Moulage et fonderie

J'ai besoin d'un pied de chandelier en Alu.
Ce modèle n'existe plus, il s'agit d'une pièce moulée.
Plutôt que de passer un temps fou a essayer d'en trouver un je ne sais ou ..

j'envisage d'en fabriquer un, toujours instructif d'essayer quelque chose de nouveau ...

Je pense qu'il faut faire un Moule en sable perdu.
Puis fondre l'alu.

Qui a déja fait et pourrait préciser la technique, astuce, ...

L'équipage
01 nov. 2007
01 nov. 2007
0

Petite contribution
juste pour dire que j'ai croisé quelqu'un récemment qui m'a dit avoir réalisé une pièce lui-même en alu,
et que cela s'est fait sans difficulté.

Le moule n'était pas en sable perdu.
Je ne me souviens plus du matériau utilisé.
J'attends l'éclair de mémoire...

01 nov. 2007
0

surement
en platre :heu:

01 nov. 2007
0

je crois ...(j'aimerais une confirmation)
que ce n'est pas du platre seul, mais qu'il faut un additif ..

01 nov. 2007
0

surtout le platre de paris !!
:tesur:

01 nov. 2007
0

Exact !
Merci de me réchauffer la mémoire aussi vite.

J'avais emis quelques doutes sur le choix de ce matériau et mon interlocuteur m'avais dit que le platre résistait très bien aux températures exigées.

01 nov. 2007
0

Ce n'était pas le cas,
pour mon exemple, pas d'additif.

mais un exemple n'est sans doute pas suffisant.

01 nov. 2007
0

là et ailleurs
:tesur:

membres.lycos.fr[...]ris.htm

:langue2:

01 nov. 2007
0

la fonderie est un métier
mais un amateur peut s'y lancer
en tout cas pas de platre,les gaz doivent s'évacuer par la porosité du sable
il existe plusieurs sorte de sables,le mieux pour un début ,prendre un sable légèrement argileux et humide pour qu'il puisse tenir en forme au serrage
pas le temps d'en dire + avant une quinzaine

01 nov. 2007
0

pour avoir
fait fondre qq pièces en bronze et en alliage d'aluminium, je ne risquerai pas à le faire moi-même .
C'est hypersimple quand on a tout sous la main et le savoir faire . Mais il faut :
- un modèle qui tienne compte du retrait et des dépouilles,
- des boites à noyau pour les trous,
- le bon alliage (pas de récup pleine de saloperie),
- un spectrotruc pour contrôler la composition,
- le bon sable, de quoi le broyer, le tamiser, le sécher et le produit qu'on met dedans (?)
- le bon four avec mesure et contrôle de la température,
- la poudre de perlimpinpin que les fondeurs mettent dans l'alliage en touillant pour éviter les bulles .
Dans certains cas, à partir d'une pièce pas trop compliquée, un fondeur peut en recouler une . On peut reconstituer les parties manquantes en résine ou en travaillant le sable mais c'est vraiment du travail d'artiste .

01 nov. 2007
0

le plâtre.
Vu la quantité d'eau que cela contient...

Une petite explosion et voila le métal en fusion qui gicle vers le haut. Génial le plâtre!

Bref, pour couler un let en plomb pour un bateau de 35 cm j'avais fait un moule en bois. Cela cramait un peu mais c'était convenable. La température de l'alu, c'est plus haut que celle du plomb donc il faut autre chose. Sable + bentonite?? bien sec! Préchauffé?

0

le fondu lafarge
ou ciment noir resiste tres bien a la chaleur pour couler du plomb pour le reste je n'ai pas l'experience

0

par contre
plutot que de fondre ton pied de chandelier pourquoi n'essaye tu pas de l'usiner dans la masse dans un morceau d'alu?ca sera peut etre plus rapide et moins cher!avec une bonne meuleuse d'angle et une perceuse a colonne on peut faire plein de chose,recement je me suis usineé une grosse roulette de davier d'etrave dans un bloc d'ertalon avec ces outils!

01 nov. 2007
0

bonne idée pierre.
D'autant que c'est un ciment réfractaire prévu pour les foyers, et qu'en principe un ciment est "étanche".

Je cherchais sur le net un lien vers l'Afrique, avec des descriptifs car, dans ce continent, il y a des as de la récupération et de la débrouille. Mais j'ai pas trouvé.

01 nov. 2007
0

Trouvé sur le net, c/c :
Robin 60 Jun 7 2006, 08:56 PM
salut,

perso j'ai l'expérience de la fonte artisanale d'aluminium, et ça m'a déjà permi de réaliser quelques pièces. il ne faut pas prendre du papier d'alu, comme l'a dit ishi à la fin il ne reste plus que de l'alumine. j'achète en magasin de bricolage des tubes d'alu pleins de diamètre 8, et je les débite en morceaux de 10 cm de long. ensuite il faut acheter un tube (creux cette fois-ci) d'acier qui sera débité pareillement en morceaux de 20 cm. Pour ma part mon tube d'acier a un diamètre qui me permet de rentrer 3 bouts d'alu en même temps. Il faut calculer le volume de la pièce à réaliser ce qui est généralement facile. comme tu connait précisemment les dimensions de tes morceaux d'alu tu peux facilement prévoir la quantité nécessaire. attention à prendre en compte le coef de dilatation, si tu coule ton alu dans un moule aux même dimensions que la pièce finale, tu vas te retrouver avec une pièce sous-dimensionnée (après ça dépend de la précision que tu demandes). il faut ensuite écraser le bout de tes tubes d'acier, puis rentrer les tubes d'alu dedans (le métal ne pourra pas s'échapper par le fond). enfin tu prépares un bon foyer comme tu l'as fait, tu mets du charbon de grosse dimension (plus de chaleur) et tu mets ton ou tes tubes d'acier contenant l'alu dans la braise en essayant de bien la disposer autour pour concentrer un max de chaleur. et puis tu attends que ça fonde, pas besoin de sépoumoner à souffler, ça vient tout seul. ce qui est bien c'est qu'on peut voir, par l'ouverture des tubes, si c'est fondu ou pas. une fois que ça a l'air bien liquide tu prends le tube avec une pince (avec prudence !!) et il suffit de le renverser sur le moule. je conseille de mettre des gants et des lunettes de protec, on sait jamais. pour le moule : l'idéal c'est d'avoir un sable spécial, très fin, que tu compactes à mort en donnant la forme. mais je n'en ai pas donc j'utilise de l'argile blanche achetée en magasin. une fois que tu as fait le moule il faut l'utiliser tout de suite, quand il est encore humide, ça limitera les petites fissures qui apparaissent inévitablement quand tu vers le métal en fusion. L'opération ne crée aucune projection mais mieux vaut être trop prudent, 660° ça fait beaucoup de dégats sur la peau ! une fois la pièce coulée et le métal refroidit il suffit de casser le moule, puis il faut évidemment poncer pour obtenir un bel aspect.

[color=blue]_/)[/color]

01 nov. 2007
0

Il y a aussi
ce site qui a l'air pas mal : www.backyardmetalcasting.com[...]/

[color=blue]_/)[/color]

0

exelent ce site
et en plus dans les liens il y toutes sortes d'adresse sur des fondeurs amateurs :pouce:

01 nov. 2007
0

Celui-ci concerne
le bronze, et en français : www.entrelacs.org[...]nze.htm

[color=blue]_/)[/color]

01 nov. 2007
0

Encore un lien
où justement on parle du plâtre : wapics.free.fr[...]ble.htm

[color=blue]_/)[/color]

02 nov. 2007
0

pour l'empreinte........
tu fais une pièce au modèle en polystyrène extrudé tu la positionnes dans ton sable tu fais 2 sortie vapeur (1 en bas et 1 au milieu )au dessus tu fais une cheminé en forme d'entonnoir de taille très généreuse et tu coule ton alu en une seule coulé -la méthode de titikum et me semble acceptable mais il faut que toute ta coulé soit dans 1 seul tube pour tout couler dans ta cheminée.Pour la rétractation de l'alu il faut compter~~1\100 c'est a dire une misére......et respecter les consignes de sécurité....:alavotre:

02 nov. 2007
0

Etant surpris j'ai fait quelques recherches.
Les valeurs de dilatation me semblent sous estimées: www.angers.ensam.fr[...]alu.htm

On parle de grand retrait au volume 3,5 à 8,5%

Mais cela est très variable en fonction de la matière alu... AG4...AG5 etc.

Donc prévoir des marges et un usinage sur une ébauche plus ou moins réussie...

03 nov. 2007
0

bon idée
ayant un exemplaire en alu de ce que je veux reproduire ... j'ai même pas de modèle, à faire.

03 nov. 2007
0

le retrait ..
je pense qu'on négligera .. on fait pas de la bijouterie non plus

mais sinon y a encore plus simple

personne aurait un pied de chandelier de Sun legend ou Sun Magig qui traine ....

02 nov. 2007
0

j'ai fait faire
un pied de mât en fonte d'alu, ou alu, je ne sais plus, chez un fondeur local(sur St Brieuc)
J'ai fait le modèle qui me convenait en bois, contreplaqué,rape, scie sautteuse, ect....
et j'ai eu en contrepartie, un magnifique pied de mât, adapté à mon cas.
Si tu n'as pas eu réponse à ton problème, je peux t'accompagner chez le fondeur...

Christian

03 nov. 2007
0

Modèle
En principe il faut fournir un modèle un peu plus grand... pour le retrait. Le fondeur donne le renseignement en fonction du métal.

Le plus gros du boulot étant la fabrication du modèle et la finition, s'il n'y a que le travail de fonderie le prix est ridiculement bas ! :-)

[color=blue]_/)[/color]

03 nov. 2007
0

fonderie
J ai fait faire pour le sun fizz 8 nouveaux pieds de chandeliers chez un fondeur pour 50 euros piece, ils sont nikkel, j ai pris un ancien pied , fermé tous les trous (mastic) et en ai profité pour le renforcer . Apres plus qu a le forrer et ils sont mieux que neuf !!!!
Si le mm pied, j ai encore le modèle !!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (15)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021