nav en solo .......pour de bon !

Sur stw il y a le recit et commentaires sur les angoisses et joies de nav en solo au travers des océans.
c'est assez instructif et sincere .
Le grand saut avec l'horizon ce n'est pas si fastoche psychologiquement .
Avez - vous dejà eu peur en traversant en solo ??

L'équipage
24 sept. 2010
24 sept. 2010
0

Sur une traversée continent/corse.............
........perte totale de la maitrise de la situation dans un gros coup de mistral.
Au début j'ai eu peur (trés), aprés une sorte de fatalisme s'est installé.

Mais si je peux en parler aujourd'hui c'est que la situation objective n'était pas celle que j'ai vécu..........sinon c'est aux crabes que je parlerai.
:mdr:

NB; t'as pas un raccourci pour aller lire le texte, stp ?

24 sept. 2010
0

Vu le texte..........
:oups:
aucun rapport.........désolé........

24 sept. 2010
0

Peur
Ce n'est pas vraiment une peur des éléments ou une peur de ne pas maitriser la nav dont parle notre camarade sur STW.
C'est plûtot l'angoisse de la solitude....

24 sept. 2010
0

relis bien rachid
jusqu'au bout ...

24 sept. 2010
0

non
au contraire

24 sept. 2010
0

yes au contraire
c'est bien la question :
"Avez - vous déjà eu peur en traversant en solo ??"
Pour ma part non, car quand vient le moment d'avoir peur il faut se bouger et agir donc pas le temps :-)
et après coup c'est fini donc ....!

24 sept. 2010
0

ya en a un qui a tout compris
la gnole ou le petit jaune !
En tout cas, si tu veux naviguer avec un bateau, sans naviguer en solo, ben ça risque d'etre tres restraint. :-D

25 sept. 2010
0

Orages
Sous les orages du pot au noir: A deux, mon équipière avait très peur, et moi j'avais juste un peu les jetons... Franchement, ce n'est pas que je voulais jouer le fier... Seul, je reste mort de trouille, mais vraiment mort de chez mort de trouille.

a+ / raphael

25 sept. 2010
0

Orages
Sous les orages du pot au noir: A deux, mon équipière avait très peur, et moi j'avais juste un peu les jetons... Franchement, ce n'est pas que je voulais jouer le fier... Seul, je reste mort de trouille, mais vraiment mort de chez mort de trouille.

a+ / raphael

24 sept. 2010
0

Et
quand ya un Orage ; g la pétooooche, et dans ces moments ya rien à faire, rien à négocier, seulement rentrer dans sa coquille de noix et s'écarter des pièces métal et encore faut y croire.

24 sept. 2010
0

Ôhrages,
Que tu sois seul ou en équipage, c'est la même punition pour tous : la trouille.
Je ne pense pas quil y ait un seul navigateur sur un voilier qui n'en soit pas plus ou moins atteint...

24 sept. 2010
0

seul ou avec ma tendre
y-a pas trop de difference (sauf pour les calins),quand a la peur,elle est la mére de la sagesse,le seul truc qui m'enerve c'est de m'attacher méme quand il n'y a pas de vent

24 sept. 2010
0

et bien moi , si.........................
avant chaque nav solo je suis tellement occupé par des détails techniques que j'en oubie que je vais naviguer- pour de vrai- !!!
Et puis je suis en mer sans vraiment m'en etre rendu compte et ça ne passe pas vraiment comme une lettre à la poste .
J'ai des tic : quand je suis au portant la nuit , je trouve que la coque est bien basse sur l'eau et je vérifie les fonds . bizarre , non !
Au pres , je m'accroche.....donc , pas de vérification " dans mon état "
le lendemain apres le petit dej, le rituel de la douche ,ça y est , je suis en mer , pour de vrai .

24 sept. 2010
0

Peur?
Partir pour une longue navigation au large avec la peur au ventre (ou dans la tête), n'est certainement pas recommandable.
C'est l'assurance de tout gâcher ou d'aller au devant d'erreurs préjudiciables à la bonne marche du bateau.
La solution est d'abord de naviguer progressivement en solo avec un bateau que l'on connait bien et d'élargir peu à peu son terrain de jeu.
C'est ainsi que les circonstances m'ont permis d'être à l'aise pour le large et d'y trouver tant de plaisir. Alors qu'il m'est arrivé d'être malheureux pour avoir "imposé" à mes proches du mauvais temps.
Par contre, s'il ne faut pas partir avec la peur, je crois qu'il est bon d'avoir en soi une petite touche d'inquiétude qui permet de rester toujours vigilant, surtout quand tout va bien!
Les conditions idéales peuvent ne pas durer longtemps et l'anticipation sera plus secure que le subir.

24 sept. 2010
0

si je peux me permettre,
Notre ami Yacare a déjà beaucoup navigué en solo(une transat entre autre ...) il précise qu'il gère très bien au niveau technique ...
Son problème semble être qu'en solo, on est ... seul et ça, il supporte pas (ou mal)et qu'il supporterait tout aussi mal si il était seul dans un chalet de montagne, une caravane etc ...
Lui donner des astuces (excellentes au demeurant) pour naviguer ... il a déjà ...

24 sept. 2010
0

en solo pour quelques jours,
j'essaye de partir a la nuit tombee.
Ca parait bete, mais :
- on ne vois pas la cote qui s'eloigne
- on va vers quelque chose de positif, la levee du jour. ( a l'inverse de partir de jour, on attends avec un peu d'inquietude la nuit qui tombe...)
Et au petit matin, on est deja loin !!! ;-)

25 sept. 2010
0

meme impression
Partir de nuit et attendre le jour se levé c'est chouette ... voir le soleil se coucher ca me fou toujours le cafard si je suis seul ...

25 sept. 2010
0

quand je navigue....
au départ pas de trouille, plutôt de l'exitation,dés que je ne vois plus la terre une sorte de paix m'envahie...ça c'est le coté sympa...quand je me suis fait prendre par une grosse baston au large d'ajaccio là...la peur ma saisie d'un coups,je voyais arriver les vagues au dessus de mon panneau solaire....ça a duré 5 heures avant que je trouve un abris, dans ces moments là j'observe le bateau, je crois que j'essaye de l'écouter et minutes aprés minutes il me rassure, j'essaye de me fondre avec lui, de barrer au plus juste...et il me le rend bien,quand a la solitude pour moi pas de blem j'ais passer 2 mois seul autour de la corse et en traversée retour que du bonheur!!
mais je n'ais pas encore fait la grande traversée
a voir??
bonne nav
éric

26 sept. 2010
0

Naviguer en solo
c'est d'abord une affaire de gout...j'ai adoré ma derniere traversée Canada - Marquises ( 25 jours et plus de 4000 milles de traversée )Je pense que le plus important est de bien connaitre son bateau afin d'avoir confiance en lui et de toujours anticiper dans les manoeuvres...Il y a aussi un temps d'adaptation necessaire pour se sentir vraiment bien au large et en harmonie avec le bateau et la mer...Apres cette periode plus ou moins longue selon les skippers , c'est vraiment formidable comme experience. Personnellement, j'ai apprecié d'avoir une BLU à bord qui me peremettait de garder le contact avec les copains de Tahiti chaque soir . Petits moments de chaleur humaine bien agreables lorqu'on est seul , loin en mer...Pour ce qui concerne la question sur la peur : je n'ai jamais ressenti ce sentiment qui pourrait etre dangereux si on pert le controle.
Bien sur , avant chaque depart : on a tous un petit creux à l'estomac du à l'apprehension mais qui disparait vite une fois le bateau en route...

26 sept. 2010
0

le" plus
c'est 5 jours entre le continent et la tunisie avec une arrivée à la galithe .
mais généralement je n'ai pas peur en mer ..
ma seule crainte c'est que le matos lache .
ça m'est arrivé :rupture de la drisse de GV avec
un bon sept etabli en etarquant le 3eme ris avec le tmt sur etai larguable .
dans ces moment la on n'a pas peur on reagit vite
decrochage de la balancine ,mise à la place de la drisse et reétarquage .et tout ça avec les pieds qui se prennent dans la longe de harnais sur un voilier qui fait des bons ..
on est mazos ma brave dame
alain

29 sept. 2010
0

cela
me fait penser à la première fois où j'ai été confronté au mauvais temps (sortie hazardeuse pour faire des essais, j'avais l'impression que les croche pieds saccumulaient tout allait de travers, je n'ai pas eu le temps d'avoir des états d'âme il a fallu décider et agir. c'est après que je me suis fais des reproches et que j'ai frissonné . Mais j'ai appris beaucoup.
JJ

26 sept. 2010
0

pas de peur
mais toujours de la vigilance sur tout ( matos, santé, etc )

Personnellement la prochaine transat sur Takarii ca sera aussi en solo, je préfère malgré tout naviguer seul qu en equipage, j' avoue meme adorer ca !

Mais apres chacun est different, moi c' est un beau voyage sur mon "vaisseau spatial", et un beau voyage intérieur.

Je m' amuse souvent à constater que les peurs ou les craintes en mer sont les meme qu' à terre, quelque soit la tranche d' age.

27 sept. 2010
0

hum.......
pas trop d'accord avec toi sur la notion de tranche d'age.
Plus on est vieux , plus on tiens à la vie , plus on est trouillard .
Neanmoins , la trouille " peut" dépendre de l'inexpérience .
Plus on a de l'expérience , plus on est vieux sauf pour des gens come Mc arthur ( p. ex )
Les angoisses sont d'un autre domaine tout comme le spleen ou autre divagation de notre pauvre cervelle de primate .

29 sept. 2010
0

Ne pas confondre....
Trouille et prudence.
Je crois que l'expérience, notamment au travers des erreurs que l'on a pu commettre çà et là, conduit à la prudence qui résulte d'une vision lucide de ce qui peut se passer.

Evidemment, si je devais prendre la mer par force 9 avec un bateau de 7m, j'aurais la trouille, mais personne au monde ne pourrait m'obliger à partir et je resterais tranquillement à l'abri.
On peut avoir la trouille, par contre, lorsque l'on doit subir un éléments majeur et imprévisible mais l'expérience aidera à s'en sortir.

Je navigue seul la plupart du temps, mais comme je ne suis pas un poulet de l'année, j'assure de plus en plus. Et quand "je ne sens pas" les choses, je reste au sec pour un peu de tourisme par exemple.

29 sept. 2010
0

exact
Tabarly a dit :"l'experiance c'est la somme des conneries qu'il ne faut plus refaire" donc plus on a de l'age plus on a fait de conneries donc plus on est concient ,ceux qui n'on pas peur sont peut etre inconcient ou encore jeune... MOI PLUS VRAIMENT,mais bon sans avoir peur avant de partir j'ai toujours un peu de "concentration extreme" au point la derniere fois d'oublier d'ouvrir la vanne de pompe a eau avant de demarer le moteur,(j'ai dis que c'etait pour vérifier que la sécurité fonctionnait!!!)et puis une fois sorti du port tou va bien,et quand la cote a disparue je suis heu-reux ,quand ça se gatte, la, plus de temps pour les etats d'ame,l'heure est a l'action.tiens ça me fais penser qu'au judo ça me fait pareil avant un combat...francis

29 sept. 2010
0

V’la qu’on va se mettre à enseigner
le sen no sen en voile
De plus en plus marrant ce forum... quoi que... :alavotre:

pfffzzzz

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (34)

Nos belles soirées !

novembre 2021