Muscadet or not muscadet?

Bonjour à tous,je souhaiterais faire l acquisition d un petit voilier de 7m en cp performant polyvalent et accessible.après de nombreuses recherches le muscadet m est apparu comme le bateau idéal c’est pourquoi j aimerais connaître votre avis sur la question et sur les points suivants:
est ce bienle voilier polyvalent et performant que je crois?
Le prix actuel est il justifié ?
Quel est le coût d entretien d un voilier de ce type a l année ?
Les modèles dériveurs lestés sont ils aussi performants ou au moins comparable aux quillard?
Quels sont les pièges et les point de contrôle sur des voilier de cette génération?
Y a t’il des point de fragilité spécifique ?
Quelles sont les différentes évolutions de ce bateau?
D avance merci à tous pour les renseignements que vous pourrez m apporter.

L'équipage
08 avr. 2020
08 avr. 2020
0

C'est un bateau en bois
Tu aura plus d entretien que de navigation
Regarde plutôt un sangria

08 avr. 2020
-1

Bonjour,
Le Quillard est plus performant que le dériveur
Dans le même style et souvent moins cher, le Serpentaire
www.leboncoin.fr[...]herche/
Daniel Gilard avait fait la mini-transat avec un des premiers exemplaire.
www.google.com[...]/search
Dans cette catégorie, il y a plein de bon bateau, après tout dépend de ton programme d'utilisation et de ton budget.
Yann

09 avr. 2020
-1

Bonjour Yann le programme est très simple navigation d’une à deux semaines principalement côtière entre La Rochelle et la Bretagne sud en famille ou entre amis. C’est pour ces raison que le dériveur lesté me paraît intéressant, mais le mécanisme me fait craindre des problèmes et des coups supplémentaires

10 avr. 2020
1

hello super nova,
je te confirme que le deriveur correspond bien à ton programme, c'est la version que j'avais sur le même secteur.
concernant le mécanisme de dérive il est d'un basic tel que tu n'a aucun soucis à te faire.
la dérive est une tole qui pivote sur un axe à l'avant bas du lest et qui se relève avec une chaine sortant d'un petit massif juste en arrière de la descente on glisse un axe dans un maillon et la dérive est bloquée à la hauteur voulue, relevage à la main sans difficulté ma frangine de 13 ans le faisait easy easy. plus simple y-a pas !
d'autres questions ?

10 avr. 2020
0

Merci diaouling de ton retour si le système de dérive est aussi performant que se soit en utilisation qu à la navigation pourquoi y a t’il eu si peut de muscadet en dérive lesté ?

10 avr. 202010 avr. 2020
1

hello,
le système de relevage de la dérive est très simple et efficace mais il ne faut pas confondre le mécanisme de la dérive et son fonctionnement hydrodynamique.
je l'ai déjà dit, le dériveur est légèrement moins performant que le quillard surtout au près mais compense relativement au portant.(5% de bonus par rapport au quillard en temps compensé)
le succès du quillard s'explique par ce surplus de performances, les acheteurs étant souvent amenés à pratiquer la régate ou des navigations différentes.
il me semble me souvenir avoir lu qu'a la sortie du bateau un journaliste avait écrit : "ce bateau est tellement laid qu'on ne lui pardonnera rien sauf si il montre sont tableau arrière à tout le monde....ce qu'il s'est empressé de faire"

08 avr. 2020
0

Bonjour,
Dans cette taille et en cp, ce qui semble être ton choix, le Muscadet est un incontournable.
Un bateau de Philippe Harlé, what else?

Une association très active ici, qui doit être capable de répondre précisemment à tes questions :

www.apmuscadet.com[...]/

08 avr. 2020
0

les Mumu d'occase en TBE sont aussi très chers !
mais quel sacré bateau ...

08 avr. 2020
1

Muscadet, muscadet muscadet...
Mais...il faut être bricoleur, soigneux et avoir du temps.
Le quillard est meilleur marcheur que le dériveur.
Super bateau. Peut être cher mais certains propriétaires sont au petits soins et mettent de l'argent.
Le prix d'un bateau n'est pas toujours rationnel.
A surveiller : l'état du bois et les fonds.
Bonne réflexion.

09 avr. 2020
0

Bonjour srerwen merci de ton retour,concrètement as t ons une idée précise du coup et du tps d entretient supplémentaire que pourrait occasionné un bateau en cp? Hormis l état des fonds ce type de voilier a t il des faiblesses particulières?

09 avr. 2020
0

Bonsoir,
Cela dépend totalement du bateau que tu récupères.
Le mien était conforme depuis l'origine, haubans pris sur des cadènes extérieures, coque peinte, clous d'origine. Le pire ennemi est l'eau douce. Tous les ans je poncais, peignais, reparais... c'est quand même pas mal de weekend...je n'ai pas compté.
Il y a des bateaux dont la coque est enduite époxy, haubans rentrés, et accastillage dernier cri...on peut penser qu'il y a moins de temps à passer...
Donc c'est plus du temps que de l'argent. L'argent... c'est pour tous les bateaux...

10 avr. 2020
0

Il devait s agir d un des premiers modèles apparemment après 75 des modifications ont été apportées à la série. ( notamment au niveau des hauban)
Y a t’il série plus intéressante qu une autre?
Quel est alors l inconvénient de l enduit epoxy ?

10 avr. 2020
1

ponçage, peinture et réparation tous les ans !?
la base au départ ne devait pas être top top je n'ai pas de tels souvenirs tant avec le muscadet qu'avec le cabernet. et le corsaire qui avait précédé n'en demandais pas tant non plus.
ceci dit les trois bateaux avaient subit une bonne remise à niveau au moment de l’acquisition, ceci explique peut-être cela.
j'ai du mal à comprendre ce que vous avez tous sur ce sujet.

08 avr. 202008 avr. 2020
0

Super bateau , les premières mini transat avec les serpentaire on confirmé leur qualités marine

09 avr. 2020
0

Merci Nino super ces photos 😜

09 avr. 2020
3

je ne dirais qu'une chose : MUSCADET
mais je ne suis pas objectif, je suis un aficionado de Monsieur Philippe Harlé et du chantier des frères Aubin.
je vais cependant essayer d'être objectif :
en préambule, le muscadet est un bateau au comportement très sain qui pardonne beaucoup, il est très sûr et sécurisant et capable d'affronter si besoin d'assez mauvaises conditions.
pour commencer, le duel quillard/dériveur:
j'ai longtemps navigué de consert avec un quillard tout en ayant moi-même un dériveur. sans contestation le quillard est plus performant au près, mais pas forcément au portant. à l'époque où je participait aux rassemblements de muscadets, les dériveurs bénéficiaient d'un avantage de 5% de compensation sur les quillards qui correspondait peu ou prou à la réalité. ce n'est donc pas si important que cela.
par contre là ou le dériveur marque des points notables c'est dans sa capacité à s'approcher des côtes, à se faufiler dans des endroits improbables et surtout à échouer en toute sécurité de façon très stable là où le quillard a généralement besoin d'une troisième béquille à l'arrière pour maintenir un équilibre parfois précaire.
tout dépend donc du programme et de la zone de navigation..
ensuite, concernant l'entretient les bateaux en bois ont beaucoup de détracteurs qui affirment que c'est une plaie, que l'on passe plus de temps avec les outils à la main que les écoutes et autres joyeusetés qui te diront de passer au fantastique plastique.
ils oublient un détail, le muscadet est en contre-plaqué, pas en bois massif et c'est une sacrée différence.
mon bateau actuel est un cabernet, même architecte, même constructeur, même matériau qui date de 1977. après un refit important avec de grosses modifications en 2000 je n'ai pas eu d'entretien autre que commun à tous les bateaux à faire pendant 15 ans. il y a 7 ans j'ai eu à changer 1 m² de cp dans le cockpit et refaire une peinture, l'ancienne était "passée" mais toujours protectrice. l'an dernier soit aux 42 ans du bateau j'ai du changer les boulons de quille et une partie du bordé de fond pourri sur une zone restreinte à l'emplacement de la quille et une bande de 10/15 cm autour, pourriture probablement due au vieillissement du mastique posé à la construction.
si je fais le bilan, au cours des 20 ans qui ont suivit le refit du bateau, j'ai consacré trois à quatre semaines de boulot à la portée d'un bon bricoleur qui sait prendre conseil et grosso modo 2500 € pour des travaux réellement dus au matériau, le reste étant l'entretien habituel de tous bateau et les améliorations que nous apportons tous à nos montures.
je peux affirmer que 43 ans après sa construction le cp de diaoulig est en parfait état. je l'ai constaté dans la nuit de lundi à mardi en allant colmater la brèche ouverte en bas du bordé que la béquille a causée en cédant. le bateau a coulé mais le cp est nickel et les dégâts à la coque somme toute faibles et aisément réparables (pour le reste tout l'intérieur est ruiné mais c'est une autre histoire), pas sur du tout qu'un polyester s'en soit aussi bien sorti.
par contre attention à une chose:
tu parle d'un bateau de 7m, le muscadet n'en fait que 6.4 dont 40 cm de safran rapporté sur le tableau arrière 4 couchettes dont 2 plutôt pour des "petits" à l'avant, une faible hauteur sous barrot et un confort disons "spartiate" (par contre de quoi caser si j'ai bonne mémoire 27 bouteilles au frais sous les planchers...).
des mêmes architecte et constructeur pour 7m tu auras le cognac, quillard très bon marcheur ou le cabernet plus récent (45 ans quand-même) plus confortable et dériveur un peu plus "pépère".
je te file mon tel en mp si tu veux plus d'infos ou simplement parler de ces supers bateaux ( on appelle les plans Harlé construits aux chantiers Aubin les "grands crus")
bienvenu dans la famille

09 avr. 2020
0

tout est dit

une chose peut etre a tenir compte il n'y a pas la hauteur d'homme à l'interieur...

09 avr. 2020
0

Merci diaouling pour cette mine d infos !!!
Toi qui a parement une grande expérience des voilier en cp harle peux tu me dire quel est selon toi celui qui serait le plus polyvalent , performant et sécurisant de ces voilier?

10 avr. 2020
0

plus facile de te répondre au tel, je t'ai envoyé le mien en messagerie.
sorry pour les autres mais le sujet est tellement vaste que le fil risquerai de prendre de belles proportions....

09 avr. 2020
0

Au départ tu écris : 7 m.
Le muscadet ne fait que 6,50 m. Donc plus petit.
C'est un excellent voilier dont j'aimais bien le comportement à 6 beaufort.

Plus grand, moins connu, du même architecte, le Cognac.
Comme dans le muscadet, on y vit assis.

09 avr. 2020
0

Bonjour polmart en quoi le cognac serait plus polyvalent ou performant qu un muscadet ?

10 avr. 2020
2

Bonjour super nova,

le Cognac fait 7m35 contre 6m40 pour le muscadet.
Les deux (très bons) bateaux n' ont rien à voire au niveau volume et habitabilité.

Comme l' Armagnac, le cognac n' a existé qu' en version quillard.

Gorlann

09 avr. 2020
0

J'ai un faible pour le Muscadet, et suis admiratif devant ces bateaux si bien entretenus, accastillés, et décorés...
Deux résumés du "National Muscadet". 😉
En 2017.

En 2019.
www.facebook.com[...]612815/

09 avr. 2020
0

Bateau exceptionnel qui demande de l'amour pour bien l'entretenir. Rien à voir avec les plastiques. Marin comme pas un, c'est un vrai bonheur. MM

09 avr. 2020
0

Très sympa et bcp de charme le muscadet mais ancien.Comme tu veux en CP et performant il y a mieux que le Muscadet en 6,50/7M.
Du type SUPER CALIN ou BEPOX 7M.

09 avr. 2020
0

mieux, possible mais....... tarif ?

09 avr. 2020
0

Diaoulig.Ces 2 CP sont un peu plus chers mais pas tant que cela.
et dans la taille des 6,50M des polyester type Coco ou Pogo 1 sont pas mal.
En fait je suis de l'avis de Jordi plus bas.Un First 210 n'est pas plus cher et vraiment plus ergonomique qu'un Muscadet.Sauf que je nuancerais.Il dit qu'un First 22 serait supérieur à un muscadet en performance;pas sur du tout.

09 avr. 2020
0

Merci Jerome mais le budget risque d exploser, de plus ce sont de super voilier mais trop axé régate pour moi.

09 avr. 2020
0

super bateau mon premier bateau était un corsaire le muscadet était donc immense je l ai vendu à regret pour un sangria encore plus immense .

09 avr. 2020
0

Quelques fils sur le muscadet...

www.hisse-et-oh.com[...]/search

09 avr. 2020
2

Franchement avec le muscadet, on est vraiment dans le voilier "passion" mais en 2020 je me vois pas le conseiller, je trouve que sur Hisse&Ho il y a beaucoup de nostalgiques, c'est un peu comme conseiller un sangria, 2cv des mers etc..c'est devenu presque un bateau de collection! Ce n'est pas un bateau réellement performant et cela demande un entretien très important. Effectivement sinon c'est très joli!
Un simple first 22/jouet 24 sera largement supérieur en tout point ou un first 211/first 235 par exemple après c'est une question d'utilisation, tu peux conduire une 2CV en 2020 par exemple ;-)

09 avr. 2020
5

hello jordi,
en quoi la nostalgie est-elle un défaut ? et en quoi un bateau dit moderne répond il mieux aux aspirations des uns et des autres ?
personnellement je suis incapable de dire qu'un bateau est meilleur qu'un autre tant le choix de chaque bateau est un compromis propre à son propriétaire.
tu affirmes qu'un muscadet (ou autre bateau cp ne soyons pas sectaires) représente une charge de travail d'entretien très importante, sur quoi te base tu pour le dire ?
perso mon expérience ne vas pas en ce sens...
tu donne une liste de bateau largement supérieurs en tout point au muscadet que tu qualifie de 2 cv, laisse le vent et la mer monter et tu verra le muscadet tailler sa route tranquillement tandis que tes merveilles rentreront au port avec des équipages au ciré aussi humide à l'extérieur qu'a l'intérieur...
cela ne signifie pas que ces bateaux soient moins bons que le muscadet, cela signifie simplement qu'ils répondent à des cahier des charges et des utilisations différentes
le cp a ses qualités et ses défauts, mal mis en œuvre il peut être catastrophique mais l'osmose du polyester n'est pas mal non plus...
quand à la 2cv, si elle peu sembler désuète et manquer de confort et de fonctionnalités modernes, elle présente l'immense avantage d'être d'une simplicité proverbiale à entretenir et réparer, tu pourra continuer à faire ta vidange toi même sans que le garagiste se frotte les mains en préparant sa "valise".
à chacun ses choix...il n'est nul besoin de vouloir imposer les siens

-1

Ok avec toi jordi ,j'aime bien le muscadet mais pour les autres ,a choisir pour le meme prix je prendrai un first 235

09 avr. 2020
0

Bonjour jordi je serais curieux de comparer mes ratio de ces voiler plus moderne à ceux du muscadet 😉

09 avr. 2020
0

il y a aussi le mousquetaire club (deriveur lesté) qui peut être comparé au muscadet ....

tout dépend aussi du programme (sortie petite croisière) et du bassin de navigation (avec des iles pas loin)

l'avantage du dériveur, c'est qu'il est plus facile à échouer béquillé

pour faire un peu de régate, le muscadet quillard est préférable

tout est histoire d'opportunité et de goût

on ne va pas recommencer la confrontation Harlé-Herbulot, et les Glénan

09 avr. 2020
0

Bonjour AXA le mousquetaire m à longtemps fait hésiter est ce quelqu’un un a eu l occasion de naviguer sur ces 2 voilier et pourrait nous faire un retour objectif ?
Le dériveur lesté est interessant sur le papier mais l entretien et la fragilité du dispositif me semble important

10 avr. 202010 avr. 2020
2

bon je m'y colle encore.
j'ai effectivement navigué sur chacun de ces bateaux les deux versions de mousquetaire (casquette et club) et du muscadet.
les mousquets sont à mon avis plus orientés école et le muscadet croisière/régate mais ce sont tous de bon bateaux
la version club du mousquet est la plus habitable des quatre, les trois autres se tenant peu ou prou.
question vitesse et capacités nautique je les classerais comme suit : 1 muscadet quillard 2 muscadet dl 3 mousquetaire casquette un peu plus loin et 4 largement derrière le mousquet club (plus lourd cqfd).
ceci dit j'ai un ami qui a sérieusement amélioré son club en avançant son étai à l'étrave et en tête de mat et en rajoutant une semelle acier sous la quille.
concernant la dérive les sytèmes Harlé et Herbulot sont aussi simple et fiable l'un que l'autre. par contre il y a un loup sur les mousquets en ce sens que les boulons du lest traversent plus de bois avant d’atteindre la fonte que sur le mumu dériveur, sans parler du quillard évidement, or c'est dans la traversée du bois que ces boulons se corrodent de façon importante (le copain qui a un club a constaté en déquillant qu'il ne restait dans le bois que 15 à 20 % de métal, voir moins sur certains, phénomène également constaté dans une moindre mesure sur mon cabernet en déquillant l'an dernier).
ça c'est en restant objectif....sans l'être je te dirais mumu dl sans aucune hésitations

09 avr. 2020
0

diaoulig +1

09 avr. 2020
0

Bonsoir,

bien d' accord avec tout ce qui a été dit plus haut, notamment par Diaoulig sur l' entretien des CP.

Un bateau en CP, peu connu, bien plus habitable, et aux qualités marines et performances à faire palire un Muscadet: le Loisir 7.30, construction amateur en CP sur plan de M. Francqueville.

J' aimerai bien savoir ce qu' est devenu mon ex-Loisir 7.30, baptisé "Noz-Gwen", revendu en 91 après une ballade jusqu' à 80 ° N.

Gorlann

10 avr. 2020
0

D'accord à 100% sur le classement de Diaoulig 👍

10 avr. 2020
0

@ Suer Nova
Un ancien fil sur les voiliers Harlé, plutôt complet, même s'il y a quelques disgressions HS.
www.hisse-et-oh.com[...]rapides
Plus de vécu que mes souvenirs de plus de 40 ans.

A toi d'en tirer tes conclusions; pas simple avec les autres dessins de l'architecte évoqués.

10 avr. 2020
1

Je navigue sur mousquetaire classique (avec la casquette...). J'en suis très heureux et il correspond bien à mon programme.
J'ai du refaire la quille, la fausse quille, l'aileron et changer les boulons. J'ai repris les clous oxydés... Bref, du boulot!!!
Je crois que tous ces points doivent être revus sur des bateaux de cette époque.
J'ai navigué entouré de muscadets et, il est vrai que dans le petit temps, il est plus rapide... vu mon programme je voyage plutôt lourd, donc peut être que le surpoids y est pour quelque chose.
Dans le gros temps, je ne me suis jamais mesuré à un Harlé mais le mousquetaire est sain, vraiment très sain...
L'intérieur du mousquetaire me correspond plus en termes d'aménagements...mon programme est la croisière...
La seule chose qui me ferait le vendre serait que l'entretien est assez lourd (vernis apparent)...
Mais je ne suis jamais arrivé à poster une petite annonce...
Je l'ai sur remorque, ce qui est un gros plus (surtout en ce moment, il est dans mon jardin), mais attention au choix du véhicule...
Bref, j'ai un mousquetaire que j'adore, mais je pense qu'un muscadet m'aurait plu aussi...
Bon, je retourne à ma ponceuse, les vernis...les vernis...
Christophe

10 avr. 2020
0

Ne pas négliger le serpentaire, même type de bateau, existant avec coque plastoc, plus large et plus habitable que le Mumu. (je ne suis peut être pas objectif, mais quel bateau plaisir !!).

10 avr. 2020
1

Autant pour moi @yann en avait parlé au tout début du fil

10 avr. 202010 avr. 2020
0

Le cockpit du serpentaire et génial j'avais opté pour lui pour cette raison 'j'aivais juste rehaussée la plancher de 5 cm pour ne pas avoir les pieds dans l'eau

10 avr. 2020
0

Effectivement ça mouille un peu les pieds dès qu'il prend un peu de vitesse ou qu'on appuis au moteur .. J'ai matte de la retrouver !!! grrrrrr

10 avr. 2020
0

Bonjour,

les Serpentaire ont également existé en version coque plastique et pont en CP, et en version 100% CP, notamment en construction amateur, mais pas que...

Gorlann

2

Pour mon premier bateau, j'ai vraiment hésité à partir sur un Muscadet.. J'ai finalement pris un FC8.. rien à voir.. mais..

Si tu choisis un Mumu c'est comme rentrer dans une "secte", mais une sympa.. Probablement la meilleure chance de ne pas perdre beaucoup d'argent mais sans doute plus de temps.. Le mousquetaire je l'ai pratiqué, à 5-6 personnes et réchaud "Kerdane" au plafond, "Glénans style". Pas des souvenirs inoubliables (moins que sur un Tonic 23, c'est dire) mais un bateau résolument marin, pas trop habitable..

Bref, un Muscadet, c'est comme un half tonner.. totalement hors du temps mais avec des hordes de fans inconditionnels.. tout comme tous les bateaux de cette ère, poncer tu devras, mais si je l'avais fait, j'aurais fait un traitement epoxy de la coque et bricolé deux trois belles améliorations... Tu tombes amoureux ou pas, tu ne demandes pas l'avis des amis..;+) ;+)

11 avr. 2020
0

Comme le dit très bien Mestral 33, le muscadet est un bateau pour inconditionnels, nostalgiques de l'époque. Ceux-là ne se posent pas la question et connaissent généralement l'entretien que va demander le bateau. Le simple fait de poser la question y répond : vous ne faites pas parti de la secte.
fuyez!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (190)

Les caprices du ciel

mars 2021