d'autres passionnés afin d'échanger; en tout humilité, toujours face aux éléments !

05 nov. 2017
0

Merci pour vos réponses et liens très utiles!

05 nov. 2017
1

Les Edel IV, VI et 600, avec leur pavillon relevable, offrent effectivement, au port, au mouillage et même par navigation de beau temps, la possibilité d'avoir la hauteur sous barrots.
Les Edel V et II (5m50) n'ont pas de pavillon relevable, mais permettent quand même de pratiquer avec bonheur la petite croisière
Ce sont de très bons choix.
Ils ne sont pas insubmersibles, mais en petite navigation côtière le radeau de sauvetage n'est pas obligatoire...en revanche, l'annexe gonflable indispensable.

L'entretien et les frais ne sont pas trop élevés, surtout si tu peux stocker le bateau sur remorque, lorsque tu ne navigues plus.
Quant à l'assurance, obligatoire, un simple contrat au tiers est suffisant pour les ports.

Pour l'utilisation, je suis plutôt d'accord avec Phi. De plus cela te permettra de savoir si tu as le pied marin...avant de te lancer dans un achat.

Cependant mon avis est, qu'il est quand même possible d'apprendre le B,A:Ba de la navigation avec un petit voilier habitable, à partir du moment, où l'on connait les règles de la voile...comme on peut les maîtriser avec un dériveur léger. Et d'autant plus, si tu peux faire quelques sorties sur des bateaux d'amis.

05 nov. 201705 nov. 2017
0

Quelques pistes :
- Quand on habite pas en bord de mer, il faut quand même un bateau un minimum confortable et plaisant pour naviguer, sinon tu ne feras plus l'effort de te déplacer...
- Avec une bouse on ne fait rien de bien; il ne faut pas réver...
- Ne pas prendre les choses à l'envers et commencer par naviguer (stage Glénans idéal), ça te permettra de savoir si tu en as vraiment envie et cela te permettra d'affiner ton programme de navigation qui te permettra de choisir le bateau qui te convient le mieux...

A quatre dans ton listel 5.5 et à 200 km de son lit, à mon avis ça dure pas longtemps...

05 nov. 2017
1

Mais si ça te passionne, fonce!
Naviguer en autonomie, c'est complètement unique;c'est la liberté! celle que l'on ne trouve nulle part ailleurs...

05 nov. 2017
1

Bonsoir ,

A chaque question du même style , on lit les mêmes réponses , stage aux Glénans ou autres qui coûte de l'argent et qui demande a être disponible .
Il existe un autre moyen d'apprendre ,en traînant sur les pontons on trouve propriétaires en recherche d'équipiers a la journée ou plus ce qui permet de profiter de leurs expériences .
.

07 nov. 2017
0

On devrait faire aussi des stats pour voir a partir de quel reponse le mot "glénants" survient. Ici 4em post, pas en forme cette semaine. Il y a pourtant tellement mieux mais c'est moins cher.

05 nov. 201705 nov. 2017
0

Perso le conseil que je donnerai c'est de louer un bateau du type envisagé. Après l'achat d'un bateau il y a 11 ans, la loc me revenait moins chère...........

05 nov. 2017
1

Dans les années 70 nous étions des "traîne-pontons". Nous avons toujours trouvé des embarquements pour la journée ou le WE, parfois plus et avons énormément appris. C'est une école merveilleuse et 50 ans après, c'est moi qui renvoie l’ascenseur aux débutants. MM

05 nov. 2017
0

Encore merci pour ces réponses, l'école de voile est évidemment toute indiquée, mais il est aussi possible d'apprendre en "trainant" sur les pontons comme le suggère Saroyan. Dans tous les cas faut de la dispo. L'Edel est un bon choix car pavillon relevable, oui... Il faut un minimum de confort à bord pour avoir envie de rejoindre son voilier depuis Toulouse, c'est un paramètre important, je n'ai pas une bonne idée du Listel... Tant que je peux m'allonger à l'abri, avec un peu de chauffage... Après un gars m'a dit avoir fait des croisières en 5/6 mètres... Mais c'était une autre époque... Pour inviter la famille et les amis j'attends d'avoir de l'expérience, et acheter un 8 mètres, peut-être! L'excitation c'est la liberté que l'on doit ressentir en autonomie sur son voilier... oui.

05 nov. 2017
3

Bien sûr que l'on a fait dans le temps des croisières de plusieurs semaines en 5.5/6.5 m, en gardant un merveilleux souvenir.
Comme dans le temps, aussi, on pouvait passer des vacances formidables en camping sous la tente.

Ce serait toujours techniquement faisable, mais aujourd'hui on recherche tellement le confort, comme à la maison, que l'on oublie que le bateau, c'est en priorité un merveilleux univers de liberté, avec découverte des joies (et parfois des difficultés) de la mer et de la nature.

05 nov. 2017
0

Dommage, j'ai déja vendu mon micro proto, tu m'aurais fait un bon client!

05 nov. 201705 nov. 2017
0

Par contre sous l'effet de l'excitation, évite absolument de t'embarquer dans une transat, avec n'importe qui... Y'en a qui ont essayé et ont eu des problèmes...
Pour commencer, et bien commencer il faut les bases théoriques sinon tu comprendras rien. Trainer sur les pontons, c'est bien, mais il faut le recul pour etre capable de comprendre et d'analyser ce que tu verras le mec faire.

0

inscrit toi dans un club de voile qui a une section croisière et une section dériveur, passer de l'un à l'autre et vice versa, pour moi c'est la meilleure école ( je n'ai pas dis la seule )

06 nov. 2017
0

Le club Spi d'Oc est très actif à Toulouse.
Il se réunit régulièrement au bar "Les marins d'eau douce" au bord du canal du Midi à Ramonville (zone technique).
www.facebook.com[...]ocvoile

06 nov. 2017
0

Oui, je connais, le pb c'est qu'ils se réunissent le mardi, or, le mardi, j'peux pas!Mais, bon...

06 nov. 2017
4

Salut !
je me permet de te livrer mon avis qui est basée sur ma propre expérience : le bateau c'est formidable par plein d'aspects, mais ça peut se révéler dangereux si on est pas bien préparé.
Bien préparé ça veut pas forcément dire claquer plein de thunes dans une école ! Je connais des gens qui ont fait une formation et avec qui je monterais pas.

Quand je lis les différents commentaires tous sujets confondus, je me rends compte qu'on est très loin d'avoir tous le même budget, et la même façon de voir/faire les choses. C'est d'ailleurs tant mieux, c'est ça qui fait la richesse des échanges.

Moi, on m'a donné mon bateau ! Il y avait quelques travaux à effectuer, mais rien de bien compliqué (sachant que je n'y connaissais pas grand chose) et j'ai demandé conseil aux anciens, qui m'ont renseigné avec plaisir, comme bien souvent dans ce milieu. J'ai fait pas mal de récup' et acheté les trucs qui devaient etre neufs.

J'ai eu de la chance mais pas seulement. J'ai très peu d'argent, et ça fait déjà 6 mois que je vis dedans et que je voyage avec. Je suis parti des côtes d'armor et je suis maintenant sur le canal du midi, à Toulouse.

C'est un midget de 5m80. Un petit bateau donc, pas top confort, c'est vrai, mais j'y suis merveilleusement bien !!! j'y bouffe, j'y dors, et j'ai même passé des supers soirées avec ma copine !
En tout cas, d'après moi, c'est le format idéal pour apprendre. Il réagit au quart de tour et je me suis assez rapidement senti à l'aise. C'est moins impressionnant qu'un gros gabarit.

Je disais donc que j'ai eu de la chance, premièrement parce qu'on me l'a donné. Je n'y connaissais pas grand chose mais je suis curieux et ça fait déjà quelques temps que je fouine sur des bateaux dès que je peux. J'ai parfois fais matelot pour des promenades à la journée, en appliquant à la lettre ce qu'on me demandait, sans vraiment piger pourquoi je le faisais.
Quand c'est à toi de prendre les décisions, c'est plus du tout la même histoire !
C'est important d'écouter les mises en garde des gens expérimentés, mais c'est aussi important de se lancer je pense ! On a tous des façons différentes d'apprendre. Pour ma part, j'ai besoin de pratiquer d'abord et de m'atteler à la théorie ensuite. Quand j'ai voulu me pencher sur "la bible des glénants", j'ai rien pigé et ça m'a plus embrouillé qu'autre chose. Maintenant je comprend mieux, mais là dessus on est tous différents !

La deuxième chance que j'ai eu c'est que pendant un peu plus d'un mois, on est parti avec plusieurs autres bateaux en vadrouille sur tout le nord bretagne ! Et avec moi, sur le bateau, il y avait un ami qui navigue depuis plusieurs années déjà et à qui je pouvais poser toutes les questions que je voulais.
Il m'a laissé me dépatouiller pour le réglage des voiles, la lecture des cartes, bref la navigation quoi ! je pouvais pas rêver mieux ; j'ai ensuite navigué avec d'autres bons marins, ce qui m'a permis de voir les choses sous un autre angle. Je me suis déjà retrouvé dans pas mal de situations ! Un genre de formation accélérée en gros, et je suis loin d'avoir fini d'apprendre !!!

Beaucoup de gens ont, volontairement ou pas, voulu me décourager avec des "si t'as pas de formation t'iras pas loin" ou encore "on peut pas naviguer avec un petit budget" ou même "ouais le midget... c'est bien pour aller faire des ronds dans les étangs mais c'est tout".
Mais si tu veux vraiment, tu cherches et tu trouves ! Sûr, il faut pas jouer au plus fort avec les éléments, c'est toujours bon de le rappeler.

Alors certes les petits bateaux c'est pas fait pour prendre ni trop le large, ni trop le gros temps, mais je suis allé déjà bien plus loin que ce que certains corbeaux me prédisaient. Pas par défi, mais par envie, tout simplement. Je ne pense pas être inconscient du danger, je dirais même que faire de la voile m'a beaucoup appris, notamment sur les responsabilités que ça engage.

Bref, je parle beaucoup, mais ça a pris tellement de place dans ma vie que je pourrais continuer encore et encore !!!!
Si tu veux on peut se rencontrer et je serais content de pouvoir t'aiguiller en tant que jeune navigateur, étant donné que c'est aussi mon cas. Je serai sur Toulouse le temps du chomage du canal (jusque mars)

Et pour conclure, avant de te lancer dans des frais et tout le bazar que ça implique de posséder un bateau, navigue sur des bateaux de gens qui cherchent des coéquipiers pour de petits trajets, et crois moi y'en a plein ! (même pour une après-midi)

C'était peut-être mieux avant, mais je te garantis qu'aujourd'hui encore, y'a tout un tas de possibilité ! qui ne tente rien n'a rien ! Dans la prudence toujours bien sûr !

A+
Flo

06 nov. 2017
0

j'ai une "experience" inverse : un couple n'avait jamais fait de bateau mais il en avait envie .Ils ont acheté un petit bateau avec deux couchettes ... et dans un premier temps je les ai accompagné ...

Ensuite ils sont sortie une ou deux fois , le bateau est resté au sec cette saison et surement éternellement ...ils ont peur et ne savent rien

06 nov. 2017
0

Merci Flo! Dis-moi où tu te trouves sur le Canal, je passerai te voir à l'occasion!

06 nov. 2017
0

Sans aller sur la cote, il y a 15 ans, je t'aurais dit d'aller sur le lac de la ganguise...
Je ne sais pas ce qu'est devenue la base mais à l'époque ou nous habitions Avignonet, c'était super d'aller faire du 470 une fois le boulot fini... Ils possédaient un petit habitable, l'ambiance était super sympa!
Je crois me rappeler que la base était gérée par Castelnaudary...
Lac bien venté et ambiance super cool... c'est à 20 minutes de chez toi, vas y faire un tour et dis nous comment ca a évolué...
Tu feras des économies de gasoil et de temps pour apprendre le BABA
Christophe

07 nov. 2017
0

Attention au cout d'une place de port à l'année. Exemple à port leucate pour un 28 pieds 2000 €

07 nov. 2017
0

Le lac de la Ganguise, je connais, c'est là que j'ai navigué pour la première fois à bord d'un Bizzu. Mais soit il y a trop de vent, soit ils manquent de personnel, c'est pas évident de trouver le bon créneau. Sinon, l'ambiance est plutôt cool.

07 nov. 2017
0

Haaa La Ganguise, il y a 30 ans on faisait d'la planche a voile sur des Wind Surfer, y'avait trop de vent ou pas assez, ou on était sous le vent turbulent d'un p'tit colline, etc... en 1996 avec mon Sangria a Leucate y'avait trop de vent ou pas assez, alors on buvait des bières sur les pontons en se gargarisants entre marins d'eau douce sur les conditions de merdes en rêvant de l'appareillage électronique de rêve pour faire des ronds dans l'eau et sans oser dire que Moitessier nous faisait rêver en fabriquant un régulateur avec une planche de contreplaqué de récup. Aujourd'hui il faut un GPS un AINS un Radar pour faire Leucate / La Barcares le week end :langue2: aujourd’hui on veut tout , tout de suite, le bon vent, l'appareillage électronique, le savoir, la reconnaissance sur les pontons, etc ... pour les sports de mer, de montagne dans les airs, à moto, il y a deux sortes de pratiquants : les grosses truffes et les gens bien et devinez qui sont les plus discrets ? On peut facilement passer (et hélas repasser) d'une catégorie à l'autre c'est ouvert a tout le monde, mais pour accéder à la "Bonne" catégorie" il faut 2 qualités : être humble ( et c'est pas une tare) et savoir écouter les conseils de gens avisés (et sur ce fil , ça ne manque pas). Alors aujourd'hui je ne suis pas un vieux con qui donne des leçon, je suis juste un vieux plaisancier qui navigue paisiblement, un vieux motard, un vieux parapentiste, toujours avec des rêves de TDM dans la tête, toujours la curiosité d'apprendre des autres :whaou:
mais surtout je préfère être un très bon technicien météo et un "bon" plaisancier que l'inverse ! Pour finir: chacun sa life, chacun son destin :alavotre: Yec'hed mat

NB: un bon plaisancier c'est celui qui rentre tous les soirs au port, au mouillage avec la banane et un équipage/passagers heureux pas celui qui rentre avec un ulcère a l'estomac !!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (1)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021