[naufrage de Porticcio] au sujet du témoignage

comme le sujet est en mode debat et que j'ai attient mon quota je ne puis repondre .
J'ai écrit qu'ils auraient pu lancer un mayday ..on me dit que vu la situation ce n'était pas ce qu'il aurait fallu faire ...
il y a eu hélas deux morts et une miraculée quand donc doit-on lancer un Mayday Mayday alors ????

L'équipage
29 sept. 2020
29 sept. 202029 sept. 2020
0

"Le capitaine d'un navire peut faire usage des signaux d'alarme ou de détresse (trois répétitions du mot MAYDAY en radiotéléphonie) seulement dans le cas suivant : pour signaler que le navire et le personnel sont sous la menace d'un danger grave et imminent".
Ne pas avoir de place dans un port n'est pas "un danger grave et imminent", même si la météo n'est pas bonne.


29 sept. 2020
0

Lorsque la sécurité d'un navire ou de son équipage est menacée, sans que ce soit grave et imminent, le pan-pan est plus adapté.


29 sept. 2020
27

arrêtez avec vos pinaillages de procédure; si tu appelles, à la VHF, "allo, le CROSS, je suis dans la merde noire" le CROSS te répond aussitôt


29 sept. 2020
1

Je suis d'accord avec Laurent. Un simple appel destiné au cross sera de toute façon pris en compte.


29 sept. 2020
0

La différence entre un Mayday et un pan pan, c'est qu'avec un Mayday, les sauveteurs peuvent hélitreuiller de force les appelants. Cela s'est déjà produit.


29 sept. 2020
0

Quand on lance un Mayday, on met en action toute la chaine des secours, ce qui veut dire que cela va tellement mal qu'on est au final prêt à abandonner, soit de soi-même, soit sur ordre, le bateau pour être récupéré par des sauveteurs.


29 sept. 202029 sept. 2020
3

je ne sais mais vu la suite des evenements je pense que l'équipage était en danger grave et imminent ou alors!!!
enfin bref la solution aurait été sans doute d'appeler le Cross et d'expliqué et vu la meteo annoncée il aurait a coup sur fait ouvrir le port


juliusse:L'équipage n'était pas en danger grave au moment de l'appel aux ports. Mais en effet un appel au cross aurait été efficace. Même simplement le fait de dire que l'on appelle au maître de port.·le 29 sept. 2020 10:34
29 sept. 2020
0

Non, au moment où ils se sont fait refuser l'entrée au port, le danger n'était pas grave et imminent, ils n'étaient même pas en "pan pan". Plus tard dans la nuit, oui, mais là c'était trop tard, hélas.
Le mayday comme il a été dit plus bas, c'est vraiment une demande d'assistance en urgence (même si je me suis fait entendre un mayday relay du CROSS pour une demande de remorquage pour cause de panne moteur pour entrer dans un port alors que j'étais au mouillage devant, et que si j'en avais eu j'aurais pu entrer à la rame... mais bon).

Comme dit plus haut (ou comme je l'ai dit dans l'autre fil), dans le cas présent, le simple fait d'annoncer sur le canal 16 la situation dans laquelle tu te trouve (à l'évidence en danger dans quelques heures) doit faire bouger les choses, et le CROSS est à l'écoute.


29 sept. 2020
0

Effectivement la logique était d'appeler le CROSS et d'exposer la situation, un chef de port ayant la responsabilité de son port mais pas celle du sauvetage en mer (ce qui ne le dispense pas, comme citoyen de prévenir au besoin les secours). Au moment du refus du port le bateau n'était pas en danger imminent puisqu'il n'a pas envoyé de message d'alerte ou de détresse sur le 16 et a continué sa route pour aller mouiller dans un endroit reconnu inadapté, plutôt que de resté éloigné de la côte tant qu'il n'avait pas trouvé une solution sécurisante. Règlementairement le skipper est responsable de sa route, de la préparation et de la gestion de son voyage.
Je me souviens d'un long échange sur le 16 entre le Cross Corse et un skipper très fatigué en approche de la Corse, dans la tourmente. Le skipper mentalement cherchait qu'on l'aide mais à aucun moment n'a lancé un PAN PAN ou un MAYDAY et donc à aucun moment le Cross ne lui a suggéré ou proposé une solution. Il l'a simplement écouté et cela a suffit pour que le skipper reprenne enfin conscience que c'était à lui de mener son bateau.
En aviation, Notre ancien champion du monde de voltige et pilote de chasse, accompagné de son épouse pilote, s'est mis volontairement dans une situation ingérable seul. En relation avec le contrôle de Montpellier, à aucun moment il n'a décrit son problème ni demandé un repositionnement radar ni lancé un appel de détresse et le contrôleur, s'en est donc tenu à la procédure règlementaire de suivi d'un vol comme un autre. Il s'est tué avec son épouse et ses deux enfants en voulant soudain faire une folle percée pour retrouver la vue du sol alors qu'il n'était absolument pas à l'endroit ou il pensait être.

Un chef de bord DOIT assumer correctement ses importantes responsabilités.


SENETOSA:"un endroit reconnu inadapté" je pense qu'ils y étaient partiellement protégés. je ne l'auraient pas choisi parce que sur bouée et avec sous le vent un plateau rocheux. en cas de rupture ça devient très chaud. une longue ligne de mouillage dans le fond de la baie d'ajaccio, un peu de moteur pour soulager si nécessaire et la possibilité de réagir si ça chasse le vent t'entrainant alors vers le large, pas sur les cailloux. ·le 29 sept. 2020 11:20
Lorem Ipsum:Tu parles de notre "petit Renaud"...Ca fait pile 10 ans.Il y a des situations, il faut tout faire pour ne pas s'y retrouver...·le 03 oct. 2020 00:24
29 sept. 2020
3

vous jugez comme ci la situation était inéluctable et qu'un éventuel refus à condamné l'équipage.
l'entrée du port vous sera toujours ouverte, malgrè un refus
d'autres mouillages étaient possible, lecture de carte
au pire laisser son bateau, seul, au mouillage et se mettre à l'abri
nous pouvons tous avoir à faire ces choix souvent dans des conditions difficiles(fatigue, stress,avis des tiers), c'est à mon avis, la seule leçon à tirer de ce drame en souhaitant qu'il puisse en éviter d'autres...


29 sept. 202029 sept. 2020
0

Mon centime.
j'imagine qu'il y aura enquête.
La rescapée signale qu'elle a appelé les ports.
Les ports affirment le contraire.
J'imagine que les appels au port ont été fait par téléphone (conjecture).
Avec cette hypothèse, la simple consultation des fadettes de téléphone permettra de savoir si les ports ont été trop rigoureux, ou pas.

Avec la VHF les appels sur le 16 sont bien sûr entendus par les cross. Par contre sans doute pas le dégagement sur une autre fréquence.


iclo420:D'après la presse, les ports sont entre temps revenus sur leurs déclarations et auraient reconnu avoir refusé de fournir une place de port. Cet élement est certes problématique et condamnable mais ce n'est qu'un maillon dans la chaine d'événements ayant conduit à ce drame.Les responsables des ports ont peut-être / probablement des tords mais ils sont loins d'être les seuls responsables dans la survenance de ce drame et dans ses funestes conséquences.·le 29 sept. 2020 11:46
29 sept. 202029 sept. 2020
0

Je ne suis pas surpris du tout : c'est le souvenir que je garde des ports corses.
Mais cela est arrivé aussi en Bretagne, il n'y a pas si longtemps.

Il y a confusion entre "demande d'une place dans le port", et mise à l'abri.
Quand on demande à la VHF, le gestionnaire du parking à bateaux peut répondre qu'il n'y a pas de place (ce qui peut administrativement être vrai), mais il ne peut pas interdire d'entrer se mettre à l'abri, sauf si le port est fermé (en présentant les signaux ad hoc). Et quand on est dedans, il ne peut plus rien faire.

L'abri m'a été "refusé" il y a longtemps, à Propriano, alors qu'il y avait BMS en cours.
Mais un "refus" par les fonctionnaires du parking portuaire n'a strictement aucune existence légale : tant que le port n'est pas "fermé" (ne présentent pas les signaux ad hoc), on peut s'y mettre à l'abri.
C'est ce que j'avais fait à l'époque, en me mettant en longside à la digue. Un autre est venu se mettre à couple avec moi. Personne n'a rien dit, mais on nous a fait payer comme si on avait eu une place : on est gestionnaire corse ou on ne l'est pas !
Il y avait de quoi mettre à l'abri bien d'autres bateaux, mais les gestionnaires Corses du parking à bateaux continuaient de refuser à la VHF.

La solution est donc de NE PAS demander au port, quand il y a urgence ou danger.
On entre dans le port, et on se trouve une place avec l'aide du port... ou sans.
Et on refuse ensuite de sortir si le danger est dehors (d'ailleurs, le moteur ne démarre plus...)


Now:J'ai exactement l'expérience inverse à Propriano ou le maitre de port c'est coupé en 4 pour me trouver une place dans port bondé pour ne pas que je reparte face au coup de vent pourtant bien moins dangereux que celui dont il est question pour ce drame. Les généralités ne sont jamais bonnes , tu aurais pu éviter tes généralités qui n'apportent rien. Pour le reste c'est assez juste.·le 29 sept. 2020 12:12
faby9:Je ne vois pas où je généralise : je rapporte mon expérience, en la situant dans le temps....·le 29 sept. 2020 12:16
outremer:La Corse ce n'est pas le Continent, tout voileux devrait le savoir en y allant. Dans mon cas à Propriano il n'y avait plus de place quand on s'était adressé au chef mais en fait plusieurs disponibles quand on s'est ensuite adressé directement au placier qui faisait en fait le travail !·le 29 sept. 2020 21:34
Keincalet1:Faby 9 a raison de distinguer port abri et parking à bateau. En cas de problème ou de danger prévisible. BMW par ex tu rentres tu te mets en sécurité et tu discute ou pas·le 02 oct. 2020 20:32
Keincalet1:Bms pas BMW ! !!·le 02 oct. 2020 20:32
29 sept. 2020
0

Pour avoir une place dans les ports Corses...il faut leur parler en Corse 👍


29 sept. 2020
3

Ce n'est pas facile quand le vent et les vagues sont fortes plus la fatigue de prendre des décisions, bonnes ou mauvaises.

Pour les signaux de ports, ils sont tous lumineux pour entrer ou sortir.

Interdit d'entrer pour une raison grave c'est 3 feux rouges clignotants qui indiquent que le port est fermé
Passage interdit c'est 3 feux rouges simplement

Il n'y a pas beaucoup de port de plaisance qui possèdent ces feux.
Dans chaque grand port de commerce: Dunkerque, Le Havre, Cherbourg etc ...ils sont parfaitement visibles.


Keincalet1:Un port si il est " fermé" l est pour tout le monde car d acces dangeureux par ex et non parce qu il est considéré comme complet·le 02 oct. 2020 20:35
29 sept. 2020
0

Je resitue ici le témoignage du matelot dans l'autre fil :

" il y a quelques années à la suite d' BMS on décide de s'abriter à Calvi
on appelle le port qui nous dit de nous mettre sur les corps morts
on se présente devant les bouées et là un gars sur un zodiac nous interdit l'amarrage au prétexte que le bateau est trop lourd
on décide donc de se mettre au port, on s'amarre au quai d’accueil nous sommes deux bateaux sur ce quai
arrivent deux jeunes femmes qui nous demandent de partir, on leur explique la situation rien ni fait elles appellent "le chef" ce dernier nous demande de partir devant notre refus il défait nos amarres et les jette à l'eau et nous envoi faire des ronds dans l'eau pendant une heure
il finit par nous caser sur un ponton entre deux bateaux le quai d'accueil est resté vide le deuxième bateau s'est fait éjecter comme nous
on peut donc se faire refuser même physiquement une place dans un port en Corse heureusement pour nous sans conséquence"


Alexgruissan:S'il jette mes amarres à l'eau, je lui réserve le même sort que celles-ci ! ·le 29 sept. 2020 16:25
matelot@53588:c'était mon intention mais mes copains ont préféré m'envoyer à l'avant pour ne pas envenimer la situationdepuis j'évite systématiquement Calvi ·le 29 sept. 2020 17:38
faby9:Pour apprécier l'accueil corse, il suffit de pousser un peu plus loin, en Sardaigne (ouest). ·le 29 sept. 2020 18:20
Keincalet1:Évitons la corse l été, ..·le 02 oct. 2020 20:37
29 sept. 2020
2

a vouloir toujours trouver un bouc émissaire, pour se dédouaner de ses propres responsabilités, on va un jour se retrouver à ne plus pouvoir naviguer au dessus de 15nds de vent, plus la nuit, plus en solitaire, plus au large, plus du tout d'ailleurs ça serait la solution!


Keincalet1:Un peu de respect pour les victimes. Vouloir se mettre à l abri n est pas fuir ses responsabilités. ·le 02 oct. 2020 20:38
loupeis:Dans ces cas là c'est chacun sa merde. Tu t'abrites, et après tu discutes. Corse ou pas. D'ailleurs un cas de refus de port en Atlantique avait été évoqué ici cet été je crois. J'aimerais bien bien voir ça.. C'est fort triste. Si avéré j'espère que ces petits chéfaillons vont prendre cher. ·le 02 oct. 2020 21:45
loupeis:Il faut imaginer la portée de ce refus avant d'avoir à en assumer les conséquences puisqu'on à eu le courage d'en être en responsable, assis bien au chaud dans son bureau. Deux ports plein à AJ fin sept, mon C.. C'est dégueulasse si avéré. D'autres abris auraient été largement préférables à adopter, mais on ne refait hélas pas l'histoire. ·le 02 oct. 2020 21:55
loupeis:Senetosa je n'ai pas trop compris cette explication de bouc émissaire, comme si cela était une excuse. ·le 02 oct. 2020 22:49
loupeis:Dans l'avant dernier poste, une rectification, du ' Corse ou pas' , réctifié, par les Corses aux responsabilités. ·le 02 oct. 2020 23:01
Kobaia:@ senetosaSi je comprends ton raisonnement, les responsables qui ont refusé l'abri au bateau sont des boucs emissaires, auxquels il ne faut pas chercher de poux dans la tête, même si leur faute (doublée d'un mensonge) était patente.Cela afin d'eviter des restrictions ou interdictions ulterieures ?Drôle de raisonnement... ·le 07 oct. 2020 16:30
SENETOSA:Kobaia , je vais essayer d'etre plus clair.il va y avoir une enquête judiciaire et je ne vois pas l’interet sur un forum voile de nous immiscer ni de la conduire et encore moins de prononcer un verdict.Il va aussi y avoir une enquete du BEA mer et c’est plutôt celle là, je trouve, qui doit nous intéresser.Le rapport du BEA " comporte des enseignements et des recommandations destinées à améliorer la sécurité pour éviter la répétition des accidents analysés "qu'est ce qu'on risque d'y trouver et qui peut nous servir;-refus d’obtempérer devant les réponses des ports -choix du mouillage et liste des différents mouillages qui auraient été préférables-est ce le corps mort de la bouée qui a lâché ou l’amarrage à celle-ci ?-veille avec moteur en marche si risque de rupture de mouillage- route préparée ou pas si l’amarrage à la bouée lâchait ?-sécurité à poste au cas ou ?Etc…Bouc émissaire ; Personne à qui l'on attribue injustement la responsabilité de tous les torts, toutes les fautes.·le 07 oct. 2020 17:17
ric56:@ senetosa, Qu'il y ait eu perte de mouillage ou autre importe peu, si le port n'avait pas refusé l'accès , il n'y aurait eu aucun dommage, ni article, PAR CONTRE , le fait de refuser l'accès a entrainé 2 décès, et cela n'est pas le fait d'un bouc émissaire mais d'un.... mise en danger non assistance etc·le 07 oct. 2020 19:22
SENETOSA:Régle n1 tu comptes sur toi avant de compter sur les autres. ·le 07 oct. 2020 22:33
ric56:Régle no 2: des fois un coup de main est nécessaire·le 08 oct. 2020 11:09
02 oct. 2020
4

Au sujet du témoignage, on perçoit une belle sagesse de cette personne, que des incapables ont plongés dans un total désarroi en étant en partie responsable de la perte de là vie de sa moitié et d'un ami, faute d'avoir pris un peu de temps de leur horaire de feignasse qui ont bossé trois mois, d'humanité, ni de feu solidarité des marins.

Je ne crois pas un millième de seconde que ce qu'elle dit quant à la communication avec un ou autre port soit inventé, c'est impossible vu la limpidité de celui ci.
Je suis admiratif de sa sagesse, la félicite comme femme de la mer d'avoir su nager, et de la bonne description de son récit.


02 oct. 2020
-5

Pour le Crosmed, je confirme : en cas d’urgence tu fais le 196. Tu tombes sur un humanoïde à qui tu peux exposer ton problème, et il te répond toujours efficacement, très pro . J’ai déjà déclenché 4 fois les secours... toujours pour les autres ... Ces histoires de codes pan pan , mayday .. c’est tout de la couillonnade, juste pour perdre du temps


ric56:Bon, je vais me mettre en veille sur le 196·le 03 oct. 2020 11:58
02 oct. 202002 oct. 2020
04 oct. 2020
2

Ça suffit les chefs de ports qui s'abrogent le droit de mettre les marins en danger les jours de mauvais temps.basta.
www.lemonde.fr[...]24.html


Domde:« Qui s’arrogent le droit de... » serait plus pertinent ·le 06 oct. 2020 00:05
loupeis:Oui domde exact .·le 07 oct. 2020 15:08
05 oct. 2020
0

On est si bien a l ile d Elbe
L accueil italien de loin bien meilleur que l accueil Corse les prix y sont moins élevés


Sarkis:Portoferraio a mon dernier passage il y a 7 ans. 100 euros pour un attalia (un samedi début aout). Je suis vite ressorti du port.·le 05 oct. 2020 18:42
tatihou:Je parlais de la nourriture des restos avec mon épouse nous ne détournons que rarement dansunport portoferraio mouillage très sur au fond en 0plus nous avons la chance de ne jamais naviguer en juillet août ·le 05 oct. 2020 18:50
Sarkis:Là dessus, on est d'accord ·le 05 oct. 2020 19:18
CapRac:L’Ile d’Elbe, c’est limité à cent jours, non?·le 05 oct. 2020 23:51
Domde:La capitale Portoferraio pratique effectivement des prix exorbitants en plus on est exposé à la ronde incessante des touristes, à fuir. Heureusement il y a des mouillages tout autour mais surpeuplés du 10 juillet à fin août. En arrière saison c’est paradisiaque ·le 06 oct. 2020 00:11
La Contrie:Ce n’est pas le séjour à l’île d’Elbe qui est limité à 100 jours, mais l’état de grâce qui suit.·le 06 oct. 2020 00:34
CapRac:Oui, bien sûr, merci d’avoir corrigé!·le 06 oct. 2020 00:46
La Contrie:C'est pour éviter des déconvenues. Parfois, il faut préférer l'exil à une défaite à Waterloo·le 06 oct. 2020 15:34
CapRac:Certainement, j’ai moi-même pratiqué l’exil! Waterloo? Connais pas... ça se mange?·le 06 oct. 2020 15:41
Café noir:Non, c'est une gare ferroviaire à Londres ! (Bon appétit...)·le 06 oct. 2020 17:05
ric56:non c'est une traduction: water , l'eau·le 06 oct. 2020 17:07
Ishmael:Saint abba priez pour nous.·le 06 oct. 2020 17:43
La Contrie:Au point ou nous en sommes, pas St Abba, mais Sainte Hélène·le 06 oct. 2020 17:54
ric56:après de longues recherches sur inter bête, j'ai enfin l'explication.il existait une plaine humide, défendue par des écologiques( le bulot de service), après une bataille, il y eu un interwiew, d'un générale anglais, sir wilkinson, un peu rasant mais un bon buteur, la preuve il a buté le cul du grand, , à la question , c'était ou???il répondit, water, ou???water.. l'eau, comme quoi il ne faut pas ramener sa fraise, dixit grouchot marx.Grace aux réseaux sot ciaux, nous mourrons moins bêtes , mais nous mourrons quand même.bon germaine c'est l'heure·le 06 oct. 2020 18:10
CapRac:Excellent. Comme ça on sait où on en est!Quant à Hélène? Helene de Troïe. Oui, bien sûr, je connais... sacrée nana, à ce qu’on dit!·le 06 oct. 2020 21:28
CapRac:“Café noir: Non, c'est une gare ferroviaire à Londres ! (Bon appétit...)·“Oui, alors là, la Gare d’Austerlitz est infiniment supérieure! ·le 06 oct. 2020 21:45
Keincalet1:Stop à vos bêtises svp·le 06 oct. 2020 22:21
07 oct. 2020
0

Vu qu'il y a plein de marins qui connaissent bien la région j'ai deux petites questions :
1 dans ce cas précis après avoir été voir de visu si vraiment il n'y avait pas de place dans les ports n'aurait il pas été bon de se réfugier dans le port de la BAN?
2 est-ce que Porto Polio aurait été un endroit plus sécurisant?


Domde:Porto Pollo déjà mentionné et évoqué dans un fil précédent, par du NO c'est complétement protégé de la houle. Mais avec des rafales à 50 noeuds, j'aurais par été me mettre sur les bouées de devant le village. Avec un bon mouillage à l'est du village de Porto Pollo on peut mouiller sur du sable et la il n'y aurait en principe pas eu de souci. Il y avait aussi devant le port d'Ornano au fonds du golfe d'ajaccio, mais la zone est encombrée par des corps morts et sous l'eau c'est vase et épaves, le risque étant de perdre son mouillage.·le 07 oct. 2020 16:10
JeanLW:Ban base militaire, pas possible, j ai eu mon bateau deux saisons parce que mon fils était militaire mais pas de la bonne arme donc degagez·le 07 oct. 2020 16:20
missingdata:Et la baie de Cupabia ?·le 07 oct. 2020 16:45
JeanLW:Cupabia, plutôt non, mon expérience corse est que ça commence sw puis ca passe Nw, golfe de valinco oui 1000 % ·le 07 oct. 2020 18:10
07 oct. 2020
0

iclo420:Mouais, un document pas super bien torché niveau français et qui n'apporte rien dans le débat: une association sortie de nulle part pour demander des comptes, là où les procédures légales déjà en cours vont fait le nécessaire.·le 07 oct. 2020 15:08
BS13:Je ne connaissais pas cette association non plus. Le lien sur leur présentation : morglaz.org[...]s-nous/ ·le 07 oct. 2020 18:17
07 oct. 2020
0

Il y en a qui vont peut être regretter d'avoir dit à la VHF ce jour là ce qu'ils disaient tous les jours aux plaisanciers habituellement !
J'espère que l'enquête sera sérieuse.


07 oct. 2020
3

Comme dit par d'autres intervenants, la solution est de se mettre à l'abri d'abord et de discuter ensuite, sans demander préalablement.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Grisaille sur les Pertuis …

Après la pluie...

  • 4.5 (6)

Grisaille sur les Pertuis …

mars 2021