Mouillage et nouvelle réglementation

La nouvelle réglementation laisse au skipper la responsabilité du choix du mouillage. Sur mon bateau, le propriétaire, pavillon britannique, avait une Brake MPI de 16 kg, 30 m de chaine de 8, 40 m de cablot de 14 directement epissé sur la chaine et un guindeau mecanique avec barbotin de 8. Pour le moment, naviguant en Espagne, je n'avais rien changé. Aujourd'hui j'ai le choix, même en France. L'ancienne réglementation prévoyait pour mon type de bateaux (38 pieds, 6 tonnes) de la chaine de 10 et du cablot de 18 et on ne se posait pas la question.
Si on prend les chiffres, chaine de 8 et cablot de 14 ca tient 3200 kg à la rupture. Et 5000 kg pour du 10 et cablot de 18. Si on regarde le bouquin de Hylas ou d'autre, on voit que l'on est assez loin de ces valeurs. Par contre, tout à fait d'accord sur la nécessité du mixte cordage-chaine si vent &gt 40 noeuds, ca je l'ai vérifié sur d'autres bateaux.
J'hésite donc à changer mon guindeau (et vu la chaine de 10, à passer en electrique), et ma chaine. Ca fait du poids en plus sur l'extrême-avant et des frais importants.
Comme j'ai 100 m cablot de 18 et une deuxième ancre Orange, je pense plutôt à acheter 15 m de chaine de 10 et à stocker ce mouillage de gros temps à l'arrière, où généralement j'affourche avec un angle faible.
Vous avez un avis ? Quelqu'un a-t-il déja cassé sa chaine si mouillage mixte ?

L'équipage
21 nov. 2004
21 nov. 2004
0

Je me souviens ...
d'articles rapportant que plusieurs Supermaramu avaient brisé la chaine de 10 de manière récurrente, car le chantier les montait ainsi en dépit du bon sens ! Bon, il fait 16m, c'est plus que 38 pieds ! Mais ça montre que le coefficient de sécurité n'est pas si important que cela. La règlementation française était plutôt convenable de ce point de vue.

Le problème c'est l'usure: neuf, la limite à la rupture est suffisante ... après quelques années, c'est moins sûr, surtout pour le cablot. Donc le problème est plutôt celui du coefficient de sécurité vieillissement, qui est peut-être limite dans ton cas.

Une ancre de 16 kg sur de la chaine de 8 c'est peut-être un peu décalé , non ? Le coût n'est vraiment pas un probème ! Une ancre et sa chaine cela coûte 25 à 50 % de la prime d'assurance annuelle et 0.5% de la valeur de ce que cela peut sauver ... alors ...

Pour le guindeau, on ne change que la poupée, pas le moteur ? Et un bon sommeil grâce à un sentiment d'avoir fait tout ce qui est possible, cela vaut bien quelques euros :-)

21 nov. 2004
0

Enchainement..
D'accord sur le fait que le coût reste limité, mais le problème sur un bateau c'est l'enchainement des solutions. Trop fort n'a jamais manqué m'a conduit sur un bateau précédent (un Via 42, qui acceptait pourtant bien la charge) à devoir en plein Ocean Indien assez agité à transporter le deuxième mouillage installé dans la baille avant dans un coffre arrière, pour soulager l'avant dans une mer grosse. Aujourd'hui, je privilégie la solution la plus légère à condition qu'elle soit compatible avec la sécurité. Et le problème c'est de bien ajuster cette limite et ca c'est pas facile.
En ce qui concerne la casse de chaine, j'ai eu en Mer Rouge à tenir au mouillage du vent constant à 35 noeuds avec des rafales bien plus fortes. A ce moment là, j'étais tout en chaine (70 m par 3 m de fond). Les rappels étaient d'une brutalité impressionnante. j'ai doublé la chaine par une aussière de 16 environ sur 20 mètres et ca a été sans comparaison. Ceci dit la chaine ne montrait aucune faiblesse, c'était les chocs de rappel qui m'inquiétaient..

21 nov. 2004
0

Hors sujet
Mais super jeux de mot François 260 je cite : l'enchainement des solutions.

Pour un post sur le mouillage et sur ce que tu as dit avant si je pouvais je te mettrais une constellation d'étoiles!

Cordialement

Farolito

22 nov. 2004
0

adepte du mixte
solution légère pour mon bateau de 2tonnes en marche mais gros fardage: "danfort"12kg + 5m chaine de 8 + plomb 5kg + cablot (5 fois le fond...) ça tient partout et ça ne pèse pas trop lourd à l'avant :-)

et dans les fonds, si besoin britany 12kg + fob 8kg + 30m chaine de 8 le tout prêt à être empennelé (AMHA mieux que l'affourchage)

en 20 ans, chassé une fois car ancre prise sur des laminaires avec gros courant.

aux canaries, coup de vent de sud 7 à 8, deux bateaux au vent ont chassés et se sont repris sur moi au passage sans problèmes (ils avait des ancres de 12kg pour des déplacements de 6 à 7 tonnes!!

22 nov. 2004
0

tu nous parles de mouillage ET de règlementation
si tu veux respecter la règlementation c'est facile il suffit de la lire et faire en conséquence sachant que l'ancienne règlementation sert de référence aux autorités en cas de doute et peut aussi être une indication importante pour le chef de bord

si tu veux mouiller en sécurité il suffit de faire ton boulot de chef de bord qui connait son bateau, son équipage et ses lieux de navigation habituels donc ses moullages éventuels ce que nous ne pouvont pas connaitre ( ce qui veut aussi dire en clair qu'on a pas de réponse sérieuse et documentée à fournir)

en tout cas est ce bien utile d'avoir en navigation le mouillage de secours (et meme parfois le principal) et son poids dans la baille à mouillage?

c'est aussi une question que tu pourrais utilement te poser et qui répondrait assez bien à tes questions précédentes

ceci dit, tu as fait comme tu as voulu et c'est pas moi qui voudrait le reprocher, mon bateau n'étant pas en péril à ce moment là... ;-)

amicalement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (193)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021