mousse dans safran first 32

bonjour à tous.

sauriez-vous me dire si la mousse d'origine dans les safrans first 32 et bien du type polyuréthane?

Si c'est le cas il existe des produits qui la décompose... l'idée étant de faire des ouvertures limitées et d'injecter un tel produit pour retirer la mousse sans être obligé de découper un panneau entier.

J'ai dans l'idée ensuite de stratifier epoxy par ces ouvertures, et ne surtout pas remettre de mousse, même epoxy, et laisser de petits trous pour le renouvellement de l'eau à l’intérieur et/ou évacuation d'eau en cas de mise au sec.

A+

L'équipage
14 mai 2021
14 mai 2021
0

Je ne connais pas de solvant qui décompose la mousse PU ( sans détruire dans le même temps le stratifié ) ? De plus la mousse est structurelle, c'est pas une bonne idée que de la supprimé.


14 mai 2021
0

Je confirme, c'est une bien mauvaise idée de supprimer la mousse. Il s'agit d'une mousse PU de relativement haute densité et qui participe hautement à la rigidité de l'ensemble. Laisser le safran "vide" va conduire à sa casse, c'est quasi certain.


Solent:C’est plus que quasi, c’est certain 😉 d’autre part si le safran est vide, qu’est-ce qui va assurer la liaison avec le peigne interne ?L’enveloppe des safrans de ce type est très mince et c’est la mousse qui la rend rigide. C’est le même principe qu’un pont en sandwich.Vu les efforts sur le safran, au premier bord de portant un peu musclé le safran va exploser.·le 14 mai 2021 13:29
TITIMARIN:ha je fais l'unanimité ! :-) Bon je précise : la stratification c'est pour faire comme les ailes d'avion, avec des "nervures" à plusieurs hauteurs, mais la mousse c'est plus facile je l'accorde volontier ;-)·le 14 mai 2021 16:20
ATCFrog:l'idée des nervures à l'interieur c'est inutilement compliqué. tu vas y passer 5X plus de temps pour un résultat incertain, alors qu'ouvrir en grand, virer la mousse mécaniquement, la remplacer et refermer, c'est simple et efficace. en plus ca te permettra de vérifier l'état du peigne.·le 15 mai 2021 08:29
14 mai 2021
0

Essaie avec de l'acétone, mais j'ai un doute pour faire fondre le PU.


jeanlouis:l'acétone c'est bon tant que la mousse n'est pas complètement polymérisée, ensuite l'acétone n'a plus d'action ·le 15 mai 2021 11:08
18 mai 2021
0

Bon déjà je vais voir si je peux le démonter. Vous savez combien cela peut peser avec de l'humidité dedans ? si je le laisse tomber ca va peut être faire un trou dans le sol suffisant pour dégager la mèche ? :-)


ATCFrog:vide, j'évalue le poids autour des 50kg.·le 18 mai 2021 21:54
TITIMARIN:48 Kg à la balance, plein d'eau. Ton estimation est bien précise ! ;-)·le 01 juin 2021 01:26
20 mai 2021
0

bon, je l'ai sanglé, en fait c'est assez facile de soulager son poids avec une sangle à cliquets, le temps de dégoupiller le bazar ...

je suis surpris : il y a en fait deux goupilles à 90° qui visiblement ont déjà été démontées (tête écrasée), probablement pour les bagues.

Donc elles sont démontable. C'est rassurant parce que moi je n'y arrive pas :-) pourtant je tape dans le bon sens (goupilles coniques, comme je l'ai déjà vu sur ce même forum). Je pense me faire un outil spécial avec un serre-joint ... Je suis preneur d'autres idées ;-)


Dremeka nc:J'ai démonté le safran du mien il y a 2 semaines, j'ai un cône comme toi dans l'axe du bateau mais pour l'autre ils ont du changer car j'ai une vis à la place. Au démontage le cône est venu sans forcer. Par contre j'ai l'impression qu'il est cassé car il n’effleurait pas de l'autre côté. J'essaierai de voir pour le changer mais pas évident.·le 21 mai 2021 02:53
ATCFrog:Faut pas hésiter à chauffer, et au remontage, plutot que ce systeme hyper merdique, il est préférable de fendre le carré de bronze et d'y ajouter deux vis. Je te ferai une photo si tu veux. Ca facilite les démontages ultérieurs.·le 21 mai 2021 08:22
TITIMARIN:si la goupille transversale est en fait une vis , là je suis mal ... ca veut dire que la tête est cisaillée et que je dois percer ... ·le 21 mai 2021 08:57
21 mai 2021
0

un systéme comme celui-ci par exemple ;-)


ATCFrog:Ah bah c'est mon bateau :D·le 21 mai 2021 10:13
TITIMARIN:en fait non, c'est une illusion ... c'est la collectivité qui l'a maintenant :-) Bon et bien du coup j'ai plein de question :-) 1) j'imagine que le "carré" tu l'as retourné sur deux axes ?2) la barre est prise sur une vis qui traverse la mèche ? J'imagine que tu l'as pas 100% confiance au serrage ... 3) pourquoi as-tu des plaques renforts inox soudés à l'intérieur de la barre ? Merci ;-) deuxième tentative de démontage demain ... enfin aujourd'hui :-)·le 22 mai 2021 01:57
ATCFrog:Je vais te décevoir, mais je l'ai acheté comme ca. Comme la noix a été retournée, les goupilles coniques n'étaient plus utilisables, donc l'axe de barre est effectivement traversant. Le serrage seul me parait audacieux: malgré du frein filet et un serrage costaud, deux metaux différents avec des dilatations probablement differentes, j'aurais pas confiance. Il y a également une vis pointeau derrière, mais uniquement pour du centrage.Quant aux plaques à l'intérieur, je suppose que c'est parce que les trous étaient ovalisés·le 22 mai 2021 11:03
ATCFrog:Je vais te décevoir, mais je l'ai acheté comme ca. Comme la noix a été retournée, les goupilles coniques n'étaient plus utilisables, donc l'axe de barre est effectivement traversant. Le serrage seul me parait audacieux: malgré du frein filet et un serrage costaud, deux metaux différents avec des dilatations probablement differentes, j'aurais pas confiance. Il y a également une vis pointeau derrière, mais uniquement pour du centrage.Quant aux plaques à l'intérieur, je suppose que c'est parce que les trous étaient ovalisés·le 22 mai 2021 11:03
23 mai 2021
1

bon voilà le travail !

chasse-goupille + marteau = echec, même avec huile et chauffe...
Mais avec ce serre-joint et la vis bidouillée : crack !

Donc je confirme que c'est bien deux goupilles coniques.

En suite, pour retirer le carré, ben même avec les goupilles enlevées ce n'est pas facile... marteau, chalumeau ... rien . Le marteau = risque de casser les bagues ou plus, chalumeau = risque de faire fondre les bagues mais de toutes façon rien.

Ce qui l'a fait : un arrache moyeux ... à trois branches sur un carré, que du bonheur.

Donc effectivement je ne vais JAMAIS remonter ce système en l'état ... Je vais garder les goupilles, mais le carré lui je vais lui fendre la G... ca me fera plaisir déjà, et ca marchera tout autant. Par contre la fente je ne vais pas la faire dans l'axe, car je veux garder les deux goupilles. Et c'est la vis pivot de la barre qui va serrer le carré, moyennant quelques petites adaptations mineures .

La suite : le safran ... quand il sera dégagé de la coque... car je confirme que, même en GTE, il faut soit lever le bateau, soit creuser, soit le faire dans l'eau :-)


ATCFrog:tu ne pouvais pas enlever une branche sur ton arrache moyeu ? sur le mien je peux passer de 3 branches à 2. C'est un peu casse-gueule à deux branches, mais au moins tu peux le mettre proprement. Et pour la hauteur, oui, meme en GTE, il faut lever, et pas qu'un peu !·le 23 mai 2021 21:11
01 juin 2021
0

début de ponçage : il est bien malade... la mousse n'a plus de consistance, c'est un sorbet (pas besoin de la dissoudre avec un produit...) , et de l'osmose partout, craquelures aux trous de remplissage bien sûr, mais aussi à d'autres endroits où de l'eau s'écoule. La peau est déformée et décollée de la mousse aux endroits où le peigne inox appuie derrière. Pas joli joli... il était temps ! je pense qu'il n’était pas loin d'une rupture. Et pourtant extérieurement il ne semblait pas si malade. comme quoi... testeur d'humidité est mon ami.


02 juin 2021
0

j'ai vite arrété le ponçage pour passer au décapeur thermique et ciseau à bois, il fallait tout enlever : sous l'antifooling apparait des taches sombres en creux (flèches rouges) et sous chaque tache sombre (en fait, anciennes bulles éclatées je pense) se trouve des taches blanches dans la fibre, montrant en fait de multiples endroits où la résine est rongée par l'osmose.

L'avantage du décapeur + ciseau c'est que ca enlève aussi la fibre qui est complétement désolidarisée de la résine, et il y en avait pas mal surtout en partie basse du safran, et sur la partie traditionnellement inaccessible tout en haut (qui fait face à la coque).

Prochaine étape : ouverture.


03 juin 2021
0

perdu ! Sur le forum l’expérience montrait qu'à chaque fois c'est le coté tribord qu'il fallait ouvrir, le peigne inox étant calé et stratifié sur le coté bâbord. Et bien en fait ce n'est pas une règle... c'est au bon vouloir du stratifieur de l'époque ...

Heureusement je n'ai pas ouvert la totalité, mais je m'interroge sur la façon de poursuivre l'ouverture : du même coté , ou je le retourne ? Si je le retourne ca ne va pas être simple de "couler" la mousse, je risque de remplir le garage :-) si je ne le retourne pas, il risque d'y avoir des endroits inaccessibles et il restera de l'ancienne mousse, voire des endroits vides après coulage de la nouvelle mousse.

Je suis perplexe.

Par chance, la stratification maintien encore le peigne en place, pas de recalage donc, pour l'instant ...

A+


03 juin 2021
0

après les stratifications bricolées des safrans bénéteaux, voici une nouvelle version : la superstratification ....

décidément, j'ai un safran unique ! :-) .

Ca va être long ...

Je suis surpris de constater que la peau extérieure est en choucroute, mais la peau intérieure est en tissus ... et ca se délamine entre les deux ...


07 juin 2021
0

j'y vois plus clair ... ca prend du temps . Pas facile de tout gratter, surtout que que j'ai pas ouvert très grand.

Coté haut du safran, c'est bourré de mastic, mais j'ai quand même creusé dans la "toiture" car j'avais un petit vide dessous, sans mousse.

Les couches stratifiées rajoutées pour tenir la mèche se décollent facilement, c'est limite délaminé.

c'est toujours trés humide (mesure appareil) bien que tout soit enlevé et déjà exposé 2 jours au soleil. Ca va être long !.

Surprise : j'ai de l'eau qui a coulée par la flèche rouge (voir photo) et qui indique donc que la mèche est en fait composée de plusieurs tubes , le diamètre le plus gros est un tube dans lequel est inséré le tube "tordu" stratifié dans le safran, et qui se termine par une extrémité pleine.

Les deux demi coquilles ne sont pas jointes bord à bord, en tous cas pas partout : sur le mien le "bord d'attaque" est à recouvrement. Ce sont bien deux moules très différents et si sur d'autres first 32 il fallait ouvrir l'autre coté j'imagine qu'il y a eu un changement de moule à une époque... A+


Dremeka nc:J'ai également retourné mon safran il y a environ 1 semaine et même constat que toi, de l'eau sortait par la lfèche rouge, j'en ai donc tiré la même conclusion! Ca me parait très costaud comme montage! Par contre je n'ai pas ouvert mon safran, simplement ouvert autour de la mèche et refait l'étanchéité à l'epoxy. Je verrai bien au prochain carénage.·le 08 juin 2021 00:36
08 juin 2021
0

Pour accélérer le séchage, bien rincer à l'eau douce plusieurs fois, pour enlever le sel et les produits de l'osmose.


09 juin 2021
0

merci pour les conseils. Il est maintenant en phase de séchage, l'appareil mesure 15 (GMX) alors que pour être sec il faut moins de 3, ca descend de 0,8 par jour de plein soleil.

C'est vraiment la mousse qui posait problème : partout où elle était, j'ai entre 10 et 15 voire 30 à un endroit. Et partout où c'est bourré de mastic et donc initialement sans mousse ca descend à 5 voire moins.

En attendant, j'ai fendu le carré. Cela se fait très facilement avec une simple scie à métaux. Le boulon qui traverse le carré et qui tient la barre serrera le carré sur la mèche, je garde les deux goupilles. Agrandissement des trous sur l'inox de la barre, et articulée sur deux entretoises et c'est terminé, fini la galère pour tomber ou remettre le safran en place, y a pas plus simple.


28 juin 2021
0

Dernières nouvelles : le safran a migré dans le salon ... il y a eu négociations :-)

Ca sèche, mais que ca va être long. En plus dés qu'il fait humide, le taux remonte ... à se demander si ce n'est pas plus rapide à prendre l'humidité qu'à sécher.

Un tel safran, en extérieur, même sous plastique c'est quasi impossible à faire sécher à moins d'être dans le sud de la France ... mais dans la manche on oublie !

POur une coque ca doit être l'enfer.


28 juin 2021
0

Mets une guirlande de lampes de faible puissance à l'intérieur, ça devrait le chauffer doucement.


27 juil. 2021
0

oui je vais devoir accélérer le rythme : dés que l'on met du linge à sécher à coté, le taux remonte ... pour moi c'est impossible de secher une coque en extérieur.

Je vais forcer ventiler chaud pour voir ;-) après 3 semaine en intérieur devant la fenêtre plein sud ca a à peine baissé.
A+


28 juil. 2021
0

Pourquoi ne pas utiliser des sels hygroscopiques de Castomerlin qu'on place sous les meubles moisis dans les pièces humides. En enfermant dans une enveloppe étanche la pièce avec un bac à sel régulièrement remplacé, l'humidité va chuter drastiquement?


16 août 2021
0

je fais des mesures régulières dans plusieurs zones du safran. J'arrive bien à un seuil en dessous duquel il me semble bien difficile de descendre.

la zone 1 et la zone 2 sont sur chacun des deux morceaux découpés, ils sont donc séparés du safran mais dans là même pièce.

La zone 3 est sur un coté du safran

La zone 4 est sur un coté à l'extrémité basse du safran

La zone 5 est prés de la mèche, tout en haut du safran : c'est une zone très épaisse, bourrée de mastic dessous, et qui a en plus la tige métallique du safran pas loin et qui doit perturber la mesure (normalement à la hausse).

Les zone 1 à 4 sont choisies spécifiquement là où il n'y a pas de masse métallique proche, et que l’épaisseur d'une paroi normale à l'exception de la zone 4 qui a double épaisseur.

Avec mon appareil, il faut être en dessous de 3 pour considérer que c'est assez sec pour stratifier époxy.

Les courbes sont lissées, les valeurs dépendent beaucoup de la température ambiante : plus c'est chaud, plus la valeur monte ... par exemple mesure en plein soleil = + 0,5 à +1 sur la mesure ...

Le constat est assez hétérogène, l’épaisseur semble jouer un rôle mineur, voire même les endroits bourrés de mastic sont moins atteint, ce qui aurait tendance à montrer que l'osmose vient bien de l'humidité interne à la mousse.

Le séchage en lui-même semble très efficace pour les pièces découpées, mais l'effet masse (le reste du safran) semble lui ralentir considérablement le séchage. Conclusion : pour aller vite, il faut tout découper :-)

bref, là cela n'avance plus, alors qu'il trône dans le salon sur un support à roulette me permettant de le sortir au soleil dés qu'il se présente.

La méthode n'est donc pas bonne. Je vais passer soit au chimique, soit au chauffage doux ...

Je suis de plus en plus interrogatif sur le séchage des coques en extérieur ... Au vu de ce que je vois sur le safran, cela me paraît totalement irréaliste. C'est peut-être pour ca que les traitements anti-osmose sur les coques ne tiennent pas dans le temps : traitement fait avant que le séchage ne soit suffisant ...


26 août 2021
0

j'ai mis le safran dans un sac, et au fond du sac un déshumidificateur chimique qui trainait au fond du garage. Les courbes semblent repartir à la baisse, mais que c'est lent !!!!!!! .

Il faudra encore du temps.

A+


26 août 2021
0

Avais-tu bien rincé ?
Il faut changer ou regénérer le déshumidificateur ou sa cartouche régulièrement.


26 août 2021
0

Bonjour Titimarin, n'y a t-il pas moyen d'accélérer le processus en passant tes pièces dans une cabine de séchage façon carrossier, ou d'en bricoler une, type clim/ déshumidificateur +lampe UV? Parceque vue la météo en France tu n'es pas assuré de mettre à l'eau avant l'année prochaine !


26 août 2021
0

Merci. Le stade d’après ce sera la chaleur douce de la cheminée ... :-) en tant que combustible!

Je plaisante.

Donc oui rinçage 4 fois au début. faut continuer à rincer ? ca remouille ça non ?

Il n'y a pas de traces d'acide ou de poudre, juste quelques fibres "blanches" qui apparaissent en faisant des "taches blanches" comme au tout début.

Niveau bricolage là c'est déjà pas mal enveloppé ... tiens je vais faire une photo demain :-)

A+


16 nov. 2021
0

J'en suis là, au bout de 5,5 mois de séchage dont la période d'été.

J'ai rajouté une zone "6" sur un des flancs du safran, vers le bas. C'est des courbes de tendance et donc le XLS m'a "complété" le début de la courbe de la zone 6 mais en fait c'est pure spéculation car je n'avais pas de mesures.

Le feu de cheminée permet d'avancer mais ce n'est pas si miraculeux que je le pensais.

Il ne me reste que la zone 4 et 5 de problématiques:

La zone 4 est la partie plane la plus basse du safran, proche du bord de fuite.
La zone 5 est une zone non fiable à la mesure car la surface est bombée, et est tout en haut sur la partie qui compense le safran . La zone 5 est très épaisse, bourrée de mastique entre la mèche et cette zone.

Ces zones 4, 5 correspondent aux zones de fuite d'eau (le longe de la mèche pour la zone 5, partie basse juste en dessous d'un trou de remplissage de mousse pour la zone 4). Il y a une forme de logique.

Mais ce n'est pas encore sec ... Je pense investir dans une lampe infra-rouge, pour espérer traiter ce safran pendant Noël... Car je commence à en avoir marre de voir ce truc au milieu du salon qui me rappelle chaque jour : "t'as vu le travail qui te reste hein ? t'as vu ? t'as pas fini ... tu vas en Ch..."


17 jan. 2022
0

voilà, le temps est venu de mousser ....

Alors, je peux donner quelques conseils : ne pas faire exactement tout comme moi :-)

D'abord je n'ai pas voulu faire comme ce que l'on voit sur youtube, à savoir couler la mousse par étape, safran complètement ouvert et à l’horizontal, car la fermeture du safran est alors complexe à réaliser : il faut poncer la mousse avec le bon profil, puis plaquer la "trappe" en espérant qu'il n'y ait pas de vide dessous ... bref, j'ai voulu réutiliser les trous existants après avoir refermé le safran (en ayant préalablement mis de la mousse dans les recoins les plus inaccessibles).

Sur la partie haute du safran, la mousse est déjà présente jusqu'à mi trou supérieur lors d'un précédent moussage suivi du retournement du safran. Reste la mousse à injecter dans les deux trous restants. Mon idée etait de remplir par le trou du bas, puis le fermer, puis remplir par le trou central jusqu'à ce que cela déborde et ainsi je suis certain d'un remplissage 100% .

Mais ... la mousse a dépassé le premier trou avant que je le referme. Naïvement je pensais que du simple scotch suffirait à le boucher mais pas du tout ... le scotch se soulève, pousse le scotch progressivement et se barre ... il a fallu colmater en urgence avec ce que j'avais sous la main : les dessous de plats en liège :-) . Puis, bien sûr, même probléme lorsque la mousse est arrivée au trou central ... et hop 2eme dessous de plat. Heureusement ils ne valent rien... Bien sur, ayant moins de mousse dans le safran le niveau du trou supérieur n'a pas été atteint et de toutes façon j'ai du le remettre à l'horizontal avant pour arrêter l’hémorragie ...

C'est tombé sur le carrelage, un vrai carnage, dans la panique j'en ai mis partout ... top :-)

Bref, pour ceux qui feraient cette opération : fermer les deux trous du bas, et tout passer par le trou du haut...


17 jan. 2022
0

PS : astuce expérimentale, pour éviter l'infiltration d'eau le long de la mèche, j'ai pratiqué une gorge dans la résine autour de la mèche (là où la mèche pénètre dans le safran) puis injecté du sika dedans. Cela sera recouvert de résine par la suite : le sika suivra à la fois les mouvements de flexion de la mèche et du safran, ca devrait rester étanche.


lolapo:C'est fait , mais c'est à se demander si c'est la bonne méthode ??En enlevant tout , refaire le safran en mousse Airex, shaper et stratifier + enduit.·le 17 jan. 21:56
TITIMARIN:nan .... ca c'est ce que je vais faire pour la coque :-) je ne suis pas constructeur .... moi amateur :-)·le 17 jan. 22:03
20 mai 2022
0

en attente d'être posé ! :-)


bil56:whaou !! quel AF ?·le 20 mai 14:37
Solent:VC17 ou Gti 30·le 20 mai 14:46

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ile Grande août 2021

Souvenir d'été

  • 4.5 (177)

Ile Grande août 2021

novembre 2021