Moyennes tri de 9m/9;50m en convoyage ou croisière cool ?

Bonjour
Nous naviguons sur un Coarsair F 24. Avec notre F 24 nous réalisons la plupart du temps des moyennes autour de 6 kts sans tirer dessus, cool cool. Partout tout petit temps c'est souvent 4/5kts.
C'est trop bon... Nous envisageons plus grand (un chouïa plus de 9 m) ce qui donne Corsair 31' ou Dragonfly 920. (Pas Challenge 30, j'ai bien lu tous les échanges du fofo à son sujet, j'en avais visité un à LR avant achat du F24).

Sans chercher à choisir lequel des deux pour le moment, qui peut témoigner des moyennes journalières sur des traversées un peu longues (150 miles ou plus) par temps maniable, en "croisière", en vue navigation sécurisante avec équipage pas trop téméraire... "Croisière côtière itinérante au long cours" pour laquelle il y aura toujours quelques traversées avec nuitées en mer (Golfe de Gascogne, Scilly Irlande, etc...)
Pour la grosse éclate à donf (ou régate), je ferai des appels à équipiers motivés...lol
Merci de vos retours d'expériences.
Cordialement
Yves

L'équipage
17 oct. 2017
17 oct. 2017
0

je suis monté une fois sur un trimaran de cette taille, ça file pas mal, ça dépend évidemment du vent, mais étant deux sur le bateau (dont moi débutant), on filait à 14nds sans problème avec entre 15 et 20nds de vent, le proprio m'a dit qu'à trois équipiers entrainés ça pouvait aller beaucoup plus vite!

17 oct. 2017
0

Dis-moi pourquoi pas challenge 30, ça m'intéresse.
.
Un copain vient d'en acheter un à la Réunion, et le ramène à Nosy be sur la cote Nord Ouest de Mada dans 10 jours.
Moitié haute mer, moitié côtier.
Nav cool cool, car équipage en couple, pas très expérimenté.
.
Je te donnerai les moyennes quand il sera arrivé.

17 oct. 201717 oct. 2017
0

Filer à 14 kts ou plus c'est pour ça qu'on aime les tri.
Ma question n'est pas pour ces performances impressionnantes que nous connaissons.
J'espère des réponses plus centrées sur ma question... merci
Pas de CH 30 (à ce jour...) pour un certain nombre de raisons dont le coquepite + à priori pas bien isolé si nous voulons un chauffage dedans (à vérif), performances moins bonnes par petit temps (si j'en crois ce qui a été dit, à conditions égales bien sûr voiles en particulier) couchette double étroite, pas la possibilité d'avoir deux endroits de repos bien isolés (dans le sens intimité). Bien sûr toutes les autres qualités sont là mais il faut bien faire un choix !
Je ne serais sans doute pas le seul à être heureux de connaître les moyennes de ce CH 30 dont tu parles (si possible avec les conditions assorties.... traverser le Golfe de Gascogne au près (avec bonne météo) ou filer allures portantes dans les alizées n'est pas la même chose...lol)
A suivre

17 oct. 2017
0

Ton choix me parait judicieux!

Le différence de confort entre le Farrier et le D est sensible pour ne pas dire importante. Donc à prendre en compte dans le choix. L'ergonomie est également très soignée sur le D.

Coté performances, en solitaire toujours, jusqu'à 15 Kts de vitesse je navigue en pleine sérénité; entre 15 et 18 Kts, je me sens concerné; au dessus de 18Kts, personnellement je suis franchement vigilant; au dessus de 20.....Je me pose la question de la raison, de la folie, de la sagesse, de ma forme physique et mentale........de mon âge!

Au près, tu plafonnes vers les 12 Kts de moyenne, avec des hauts et des bas en fonction de la mer. Mais le régal est de faire un très bon près à de bonnes vitesses, même avec vent faible. Tu n'utilises jamais le moteur. C'est, je pense le bateau le plus performants de sa catégorie à cette allure.

Au portant, le Farrier est plus rapide normalement.

Je parle bien sûr de l'extrême.

17 oct. 201716 juin 2020
0

le problème pour les petits tris ne réside pas dans ses vitesses de pointes élevées, mais dans sa capacité à aller vite longtemps dans une mer un peu formée.Tout est donc fonction de la mer et de l'allure envisagée.
.
J'ai un petit tri (10,60m) de conception ancienne, peu puissant, avec flotteurs submersibles ; une mauvaise journée est une journée en-dessous de 170 milles, je suis satisfait (ce qui est souvent le cas) lorsque j'atteints les 200 milles.
.
Au travers (vents réel), sur 4 jours consécutifs, plus de 200 milles dont 2 entre 240 milles et 250.
.
Navigations dans les Antilles.

17 oct. 2017
0

Avec le DF 920, j'estime ma moyenne en croisière autour de 8-10 nds: mais je ne suis pas un fou de vitesse, même si j'aime que ça marche bien...
tu peux voir ici : sites.google.com[...]riheol/

17 oct. 201717 oct. 2017
0

Merci, voilà quelques chiffres qui parlent. Tabler sur des journées de 170/180 miles semble très raisonnable. Autour de 7/8 kts, ça me semble logique par rapport à notre F 24. Si conditions meilleures tout bénef.
L'intérêt des ces tri est qu'ils avancent pratiquement tout le temps à la voile. Nous avons fait 1600 miles avec 13 litres d'essence cet été (en 7 semaines) dont les entrés/sorties des marinas (avec pliage-dépliage des bras) Quatre journées consécutives avec mouillage tous les soirs sans mettre le moteur en route.
Ce ne sont pas des résidences secondaires, espace compté, mais un régal pour les amateurs de voile.
Vu nos âges, (total de l'équipage = 135) c'est sans doute une envie pas très raisonnable... mais tant qu'à faire une folie autant pas se tromper de navire, nous n'aurons plus trop le temps de changer à nouveau.
Nous lorgnons quand même du côté d'un bon gros dériveur intégral avec TOUT le confort... et aides électriques full options que nous pourrions garder jusqu'à... ? ? ? c'est là que ça coince pour décider. Nos têtes sont pleine de jeunesse, le reste pourrait ne pas suivre autant que nous le souhaitons.
Il y a un monde entre les deux options, oui oui, il va falloir trancher rapidos si nous voulons avoir le temps pour préparer le nouvel élu pour la saison prochaine.
L'envie du tri reste la motivation N°1... réponse probable sous peu si météo favorable.
A suivre
Yves

15 nov. 2018
0

Faut revenir à l'école je suis pas certain mais pas certain du tout qu'aver un 8 voire 9 kts de moyenne vous puissiez parcourir 170/ 180 mn. Allons soyons raisonnable et retenons qu'un 8 ou 9 kts tenus sur une journée de nav est déjà bien. :bravo:

16 nov. 2018
1

Mais non enfin, Akhesa. En bateau, la journée commence à 09 h et s'arrête à 18 h, à l'heure de l'apéro ;-)

15 nov. 2018
2

Euh 8nds sur 24h on doit pas être trop loin de 170M non ?
:litjournal:

17 oct. 2017
0

Concernant les Farrier, et plus particulièrement le F32, c’est assez difficile de parler de moyennes tant les amplitudes de vitesses sont importantes. Mais comme Clarivoile, je tablerai sur des vitesses entre 7 et 12 noeuds au près (en fonction de la vitesse du vent et de l’etat de la mer) et entre 12 et 18 noeuds au portant. Après (au dessus de 18 noeuds) on n’est plus dans le domaine de la croisière et il faut naviguer avec écoutes en main.

Le F32 est très marin (à mon avis plus que le DF 920, bien que je manque d’experience sur ce bateau) et passe remarquablement bien dans la mer formée. Par contre il mouille beaucoup au dessus de 14 noeuds (donc souvent ????). Mais il est moins ergonomique (plus typé sport). Après c’est deux philosophies différentes : je comparerai les DF à un mode de navigation plus proche des monocoques (on reste dans le cockpit, à l’abri, pendant la navigation), alors que l’on barre et on manœuvre plus sur les trampolines, dans les embruns, sur les Farrier. Cela étant dit on a fait chaque années des croisières en famille (3 enfants) avec des étapes d’une centaine de millese, tout en naviguant cool.

PS : Je connais un très beau F32 toujours en vente ????

18 oct. 2017
0

Merci pour cette nouvelle contrib qui précise notre pensée.
Je te passe un MP pour le F 32 à vendre.
Cordialement
Yves

18 oct. 2017
0

Impressionnant, en plus ce sont des bateaux élégants

18 oct. 2017
0

Lorsqu'on a atteint un certain age, le confort devient un élément déterminant. Un petit tri fatigue plus qu'on ne l'imagine. Passer à une taille supérieur offre souvent des avantages si on opte pour une machine raisonnable et pas trop puissante. Le Polynésie 42 peut être un choix intéressant www.multicoquesconsulting.com[...]sie-42/

18 oct. 2017
3

Quand on atteint un certain-âge-certain...
Il vaut mieux à mon avis un petit bateau, où les efforts sont moins importants.
Je me verrais très bien sur un DF 800, mais pas sur un 42'.

18 oct. 2017
0

Le polynésie 42 est certainement beaucoup plus physique que ton Echo 36.
J'ai regardé toutes tes vidéos, d'ailleurs. Elles sont très sympas.

18 oct. 201718 oct. 2017
0

Il n'y a rien de plus fatiguant - même en étant encore jeune - que de devoir plier le dos pour envoyer un GV ou border une écoute, ou encore de devoir se contorsionner pour gagner un couchette, ce qui est souvent la cas avec les petits tris ; alors qu'un tri de plus grand offrira des winchs à bonne hauteur, de l'espace sous les couchettes, etc...
.
Un tris plus grands offrira aussi des mouvements plus doux et sera beaucoup plus sécurisant...Çà compte pas mal lorsque l'on commence à vieillir, sans parler de l'espace et du volume intérieur gagné pour le confort...
.
Mon tri de 10,60 m est paradoxalement bien plus facile à manœuvrer que mon précédent de 7 m : je me fatigue beaucoup moins.
Néanmoins je n'ai pas beaucoup d'espace à l'intérieur, ce qui m'oblige à vire la plupart du temps à l'extérieur au grand air et au soleil qui finissent par user ... alors que je trouverai d'avantage d'aisance dans un tri de 40 pieds pour me reposer.
.
Je n'ai pas lancé par hasard le Polynésie 42, qui est avant tout un tri de croisière modérément toilé, pas très exigeant physiquement et avec un moteur inboard de 37 cv !...
.

Il faut au moins avoir 75 ans pour conduire ce tri de 51 pieds en solo à 18 nœuds comme une mobylette (et sans doute avoir économisé toute une vie durant...) :

18 oct. 2017
0

Comme Clarivoile...
F31 sympa, peut etre un peu plus rapide que DF 920, mais moins confort.
DF 920 extrem = GV a border avec winch
Pas trop d embruns, a la difference du F 31
On peut approcher les 20 nds avec les 2

19 oct. 2017
0

Le F31 reste derrière au près petit temps comme 25Kts.

Border la GV au winch c'est pour du vent supérieur à 20 Kts.

19 oct. 2017
0

je préfère le double palan au winch.

19 oct. 2017
0

tu dois avoir de plus gros bras que les miens, à 15kts au près pour moi.
Et systématiquement au winch pour choquer en douceur quelques cm même sous tension.

18 oct. 2017
0

Si je fais une synthèse à notre intention = DF 920 cruising qui serait pour nous le plus maniable, le plus confortable, qui marche le mieux par petit temps (sans comparer au 920 extreme), qui mouille le moins et qui nous permettrait de confortables moyennes même en navigation "pépère" toutes proportions gardées. Si bateau équipé "croisière" pour deux, presqu'une résidence secondaire ?
Le chant des sirènes se fait plus mélodieux...
Merci de vos contributions
Cordialement
Yves

18 oct. 2017
1

Extreme sinon rien

18 oct. 2017
0

@matelot4x4
Intéressant ce fil, en alternative tu penses à quel modele de dériveur intégral ?

19 oct. 201716 juin 2020
0

Chez les belges :
.
Et pourquoi pas le Trimax première version de 2010, mais doté d'une motorisation hb qui me semble peu adaptée à la croisière. www.catamaran-occasion.com[...]50/-251
.
Ou une version plus récente et un peu plus cossu avec moteur inboard
www.catamaran-occasion.com[...]80/-264
.
Respectivement 70 m² de toile pour un mât de 15 m et 80 m² de toile pour un mât de 17, ce qui est très acceptable...
.
Motorisation, surface de voile, taille du mât, agencement du plan de pont facilités des manœuvres, confort du cockpit et exposition aux embruns, sont des éléments à ne pas négliger dans le choix d'un tri et du programme considéré.
.
.
Et en image - pour rêver -, ce tri de croisière rapide de 39 pieds, Objectif Rhum, qui malgré son nom, a été pensé pour naviguer avec un minimum d'effort sans se faire peur avec des formes très tolérantes. www.philipperiviere.com[...]/wp/

19 oct. 2017
0

70M2 c'est la surface de voile du D 920 E

0

On doit pas avoir le même référentiel
70m² pour 2T4 c'est plus du double d'un autre bateau.

19 oct. 201719 oct. 2017
0

c'est surtout la phrase qui n'est pas claire : qu est-ce qui est plus du double? le rapport poids/surface? le poids? la surface?
4,5T (à peu près le double du poids), c'est un karaté; 58m² au près...

19 oct. 201719 oct. 2017
0

On parle de Trimarans, et pas de catas et à fortiori de monos.
.
J'ai cité un certain nombre de tris plus ou moins typé croisière ou course dont on peu facilement vérifier le rapport poids/surface de voile. le ratio 70 m² pour 2,5 T c'est dans la moyenne des tris de croisière...mais en-dessous des dessins les plus actuels de Grainger ou Lerouge.
.
Le Trimax de 2010, trimaran de croisière à bras repliable dont j'ai parlé plus haut et qui a tout le confort, est donné pour 2,5 T et 80 m² de toile au près.
.
La comparaison avec L'Echo, même s'il n'est pas aussi cossu qu'un DF, n'est pas sans donner quelques indications : alors que l'Echo dispose de flotteurs peu volumineux il a pourtant le même ratio poids/surface de voile. l'Echo, de par sa conception, est un tri peu toilé.

20 oct. 2017
1

Newick n'est pas si mauvais quant aux devis de poids.
Quant à dire que les architectes "se complaisent", c'est une généralité avec tout ce que ça a de désagréable. Ceci dit, il y a une zone de flou entre poids lège, poids à vide, déplacement, capacité d'emport, tellement floue qu'il n'est pas facile de faire des comparaisons. Il faut aussi que nous meme soyons capables de ne pas surcharger nos bateaux
Les flotteurs d'un bateau trop lourd perdent en pourcentage du déplacement et donc en sécurité mais aussi en vitesse et donc en vitesse moyenne.
Un bon indice de déplacement sur un tri est la garde au mouillage entre le flotteur lev? et l'eau, sur mon Twiggy 30 cm sont souhaitable. On en a vu dont les 2 flotteurs touchaient l'eau...

20 oct. 2017
0

Et nous aussi d'une certaine façon
:mdr:

20 oct. 2017
0

Sur les plaquettes commerciales, une confusion peut être entretenue entre le poids à vide et le poids lège. Le poids lège c'est le poids du canot équipé standard avec nombre de passagers en fonction de la catégorie de navigation. Le poids lège figure sur le livret d’utilisation CEE du canot. Ce poids résulte d'une norme ISO et l'architecte ne peut pas tricher sur le poids communiqué qui se vérifiera hydrostatiquement...

.
L'Echo 36, qui a du faire l'objet d'une certification CEE, n'a jamais été pesé sur une balance, son poids a été calculé uniquement à partir de la numérisation de la coque et de ses volumes immergés.

20 oct. 201720 oct. 2017
0

@ Boomerang : Grainguer pas importé en Europe ? Il faudra en parler Multiboat, l’importateur en FRANCE du Airplay 30...

21 oct. 2017
0

Et ils le savent en Australie et NZ ? Ou bien ce que demande l U.E est inutile ?

20 oct. 2017
0

Regarde donc les vidéos sur la traversée de l' Atlantique en Écho 36...

19 oct. 2017
0

Seacart c'est 1.2T, c'est tout vide, un couloir carbone, rien à voir.

Un Seaon 1.8T GV42m2 Gib 18m2, très étroit, et pas beaucoup plus rapide qu'un D 920E

19 oct. 2017
0

C'est peut être un peu lourd, mais ça marche!

19 oct. 2017
0

70 m² pour et "2,4 T pesé" pour le D 920, on reste dans le raisonnable.
En revanche "2,4 T" pesé pour un tri de 9,20 me semble un peu lourd.

19 oct. 201719 oct. 2017
0

De quels autres bateaux parles-tu ? D'un Seacart, d'un Season, d'un joli Black Marlin, d'un Grainger, d'un Lerouge, etc ?

Mon petit tri de conception ancienne, à flotteur submersible, pèse 2,5 T pour 75 m² de toile ...

0

Tu la prends comme tu veux ma phrase :)
Mais je parlais de rapport poids/voilure évidemment.
Et le DF920E ,en autre, bénéficie d'un rapport plus que favorable par rapport à d'autres bateaux : monocoque et cata sauf de rare exception.
@ceperou ton bateau ressemble plus à un tri de camping côtier que d'un tri de croisière côtière et hauturière. Aucune comparaison possible...

19 oct. 201719 oct. 2017
2

D'accord mais encore faut-il que les poids annoncés soient justes, or tous les poids sont faux et archi faux.
Les architectes se complaisent à donner des poids attractifs..... mais erronés.
Un exemple que tu cites Grainger annonce des poids certainement favorable mais on oublie de dire que ses bateaux ne sont pas aux normes CEE.
Pour avoir étudier la question voici quelques années avec un cata GForce 1200 de Schionning, et pour passer aux normes CEE : +500kgs
On est donc loin de comparer les mêmes choses. Le seul juge de paix : la pesée.

0

J'assume "se complaisent" et je partage ton avis sur la zone de flou sur les différents poids. Et C'est peu être dans ce flou qu'ils se complaisent...

20 oct. 201720 oct. 2017
0

Ceux ci non !
www.graingerdesigns.net[...]esigns/
Superbe tri
Pour le reste Je me suis mal expliqué
Si le Schionning GForce 1200 est fabriqué pour homologation en Europe par exemple, il pèse environ 500 kg de plus pour répondre au normes CEE, par rapport à la version australienne ou neo zélandaise.
500 kgs de strat, de renforts, et peut être un peu d'équipements pour satisfaire nos normes.
Pour les Grainger, j'imagine que c'est la même chose. Leur marché étant principalement leurs pays et l'asie.

21 oct. 2017
0

J'ignore quel est le niveau d'exigence légale pour la construction des navires de plaisance en Australie ou NZ.
.
En revanche, Grainger explique que tous ses modèles (et non pas seulement ceux distribués en Europe) répondent aux normes internationales ISO pour l’échantillonnage, l'épaisseur des panneaux, etc ; et qu'ils sont conçus pour pouvoir être certifié en Europe.
Outre l'intérêt de pouvoir certifier le canot en Europe, Grainger explique que ces normes sont obligatoires pour concourir à certaines régates, que'elles facilitent la revente du canot et que leur respect inspire la confiance des assureurs...

20 oct. 201720 oct. 2017
0

Le poids que j'ai donné est le poids pesé, tu le compares aux poids affichés!

Le D 920 E est affiché à 1.9T......

Mais, ce qui est intéressant est de ces bateaux voir en mer, ça simplifie les équations mathématiques, et évite des erreurs dues à des données de travail erronées.

19 oct. 2017
0

Précisions : nous cherchons un trimaran repliable parce qu'on trouve facilement une place dans une marina (surtout ci c'est pour une nuit en plein été) et que le prix de la place, si on le laisse quelques temps n'est pas dissuasif. Nous souhaitons aussi le déplacer (même si c'est un peu compliqué).
Clarivoile : pourquoi "extrême ou rien" ?

19 oct. 2017
0

La différence de vitesse est sensible en dessous de 20 Kts, et nette en dessous de 10 Kts

Je trouve très dommage de se priver du plaisir de cette excellente glisse par temps calme ou modéré.

La plupart de ceux qui ont un touring lorgnent sur l'extrême avec envie, beaucoup changent.

19 oct. 2017
0

Quand je dis déplaçable ça veut dire transportable. Perdre une journée pour plier l'engin sur la remorque (ou l'inverse) n'est pas rédhibitoire pour nous même si nous devons faire appel à de la main d'œuvre pour réserver nos forces...lol
Le plan B (monocoque DI) n'est pas la priorité. C'est une option tellement différente que pour le moment on essaye seulement de se projeter un peu plus loin dans l'avenir et évaluer ce qui pourrait se passer. Si nous faisons marche AR pour un tri... nous activerons alors ce plan B.

19 oct. 2017
1

Si tu ne veux pas faire de grands voyages, faut pas hésiter, un tri. Et pour le confort comme pour la vitesse un D 920 E sans aucune hésitation!

19 oct. 2017
0

Clarivoile, la diff entre cruising et extreme tient uniquement à la diff de surface de voilure ? Quelle diff de surface ?
Sur qu'un bateau très performant dans le petit temps est un ravissement (nous préférons naviguer quand il fait beau....lol...)
Est ce qu'un DF cruising aurait des perf par petit temps équivalentes à notre C F 24 actuel ? (bonne base de comparaison pour nous)
Si les proprios de DF Cruising les vendent pour passer à Extrême ça nous laissera plus de chance d'en trouver un à un prix plus raisonnable...!

19 oct. 201719 oct. 2017
0

L'extrême est plus récent
Le flotteur Extrême est rallongé en son milieu
La plupart des touring ont des bras "droit", alors que l'extrême a des bras "crossés" mouillant franchement moins.
Mât plus grand (14.6m contre 13.1m), bout dehors (carbone pour le E) plus long

Largeur déplié Touring: 6.80m
Largeur déplié Extrême: 7.80m

GV Touring: 37m2
GV Extrême: 44m2

Génois Touring: 23m2
Génois Extrême: 25m2

Spi Touring: 70m2
Spi Extrême: 90m2

19 oct. 2017
2

Ce fil devient indécent...
moi qui rêve d'un D920 sans en avoir les moyens :-(

19 oct. 2017
0

patience

19 oct. 2017
3

Souvent... à "patience", on rajoute "et longueur de temps"...
C'est peut-être ce deuxième paramètre qui va faire défaut...
C'est qu'on commence à pas être "tout neufs" ! :langue2:

19 oct. 2017
0

Oui, Vincent....
Carrément indécent .... :heu:

0

Et le poids honnête d'un D920T et D920E !

19 oct. 2017
0

2.4T pesé

19 oct. 2017
0

C'est le poids lège ?

19 oct. 201719 oct. 2017
0

Je reviens juste pour foutre un peu le bordel sur ce fils. :lavache: :jelaferme:

Et pourquoi pas un contour 34 vu le programme, ca passe. Pas beaucoup plus de temps de manipulation qu'un DF920, mais franchement plus de confort :
www.multicoquesconsulting.com[...]r-34-2/

19 oct. 201719 oct. 2017
0

Pas de pb pour bousculer un peu... surtout quand c'est pour donner une info intéressante...lol
A ce jour, Kiel ça fait loin pour se rendre compte,, réfléchir, y revenir pour essai ou autre... Il serait en Bretagne, j'irais voir.
Le plan laisse penser que le volume n'est pas bcp plus grand que sur les objets de ce fil, F et DG. Pour deux y aurait il donc une différence vraiment discriminante.

Bon, réfléchissons...
J'eu bien aimé quand même que quelqu'un puisse répondre à ma question existentielle : est ce que le DF Cruising marche mieux ou moins bien que notre F24MKF au près par petit temps ? (lorsque les monocoques sont au moteur...lol...) C'est notre référence vu que nous n'avons jamais navigué sur un autre tri habitable.
A pluche

19 oct. 2017
0

LE 920E , marche nettement mieux à toutes les allures et surtout au près.

Vérifié très fréquemment.

Pour le touring, je pense qu'il est un peu plus rapide au près, et même vitesse au portant, mais c'est juste un sentiment, pas eu l'occasion de le voir.

19 oct. 2017
1

Il a pas l'air mal ce Contour !

Les moyennes en trimaran, vaste sujet !

Le volume des flotteurs est un atout. Des flotteurs trop peu volumineux impliquent une vigilance constante, la fatigue vient vite. Il faut aussi lever le pied plus tôt, et dans mon cas c'est au portant que je dois être le plus prudent.

Certains ont parl? du confort. H? oui, un tri qui va vite dans une mer form?e, ça secoue et ça mouille. Hauteur des bras, protection du cockpit...

La taille : aprés une longue virée cet été, je rêve d'un tri un peu plus grand avec de la place pour se reposer réellement entre 2 quarts.

Au delà du bateau, c'est la mer qui décide. Avec une mer régulière et un vent établi, on peut penser faire de belles moyennes. Dans un vent changeant et une mer chaotique on a finalement d'autres objectifs : préserver le bateau, tenir la distance, rester en sécurité. Un vent rafaleux force un tri à être sous toil? pour le vent de fond.

Tout ça pour dire que nos moyennes sont certes meilleures que celles d'un mono de même taille mais pas dans la proportion des vitesses instantanées.

Ceci dit, personne ne nous a doublé de tout l'été.

19 oct. 2017
0

Salut Matelot, on s'est rat?s de peu cet ete
Sache que le bateau le plus rapide lors du Golden Oldies Trophy cette année était un F24. Avec de bonnes voiles, il fait souvent jeu égal ou presque avec des tris bien plus grands. Cette année, il a fait mieux ! Et il y avait du vent.

19 oct. 2017
0

Oui, nous nous sommes croisés, nous remontions de Zadar vers Pag, toi tu descendais, j'ai reconnu ton tri, nous nous sommes croisé à un bon 1/2 mile, appel à la VHF... Pas grave, partie remise.
Si je parle de moyennes c'est bien parce que je sais que tout dépend de bcp de paramètres comme ceux évoqués dans ce fil. Les vitesses de pointe ne reflètent en rien ce que nous pouvons faire au jour le jour, surtout à deux en croisière cool. Nous n'espérons pas de miracle, nous essayons seulement d'évaluer ce qui pourrait changer entre notre F 24 et un plus gros, nettement plus habitable. Si on nous dit qu'un DG Cruising ça marche grosso modo comme notre F 24 au près dans le petit temps, c'est tout bon ! Et quand le vent monte ça sera au moins plus confortable à vitesse égale avec une grosse marge de sécurité et la possibilité de + en vitesse. Quand je lis qu'en solitaire avec un 920 Extrême c'est cool jusqu'à 14/15 kts, je prends tout de suite. Et si je ne dépasse jamais 16 kts because pépère le contrat sera rempli pour nous.
Merci à toutes ces contributions, nous commençons à y voir plus clair.
A suivre

20 oct. 2017
0

Petit oubli : les dérives sabres n'ont pas ma préférence. Nous avons touché 2 fois en navigation à la voile, une fois dans le Golfe du Morbihan, une fois en Croatie. Sans dégat puisqu'elle se relève. Du temps de mn monocoque DL, ça nous est aussi arrivé de "frotter" Peut être voulons nous trop utiliser la notion de "petit tirant d'eau" mais je ne crois pas qu'on puisse éviter ce genre de touchette. Un tri pouvant accélérer très vite et très fortement (risée) la touchette avec dérive sabre me fait plutôt peur. Autre critère de choix pour nous.

20 oct. 2017
0

Cass? la dérive devant Heraklion cet ?t? !
4 jours pour en fabriquer une de fortune sur le quai et retour au bercail comme ça
C'est effectivement un sujet sensible...

20 oct. 2017
0

En plus des performances, il faut étudier les éléments de confort, et d'ergonomie croisière.

A l'intérieur, l'isolation, les rangements, l'accessibilité toilettes, rangements cirés, accès cabine, les positions de hublots, la descente....

A l'extérieur, position et nombre de winch, déplacements dans le cockpit, sur le roof, sur les trampolines, vers l'avant, facilité d'attache des pare-battages, manoeuvres safran, remontée moteur, liaison moteur-barre, système de pliage, mouillage, rangements dans flotteurs....

20 oct. 2017
0

Avec dérive pivotante, tu n'as plus guère le choix. C'est le DF 920 !
.
Il y a à ma connaissance un seul Challenge 30 avec dérive pivotante. C'est celui de mon copain Stéphane, qui le ramène de la Réunion vers Madagascar dans quelques jours.

20 oct. 2017
0

Ou un Farrier, option dérive pivotante. Je ne sais si ça existe en toutes tailles.

20 oct. 2017
0

Voilà, l'entonnoir se dessine, petit à petit ça prend forme.
DF 920 semble le mieux correspondre à nos critères, ça parait logique grâce aux échanges de ce fil.
Bon... où avons nous caché a tirelire ? Va falloir la casser.
A suivre...

21 oct. 201721 oct. 2017
0

Choix raisonné et judicieux! :mdr:

21 oct. 201721 oct. 2017
0

J'aurais peut être du intituler le fil " moyenne des moyennes"...
Nous avons fait 1600 miles cet été à la moyenne générale de 4,7 kts en Croatie où le vent est plutôt faible voire très faible. Les brises thermiques sont fréquentes entre 12h et 18h rarement plus de 12/15 kts.
Les îles sont très proches les unes des autres (voire très très proches) et nous avons quasi toujours fait route directe (les puristes multicoques vont hurler...) même du vent AR spi asymétrique en ciseau avec GV (trop bordée because raguage sur haubans)
Nous avons fait quelques pointes à 10/11 kts par ci par là. Aussi une traversée rapide 8,5 kts sur 20 miles, traversée au grand largue, (vent apparent 16/18 kts) allure trop abattue, avec 15/20° de moins nous aurions été autour de 12/14 kts. Les îles étant assez proches, aller tout droit était dans l'esprit "croisière" et suivant l'humeur du jour...
Tout ceci avec un plaisir de la voile, de la douceur de barre, des réactions vivantes même par faibles brises, tirer des bords pendant 1/2 heure alors qu'avec 5 mn de moteur le cap aurait été doublé (golfe du Morbihan), etc...
Nous ferons la même chose avec un plus gros, de la hauteur sous barrots, un vrai coin toilette, des aménagements qui vont passer de camping à petit studio, une vraie annexe (kayak gonflable actuellement), un frigo, etc...
Et si la moyenne des moyennes s'établit à 6 ou même 7 kts avec le futur dans les mêmes conditions = youpee !
Sans doute mieux encore en Bretagne où nous aurons des vents un peu plus "éveillés", l'Atlantique sera probablement notre bassin de prédilection pendant quelques années, voire un peu plus au Nord avec un chauffage.
Bon WE
Cordialement
Yves

21 oct. 2017
0

Avec un D tu seras comblé

21 oct. 201716 juin 2020
0

Un suédois de 9,60 à vendre.
Rare sur le marché en France, ce tri exceptionnel aux qualités reconnues connait un joli succès en Suède.

21 oct. 2017
1

Plus cher qu'un D920 E....et moins de confort.....

Rapide, encore qu'au près ce n'est pas vraiment net. Assez peu de volumes pour les flotteurs. Dérives dans les flotteurs.
Intérieur, volume très faible, descente pas si aisée, rangements inexistants.

Pas du tout bateau croisière.

21 oct. 2017
0

Oui, les dérives sabre dans les flotteurs, ça me fait peur...

21 oct. 201716 juin 2020
0

Seaon 96.
.
Repliable et transportable.
.
Tout équipé, remorque aluminium, mât carbone, centrale de navigation, radeau de survie et même le chauffage...
.
Selon l'essai Multicoque Mag : 4 couchettes simples, une double à l'avant, une kitchinette avec évier, un carré 4/6 personnes largement baigné de lumière et délivré de tout puits de dérive.
.
Des lignes harmonieuses et racés avec ses bras crossés (ça compte tout de même, non ?)
.
www.placedeport.fr[...]_96_crb

22 oct. 2017
0

Les bras crossés se trouvent aussi sur le D, la jonction pont-flotteur des flotteurs est loin d'être esthétique...Le chauffage est assez peu utile et présent sur de nombreux D.

Les rangements sont vraiment inexistants, la cabine avant pour deux petits jeunes, maigres et souples pour y entrer.

Il supporte encore moins le poids qu'un D

Esthétiquement il est agréable à l'oeil et même assez flatteur.
Pour un prix sensiblement inférieur, un D offre un compromis confort bien mieux adapté à la croisière aussi rapide au près, presqu'aussi rapide au portant.

22 oct. 201716 juin 2020
22 oct. 2017
0

2,4 T pour un DG 920 E, je suppose que c'est avec moteur, tout le matos et autres (?) Sur le papier c'est bcp moins.
Cette question en amène une autre : quid de l'absorption d'eau par le polyester ? (phénomène origine de l'hydrolyse de la résine polyester, les DG et CF sont en polyester) Autrement dit, ce sont des bateaux sujets comme les autres à ce qu'on appelle "l'osmose".

22 oct. 2017
0

Sur le papier 1.9T

2.4T c'est le poids du bateau qui navigue

22 oct. 201722 oct. 2017
0

je vais mettre la M ...
et pourquoi personne ne parle du Dragonfly 28 ?
il est un peu plus cher , mais bien plus récent

22 oct. 2017
1

Question de goût....

Et au mien: le 28 gagne une couchette sous le cockpit au détriment, d'un cockpit haut perché où on se sent moins bien, moins de dossiers...une descente plus importante.
Aménagements moins chaleureux

Coté performances le 920 Extrême est toujours plus rapide.

Les trampolines inclinés vers les flotteurs à l'inverse de ceux du 920 sont très casse gueule...
Pas de barre d'écoute de GV dans le cockpit du 28

Le 28 mouille sans doute un peu moins que le 920, se replie nettement plus facilement, est nettement plus court replié ce qui compte dans les ports qui mesurent.

22 oct. 2017
0

oui, tout à fait, mais ça reste un bien gros bateau à transporter.

22 oct. 2017
0

et repliable gabarit routier sans démontage ,
non ?

23 oct. 2017
0

OK pour le 28, je reste donc sur le 920
Le 920 est construit en sandwich je crois bien, mousse ou balsa ? Si changement de balsa à mousse, année de ce changement ? (pas réussi à trouver ou lire infos là dessus)
Est ce que la partie immergée de la coque centrale est aussi en sandwich ? Ou bien les fonds sont en monolithique ?
Si tout en sandwich et si osmose, ça laisse pas beaucoup de matière pour peler la coque et faire un traitement curatif (?)

23 oct. 2017
0

Si les oeuvres vives sont également réalisées en sandwich, il reste à savoir si elles sont réalisées en résine polyester ? vinylester ? ou en résine époxy ???
Car , à ma connaissance, les coques en époxy ne sont pas sujettes aux phénomènes d'osmose.
.PHIL

24 oct. 2017
0

Sur les fiches techniques c'est bien précisé "polyester"
J'ai eu une info (à vérif) comme quoi les œuvres vives sont en monolithique et que le sandwich (mousse) ne commence qu'au dessus de la flottaison. Les propriétaires de Dragonfly vont pouvoir nous dire ça... merci.

14 nov. 2017
4

Coucou de l herbaudiere, nous naviguons sur notre DF 920 Cruising depuis hier..
Nous reviendrons sur le forum après quelques jours de croisière apres sortie de l eau pour hivernage sur les bords de la Loire.
Grand confort en sortant de notre C F 24 !
Cordialement
Yves

14 nov. 2017
0

Félicitations

15 nov. 2017
0

Bienvenue au club :pouce:

14 nov. 2017
0

Si un bateau doit être mis sur remorque, avec notamment des rouleaux pour le monter, le sandwich me semble-t-il pose problème. J'ai eu un monocoque comme ça, on entendait des bruits inquietants quand ca le faisait. Idem pour l'echouage, vaut mieux du monolithique, sauf si la peau exterieur du sandwich est dimensionné pour resister.

14 nov. 2017
0

Bravo ,
une affaire rondement menée !

12 déc. 2017
3

Retour at home depuis peu. Nous n'avons eu que 4 jours de navigation pour apprécier notre nouvelle monture par des températures que la morale réprouve. Ce DF 920 (millésime 2001) semble bien correspondre à nos attentes. Pour le confort c'est sûr et certain (pas difficile en venant du F 24). Pour la nav, la sensation d'élargissement du rayon d'action est très nette du à la taille du bateau, à sa hauteur sur l'eau, au confort du cockpit, passage dans les vagues et mouvements plus doux (nous n'avons eu que 15 kts maxi), il semble arroser beaucoup moins (la taille y est pour quelque chose bien sûr mais les redans de la coque centrale doivent y participer) Pour les performances c'est mieux avec le medium et ça ne demande qu'à aller plus vite, le potentiel se ressent. Probablement que par tout petit temps le F 24 est meilleur (juste au pif, ça demande vérif, notre 920 est un Cruising pas un Extreme.
Il est au sec sur les bords de la Loire (port à sec Les Portes de l'Atlantique) pour un hivernage/travaux. Pas mal de boulot pour une remise à niveau (articulations, osmose) et améliorations pour en faire un bateau de "croisière au long cours" : chauffage et son réservoir de GO, frigo, réservoir d'eau sup de 75 litres, réservoir inox 55 L pour l'essence (exit la nourrice), panneau solaire 150 w et portique léger, guindeau électrique 800 w.
Vivement le printemps.
Cordialement
Yves

12 déc. 2017
0

:pouce:

21 juin 2018
0

Pourquoi reservoir inox au lieu de plastique translucide de surcroit ?

13 déc. 2017
0

J'aurais pu ajouter que mon Corsair F 24 MK1 va être à vendre sous peu.
Cordialement
Yves

21 juin 2018
0

Réservoir eau en plastique, essence et gasoil en inox. Différence de poids minime. Plus se cure à mon idée. Pas de risque d'odeur J'ai eu un super prix pour l'inox.

20 juin 2018
0

Le tri n'est toujours pas à l'eau... Travaux longs. Toujours plein de surprises. C'est une affaire de jours. Vivement les vacances.
Il nous tarde d'aller voir en vrai tout ce que nous avions lu sur ce forum et de profiter de notre " 920 de croisière ". Le frigo le chauffage le guindeau une vraie annexe avec petit moteur panneau solaire manivelle ewincher . Circuit électrique modifié et remis à niveau. Articulations renforcées. Traitement anti osmose.
Cordialement
Yves

16 juil. 2018
1

Nous sommes à l'eau depuis 8 jours. Ajourd'hui, au mouillage devant Camaret. Pour les moyennes ça doit se situer à 4,5 kts le vent est en vacances ou en RTT. Immense anticyclone = grand beau, ne nous plaignons pas. Heureux de vivre à bord avec un confort appréciable pour nous deux. Bonnes vacances à ceux qui sont sur l'eau.

16 juil. 2018
0

Profite bien et continue à nous donner des nouvelles.

14 nov. 201816 juin 2020
1

Le bateau est sorti de l'eau, la saison s'est passée avec des vents très faibles.
Nous avons fait une belle traversée sou spi de Guernesey à Bréhat 9/10 kts réguliers avec des surfs à 12 kts par vent très gentil mais bien orienté (vent apparent à 80°)
Une seule sortie un peu fun avec un retour Houat Quiberon à 10/11 kts puis 12 kts à l'abri de la presqu'île et pointes à 14/15 kts, vent apparent à 70° foc et GV, vent réel 16/18 kts.
En deux mois ça fait peu… mais quel plaisir de naviguer tout le temps à la voile.
Ces trimarans sont agiles par faible brise. Notre DF920 Touring l'est un peu moins que notre Corsair F 24. Nous avons réussi à faire 95% de nos navigations à la voile avec de la patience et de la persévérance, il y a des courants en Bretagne…!A la louche, la moyenne sur deux mois est inférieure à 5 kts, plutôt autour de 4kts + chouïa. Mais il a fait beau, super beau, nous avons pu faire des mouillages tranquilles dans des endroits qui ne le sont habituellement pas. Nous avons des photos des Anglo-Normandes qu'on croirait sorties de la Méditerranée ou quasi des Antilles !
Cordialement
Yves
Mouillage à Serck (on voit la moitié du tri à ras la falaise)
Mouillage à Herm, sable et eau couleurs tropique

1

Ce n'est pas raisonnable de montrer ces photos : tout le monde va vouloir y aller !
:pouce:

14 nov. 2018
0

matelot4x4, tu t'es caché pour que je ne te trouves pas ?
J'étais dans les mêmes eaux du 17 juillet au 15 août.

Par contre, avec mon biquille "tranquille", ça a été 95 % au moteur. 1/2 journée de voile ...

14 nov. 201816 juin 2020
0

Je n'ai fait qu'une marina le 28/29 juillet, nous avons pris les transports en commun pour visiter Jersey. le reste du temps mouillages.

Regrets pour toi et tes heures de moteur. L'avantage d'un tri dans le petit temps est indéniable mais il faut avouer que nous sommes très patients, du moment que ça avance, même tout doucement, nous sommes heureux. Nous sommes aussi tenaces, un chouïa opiniâtres, remontée de la pointe St Mathieu à l'aber Ildut contre le courant et vent du Nord dans le nez… ce jour là il y avait entre 10 et 15kts de vent réel, 16 bords dont certains vraiment à ras les cailloux. Nous avons régaté avec la bouée devant l'entrée du Conquet, passés deux fois au même endroit après un bord pour le moins "carré" !

Hubert, la prochaine fois mon équipière y mettra de la pluie avec Photoshop…

Cordialement
Yves

Photo : une des rares avec les bancs du coquepite mouillés

15 nov. 2018
0

Par deux fois, j'ai enchaîné le Four et Sein en tri :
avec le 920, Roscoff-Audierne dans la journée
avec le 800, cette année, Aber-Wrac'h - Lesconil idem (sortie de l'Aber au moteur).
à chaque fois, vent d'ouest, en sortie du Four, à 10 nds contre 5 nds de courant, ça avance encore!

14 nov. 2018
1

Peinard! Mais le chariot au milieu du cokepite....pas Glop!
Je découvre ce bateau, et je suis surpris de voir qu'il est repliable?
Je ne me suis pas intéressé au Tris, cause demande beaucoup de place...
Mais sur l'eau, ça doit filer...
Je ne connais que les catas de sport et encore....ça date!
Très beau bateau.

15 nov. 2018
0

Pour répondre au titre du fil, cela dépends beaucoup du vent :mdr:

15 nov. 201816 juin 2020
0

me suis fait déboité par ces deux la cet été vers Begur (espagne) surtout le blanc impressionnant le mat devais faire 40 M , les 2 seuls ..., 80% des autres monocoques et cata , était au moteur , me suis tiré la bourre avec pogo 12.50 , j’étais un poil plus vite(mon F28CC était a la charge maxi pour les vacances)

16 nov. 2018
0

Et pour rebondir sur les moyennes, Armel Tripon c'est 13 kts.

16 nov. 2018
1

13 kts merci pour cette info, ça remet les pendules à l'heure !
Cette moyenne est obtenue avec une machine de course de 15,24 m, menée d'une façon "extrême" dans des zones plutôt bien ventilées, avec du matos et voiles super top.
Avec nos modestes voiliers, si nous faisons quelques petits parcours côtiers à 10 kts de moyenne, on peut se payer un bon coup à boire pour arroser ça !

16 nov. 2018
0

13 kts sur la route directe, presque 17 noeuds sur le chemin suivi...

Sur le site de la RDR :

3 – Armel Tripon (Réauté Chocolat) – Multi50 – le 15/11/18 à 16h 32mn et 40sec

11 jours 7 heures 32 minutes et 40 secondes à 13,04 noeuds sur le parcours théorique de 3542 milles
Distance réellement parcourue : 4563 milles à 16,80 nœuds de moyenne

16 nov. 2018
0

Merci Tripple Jim de cette précision.

16 nov. 2018
4

Nous sommes bien d'accord mais… ils tirent des bords au portant pour avoir un meilleur VMG, normal qu'ils fassent bcp plus de route, avec une vitesse sur l'eau bien plus élevée.
Ce que je vois, en tant que plaisancier lambda, c'est que j'ai traversé des océans à 5 kts de moyenne de port à port (et je ne suis pas le seul), avec un petit monocoque lourdement chargé.
A la limite, je suis plus impressionné par les moyennes des mini transat de 6,5 m.
Avec nos petits tri, il ne faut pas rêver... Il y aura de beaux moments à 10/12 kts bien établis et pointes à 15/16kts quand les conditions seront super favorables (angle du vent, état de la mer) Pour ce qui est de la moyenne sur une traversée de 10 ou 12 heures, il n'y en aura très peu à 9/10 kts de moyenne.
Cordialement
Yves

16 nov. 2018
1

Moi aussi je tire des bords au portant. La distance parcourue par Armel Tripon tient avant tout à son option Sud.
Pour le reste, je suis d' accord avec toi et je reste modeste sur mes prévisions de moyenne.
L' état de la mer est un paramètre majeur. Dernière expérience 100 miles en 15 heures, entre près et petit largue, houle grosse mais mollassonne, de face sur 40 miles puis de travers.
Un ris dans la GV + J2, un peu conservateur vu le vent mais ne l' est t'on pas souvent ( conservateur)?
6,66 kts donc.
Rétrospectivement, je pense que ça passait avec tout dessus mais je suis content d' avoir été prudent. Le confort y a gagné, également.

20 nov. 2018
0

Je regarde la route de Rhum d'assez loin (pas fan) mais si je regarde les vitesses actuelles des tris encore en course (en éliminant des bateaux aux technologies extrêmes) je constate que des tris nettement plus longs que le mien, rigides (non repliables), menés en course, font des moyennes journalières entre 10 et 11 kts, plus souvent entre 9 et 10 kts pour beaucoup.
La publicité des chantiers serait donc flatteuse ? Je ne suis pas naif… Comme le temps nécessaire à mâter et mettre à l'eau soi même… rires !
Il y a quelques vidéos, ici et ailleurs qui se font un plaisir à montrer nos engins à des vitesses sans doute réelles mais exceptionnelles.
Ces chiffres (route du Rhum), en réponse à la question que je posais au début de ce fil remettent bien, pour moi, les pendules à l'heure.
Ceci n'enlève en rien au plaisir que j'ai à naviguer sur un petit tri repliable et sur nos motivations à utiliser de tels bateaux. Petit à petit je "mesure" l'état des lieux...lol…
Cordialement
Yves

20 nov. 2018
0

Et naviguer à 10 ou 11 nœuds de moyenne sur un "petit" tri (je pense au Acapella), pendant deux ou trois semaines doit être épuisant physiquement et mentalement.
Avec des longues périodes proches des limites du bateau, donc du chavirage.

20 nov. 2018
0

Pour illustrer tout ça, une vidéo : au bon plein, 25 à 30 kts d' apparent, 2 ris et J2, 9 noeuds de moyenne, pointes à 12 kts, dans une mer formée et croisée... c'était la guerre.
J' espère que la vidéo est lisible...

20 nov. 2018
0

Ca a pas l' air de fonctionner...

20 nov. 2018
0

ça marche pô.
Quand je clique, ça ne lit pas mais charge le fichier sur l'ordi.

20 nov. 2018
0

Pareil, je récupère mon propre fichier...
Quelqu'un a des conseils pour arriver à un beau cadre avec une flèche au milieu, au sein du post ???

20 nov. 201820 nov. 2018
0

Tout ça pour dire qu'il y a un monde entre les vitesses instantanées, obtenues sur mer plate et les moyennes réalisées sur 100 Nm ou plus où l' état de la mer, les bascules ou le défaut de vent viennent perturber la fête et où il faut tenir le coup, donc la plupart du temps lever le pied.
;-)

20 nov. 2018
0

Tu fais juste un copier-coller du lien dans le corps du message, non ?

20 nov. 2018
0

A noter que les moyennes des multicoques données, c'est une fois arrivés. Bon nombre ont soient abandonnés et 1 a l'envers. Nous ne menons pas nos bateaux comme cela (en tout cas pas moi).

20 nov. 2018
0

A noter que les moyennes des multicoques données, c'est une fois arrivés. Bon nombre ont soient abandonnés et 1 a l'envers. Nous ne menons pas nos bateaux comme cela (en tout cas pas moi).

20 nov. 2018
0

A noter que les moyennes des multicoques données, c'est une fois arrivés. Bon nombre ont soient abandonnés et 1 a l'envers. Nous ne menons pas nos bateaux comme cela (en tout cas pas moi).

10 déc. 2018
0

Je ressors ce fil car je ne vous ai pas trop entendu mentionner le Black Marlin (je ne suis pas connaisseur). Pourquoi ce modèle n'a pas été proposé (ou retenu) à Matelot4x4 ?

10 déc. 201810 déc. 2018
0

Le Black Merlin a été mentionné (un peu vite) plus bas ( www.hisse-et-oh.com[...]re-cool )...
Sans oublier le Barracuda et un 25 pieds en préparation.

visionboats.com[...]/en/

10 déc. 2018
0

Peut être ces engins ne correspondent pas tout à fait à notre programme un peu pépère et croisière côtière confortable. Rangements, ergonomie, confort, nous avons choisi un tri un peu sous voilé (920 Touring) par rapport à sa version plus musclée (920 Extreme), l'équipage totalise 137 ans…
Il y a aussi le problème de la revente du bateau à terme, nous savons qu'à nos âges il y a forcément une échéance. Déjà qu'un tri c'est un mini marché, si en plus on y rajoute un chantier quasi inconnu, la revente risque d'être très très difficile.
Le tout = choix "restrictif" du début. (+ budget)
Cordialement
Yves

19 août 2021
0

Up!!!!!!
J envisage d acquérir un d1000 , mat changé pour un plus long d 1m50 que celui d'origine, gv à corne .
Qqun connaît il ce modèle ?

19 août 2021
0

As tu une photo ?

19 août 2021
0

Osiris avait un jaune booster, peut être que c'est celui là !

20 août 2021
0

Celui ne s appelle pas osiris !

20 août 2021
0

L essai me décidera !
J aimerais un petit temps genre 12 nœuds de vent pour m assurer qu il marche bien...car il a la réputation d être plus pépère que ses cousins .
Je pense que le mat upgradé et la gv à corne y aideront .
Je pense m amuser à l alleger cet hiver en remplaçant le bois par du carbone .
J ai vu une boîte qui vend du sandwich nid d abeille carbone en différentes épaisseurs.
Panneaux de cabines , table , plancher , porte .
Je pense qu on peut déjà gagner pas mal de kilos avec ça.

21 août 202121 août 2021
0

Voila aussi pourquoi j'aime bien les Trimarans ,En ce moment en train de remonter la Corse par Est , pétole mais ca avance , même des fois plus vite que vent (ne pas regarder angle du vent J'ai un mât tournant) ça aurait été bien un angle comme ça 🤗

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (31)

mars 2021