Naufrage devant Fouesnant [11/06/20]

Un voilier a coulé ce matin, 2 plaisanciers récupérés dans leur survie, deux autres récupérées dans l'eau. Quelqu'un aurait-il des précisions sur les causes du naufrage?
actu.fr[...]43.html

L'équipage
11 juin 2020
11 juin 2020
-5

Un voilier ou un bateau à moteur?


3

Un voilier, c'est écrit dans l'article.


11 juin 2020
0

Est-il possible que chouquette soit le Figaro Bénéteau 3 Océane du Team CMB Bretagne ? teleservice-radiomaritime.anfr.fr[...]386831/


Polmar:Vu la photo du télégramme, l'absence de girouette électronique et le gréement en tête semblent éloigner la piste du figaro 3.·le 13 juin 09:11
11 juin 2020
3

Encore un sujet où on va nous expliquer que la survie ne sert à rien..............


11 juin 2020
0

D'après www.letelegramme.fr[...]500.php , il se serait retourné, éjectant deux passagers, puis aurait coulé. La mer est si forte en baie de Concarneau ce matin?


11 juin 2020
1

Ah, autre version plus crédible; www.ouest-france.fr[...]6865382
Le bateau aurait talonné!


11 juin 2020
0

Le voilier est un** Cyclade 50 de Benéteau**. Il a coulé au milieu de la baie dans le NNE du sémaphore.Il n'y a pas de cailloux à proximité immédiate mais il a pu dérivé. La mer était pleine à 9 h 30 .


11 juin 202016 juin 2020
1

Ce matin entre 7h et 8:30 il y avait 30 nds établi et quelques rafales à 40nds, houle de 2m toutes les 6s
Début du front "chaud" vers 4:00 du matin.
C'était le temps prévu, j'ai préféré rentrer à la maison hier soir.

Je vous donne l'enregistrement à Kerroch (Ouest de Lorient)

Un 50 pieds, d'où venait il où allait il?

Tout va bien pour l'équipage c'est le principal.

En tout cas il est ici:
BAIE DE LA FORET
LES NAVIGATEURS SONT INFORMES QU'UN VOILIER EST COULE DANS LA BAIE DE LA FORET A LA POSITION 47-52.38N, 003-58.06W.
LE MAT DEPASSE DE L'EAU DE 3 METRES.
REPRESENTE UN DANGER POUR LA NAVIGATION.

C'est au nord de la Basse Leskeraro, sur la sonde 7,2m


11 juin 2020
1

Bravo en tous cas aux militaires du sémaphore de Beg Meil qui ont vu le bateau couler et ont donné l'alerte, et aussi évidemment au secours.


11 juin 2020
0

Descendant de CC à LR mercredi la semaine dernière, j'ai entendu un message "d'inquiétude" pour ce voilier qui faisait route inverse...
Y a des bateaux qui, au contraire de CalypsoII sur un autre fil, veulent peut-être s'en aller....

Bravo au sémaphore effectivement, aux secours, et aux victimes, y compris le loueur !


customvoileux:Bravo au loueur?...peut etre le bateau pas en état et SAMBOAT boaf...·le 12 juin 20:15
11 juin 2020
0

Triste fin pour Akino Kaori, et un proprio loueur qui vient de perdre son voilier.
Heureusement pour l’équipage que leur sauvetage se soit rapidement déroulé.


11 juin 202011 juin 2020
0

Dans l'article du télégramme ils expliquent que le voilier était venu se mettre à l'abri au Cabellou avant que ses amarres rompent et qu'il soit drossé sur les rochers , j'ai peu navigué dans la baie et de mémoire c'est près du cochon, je me demande s'ils ne parlent pas plutôt abrité dans l'anse de Kersoz ?

On dirait que cela s'est produit au durant le premier tiers de la montante.


11 juin 202016 juin 2020
1

C'est celui ci?

A 2h du matin c'était du vent d'Est de 8 nds puis avant 3h brusque saute au Sud à 6nds, puis du Sud Est jusqu'à 9 h où il passe lentement à l'Ouest avec des rafales juste sous les 40 nds.

Effectivement avec le Sud Est il a peut être bien dérivé vers Beg Meil, en passant entre le Pladen et les cailloux aiguisés de Men Krenn, il est entré dans la Baie de La Forêt.

Cela à l'air de tenir comme scénario, pour finir vers 7h du matin au fond.

Pas facile de se décider à bouger quand on se couche par petit temps vent d'Est, peut être au mouillage, peut être sur un coffre.


Candide29:(je trouve plus comment envoyer un MP ..)@courtox56: quelle est l'appli que tu utilises sur cette capture ? Merci·le 12 juin 15:48
courtox56:C'est Avalon routing ou Avalon Offshore avec les cartes raster du SHOM officielles·le 12 juin 18:26
12 juin 2020
9

il n'est surtout pas question d'emettre un jugement quelconque .
Mais pour ma part appliquant les vieilles préconisations qui peuvent paraître d'un autre temps ,en tant que skipper dans un cas pareil j'aurais demander à l'équipage (4 personnes) de faire des quarts durant la nuit... Il était tout de m^me annoncé du mauvais temps et a 4 personnes au mouillage ce n'est pas bien méchant .


KivoaLai:C'est peut-être qu'ils ont fait·le 12 juin 23:10
Papy-Zoom:Et il y avait un BMS pour le 11·le 13 juin 18:10
12 juin 2020
4

ou alarme de mouillage?


12 juin 202016 juin 2020
13 juin 202016 juin 2020
0

voilà une image actualisée de la partie emergée! il ne reste plus que la vue sous marine avec une bonne go pro et ensuite le renflouage, qui s y colle?


moana29s:Ça c'est la partie "émergée" 🙄·le 13 juin 15:20
14 juin 2020
9

Bonjour, la version correcte est celle qui indique que le voilier cyclade 50 s'etait mis a l'abris en face de concarneau ou il y a des corps morts et au matin les amarres ont ete rompues et le bateau a derive vers les rochers. J''y etais .
L'abris aurait ete plus sur si les ports de Guilvinec et Loctudy n'avaient pas refusé de prendre un voilier a cause de covid 19 et a Concarneau aussi car 1 m de trop (15m).
Pour la survie il y a eu une manoeuvre qui a buggé en refermant le comportiment ou est la survie le lien a ete coupe et elle a derive.


arnoldo:Vous aviez double les amarres sur la bouée de Kersoz ? Ça a dû sacrément chahuter pour les rompre·le 14 juin 11:51
viking35:Ils se sont amarré avec une seule amarre sur des corps-morts prévus pour des voiliers de 9 m avec une seule amarre, non doublée.·le 19 juin 13:48
Chemistrebor:Durant un stage de voile à Concarneau, nous avions utilisé ses corps morts, et je me souviens qu'à l’époque le moniteur (Glénan) nous précisait qu'ils étaient réservés en priorité du centre d' entraînement de course au large de Port La Foret. Je suppose qu'il devait être bien informé, et donc cela voudrait dire que ces corps morts sont conçus pour des Figaros. ·le 21 juin 10:16
arnoldo:
chemistrebor, tu te trompes, les corps morts dont tu parle sont à l ouest de la baie, alors que le cabellou est à l est
·le 21 juin 11:32
Chemistrebor:Ok mes confuses.. Effectivement ceux dont je parles sont à l'ouest de la baie.·le 21 juin 12:26
14 juin 2020
0

Tu peux vraiment confirmer l'interdiction de faire escale à Loctudy et au Guilvinec?


Epiméthée le bisounours:Bonjour.Le Guilvinec-Léchiagat est fermé à l'escale (rien à voir avec le coronavirus) www.peche-plaisance-cornouaille.fr[...]hiagat/ Aux dernières nouvelles Lesconil et Loctudy sont ouverts à l'escale.·le 14 juin 12:17
14 juin 2020
8

Bien sur j'etais a cote du proprietaire du bateau. Refus.
On serait de toute façon restés a bord.
Je ne sais pas si c'est du zele ou des consignes trop bien respectees.


continuous:Vous y étiez? Que s'est il passé exactement? On y comprend rien avec toutes ces infos contradictoires?·le 14 juin 16:43
Papy-Zoom:HS : Mais qui peut mettre des étoiles négatives à wikijean qui nous apporte des infos de première source?·le 14 juin 17:52
Patxaran:faudrait un jour penser à supprimer ces votes négatifs qui ne favorisent pas du tout les discussions constructives....si l'équipe dirigeante du forum pouvait faire quelque-chose....·le 14 juin 17:55
Papy-Zoom:Curieux système : je viens de mettre une étoile, et c'est passé de -1 à 1 ...·le 14 juin 17:59
keltia d'eux:Notre société est devenue un système où l’on note tout. Chacun devient un petit juge...est-ce que cela a vraiment du sens?·le 16 juin 22:41
Scotland:@Patxaran, on peut aussi ne pas s'en préoccuper... ·le 16 juin 22:45
Patxaran:c'est vrai, on peut aussi ne pas s'en préoccuper. c'est ce que j'essaie de me dire, je n'y arrive pas toujours.·le 16 juin 22:50
Capucin:c'est pas pratique à lire cette nouvelle mode des réponses en petits caractères.·le 17 juin 13:43
14 juin 2020
1

Même l'arrière port de Concarneau?


14 juin 2020
1

Refusé a cause du COVID en juin....Faut arrêter le délire j'étais à Loctudy il y a 15 jours sur le linéaire il y avait un 57 pieds et un 47 pieds plus quelques visiteurs dont moi. Le linéaire est accessible intérieur extérieur.
En cas de pépin ou de coup de vent le mieux est de trouver refuge sur l'Odet, au port ou sur corps mort!


Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour,Tout à fait matelot. Le 47´, c’était moi et 57´,un ami.Cette semaine-là, nous avions fait une semaine de croisière: Concarneau, Port la forêt, Loctudy et Lesconil. Ces ports étaient ouverts et nous ont reçu fort gentiment. Contents apparemment de revoir du monde.Patrice·le 15 juin 09:08
14 juin 2020
2

J'ai une place à loctudy j'ai appelé la capitainerie ce matin le port n'est pas fermé aux escales en raison du covid


14 juin 2020
-3

Wikijean: Vous écrivez "*J'y etais ." et " j'etais a cote du proprietaire du bateau."
*

Cela signifie donc que le voilier n'était pas loué.

Il serait intéressant que vous nous indiquiez pourquoi le ou les amarres se sont rompues. Et que vous nous relatiez les faits.

On peut imaginer qe ce soit les chocs sur les roches qui vous ont précipités sur le pot.

Le voilier a ensuite dérivé de près de 2 milles, voire plus avanr de couler. mais comment s'est passé l'appel au Cross , pourquoi avoir décidé d'embarquer dans le canot de survie. Combien de temps après les chocs?

Bref, votre expérience est fort intéressante.


Scotland:@Viking... On peut louer un voilier avec skipper 🤔👍·le 14 juin 16:20
viking35:Il est écrit :" j'etais a cote du proprietaire du bateau."·le 14 juin 16:35
14 juin 202016 juin 2020
0

@Viking, l'annonce du voilier...

Et la plupart du temps, les skippers qui accompagnent les locations sont les propriétaires, non ?


14 juin 202014 juin 2020
20

@Viking35, un peu agressif non?
D'où vient ce injonction en gros et gras @Wikijean de nous raconter impérativement et en détails ce qu'il s'est passé?
Je sais bien qu'il faut de la précision pour alimenter les célèbres statistiques, mais le ton est un peu déplacé en de telles circonstances je trouve.

de mon coté, j'avais loué ce bateau en octobre pour une asso, j'ai simplement envoyé un petit mot sympa au propriétaire et on verra ensuite pour les sous.


15 juin 2020
-13

Qu'aurais je dû écrire ?

"que vous nous relatiez les faits."C'est agressif ?

Bref,** votre expérience est fort intéressante**." C'est agressif ?

Par contre, "j'avais loué ce bateau en octobre pour une asso, j'ai simplement envoyé un petit mot sympa au propriétaire et on verra ensuite pour les sous." Quel est l'intérêt pour H&O. On s'en fout.

Une fois de plus qui sont les courageux anonymes qui le pensent ?


Scotland:Toujours pas doué pour l'auto-critique... Le coup du propriétaire/skipper/loueur, ça, c'est ok ?·le 15 juin 06:48
iff:"Le coup du propriétaire/skipper/loueur, ça, c'est ok ?"Tant qu'il n'y a pas mort d'homme… Pour la perte du voilier, c'est selon le contrat !Pour Samboat, c'est peut-être le baptême du feu ?·le 15 juin 07:02
Sapha Pani:Mettre des caractères gras sur internet veut dire que l'on crie, donc oui c'est agressif·le 17 juin 12:18
viking35:Non, cela met en avant ce que l'on veut souligner. Internet ou pas, les règles sont les mêmes. ·le 17 juin 12:25
Vili Oumo:Aaah... la différence entre règles et usages....·le 17 juin 12:27
yannbis:Oui Viking35, il y a des usages. D'ailleurs, le gras ne met pas en avant ce que l'on veut souligner comme tu le dis, car si on veut souligner, on souligne. Un peu de rigueur tout de même! ;-)Donc je ne sais pas, le gras doit servir à grossir, tout simplement? En tout c'est mal perçu et la teneur de tes posts n'est pas empathique du tout, car on sent le besoin de remplir les cases des statistiques avant tout.Je comprends que tout le monde ne soit pas au fait des usages, et nous en avons déjà parlé en MP, à lire (ou ne pas lire d'ailleurs car ça pique un peu les yeux ) ton site karibario blogspot (allez c'est moi qui fait la pub!), on voit bien que la mise en page n'est pas ton point fort. Mais ce n'est pas si grave, ça peu s'accepter...·le 17 juin 14:33
15 juin 2020
9

Moi aussi ça m'intéresserait de savoir exactement ce qui est arrivé, comme tout le monde ici.
Ne serait ce que pour en tirer quelque expérience.
MAIS, il parait évident que relater les faits ici est un sacré handicap dans la bataille qu'il va falloir livrer contre l'assurance. Le risque est grand d'écrire ce qu'il ne fallait pas dire.
On peut aisément comprendre que wikijean reviendra vers nous dans plusieurs mois quand le dossier sera clos.
Un peu de patience s'il vous plaît.


Capucin:qu'est-il arrivé ? Probablement pas une casse de taquet. Ne reste pas 36 causes :- pas de tour mort de l'aussière sur le coffre ?- bout trop faible ? (sur mon 21 pieds de 800 kg j'avais du 12)·le 15 juin 11:18
15 juin 2020
4

Bonjour, j'espère pour le propriétaire, dans le cadre d'une location avec skipper, est un véritablement un skipper pro au sens de la loi, à jour de ses brevets et déclaré, et non un faux skipper pros comme beaucoup sur ces sites. Sinon bye bye l'assurance.


15 juin 2020
14

Le voilier etait utilise par son propretaire avec 3 amis equipiers. Amarré sur un coffre , à 7h environ, reveillé par des bruits (ressacs ?), un equipier monte sur le pont et previens que le bateau arrive sur les cailloux. Le temps de demarrer le moteur, le bateau talonne plusieurs fois avec des craquements. En reculant au moteur une voie d'eau importante est constatée. Le carre se rempli.
La balise de detresse est activee, on met les gilets le bateau s'eloigne de la cote . Pas d'ecran de nav le moteur cale le bateau s''enfonce par l'avant, la survie est lancée (avec pb de filin) . On est recueillis une heure et demi apres l'alerte environ.
Grands merci à la SNSM et aux gerdarmes maritimes.
Merci du soutient de quelques uns et je maintiens le refus des ports pour une escale d'une nuit.
Il aurait fallu etre idiot ce soir pour ne pas aller dans un port qui vous accepte au tel. Et 3 fois.


15 juin 2020
0

Merci pour ce compte-rendu instructif.

Savez vous quel type de cordage était amarré sur ou sous la bouée? Et les amarres étaient elles en double.

Ce qui m'interpelle franchement, c'est votre phrase : " On est recueillis une heure et demi apres l'alerte environ."

Si vous le confirmez, *à 2 milles de Concarneau, cela pose question. *
Habituellement, c'est le temps qui est mis pour intervenir à 100 milles des côtes.


Léopold:A 100 m des côtes....Par elico. C'est bien aussi de le preciser!·le 16 juin 18:22
viking35:Evidemment, par hélico. C'est le Cross qui détermine moyen le plus adapté selon l'urgence. Et contrairement à ce que croient certains, la SNSM effectue une minorité de sauvetages, 50% sont effectués par des hélicoptères. ·le 16 juin 19:05
Thorlak50130:Conneries, les équipages d'hélicoptère sont en alerte à 1 heure. Alors le temps de rallier, décoller, ou se dérouter d'une autre mission, il peut se passer des heures.·le 17 juin 18:44
viking35:De mémoire, avec un hélico, le temps d'intervention le plus long après l'alerte a été 1h 30 à 180 milles des côtes. Et cela , il y a près de 10 ans. Et tu sais parfaitement que si Dragon n'est pas disponible, le Caïman de la Marine intervient et réciproquement. Alors, ton "conneries" est de trop. ·le 17 juin 21:03
Thorlak50130:Dragon ??? Mais de quoi parlez vous ?Quant à vos suppositions, avez vous accès au déroulé de toutes les interventions concernant les moyens aériens ?·le 19 juin 22:21
15 juin 2020
0

Avec un Te de + 2m ce doit être au Cabelou plutôt qu'au Porzou oû les coffres sont au fond de l'anse, et je n'y ai jamais vu de bateau de +33' .
Sur 1 coffre avec les conditions annoncées, c'est doubles amarres systématiquement .


15 juin 2020
2

Sur bouée inconnue je mets l alarme de mouillage


15 juin 2020
5

Salut,
Je mets systématiquement deux amarres en double sur bouée.
D’autre part,le problème de s’amarrer sur une bouée inconnue et qu’on ignore si elle est adaptée au poids du bateau, ni quel est l’état de la chaîne.
Un You Tuber «célèbre » pour ses divagations maritimes dont je ne tairerai le nom en a fait l’amère expérience devant le port de La Cotiniere.


16 juin 2020
13

J'adore la logique implacable et incontestable selon laquelle les intervenants s'étant fait dire par téléphone que le Port était ouvert peuvent affirmer haut et fort (et avec le manque de respect et de considération qui va bien) que Wikijean qui était sur place et a failli y passer, est un menteur.

Il y a vraiment une belle bande charlots ici.


ric56:Après MARTINE à la plage, la suite, les charlots font du bateau·le 16 juin 09:23
matelot@16602:Y a simplement des charlots qui naviguent .... DONC JE CONFIRME LOCTUDY N ÉTAIT PAS FERME A CAUSE DU COVID !!!!·le 16 juin 10:10
yannbis:C'est "amusant" ces réactions. Une personne dit qu'il a été refusé à Loctudy, j'autre dit que Loctudy n'est pas fermé à cause du Covid. Vous est-il venu à l'esprit que ces 2 infos en sont pas contradictoires et sont probablement vraies toutes les 2 ?·le 16 juin 11:19
16 juin 2020
0

Un des chariots titulaire d'une place à Loctudy affirme que le port n'est pas fermé aux escales à cause du Covid 19,je vois des bateaux en escale tous les jours même si actuellement l'activité est calme pour la saison


Goj:Et alors ? c'était ce charlot titulaire qui était au tel avec wikijean peut-être ? mais mettez votre cerveau sur ON des fois c'est affligeant.·le 16 juin 23:23
16 juin 2020
3

En tous cas, une expérience traumatisante pour ceux qui l'ont vécue. Je compatis sincèrement. Et heureusement que la tragédie ne s'est pas mêlée au drame.

+1 avec Goj pour les grands Yavéka.


4

Certains anneaux de coffre semblent être conçus pour couper les amarres : zingage cristallin très as agressif capable de couper en quelques heures une amarre passée en double et reprises sur les chaumards de chaque côté de l'étrave.
Quand bateau pivote c'est fatal.
Il y a eu au moins un bateau perdu comme cela à Aurigny.
Je préfère une amarre avec un tour mort et un noeud de chaise.
J'ajoute un bout de chaîne en cas de coup dur.
Coincé à Aurigny avec 60 noeuds de nord est j'avais noué quatre amarres qui ont cassé, la chaîne m'a sauvé
L'arpège à côté de moi a cassé son amarre unique passée en double et a coulé. (L'amarre a tenu deux heures)


Calypso2:le tour mort c'est tout de m^me le ba ba ..de tout amarrage ...et vu les conditions meteo les quarts sont indispensable mais c'est une autre histoire ·le 16 juin 11:19
GRIBOU246:Habituellement, je passais simplement en double, jusqu'à mon mouillage à Ouessant. la charmante et aimable animatrice du club nautique, propriétaire d'un bateau amarré sur les bouées m'a suggéré fermement de faire un tour mort en temps normal et doubler en cas de mauvais temps. Je pense que son expérience vaut application et bonne leçon pour moi.·le 16 juin 12:00
golfhotel:moi , si je dois passer la nuit sur une bouée , il y a une amarre en double avec un tour mort , et en plus un grosse amarre en simple avec un œil épissé et une cosse métallique que j attache a la bouée avec une grosse manille galva securisée vous avez dit ceinture et bretelles ??? oui parce que j ai le sommeil lourd ·le 19 juin 10:16
16 juin 2020
0

C'est "amusant" ces réactions.
Une personne dit qu'il a été refusé à Loctudy, j'autre dit que Loctudy n'est pas fermé à cause du Covid.
Vous est-il venu à l'esprit que ces 2 infos en sont pas contradictoires et sont probablement vraies toutes les 2 ?


16 juin 2020
3

Le Covid a souvent bon dos....
Peut-être faut-il retenir que dans des cas comme celui-ci il ne faut pas hésiter à insister lourdement et ne pas se laisser faire au premier refus d'entrer dans un port.


Louarn:C'est juste.D'ailleurs c'est une obligation des ports d'accueillir un navire en cas de risque pour le bateau ou les personnes a bord.Obligation que les ports ont tendance a oublier ...www.bateaux.com[...]aisance ·le 16 juin 12:21
16 juin 2020
3

Là, on ne sait pas si c'est le coffre lui même qui a laché (et à quel niveau) ou si c'est l'amarre (ou les amarres) entre le coffre et le bateau. Et dans ce cas, à quel point de ragage (anneau, chaine, chaumard).
Petit rappel : sur une bouée, on s'amarre toujours avec un noeud (les allers retours frottent et se coupent), sous la bouée (il est toujours difficile de vérifier la tige passant à l'intérieur de la bouée). et on mets plusieurs amarres, voire une chaîne au cas ou.


Calypso2:si tu fait un tour mort sur l'allé retour il n'y a pas de ragage ...et s'amarrer sous la bouée ce n'est pas simple ..sur une bouée de mouillage elle est faite pour s'amarrer sur l'anneau et perso le petit rappel s'est de faire la veille ,c'est à dire les quart ou maintenant avec les appareils moderne mettre une alarme ... car il y mille risque ; l'amarre qui se coupe, le corps morts qui lache ,le bateau voisin qui part à la derive et qui te rendre dedans etc etc ...et m^me imprevisble peu se produire ·le 16 juin 12:31
16 juin 2020
16

palabrer sur un cas dont on ignore tout ne présente pas beaucoup d'intéret. on se doit, aussi, de respecter et de ne pas accabler les protagonistes.
on peut cependant discuter de ce qu'il convient de faire dans ce genre de cas, l'intéret du forum à mon avis.
- s'en remettre à une bouée dont on ignore tout est toujours délicat d'ou l'intéret de prendre certaines dispositions.
l'amarrage proprement dit sur cette bouée. dessus, dessous, pas de ragage(perso j'ai une ammare toronnée épissée sur cosse avec manille pour aller sur la bouée)
les doubler
alarme vent, sondeur, mouillage.
repérage des lieux pour parer les cailloux ou s'extirper de la baie au cas ou...
et veille si jugé nécessaire.
je suis souvent plus serein sur mon mouillage que sur un coffre.


libenter:Et ne jamais perdre de vue que le danger c'est la terre.·le 16 juin 20:25
Calypso2:et bien moi je suis plus serein sur un coffre qui a été inspecté et que de nombreux plaisanciers se sont amarré avant moi que sur mon mouillage donc je ne sais rien sur son accrochage dans le fond et encore moins sur les mouillage de mes voisins ·le 16 juin 21:03
SENETOSA:Et tu sais comment qu'il a été inspecté ? Jamais vu marqué dessus...INSPECTÉ le.....par......·le 16 juin 21:12
Calypso2:les CM destiné aux visiteurs sont obligatoirement assuré et toutes les assurances demandent qu'ils sont inspectés soit par une entreprise qui alors est responsable ou par l'association elle m^me gerante des mouillages ...et maintenant il n'y a presque plus de CM individuel "dit sauvage" et surtout pas dans les zones ou le plaisanciers de passage prends une bouée .. et j'ajoouterai qu'un cM supporte bien plus d'effort que la croche d'une ancre ·le 17 juin 08:06
viking35:Tout à fait Calypso. Les CMorts en zone organisées sont plus sûrs que les mouillages individuels. En Rance, ce sont les aiguillettes ( à la charge des utilisateurs) qui manquent d'entretien et cèdent fréquemment.·le 17 juin 08:57
matelot@17523:Ne généralisez pas!!! Je suis en mouillage organisé en Rance, où pourtant chacun est propriétaire et seul responsable de son corps mort. Certains le font vérifier, d'autres beaucoup moins. Certains sont prévus pour un 20m en acier, d'autres pour un pêche promenade de 300 kg...·le 17 juin 09:04
Calypso2:on trouvera toujours toujours des cas particuliers ,c'est la loi du genre ..mais en general je dors plus sereinement amarré sur une bouée dans une zone organisée que sur mon ancre ·le 17 juin 09:12
BS13:Mon cousin a dormi sereinement accroché à un corps mort en Corse lors de son premier stage de voile. Il a été réveillé moins sereinement par le bateau qui tapait la côte, le corps mort avait lâché...j'en tire une confiance seulement relative aux corps morts!·le 17 juin 12:25
Calypso2:oh on peut aussi trouver mille bateaux partie à la cote suite aux derapages des ancres ce n'est pas celà qui manquent ..mais les rares exceptions ne font pas les regles ·le 17 juin 17:38
16 juin 2020
0

Bonjour,

que du bon sens le post de Senetosa, +100!

Gorlann


Louarn:Je plussois·le 16 juin 13:40
dlalu:Je plussoie aussi et vais préparer une amarre avec cosse métallique et manille pour les cas litigieux... Pour le repérage des lieux, et ayant essayé de pratiquer, je me rappelle d'une mauvaise expérience, où mal réveillée, l'ancre ayant chassée après une rotation du vent, être complètement déboussolée sous le grain. Avec beaucoup de chance, et des conditions pas si dantesque mais dans un coin mal pavé, je m'en suis tiré en essayant de faire du sur place au moteur en attendant de voir le jour. Sale nuit!!·le 16 juin 18:47
17 juin 2020
25

covid ou pas covid, tu rentres dans le port pour te mettre à l'abri et tu discutes après ...


matelot@16602:Oui bien sûr sauf qu'en dehors du covid et avec un voilier de 15 mètres ce n'est pas si simple!Dans le cas présent l'Odet était la meilleure solution ! ·le 19 juin 14:09
18 juin 2020
4

Bonjour à tous, quelques précisions qui peuvent servir à tout le monde.
Kersaux ( noté parfois Kersos sur les cartes est composé de deux anses: l petite anse qui échoue et la grande où se trouve le mouillage du Cabellou.
Dans ce mouillage il y a deux sortes de corps morts
ceux gérés par le port de plaisance de CC qui sont sur chaîne traversière de chaque côté du chenal d accès à la plage et loués à l année pour de bateau d une longueur inférieure à 9 m et ceux qui sont fabriqués par les propriétaires qui bénéficient d une AOT pour des bateaux également inférieur à 9m .Il n y a pAs de places réservées visiteurs. Le mouillage est sur par vent d Est et Nord mais tous les ans lors de premiers coups de vent de d W à NW on retrouve des bateaux à la côte il y a encore quelques lests de voiliers coincés dans les rochers.
les plus gros bateaux mouillent en général par vent d E et N devant l plage du Porzou en faisant bien attention à un bloc de roches qui ressort par marée de 90 et qui est pas très bien situé sur les cartes.
Par vent de secteur W il vaut mieux mouiller au fond de la baie de la Forêt
Pour La plaisance, Concarneau est géré par trois organismes
La Mairie pour le port de plaisance de l avant port et Kersaux
La Cci pour les pontons de l arrière port proche de la ville qui acceptent parfois des visiteurs assez gros et quelques mouillages ( responsable directeur de la criée)
Le syndicat mixte des ports de pêche et plaisance qui gère le ponton de la porte aux vins et quelques mouillages ( responsable commandant du port. Ch12)
C est une situation qui n’est pas simple et qui devrait évoluer dans les années qui viennent...
Kenavo
Jac


18 juin 2020
1

c 'est terrible tout ces gens qui se croient les meilleurs et qui sont prés a donner des leçons.le jour ou vou ca vous arrivera on rigolera moins .quand vous essayer de mettre votre canot de sauvetage a l'eau que le bateau coule qu'il faut lever un plancher en résine auquel il n y a aucune poignée ,qu avec toute les peine du monde vous le mettez a l'eau qu'il se gonfle correctement,vous rabaissez le plancher un peut brutalement et parce que un ingénieur de merde a cru intelligent de fixer le bout de retenu du canot au fond logement et vous aller le croire si vous voulez le plancher en retombant a couper le boute le temps de sen apercevoir le canot était déjà éloigné de 20 m .
quand on ne c'est pas on ferme ca gueule


viking35:Si vous aviez prévenu les secours par VHF ou même par téléphone au lieu de vous affoler, vous auriez été sauvés une heure plus tôt sans avoir besoin d'embarquer dans votre canot de survie. ·le 19 juin 14:00
viking35:Il aurait été instructif que vous nous indiquiez la difficulté de sortir un bib 10 ou 12 places de sous un plancher; auriez vous réussi à le sortir si vous aviez été seul ou à deux? ·le 21 juin 11:52
18 juin 2020
1

et en plus est ce quelqu'un a deja monté dans une survie par mauvais temps je ne pense pas et je ne vous le souhaite pas vous ferai moins les malins .la théorie c'est une chose la pratique est bien différente.question :comment vous faite pour lire les instructions du bordel qui se trouve dans le survie .en temps que marin de commerce j'ai eu une formation sur les canots mais dans un port par mer plate avec la tempête c'est un autre monde .a j'oublier pour ce qui porte des lunettes prenez le temps d'aller les récupérer.votre vie est en jeux .


18 juin 2020
-5

et je confirme tout ce que dit wikijean est vrai bandes de cons


SENETOSA:lucien puisque tu étais à bord, que tu sais ce qu'il s'est passé fais nous part de ton expérience. on arrive pas sur les cailloux comme ça, il y a forcément défaillance quelque part, quelles leçons tu en a tiré, pour éviter que ça n'arrive à d'autre... et si tu ne sais pas laisse nous imaginer.·le 18 juin 21:19
18 juin 2020
1

Lucien: Est il besoin d'être insultant? Apparemment, vous laissez entendre que vous étiez à bord de ce Cyclade.

*Expliquez nous pourquoi il a fallu 1 h 30 pour vous secourir *comme l'a indiqué Wikijean? Merci.


18 juin 2020
-1

si j'avais la réponse je serai contant


viking35:La réponse est que vous n'avez pas appelé les secours en VHF mais seulement en déclenchant votre balise de détresse. En plus vous pouvez vivement remercié le veilleur du sémaphore de Beg Meil qui vous a repéré par hasard avec de la chance. ·le 19 juin 14:04
18 juin 2020
3

Une chose est sure on est tres content de voir arriver les secours et personne n'a pensė a demander pourquoi ils ont trainé en route. Le prochain coup j'y penserai .


18 juin 2020
1

Wikijean: J'imagine effectivement qu'"on est tres content de voir arriver les secours" mais vous avez déclaré précédement que les secours étaient arrivés 1 h 30 après votre appel sur le 16 (je suppose) C'est énorme. Il est extrèmement rare que les secours mettent plus d'une heure.

Ce qui serait aussi instructif pour notre communauté, c'est de nous indiquer *quel souci à rencontré la mise à l'eau de votre canot de survie. * et pourquoi deux des équipiers n'ont pu embarquer.


19 juin 202019 juin 2020
8

Pas besoin d'être désagréable...
On ne cherche pas à juger, mais à comprendre pour en tirer des enseignements.


Louarn:Je plussoie.·le 19 juin 09:37
Patxaran:itou·le 19 juin 09:39
19 juin 2020
2

bon on ne saura pas precisement ce qui s'est passé , c'est bien dommage celà nous aura bien instruit


9

Bonjour Lucien,
Je comprends ton énervement suite à tous ces posts donneur de leçons. Il est évident que face à ces conditions de mer, face au désarroi de voir son navire sombrer, face à l'énervement, la colère, la peur...je n'aurai sûrement pas fait mieux !
Le but premier étant que l'équipage se retrouve à terre, je pense que vous avez certainement bien agi. Tout le monde est sain et sauf !
Voir tous ces posts à posteriori doit être particulièrement difficile pour votre équipage ! Il serait bon que chacun se soucie d'être un peu plus cordial et délicat dans ses posts.
Peut être que certaines choses, avec le recul, auraient pu être faite différemment. Mais là, c'est à vous de nous le partager ou non, selon votre bon vouloir.
Cependant, vous pouvez comprendre qu'on est tous des voileux qui prennent eux aussi un corps mort de temps à autre ou régulièrement et que votre mésaventure interroge, d'où de nombreux posts.Pour ma part, je ne peux m'empêcher de me demander si ce sont vos amarres qui ont lâché où le corps mort. Peut être ne le savait vous même pas. Dans la confusion ce serait compréhensible.
Pour tous ces voileux respectueux, qui profitent de ce site pour apprendre, se renseigner....merci de ne pas traduire votre colère légitime par de la vulgarité.
J'espère que la suite (assurance....) se passera au mieux !
Bon courage !


19 juin 2020
2

Bonjour à toutes et à tous,

Ce qui est affligeant c'est de se voir insulter (comme tout lecteur de ce fil) par un bonhomme qui traite ce "réseau de merde", sic!
Ce qui l'est encore plus, c'est de voir que ce triste personnage, qui ne peut aligner deux mots sans traiter les "autres" de "bandes de cons", au pluriel s'il vous plait, il y a plusieurs bandes ici, a une orthographe plus qu'approximative dans chacune de ses phrases, ce qui rend son propos inaudible.

Heureux de ne pas avoir un tel équipier dans mes connaissances.

Avoir été à bord de ce boat qui a sombré n'excuse pas tout, désolé!

Sinon, pour ce qui concerne "le ou les refus d'accueil", étant en danger avéré, j'affirme que dans un pareil cas, je serai rentré dans le port le plus proche et accessible, comme le dit très justement Larent le Hareng!

Kénavo.


5

Ils n'ont jamais dit s'être senti en danger la veille au soir !
Arrêtez de juger la colère de quelqu'un blessé par une mésaventure aussi récente.
De la même façon, juger quelqu'un sur son orthographe ne me paraît pas intelligent. Si je devais refuser, lors de mes embauches, tous les CV comportant des fautes d'orthographe ou de grammaire, j'aurai bien du mal à répondre aux attentes de mes clients !!
J'ai du mal à comprendre comment on ne peut pas pardonner de la colère dans un telle situation et se permettre d'insulter un inconnu.
J'imagine qu'il a suffisamment de regrets pour ne pas l'accabler encore plus !!!
L'entraide et le soutien dans le milieu de la voile me semblait plus développés !


grosb:Je n'ai pas pour habitude d'insulter qui que ce soit ! N'inverses pas les rôles!Tu devrais me relire avec attention! J'ai simplement indiqué que son propos est rendu inaudible grâce à ses écrits...approximatifs.Et je n'ai pas pour habitude de juger qui que ce soit, qui serais-je pour cela?Mais il n'est pas acceptable de se faire insulter non plus, même si certains propos bien intentionnés me paraissent effectivement déplacés vu le contexte.Si le site ne lui convient pas, libre à lui de ne pas y venir! Je ne l'accable pas non plus, mais je ne peux accepter de telles insultes, cela aurait dû être "modéré", amha.Et puisque tu parles de "tes embauches" (?), accepterais-tu qu'en entretien un "candidat" te traite ainsi?A méditer.·le 19 juin 11:35
didier.brest:« De la même façon, juger quelqu'un sur son orthographe ne me paraît pas intelligent. Si je devais refuser, lors de mes embauches, tous les CV comportant des fautes d'orthographe ou de grammaire, j'aurai bien du mal à répondre aux attentes de mes clients !!(...)L'entraide et le soutien dans le milieu de la voile me semblait plus développés ! »Deux fautes de grammaire.0n comprend que tu sois compréhensif. ;-)·le 22 juin 14:55
penn sardin des abers:Toutes mes excuses !!! ....Mais sans intérêt !!·le 22 juin 15:31
Scotland:Et j'ai déjà mis le lien sur d'autres fils, mais il est tellement instructif :www.youtube.com[...]/watch L'orthographe est une norme qui n'a pas de sens en France...·le 22 juin 15:38
19 juin 2020
4

En tout cas la leçon que je j'en tire c'est qu'une navigation, même la plus petite, ça se prépare! météo, marée, courant, mouillages ports accessibles etc....Plan A plan B plan C !!! Et surtout avec des cartes et des instructions nautiques ou guide à jour!
Concernant le corps mort, sans savoir la capacité du corps mort à supporter le poids du bateau, bien sur il faut une alarme mouillage, éventuellement doublée d'une veille en fonction de la météo.
Pour le tour mort sur l'anneau je n'y suis pas favorable car le largage est plus difficile. Je préfère mettre une protection type tuyau ou autre. Quand à la chaine manille à moins d'y rester une semaine sans surveillance je préfère oublier... Je préfère tripler mais surtout avec de vraies amarres de section et tension identiques!


Chemistrebor:J'imagine que c'est ce qui explique que le "passage plan" est bien mentionné dans les règlement maritime international :en.wikipedia.org[...]lanning .Je ne retrouve plus la source mais il me semble que même dans la réglementation française, (au delà de 20 MN ?), il est théoriquement obligatoire d'avoir préparé sur un papier un "plan de passage" avec toutes les indications utiles et nécessaires pour écarter toutes situations dangereuse, bien que dans la réalité cela ne se pratique pas de façon aussi formelle. ·le 21 juin 09:41
3

Salut Matelot !
Il y a une raison pour avoir une tension identique sur les amarres quand tu doubles ?
Pour ma part, la deuxième est toujours moins tendu. Je me dis que si la première lâche, la deuxième prendra le relais sans qu'elle ait été sollicité avant. Ai-je tout faux ?


Calypso2:idem aussi je n'osais le dire ..la deuxieme moins tendu evite au bateau de faire essuie glace sur le CM ·le 19 juin 11:03
matelot@16602:Quand la tension est identique il me semble que la force exercée est partagée sur les deux amarres...un prof de physique pourrait l'expliquer!En tout cas que ce soit sur un catway un quai ou un corps mort j'applique le même principe quand je double. Mais surtout le type de cordage et la même section. Bien entendu sur un corps mort c'est approximatif mais ici on parle de mouillage temporaire, il est évident que sur un mouillage à l'année je rajouterai une chaine !20 ans de navigation intensive et jamais de mauvaise surprise! ·le 19 juin 11:40
penn sardin des abers:Bien sûr dans ce cas la force exercée sur les amarres est scindées en deux. Mais les deux amarres sont toujours en tension. Et c'est pourquoi je relâche une des deux pour qu'elle n'ait pas eu de tension avant. Je pense que les deux se défendent, du moment que le diamètre des amarres soit suffisant évidemment !·le 19 juin 11:49
GRIBOU246:Quand une amarre est juste passée dans l'anneau, l'effort est partagé sur les deux brins, pas dans le cas avec un tour mort sauf à soigner les tensions. Le problème sans tour mort, c'est le raguage possible qui use le cordage.·le 19 juin 17:44
Calypso2:pour moi avec ou sans tour mort lorsque l'on a deux brins qui relit le bateau au CM les efforts sont repartis entre les brins ·le 19 juin 18:45
Papy-Zoom:Sur des mouillages sur corps mort par mer très agitée, sur le HR 31 en Irlande Ouest, j'ai parfois utilisé 5m de grosse chaine de 10 passée en double dans l'anneau de la bouée, et reprise dans les daviers, protégée par du gros tube caoutchouc; quand on reste 48h comme ça, avec 30 à 40 nds de vent et la mer qui va avec, il vaut mieux être tranquille!L'avantage de la chaîne, c'est évidemment que par son poids, elle fait amortisseur.·le 19 juin 19:06
Calypso2:j'ai tres apprécié en Irlande que sur les bouées visiteurs il est indiqué le poids du bateau qu'elle peut supporter ,ça c'est bien ·le 19 juin 19:15
19 juin 2020
5

Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de corps morts (publics ou privés) dimensionnés pour un 50 pieds par mauvais temps. Me goure-je ?


Calypso2:c'esr vrai ,mais apparement lorsque le bateau est parti à la derive le mauvais temps n'était pas encore arrivé ·le 19 juin 11:40
19 juin 202019 juin 2020
-3

Ce voilier n'avait pas ses amarres en double *et *n'a pas lançé d'appel VHF.

Ils ont eu beaucoup de chance d'être retrouvés. Sans leur balise satellite, les deux équipiers qui étaient à l'eau seraient probablement disparus.

Il semble qu'aucun appel VHF n'a été effectué.
Comment les secours ont ils été prévenus? Par téléphone? SMS? fusées?
Cela explique peut être que le pneumatique du patrouilleur de la Gendarmerie Maritime ait mis 1 h 30 à vous secourir.
Qu'en pensez vous?


Calypso2:il me semble que c'est le semaphore qui a donné l'alerte lorsqu'ils ont vu le bateau en difficulté ·le 19 juin 12:00
viking35:Tout à fait. Ils ont eu un coup de chance extraordinaire d'avoir une accalmie d'une minute et que le veilleur puisse observer le plan d'eau et aperçoive un voilier en difficulté puis un canot de survie et deux personnes dans l'eau.·le 19 juin 14:21
19 juin 2020
-2

"Ils n'ont jamais dit s'être senti en danger la veille au soir ! "
Ah bon?
Alors pourquoi ont-ils cherché à regagner un havre de paix dans un port?
"L'abris aurait ete plus sur si les ports de Guilvinec et Loctudy n'avaient pas refusé de prendre un voilier a cause de covid 19 et a Concarneau aussi car 1 m de trop (15m)."

Dans tous les cas, c'est une triste histoire, qui de mon point de vue à une issue tout de même positive, puisqu'aucune perte humaine n'est à déplorer.
J'espère que cela sera aussi positif pour la suite côté assurance et "rapports".

Aussi, je crois bien que les acteurs de cette aventure ne devraient pas trop s'exprimer sur le site sur les circonstances exactes de ce naufrage, cela pourrait leur nuire pour la suite en donnant trop de détails...
Même si, comme un retour d'expérience nous aimerions tous connaitre exactement ce qui s'est passé.
Cela pourrait attendre quelques mois.


19 juin 2020
-6

"si les ports de Guilvinec et Loctudy n'avaient pas refusé de prendre un voilier a cause de covid 19 et a Concarneau aussi car 1 m de trop (15m)."

Cela rest à vérifier...

Ce sont les protagonistes (Wikijean et Lucien) qui le prétendent et ils ne sont pas à une approximation près. Peut on les croire sur parole?

Et ils n'ont pas tout dit.

Comment les secours ont ils été déclenchés, par exemple.
Y avait il une ou plusieurs amarres?
Pourquoi seulement deux équipiers ont été retrouvés dans le canot de survie?
Le voilier a t'il coulé juste après que l'équipage l' abandonne ou une heure aprés?


penn sardin des abers:Tu es très vindicatif et pourtant tu ne prends pas le temps de les lire !!! l'histoire du radeau de survie est pourtant clairement expliquée !·le 19 juin 12:34
viking35:Ce qui est expliqué, c'est que deux des équipiers étaient dans la survie et deux dans l'eau. Heureusement que j'ai d'autres informations plus précises. ·le 19 juin 12:43
Mengam:@viking pourrais tu nous donner les informations en ta possession ?·le 19 juin 12:55
viking35:Je préfèrerais que ce soit les équipiers qui s'expriment mais, une fois de plus , c'est accablant et si je les diffuse je vais être lynché, une fois de plus.·le 19 juin 13:37
matelot@16602:En tout cas, même si je dois me faire lyncher, et le 'skipper' propriétaire n'a pas été au top ! Je n'ai pas la prétention d'être parfait loin de la mais je ne loue pas mon voilier avec 'skipper'!Beaucoup de chances qu'il n'y ai aucune victime ! ·le 19 juin 14:17
Scotland:Donc Viking, au vu pourtant de tes nombreuses approximations par ailleurs, tu nous demandes ici de te croire sur parole ? Humm, joli retournement de situation ! Chapeau l'artiste ! 👍🤣·le 19 juin 17:33
19 juin 2020
16

il n'y aurait pas un modérateur qui pourrait intervenir?
C'est affligeant devoir ce tribunal populaire emmené par viking35 qui exige à tout bout de champ en gros et en gras comme si c'était un dû de tout savoir sur les conditions de ce naufrage, et par ailleurs indique que lui sait mais ne veut pas le dire, tout en qualifiant ces infos qu'il ne veut pas dire "d'accablantes" (pour qui?).

J'appelle ça le "syndrome BFM TV": tout savoir tout de suite pour juger, même si on n'a pas toutes les infos et/ou les compétences pour le faire.

On ne sait pas exactement ce qui s'est passé, c'est un fait, alors inutile de tirer des conclusions et des jugements hâtifs et péremptoires.
Si on ne sait pas, on peut juste attendre des infos complémentaires si elles viennent (ou pas), et ne rien dire si on n'a rien à dire.


Patxaran:ce n'est pas celui que l'on voit avec une écharpe rouge sur les plateaux de TV?·le 19 juin 16:00
19 juin 2020
-13

Une fois de plus, cette fortune de mer est la conséquence d' INCOMPETENCE, d'IGNORANCE, et d'une CHANCE du débutant .

INCOMPETENCE
- Ils se sont amarrés avec une seule** amarre non doublée** sur des corps-morts prévus pour des voiliers de 9 m.

IGNORANCE
- Personne ne pense à prévenir les secours par VHF ou téléphone. Seule la balise satellite 406 Mhz est activée.

IGNORANCE
- Le voilier est abandonné alors qu'il n'a pas encore coulé.

CHANCE
-Ils sont repérés,** par hasard**, par une veille visuelle dans une éclaircie éphémère.

Merci aux sémaphoristes.


lucien85:je pense que tu fait partie des 95% de propriétaire de bateaux qui reste au port .TU EST UN PRO CONNARD·le 20 juin 19:41
viking35:Mauvaise pioche, cher Lucien. Je fais partie des 5 % qui naviguent et ai toujours été un modeste amateur. Pour votre information :karibario.blogspot.com[...]ai.html ·le 21 juin 14:19
19 juin 2020
0

je me permets de remettre ici l'apport de SENETOSA :
"palabrer sur un cas dont on ignore tout ne présente pas beaucoup d'intéret. on se doit, aussi, de respecter et de ne pas accabler les protagonistes.
on peut cependant discuter de ce qu'il convient de faire dans ce genre de cas, l'intéret du forum à mon avis."


19 juin 2020
-11

Scotland: Si mes "approximations" sont fausses,** Wikijean et Lucien sont là pour les dénoncer.**

Bien sûr, qu'il faut me croire sur parole, tu ne voudrais tout de même pas que je te donne le CV du copain qui m'a informé?

Cela dit , ceux qui veulent en savoir plus consulteront le blog que je viens de mettre à jour. Les autres peuvent aussi me communiquer leur mail en MP.

Comme presque tous les accidents graves qui ont donné matière à débat ici depuis plusieurs années, c'est l'incompétence qui est à l'origine de ces accidents. Mieux vaut le savoir.


Calypso2:et c'est aussi l'avis général de la SNSM sur leur interventions ,l'incompetence ou l'imprudence , le manque d'experience ..mais bon qui n'a pas fait de co...·le 19 juin 19:06
GRIBOU246:Tout le monde à un seuil d'incompétence (même à la SNSM où leurs jugements bruts sont parfois très approximatifs et erronés) Normal, ce ne sont que des hommes. Le problème, c'est que dans un évènement, il y a une chaine de sous évènements qui quand on a pas de chance s'accumulent dans le mauvais sens, et c'est le sinistre. Ce n'est que plus tard, après mures réflexions que l'on peut décortiquer la chaîne.·le 20 juin 11:59
lucien85:je viens de visiter ton blog on peut dire que c'est pas la modestie qui étouffe.la solidarité des gens de mer tu connais pas non plus .tu est plus fort que tout le monde j'imagine que tu a fait x fois le tour du monde sur virtual skipper dans ton fauteuil bien au chaudlucien85·le 21 juin 15:34
19 juin 2020
22

@ viking 35: les mecs viennent de perdre leur bateau, ont vécu une experience traumatisante, et doivent en plus se taper vos intervention lamentables tant sur le fond que sur la forme. Un peu d’empathie. Il y a des circonstances ou la recherche de la veritée documentée doit s’effacer devant le minimum d’empathie que l’on doit a ce malheureux Équipage. Vos interventions sur ce sujet sont lamentables.


19 juin 2020
2

toujours du mal avec les étalages sur la place publique 3.0


19 juin 2020
-19

Je n'ai aucune empathie pour des navigateurs incompétents parce qu'ils n'ont pas eu l'humilité d'apprendre progressivement. C'est un accident qui n'aurait jamais dû arriver.

L'un des objectifs de ce forum est de partager ses expériences. Je suis sûr que des navigateurs peu expérimentés retiendront la leçon.

Une balise de détresse ou un canot de survie ne sont pas utiles si l'on n'apprend pas à les utiliser.

Il n'y a pas eu mort d'homme mais ils ont eu une chance énorme.

Au lieu de cela ils déplorent que les ports étaient "fermés" et que les secours aient mis 1 h 30 à les retrouver et cela, sans remercier leurs sauveteurs!


Nino29:J'ai la même ampathie pour les gens qui affirment que de faire du rase-cailloux, est une pratique sans trop de risques ! Sans prendre en compte qu'un bateau ça reste un objet et que même si les marins sont expérimentés, on est jamais à l'abri d'un ennui technique comme déjà débattu sur un autre post avec toi. Ce qui s'est passé, nous n’étions pas sur place donc je ne veux même pas débattre sur ce sujet, mais s'il te plaît un peu d'indulgence. Pour moi c'est aussi grave de faire croire à des gens que l'on peut passer dans des zones dangereuses (rase-cailloux) en affirmant qu'il n'y a pas de problème majeur ! quand chaque année il y a des bateaux qui finissent au fond dans ces mêmes zones... ·le 20 juin 10:59
Nino29:Erreur antipathie ·le 20 juin 11:17
viking35:"chaque année il y a des bateaux qui finissent au fond dans ces mêmes zones..."j'aimerais bien que tu m'en cite... le rase-caillou est plus risqué mais pas plus dangereux à condition de savoir où l'on se trouve. Savez vous que depuis 10 ans seulement deux voiliers de série en équipage ont coulé en France? ·le 21 juin 14:23
Scotland:Eh ben , faut pas naviguer en Charente Maritime alors, parce qu'on les a les 2 voiliers de série coulés en équipage...Ah, sacré viking avec tes stats à la mord-moi le noeud !!!Un sunshine (que tu as répertorié...) le 6 mai 2018 et ... oh surprise, un Dynamique Express 50 qui n'est pas dans tes stats je crois (désolé, je ne suis pas allé voir...) en juin 2018 devant Royan...Cela voudrait donc dire que 2018 a été une année funeste pour le département 17, mais que toutes les autres années ont été merveilleuses, et je ne parle même pas de tous les autres département côtiers français qui n'ont connu aucun naufrage...Ah, mince, si on rajoute celui du fil actuel, cela fait donc... 3 ! Caramba, tout un monde s'effondre... Viking raconterait-il n'importe quoi ???Et un Attalia sur l'ile d'Aix en aout 2016 (il disparaissait à marée haute... c'est bien coulé, alors ?). Décidément, quand ça veut pas... Ah, et en plus encore dans le département 17 ! Sacrebleu !Viking, je ne te mets pas les sources de ces 3 naufrages, je te les a déjà envoyé de nombreuses fois...Tiens au fait, un Figaro 3 est-il un voilier de série pour toi ?Parce que ça en fait un de plus, sans trop chercher... En septembre 2019 :www.lereportersablais.com[...]erneau/ 2, c'est pas du solitaire, on est d'accord au moins là-dessus ? Bon, on arrive donc à tes chiffres, ou presque (oh le double juste en cherchant dans le 17 et dans les trucs récents...). Je n'ose imaginer un travail sérieux sur 10 ans...·le 21 juin 15:40
viking35:Tu le sais, je ne prends pas en compte les naufrages dont je n'ai qu'une vague information qui ne sont pas répertoriés par les Préfectures Maritimes. (Un Attalia à l'ile d'Aix dans un journal local est insufisant pour moi.) Ni les voiliers qui coulent au mouillage ou dans les ports. De plus, je n'ai pas tenu à jour mes stats depuis 2019 (au fait, si tu veux prendre le relais...) et j'ai précisé en équipage. par ailleurs, un Figaro 3 ne serait pas classé dans les voiliers de série DE CROISIERE, mais sera pris en compte. ·le 21 juin 16:41
Nino29:pas besoin des infos de la Préfecture Maritime , je suis bénévole sur un bateau vert et orange depuis 6 ans , et rien que l'année dernière 3 au fond dans mon secteur 2 pêche promenade et un voilier heureusement pas de perte humaine , alors de grâce garde tes affirmation pour ton blog ... ·le 21 juin 19:10
viking35:Nino : Dans quel secteur navigues tu? Quel voilier y a coulé en 2019? J'imagine que tu sais qu'en Manche et Atlantique , ce sont les Préfectures Maritimes qui collectent les données. ·le 21 juin 19:46
viking35:Je te l'ai déjà dit, je ne prend en compte que les cas répertoriés par les préfectures Maritimes. Désole, si tu penses qu'ils manquent de sérieux. Sinon, les vannes ouvertes et les voiliers qui coulent au port ou au mouillage existent aussi.·le 21 juin 21:19
Thorlak50130:Les préfectures maritimes collectent les informations, comme des milliers d'autres, et n'en rendent publiques que certaines, et avec certitude pas tous les naufrages.·le 22 juin 10:10
viking35:Ce n'est pas ce que mes interlocuteurs m' indiquent. Le problème de leurs rapports est qu'ils n'indiquent pas le type des voiliers concernés. De plus, depuis deux ans, la Préf.Maritime de Méditérannée ne communique que par tweets! Pas simple d'être rigoureux donc. ·le 22 juin 10:17
Thorlak50130:Vous n'avez pas les bons interlocuteurs, et j'ose espérer que les données complètes et précises auxquelles j'ai accès ne fuitent pas à l'extérieur.·le 22 juin 13:52
Nino29:Viking je suis en Manche , ce qui est certain c'est que tu as les informations que l'on veut bien te donner. Comment? par qui?les publier publiquement , côté légalité c'est discutable . et juste pour info,quand il y a remorquage , nous demandons aux intéressés si ils acceptent qu'on donne le nom du bateau et des personnes à la presse locale . si il y a refus, bien évidemment, nous donnons que le métrage ,le type de bateau , le nombre de personnes à bord et le lieu de l'avarie. si jamais,il y en a un qui se permettait de divulguer des informations qui auraient du rester confidentielles, ça ne resterait pas sans conséquences...en gros, cette manière de tout vouloir savoir sans prendre en compte l'état psychologique des gens victimes d'avarie, je trouve ça très malsain. il y a des gens qui mettent des année à se remettre , alors sortir sa science et refaire le film c'est vraiment déplacé. ce serait bien de se mettre à leur place avant de juger...même pour nous des fois il nous faut plus heures ou jours pour s'en remettre nous sommes que des humains et la c'est en live dans la vrais vie ... toi tu a juste a éteindre ton ordinateur et passer a autre chose ...·le 22 juin 19:12
viking35:Nino: Je suis aussi en Manche et généralement bien informé dans cette région. Quand je collecte des infos, je ne publie pas obligatoirement tout. C'est d'ailleurs nettement LE CAS ICI, ce que me reproche d'ailleurs certains.Dans le cas des compte rendu de la SNSM, le nom du bateau a un intérêt limité, par contre le type du voilier n'y figure jamais.Généralement, mes infos proviennent de proches des sauveteurs que je connais personnellement. Dans le cas de La Belle Angèle, il s'agissait de deux copains qui ne se connaissaient pas. Leurs infos n'avaient pas de divergences et provenaient de sources différentes. Puisque tu est canotier, tu le sais, les causes d'accidents sont la méconnaissance, négligences ou incompétence. Dans quelque cas, tu les sais mieux que moi, l'alcoolisme est sûrement présent. Et pour les rares navigateurs compétents accidentés l'impréparation, la mauvaise communication, la routine, non respect des procédures sont des causes d'accidents.·le 22 juin 19:52
19 juin 2020
11

enfin avec ce que l'on sait je retiendrai qu'entre le déclanchement d'une balise et l'arrivé des secours il se passe un temps certain ..La balise c'est bien au large hors porté de la VHF mais sur la cote ,premier reflexe la VHF avec le bouton rouge


19 juin 2020
3

@Viking, si en plus d'affirmer sans apporter de preuves, tu ne sais pas lire :

Pas la peine de mettre de passer du temps à mettre du gras (tu viens de découvrir cette possibilité ?) quand on ne se souvient même pas d'avoir lu cela :

www.hisse-et-oh.com[...]lash-20

Humour on : que dit-on ? La vieillesse est un naufrage, c'est ça ?


19 juin 2020
-4

Cela fait une belle jambe aux *marins de l'Elorn, à la SNSM ou aux sémaphoristes de Beg Meil * d'avoir une phrase de remerciement sur un forum internet qu'ils ne connaissent pas .

Quand on est sauvé d'*une mort par hypothermie fort probable *sur un coup de chance, il me parait élémentaire d'avoir une reconnaissance infinie.

*Une semaine après les faits, ce n'était pas le cas. *


19 juin 2020
14

VIking, arrête, ou apporte vraiment des témoignages, des noms. Là, c'est du grand n'importe quoi...

J'attends toujours ton petit mea culpa à propos du propriétaire/skipper...

Pour allumer, tu es super fort, pour dire que tu as raconté une connerie, y a plus personne. Ta vision d'un marin responsable et qui a appris l'humilité par correspondance sûrement...


viking35:Scotland et les 8 qui l'approuve. Pouvez vous m'aider? Pour quelle connerie voulez vous que je m'excuse? ·le 20 juin 08:47
Calypso2:comme chantait Guy Beart :"il a dit la vérité il doit être exécuté ..."·le 20 juin 08:58
20 juin 202020 juin 2020
7

Daniel a l'habileté d'un éléphant dans un jeu de quille mais reste que quand on a vu comme lui, évoluer le rapport compétence des utilisateurs/taille des bateaux depuis les années 60...
Bien cordialement ;-)


20 juin 202020 juin 2020
1

je ne pense pas que « les amarres en double » (d'un même bout, sans tour mort) divise par 2 la traction sur le dit bout. Sans compter l'usure due au raguage.

le milieu exact du bout se trouve alors tiraillé des 2 côtés. La supposée division par 2 de la tension est annulée

par contre, avec le tour mort, le temps que la traction fasse le tour de l'anneau et avec la résistance au frottement, la force est affaiblie.

ça n'empêche pas que si un brin a une faiblesse due à une usure ancienne, tout va glisser, tour mort ou non, et le brin bon ne sera d'aucun secours


Calypso2:tout a fait ,pour diviser l'effort par deux il faut deux bouts independant l'un de l'autre ce que l'on obtient en faisant un tour mort ..pour etre plus precis disons que l'effort est reparti entre les deux brins pas forcement divisé par deux ( tension differente,etc) ·le 20 juin 08:47
Hubert, de Cherbourg:Premier point :- si on passe une amarre en double en la ramenant dans les chaumards latéraux (par ex parce que l'on estime le davier trop agressif) quand le bateau fait une embardée ça rague fort sur la bouée.Si on veut éviter tout ragage sur la bouée il faut un noeud de chaise et un tour mort et deux amarres·le 20 juin 09:54
wikijean:Le schéma des tensions des amarres est bien mais suppose que la tension est transmise sur l'anneau sans friction comme sur une poulie. Au point du milieu sur l'anneau il y a beaucoup moins de tension mais plus d'usure.·le 20 juin 10:04
Calypso2:je ne suis pas pour le noeud de chaise : il n'y a qu'un brin ou lieu de deux avec le retour au bateau , et un noeud reduit de 30% la resistance du bout , et en cas de depart précipité ça prends du temps d'enlever le noeud .. perso : tour mort et retour des deux brins sur 1 taquet ...puis un autre bout idem sur l'autre taquet (on a vu des taquets laché) mais laissé mou .et dans les gros cas ,j'ai une chaine prevu pour ..·le 20 juin 10:05
Thorlak50130:Vu la résistance d'une aussiere de 12 ou 14, ce n'est pas au nœuds que ça va lâcher.·le 20 juin 10:52
GRIBOU246:Décidément, il y en a qui on du mal avec la mécanique. Certainement qui ne l'on pas apprise. Je veux bien admettre que sans le tour mort, l'idéal serait une poulie c'est tout.JJ·le 20 juin 12:07
Calypso2:c'est sûr ; mais pouvoir partir vite fait ,pour une raison ou imprevu (ça c'est vu) ce n'est pas évident et faire un noeud de chaine pret d'un anneau avec la taille de la plus part des bateaux maintenant ce n'est pas bien pratique non plus .. et en passant l'amarre en double sur le taquet le noeud est a ce niveau sur le taquet donc c'est bien plus simple ,enfin il me semble ...et apres tout chacun se methode l'essentiel c'est que ça tienne ...mais parfois ça ne tient pas ...la preuve ici ·le 20 juin 12:08
freychou:C'est amusant de produire un schéma fort judicieux et clair … puis d'en tirer la conclusion exactement inverse à ce qu'il démontre . Une traction de 2t - si tant est que la tonne soit une unité s'appliquant aux forces - se traduit bien par 1t sur chaque brin , en tout point de l'aussière passée en double .·le 20 juin 14:42
Fabien83:Tu n'as apparemment pas bien compris le schéma... ·le 20 juin 14:53
Calypso2:donc lorsque tu fais le jeu du tire à la corde 1t de chaque coté , celle-ci ne subit qu'une force de 1t c'est ça? ·le 20 juin 14:53
freychou:Tout point de l'aussière est en équilibre car il subit une force dans un sens et une résistance dans l'autre sens de la même valeur que l'autre - ici d''une valeur de "1 tonne" … que ce soit en sortie de taquet, dans le chaumard, à mi-distance bateau-bouée, dans l'anneau de la bouée … où tu voudras ! J'en suis désolé mais c'est ainsi … passée en double, l'aussière nécessite "une résistance moitié moindre" qu'en simple .Et pour revenir au tir à la corde de José … la traction de 1t contre l'équipe B ou contre un anneau fixé au mur entraine sur la corde le mêmes contraintes !·le 20 juin 15:15
Fabien83:freychou, ce n'est pas grave si tu ne comprends pas tout, il n'y a pas de honte à avoir ni de fierté à défendre. Tu ré-utilises l'image du tir à la corde mais en faisant une erreur. Du point de vue de la corde, en tous points de celle-ci, si l'equipe A tire 1 t d'un côté et l'équipe B 1 t de l'autre côté, l'équivalent avec la corde fixée d'un bout sur un mur c'est en tirant 2t par l'autre bout, pas 1t. Nos aïeux du moyen âge l'avaient bien compris. Pour écarteler un gars, il est plus efficace d'avoir un cheval qui tire sur les bras et un autre qui tire sur les jambes plutôt que un seul cheval sur les bras et les jambres accrochées à un mur (ou l'inverse...). Dans le cas de l'aussière, le gars qui se fait écarteler c'est le tronçon qui se trouve dans l'anneau (un tour mort reduit la traction d'un brin de l'aussière sur l'autre mais tant que ça coulisse un peu il y aura plus d'1t en chaque point de l'aussière).·le 20 juin 19:59
Capucin:freychou. Tu veux dire que si on a un mur qui a une résistance de 500 kg, et qu'on relie au mur un tracteur d'une force de 1 tonne par 4 bouts, le mur ne subit plus que 250 kg de traction ? ·le 20 juin 21:40
freychou:Comme dit Fabien83 : "…il n'y a pas de honte à avoir ni de fierté à défendre…" mais je vous invite à ressortir quelques cours de physique de seconde … voire à en rechercher sur le net .J'allais clore là … mais persuadé qu'il est toujours possible de rallumer quelques lumières vacillantes, j'en tente une dernière . Une trapéziste pendue à une barre fixe - statiquement comme notre navire à sa bouée - résiste dans chacune de ses mains pour la moitié de son poids : Elle a dans chacune de ses mains une force de valeur "la moitié de son poids" . Exercice suivant : elle n'est plus accrochée à sa barre fixe mais à un porteur pendu par ses jambes à un trapèze et la retenant dans le vide - statiquement toujours - par ses mains … elle n'a toujours que la moitié de son poids dans chaque main … c'est l'histoire du tir à la corde, c'est la même chose qu'il y ait une équipe et un mur ou deux équipes … après je démissionne !Avant de complexifier le problème avec des forces de frottement, il est recommandé d'avoir assimilé la mécanique des forces statiques … il n'y a aucun mépris ou condescendance dans mes propos … juste la volonté de faire comprendre que l'intérêt de passer ses aussières en double, hormis la facilité de pouvoir les larguer du bord, est de pouvoir avoir une résistance du cordage, en théorie, moitié moindre . Le raguage est un autre problème .·le 20 juin 23:27
Fabien83:Si tu négliges le frottement de l'amarre dans l'anneau (pas de tour mort), alors en tous points de l'amarre il y a une traction de 2t. En chaque point il y a une traction d'1t d'un côté et encore 1t de l'autre côté. Si tu fais un tour mort et que ça frotte bien, alors là on se rapproche de 1t de traction dans chaque brin car on a à peu près l'équivalent de deux amarres distinctes. ·le 20 juin 23:32
Fabien83:Freychou, je viens de réfléchir à tête plus reposée à cette affaire d'amarre et tu as raison. Mea culpa, vraiment désolé pour mes messages suffisants en plus d'être erronés. Je ne vais pas me répendre en explications en plus des excuses, je risquerais de donner à nouveau des indications fausses en plus. En tout cas oui l'image du tir à la corde donne bien le résultat que tu indiques et pareil pour l'amarre en double. Merci pour tes indications et maintenant je vais me cacher pendant quelques temps... ·le 21 juin 02:06
Capucin:Freychou, tu as raison. J'ai fait l'expérience avec des poids et une ficelle. 1 kg au bout d'une ficelle, une poulie, un autre poids d'un kg à l'autre bout, un peson entre les 2. Le peson ne donne que 1 kg alors qu'il y a 2 kg de suspendus. Donc la ficelle porte 2 kg en ne subissant que 1 kg d'effort·le 21 juin 06:56
Calypso2:capucin le peson tu le met ou ? ·le 21 juin 08:40
Calypso2:je croie que l'on ne se comprends pas ... -1) le bout est simplement passé dans l'anneau de la bouée ..celui -ci ne fait que modifier le sens de l'effort ..la bateau tire disons 1t la bout supporte bien une 1t 2/ le bout fait 1 tour de l'anneau ce qui revient a peut pret vu les frottements a faire un noeud , a avoir deux brins independant l'un de l'autre ou deux bouts alors chaque brin pourra supporté 1t total 2t sur le bateau ..bon onpeu pour les force parler en N mais bon ..on est dans le resonnement ·le 21 juin 09:07
GRIBOU246:Un autre exemple, le crochet d'une grue relié à l'enrouleur par de minuscules câbles mais nombreux c'est justement parce que que la charge est divisée par le nombre de brins de câbles.·le 21 juin 17:23
Micmarin:@ Gribou246, ce cas n'est pas le même. Pour un grue il s'agit d'un palan, avec une poulie mobile (ou plusieurs!), et les deux extrémités du cable ne sont pas reliées à la charge, une seulement.·le 21 juin 17:28
GRIBOU246:Le principe est le même. c'est juste pour expliquer. Démultiplication des brins pour soutenir une charge.·le 22 juin 12:12
20 juin 2020
0

L'expression " appuyer sur la tête de quelqu'un qui a déjà la tête sous l'eau" prend ton son sens sur ce fil!
c'est triste.
Pour ma part, je n'ai aucune raison de croire plus les uns que les autres mais j'ai plus d'empathie pour certains!

Malheureusement il n'y aura pas d’enquête du BEA Mer, sinon on aurait pu apprécier, en temps voulu, l'objectivité et la prise de recul.


Bill81:BonjourPourquoi n’y aura-t-il pas d’enquete du bea mer ?Quels sont les critères pour une enquête?Merci·le 20 juin 14:33
viking35:Les enquètes du BEA sont rares pour la plaisance et dans notre cas, il ne s'agit que d'une fortune de mer sans conséquence humaine. ·le 20 juin 15:02
20 juin 2020
2

Bonjour, je pense que Viking pourrait nous expliquer dans le detail ce qu'on a pas fait, vu qu'il s'agit de 4 amnesiques idiots, incapable et impolis. A croire que tu etais sur le bateau de sauvetage (sur le notre on ne t'aurais pas supporté longtemps). Tu dois etre assez sourd pour n'avoir pas entendu les remerciements répétés aux gendarmes en ce qui me concerne
Pour les semaphoristes, j'ai appris ici leur intervention. Quant à quitter le bateau avant qu'il ne coule, quand l'etrave est sous 2m d'eau, que le dernier est debout sur la poupe il n'a plus qu'à ecarter les bras pour faire titanic.
Je compte 3 inexactitudes ou inventions.
Sans rancune


viking35:Je n'ai jamais pensé que vous étiez "4 amnesiques idiots," Pour le reste, cela reste à voir. Par contre, il m'est incroyable de lire que c'est grâce à moi que vous apprenez : "Pour les semaphoristes, j'ai appris ici leur intervention" C'est pourtant grâce à eux que vous êtes en vie. A votre avis, combien de temps survit on dans de l'eau à 15/16° ? ·le 21 juin 19:58
20 juin 2020
-1

je vous remercie tous pour votre compassion sur cet accident malheureux .sauf les deux ou trois connard de ce forum.
MOI JE, MOI JE, MOI JE SAIS FAIRE ET VOUS ESTE TOUS DES CONS a desolé pour la fote .


Calypso2:d'accord mais c'est tout de m^me bien dommage que tu ne puisses pas en quelques lignes nous dire exactement le pourquoi de cet accident , celà pourrait etre d'un grand enseignement pour tous . Et peut etre nous faire part de tes ou de vos leçons que vous en tirer ,car on apprends surtout de ses erreurs . mais vous n'avez peut etre aussi pas fait d'erreur ou faute seul les circonstances ou fait que ..c'est aussi possible ..·le 20 juin 19:58
libenter:Bon, je vais faire le genre de post qui déclenche immédiatement une intervention de la modération.Avoir perdu un bateau (ça m'est arrivé aussi) ne t'autorise pas particulièrement à insulter au petit bonheur.A vrai dire ça ne m'incite pas à la compassion , de toute façon je suis handicapé de la fibre compassionnelle.Faire une erreur ça arrive , il n'y a pas de quoi en être fier ,ni de quoi en vouloir à la terre entière.C'est aussi inutile que mauvais pour l'estomac.Donc change de ton ou vas prendre l'air.·le 20 juin 20:02
matelot@16602:Je veux bien faire parti des connards qui affirme haut et fort que le propriétaire qui se fait passer pour un skipper a commis une série d'erreurs qui a mit son bateau et son équipage en grand danger!seul un miracle vous a tiré de la !!! ·le 21 juin 01:08
20 juin 202020 juin 2020
0

Comme a cherché à le faire remarquer Viking il me semble, il y a peu de naufrages sans erreurs humaines quelque part dans l'arbre des causes. C'est ce que je retiens de tout ça pour ma part et ensuite libre à chacun de faire sa propre introspection en vue d'assurer au mieux la sécurité de son bateau.
Beaucoup de remarques voire de critiques ont été formulées ici alors que l'événement est probablement un peu trop frais pour pouvoir en débattre. Heureusement vous avez tous deux su y répondre sereinement avec calme. Merci à vous.


20 juin 2020
8

l'amarre passée en double est elle une bonne idée??? une amarre dimentionnée est censée supporter la charge sans broncher.
vous la passer en double avec un tour mort, à mon avis on ne divise pas la charge par deux. bloquée par le tour mort un seul brin va prendre la charge, l'intéret me semble limité.
vous la passer en double sans tour mort et c'est le ragage incessant qui risque fort de la faire rompre mais pas la charge.
quand à l'affaire puisque des participants sont intervenus on a de fait me semble t il le droit d'y répondre. à l'origine d'un incident il y a de grande chance qu'on y trouve une erreur humaine. on en fait tous, pas de soucis. les accabler ne sert à rien, en tirer une certaine expérience à du sens. j'aurais apprécié de leur part qu'il nous explique, que ça serve...
nous n'y connaissons rien, sommes des cons prétentieux et la faute serait attribué aux ports!!! je ne crois à rien de tout ça, l'erreur est évidente et il me semble important dans leur intéret qu'ils en prennent conscience.
s'interesser aux gens, les aider c'est pas forcément leur servir la soupe, leur dire ce qu'ils ont envie d'entendre. il serait rassurant de se dire qu'ils ont compris ce qui leur était arrivé, je n'en suis pas si certain.


20 juin 2020
1

N'est-il pas préférable de s'amarrer sous la bouée ? L'organeau ne servant que pour saisir la bouée à l'arrivée ?
C'est en tous cas ce que j'ai toujours fait...


ED850:J'ai géré des corps morts pendant quelques années et le problème était qu'on ne pouvait vérifier facilement l'axe central qui s’oxydait. On a eu plusieurs cas ou tout semblait bon et en fait, à l'intérieur de la bouée, la tige était complétement bouffée. J'avais donc imposé dans le règlement des mouillages de s'amarrer sous la bouée. ·le 20 juin 22:43
Patxaran:il me semble que c'est la manière recommandée : la bouée a la fonction flottabilité, mais pas transmission des efforts.·le 20 juin 23:08
viking35:Même expérience que ED850 J'ai été responsable de mouillages communaux et l'oxidation était trés variable d'une bouée à l'autre. L'axe des émerillons était parfois "bouffé" en deux années seulement. Les bouées visiteurs disposaient d'une "aiguillette", c'est à dire un petit bout avec une bouée facile à attraper et remonter sur le pont.·le 21 juin 08:36
Rigil:Ben oui, ça me semble logique.Si il n'y a pas d'aiguillette (que je double du coup à l'anneau) je vire à la poupée la bouée hors de l'eau pour frapper ma propre aiguillette (chaine+gros cablot et tuyau d'arrosage), parfois en mettant l'annexe à l'eau. On perd peut peut-être un quart d'heure à l'apéro mais on dort tranquille.·le 21 juin 09:20
Vili Oumo:Bin... ça dépend aussi de la tailles des bouées. Oo'J'ai surtout croisé le même genre que celles qu'on a dans l'avant port de port tudy (blanche, 80 Cm de diamètre, traversée d'un fer de tranquillement 30mm de diam), je suis peut-être pas bien costaud, mais quand même, hisser ça!...·le 21 juin 12:50
Rigil:Si, c'est facile, on passe un bout qui part du balcon dans l'anneau qui revient à la poupée du guindeau, on soulève doucement, si on accède pas facilement dessous, on y va avec l'annexe. En 15 mn c'est terminé et on est serein·le 21 juin 15:41
20 juin 2020
4

Je trouve étonnant,qu'un port ait refusé l'acceuil,si il y avait un BMS annoncé.


20 juin 2020
2

La bouée de mon corps mort est percée et une grosse amarre en bout d au moins 30 mm la traverse, il y a un œil épissé en haut, cela me parait le meilleur système, pas de corrosion , une bouée intermédiaire empêche le bout de frotter sur le fond, de sable d ailleurs


Calypso2:ça c'est top et il est bon de fourrer l'amarre avec un tuyau avant de faire l'épissure et on peut faire une épuissure fourrer a chaque extremité du bout qui traverse la bouée ·le 21 juin 08:44
viking35:Cela semble parfait mais je n'ai jamais vu de bouée de mouillage perçée. Attention dans les zones avec du courant, le bout en nylon arrive parfois à se coincer sous le corps mort et à se rompre (St Suliac ). Par ailleurs, le rayon d'évitage est sensiblement augmenté et la cohabitation avec les bateaux voisins compliquées. Au point, qu'il est préférable d'augmenter l'écartement entre bouées. ·le 21 juin 08:54
JeanLW:Pour ceux qui ne croient pas aux bouées percées ·le 21 juin 13:32
21 juin 2020
2

calypso, j'ai eu la"bonne idée" il y a bien longtemps, de vouloir protéger mes amarres ponton avec du tuyau pour le passage dans les chaumards. j'ai eu la désagréable surprise, très vite, d'arriver à temps pour constater qu'une amarre était sur le point de céder. elle n'a pas résisté au ragage sur l'extrémité du tuyau qui avait séché au soleil s'était durci et faisait office de cutter...
alors du tuyau souple, chanfréner les extrémités, bref s'assurer que le remède ne sera pas pire que le mal.
pour les partisans des amarres passées en double sans tour mort, remplacez l'anneau par un couteau à dent et demandez vous comment vous feriez pour vous ammarez.... ne sommes nous pas obligés de faire des allers retours avec le couteau pour couper notre viande, une simple pression du couteau sur la viande (tour mort) ne suffisant pas.


Calypso2:il faut que le tuyau soit solidaire de l'amarre . Pour ce faire je passe une garcette a travers le tuyau et l'amarre . sinon le tuyau lui reste coincé dans le chaumard donc immobile et l'amarre fait du va et vient a travers le tuyau d'ou frottement , et frottement dit ragage ...·le 21 juin 09:31
viking35:Certains voiliers sur lesquels je naviguais utilisaient cette technique Mais je n'aurais jamais pensé que le tuyau pouvait finir par couper l'amarre. UN BON TRUC à savoir donc. ·le 21 juin 10:05
21 juin 2020
0

Depuis 1998 j ai utilisé tous types de bouées, la meilleure est celle que le plongeur m à installé Bandol, je vous mettrai une photo si je ne trouve pas d ici là.

C est génial de simplicité, pas de métal qui se corrodé


21 juin 2020
0

Pas tout à fait la même, celle là comporte un tube interne, sur la mienne les deux trous sont évasés, aucun risque

norfloat.com[...]-buoys/


21 juin 2020
2

Tiens, en parlant de Bandol (JLW)
il y a maintenant peut-être 15 à 20 a, j'avais loué un bateau qui était sur les corps morts à l'extérieur du port.
Un midi, on était revenu y déjeuner tranquilles, vent > F5), je vois passer à bonne allure un SunFizz à côté de notre bateau.
Aucune âme qui vive, j'ai sauté dans l'annexe avec le fiston (annexe à moteur sinon on ne l'aurait jamais rattrapé), j'ai juste eu le temps de monter à bord et de jeter l'ancre. (prévoyant j'étais parti avec les gants)
le bout qui reliait le sunfizz au corps mort avait lâché. (c'était le sien de corps mort)
pas facile à voir quand le bout est connecté sous l'eau à la bouée.
pas moyen de démarrer le moteur, la descente était évidemment fermé.
C'est une solution : quand on approche de la terre, jeter l'ancre et on réfléchit en suite.
Je ne me souviens plus s'il avait un guindeau débrayable ou si j'ai enlevé la chaîne de celui-ci.


21 juin 2020
0

Oui les bouts sous la bouée c pas top, l idéal est le principe que j ai découvert grâce au plongeur de Bandol par ailleurs un seul bout c est un manque total de sérieux, vraiment irresponsable

Tu as eu un beau geste en retours ?


21 juin 2020
1

j'avais laissé mes coordonnées sur la serrure de la descente.
Il m'a téléphoné, sympa. De mon souvenir c'était le bateau d'une asso...
j'ai retenu que : méfiance un corps mort semble sécurisant mais pas de certitude.
Et ensuite premier réflexe : on mouille.
J'ai aussi comme procédure : au mouillage, la clé toujours sur le contact pour démarrer rapidement.


21 juin 2020
-2

je pose une question a tous les gens sensé de ce forum est aux modérateur "comment est il possible que vous laissiez déblatérer un viking 35 " qui ce crois la référence de la voile . ce sont des gens qui n'apporte rien et qui ne savent pas lire .
pour moi c'est mystère quand vous lisez sont blog il n'y en a que pour mr avec un petit m.
on vous a expliqué les causes et le déroulement du drame,avec effectivement un phrasé qui ne vous correspond peut être pas,mais des gens qui se croient supérieur comme viking 35 mon largement mis en colère .

merci a tout les vrai voileux qui on l'esprit mer c'est a dire l'entraide est non pas mettre la tete des gens sous l'eau .
lucien 85


Micmarin:Tu n'as participé à ce forum qu'en janvier 2018 et depuis 3 jours sur ce fil. Tu ne peux donc pas connaitre la qualité des interventions de viking35. Que ce soit en connaissance des bateaux, de la mer ou des techniques de navigation, Son expérience est précieuse et utile à tous ceux qui posent des questions sur Heo. Comme dit plus haut, et je partage ce point de vue, il a la délicatesse d'un éléphant dans un jeu de quille! Je comprends que ce dernier point puisse déranger, moi ca me fait rire! Passé cela, pourquoi se priver de son expérience? Et au nom de quoi devrait-on le faire taire? Bien au contraire, profite de ce fil si tu veux partager avec lui et tous les autres , les techniques d'amarrage sur corps mort qui semblent avoir été le point de départ de vos problèmes.·le 21 juin 17:23
Calypso2:Lucien35 qu''avons nous appris de toi qui était à bord ,de ce naufrage pour que l'on en tire une leçon et que l'on évite ce genre d'aventure ;rien ..la seule chose que je retiens c'est tes injures ...Par contre Viking35 nous a éclairé pour la simple raison que la communauté nautique est petite et qu'il sait ce qu'il s'est passé ·le 21 juin 19:05
Scotland:Surtout quand il AFFIRME par exemple quels bateau n'était pas loué ! Sait-il vraiment ou Viking est-il le pr Raoult d'HéO ?En tout cas on sait que ce que valent ses stats (qu'il nous rabâche régulièrement, tout en affirmant 10 minutes plus tard qu'elles ne sont pas à jours !)...·le 21 juin 19:30
21 juin 2020
-3

en général on donne sont avis sur un sujet que l'on connait ors la ca n'est pas le cas point


Micmarin:Pourquoi, d'après toi il ne connaîtrait pas le sujet de l'amarrage sur coffre? ·le 21 juin 17:42
Scotland:Pourtant il le donne bien sur les statistiques sans maitriser du tout le sujet (périmètre évoluant en cours d'études, précisions changeantes, sources "sûres" d'après des conditions obscures, etc...).·le 21 juin 17:55
bimak:Pas de problèmes , tout est sous contrôle ! ·le 21 juin 17:56
Capucin:en réalité, on ne sait rien de ce qui s'est passé. On se contente de bavasser autour du pot pour éviter de poser les questions qui fâchent. ·le 21 juin 18:01
libenter:Pas faux.·le 21 juin 18:06
viking35:Scotland/ Je recherche un successeur après 30 ans de collectes de données. je ne doute pas que tu seras infiniment meilleur que moi. Au fait, je t'ai déjà répété que je ne prends pas en compte les naufrages dont je n'ai qu'une vague information qui ne sont pas répertoriés par les Préfectures Maritimes. (Un Attalia à l'ile d'Aix dans un journal local est insuffisant pour moi.) Ni les voiliers qui coulent au mouillage ou dans les ports. De plus, je n'ai pas tenu à jour mes stats depuis 2019 et j'ai précisé en EQUIPAGE. par ailleurs, un Figaro 3 ne serait pas classé dans les voiliers de série DE CROISIERE, mais sera pris en compte. Le problème se pose maintenant pour les Figaro 1 et 2. ·le 21 juin 21:23
moana29s:lucien85, vous n'avez rien apporté au forum permettant d'en savoir un peu plus sur l'accident, ses causes véritables, les conséquences et les enseignements utiles que chacun pourrait ici retenir afin qu'une telle fortune de mer ne se reproduise pas. Vous êtes plus prolixe à pratiquer l'insulte qu'à apporter ces informations utiles qui sont l'essence du forum HEO! Vous parlez d'entraide et d'esprit marin..... pour les autres, mais apparemment vous ne vous sentez pas concerné! Quant à Viking35 je confirme qu'il a largement plus d'expérience que vous et pas besoin de faire 3 fois le tour du monde ! ·le 22 juin 01:26
21 juin 2020
0

Warning tuyau d arrosage fausse bonne idée sauf tuyau souple cousu sur l amarré, pour ma part j abandonné les chaumards, j avais laissé une amarre dans un chaumard une dans le davier, celle du chaumard a mal vécu les 17 jours de vent de 6 à 7 à Bandol .. dans le davier impeccable. J ai mis les deux dans le davier et j en mettrai deux dans les chaumards quand même en miséricorde pas trop souquées


21 juin 2020
5

Cher ami Lucien, peut être l'ignorez vous du fait de votre inscription récente mais sur H&O , si seulement une vingtaine d'interlocuteurs osent s'exprimer, des milliers de lecteurs sont avides de connaitre votre expérience afin d'en tirer des enseignements personnels.

Savez vous que H&O enregistre 15000 connexions quotidiennes?

C'est pourquoi, il aurait été instructif que vous nous indiquiez:
- votre ressenti personnel;
- la difficulté de sortir un bib 10 ou 12 places de sous un plancher;
- auriez vous réussi à le sortir si vous aviez été seul ou à deux? ;
- la raison pour laquelle vous n'avez pas utilisé votre VHF.

Bref, de nombreux points qui aurait pu être utiles à vos milliers de lecteurs.


21 juin 2020
7

Un sujet pas aborde ,c'est l'alcool...
L'alcool à la bouée, au mouillage.
Peut on se mettre minable sur son bateau alors qu'on est toujours en mer?
Au port oui à la bouée,non


Capucin:sans aller jusqu'à l'alcool, je pense à bande de potes. Je ne parle pas d'un véritable équipage chevronné, où chacun connaît sa tâche. Je pense à 4 potes, dont probablement 3 « touristes » embarqué pour leur faire plaisir. On se sent fort, si je fais une connerie, un autre va la rattraper. mais l'autre pense que vous savez ce que vous faites. On en fait moins seul, voir pas du tout, car on doit tout anticiper, remettre en question, ai-je bien fait ça. Et au pire, si on ne s'en sent pas capable, on reste au port. à la rigueur, on est en sécurité avec un pote, mais qui a aussi un bateau, qui aura l'oeil de ce qui ne va pas, qui est mal fait. L'oreille de « il se passe quelque d'anormal chose dehors ».·le 22 juin 03:58
viking35:Pour certains accidents "inexplicables" en plaisance , l'alcoolisme est une explication logique. Dans les années 70/80, dans le milieu pêche, à St Malo, les talonnages entraînaient fréquemment des accidents graves jusqu'à ce que les Gendarmes Maritimes pratiquent la tolérance zéro. C'est ainsi que le nombre d'accidents a drastiquement chuté, puis une nouvelle génération de patron, sobre, est venue. ·le 22 juin 20:13
ric56:et certains intervenants aussi, eux ils ont évolués·le 22 juin 20:15
21 juin 202021 juin 2020
1

Et même au port ou ailleurs, il faut penser aux autres et savoir se tenir, donc savoir s’arrêter. C'est pas très joli les beuveries et les gars qui se mettent chiffons. Je n'ai pas toujours été un modèle sur ce sujet (loin de là), mais depuis une bonne vingtaine d'années (qui correspond à la naissance de ma fille), j'ai appris à savoir ou est ma limite et je m'y tiens. La seule fois ou je me suis fait déborder c'est en voyage professionnel en Chine, là pour les collègues locaux, c'est un peu un jeu d'arriver à coucher les occidentaux avec l'alcool. Mais bon, je considère qu'on peut prendre un apéro ou dîner avec un bon vin, mais faut rester joyeux et digne. Effectivement, sur bouée on peut avoir une sorte de tranquillité d'esprit trompeuse si les conditions basculent méchamment.. On a tous vu sur les marguerites d'Hoedic, des coups de vents surprises qui te foutent une panique avec les boats qui sont secoués dans tous les sens, le type qui en plus est bourré, bon courage..


21 juin 2020
0

Wikijean : Un dialogue est toujours préférable a des insultes. (TU EST UN PRO CONNARD VOUS ESTE TOUS DES CONS a desolé pour la fote)

Et je fais amende honorable si vous avez effectué des remerciements OFFICIELS au Commandant de l'Elorn, à la SNSM et surtout aux sémaphoristes de la Marine Nationale. *Car ce sont eux à qui deux d'entre *vous devez d'avoir la vie sauve.

"Pour les semaphoristes, j'ai appris ici leur intervention." écrivez vous.

Dans la presse, le Télégramme je crois, l'avait pourtant mentionné.

Il est quand même incroyable que ce soit moi qui vous l'apprenne!

Vous écrivez: "Je compte 3 inexactitudes ou inventions." Admettez que c'est bien peu pour quelqu'un qui rapporte les propos d'un tiers. De plus,** il serait constructif que vous nous les indiquiez. **

Je vous dirais demain la dizaine de raisons qui expliquent que les navigateurs expérimentés qui sévissent sur ce post n'on jamais rencontré de soucis majeurs de mouillage.


lebarbichu:OooOoOoh j'ai hâte de connaître la suite... Quel teaser !!! Attention, humour second degré ;)·le 21 juin 23:27
Scotland:Purée, le mec, il a vraiment pas mal aux chevilles... Que tu aies un passé nautique brillant, personne ne viendra te contredire mais pour le reste :"Il est quand même incroyable que ce soit moi qui vous l'apprenne"Quoi ??? Que ce soit moi ???Il y a DEUX posts qui le signalent le jour de l'ouverture du fil, et lui, il arrive HUIT jours après pour rappeler ce fait et c'est LUI qui apprend au bas-peuple la VERITE, le SAVOIR universel ???Merci pour ce joli moment pour commencer la semaine ! Ah, et puis le teasing pour demain, excellent !Petit peuple d'HéO, demain, Dieu, euh non, lui il est tout petit, demain donc Viking35 va nous apporter la Sainte Vérité !Et tu pourras aussi nous dire si le bateau était loué ou pas, s'il te plait ? Pour l'instant non d'après toi, mais oui d'après ceux qui étaient dessus...Qui croire ??? Entre Dieu et ceux qui ont vécu le truc, j'ai vraiment un doute...Sainte manivelle de winch, priez pour nous pauvres pécheurs...😇·le 22 juin 08:09
viking35:"Pour les semaphoristes, j'ai appris ici leur intervention. " Ce sont les propos de Wikijean, équipier du bateau. Quand à savoir si le voilier est loué ou pas quelle est l'importance? Puisque les EQUIPIERS à bord ont indiqués que le PROPRIETAIRE était à bord. Mais mes arguments ont peu d'importance pour toi, tu fais une fixation et ton but est d'essayer de me coincer . Qu' apportes tu au débat? ·le 22 juin 09:51
iclo420:Vicking : le fait d'avoir potentiellement raison sur certains points de l'analyse de ce drame ne donne pas tous les droits concernant la forme.Qu'après un tel incident les personnes impliquées ne soient pas (encore) manifestées vers les différents maillons de la chaine de sauvetage n'a rien de particulièrement choquant : ils le feront peut-être plus tard ou pas, ça les regarde eux et leur conscience.Ce qui est dommage dans tes interventions, c'est l'agressivité et la suffisance : cela rend inaudible les réflexions sur le fond des conditions de ce drame : dommage elles semblaient potentiellement intéressante.Quand à croire que des personnes impliquées dans un accident impliquant des suites avec une assurance vont venir tout raconter ici dans le détail : c'est illusoire et le croire montre une certaine méconnaissance du monde des assurances et des assurances nautiques en particulier. On évite de communiquer des informations, même si on a rien de grave à se reprocher, qui pourraient être mal interprétées et être utilisée par ce qui pourrait devenir une partie adverse en cas de litige se finissant devant les tribunnaux.·le 22 juin 15:24
Scotland:La "vérité"... Mais est-ce si important ?C'est marrant comme tu détournes à chaque fois les questions qui t'emmerdent... Tu affirmes que c'est toi qui a annoncé à Julien que c'est le sémaphore qui les a vu. Faux.Tu affirmes que le bateau n'était pas loué (tes mots exacts !). Faux.Tu affirmes qu'il n'y a eu que 2 naufrages de bateaux de série en équipage depuis 10 ans. Faux.Tu rectifies après coup : "de croisière". Mais c'est encore Faux ! Je t'en signale 2 dans le 17 pour 2018 et un autre à Aix ! Impossible d'imaginer qu'il n'y en ait eu aucun sur toutes les autres côtes pendant 10 ans !!! Pour que tes stats soient bonnes, il faudrait qu'il y ait un voilier qui soit sorti tout seul de l'eau dans les 10 dernières années : 3 + (-1) = 2 ! Bravo, maintenant les stats sont bonnes...Je n'ESSAYE même pas de te coincer, tu m'aides tellement que ça en devient trop facile.C'est TOI qui vient nous rabattre les oreilles avec tes pseudos statistiques. Personne ne te les demande ! Elles sont FAUSSES, pas à jour, établies sur des critères mouvants, et sur des données biaisées...Quel débat y a t'il face à toi ? Il n'y a que ta parole qui est la bonne, tu sais tout mieux que ceux qui étaient à bord... ·le 22 juin 15:30
viking35:Même réponse que précédemment à 9h51 :"Pour les semaphoristes, j'ai appris ici leur intervention. " Ce sont les propos de Wikijean, équipier du bateau.Quand à savoir si le voilier est loué ou pas quelle est l'importance? Puisque les EQUIPIERS à bord ont indiqués que le PROPRIETAIRE était à bord.Mais mes arguments ont peu d'importance pour toi, tu fais une fixation et ton but est d'essayer de me coincer . Qu' apportes tu au débat?·le 22 juin 15:36
22 juin 2020
8

Bonjour à tous,

Petit nouveau sur ce forum, je me garderais bien de prendre position.
Mon expérience nautique n'est pas considérable, même si fils de Terre-neuva et j'ai fait 2-3 marées à la pêche en mer du Nord et en mer d'Irlande.
En revanche avec un petit bagage en montagne et en aéronautique, je vois de nombreuses similitudes, et bien des leçons à retenir.
Ce que je ferais :
- Covid ou pas, si difficultés météo ou autres, je rentre au port, qu'il soit fermé, interdit, pas autorisé ou que je n'aie pas le droit, du moment qu'il convient à mon bateau.
- Je ne demande même pas l'autorisation.
- En revanche je sais me servir d'une VHF (l'aviation...)
- Pas de beuveries sur la bouée, surtout si le temps menace
- Veille par mauvais temps.
- Avant l'appareillage, je m'entraine à la gestion de la survie, du matériel de sécurité etc.
- Ca ne regarde que moi, mais comparé à d'autres activités, je trouve qu'en bateau on a souvent le temps d'anticiper.
- La météo marche bien, je suis habitué à en tenir compte.
Voilà, pas des leçons pour les autres, mais des leçons pour moi.

PS qui n'a rien à voir : il y a de l'ambiance, dites-donc ;-)
Amicalement,
Gilles


Chemistrebor:"Ça ne regarde que moi, mais comparé à d'autres activités, je trouve qu'en bateau on a souvent le temps d'anticiper." Oui sur le principe (en comparant avec l'avion en panne moteur, glupp..), mais pourtant le constat est que l' on peut vite se faire embarqué dans des situations au delà du point de non-retour, même les marins expérimentés. ·le 22 juin 09:13
ED850:Mon grand père, marin pêcheur, disait "sur un bateau, quand tu dois te presser, c'est que tu l'as fait trop tard" ;-)·le 22 juin 10:13
SENETOSA:ed850; "sur un bateau, quand tu dois te presser, c'est que tu l'as fait trop tard" ;-) plein d'étoiles pour ton grand père.c'est comme ça qu'on reconnait les bons. tout est simple, pas de précipitations, pas de stress, pas de coups de gueule... je dis souvent aux copains qui vont vivre une première expérience de nav et qui n'ont pas de repères qu'ils doivent se fier aux comportements du skipper. si ça te semble simple, pas de coups de gueules, rien n'est fait dans la précipitation et ça déroule tranquillement alors tu dois pouvoir faire confiance à ton skipper.·le 22 juin 11:20
22 juin 2020
1

Puisque notre nouveau membre Wikijean m'y invite aimablement en me proposant :

"Viking pourrait nous expliquer dans le detail ce qu'on a pas fait," je lui joins bien volontiers les 18 raisons qui font que je ne me serais pas retrouver à barboter au petit matin au milieu de la baie de Concarneau.

Si vous m'aviez supporté sur votre bateau, comme des milliers d'équipiers depuis 50 ans; vous n'auriez pas eu besoin d'écrire : "sur le notre on ne t'aurais pas supporté longtemps", pour l'unique raison que votre voilier n'aurait pas coulé.

Voici pourquoi deux de vos équipiers sont des MIRACULES.
Bien entendu, vous saviez comme moi que le temps de survie dans de l'eau à 15 ° est de 2 à 4 h (selon votre corpulence, votre habillement et votre mental).

Je suis certain qu'une vingtaine des intervenants EXPERIMENTES qui nous lisent auraient, à des nuances près, partagés les 18 POINTS suivants:

1 Je serais devenu chef de bord d'un voilier de 50 pieds après avoir effectué plusieurs stages de croisières en Manche et en connaissant le Cours de Navigation des Glénans par coeur. En ayant de plus accumulé plusieurs milliers de milles sur le bateau des autres.

2 J'aurais pris la météo, et compte tenu du vent fort annoncé de face, comme vous, j'aurais cherché à m'abriter pour la nuit. C'est sûrement l'un de nos deux points commun.

3 Je serais rentré à Loctudy sans demander une quelconque autorisation. Mais du fait de la taille de votre voilier, j'aurais privilégié de mouiller sur ancre dans l'Odet, parfaitement au calme. A noter qu'il était aussi possible de mouiller dans le Nord-est de la baie de La Forêt Fouesnant et, sans doute, dans l'anse du Cabellou.

4 Jamais je n'aurais pris un coffre inconnu alors que la météo prévoyait du vent fort en fin de nuit.

5 Je n'ai jamais connu d'incident de mouillage. Sans doute parce que *jamais je n'aurais passé qu'une seule amarre *sur un coffre. Pour ma part, je suis partisan d'un tour mort sur une amarre passé en double mais il m'est arrivé d'en passer trois s'il y avait du clapot et que j'étais dans l'impossibilité de remonter la bouée..

6 Je ne me souviens pas avoir fait confiance à l'anneau d'une bouée en dehors d'une escale de jour par beau temps

7 Bien que je ne soit pas un geek, j'aurais programmé** une alarme de mouillage.**

8 Quand le vent est monté au matin, j'aurais surement été v*érifié comment se comportait le coffre *et me serait (peut-être) recouché en dormant d'un oeil. Et de toute façon, j'aurais doublé ou triplé l'amarrage s'il n'y en avait qu'une.

9 Quand votre voilier a rompu son amarre, j'ai du mal à imaginer que je n'aurais pas été réveillé par son comportement différent.

10 En entendant le ressac sur les roches, j'aurais tenté comme vous de m'en dégager.

DEBATTONS aimablement de tous ces points, indiquez moi les deux ou "3 inexactitudes ou inventions" que j'ai commises, CONTRARIEZ moi et je vous communiquerais les HUIT autres points.


penloch:pour le point§3, ils y étaient déja au Cabelou, probablement devant la plage à l'extérieur des mouillages qui sont assez rapprochés .C'est AMHA quasi impossible d'entrer dans l'anse du Porzou avec 1 50' en oubliant tous tous les bateaux au mouillage , c'est trop resserré .·le 22 juin 14:09
viking35:Je parlais d'éventuellement "mouiller dans l'anse du Cabellou", pas de prendre un coffre inconnu.·le 22 juin 14:39
Jjeronimo:Point 1 : non... pour le reste oui·le 26 juin 13:52
22 juin 2020
6

C'est saoulant, la cuite au prochain No .


22 juin 2020
4

Ouh là le viking il en tient une couche !
Pointilleux jusqu'à l'extrême,cherchant toujours à avoir raison et comme un vautour cherchant le fait divers...
Moi je, moi je...
Ya ka,ya ka...
C'est un peu normal qu'il y ait des réactions épidermiques.
On a le droit à l'erreur sans se faire assassiner...
Parfait exemple d'une situation où peu de monde était là et où on se permet toutes les digressions.
Je trouve perso que ce genre de post ne sent pas très bon


iclo420:En effet,c'est bien pour çà qu'il faut en rester à l'analyse dans un but de retour d'expérience et ne pas donner dans le tribunal populaire. On en effet débattre de quelques actions qui auraient pu être différentes sans envoyer à la potence les personnes impliquées.Quand à croire que l'expérience et les compétences nautiques sont une garantie absolue d'être à l'abris d'une erreur... Dois-je faire la liste des "grands" qui se sont fait avoir pour une bête erreur ? ·le 22 juin 15:30
viking35:En effet, cela pourrait être intéressant. ·le 22 juin 15:37
iclo420:Ta réponse ne fait que confirmer ce que je pense...·le 22 juin 23:13
22 juin 2020
2

Il n'est pas question de défendre qui que ce soit, mais il faut admettre que viking connait son affaire, a savoir analyser les accidents, avec ses critères (j'ai cru comprendre que les voiliers en course ne rentrent pas dans ses chiffres). Les deux interlocuteurs (sur 4 à bord) qui sont impliqués lors de cette fortune de mer... Merci . qu'ils rendent des comptes à ceux qui sont venu les sauver, tout en sachant que personne ne leur en demandera. Bonne journée


22 juin 2020
4

Si l'on ne veut pas un naufrage supplémentaire (ce fil de H&O qui en prend depuis longtemps le chemin), il faudrait faire "halte au feu".
On a tous bien compris que l'on n'apprendrait rien de plus ici.
dommage
Bonne journée et bonnes navigations


22 juin 2020
12

Cette phrase est magique "CONTRARIEZ moi et je vous communiquerais les HUIT autres points."

On atteint un niveau d'orgueil que je ne pense pas avoir déjà vu sur ce forum pourtant bourrés de bonnes informations et d'échanges.

Une chose est sûre, tu es sûrement un très bon chef de bord Viking, je ne remets pas tes capacités et tes connaissances en doute. Mais tu as du mal avec le tact et l'humilité.

Pour le reste, je partage la peine du propriétaire et des 3 autres secourus. C'est bien ça le plus important, que tous les 4 soient sains et saufs.


22 juin 2020
8

Ce fil aurait pu être une mine d'enseignements, il s'est transformé en règlement de comptes et en bataille d'egos, c'est bien dommage.

Viking35, je ne doute pas une seconde de tes compétences et de ton expérience, mais tu devrais savoir que passer en force est rarement payant...


22 juin 2020
4

il est effectivement bien dommage que l'on ne sache pas ce qu'il s'est réellement passé ... grands ou petits marins, on fait tous des conneries; paradoxalement, en mer, les conneries se transforment rarement en "grosses conneries" ... relater ce qu'il s'est passé n'est pas se présenter comme coupable, c'est assumer ses choix; c'est bien là le rôle de Capitaine même si c'est "seulement" un Capitaine de navigation de plaisance ... cela s'appelle un rapport de mer et sera demandé (si ce n'est déjà fait) par l'assurance au Capitaine du bateau


Chemistrebor:Oui et ce serait aussi tout autant utile d'avoir les rapports de mer des diverses associations qui organisent des stages embarqués. La aussi il y a de la matière pour progresser, mais pour des raisons d'images et de com cette expérience est perdue. Il ne s'agit pas d'avoir les noms et les détails personnels, mais ne serait-ce qu'une synthèse intelligemment faite pourrait avoir sa vertu pédagogique.·le 22 juin 16:54
22 juin 2020
1

1-Je ne dois pas être l'équipier le plus expérimenté des 4 mais sans etre chef de bord apres 4 semaines de stage aux glénans et plus de 20 000 nautiques sur le bateau des autres j'ai un peu d'expérience.
2- meteo + abris on est ok (3 refus qui n'excusent pas les erreurs)
9- oui mais tardif
10- oui mais tardif
pour le reste notamment le 8 je me reproche encore de ne pas être monté voir l'amarrage, peut etre comme dit capucin le coté moins responsable en groupe.
Pour les sémaphoristes qu'ils me pardonnent de ne pas lire le telegramme (inconnu pour moi plus habitué a l'est républicain) et ce jour là quand tu sors de l'hopital (que je remercie aussi) en pyjama sans chaussures tu cherches à rentrer chez toi et pas à lire le journal .
D'ailleurs des remerciements "spontanés" ne seront plus crédibles après les remontrances du Pr Viking.
Il me fait rire en posant la question de savoir si on a abandonné le bateau avant qu'il ne coule:
IGNORANCE
- Le voilier est abandonné alors qu'il n'a pas encore coulé.
C'est le bateau qui nous a abandonné . Il nous a mis à l'eau.
Par contre c'est difficile de croire sur parole quelqu'un qui dit : Ce sont les protagonistes (Wikijean et Lucien) qui le prétendent et ils ne sont pas à une approximation près. Peut on les croire sur parole? toi oui ?


viking35:Merci pour tes réponses. Quand à ma remarque sur" Le voilier est abandonné alors qu'il n'a pas encore coulé." C'est tout simplement parce qu'il est déjà arrivé que l'on retrouve des naufragés dans un bib et le voilier qui flottait en parfait état alors que les dits naufragés pensait qu'il est en train de couler. Il est aussi arrivé que des "naufragés" gonflent le bib et le laisse s'échapper. Là aussi sans dommage pour les équipiers (Folie Douce )Dans votre cas, on m'a rapporté, peut être à tort, que le veilleur avait observé le canot de survie puis le voilier qui piquait du nez. ·le 23 juin 07:11
iff:"puis le voilier qui piquait du nez. " il vaut mieux s'éloigner avant qu'il ne plonge, pour pas se faire prendre par un hauban. ;-)(Sélection St Q en Y)·le 23 juin 07:20
viking35:Tobago : « Je retiens le BIB par son amarre mais le Cata plonge déjà par l’arrière, le panneau solaire, sur son portique, affleure l’eau à chaque ressac et son cadre vient crever le BIB. »Folie Douce : « Par trois fois, le voilier s’est couché sur l’eau puis s’est redressé. Je me suis vue morte. Le couple de navigateurs décide alors d’abandonner le Seychelles III en préparant le radeau de survie. Arraché par une lame… »Kelt 7.6 m : « 1h du matin : Par calme plat, une très faible houle et une excellente visibilité, talonnage d’un Kelt 7.6 m sur le banc de la Gamelle à 1 mille d’Audierne. L’équipage envoie une fusée mais celle-ci, mal orientée, part vers l’intérieur sur un matelas du carré. Craignant l’incendie, l’équipage s’affole et gonfle le canot de survie. Je connais d' autres cas dont certains mortels.·le 23 juin 07:35
Capucin:fusée mal orientée. Pas forcément. J'ai vu à l'époque où l'on pouvait tirer nos fusées périmées le 15 aout sur la digue de Ste Evette, j'ai vu une fusée parachute partir à l'horizontal, en longeant les participants alignés sur la digue. ·le 24 juin 09:44
22 juin 2020
-8

Une semaine après les faits, le rapport de mer est déjà rédigé et les gendarmes maritimes ont sûrement effectué un rapport, Wikijean nous le confirmeras.


22 juin 2020
18

Mais tu ne te fatigues jamais ?

Dis nous : quel plaisir morbide peux-tu prendre à remuer la fange et le couteau dans la plaie continuellement comme ça sur ce fil, et, par parenthèse, sur tous les fils où il est question de faits de mer ?

OK, y'a trois trucs qui ont merdé et ça s'est mal fini pour le bateau, les trois trucs, on pense à peu près les avoir cernés, il n'y a pas à en faire des caisses, sauf que mis bout à bout le résultat est moche.
Bon ben voilà, fermez le ban, qu'est-ce que tu veux dire d'autre ? Faire un procès en sorcellerie ?
Y'a pas matière.

Et je passe sur le ton suffisant et la morgue avec laquelle tu toise tous les intervenants qui n'iraient pas dans ton sens.
Pour ma part, tu peux y aller, j'ai la cuirasse et les reins solides, et je me suis déjà préparé un joli costume en plumes de canard pour que tout glisse dessus.


22 juin 2020
2

tout ça n'est pas très digne, c'est sur.
le truc le plus important, à mon avis, en mer est de se méfier de la forme et de se concentrer sur le fond.
celui qui ne cherche pas à comprendre ce qui vient de se passer et donc ce qui va se passer par la suite n'a pas grand chose à faire sur l'eau.


iff:" se méfier de la forme et de se concentrer sur le fond. " pas compris, tu développes, stp?·le 22 juin 19:02
22 juin 2020
2

Il serait intéressant de savoir à quelle heure et où le bateau a talonné , à quelle heure il a coulé, l'origine de la voie d'eau et les manœuvres accomplies par l'équipage pour tenter d'éviter le naufrage .


22 juin 2020
1

@calypso la photo promise


JeanLW:Désormais mon système préféré,,pas de métal pas de corrosion pas de chaîne à trouver sous la bouée avec les manilles rouillées etc l essayer c l adopter·le 22 juin 20:10
viking35:Effectivement, cela semble un bon système. ·le 22 juin 20:14
JeanLW:2 amarres 2 noeuds de chaise avec un tour mort, mais en passage je mettrai 2 amarres avec un tour mort et en double, ·le 22 juin 20:24
JeanLW:2 amarres 2 noeuds de chaise avec un tour mort, mais en passage je mettrai 2 amarres avec un tour mort et en double, ·le 22 juin 20:24
Axelintheworld:Mais comment tu fais pour faire/défaire ces nœuds depuis le bateau ?·le 23 juin 03:03
JeanLW:Faut juste relire mon commentaire !·le 23 juin 08:44
Hubert, de Cherbourg:On fait une boucle très longue et le noeud est sur le pont.Ne pas capelet cette boucle sur le guindeau par ex elle n'est pas faite pour travailler dans ce sens·le 23 juin 09:00
Lionel J:Pas la panacée non plus : meme systeme, entretenu par un professionnel, à 100m de ta bouée, mon amarre a laché dans un coup de vent au niveau de la manille de liaison avec la chaine.·le 25 juin 09:33
22 juin 2020
-2

les vickings, avaient un dieu, tort, non tordu, oups, non, thor, mais ils on disparus, en laissant des traces eux , pas en polluant .


22 juin 2020
0

Je vais me faire assassiner mais je m'en tape le coquillard.
Pour info, à certain "au singulier" j'aime bien relire les citations de Albert Simonin dont une qui me parait opportune... Qui est le premier intervenant ???
Pour ceux qui ne connaissent pas, faites une recherche, il y en a des bonnes.

Je cite : C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con.


22 juin 2020
6

@iff; je vais essayer de te répondre mais j'ai peur de répondre à coté.
Je pense que ceux qui n’ont pas grand-chose à dire se concentre sur la forme et s’en prenne souvent violement à ceux qui se concentre sur le fond.
De la forme tu n’apprendras pas grand-chose si ce n’est à faire des grandes phrases.
En mer ça ne sert plus a grand-chose de savoir parler haut, faut anticiper, agir et assumer.
La forme c’est considérer sur ce post qu’il faut juste gober l’histoire et qu’il est odieux d’informer les victimes de ce qu’ils auraient du faire, puisque visiblement ils l’ignorent toujours.
Tu remarqueras que tous ceux qui voudraient faire pendre Viking et dont certains ont réussi à pondre une douzaine de posts pour le descendre ne se sont pas beaucoup étalés sur le comment du pourquoi et faire en sorte que d’autres s’évitent ce genre d’aventures.
Après sur l’eau tu imagines bien le nombre de situations ou les apparences sont trompeuses, ou la forme peux t'entrainer au fond... On pourrait en parler, ça serait instructif mais je doute que ça intéresse beaucoup de gens qui visiblement préfèrent ronger l'os!


iff:Merci, Senetosa !·le 22 juin 21:41
JeanLW:👍·le 22 juin 21:46
Orel78:Viking sera pendu. Car, sur internet et ce forum, règne l’émotion. Si la réflexion, l’interrogation, le recul critique vont à l’encontre de l’émotion, la salaud qui les diffuse doit être pendu. Donc Viking sera pendu.Merci à Viking (et à quelques autres) pour ses contributions qui, depuis si longtemps, élèvent le débat, ou simplement, lui évitent de sombrer.Je ne doute pas qu’il existe sur ce forum une majorité silencieuse qui apprécie, comme moi, sans y participer, par pudeur ou incompétence, les échanges qui ne relèvent ni du pugilat, ni de l’insulte, ni de l’humeur.·le 22 juin 22:23
Café noir:Cela date de bien avant internet ! : ...www.youtube.com[...]/watch ·le 22 juin 22:29
22 juin 2020
1

Il y a un truc qu'on a pas dit tellement c'était difficile de s'exprimer avec la meute.
Tu fais route aux approches de la côte, la météo se gâte tu vas devoir affronter un front froid.
Première solution la plus simple tu vas te mettre à l'abris.
Tu ne trouve pas de places ou l'approche va être compliquée avec le risque de te faire cueillir par le front en approche de la cote la meilleure solution peut être de partir affronter Le front au large. Je rappelle qu'on parle d'une nav sur un 50 pieds.
Je ne doute pas que viking est déjà fait ce genre de choix les aboyeurs c'est assez peu probable.


22 juin 2020
5

A Senetosa la forme est bien plus révélatrice que le fond de la discussion sur le caractère des personnes...
Dire que ceux qui l'ont critiqué ne sont pas capables d'une saine réaction dans ce cas précis,tu ne crois pas que tu es légèrement binaire ?
Un peu trop facile de mettre tout le monde dans le même sac...
Vickong est le meilleur et ceusse qui le critiquent des incapables...quelle finesse...
Respect,aide et bienveillance ne font pas de mal,non?
Ce fil ne mérite qu'une chose à mon humble avis,c'est une ancre et c'est le cas de le dire ...


23 juin 2020
4

....Lucien85 n'existe plus... no comment...


24 juin 202024 juin 2020
0

donc, si j'ai bien compris, le voilier s'est réfugié au cabellou sur corps mort, la tempête a fait péter les amarres, a poussé le voilier sur les rochers, la coque a taussé jusqu'à faire une voie d'eau et, poursuivant sa route poussé par le vent, le voilier a coulé au fond de la baie de port laf ... et c'est cette histoire qui fait ce patacaisse ? pléthore de bateau se font la malle à chaque tempête ... en revanche, cabellou/fond de port laf, ça veut dire une grosse tempête de SE ? bizarre pour la région


JeanLW:On aurait pu avoir 4 morts ou disparus. Ici em med on retrouve des bateaux sur CM sur la plage à chaque larguade mais ce sont en général des voiliers de moins de 10 mètres inhabités ·le 24 juin 09:26
penloch:Sauf qu'un bateau de 15m sur corps mort au cabelou, je n'en ai encore jamais vu ! Pas grosse tempête, mais coup de vent assez violent au petit matin .petite correction pour la forme c'est : tosser le verbe·le 24 juin 11:15
Larent le Hareng:@ penloch : c'est sûr que 15m au cabellou, faut oser ... tosser effectivement ... à l'insu de mon plein gré ...·le 24 juin 13:35
24 juin 2020
-5

*QUI NE DIT MOT CONSENT *

Je suis certain qu'une vingtaine des intervenants EXPERIMENTES qui nous lisent auraient, à des nuances près, partagés les 18 POINTS suivants:

1 Je serais devenu chef de bord d'un voilier de 50 pieds après avoir effectué plusieurs stages de croisières en Manche et en connaissant le Cours de Navigation des Glénans par coeur. En ayant de plus accumulé plusieurs milliers de milles sur le bateau des autres.

Réponse de WIKIJEAN: Je ne dois pas être l'équipier le plus expérimenté des 4 mais sans etre chef de bord apres 4 semaines de stage aux glénans et plus de 20 000 nautiques sur le bateau des autres j'ai un peu d'expérience.

2 J'aurais pris la météo, et compte tenu du vent fort annoncé de face, comme vous, j'aurais cherché à m'abriter pour la nuit. C'est sûrement l'un de nos deux points commun.

Réponse de WIKIJEAN: meteo + abris on est ok (3 refus qui n'excusent pas les erreurs)

3 Je serais rentré à Loctudy sans demander une quelconque autorisation. Mais du fait de la taille de votre voilier, j'aurais privilégié de mouiller sur ancre dans l'Odet, parfaitement au calme. A noter qu'il était aussi possible de mouiller dans le Nord-est de la baie de La Forêt Fouesnant et, sans doute, dans l'anse du Cabellou.

4 Jamais je n'aurais pris un coffre inconnu alors que la météo prévoyait du vent fort en fin de nuit.

5 Je n'ai jamais connu d'incident de mouillage. Sans doute parce que jamais je n'aurais passé qu'une seule amarre sur un coffre. Pour ma part, je suis partisan d'un tour mort sur une amarre passé en double mais il m'est arrivé d'en passer trois s'il y avait du clapot et que j'étais dans l'impossibilité de remonter la bouée..

6 Je ne me souviens pas avoir fait confiance à l'anneau d'une bouée en dehors d'une escale de jour par beau temps

7 Bien que je ne soit pas un geek, j'aurais programmé une alarme de mouillage.

8 Quand le vent est monté au matin, j'aurais surement été vérifié comment se comportait le coffre et me serait (peut-être) recouché en dormant d'un oeil. Et de toute façon, j'aurais doublé ou triplé l'amarrage s'il n'y en avait qu'une.

9 Quand votre voilier a rompu son amarre, j'ai du mal à imaginer que je n'aurais pas été réveillé par son comportement différent.

Réponse de WIKIJEAN: oui mais tardif
10 En entendant le ressac sur les roches, j'aurais tenté comme vous de m'en dégager.
Réponse de WIKIJEAN: oui mais tardif

DEBATTONS aimablement de tous ces points, indiquez moi les deux ou "3 inexactitudes ou inventions" que j'ai commises, CONTRARIEZ moi et je vous communiquerais les HUIT autres points.

LA SUITE:
Mon interrogation principale est pourquoi n'avez vous pas alerté les secours par VHF?

11 Lorsque les chocs probablement très violents laissaient imaginer le pire et que, probablement, vous ne saviez pas où vous étiez dans les grains. J'aurais prévenu les secours tout** en notant ma position sur le GPS**.

12 Par VHF sur le 16, éventuellement le Cross sur le 196 grâce à l'un de vos téléphone, j'aurais communiqué la position. qui était sûrement à la sortie de l'anse du Cabellou.

13 Avant que le moteur ne cale à cause de la voie d'eau, j'aurais cherché à rentrer au port de Concarneau, tout proche.

14 10 à 15 mn après l'alerte, le pneumatique de la Marine Nationale aurait été à couple, la vedette SNSM un peu après.

Rappelons que, d'après vous, votre voilier aurait mis 1 h 30 à couler. La voie d'eau aurait elle plus être circonscrite avec une ou des moto-pompes, personne ne peut l'affirmer. Mais cela s'est déjà vu.

15 La balise satellite est insuffisante en cas d'urgence, tout navigateur expérimenté le sait. Dans votre cas, les sauveteurs savait que votre voilier avait actionné sa balise (volontairement ou pas ) mais ne connaissait pas votre position précise.

16 Canot de survie: Ce n'est pas le délire d'un ingénieur qui fait que le canot de survie soit amarré à un point fixe. Il s'est déjà vu que le canot mal amarré disparaisse avant que les "naufragés" n'aient le temps d'embarquer dedans. heureusement d'ailleurs, car, à chaque fois, ils ont été récupérés sur le voilier qui"était en train de couler" !

17 Canot de survie: Jamais je n'embarquerais dans un canot de survie avant que l*e pont soit vraiment dans l'eau. *

18 Si j'étais le propriétaire d'un voilier d'une telle valeur, j'aurais "investi" dans des combinaisons sèches (prix 80 €) équipées d'une balise individuelle et d'une flash light.

"Celui qui ne cherche pas à comprendre ce qui vient de se passer et donc ce qui va se passer par la suite n'a pas grand chose à faire sur l'eau." SENETOSA


Larent le Hareng:@ viking35 : tu tournes en rond ... ce n'est pas le naufrage du siècle ...·le 24 juin 09:23
Patxaran:pas faux, cela ressemble à présent à de "l'acharnement thérapeutique".A mon avis on n'en apprendra pas plus.·le 24 juin 09:37
Hubert, de Cherbourg:Sur le point 15Il y a des balises sans GPS qui nécessitent plus d'une heure pour être localisées avec une précision moyenneEt les balises avec gps qui transmettent la position GPS en même temps que l'alerte.Vu la faible différence de prix il faut privilégier la balise gps·le 24 juin 10:04
Thorlak50130:Autant de blabla non lu pour finalement se prendre une étoile négative.Prêt à tout pour être sur le devant de la scène.....·le 24 juin 10:07
viking35:Des étoiles négatives, de courageux anomymes m'en gratifient quel que soit mon propos... Vous n'avez toujours pas compris que l'on est passé à coté d'un drame parce que ces navigateurs ignoraient qu 'une balise GPS n'indique pas de position précise dans l'heure et ne connaissent pas, ni le 16 en VHF, ni le 196 par TELEPHONE.·le 24 juin 10:32
iclo420:Vicking : décidemment ton acharnement en est maladif. Tu veux qu'on te dise quoi ? que tu es le meilleur des marins ? Le plus fort ? Le plus beau ? C'est possible, mais t'es aussi un sacré c...Comme ça c'est dit·le 25 juin 17:32
24 juin 2020
2

Personnellement, j'ai quand même appris certaines choses sur ce fil.

Merci aux contributeurs qui ont fait part de leur expérience, notamment à Viking (même si je ne suis pas adepte de l'approche "bourrin" ;-)

On pourrait peut-être fermer le ban ?


moana29s:Merci à Viking35 d'avoir fait ressortir les "fautes", manquements et les errements de l'équipage dans cette "fortune de mer" qui s'est finalement bien terminée, mais seulement grâce à la chance ! Statistiquement la chance ça ne fonctionne pas à tous les coups et il est légitime de chercher à savoir, fusse au prix de quelques blessures d'égo, ce qu'il s'est réellement passé afin d'éviter si possible que des accidents similaires se reproduisent !·le 24 juin 11:47
24 juin 2020
-1

Si...

Si ma tante en avait, elle aurait un vélo d'homme.
Et je l'appellerais tonton.


SENETOSA:"si ma tante en avait...""expression servant à dénoncer des spéculations sans fondement, donc aussi vaines qu’inutiles"voilà donc ce que pense et laisse à penser Roc des conseils divulgués suite au naufrage.ça fait peur et c'est dangereux de laisser à dire ça! Roc, navigue comme tu veux mais stp évite de donner des conseils en matière de sécurité.·le 24 juin 11:32
roc:Merci pour le -1, mais tu m'as mal compris.Viking dit en substance, à chaque phrase "si j'avais été là" ou "si ç'avait été moi".Ce à quoi je répond que si ç'avait été ma tante.La suite quatre posts plus bas, à la suite de Capucin·le 24 juin 12:11
24 juin 2020
0

J'ai appris pas mal de "choses" en lisant ce sujet. Merci aux différents contributeurs même si, parfois, des propos plus mesurés auraient été de bon aloi.


24 juin 2020
6

je ne sais pas vous, mais celui qui a lancé le fil n'est pas le propriétaire du bateau. Si ça avait été le cas, il aurait pu le lancer pour dire, j'ai fait une ânerie, voilà ce qui s'est passé, ne faites pas comme moi. Tout le monde compatirait, dirait mon pauvre, merci du retour. Courage.

mais là, ce n'est pas le cas. Le malheureux propriétaire voit son ânerie mise sur la place publique par un journal, puis par un internaute, et depuis 2 semaines, il y a 330 commentaires. Et les commentaires, au lieu de lui dire « mon pauvre », semblent lui dire ....


24 juin 2020
10

Je suis tout à fait d'accord avec toi Capucin.

Un mauvais enchaînement de petites erreurs conduisent à une fortune de mer. Chaque erreur prise isolément n'est pas grave, l'enchainement si.

C'aurait été bien si le fil n'avait été que l'analyse de cet enchaînement et ce qui a conduit au naufrage. On aurait appris des choses, on aurait discuté, de façon constructive.

Au lieu de ça, on a tout de suite assisté à un procès en règle, avec coupables désignés, et bien abaissés à leur rang de coupables.
C'est pitoyable, c'est lamentable, et je dirai que pour des gens qui portent haut la solidarité des gens de mer c'est indigne.
Non pas qu'il ne faille pas pointer les erreurs du doigt, loin de là : il nous faut tous les éviter. Mais mettre l'équipage au pilori, c'est ignoble.


iclo420:Que veux-tu ? L'occasion était trop belle pour que certains égaux sur-dimensionnés n'en profitent pas pour se passer un coup de brosse à reluire.·le 25 juin 17:34
24 juin 202024 juin 2020
0

Bonjour à toutes et à tous,

Je pense que l'analyse de Viking est très pertinente... malgré les détracteurs qui ne proposent rien de plus positif (même si on peut discuter sur la forme, l'empathie ou non ou le côté "les vérités ne sont pas toujours faciles à entendre").
Roc et Capucin les résument bien!

Pour moi (eh oui, moa), on ne peut critiquer que si l'on est force de proposition, mais ce n'est pas toujours dans l'esprit "gaulois".

Donc, voici mon grain de sel, même si j'ai peu d'expérience, mais je me soigne, enfin j'essaye:
Sur le point 13 "Avant que le moteur ne cale à cause de la voie d'eau, j'aurais cherché à rentrer au port de Concarneau, tout proche." Je serais plus réservé, dans un état de sidération, mal réveillé (et pour cause, pas de veille alors qu'un BMS annoncé), il n'est pas toujours évident d'adopter les bons réflexes...ceci expliquant cela.
Sur le point 18: Il me semble presque évident pour nos côtes, mais c'est bien de le rappeler.

Je crois aussi qu'il serait bien de pondérer par des "tags" ou "des étoiles" les points les plus essentiels pour les garder en mémoire et s'en faire presque une liste à afficher à bord, comme par exemple pour ce cas d'école, deux amarres doubles au minimum ou encore je rentre au port le plus proche ou encore appel sur le 16 de la VHF et/ou appuyer sur l'AIS de la VHF (bouton rouge)...etc.

Cette liste pourrait être complétée pas d'autres, qu'au moins ce fil serve à quelque chose et soit rendu positif, car avoir le cours des Glénan à bord, c'est bien, mais honnêtement qui l'ouvre à chaque embarquement?
Kénavo.


24 juin 2020
1

mettre au pilori? c'est ton interprétation.
je suis personnelement très favorable à ce qu'on s'interdise de parler de cas précis avec des personnes nommées clairement.
après on fait quoi?
y a t il des enseignements à en tirer, matière à apprendre?
on devrait pouvoir, en partant d'un fait d'actualités évoquer les mesures à prendre, s'échanger des conseils, bref faire en sorte que ceux qui n'ont pas encore certains réflexes les acquièrent au moins en théorie.
la prise de décision, à bord, doit se faire bien souvent rapidement(cette fortune le démontre encore si nécessaire) et à la lecture de ce post je ne doute pas que des héonautes aient acquis de l'expérience qui peut etre demain leur évitera le pire.
c'est au site de fixer les règles mais se passer d'expériences comme celle là serait fort regrettable.
on peut aussi se dire que, sans règlages de compte et harcèlements et sans les interventions d'un protagoniste ce post aurait été de bien meilleure tenue.
si on veut tous la meme chose il suffit de se le dire et de rester concentré sur le sujet, ça devrait bien se passer.


24 juin 2020
1

Le point qui me pose encore question, c'est le BIB. Mais il n'y a peut être pas de réponse "absolue".
Ne montez dedans que quand le bateau coule vraiment: ok. L'amarrer sur un taquet ou sur un point fixe du bateau : ok, mais le protéger à coup sûr dans les différents exemples donnés par Viking et dans des conditions de mer difficile. J'ai l'impression qui peut subsister une part de chance ou de malchance. Pour le transbordement, il faut bien l'approcher d'un point qui fait le moins le "yoyo" ( Franc Bord ?), qui n'est pas encore sous l'eau ( ça dépend...) et ou rien ne va le crever.
Et on ne reparle pas de la position du bib ? Le mien est sur la jupe mais est-ce qu'un bateau coule toujours par l'avant?


iff:Je n'ai coulé qu'un fois, plongeon par l'avant et accélération rapide du mouvement, ça faisait plusieurs heures que l'étrave était noyée. La motopompe que j'avais passé à bord n'était pas assez puissante.·le 24 juin 14:39
iff:edit : passée ;-)·le 24 juin 14:40
24 juin 2020
3

il faut rectifier quelques elements
- nous n'avons jamais ete au cabellou mais en face pres de la plage de bot conan
le bateau a mis - de 10 mn pour couler
apres les chocs, au moteur (qq mn) le bateau s'est eloigné de la cote en allant vers concarneau
- personne n'a cherché à monter dans la survie, elle a tout de suite dérivé en fermant le capot qui coupe le filin.
je ne connais pas les avis des autres mais pour moi je croyais que le declenchement de la balise et la balise d'un gilet qui ont les 2 un gps etait aussi rapide que la radio, en qq mn le carré etait rempli d'eau . Aller chercher les gilets de sauvetage etait assez risqué. Il n'y a plus de plancher , ils flottent et on marche dans les cales.
un appel radio en demarrant le moteur et ensuite avec la vhf portable apres il n'y avait plus de courant.
- pour la combinaison seche le temps de 2 mn maxi pour la mettre me parait optimiste avec la peau seche alors mouillée, sans exercices prealables et avec la panique ?


Larent le Hareng:@ wikijean : prends le temps d'écrire la chronologie du naufrage car on n'y comprend rien·le 24 juin 18:16
iff:Ca s'appelle un Rapport de Mer ;-)·le 24 juin 18:19
Larent le Hareng:@ iff : oui, c'est ce que je lui ai déjà dit plus haut, ;-)·le 24 juin 18:22
24 juin 2020
8

Un point important à retenir pour ceux qui ne le savaient pas, la balise EPIRB meme avec GPS intégré, le délai d'intervention est plus long qu'un appel VHF DSC (le bouton rouge) (et non pas AIS comme j'ai lu plus haut).
La "chaine " de déclenchement des secours avec l'EPIRB est plus "complexe" ça marche à tout les coups mais faut pas espérer avoir les secours avant 1h au mieux.

L'EPIRB c'est parfait pour le large si on n'est pas à portée de VHF.

Pour le "cotier" c'est VHF 16 ou DSC et ou tel portable 196


BWV 988:+1·le 24 juin 18:37
Papy-Zoom:C'est le BA BA à connaître quand on fait du bateau!·le 24 juin 18:56
viking35:Wikijean : "je ne connais pas les avis des autres mais pour moi je croyais que le declenchement de la balise et la balise d'un gilet qui ont les 2 un gps etait aussi rapide que la radio, en qq mn le carré etait rempli d'eau . Aller chercher les gilets de sauvetage etait assez risqué. Il n'y a plus de plancher , ils flottent et on marche dans les cales.un appel radio en demarrant le moteur et ensuite avec la vhf portable apres il n'y avait plus de courant."-Vous parlez de VHF portable, de panne de courant... Vous aviez aussi la possibilité de téléphoner au Cross avec le 196 . ·le 24 juin 19:00
Hubert, de Cherbourg:J'ai écrit un peu plus haut que la balise couplée à un gps réduit les délais d'acquisition de la position à quelques minutesSource site du ministère cité aussi ci dessus·le 24 juin 19:32
24 juin 2020
0

Ventura a parfaitement raison.

Si par chance un satellite est au dessus de la balise, il faut au mieux 20 mn pour identifier une zone où se situe le voilier qui a déclenché l'alerte.En réalité, cela détermine deux zones dans le monde. Il faut ensuite attendre le passage d'un ou deux autres satellites pour préciser la zone d'alerte.

Mais cela peut être une heure voire plus s'il faut attendre le passage d'un troisième satellite pour préciser la position.

Quand l'appel est confirmé, le Cross Griz nez appelle au téléphone le titulaire.

Dans 95% des cas, ce sont de fausses alertes.


viking35:Le fonctionnement du système COSPAS-SARSAT comprend quatre étapes.
  1. Déclenchement de la balise de détresseTrois types distincts :  emergency locator transmitter (ELT) pour un usage aérien ;  radio-balise de localisation des sinistres (RLS) ou « emergency position indicatingradio beacon » (EPIRB) pour un usage maritime ;  «personal locator beacon» (PLB) pour un usage personnel.
  2. Transmission de la détresse vers les satellites en orbite géostationnaire,en orbite polaire et en orbite moyenne.
  3. Transfert des signaux vers les stations de réception qui reçoivent et traitentles données.
  4. Affectation de la détresse vers le centre de contrôle français de la missionCospas-Sarsat (le FMCC sur le site du CNES à Toulouse) qui collecte, trie, archive,valide et distribue les alertes aux organismes de secours (les CROSS, lorsque lesbalises sont à usage maritime).COSPAS-SARSAT est un système satellitaire. Il fonctionne au large et sur toute la surface du globe, ce qui n’est pas le cas de la VHF, dont la portée est limitée autour de 20 milles.Éviter les déclenchements intempestifsLes mauvaises manipulations sont la cause de nombreuses fausses alertes préjudiciables aux organismes de secours et à leurs moyens, lesquels auraient pu être alloués à d’autres interventions. L’activation d’une balise, même de courte durée,générera un message d’alerte qui sera immédiatement relayé, pour action, auxorganismes de secours. Afin de ne pas mobiliser inutilement les secours :  la balise Cospas-Sarsat ne doit être activée qu’en cas de situation de détresseréelle et avérée ;  la balise Cospas-Sarsat doit être neutralisée lorsqu’elle n’est pas utilisée dans sa fonction première. Neutraliser sa balise consiste à désolidariser les batteries du corps du boitier. Cette opération doit être effectuée lorsque la balise est débarquée du navire ou lorsque l’on s’en sépare (par exemple lors de sa destruction).
www.ecologique-solidaire.gouv.fr[...]age.pdf ·le 24 juin 18:04
Hubert, de Cherbourg:La balise couplée à un gps réduit les délais à quelques minutes.Voir le copié collé ci-dessousL’unique type de balise de détresse reconnu par le système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM), veillé par les centres chargés RLS epirbIl est recommandé d’utiliser une RLS couplée avec un GPS. elle réduit de façon considérable le délai nécessaire pour localiser la balise, en transmettant une position précise qui sera relayée en quelques minutes aux centres en charge de la coordination de la recherche et du sauvetage. mosolidaire.gouv.fr/sites/default/files/BalisededetresseDEFWebPagea_page.pdf·le 24 juin 19:28
24 juin 202024 juin 2020
0

Merci de vos réponses qui donnent un éclairage intéressant.

Wikijean : " nous n'avons jamais ete au cabellou mais en face pres de la plage de bot conan
le bateau a mis - de 10 mn pour couler"
- Il me semble que vous faites confusion entre l'endroit où vous avez mouillé ( identifié comme Le Cabellou par certains intervenants et la crique où votre canot de survie serait surement arrivé Bot Conan) .

Si ce n'est pas au Cabellou, à quel endroit aviez vous mouillés?


penloch:C'est pour le moins très confus, sachant que sous Cap Coz c'est relativement abrité et contraire à ce qui a été écrit au début·le 24 juin 18:03
24 juin 2020
1

C'est l'inquisition!!!


iclo420:Oui, c'est grotesque : vicking35 ne se sent plus et si "on" ne répond pas à ses questions, que va-t-il faire ? Mettre des coups de bottin jusqu'à ce qu' "on" parle ? Cas classique d'un type qui se croit infaillible et supérieur à tout le monde bien planqué derrière son clavier.·le 25 juin 17:41
jdmuys:@iclo420 tes capacité de lecture et de compréhension sont aveuglées par le style un peu trop rugueux de Viking. Mais si tu relis sa prose, il est clair qu'il ne suggère nulle part qu'il est supérieur et que rien ne laisse penser qu'il se planque ou que ce soit. Bien au contraire, son blog est public. Il ne se cache pas. Il n'est pas anonyme. Toi au contraire, aucune bio, on ne sait pas qui tu es, tu restes très anonyme.·le 26 juin 03:33
Scotland:@jdmuys : Viking "Si vous m'aviez supporté sur votre bateau, (...) votre voilier n'aurait pas coulé." Ben tiens, le Viking ne suggère nulle part qu'il est supérieur aux autres ???·le 26 juin 04:00
Capucin:ce n'est pas être supérieur. Moi j'ai dit que seul sur mon bateau, j'ai moins de riques qu 'avec une bande de potes (en goguette), car je peux m'occuper du bateau, et non des potes. ·le 26 juin 04:52
24 juin 2020
0

Ric56: pour avoir un débat, encore faut il poser des questions.

Wikijean : Si votre bateau a mis 10 mn à couler, comment se fait il qu'il s'est écoulé 1h 30 après que vous ayez déclenché votre balise? Par ailleurs, vos copains qui étaient à la nage étaient éloignés du canot de survie.

Je ne suis plus un pratique local, mais votre voilier a coulé à moins d'un mille de la plage du Cap Coz. Il a quand même effectué les 3/4 de la route en dérivant depuis les cailloux.


ric56:je répete c'est de l'inquisition, pire qu'un BEA·le 24 juin 18:27
jdmuys:ce n'est pas de l'inquisition, c'est des questions pour comprendre. Et comprendre c'est important. et légitime. Viking n'y ajoute pas de commentaires empathique, ce qu'on peut regretter. Mais sur le fond, l'enchaînement des événements reste confus, les interventions des participants ont été peu claires. La forme que ce dialogue de sourds a pris est regrettable, mais sur le fond, je suis plutôt du côté de Viking35: nous souhaitons comprendre, analyser, et ne pas reproduire.·le 24 juin 20:26
red sky:Il est fort probable que la balise ait été déclenchée, mais que le signal ait été traité que plusieurs dizaines de minutes plus tard. C'est lié à la technologie de la balise.·le 24 juin 20:57
24 juin 2020
4

Autre leçon a retenir, au mouillage (et encore plus par mauvais temps) personnellement je me considère en navigation c'est à dire que je veille meme seul je met mon réveil et je fait un tour d'horizon, je vais à l'avant vérifier mon ancre...) bref je me considère pas au port.

C'est facile à faire quand on est en équipage

Je branche l'alarme mouillage (applications pas chers à telecharger sur la tablette)


JeanLW:Tous les gps portables garmin ont une alarmed mouillage, pas beside 100 decibels je le pose sur la couchette,, ·le 24 juin 18:32
JeanLW:Depuis le 72 au moins ·le 24 juin 18:33
24 juin 2020
5

Je me répète, le mouillage etait sur les bouées avant la plage de cap coz comme je vous l'ai dit pres de bot conan.
Un peu apres 7h un equipier a réveillé l'ensemble quand on arrivait sur les cailloux pres de bot conan, le temps de lancer le moteur le bateau a fait env 1 mille avant de couler. Probablement moins de 10mn. 1h 30 c'est le temps dans l'eau estimė par les secours.
2 copains etaient dans le canot de survie. J'ai essayé de nager mais avec un gilet on n'avance pas et le canot derive plus vite qu'un homme a la mer.


viking35:Merci. Le fait que vous ayez mouillé sur une bouée proche du Cap Coz n'avait pas été imaginé par les intervenants. La météo prévoyant un vent de sud est, c'était l'endroit de la baie le plus exposé au vent de la côte ! Et comment expliquez vous que les 2 "nageurs" étaient éloignés de la survie plutôt vers le milieu de la baie? Car comme vous l'écrivez justement ,"avec un gilet on n'avance pas et le canot derive plus vite qu'un homme a la mer."A titre personnel, je trouve cela incohérent car je ne vois pas quels rochers vous auriez pu toucher dans ce secteur entre Beg Meil et Bot Conan ni comment votre voilier aurait dériver environ 1 mille contre le vent pour couler 1h 30 après que la balise satellite ait été enregistrée par le Cross Griz Nez. ·le 24 juin 20:35
ric56:pour un accident , comme en aviation il faut trois erreurs, bien sur le vicking dans son fauteuil , à l'abris pourrat les citer , mais il oublie toutes les prises de décision qui doivent être instantanées et évoluer, alors dire""A titre personnel, je trouve cela incohérent car je ne vois pas quels rochers vous auriez pu toucher, c'est d'un drole d'humour, surtout restez dans votre fauteuil et relisez le premier commentaire que vous avez fait, ce qui indique des gros pb de compréhension ,bonnes certitudes., et cessez d'agresser , invectiver, les naufragés.la position du rocher importe peu compte tenu des courants et vagues.·le 24 juin 21:33
viking35:Manifestement, vous ne connaissez pas Beg Meil...Quant à ses courants ...·le 24 juin 22:10
ric56:C'est parfaitement sure, je n'ai pas travaillé à CC pendant sensiblement 15 mois, en bateau, et j'y passe régulièrement, mais bien entendu vous affirmez et dénigrez en permanence·le 24 juin 22:19
ric56:Mais si vous savez lire regardez mon profil avant de faire des supputations de m...ce sont des propos mal venus·le 24 juin 22:23
24 juin 2020
1

@VenturaR36, merci d'avoir relevé et rectifié mon erreur... "un appel VHF DSC (le bouton rouge) (et non pas AIS comme j'ai lu plus haut)."
En effet, j'ai écrit une "nonnerie" et je m'en excuse.
Il n'empêche que c'est bien le bouton rouge sous cache qu'il faut presser sur la VHF en cas d'urgence absolue, ça à priori c'est bon.

En fait, pour y comprendre quelque chose, surtout pour ceusses qui ne sont pas du coin ou qui ne connaissent pas, un petit extrait de carte avec la "trace estimée" du déroulement de cette fortune aiderait grandement à comprendre et éclairerait peut-être ceux qui connaissent bien le coin, bien sûr s'ils se sentent le courage de le faire aujourd'hui compte tenu des circonstances.

Nota: Ce n'est pas de l'inquisition, comme j'ai pu le lire, mais simplement un éclairage sur des propos qui sont peut-être très clairs pour celui qui les écrits, je pense à wikijean et confus pour les lecteurs...comme moi...
Ce fil commence enfin a prendre la forme qu'il aurait dû avoir dès son lancement et je compatis sincèrement pour la perte de ce bateau. Je souhaite aussi à son équipage de surmonter positivement l'épreuve qu'il a subit.


24 juin 2020
9

Y'en a quelques uns qui devraient voir un psy pour être aussi acharnés...
C'est aussi nul que les séries télé...
Le pire de Heo sous couvert d'informations "qui peuvent servir"; en fait juste pour montrer qui est le plus fort...avoir raison et enfoncer l'autre dans son erreur,on se croirait dans une cour de récré de cp.
Quelle misère...


ric56:ou dans une assemblée générale de copropriété·le 24 juin 22:40
grosb:Alors là, je ne comprends même pas pourquoi tu viens sur ce fil? Bon d'accord, tu n'as pas la télé qui te convient, je compatis...Mais côté psy, tu peux aussi te poser la question de ce qu'apporte aux Héo ton intervention.Merci.·le 24 juin 22:45
roc:grosb je vais te répondre sincèrement :Ce fil a un intérêt, comme tous les fils qui parlent d'emmerdement en général, parce qu'on se dit que nous-même, on n'est pas à l'abris de ce genre de chose.Et j'avoue humblement avoir déjà mis en pratique des choses apprises ici-même.Donc pour ça, merci H&O et tous ses contributeurs.Par contre, les Bernard Gui autoproclamés, ça fait franchement plus que casser les nouilles. Et, après avoir passé quelques minutes sur Google à la recherche d'une info précise en rapport avec le sujet du fil, je pense pouvoir dire comme James sans trop me tromper que c'est effectivement un peu pathologique.D'ailleurs, c'est curieux, Bernard Gui, au début du mois de février, était tout sucre tout miel au sujet d'une fortune (!) de mer.Ah, oui, pardon : ceux-là n'étaient pas des hérétiques, le royaume des cieux leur était promis.·le 24 juin 23:38
grosb:Roc, je te remercie pour ta franchise, mais bon finalement, je crois bien que je ne vais plus perdre mon temps à essayer de comprendre le pourquoi du comment, je ne tirerai pas d'enseignement de cette fortune de mer (ce n'est pas faute d'avoir essayé) sinon le constat d'échanges d'insultes, de règlements de compte sur des personnes (il semble qu'il y ait un lourd contentieux) et autres "bien pensants" pour qui exposer les bonnes pratiques ou ses impressions relève de l'inquisition, du jugement....personnellement je ne juge jamais personne, qui serais-je pour le faire, on se doit tous de rester humble à la mer...Dommage, j'aurai bien aimé pouvoir dresser une check list, un pense bête bien utile en cas d'urgence (de panique, de "je sais plus quoi faire", de sidération, rayer la mention inutile) des choses à faire ou ne pas faire dans une situation similaire qui finalement doit être tout à fait courante et banale...et de pouvoir afficher une telle liste à mon bord, pour moi d'abord et mes équipiers aussi, un peu comme les consignes souvent affichées dans les toilettes de bord, du bon usage d'un Lavac, ce que je ne vais pas manquer de faire pour ce fil...pomper. Kénavo ;-)·le 25 juin 00:37
25 juin 2020
0

Vhf portable premier prix sur Svb 69 €


Papy-Zoom:Une VHF portable premier prix sur un bateau de 15m?Une VRAIE VHF doit être ASN (GPS intégré), étanche, flottante, avec flash se déclenchant automatiquement à l'immersion.Vérifier régulièrement ses piles ou accus. ·le 25 juin 08:30
JeanLW:Papy zoom , je répondais à quelqu’un qui disait, si vous avez 500 € achetez une vhf. Pour ma part j ai eu 3 standard horizon et celle de 98, de toute manière ·le 25 juin 08:43
red sky:Dans la plupart des cas, une simple VHF suffit, la position est repérée par le CROSS à l'émission si la station n'est pas montée sur les cailloux.·le 25 juin 09:39
iff:Le cross, non, les sémaphores oui, relèvement gonio peu précis.·le 25 juin 09:41
red sky:Et si, les cross relèvent par une Gonio relativement précise, voire très précise.·le 25 juin 09:43
Hubert, de Cherbourg:L'antenne gonio vhf ressemble à un parapluie sans toile.Le cross utilise son antenne plus d'autres antennes déportées (souvent des sémaphores ou des phares comme les Roches Douvres) pour faire une triangulation·le 25 juin 10:24
red sky:non, celle du Cross suffit, pas besoin de triangulation puisqu'on a un relèvement.·le 25 juin 10:37
Hubert, de Cherbourg:"non, celle du Cross suffit, pas besoin de triangulation puisqu'on a un relèvement"cette affirmation est un tantinet surprenante ! une conséquence de la navigation électronique ?si tu n'as qu'un relèvement tu n'as pas la position sauf à avoir aussi la distance·le 25 juin 11:02
moana29s:Houla red sky, il va falloir se replonger dans l'usage de la gonio et son principe avant d'énoncer et d'affirmer des constats et arguments ineptes ! Trop jeune peut-être ? ·le 25 juin 12:16
red sky:trop jeune ? Amusant.Connaissez vous les installations de détection d'un Cross ?·le 25 juin 12:28
Hubert, de Cherbourg:Bien sûrEt si le positionnement n'est fait qu'avec la gonio il faut au moins deux antennes.C'est pour cela que le cross a des antennes déportées qu'ils utilisent en même temps que leur antenne principale.·le 25 juin 13:28
red sky:Et toujours non. Le cross n'a besoin que d'une gonio et ...........·le 25 juin 13:38
Hubert, de Cherbourg:S'il n'y a que la gonio il faut au minimum deux antennes et que le bateau ne soit pas dans l'alignement des deux antennes.Bien sûr quand tu as le relèvement l'utilisation du radar peut permettre de trouver le bateau s'il n'y en a pas trop sur le même relèvement.Mais dans le post initial tu as écrit : "un relèvement suffit" et cela est faux il faux soit un deuxième relèvement. Ou une distance ( radar)Si on ne dispose que d'une antenne gonio on peut s'en sortir si le navire peut indiquer sa vitesse et son cap : un premier relèvement puis un deuxième quand le relèvement a suffisamment changé.C'est à l'envers le principe. Du relèvements successifs d'un même amer·le 25 juin 14:23
Micmarin:Bon red sky, ou tu as une information intéressante, et tu la partages , ou tu t'abstiens de commentaires. Mais ce jeu du "moi je suis plus malin, moi je sais, vous êtes des cons et je garde mon savoir pour moi", n'a pas sa place ici. Peut-être dans une cour de récré d'école primaire et encore...·le 25 juin 14:24
red sky:@Hubert; je réitère ce que j'ai dit, le Cross n'a besoin que d'une Gonio, en l’occurrence la sienne, pour cibler instantanément et sans calcul une station émettrice. Et d'ailleurs, je ne sais s'il existe encore une interface pour la triangulation.@micmarin; nous ne sommes pas "pote", je m'abstiens si je veux, si ça ne vous convient pas, bloquez mes messages, mais il y a une certitude, vous n'aurez pas le détail de fonctionnement pour aller le fanfaronner en déformant mes propos.·le 25 juin 14:49
jdmuys:@red sky: j'aimerais pour ma part que tu éclaires ma lanterne, car ton affirmation est contraire à tout ce qui m'a été enseigné. Je trouve incompréhensible ta volonté de garder un savoir utile pour toi tout seul.·le 26 juin 03:38
red sky:@jdmuys; trop de trolls sur ce forum qui l'ouvrent en ne sachant rien, alors imaginez qu'ils en sachent un peu. De toute manière, on leur mettrait le nez dans la merde qu'ils trouveraient que ça sent la rose.·le 26 juin 08:27
moana29s:Encore une fois "red sky" Tu noies le poisson et ne réponds pas à la question qui t'est posée en te retranchant derrière de "pseudo troll" bien utile à ton silence et en fait.... à ton ignorance ! Mais tu es coutumier du fait ! 🙄·le 26 juin 10:54
red sky:"encore une fois". J'ai été clair depuis le début. Il faut émettre en VHF classique, même sans ASN, et dans la plupart des cas le CROSS vous détecte. Le quidam n'a pas à connaitre les détails techniques d'un moyen de l'état qui permettent cette détection, à fortiori lorsqu'il y a des trolls dans l'assistance.·le 26 juin 11:24
Hubert, de Cherbourg:Red sky écrivait : "Le quidam n'a pas à connaitre les détails techniques d'un moyen de l'état qui permettent cette détection"Propos étonnants et vexants si l'auteur fait partie de ceux qui savent où simplement futiles si c'est de la part d'un quidam ?·le 26 juin 13:19
jdmuys:et propos faux. Pour faire confiance à une affirmation, surtout pour des considérations vitales, il faut qu'elle puisse être vraisemblable. En l'occurence, pour moi qui ai fait quelques études de physique, elle ne l'est pas dans l'état. Je n'exclus pas que quelque chose m'échappe, mais j'ai besoin que red sky m'explique. Qu'il se refuse à le faire diminue encore plus la vraisemblance de son affirmation·le 26 juin 14:59
Scotland:C'est une petite remarque : dommage que tu n'appliques pas cette méthode scientifique et rigoureuse à toutes les affirmations écrites ici... ;-)·le 26 juin 15:11
25 juin 2020
-7

Wikijean : apres les chocs, au moteur (qq mn) le bateau s'est eloigné de la cote en allant vers concarneau

Quand en regarde une carte et compte tenu de la direction du vent (Sud Est 30 noeuds et rafales à 40 ), c'est assez incompréhensible.

D'autant plus que votre voilier a traversé les 3/4 de la baie en direction de la plage du Cap Coz ( La Forêt Fouesnant )

Wikijean :" le mouillage etait sur les bouées avant la plage de cap coz comme je vous l'ai dit pres de bot conan."

On sait qu'il s'est écoulé environ 1 h 30 entre le déclenchement de votre balise et votre sauvetagge.
On connait l'endroit où a coulé le voilier (NNE du sémaphore ) ;
Je connais le lieu où le canot de survie a été retrouvé. (300 m de la crique de Bot Conan).
Je sais où les "nageurs" ont été retrouvé.
Ceux qui connaissent les lieux ont du mal à trouver une logique.


Papy-Zoom:C'est de +en+ plus flou, cette histoire!·le 25 juin 08:36
Estran:Dans la panique et réveillés brutalement, est-ce qu'ils savaient où ils étaient et où ils allaient ? Pas sûr...·le 25 juin 08:51
viking35:J'ose espérer que lorqu'ils ont pris un coffre, ils savaient où ils étaiet. D'autant plus qu'à Beg Meil, les coffres sont proches de la cote et, dans mon souvenir, il n'y avait que de petits bateaux de pêche promenade. Cela a pu changer depuis quelques années. ·le 25 juin 09:13
dlalu:A Boat Conan et au niveau du Kiosque, il y a des bouées et pas que pour de petits pêches promenade. Il y aussi , un peu plus au centre de la baie les Bouées d'attente pour les 60 Pieds·le 25 juin 12:17
25 juin 2020
3

Personne ne fait de procès, le terme d'inquisition est inadapté surtout quand on connait la vraie signification historique de ce mot.
Personnellement j'apprend plein de choses des déboires des autres et je pense que je suis pas le seul.

Une fois passées les réponses convenues, consensuelles compassionnelles et empathiques sans intéret ce qui m'interesse dans un fil comme celui ci c'est de comprendre vraiment ce qui c'est passé et d'en tirer des enseignements pour ne pas faire les memes "conneries"
Dans un rapport BEA il y a pas de place pour les sentiments.

Donc les faits et rien d'autre et si on peu en tirer 2 ou 3 choses à éviter ça sera un fil utile.

Merci à viking 35 et à quelques autres d'essayer de décrire factuellement cet accident.
Et merci aux protagonistes de venir en parler en toute franchise et en toute honneteté pour l'intéret de la communauté, on ne les jugent pas, on veux juste que leur expérience serve.

Dans mon métier (la chirurgie) on se réuni entre collègues pour reprendre de A à Z entre nous les situations qui se sont compliquées sans jugement, à la fin on en tire 2 ou 3 choses qui auraient pu éviter que ça survienne c'est assez nouveau dans nos cultures latines et ç'est hyper instructif pour tout le monde.


25 juin 2020
0

Une question à ceux qui ont beaucoup plus d'expérience que moi :

Si le bateau est en train de couler, qu'on est très proche de la côte et que le moteur est opérant, s'échouer volontairement, est-ce une option valable ?
J'imagine que ça dépend des cas...


Sailortoun:Demande à Costa Croisière, ils ont expérimenté 😂.Plus sérieusement, je pense que c'est une option à envisager si l'état de la mer le permet. Se retrouver à la côte avec des vagues est certainement bien plus dangereux que dans un canot à quelques mille. Le risque de se blesser en faisant côte dans des grosses conditions me semble élevé. Mais dans de bonnes conditions, ça peut certainement permettre de sauver le bateau.·le 25 juin 09:43
Larent le Hareng:oui, il vaut mieux échouer son bateau que le couler mais l'échouage n'est pas toujours possible en toute sécurité pour les équipiers et le bateau; manifestement, ils n'ont pas eu le temps de faire grand chose ... ni même d'y réfléchir ... juste le temps d'essayer de sauver sa peau et ils étaient en train de barboter dans l'eau ...·le 25 juin 09:55
viking35:En théorie, c'est possible mais le cas ne s'est jamais produit. L'une des raisons est que les voiliers qui coulent sont extrêmement rares. Il existe parfois des échouements involontaires. ·le 25 juin 10:23
Estran:Déjà, ça rassure de savoir que c'est extrêmement rare .Quand à l'échouement, j'ai déjà testé, dans la vase en Rance (mais je l'avais cherché ;-)·le 25 juin 10:27
red sky:oui, un cas récent d'un First qui avait une voie d'eau par son sail venu se poser sur la plage le temps d'organiser le pompage et identification de la voie d’eau.·le 25 juin 10:58
Hubert, de Cherbourg:dans le bouquin d'Adlard Coles "navigation par gros temps" il est relaté le cas d'un voilier de régate à fort tirant d'eau qui a choisi d'allaer s'achouer sur une plage.la quille traînant sur le sable en travers a permis de s'approcher très prés du bord sans que la coque ne tape, Voilier d'une dizaine de m (de mémoire)·le 25 juin 10:59
Arzak:@Viking; Bien sur que l'échouement volontaire se pratique en cas de voie d'eau !!!Il y a un fil là dessus d'un voilier ayant touché qui s'est échoué volontairement sur une cale... Mais il faisait jour !Je connais aussi le cas d'un autre, dont la coque s'est fendue avec des vagues trop dures... Voilier qui venait d'être acheté dont le contre-plaqué était très fatigué...Et il doit y avoir bien d'autres cas similaires !·le 25 juin 13:43
gorlann29:Bonjour, il y a fort longtemps (en décembre 83), il ne restait plus qu' environ 20cm de franc-bord lorsque j' ai échoué volontairement ma Corvette sur la plage de Foz (côte N Espagne).Çà m' a permis de sauver mon bateau, même si je n' avais plus trop confiance en lui lorsque je l' ai ramener en Bretagne sud!Gorlann·le 25 juin 17:02
iclo420:Vicking35 "En théorie, c'est possible mais le cas ne s'est jamais produit. L'une des raisons est que les voiliers qui coulent sont extrêmement rares. Il existe parfois des échouements involontaires. "Est-ce que tu te rends compte à quel point ce genre d'affirmation est grotesque et risible ? ·le 26 juin 01:12
jdmuys:ni grotesque ni risible, contrairement à tes affirmations non étayées.·le 26 juin 03:41
Scotland:@jdmuys : cela ne te gêne pas ?"Arzak:@Viking; Bien sur que l'échouement volontaire se pratique en cas de voie d'eau !!! Il y a un fil là dessus d'un voilier ayant touché qui s'est échoué volontairement sur une cale"Une affirmation péremptoire de plus de Viking aussitôt démentie, et toi, tu soutiens encore ce personnage ?·le 26 juin 03:56
jdmuys:@Scotland: je ne sais pas si l’affirmation est vraie ou fausse. Je vois un désaccord. Je vois aussi beaucoup de mauvaise foi contre Viking, et de mensonges plutôt haineux. Viking n’est pas exemple de reproches mais dans l’ensemble (son blog pris en compte) est plutôt crédible. ·le 26 juin 08:28
25 juin 2020
18

@VenturaR36 je partage ton avis sur l'importance des debriefings ou autres RETEX (retours d'expérience) , lorsque c'est bien mené on tire beaucoup.

J'imagine que lorsque tu le fais avec tes collègues chirurgiens, tu ne qualifie pas celui qui a pu faire une erreur, ou plus fréquemment un enchainement d'erreurs qui ont conduit à un incident/accident, d'incompétent et d'ignorant (ce qui a été fait sur ce fil).

ce genre d'analyse ne se fait pas à chaud (hormis le recueil d'éléments), mais à froid.

C'est ce que l'on retrouve dans les rapports du BEA * (Mer, mais aussi Aero, ferroviaire)
C'est écrit avec logique, rigueur et toujours passionnant et riche d'enseignement.
On y trouve les facteurs naturels, les facteurs matériels et aussi les facteurs humains, y compris psychologiques, qui ne sont jamais jugés mais analysés pour pouvoir les anticiper.
En revanche vous ne lirez jamais dans un rapport des qualificatifs sur les impliqués comme "incompétent" ou "ignorant", ni d'insinuations. Juste les faits et leur analyse technique rigoureuse.

Ici, certains mélangent tout, les faits et l'analyse (à chaud avec une vision partielle de la situation), auxquels on ajoute le ton suffisant et inquisitoire de ceux qui oublient que rien ne leur est du.
La différence entre le partage d'expérience et l'enquête à charge se situe peut être dans la manière et la temporalité : On n'est pas obligé de tout savoir maintenant, tout de suite, et d'en tirer des conclusions (forcément hâtives)

S'ils le souhaitent, un retour synthétique, complet et détaillé, des protagonistes (ceux à bord, mais aussi pourquoi pas les divers impliqués de la chaine de sauvetage), serait intéressant à lire à tête reposée dans 6 mois/un an.

  • malheureusement, dans le milieu de la plaisance il n'y a quasiment pas de rapport du BEA. Les rapports du BEA Mer sont rares et quasi exclusivement dédiés aux activités professionnelles (parfois en plaisance et rarement à la voile, cf le Paradise)

Je cite ici ce qui figure en en-tête d'un rapport du BEA, et dont on ferait bien de s'inspirer ici

l’analyse de cet événement n’a pas été conduite de façon à établir ou attribuer des fautes [...] ou encore à évaluer des responsabilités individuelles ou collectives [...]. Son seul objectif est d’améliorer la sécurité maritime [...] et d’en tirer des enseignements susceptibles de prévenir de futurs sinistres du même type.


BWV 988:+1 yannbis·le 25 juin 11:53
BWV 988:J'ajoute aussi que si viking a globalement raison sur le fond, il pourrait argumenter avec un peu plus de...délicatesse dirons-nous.·le 25 juin 11:56
jdmuys:+1·le 26 juin 03:42
25 juin 202025 juin 2020
5

viking35 n'a pas raison sur le fond puisqu'on ne sait rien sur l'histoire de ce naufrage, on ne sait pas :
- sur quel coffre le bateau était amarré,
- la direction et la force du vent, la direction et la force de la houle et de la mer du vent responsables (?) du début du sinistre,
- si il a arraché son coffre ou si l'amarrage du coffre à lâcher (un 50 pieds sur un coffre, ce n'est pas anodin) ou si ce sont les amarres du bateau qui ont lâché,
- sur quels rochers il a talonné et/ou s'est éventré,
- il semble sûr que 2 équipiers ont pu embarqué dans la survie mais pas les 2 autres car la longe de la survie s'est coupée,
- ce sont les sémaphoristes de beg meil qui ont donné l'alerte en voyant le bateau coulé (sont ce les seuls ?);
comment voulez tirer, à partir de ça, une analyse sur le fond ? ...
viking35 a, en partie, raison sur la forme, il est toujours intéressant d'analyser un sinistre car cette expérience profite à TOUTE la communauté maritime; mais a tort de s'énerver et de devenir agressif mais il faut dire que je comprends son énervement car, dès qu'il est question d'un sinistre, les pleureuses d'H&O viennent nous faire du pathos ridicule et, surtout, si vicking35 s'en mêle ...
nous sommes TOUS des Capitaines et nous avons TOUS une obligation de résultat : ramener tout l'équipage et le bateau sains et saufs au port ! et si ce n'est pas le cas, l'obligation de regarder bien en face, sans hypocrisie, les causes du sinistre


25 juin 2020
0

Je rajoute un 19eme commandement à ceux de Vicking
Lorsque l'on annonce du mauvais temps on s'allonge en enlevant uniquement ses chaussures


Hubert, de Cherbourg:S'il fait chaud j'enlève tout sauf les chaussures !·le 25 juin 16:29
iff:Même pieds nu et peu vêtu, on peut démarrer le moteur quand le coup de vent annoncé depuis une semaine arrive, pour tenir au mouillage et laisser passer ceux qui dérapent. C'est ce que j'ai fait à Porto-Cervo, vers 95 quand il y a eu une quarantaine de bateaux à la côte... ·le 25 juin 17:29
Patxaran:et même quand il arrive pas annoncé.anse du langoustier à porquerolles.... cela devait être vers ces années-là.·le 25 juin 17:32
25 juin 2020
0

Il y en a un que l'on n'entend plus : le matelot@17523
Il doit être effaré en constatant le bazar qu'il a mis en initiant ce fil....


ric56:ce n'est pas lui qui a foutu le bazar, mais le premier intervenant qui se pose toujour la question de la dérive, oui il y a des courant liés à la marée, au vent dans la baie de CC et fouesnant , mais cela n'a aucune incidence sur le compte rendu de ce naufrage.·le 25 juin 17:36
SENETOSA:ric, on a compris ça ne t'interesse pas et tu ne supportes pas viking.pensant clire le bec à viking tu as fait réfèrence à ton cv; quelle rigolade! il suffit de te lire pour comprendre que tu n'as rien compris. moniteur et donneur de leçons en croisière, ça fait peur...normalement plus tu sais, plus tu sais que tu n'es pas à l'abris, jamais de faire une connerie. un post comme celui là peut et doit aider à les éviter. l'expérience ce n'est pas que de les faire toutes les conneries pour apprendre. au bout d'un moment tu dois savoir écouter apprendre des autres et etre vigilant toujours. ceux qui fanfaronnent, nombreux, sont ceux qui en font le moins, comme toujours. les plus grands coureurs, j'en connais quelques uns, savent questionner, apprendre encore et encore. ils retournent à l'école (port laf) et se tirent vers le haut. ils n'on plus rien à prouver et savent donner et recevoir.tu auras bien participé à pourrir ce fil et je me demande ce que fais la modération. ça te saoule, passe ta route !·le 25 juin 17:43
ric56:merci, senetosa d'interpreter un profil qui ne reflète pas une vie complète et de faire de, s attaque dans la droite ligne d'un intervenant, j'ai connu une petite crique bien sympa elle , en corse avec une radio balise, senetose..·le 25 juin 17:57
ric56:merci, senetosa d'interpreter un profil qui ne reflète pas une vie complète et de faire de, s attaque dans la droite ligne d'un intervenant, j'ai connu une petite crique bien sympa elle , en corse avec une radio balise, senetose..·le 25 juin 17:57
SENETOSA:j'interprète ce que je lis des interventions, les cv du profil me font souvent bien rigoler.un enseignant, que tu dis etre ou avoir été, ne peux pas passer ce sujet à la rigolade, ou l'ignorer. tu remarqueras que des héonautes et pas des moindres, qui naviguent énormément dans des endroits ou peu font de la plaisance, ont considérés le sujet.tous les sujets qui traitent de la navigation sont traités de la sorte et on ne peut que constater un appauvrissement des compétences dans ce milieu. tu ne trouveras pas un professionnel qui te dira l'inverse. à voir vos réactions épidermiques dès qu'on cause sérieux on comprend mieux comment on en est arrivé là...au pied du phare pas de mouillage, le seul mouillage sur le cap est un peu plus loin...·le 25 juin 18:30
moana29s:+10 à Senetosa, réflexions frappées au coin du bon sens n'en déplaise au "pseudo moniteur" des néglands, qui se contente "d'argumenter" sur la forme mais jamais sur le fond du constat et des mesures adaptées à pareil cas de fortune de mer.... Curieux pour un ex moniteur ! ·le 25 juin 19:08
James :Pour Senetosa Je suis professionnel de la voile et mon cv personnel et mes voyages tu ne les verras jamais sur mon profil,ça ne me semble pas indispensable,ni tout ce que j'ai pu faire en rando et en ski,seuls ceux qui me connaissent le savent.Alors tu peux toujours par exemple essayer de me juger dessus ça fera chou blanc.On met ce qu'on veut, c'est tout...Simplement quand je vois quelqu'un dans la merde je l'aide et ne l'enfonce pas.Je précise que je n'ai pas de compte à régler avec Viking,ce que je dis je le dirais sur n'importe lequel d'entre nous...J'ai aidé des personnes,sorti des bateaux échoués ou limite d'y aller et je n'en fais pas tout un plat avec remarque no1,remarque no 2,etc,etc...Je pense que comme quand on est en montagne la solidarité doit jouer,simplement. Un petit merci ça suffit et un ou deux conseils si la personne est demandeuse je le·le 25 juin 19:33
James :Fais volontiers...Voilà,pas de quoi se prendre la tête ni ergoter avec maniaquerie sur les circonstances c'est tout !J"ai eu des profs super diplômés,des mecs champions du monde mais tous ne sont pas pédagogues loin de là...Ego quand tu nous tiens...·le 25 juin 19:36
ric56:pour moana, qui est aussi le nom de mon bateau, ancien moniteur de croisière pendant plus de 10ans, non bénévole ,pas un boc, j'ai travaillé pour les glen que je n'ai pas apprécié, mais aussi pour d'autres structures, genre ucpa etc.ce que j'ai fait comme autres métiers est un autre sujet et je suis toujours expert dans certains domaines, mais par contre je ne tiens pas à m'étaler sur la place publique pour me faire mousser, comme certains en jouant les profs;Ah oui, j'ai été aussi moniteur de ski, mais c'est une autre histoire, comme en bateau on voit tout de suite qui raconte des conneries·le 25 juin 19:50
25 juin 202025 juin 2020
-14

Wikijean a écrit : "pour la combinaison seche le temps de 2 mn maxi pour la mettre me parait optimiste avec la peau seche alors mouillée, sans exercices prealables et avec la panique ?"

Il me semble que durant les 90 mn après le déclenchement de l'alerte par la balise, vous auriez largement le temps de revêtir une combinaison sèche et même une combinaison de plongée, si vous en aviez une à bord.

Pour information, on trouve des combinaisons sèches à 80 €.

*D'autres avis seraient intéressants. *
Ric 56 , "ancien moniteur de croisière aux GLENANS" ou ICLO peut être?


phoebus:viking35: il me semble que vous avez écrit "ai toujours été un modeste amateur" alors resté modeste et indulgent, ils ont déjà perdu leur bateau et j'imagine qu'ils ne doivent pas avoir un très bon sommeil en ce moment.il n'ont pas besoin de cela pour quelles que resons que ce soit cela confine au morbide.Je suis sur l'eau depuis mes 14 ans, pêche, national et plaisance et je n'ai jamais vu des gents de mer se comporter de la sorte!·le 25 juin 18:34
ric56:pour la combinaison sèche ou de plongée, nous avons déjà tout tout le matériel de sécurité, à actualiser, entretenir, etc, radeau gilet lampes epirb, vhf, fixe et portable en rajouter une couche!!!ceinture , bretelles et porte chaussette, sans parler d'une éventuelle formation, mise à niveau.combien de radeau sont percutés en france chaque année, essayer de mettre une combi sèche , ou de plongée lorsque le bateau coule et est balloté par les vagues, le carré inondé, planché flottant, vous marchez déjà difficilement sur les varangues, alors mettre une combi... quand vous avez le radeau et les gilets ·le 25 juin 19:16
viking35:Dans de nombreux cas, une simple combinaison de plongée serait plus utile qu'un canot de survie. D'ailleurs, ce naufrage en est un parfait exemple. ·le 25 juin 20:01
ric56:ben t'as raison mon gas , si tu sait lire , essaye de mettre une combi quand tu coule? bonne tasse et noyade, ensuite une combi à la bonne taille par personne , chapeau, il faut continuer dans ce genre de raisonnement, et rendre obligatoire la combi.·le 25 juin 20:46
viking35:Il me semble plus simple d'enfiler une combinaison en 1 h 30 que de sortir un canot de survie 10/12 places de son logement. Il est rare qu'un voilier coule dans l'urgence, cette fois comprise. Cela éviterait aussi que l'on gonfle un canot de survie de manière non justifiées, ce qui arrive trop souvent. ·le 25 juin 21:20
25 juin 2020
11

@Wikijean, dans le cadre du partage d'expérience, plutôt de passer un temps infini et finalement inutile à parler des causes du naufrage, allons au fond du sujet, ce qui nous intéresse tous ici :
pourriez vous simplement, une fois pour toute, nous expliquer où, quand et surtout pourquoi, pendant ce stupide naufrage qui n'aurait jamais du arriver, vous avez décidé en votre âme et conscience de ne pas suivre les 18 préceptes énoncés par Viking35.
La communauté des lecteurs de ce forum vous en sera éternellement reconnaissante pour que la prochaine fois que l'un de nous fait naufrage, il puisse se préparer, non pas à éviter le naufrage puisque ce sera trop tard, mais à répondre aux questions de Viking35!
Merci d'avance

;-) [petite précision, ces quelques caractères sur la gauche sont un smiley, pour souligner le caractère humoristique de ce post]

PS : Viking35, il faudrait peut être songer à créer un formulaire en 18 points imprimé sur support étanche que l'on puisse avoir dans le grab bag, pour se préparer à répondre aux questions pendant qu'on barbote dans le BIB...


25 juin 2020
0

Si tu as navigué à la pêche, tu sais ce que pensent les pêcheurs des plaisanciers et de la Royale ;-)
Quoique ça évolue, il y a des compétiteurs qui sont reconnus comme de sacrés marins.
Malgré quelques marées à la pêche, les milles que j'ai parcourus étaient nettement au-dessus du niveau de la mer, mais les facteurs humains restent les mêmes, je vois.

Un forum c'est comme un grand comptoir de bar de club (nautique pour Heo), avec des tas de gens accoudés et des grands causeurs. Il y a à prendre et à laisser.
Amicalement
Gilles


25 juin 2020
25 juin 2020
7

Et ça ne gêne pas grand monde que l'enquêteur du BEA raconte connerie sur connerie ???

Entre ses stats FAUSSES (je n'en parle pas...), mais surtout ses affirmations à la con, je n'en relèverai que trois, principales et récentes, ici :

"16 Canot de survie: Ce n'est pas le délire d'un ingénieur qui fait que le canot de survie soit amarré à un point fixe. Il s'est déjà vu que le canot mal amarré disparaisse avant que les "naufragés" n'aient le temps d'embarquer dedans. heureusement d'ailleurs, car, à chaque fois, ils ont été récupérés sur le voilier qui"était en train de couler" !"

A chaque fois ??? Mais non, justement !!! On ne retrouve pas tous les bateaux, tous les plaisanciers, même les coureurs professionnels !!! A chaque fois ??? Mais c'est n'importe quoi cette affirmation...

"Vous n'avez toujours pas compris que l'on est passé à coté d'un drame parce que ces navigateurs ignoraient qu 'une balise GPS n'indique pas de position précise dans l'heure et ne connaissent pas, ni le 16 en VHF, ni le 196 par TELEPHONE."

Mais comment cet individu peut affirmer que les navigateurs ne connaissaient pas le 16, le 196... Et ça ne choque pas ces adorateurs ??? Mais on est à dix mille milles d'un rapport du BEA là. C'est de la diffamation, de l'insulte...

Et enfin :
"Dans de nombreux cas, une simple combinaison de plongée serait plus utile qu'un canot de survie. D'ailleurs, ce naufrage en est un parfait exemple."

Mais, non !!!! Non et non !!! Si certains avaient mis une combinaison sèche, s'en étaient sortis et les autres s'étaient noyés (paix à leurs âmes, ce n'est pas ce que je leur souhaite !!!), là oui !
Mais ici, deux dans le canot, deux à la nage. Tout le monde s'en sort. La conclusion devrait être l'inverse !!! Une combinaison sèche est donc totalement inutile !!!

Bonne soirée, bonne "reconstruction" à ces marins qui ont vécu un réel drame...

Et à toi, Viking, si tu mettais autant d'énergie, autant de vrai mauvais esprit à critiquer tes déclarations, tu y gagnerais !


ric56:A scotland, je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est la branlette russe avec un pistolet automatique·le 25 juin 21:04
ric56:A scotland, je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est la branlette russe avec un pistolet automatique·le 25 juin 21:04
viking35:En effet, à chaque fois, qu'un canot de survie est parti en dérive avant que les naufragés ne soient embarqués, on a retrouvé les dits naufragés sur leur voilier " en train de couler "·le 25 juin 21:12
viking35:"comment cet individu peut affirmer que les navigateurs ne connaissaient pas le 16, le 196..." Tout simplement, parce que Wikijean l'a reconnu...·le 25 juin 21:13
viking35:"deux à la nage. Tout le monde s'en sort" Connaissez vous les temps de survie dans de l'eau à 15/16 °? Il aurait été intéressant que Wikijean nous raconte son expérience rare de se retrouver à l'eau au petit matin et les pensées qu'i a eu à l'esprit. ·le 25 juin 21:16
Scotland:"En effet, à chaque fois, qu'un canot de survie est parti en dérive avant que les naufragés ne soient embarqués, on a retrouvé les dits naufragés sur leur voilier " en train de couler ""Mais tu vis dans quel monde ??? Chaque année des bateaux disparaissent CORPS ET BIENS ! Tu es sur chacun d'eux et tu sais ce qu'il s'est passé ??? Comment peux tu affirmer qu'un radeau ne s'est pas barré sous les yeux des futurs noyés ???Et on parle de simili rapport BEA. Ben on en est loin.... A moins que l'ego explosif, tu te prennes pour Dieu, omniscient...Et aussi : "Tout simplement, parce que Wikijean l'a reconnu..." Tu peux nous retrouver la citation ? Mais comment peux tu croire que 4 marins sur un bateau de 15 mètres, bateau loué en présence du propriétaire, personne ne connaisse ni le 16, ni le 196 ???Je me plais à penser par moments que, désolé, tu es con? Simplement con. Mais franchement con !!!4 marins qui ne connaissent pas le 16, vraiment ? Et toi tu les enfonces là-dessus ??? Ah, oui... Réellement con...Enfin : "Wikijean nous raconte son expérience rare de se retrouver à l'eau au petit matin et les pensées qu'i a eu à l'esprit." Mais quel rapport avec le fait que CE naufrage justifie pleinement l'usage de la combinaison de survie ??? Ils s'en sont justement sortis tous les 4 dans des conditions différentes SANS combinaison de survie !!!Oh, putain, je voudrais pas être dans ta tête... Tu dois pas être fort avec les casse-têtes logiques, toi... (3 noyés sur les plages de l'Atlantique aujourd'hui, je suis quasi persuadé qu'ils s'étaient brossé les dents ce matin. Eh bon, ben, résultat ce soir, ils sont morts. Je serai curieux de connaitre ta conclusion...)Parce que là, ils sont tous rescapés ! Ah, vivent les combis de survie !!! Ben ils en avaient pas. Ben justement !!! Et il insiste le bougre...·le 25 juin 21:48
Capucin:@ scotland : on voit que tu es en télétravail. Tu as du temps pour Héo·le 26 juin 04:58
viking35:Wikijean : "je ne connais pas les avis des autres mais pour moi je croyais que le declenchement de la balise et la balise d'un gilet qui ont les 2 un gps etait aussi rapide que la radio,"·le 26 juin 07:17
Scotland:C'est ça ta justification pour affirmer que Wikijean aurait reconnu ne pas savoir utiliser le 16 ou le 196 ??? Je te rappelle que tu as écrit cela : "ces navigateurs (...) ne connaissent pas, ni le 16 en VHF, ni le 196 par TELEPHONE."·le 26 juin 09:19
viking35:Non, il ne s'agit pas MA phrase mais celle de WIKIJEAN: "je ne connais pas les avis des autres mais pour moi je croyais que le declenchement de la balise et la balise d'un gilet qui ont les 2 un gps etait aussi rapide que la radio·le 26 juin 10:11
25 juin 2020
3

Je me répète pour ceux qui n'auraient pas lu, les 90 minutes après le déclenchement de la balise, c'est 80mn dans l'eau et 10 mn maxi sur le bateau.
Mais j'aimerais savoir dans la pratique combien il faut de temps pour enfiler cette combi.
Le modéle Viking tu as des royalties


Larent le Hareng:une combinaison sèche, style marine marchande, en 10 minutes, c'est possible puisqu'on y rentre tout habillé (sans les chaussures) mais, dans mes souvenirs c'est quand même pas facile facile et dans un bateau dont les planchers flottent déjà, ça me parait impossible ...·le 25 juin 21:19
Larent le Hareng:et s'entraîner un maximum de fois avant, à terre, en préparation d'une utilisation éventuelle; si tu découvres la combi au moment où tu coules, c'est mort·le 25 juin 21:23
viking35:Voici un un nouvel élément intéressant : "80 mn dans l'eau et 10 mn maxi sur le bateau." Cela doit être extrèmement angoissant! 1h 20 dans l'eau vous deviez être en limite d'hypothermie... et cela confirme que vous avez eu une sacrée chance. Sachant que votre voilier a coulé juste avant que les secours arrivent sur vous. ·le 25 juin 21:26
Larent le Hareng:@ viking35 : ce n'est pas un nouvel élément, il l'a dit depuis longtemps·le 25 juin 21:28
Larent le Hareng:y a les combinaisons de survie guy cotten aussi mais jamais essayé ...·le 25 juin 21:29
ric56:Non, NOn, le vicking le recommande, c'est donc vrai!!!, bonne chance; si tu es mort tu n'auras plus à te justifier sur un forum RIP mais tu penseras à vicking en termes affectueux;Vive les forhum;Germaine un autre.·le 25 juin 21:31
viking35:@larent. Wikijean avait indiqué que le temps entre l'alerte et le sauvetage avait été de 1 h 30. Mais le fait qu'ils aient barbotés durant 1 h 20 est un élément nouveau important qui explique que le canot de survie étaient arrivés proche de la plage alors que le voilier a coulé nettement plus loin et les naufragés à un autre endroit. Il est facile de deviner que les "nageurs" ont bien moins vite dérivés dans 30 noeuds de vent.·le 26 juin 06:13
25 juin 2020
1

WIKIJEAN, tu n'as pas à te justifier, tu as fait certaines choses qui ont permis à tout l'équipage de s'en sortir, ni a te justifier devant certaines personnages;
J'ai faillit couler en plein milieu du golfe de gascogne avec 8 personnes à bord, j'ai mis trois mois à m'en remettre, à analyser.
Je ne regrete rien.
Laisse tomber , il y en a qui savent, mais il n'étaient pas la pour te conseiller!!!


viking35:Sauf s'il me dément, Wikijean n'était pas le propriétaire du voilier, ni probablement le skipper. ·le 25 juin 21:28
ric56:cela change quoi????doit il se justifier, c'est du harcelement, démonter pour se faire démonter!!!Quelle est la finalité de ces questions sans interet·le 25 juin 21:40
Chemistrebor:Ric, si tu nous l'a déjà raconté ton histoire, peux tu nous mettre le lien stp ? C'est toujours bon a prendre ces (tristes) expériences.. Comme je précisais plus haut, il est tout autant dommage que les galères durant les stages de voile (qui existent bien) ne sont jamais relatées, à cause de l'effet négatif sur l''image je pense.... Ce qui prouve bien que la statégie marketing a pris le dessus sur la mission associative d'école de mer...Il y aurait pleins de chose à en tirer pour les plaisanciers , comme quand on partageaient sur HEO nos bourdes durant une nav sur un autre fil. ·le 25 juin 21:48
ric56:@chemise, si tu es interressé, , je n'ai que le rapport de mer, mais l'histoire est longue à écrire, en ma qualité de " vieux", je vais l'écrire sensiblement 2pages d'enchainement pour arriver à... , je précise que je n'ai pas fait d'erreur, on verrat ce que dirat le vicking·le 25 juin 22:20
Chemistrebor:Bon ben si tu es dispo je pense aller sur mon boat vers Septembre, on pourra faire quelques sorties en mer et tu me racontera l'histoire ...·le 25 juin 22:50
25 juin 202025 juin 2020
15

Si on résume en s'en tenant aux interventions des protagonistes, voilà la situation :

La météo annonçait du grabuge pour la nuit, ils ont voulu se mettre à l'abri au port mais tous les ports accessibles pour eux dans la zone leur ont signifié un refus.

Ils ont pris un coffre en face de Bot Conan, dans l'ouest de la baie de la Forêt.

Au matin, vent fort (30, rafales à 40nds on n'a pas la direction, certains disent sud-est d'après la prévision météo ? Le vent devait virer à l'ouest en forcissant), ils sont réveillés par les mouvements du voilier qui vient de quitter le coffre. Très vite, ils sont drossés sur les rochers, démarrent le moteur et ont pour réflexe de s'éloigner de la côte (direction Concarneau).

Une grosse voie d'eau fait couler le voilier en à peu près 10 minutes, entre 0,5 et 1 mille de là.
Pendant ce laps de temps, ils ne descendent pas à l'intérieur chercher une combinaison ou passer un appel VHF : le carré se remplit déjà d'eau. Le moteur cale, ainsi que l'électronique de bord. Ils sont en train de couler.
Ils déclenchent une balise style PLB (signal satellite), en croyant que ce système est aussi rapide qu'un appel sur le 16 (ou par téléphone).

Toujours pendant ces 10 minutes, ils tentent de mettre à l'eau leur radeau de survie. L'amarre se rompt (coupée par le couvercle du coffre), et le radeau part à la dérive, avec deux personnes à bord.
Les deux autres sont à la nage.

Ils sont recueillis 1h30 après le déclenchement de la balise, mais il semble (d'après d'autres intervenants) que c'est les veilleurs du sémaphore qui ont déclenché l'alerte en voyant le voilier en train de couler (ou peut-être déjà coulé ?).

À moins que j'ai raté une info, on n'en sait pas plus.

Je trouve la manière de faire de Viking carrément insultante pour les personnes qui étaient à bord. La recherche d'informations ne dispense pas d'un peu d'empathie.

Les interrogations qui restent en suspend pour moi sont :
- Pourquoi les ports de Loctudy, Guilvinec et Concarneau ont refusé leur entrée ? Personnellement je serai rentré sans demander, mais c'est toujours facile à dire après coup...
- L'amarre a-t-elle cassé, ou est-ce le coffre est-il parti à la dérive (rupture du mouillage) ?
- À quelle heure précisément le sémaphore a-t-il donné l'alerte ? Pour savoir combien de temps ont réellement mis les secours pour intervenir après l'alerte, et non après le déclenchement de la balise (qui n'a semble-t-il pas joué un grand rôle dans l'histoire).
- Où se trouvaient le radeau et les deux personnes à la mer lorsqu'elles ont été récupérées, par rapport au bateau ? Pour savoir sur quelle distance ils ont dérivé (et en combien de temps ?)

Les enseignements que j'en retire :
- La balise de détresse n'a pas fait son job : privilégier la VHF (si elle n'est pas déjà HS parce que batteries noyées), VHF portable ou téléphone portable.
- Une alarme de mouillage à minima, et des quarts de veille auraient pu être utiles.
- Doubler, tripler les amarres !
- Un système de vanne en amont de la pompe à eau de mer du moteur pour pomper dans les fonds plutôt qu'à l'extérieur, aurait pu être un bon moyen d'étaler la voie d'eau, ou au moins de gagner du temps.

Je compatis aux quatre naufragés, j'espère qu'ils se seront pas dégoûtés de la voile et qu'ils sauront repartir du bon pied !


Lorem Ipsum:SailCamille, excellent commentaire.Déjà des leçons à tirer, merci pour cette note de professionnalisme dans un monde de brutes ;-)·le 25 juin 23:20
viking35:Bon résumé de la version de Wikijean. Toutefois, cela ne correspond pas toujours à la version que je connais. ·le 26 juin 06:23
viking35:"Ils ont pris un coffre en face de Bot Conan," Le canot de survie a été effectivement retrouvé à 300 m de cette plage 1 h 20 après sa mise à l'eau alors que le vent soufflait à 30 rafales à 40 de Sud-est .Les nageurs ont été retrouvés beaucoup plus loin dans la baie, le voilier a coulé peu après après l'alerte ( contact visuel du voilier, du canot et des naufragés par le sémaphore de Beg Meil) dans le NNE du sémaphore approximativement à 800 m de la plage. ·le 26 juin 06:33
viking35:"La balise de détresse n'a pas fait son job " Si, mais elle n'était pas couplé au GPS . Voir posts explicatifs précédents. ·le 26 juin 06:36
viking35:Le sauvetage a été déclenché par le Cross après le visuel du sémaphore. La durée d'intervention du sauvetage a été le temps nécéssaire au pneumatique équipé d'un plongeur du patrouilleur de la Marine Nationale pour venir de Concarneau . 15/20 minutes? Plus, je ne sais. On peut en déduire que les nageurs ont passé 80 minutes dans l'eau alors que leur voilier a flotté encore environ 60 à 70 minutes.·le 26 juin 06:44
26 juin 2020
-6

Quelques EXEMPLES de voiliers abandonnés prématurément :

Folie Douce : « Par trois fois, le voilier s’est couché sur l’eau puis s’est redressé. Je me suis vue morte. Le couple de navigateurs décide alors d’abandonner le Seychelles III en préparant le radeau de survie. Arraché par une lame…ils sont contraints de rester à bord et sont retrouvés sains et saufs »

Kelt 7.6 m : « 1h du matin : Par calme plat, une très faible houle et une excellente visibilité, talonnage d’un Kelt 7.6 m sur le banc de la Gamelle à 1 mille d’Audierne.

L’équipage envoie une fusée mais celle-ci, mal orientée, part vers l’intérieur sur un matelas du carré.
Craignant l’incendie, l’équipage s’affole et gonfle le canot de survie.
.
La SNSM retrouve le canot à 200 m du voilier.

TOBAGO : « Je retiens le BIB par son amarre mais le Cata plonge déjà par l’arrière, le panneau solaire, sur son portique, affleure l’eau à chaque ressac et son cadre vient crever le BIB. »

Il y en a d'autres. *Les anciens de H&O se souviennent d' autres cas d'abandons prématurés * au profit de la survie dont plusieurs sont mortels.


26 juin 2020
-2

Le TEMPS DE SURVIE dans l’eau à 18°C n’est que de 3 heures pour plus de 50% des gens
.
En Bretagne en hiver, la température de l’eau est entre 8 et 10°C et n’est supérieure à 15°C que pendant 2 mois en été.

Dans de l'eau à 10°C, sans brassière, dans la position du "noyé flottant", le temps de survie est inférieur à 1h 30.
En pratiquant la "marche dans l'eau", la personne peut survivre 2 heures.

Avec une brassière dans une eau à 16° , en restant immobile, le temps de survie peut être de 4 h.

Attention, cela concerne une expérience avec des sujets jeunes, en parfaite condition . On estime qu'un sujet de 40 ans à 50 % de moins de chance de survie. et plus âgé, encore moins.

La corpulence et le mental ont aussi une grosse influence.

file:///C:/Users/Daniel/Downloads/survie-eau-froide-2%20(3).pdf

www.imo.org[...]lt.aspx


26 juin 2020
3

Merci du résumé, quelques precisions: personne n'a pu embarquer dans la survie depuis le bateau. La survie a dérivé apres fermeture du capot, un homme s'est mis a la mer pour rejoindre le bib encore proche.
Il l'a atteint mais n'a pas pu y monter.
Les 3 autres n'ont quitté le voilier que quans il coulait.Il y avait meme un danger de rester accroché par les filieres.
Les trous dans la coque representeraient + de 50x50cm


viking35:Si je comprend bien, il avait été indiqué que deux avait été retrouvé DANS le bib alors que vous nous apprenez qu'un seul était accroché au canot de survie . "Il l'a atteint mais n'a pas pu y monter." , ce n'est malheureusement pas la première fois. Vous étiez donc tous les quatre dans l'eau. ·le 26 juin 09:07
viking35:Votre voilier a été renfloué de nuit, il y a 50 heures. Savez vous où il a été ramené? ·le 26 juin 09:08
ric56:Besoin d'un médecin légiste pour autopsier le bateau, demandez sur hisse: v....., c'est limite morbide.·le 26 juin 09:39
26 juin 2020
0

Amusant ! Il y a tellement peu de naufrages que la Préfecture Maritime lance cette campagne d'information sur les réseaux sociaux ! Affiché il y a 22 minutes :

A la lecture de ce fil, j'aurai tendance à appeler à la VHF en 1er... sauf si elle est étanche et portable.

(et ils ont bien représenté un voilier, pas une vedette à moteur...)


iff:Appeler en premier à la VHF, c'est ce qui est demandé au skippers pros, il me semble…·le 26 juin 09:34
Dahut d'Ys:La préfecture maritime adapte ses conseils à sa population... En effet une grande majorité de navigants (qui sont eux une minorité parmi les possesseurs de bateaux) restent en navigation côtière. CQFD·le 26 juin 10:04
26 juin 2020
6

Merci pour les précisions Wikijean.

Viking à dit : "Bon résumé de la version de Wikijean. Toutefois, cela ne correspond pas toujours à la version que je connais"
Au bout d'un moment, il faudrait donner les sources, parce qu'entre des "on dit" et la version des personnes qui étaient à bord, je m'en tiendrai à la version de ces derniers. Même si elle peut contenir des approximations dues à la panique du moment (difficulté à se rappeler précisément du déroulé de la scène, et du timing).

L'alerte par le sémaphore a pu être donnée alors que le voilier était déjà coulé depuis plusieurs minutes, les naufragés déjà à la nage ?
Dans ce cas, le temps normal d'intervention (15-20min) s'ajoutant au temps déjà écoulé avant l'alerte, on peut imaginer près d'une heure de dérive.

J'imagine qu'il est difficile pour eux de déterminer précisément combien de temps ils sont restés dans l'eau...

Dans tous les cas, oui il est dangereux et souvent contre-productif d'abandonner le navire trop tôt, mais en l'occurrence ils ont affirmé à plusieurs reprises avoir quitté au dernier moment, sauf un qui voulait rattraper le bib.


viking35:"L'alerte par le sémaphore a pu être donnée alors que le voilier était déjà coulé depuis plusieurs minutes, les naufragés déjà à la nage " Non, le veilleur a vu le voilier en difficulté puis repéré les naufragés dans la minute de visibilité qu'ils ont eu. Et l'alerte a été immédiatement lancée par le CROSS Etel puisqu'il savait enfin où étaient les navigateurs en difficulté alors que la balise était déclenchée depuis environ une heure. Effectivement, Wikijean a déclaré avoir passé 80 minutes dans l'eau ce qui est incompatible. ·le 26 juin 10:17
ric56:Alors, donc WIKIJEAN est un menteur, c'est inadmissible, faut il donc virer le soit disant menteur ou l'accusateur???·le 26 juin 13:45
SENETOSA:Faudrait commencer par te virer. tu sembles dans les petits papiers de la modération et du grand ordinateur! modération et grand manitou dont on voit bien le deux poids deux mesures...laisser une bande de pieds nickelés harceler, insulter, mépriser à longueur de posts sans rien apporter au sujet me semble complètement hors charte. alors pourquoi??? ·le 26 juin 13:50
ric56:Harceler, insulter, mépriser, ce n'est pas mon genre, mais par contre....·le 26 juin 14:17
26 juin 2020
3

Concernant l'immersion et l'hypothermie, je joins un extrait de document Canadien ( ils ont fait beaucoup d'étude dans ce sens) " Les déces par immersion et traumatismes liés à la Navigation".


j'avais lu une étude encore plus orientée sur l'immersion et l'hypothermie mais je n'ai pas pu remettre la main dessus. ( Peut être déjà partagée sur HeO ... ?)

Ci joint la partie des recommandations qui nous concernent le plus.



viking35:Le TEMPS DE SURVIE dans l’eau à 18°C n’est que de 3 heures pour plus de 50% des gens.En Bretagne en hiver, la température de l’eau est entre 8 et 10°C et n’est supérieure à 15°C que pendant 2 mois en été.Dans de l'eau à 10°C, sans brassière, dans la position du "noyé flottant", le temps de survie est inférieur à 1h 30. En pratiquant la "marche dans l'eau", la personne peut survivre 2 heures. Avec une brassière dans une eau à 16° , en restant immobile, le temps de survie peut être de 4 h. Attention, cela concerne une expérience avec des sujets jeunes, en parfaite condition . On estime qu'un sujet de 40 ans à 50 % de moins de chance de survie Le TEMPS DE SURVIE dans l’eau à 18°C n’est que de 3 heures pour plus de 50% des gens.En Bretagne en hiver, la température de l’eau est entre 8 et 10°C et n’est supérieure à 15°C que pendant 2 mois en été.·le 26 juin 10:31
viking35:Le TEMPS DE SURVIE dans l’eau à 18°C n’est que de 3 heures pour plus de 50% des gens.En Bretagne en hiver, la température de l’eau est entre 8 et 10°C et n’est supérieure à 15°C que pendant 2 mois en été.Dans de l'eau à 10°C, sans brassière, dans la position du "noyé flottant", le temps de survie est inférieur à 1h 30. En pratiquant la "marche dans l'eau", la personne peut survivre 2 heures. Avec une brassière dans une eau à 16° , en restant immobile, le temps de survie peut être de 4 h. Attention, cela concerne une expérience avec des sujets jeunes, en parfaite condition . On estime qu'un sujet de 40 ans à 50 % de moins de chance de survie Le TEMPS DE SURVIE dans l’eau à 18°C n’est que de 3 heures pour plus de 50% des gens.En Bretagne en hiver, la température de l’eau est entre 8 et 10°C et n’est supérieure à 15°C que pendant 2 mois en été.·le 26 juin 10:31
dlalu:Pour ce qui est de "la marche dans l'eau " et de l'augmentation de la survie, il serait bon que tu cites tes sourcesmerci·le 26 juin 10:53
26 juin 2020
4

Quel horrible cauchemar que de passer de son duvet à un bain forcé dans l’eau froide 😢💦😨


iff:Quel cauchemar d'être dans un voilier sur un coffre inconnu avec un vent soutenu au vent de la côte et sans veilleur !·le 26 juin 11:38
26 juin 2020
0

Plus de 510 messages!
Tentative de record?


26 juin 2020
2

je pense que si les deux ou trois olibrius qui sont sur ce forum auraient fermés le gueules (je pense que c'est impossible)vous auriez eu touts les détail de cette fortune de mer .
lucien 85


26 juin 202026 juin 2020
10

@SailCamille merci d'avoir eu le courage de faire cette synthèse!
J'ai essayé une fois... mais j'ai vite été lassé

D'un coté il y a Wikijean qui raconte plutôt sereinement (et je salue l'effort, alors qu'il ne doit rien à personne) ce qu'il peut rapporter de la mésaventure vécue.

De l'autre Viking35 qui, probablement avec plein de bonne volonté, s'acharne avec peu de délicatesse (euphémisme) à remettre en cause ligne par ligne, en demandant moult justifications, le lieu et l'horaire du grutage de l'épave...sans pour autant vouloir délivrer aux lecteurs ici présents (et à Wikijean) les informations que lui a.
Viking, je pense qu'il n'y personne d'assez discourtois pour te demander de la même manière que toi de diffuser, sourcer et justifier les informations que tu as, mais peut être pourrais-tu appliquer à tes écrits (et tes stats) la même rigueur que celle que tu demandes à Wikijean et aux autres?
Tout le monde y gagnerait


dlalu:D'autant plus que le but est de faire progresser l'ensemble...Je répète, j'aimerai avoir les sources pour savoir s'il faut effectivement pratiquer" la marche dans l'eau" pour améliorer la survie. Jusqu'à présent j'avais plutôt l'information: qu'il faut essayer de rester au maximum hors de l'eau. Se hisser sur quelque chose si dispositif à proximité et le plus rapidement possible, faute de quoi on est plus capable de le faire à brève échéance. Si on doit rester dans l'eau, se protéger les zones qui font perdre des calories très vite: la tête, la nuque, les aisselles, l'aine = se mettre en boule en serrant les genoux contre soi . Et non pas "marcher"... ?Alors Viking si tu as des sources pour justifier l'information, ce serait bien de les partager.·le 26 juin 16:53
Larent le Hareng:il ne faut surtout pas marcher, on se refroidit plus vite ... position du foetus ... si on peut·le 26 juin 19:38
Scotland:Aurait-on trouvé encore une affirmation insensée et infondée de notre dieu marin ?2 petits liens (j'adore l'acronyme H.E.L.P. Heat Escape Less Position) :www.boat-ed.com[...]115995/ en.wikipedia.org[...]osition ·le 26 juin 20:23
26 juin 2020
7

Tu trouveras cela sur son blog. Ou pas.

Comme à chaque fois, on retrouve Viking avec ses arguments anti survie, sa façon loin d'être objective sur les évènements passés (la tragédie dans les mers du sud... pour rafraichir la mémoire) où je ne l'ai jamais vu clouer au pilori comme il le fait actuellement le skipper qui avait fait d'énormes fautes qui ont causé la mort.

Je remercie Wikijean des différentes réponses qu'il a pu donner. Oui des erreurs ont été commises et elles sont connues. Le reste n'est que lynchage.

Je rejoins et partage complètement l'avis de SailCamille qui a bien résumé la situation.

Ce sujet mériterait d'être clos car certains traitent ouvertement les principaux intéressés de menteurs et pour une tragédie qui heureusement n'aura causé aucun mort, cela s'apparente à de la diffamation.


ric56:+50 au moins·le 26 juin 16:45
26 juin 2020
-1

Pour into hier soir j'ai enfile ma combinaison de plongée sûrement en moins d'une minute sans panique pour me mettre à l'eau et placer l'ancre sur le sable à l'île de Batz devant le bateau échoué. Pas de problème


Lorem Ipsum:Oui, sur un bateau qui ne bouge pas, sans urgence et par beau temps, zéro problème.Déjà enfiler sa combine sur un Zodiac un jour de mistral même modéré, c'était pas facile.Maintenant quand ça tabasse, dans un bateau qui fait de l'eau et tout mouillé - et en bottes et ciré - certainement une autre chanson.·le 26 juin 17:38
Calypso2:Sauf que dans le cas évoqué ils étaient en petite tenue sortant de la couchette·le 26 juin 17:57
viking35:Croyez vous que sortir un canot de survie de 80 ou 90 kg (10/12 places ) d'un coffre exigü soit facile et préférable? ·le 26 juin 18:01
26 juin 2020
4

Pour ma part, je pensais qu'il fallait trouver une solution pour le blocage des planchers dans le cas d'un 360 mais c'était dans la liste "à faire un jour", je pensais avoir encore un peu de temps pour le mettre en place... Je n'avais pas réalisé que cela pouvait devenir si casse gueule lors d'une voie d'eau.
Merci aussi à Wikijean pour le partage d'expérience.


26 juin 2020
1

dlalu:Merci pour le lien. J'avais déjà vu ce système, mais j'avais le souvenir que ça coutait pas loin d'un bras. (Souvenir un peu erroné quand même, ce ne sera qu'une main au global..) Sur le site de Banik, il y a une proposition qui ne semble pas mal. Bien sur, il faut un peu plus de temps et d'huile de coude. A remonter dans la "to do list"·le 26 juin 17:59
Lorem Ipsum:Il y en a de toutes sortes, et aussi des DIY.Suis au début d'un projet de construction de voilier (plan Balta 21'), et les planchers seront fixés, peut-être avec un anneau pour les plus souvent soulevés.Je suis étonné que sur les "croiseurs" ce ne soit pas le cas.·le 26 juin 18:13
Lorem Ipsum:Ah oui, www.banik.org[...]rou.htm Pas mal, ça ne va pas dans le sens de la légèreté, mais au moins ça verrouille.·le 26 juin 18:24
dlalu:je regarde sur les sites de motos et ULM, les 1/4 de tours Dzus, pro bolt dans le même esprit mais pas 10€ pièce, par contre, il faut l'épaisseur qui va bien et la résistance..·le 26 juin 19:13
Lorem Ipsum:On ferait peut-être bien d'ouvrir un nouveau sujet ?Oui les Dzus, mais il faut être sûr de l'inoxydabilité. Et puis c'est pas donné non plus.Autre idée, léger et pas cher : justalittlefurther.com[...]rboards ·le 26 juin 19:38
26 juin 2020
5

Un cas d'école sur les difficultés de la communication.

Pour rappel, si l'on met en doute les valeurs ou les croyances d'une personne, alors le fil de communication est rompu.

...et c'est parti pour tout ce qu'on peut retrouver dans ces lignes.

Personnellement je n'ai aucun jugement sur ce qu'il s'est passé, c'est vraiment confus,et même si ça l'était moins, j'ai fait aussi plein de conneries involontaire, heureusement tout le monde s'en sort indemne!!!

Pour ma part, je suis en mode parano sur un bateau, et en dehors d'un port avec mes propres amarres je suis incapable de dormir sans une veille organisée, à plusieurs ou avec moi même au mouillage ou sur corps mort inconnu si un coup de vent est annoncé soit je suis en mer soit je vais au port. Le sommeil c'est important!!

Certains corps morts dont je suis certain (port-Cros par exemple) me permettent d'être serein (autant que se peut)

Pour le reste ce système du forum de +1/-1 est infantilisant, depuis quand doit on toujours être d'accord avec les autres?

Pour partager ma façon de faire, sur les corps morts, j'ai 2 amarres avec un œil inox épissé, j'ai plusieurs manilles ou mousquetons selon l'épaisseur à saisir.Mais toutes sont surdimensionnées.

J'avoue que l'histoire d'une amarre en direct avec un tour mort ne me convient pas, mais je n'ai jamais essayé, donc rien à dire dessus.

Dans la confusion des infos, il a été évoqué l'alcool, comme je ne bois pas, ce n'est pas un sujet que je pensais retrouver ici. Mais après réflexion ça a du sens quand on est entre potes au mouillage de "faire la fête", avec tous les risques que ça représente si on n'est pas en zone sure à 100% (port?).

Pour finir, je donne mon point de vue sur le politiquement correct qui nous entoure suffisamment, aussi je suis choqué et surpris de lire "à l'aide les modos", si on ne veux pas lire ni intervenir on passe à un autre sujet plus consensuel, notre libre arbitre nous appartient encore, ne le laissons pas à d'autres!!!

Be safe and happy


26 juin 2020
2

On est quatre ou cinq à avoir oser alimenter la réflexion, retirer tous nos posts il en reste quoi ??
Rien…
Le plus important, à mon avis de ce qui a été dit, n’est pas repris par Sail Camille ;
Au mouillage, à la bouée, on est toujours en mer, les règles de sécurité doivent continuer à s’appliquer. la grande proximité de la cote et l’absence de veille sont des facteurs très aggravants.
Quand on passe un peu de temps au mouillage on le vérifie quasi à chaque fois. Que le temps se gate et une grosse partie des plaisanciers viennent s’agglutiner au meme endroit les uns sur les autres. Ça les rassurent alors que c’est évident que c’est juste ce qui risque de précipiter leur perte…
Dans le cas présent c’est pas compliqué de comprendre que la prise de coffre, pas prévue et prise à cause de l’arrivée du mauvais temps, les a rassuré( à tort), leur a donné une fausse impression de sécurité et menée au naufrage.
Prendre toutes les mesures pour sécuriser l’amarrage
Prendre les mesures pour s’extraire du mouillage si nécessaire (de nuit)
Alarme de mouillage
Alarme de sondeur
Alarme de vent. On est là parce que le vent va rentrer, c’est pas complètement déconnant de s’assurer de se réveiller(alarme) pour prendre la mesure de ce qui rentre, vérifier le comportement du bateau de la mer etc et prendre la décision de veiller si nécessaire
Je viens d’acheter un bateau. Le stockage du radeau se fait comme indiqué par wikijean, je n’ai pas attendue ce récit pour imaginer sa nouvelle place. La sécurité, les procédures ça se réfléchit avant pas pendant et je considère que la responsabilité de celui qui sait mais n’a rien changé à cette installation de merde est au moins aussi engagée que celle des constructeurs.
L’annexe, si on a un doute, gonflée sur le pont
La vhf, le téléphone en cotier pour alerter
Un sac de premier secours prêt à etre embarqué dans le radeau ou dans l’annexe
Les gilets, comme en nav doivent etre a portée
N’embarquer dans le radeau ou dans l’annexe que si nécessaire
On évite de se détendre en absorbant de l’eau de feu
Bref on veille, on se prépare, on sait qu’on est pas au port.
Quand on s’apercoit que quasi rien de tout ça n’a été fait, qu’une grande partie des lecteurs semblent l’ignorer, qu’ils considèrent que c’est la faute à pas de chance, ceux qui savent un peu plus doivent le dire meme quand ils sont moqués. C’est une question de responsabilité, pas d’accabler, pas d’étaler.
Ceux qui détournent l’attention porte une grande responsabilité et font preuve de betise et La betise tue bien souvent.


Micmarin:Pour ne pas rajouter de l'huile sur le feu, je n'ai rien dit jusque maintenant, mais ma réflexion fait parfaitement suite à ton post. Je le partage à 100% d'ailleurs. En ai-je fait des quarts de nuit à l'ancre, j'ai aussi quelquefois quitté un mouillage pour le large parce que je ne m'y sentais plus en sécurité. Et j'en viens à une de mes idées fixes: la sécurité est au large. Si on ne veux pas de moi dans un port, s'il n'y a pas de corps morts visiteur officiel avec mention du poids maximum amarrable (comme en Ecosse), et bien je repars au large. Là il suffit d'attendre le jour (ou pas d'ailleurs) pour continuer le plan de navigation.·le 26 juin 18:12
viking35:Bien sûr Micmarin, mais sur ce fil, tu es l'un des rares qui sait vraiment ce que naviguer veut dire. Et je suis presque certain que, malgré tes dizaines de milliers de milles , il ne t'es pas arrivé de fortunes de mer notables. ·le 26 juin 18:14
SENETOSA:ça fait du bien de te lire Micmarin. ·le 26 juin 18:15
26 juin 202026 juin 2020
1

Une poussière d étoiles pour senetosa et micmarin, un mega trou noir de la modération qui a laissé des trolls animés par une haine viscérale de Viking dont le style peut ne pas plaire à tous mais qui a, seul, donné l explication de cette incident affreux. Je compatis vraiment à ce que les 3 malheureux ont vécu, je compatis aussi au calvaire du skipper propriétaire qui a été trop confiant.

J ai fait une pause d heo a cause des polémiques invraisemblables sur les fils covid où il était impossible de défendre des thèses pondérées.

Je n ai pas souhaité y replonger ce qui explique ma prudence sur ce fil


26 juin 2020
5

Une image pour se représenter le trajet depuis le mouillage, la derive puis le trajet avant l'arret du moteur.
Je n'ai pas notė les aller retour pour les bouteilles de rhum et les danseuses nos epouses n'aimeraient pas


viking35:Trés intéressant. Mais d'où provient cette cartographie? 1 - C'est l'un des coffres utilisé par le Centre d'entrainement de Port la Forêt me semble t-il.2 -3 -·le 26 juin 19:37
Larent le Hareng:beh voilà, comme ça, c'est clair ! un dessin vaut toujours mieux qu'un long discours !·le 26 juin 19:43
viking35:Sauf que ce shéma est impossible et la position du voilier coulé ne correspond pas à celle indiquée sur Marine Trafic. C'est pour moi la première fois :Qu'un voilier de 15 m se dégage seul d'une côte rocheuse basse alors que le vent fort souffle vers la côte.Qu'un canot de survie dérive en 1 h 20 de 1/2 mille vers le sud jusqu'à Bot Conan., vent de travers avec un vent de 30 /40 noeuds .S'il le fallait, la preuve est qu'on peut faire gober n'importe quoi. Bien sûr, Scotland, ICLO420, Ric56, James, et Lucien m'agoniront une dernière fois. ·le 27 juin 13:48
ric56:Toujours pas agonisant, l'est coriace.Il devrait demander des explications à marine trafic·le 27 juin 14:00
26 juin 2020
26 juin 2020
0

Nous ne sommes pas dans un monde idyllique ou tout le monde se comprend et s'aime, mais arriver à ce niveau de détestation sur un forum montre tout l'affect qui est impliqué dans les réseaux sociaux, avec tous les excès de brutalité verbale qui n'existent pas en dehors des claviers.

Hélas on ne va pas vers une remise en question collective de ces exutoires.

J'aime H&O car j'y trouve ce que je cherche et je tâche de rendre ce qu'on me donne, mais pour l'instant le compte n'y est pas, j'ai beaucoup de retard...

Je suis certain qu'au bar du port , Jean rencontrerait Viking sans le savoir, ils discuteraient ensemble avec grand plaisir de leur passion commune. Je me plait à le croire.


JeanLW:Pardon steph 83, Daniel, Viking, est un ami et un remarquable marin d expérience. Nous discutons souvent et ne sommes pas toujours d’accord comme c’est normal !·le 26 juin 19:01
ric56:Désolé, si des gens ne se comporte pas correctement sur un réseau, c'est soit un pb d'éducation soit de psy, ils ont besoin de se défouler derrière un clavier.·le 26 juin 19:06
SENETOSA:mais on parle de toi ric!·le 26 juin 19:15
Hubert, de Cherbourg:Ah ! Ça fait du bien ! Il y a longtemps que je n'avais autant rigolé ! ·le 26 juin 19:28
Micmarin:@JeanLW, j'ai aussi d'abord compris la phrase comme toi, ce qui m'a fait rire, mais en fait c'est certainement le Jean de wikijean! Du coup ca se comprend mieux!·le 26 juin 19:30
JeanLW:Trop fort Mic 👍👍😎🥂·le 26 juin 19:33
0

il y avait une question à propos du comportement à avoir une fois à l'eau.
Le marin breton a édité il y quelques années un DVD "Attention Hypothermie"

dans le résumé sur la pochette :
rester groupé pour s'encourager et être vu
Eviter de nager pour ne pas se refroidir
adopter la position du foetus ou la position en grappe (à plusieurs)
se protéger les yeux etc ...


Hubert, de Cherbourg:Mais il y a une cinquantaine d'années on préconisait de pédaler dans l'eau. Il s'est avéré que cela utilisait beaucoup de calories et donc accélère à terme le refroidissement.·le 26 juin 19:31
26 juin 2020
7

On me demandait de dire comment j'ai vecu ce sejour prolongé dans l'eau. L'eau froide ne m'a pas gêné car je fait partie des fêlės qui se baignent toite l'année dans un lac a 900m d'altitude. Pas longtemps c'est vrai mais jusqu'à 0°. L'entrainement peut aider, j'avais sous pull , polaire et anorak. Par contre la durée devient penible et la question de savoir si l'alarme a été déclenchée se pose.
On voyait au debut le bib et les 2 nageurs etaient a qq metres. Par contre les 2 qui avaient peniblement pu monter dans le bib (apres 1/2h d'essais) ne nous voyaient pas et nous ont cru disparus.


libenter:Moche.Une question me tarabuste depuis le début du fil : vous ne pouviez pas rentrer à Concarneau (il y a pourtant de sacrées bêtes par moment ) ni chez les Bigoudens.Ok mais vous étiez devant Port Laf'C'était pour repartir plus vite au matin?·le 26 juin 19:29
3

il y a eu dans ce fil un point assez flou quant à la connaissance du fonctionnement des balises (qui à certains moments ont été appelées à tort balise GPS)

il faut savoir que ces balises fonctionnent sur le réseau de satellites du système COSPAS-SARSAT qui est différent du système gps.

il existe deux types de balises pour le domaine maritime

  1. les epirb permettant :

    • une identification immédiate (MMSI)
    • un calcul de la position par effet Dopler (nécessite un délai d'une heure au moins)
  2. les GPIRB équipées d'un système de positionnement automatique tel que le gps permettant :

    • une identification immédiate (MMSI)
    • un calcul de la position par effet Dopler
    • une transmission de la position calculée par le gps de la balise ce qui ne demande que quelques minutes

il existe des balises personnelles PLB avec ou sans MMSI avec des contraintes techniques plus réduites (durée d'émission 24 h contre 48 h )

Les balises AIS et autres dispositifs de repérage d'homme à la mer ne doivent pas être confondus avec les EPIRB/GPIRB : portée limitée à quelques milles et pas d'inscription MMSI

il me paraît évident que la GPIRB doit être préférée à l'EPIRB

source :

ANFR

d'autres informations très instructives sont disponibles sur ces sites.


26 juin 2020
1

Ce n'est pas moi qui ai acheté la balise mais le texte du vendeur est celui la: Description

Balise de détresse EPIRB avec GPS. Batterie remplaçable par l'utilisateur tous les 10 ans La GlobalFix V4 est la nouvelle Balise de détresse EPIRB manuelle avec GPS de ACR. La balise de détresse GlobalFix V4 est munie d'un GPS interne relaie rapidement et avec précision votre position à un réseau mondial de satellites de recherche et de sauvetage, réduisant ainsi le temps de recherche et augmentant donc vos chances de survie. La GlobalFix V4 diffuse un signal de détresse enregistré unique qui indique non seulement aux sauveteurs votre localisation, mais également votre identité. Le GPS interne s'allume automatiquement et obtient votre position à l'activation puis envoie un signal puissant de 406 MHz pour relayer votre appel de détresse aux satellites en orbite. Alors que les sauveteurs et les secouristes locaux sont déployés, un signal de ralliement séparé (121.5 MHz - homing) et une lumière stroboscopique LED intégrée les guident vers votre position exacte. Effectuer un test fonctionnel interne de votre balise GlobalFix V4, niveau batterie et de la transmission à 406 MHz vous assurera que votre EPIRB fonctionnera au moment où vous en avez le plus besoin. Le mode de test d'acquisition GPS intégré vous permet de tester le récepteur GPS interne pour s'assurer qu'il fonctionne correctement. Profitez de la même technologie de sauvetage testée et utilisée sur le terrain par l'armée américaine, les garde-côtes, les forces spéciales de l'OTAN et les explorateurs de l'Arctique.
Mensonger ??


ric56:Non, mais les tests sont à effectuer à certaines heures précises.·le 26 juin 20:40
Hubert, de Cherbourg:Les services qui gèrent vont vérifier que ce n'est pas une fausse alerte en téléphonant aux numéros figurant dans le dossier MMSI auprès de l'agence nationale des fréquences.Si il n'y a pas eu de MMSI enregistré dans la balise le délai va être plus long ...·le 26 juin 20:46
Hubert, de Cherbourg:"Le test devrait être fait pendant les premières 5 minutes de l’heure, pour minimaliser le dérangement sur le canal de détresse."·le 26 juin 20:52
Micmarin:Mensonger, je ne pense pas, mais à coups sur qui ne détaille pas des points important et préfère rester vague."relaie rapidement": combien de temps?" réduisant ainsi le temps de recherche": OK, si c'est réduit de 90 à 30 minutes, ils ne mentent pas, mais...Je pense que ce sont des balises utiles pour le large, quand les autres moyens de communication sont hors portée. Le système satellitaire créant un certain temps de réponse, en côtier, j'utiliserais dans l'ordre, VHF, téléphone puis balise. ·le 26 juin 20:53
Hubert, de Cherbourg:Sur le site du ministère et celui de l'ange il est précisé que la position est acquise en quelques minutes pour les GPIRB (en fait le temps que le gps de ma balise se cale)Il est certain que proche des côtes le bouton rouge des VHF ASN est plus approprié que la balise, évitant le détour de l'info par Gris nez·le 26 juin 21:05
26 juin 2020
4

Bonsoir
Maintenant vous allez arreter vos conneries , je commence à en avoir marre .. si demain je vois encore une de vos saloperie sur le forum je porte plainte meme si vous vous con comme il est il ne le fera pas. Vous verrez bien .il y à quelques gens sympas sur forum surement des vrais voileux .a toutes ces personnes je dis merci. Je souhaite à personne ce qui nous aient arrive. C'est très dur 15 jours après j'en reve encore. Je suis un ancien marin pro je pense en avoir vu pas mal. Mais couler à 200 m des Cotes jamais. J'ai 64 ans et j'ai honte de ce qui nous ais arrive.
Et quand je lis des gens comme viking35 et toute sa clique ca me met en rogne.
Lucien 85
.


ric56:Il y en a un qui persiste bien que le sujet soit fermé, étonnant, non!! comment est ce possible???·le 27 juin 08:35
26 juin 2020
1

Enfin à l'ancre!


roc:Oui.Et je me permettrai un commentaire de très mauvais goût : ce fil est un naufrage complet.Compassion pour Lucien, Jean et les deux autres.·le 26 juin 23:56
lucien85:Merci à vous tous pour votre soutien Lucien 85·le 27 juin 19:15
27 juin 2020
-5

LA DIX NEUVIEME RAISON pour laquelle un navigateur expérimenté n'aurait pas coulé:

19 Ne jamais mouiller au vent d'un cote lorsque du vent est annoncé.

et n'oublions pas celui de Calypso : "Lorsque l'on annonce du mauvais temps on s'allonge en enlevant uniquement ses chaussures"

"Celui qui ne cherche pas à comprendre ce qui vient de se passer et donc ce qui va se passer par la suite n'a pas grand chose à faire sur l'eau." SENETOSA


27 juin 2020
-5

Dans ce fil, d'après la cartographie THEORIQUE , on apprend:
- Qu'un voilier de 15 m se dégage seul d'une côte rocheuse basse alors que le vent fort souffle vers la côte.

  • Qu'un canot de survie dérive en 1 h 20 de 1/2 mille vers le sud jusqu'à Bot Conan., vent de travers avec un vent de 30 /40 noeuds .

  • Qu'une balise de détresse n'est pas la meilleure solution en navigation côtière.

-Qu'il a fallu beaucoup de chance et surement une excellente condition physique pour que seulement deux des naufragés arrivent à remonter sur le canot de survie.

-Que la position où le voilier a coulé n'est pas celle indiquée sur marine trafic...

Que ce fil a été pollué par seulement six intervenants.


SailCamille:Effectivement la cartographie donnée par Wikijean est approximative, en réalité le bateau était coulé sur la basse Leskeraro. La position exacte est donnée par l'Avurnav. (et en début de ce fil).D'après ce que j'ai compris Bot Conan c'est là où ils ont touché les rochers, pas là où le radeau a été récupéré. On n'a pas d'info sur ce dernier point.·le 27 juin 19:48
viking35:Le canot de survie a été retrouvé à 300 m de la crique de Bot Conan, . ·le 27 juin 20:55
SailCamille:Source?Du coup ça devient cohérent vu la position réelle du navire. Ils auraient dérivé vers l'ouest nord ouest, si le vent était sud est c'est ok.·le 27 juin 21:22
viking35:Je ne le pense pas. Le vent était sud-est de 30 à 40 noeuds. Depuis l'emplacement 3 indiqué, il aurait dérivé à 180 ° soit vers le Nord-ouest.Par ailleurs on m'a indiqué que le canot dérivait "VERS la plage de Bot Conan". De plus, j'ignore à quelle vitesse un canot dérive mais surement à plus de 2 noeuds.Dernier point, le voilier n'a pas coulé 10 mn après le déclenchement de l'alerte mais environ 1 h après puisqu'il a été observé en visuel par les sémaphoristes.·le 28 juin 07:32
27 juin 2020
-9

Cet accident s'ajoutera à la longue d'accidents stupides:

Quelques EXEMPLES :

4 octobre 2015 : Abandon - 2 rescapés - golfe de Gascogne - vent force 7 - Mer 5 - voilier Karaté " Token Clash " 10 m - Sauvetage par hélicoptère - (Pas d’usage du canot de survie)
Deux artistes qui s'enorgueillaient de ne pas savoir naviguer et partait vers l'Antartique en prévoyant de suivre les pirogues le long de l'Afrique . C'était une "performance" sponsorisée par la DRAC !

Idylle 11.50 m: Un couple sans expérience autre que Ouistreham/Le Havre qui appelle les secours puis talonne lors d'une "tempête" ( en réalité force 5 ) lors de leur première nuit en mer. Ils partaient compter les oiseaux en Artique puis en Antartique...
Quelques EXEMPLES de voiliers abandonnés prématurément :

Folie Douce : « Par trois fois, le voilier s’est couché sur l’eau puis s’est redressé. Je me suis vue morte. Le couple de navigateurs décide alors d’abandonner le Seychelles III en préparant le radeau de survie. Arraché par une lame…ils sont contraints de rester à bord et sont retrouvés sains et saufs »

Kelt 7.6 m : « 1h du matin : Par calme plat, une très faible houle et une excellente visibilité, talonnage d’un Kelt 7.6 m sur le banc de la Gamelle à 1 mille d’Audierne.

L’équipage envoie une fusée mais celle-ci, mal orientée, part vers l’intérieur sur un matelas du carré.
Craignant l’incendie, l’équipage s’affole et gonfle le canot de survie.
. La SNSM retrouve le canot à 200 m du voilier.

TOBAGO : « Je retiens le BIB par son amarre mais le Cata plonge déjà par l’arrière, le panneau solaire, sur son portique, affleure l’eau à chaque ressac et son cadre vient crever le BIB. »

Les anciens de H&O se souviennent d' autres cas d'abandons au profit de la survie dont plusieurs sont mortels.

Lagoon Dans du gros temps, le propriétaire, seul capable de barrer a fait face à la lame au moteur jusqu'à ce qu'il soit épuisé et lance un mayday.

X 412: En solitaire dans 50 nds de vent. A cassé sa bôme et demandé un mayday alors qu'il souhaitait seulement une assistance.


27 juin 2020
3

Et quand tu dors tu continues à écrire ?
Incroyable cette hargne...de vouloir répondre sans fin et de vouloir avoir toujours raison ça en devient maladif...
Je n'ai jamais vu ça...??
Pour Ric56 le fil n'est pas fermé mais à l'ancre...
Je pense que même dans sa tombe Vikong continuera de publier sur ce fil...
Une bouteille de pastis cul sec,un bon bol d'antidépresseurs avec et ça le calmerait peut être ?


ric56:merci pour cette précision, je suis béotien dans ce domaine, il avance toujours, à l'ancre, il devrait nous expliquer comment ne pas déraper .·le 27 juin 13:44
27 juin 2020
8

Oui, et surtout qu'il ne répond jamais aux questions qu'on lui pose en plus !!!
"le bateau n'était pas loué". En est-il sûr ?
"on retrouve à chaque fois les gens sur les bateaux lorsque les radeaux se sont barrés". Et quand on retrouve rien du tout, on invente une histoire ?
"seule la combinaison les a sauvés d'un drame". ça tombe bien, personne n'en avait...
"il faut pédaler dans l'eau pour survivre". Faux, archi-faux : les gens, ne faites surtout pas ça !!! Position H.E.L.P. !!!

Et enfin, "il n'y a que 2 bateaux de série qui ont coulé depuis 10 ans dans les eaux françaises". En cherchant un tout petit peu, on en trouve déjà 4 de grande série sur 2017/2018...

Et il nous ressort une liste d'accidents sans rapport ni avec son propos, ni avec ce naufrage (par exemple : "X 412: En solitaire dans 50 nds de vent. A cassé sa bôme et demandé un mayday alors qu'il souhaitait seulement une assistance." Et alors ???).

Quant à son avant-dernier message ici, ce ne sont encore que des affirmations sans justifications...

La vieillesse est un naufrage. Pas pour tous, mais là, on en a quand même un bon exemple !


27 juin 2020
5

Vicking est un incroyable concentré de dédain, d'arrogance et de condescendance.
Je ne comprends pas ce qu'attend la modération pour le remettre en place, sachant qu'il oeuvre depuis longtemps, et que c'est la même rengaine à chaque incident de mer ou dieu le père vient dispenser le savoir absolu et juger les autres.

A part flatter son égo à se prendre pour le sherlock holmes de la mer, je ne vois pas beaucoup d’intérêt à cette interminable discussion digne du nouveau détective plus que de la rigueur scientifique dont il est dépourvu. J'ai compris depuis longtemps qu'il ne servait à rien d'essayer de discuter avec lui puisqu'il ne répond pas quand on le contrarie dans sa logique et qu'on lui met le nez devant ses contradictions. Typique de la personne très ouverte et très scientifique, façon Trump. Rien de plus qu'un troll médiocre intellectuellement et humainement.

Blabla dans l'air du temps ou certains sont persuadés de tout savoir mieux que tout le monde derrière leur ordi, porter des jugements sans rien connaitre et tirer des conclusions de peu de faits. Vive internet.


27 juin 2020
1

Une cause qui n'a pas encore été envisagée :
www.hisse-et-oh.com[...]reilles


27 juin 2020
5

J'aurais du faire comme Viking : naviguer durant 48 ans sur le BDA .

Au lieu de ça, j'ai loué des tas de bateaux, j'ai fini par en acheter un.

Pourquoi j'aurais du ?
parce que, de fait nommé capitaine, j'en ai fait des erreurs de décisions que jamais j'aurais faites si je m'étais contenté d'observer et lister celle des autres ! assis dans mon fauteuil, j'en ai froid dans le dos, et je ne doute pas que je serais collé au pilori si j'en causais ici.

Pour revenir à ce malheureux accident, je relève essentiellement UNE erreur qui nous guette tous (enfin ceux qui sont capitaines de navires, mais jamais ceux qui naviguent sur le BDA...) : l'erreur qui consiste à sous-estimer le mauvais temps qui arrive, et à sur-estimer la qualité de l'abri que l'on choisi.
Le reste, dont finalement on ne sait rien ou si peu, est essentiellement l'application de la loi de Murphy, dont celui qui navigue sur le BDA ne subit jamais la responsabilité.


27 juin 2020
1

c'est assez énervant qu'une certaine personne refasse des réponses, mais les mêmes, en arrière, il faut chercher les nouvelles interventions avant l'ancre, ou il insiste sur la dérive, mais il n'a pas répondu aux courants que j'avais indiqués.


viking35:Les courants en baie de la Forêt ! C'est risible tellement ils sont faibles. Il y e a un peu du coté des Moutons mais pas plus d'un noeud. ·le 27 juin 15:40
ric56:Les moutons sont en pleine mer, c'est vraiment une bonne référence, bonne argumentation!!, merci de rire.·le 27 juin 16:53
viking35:En pleine mer ! A quelques milles de Beg Meil, je n'ai vraiment pas la même notion du large que toi. C'est bien simple, en Bretagne Sud, je considère les courants comme négligeables. Cela ne nous a pas empêché de gagner la grande course du Tourduf qui arrivait à Linuen , il y a 2/3 ans.·le 27 juin 17:05
ric56:Chapeau, : en Bretagne Sud, je considère les courants comme négligeables, c'est grandiose, y en a qui vont bien se marrer, et en plus tu parle d'une dérive incompréhanssible, cherchez la dichotomie.·le 27 juin 17:15
27 juin 2020
1

on peut ne pas apprécier l'emballage, mais le contenu de Viking35 est argumenté.

J'ai du mal à comprendre pourquoi vous vous acharnez sur ce post puisqu'il semble qu'il souhaite réunir les infos concernant ce qu'il s'est passé coûte que coûte...

Etre têtu n'est pas un défaut rédhibitoire, mais ce qui est drôle c'est qu'il me semble que plus vous sur-réagissez plus il en remet une couche.
J'avoue que c'est malicieux, mais dans mon fauteuil c'est assez cocasse!!
Bientôt une 20eme raison?

Par contre, on ne peut pas dire non plus que la généralité des auteurs de ce post aient eu une réelle empathie pour ceux qui étaient à bord, c'est cruel et je pense que ça doit marquer son homme profondément et durablement.Même si je n'approuve pas les insultes de Lucien, je pense comprendre, j'ai une pensée sincère pour lui ainsi que les trois autres, même si il'y a eu erreur, ils l'ont payé bien lourdement. J'espère juste que vous quatre parviendrez à surmonter cette histoire rapidement. Il n'y a pas eu de victime et ça reste le principal, le reste n'est qu'anecdotique. Prenez soin de vous Messieurs!

S.


viking35:Quand aux insultes de Lucien, sauf s'il my autorise, je ne publierais pas ce qu'il abreuve en MP . Y compris des menaces! Un bel exemple de marin professionnel! ·le 27 juin 15:42
Steph83:Dur de savoir comment on réagirait après une vraie grosse galère qui a failli coûter la vie de tes potes! Quelle que soit la raison, c'est toi le responsable et en plus tu perds ton bateau..... Faut lâcher le morceau, ça ne sert plus à rien, il n'y aura pas de retour d’expérience. Au plaisir de te lire, S.·le 27 juin 16:00
matelot@17523:+1000 avec ce nouveau post de Steph!·le 27 juin 17:52
27 juin 2020
-1

Steph a tout compris.
"plus vous sur-réagissez plus il en remet une couche."

"Bientôt une 20eme raison?" En cherchant un peu, je vais trouver...


27 juin 202027 juin 2020
0

Pour moi, la seule question est : qu'est-ce qui a lâché, le mouillage (corps mort) ou l'amarre?
Tout le reste n'est que blabla inutile.


viking35:C'est l'amarrage. ·le 27 juin 18:31
Papy-Zoom:Merci pour cette information.·le 27 juin 18:51
SailCamille:Source?Aucun des protagoniste ne l'a précisé.·le 27 juin 19:39
27 juin 2020
2

Le but d'un fil comme celui-ci est d'améliorer nos pratiques.
Sur le point du corps mort, deux risques possibles ont été mis en lumière :
le corps mort qui lâche ou l'amarre. Ce qui veut dire que même avec une très bonne amarre, avec ou sans tour mort, si l'on n'est pas sur du corps mort c'est une fausse sécurité. (le maillon faible). Comme je l'ai indiqué dans l'un des 500 posts précédents, j'ai vu de mes yeux.
Pour ma part j'en retiens que corps mort inconnu = pause déjeuner uniquement.
Il vaut donc mieux une bonne ancre avec ce qu'il faut en longueur de ligne de mouillage pour passer la nuit. (voir tous les fils H&O pour savoir quelle ancre, chaîne, câblot).
d'ailleurs corps mort inconnu = propriétaire qui peut revenir pour s'y attacher.


28 juin 2020
0

Tiens lulu est revenu !
plus de 600 post pour une bande de pieds nickelés les! bravo!


29 juin 2020
1

Bonjour,
je n'ai pas lu les derniers messages, car je n'ai plus de Doliprane...

J'étais ce week-end dans port breton et je suis tombé nez-à-nez avec l'Akino Kaori sur un terre-plein.
La coque a subi de très gros dégâts sur tribord, à l'étrave et au maitre-bau. (un coup d'ébavurage à la meuleuse avait déjà du être passé, donc agrandir un peu)
*à l'étrave, un trou ovale de 30-50 cm de diamètre, et d'autres plus petits. Déjà, ça doit faire une belle entrée d'eau.
*Au maitre bau, la coque est complètement arrachée sur près d'un mètre, on voit les structures et emménagements derrière.
Le safran est également complètement délaminé, et la quille abimée.

Après avoir vu celà, je relativise tout à fait toutes les théories et procédures sur ce qu'il fallait faire dans ce cas, car j'imagine que l'eau est rentrée très, très vite au vu de la taille des trous.

NB : Je ne poste pas les photos, selon le souhait des équipiers du bateau aux quels j'ai demandé, et je comprends leur réponse.


29 juin 2020
0

bonsoir
c 'est terrible les réseaux sociaux .par quel miracle vous avez demandé aux équipiers si vous pouviez diffuser les photos,
je ne m'en souvient pas .en plus jetai a port la foret ce wek end et je n'ai vu personne ?
lucien85


29 juin 2020
0

poser vous la question ; comment l’espèce de meulage sur le long de la coque a ete fait? un ebavurage a la disqueuse magnifique . il vous ai pas venue a l'idée qu'en fait quand le bateau a coulé il s'est posé sur des roches et avec les courant et la houle le bateau bougé ce qui a induit un ragage contre ces rochés et a usée la coque comme avec une meuleuse.en fait on voit bien qu'a part le gros trou avant et celui du milieu et encore ca reste a prouvé les reste est du au ragage.


yannbis:Bonjour Lucien, j'ai vu le bateau à la tombée de la nuit, et mon interprétation du coup de meuleuse, qui n'était qu'une supposition, est peut être erronée. Merci des précisions apportées.Je vous confirme avoir demandé (par un "miracle" somme toute assez simple via ce forum) à un membre de l'équipage du bateau et respecté son souhait de ne pas publier les photos.Je ne pense pas qu'il y ait matière à polémiquer, ni à être agressif inutilement, d'autant qu'il me semble avoir été respectueux envers vous et l'équipage sur ce fil.·le 30 juin 12:07
30 juin 2020
0

Il me revient d'un coup en mémoire le naufrage fameux du Reder Mor, un First 51, sur Groix dont on a beaucoup parlé ici.
C'est bien un voilier de croisière de grande série échoué et coulé sur les côtes françaises, non ? Et bien documenté.

Et un de plus pour les stats ! ça en fait donc 5 avérés en 3 ans et non 2 sur 10 ans.


30 juin 2020
0

Scotland: Un peu de rigueur voyons.
C'est bien tenté mais tu as encore tout faux. Reder Mor coulé, c'est nouveau.


30 juin 2020
0

EH oui, les "fameux" critères ont là Scotland, ils sont toujours flous et mouvants, mais ils sont là!
hisse-et-oh.com/tavern/un-aikido-en-solitaire-coule-en-manche#5db852fe39819f5e986a26b6


30 juin 2020
0

Apparemment le "canard est toujours vivant".....


Hubert, de Cherbourg:"Apparemment le "canard est toujours vivant"....."Sketche de Robert Lamoureux d'il y a combien d'années ? 50 ? 60 ? Qui connaît encore ?·le 30 juin 16:49
Lorem Ipsum:Oui. J'étais petit, hein^^!·le 30 juin 16:54

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (50)

L'eau de l'Aude là

mars 2021