nav à + de 6 miles ??

Bonjour à tous,

Concernant les regles de reglementation, quand je regarde le bloc marine,les cartes indiquent une ligne qui stipule la limite de 6 miles des cotes, est ce celle ci qui est prise en compte pour équiper le bateau en haturier ou en cotier?

Si non pourquoi signalent ils cette ligne??

L'équipage
27 mar. 2010
27 mar. 2010
0

pourquoi?
Par simplification abusive, qui finit par être une erreur dangereuse...
La zone des 6 miles et celle qui te limite d'un abri, où tu peux mettre ton canot et ton équipage en sécurité, justement quand les conditions deviennent difficiles, quand une galère matérielle ou humaine te tombe dessus, quand le port n'est pas vide à marée basse, que l'abri ne t'oblige pas à tirer des bords impossibles pour l'atteindre, que tu y resteras à l'abri en cas de rotation de vent prévisible, que...ect..
C'est a toi seul de voir en fonction de ton canot, de tes capacités et aptitudes, bref,le bon sens marin ;-)
Cette ligne des 6 miles des côtes = une raison suffisante pour ne plus acheter le Bloc marine, il y a plus sérieux.

27 mar. 2010
0

C'est une erreur
j'ai tenté de la leur signaler mais évidemment leur adresse e.mail était foireuse.
Si tu veux être tranquille tu traces un cercle à 6 miles des abris et ports du coin où tu veux passer. Les flics ne feront certainement pas la même erreur que dans le bloc marine.

27 mar. 2010
0

Un abri, c'est selon...
Je précisai dans un autre post relatif à une navigation de Dieppe à Fécamp que dans ce sens, si on part avec le courant, on passe devant St Valéry à une heure où ce port est inaccessible, faute d'eau, alors que dans l'autre sens, on monte avec le flot et on peut faire escale.
Donc cet abri dans un cas ne l'est pas dans l'autre.

Cette notion d'abri est donc relative à la configuration des lieux et au moment où on peut s'y trouver.

Cette ligne à 6 milles des côtes est une stupidit, ne serait-ce que par rapport au bon sens marin, l'essentiel.

28 mar. 2010
0

C'est selon...
c'est au plus juste.
en fonction du temps, des marées, des courants, l'abri possible n'est pas forcément le même.
il peu même s'éloigner.
quand je faire route, je simule toujours avec les abris tout-temps.ports ou abri de côte possible.
JJ

27 mar. 2010
0

Dans le GPS
j'ai entré les wpt des abris accessibles, pour mon canote, à toute heure dans ma zone de navigation (autant dire qu'il n'y en a pas des masses...), et avec la fonction goto, je vois vite fait si je suis dans les 6 milles ou pas...

28 mar. 2010
0

Il reste que....
même à 2 milles d'un abri, on peut laisser sa peau en cas d'abandon du bateau. Les moyens de flottaison individuels ou collectifs qui ne permettent pas d'être hors de l'eau sont alors de peu de secours. Si l'eau est un peu froide, le temps de survie est plutôt limité et on n'a pas ou peu de moyens de se signaler.
Mon point de vue personnel est que le radeau de survie est indispensable à toute distance d'un abri, car on peut alors : envoyer des fusées, avoir avec soi une VHF portable et/ ou un GPS, être au sec en attendant les secours etc...
Mais c'est un point de vue personnel, sans plus!

28 mar. 2010
0

merci de cette précision
au niveau reglementation c'est quand meme un peu fort de voir un document officiel (bloc marine ) stipulér cette zone de 6 miles qu'on pourrait prendre pour une indication officielle pour équiper son bateau en conséquence

En faisant un calcul rapide, il s'avere qu'a marée basse lors d'une marée de VE et avec un tirant d'eau de 1,8 m la zone des 6 miles aux alentours de la Rochelle réduit tres vite la zone de navigation en cotier (sauf si on considere comme abri une zone de mouillage...)

28 mar. 2010
0

pas tout à fait d'acc
Un mouillage peut être un abri, très bon même. C'était même les seuls véritables avant que les marinas n'apparaissent chez nous.
Mais cela reste un abri conditionnel le plus souvent, lié à la météo. Il peut être parfait pour certaines conditions et il suffit d'accepter d'être prêt à appareiller quelque soit l'heure si nécessaire pour un plan B.
Parfois aussi il est parfait mais peut-être un piège si l'on doit en sortir (comme Ster Wen par ex).
Pour évoquer des abris autour de LR, il y en a de très bons sous le vent de Ré ou d'Oléron et même s'ils peuvent être inconfortables en cas de bascule de thermique, ils restent sûrs car les coups de vents violents d'E ou NE sont plutôt rares en été.
Et puis un abri n'a pas forcément besoin d'être un 4 étoiles, seul la sécurité le défini.

28 mar. 2010
0

Permis
Et si c'était simplement la ligne à ne pas dépasser avec le permis cotier ?

28 mar. 2010
0

Même celle ci...
n'est qu'une indication... et encore.
Par exemple, elle indique OK entre le Havre et Antifer alors que le terminal d'Antifer est interdit.
Sur la côte entre Barfleur et Deauville par exemple, c'est OK entre Barfleur (sauf à BM) et St Vaast dans les heures d'ouverture de ce dernier port. Si on quitte St Vaast, avec le flot, c'est OK pour Carentan et Grandcamp. Puis entre Grandcamp et Port en Bessin, puis Port en B. Courseulles etc...

mais cela ne marche pas dans l'autre sens avec le jusant.

Il faut donc soigneusement étudier sa nav avant de se lancer, mais on peut tout de même faire pas mal de choses ainsi.

28 mar. 2010
0

La règlementation...
ne dit pas seulement "d'un abri".

La Division 240, article 240-1.02 §19 définit aussi ce qu'est un abri:
"Abri: tout lieu où un navire peut soit accoster, soit mouiller en sécurité".

Cette définition est d'ailleurs assez différente de celle de l'ancienne Division 224 à laquelle ecumeur faisait peut-être référence:
Article 224-1.02: " Sont considérés comme abris les ports ou plans d'eau où le navire peut facilement trouver refuge et où les personnes embarquées peuvent être mises en sécurité".

28 mar. 2010
0

Le Bloc Marine
n'est pas un document officiel.
Il reproduit des documents officiels comme le RIPAM ou le livre des feux, nuance!

Pour la notion d'abri, il faut te poser la question de savoir si c'est un lieu où tu peux mettre ton bateau en sécurité et débarquer éventuellement l'équipage en sécurité.
Une zone de mouillage n'est en principe pas un abri, car si simplement le vent tourne, bateau et équipage peuvent se retrouver en danger.

28 mar. 2010
0

non
Il ne faut pas interprêter. Ce n'est qu'une indication parmi d'autres.
la règlementation dit "d'un abri".
après on peu discuter très longtemps.
JJ

28 mar. 201016 juin 2020
0

Vieille carte
Donnant les zones - 6 milles d'un abri

28 mar. 2010
1

Grave erreur !
On peut tomber à l'eau dans le port et même dans un fossé inondé le long de la route. Il faut absolument rendre le radeau de survie obligatoire à toute personne s'approchant de l'eau, une balise de détresse en plus serait géniale mais hélas pas intéressante car on n'en fabrique pas en France, ça ne rapporterait rien.
Dans le sens sécurité maxi on devrait absolument interdire l'approche de l'eau à toute personne ne portant pas sa brassière, ses petits bracelets gonflables, son engin flottant,sa VHF,sa trousse de premiers secours, son défibrillateur portable, son GPS, son IPAD, sa combinaison de survie et sa trousse de fusées... J'en oublie certainement.
Heureusement que nos autorités et leurs zélotes ne sévissaient pas du temps de Christophe Colomb...

Quand je pense qu'il y en a qui osent vivre sur leur bateau ! Ca devrait être interdit ! Foi de crétin

28 mar. 2010
0

C'est peut-être
le champs de tir d'un canon de 10cm de la guerre '14-18? Ce serait donc la Ligne Roze ou Zone Roze, (nommé d'après l'amiral Roze, qui a figuré dans les actions en Korée en 1866)? Quelle couleur est la ligne sur la carte? ;-)

28 mar. 2010
0

c'est juste une base...
enfin pour moi.
Car un abri pour un dériveur intégral qui cale 30cm de tirant d'eau peut juste être un autre endroit pour ne pas dire un piège pour un quillard calant 1,20 ou plus.
Donc sans Paul et Mickey sur DI/QR/Q/BQ etc... ca dépend du bateau, des personnes dessus et la liste est encore longue...
J'en reviens juste au titre, c'est juste une base.
Cordialement
Christophe

28 mar. 2010
0

Christophe a raison
Il faut se servir du règlement avec ce qu'on a d'intelligence et ne pas chercher la petite bête. Je ne crois pas que les AFMAR iront vous chercher des noises si c'est compliqué, ils savent quand même ce que c'est que la mer et la navigation, sauf évidemment si vous tombez hélas sur les flics de la territoriale, ils n'y connaissent rien mais savent par coeur tous les articles du règlement même s'ils ne savent pas faire la différence entre un compas d'écolier et un compas magnétique..
On peut aussi avoir des pépins et c'est alors l'assurance qui saura se régaler en tirant profit des règlements pour ne pas payer... Comme d'hab

29 mar. 2010
0

6 miles
sur les cartes et bloc marine c'est effectivement les 6 MILES d'un abri ou l'on peut mettre les passagers en securite dans le permis cotier moteur..
apres bien sur il y a des abris accesibles ou pas selon les eaux le vent les marees etc.. ca c'est le sens marin et la connaissance du terrain de jeu du capitaine
eric

14 avr. 2017
0

Le problème c'est que les pandores, Aff Mar ou autres, ne connaissent pas ton bateau ni les capacités du chef de bord. En cas de désaccord, de divergence d'appréciation, que croyez vous qu'il se passera ?
Lors d'une information sur la sécurité organisée par le club nautique de Jard sur mer, un pro des Aff Mar était venu nous délivrer la bonne parole. Pour lui le port de jard sur mer c'est un abri même quand il n'y a pas d'eau à marée basse mais le gendarme maritime qui m'a contrôlé un jour en mer affirmait que j'étais hors zone car le port de jard sur mer n'est pas un abri même à marée haute : " un abri doit être accessible par tout temps et en toute heure".
J'adore ces textes qui te laissent à la merci du bon vouloir du contrôleur.

:policier: :non: :lavache:

14 avr. 2017
0

" un abri doit être accessible par tout temps et en toute heure".
Même devant un représentant de l'autorité, il n'est pas interdit de demander la référence précise du texte avancé ! Il n'est pas interdit, non plus, de lui présenter le texte officiel à jour définissant ce qu'est un abri ( article 240-1.02 §19 Abri: tout lieu où un navire peut soit accoster, soit mouiller en sécurité).
La Direction Régionale des Aff.Mar. annule régulièrement des procédures engagées à tort par certains de ses représentants qui ne maîtrisent pas toujours les textes qu'ils doivent faire appliquer. Les Aff.Mar. ne veulent, en aucun cas, prendre le risque de se faire condamner devant un tribunal: cela ferait beaucoup trop désordre!

14 avr. 2017
0

Je me suis trompé de référence!
La définition de l'abri présentée ci-dessous par bil56 est bien sûr la bonne !

0

" un abri doit être accessible par tout temps et en toute heure". :non: :non: :non:

14 avr. 2017
0

@ Lesar85 : ça s'appelle un vide juridique un truc comme ça...

14 avr. 2017
4

"Qu’est-ce qu’un abri ?
Un abri est un endroit de la côte ou tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment ainsi que des caractéristiques de l’engin, de l’embarcation ou du navire."
sur le site officiel www.developpement-durable.gouv.fr[...]isation

14 avr. 2017
0

Pour enfoncer le clou, j'ai écrit aux affMar, un peu partout, pour poser une question candide ; puis-je aller de la baie de Quiberon à Lorient sans radeau ? Réponse unanime de tous les services de chaque département, et même d'autres autour, NIET !
Etel n'est pas un abri.

14 avr. 201714 avr. 2017
0

Il est vrai que le contrôle que je cite date de quelques années, ce qui était vrai ne l'est plus. Le gars des Afmar nous a cité la même définition que bil56. Il a précisé que le mouillage ne pouvait se faire en haute mer, ce n'est pas écrit mais essayons d'être de bonne foi. Quid alors de la zone abritée entre une ile et le continent ?
Je lui ai demandé si je pouvais aller de St Gilles à l'ile d'Yeu, avec un vent d'est, qu'il n'y a pas de houle d'annoncée, avec mon DI de 30 cm de tirant d'eau qui beache régulièrement, en me considérant à moins de 6 milles d'un abri ?? Et bien non, je correspond parfaitement au texte mais c'est toujours eux qui décident !
Mon bateau a pourtant passé de nombreux étés sur un coffre devant St Jean de Monts...
Le texte fait semblant de responsabiliser le chef de bord mais l'administration n'est pas prête à lâcher ses prérogatives.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (22)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021