Mouillage de secours

Bonjour
A quoi sert un mouillage de secours et dans quelle situation utilisez vous ce mouillage ?
Merci

L'équipage
14 avr. 2020
14 avr. 2020
0

J'avais un mouillage proprement de secours (qui aurait pu remplacer le principal) mais après l'avoir promené partout sans avoir jamais eu besoin de l'utiliser je ne l'amène plus.
J'ai par contre un mouillage secondaire "tactique": ancre en alliage avec un peu de chaîne et beaucoup de cablôt textile. Celui-ci assez utile, pour mouillages avant/arrière, pour modifier la zone d'évitage, pour orienter un peu le bateau, etc etc. L'ancre alu que j'ai serait même "conseillée constructeur" comme ancre principale pour mon bateau, mais j'ai une idée toute différente sauf utilisation d'urgence en cas de perte du mouillage principal, cela ne me viendrait pas à l'esprit de l'utiliser normalement en remplacement du mouillage sérieux.

14 avr. 202014 avr. 2020
0

Comme Roberto, j'ai une ancre légère en aluminium d'une marque bien connue en F comme 2e mouillage "tactique"(j'aime bien le concept, j'achète).
Mêmes utilisations, j'y ajoute l'appui tactique durant la remontée du mouillage principal en cas d'appareillage par vent fort, tout type de technique à 2 ancres, etc...
Anecdote, une fois par coup de vent, 10 bateaux au mouillage, tout le monde a dérapé sauf nous qui avions mouillé la "secondaire". Le lendemain matin, je me suis aperçu que le bateau n'avait tenu en fait que grâce à ladite ancre secondaire, le mouillage principal ayant décroché.

14 avr. 2020
0

@Juliusse..la Fortress, y a que ça de vrai!
J'en avais une en mouillage principal, et une Fob de 15kgs en secondaire(+ une CQR et une autre que j'avais donné, pfffffff)
Je l'ai utilisée à 2 reprises en 6 ans de vie à bord, essentiellement au mouillage , en mouillage arrière, lorsque j'ai eu à me réfugier dans la mangrove.
Pas de chaîne à l'époque, que du cablôt...ça a avait à peu près tenu.
J'ai vu un copain empenneler une fois, également...
Avoir 2 ancres à bord me parait être un minimum, mais aussi un maximum, non?

14 avr. 2020
0

J'ai également un mouillage léger avec une ancre en alu.
N'ayant pas de guindeau, je m'en sert pour mouiller par beau temps et en mouillage temporaire.
Mon dos m'en remercie à chaque utilisation.
J'ai également un mouillage lourd.

14 avr. 2020
1

J'ai un mouillage principal avec chaîne, câblot et ancre de 12 Kg et un guindeau. J'ai un mouillage secondaire avec chaîne, câblot et ancre de 14 Kg dans un coffre arrière. Je l'utilise (assez souvent) quand j'ai besoin de mouillage arrière, et il est là (ancre de miséricorde) pour pallier une perte ou insuffisance du mouillage principal. Je l'ai utilisé dans ce cas par exemple après avoir tordu mon ancre sur des rochers à Santander. Ça m'a permis de finir ma croisière sans m'embêter à réparer. Je pense qu'un deuxième mouillage est indispensable.

14 avr. 2020
0

Bonsoir,

j' ai quatre ancres et trois lignes de mouillage à bord de mon 31 pieds:
-en mouillage principal, j' utilise maintenant pratiquement tout le temps celui que j' avais prévu en "miséricorde", à savoir une Kobra2 de 16 kg, avec 30m de chaîne de 10 et 50m de câblot de 18 épissé directement dessus, bout et chaîne stockés dans les fonds au niveau de l' avant de la quille.
je ne fais quasiment que des mouillages, et quand c' est croché, çà ne dérape pas d' un mm, même dans la piaule.
-Avant, j' utilisais celui que j' ai maintenant en secondaire, une Brake 12kg avec 35m de chaîne de 8 et pareil de câblot (stockée dans un coffre de cockpit), mais j' en avais marre de parfois recommencer la manœuvre de mouillage plusieurs fois de suite avant que çà croche, et en solo sans guindeau électrique, je préfère remonter une fois un mouillage lourd que 4 fois un plus léger, et je dors ainsi sur mes deux oreilles quel que soit le temps!
-ma troisième ligne de mouillage est composée d' une Foblite (alu) équivalente 14kg, d' une vingtaine de m de chaîne de 6 et une trentaine de bout plombé, je ne l' utilise que ponctuellement, par beau temps, quand je reste à bord. c' est elle qui est en permanence dans la baille à mouillage
-en ancre de secours, j' ai une Delta 10 kg, plutôt décevante mais que je serais content d' avoir en cas de perte d' une autre.

Je ne vais quasiment jamais en marina, et ce quel que soit le temps, sinon je n' aurai pas tout çà bien-sûr.

Gorlann

14 avr. 2020
0

Je pensais qu'il était obligatoire d'avoir une deuxième ancre à bord.
Aussi, en plus du mouillage principal (Rocna 25 kg, 60 m de 10mm) je me trimbale la Fortress alu FX37, prête à être montée sur 30 m de chaine de 10, rangés dans les fonds dans un bac de pêche et un cablot de 22 mm de 60 m.
En Bretagne, nous n'avons pas besoin d'autant de longueur qu'en Med car il est rare de mouiller par plus de 5 m d'eau à marée basse.

15 avr. 2020
0

Bonjour Rigil,

comment fais-tu pour mouiller en Bretagne Nord avec 12 m de marnage + 5 m à basse mer?

Gorlann

14 avr. 2020
0

Merci pour toutes vos réponses.
Quand vous dites « je l’utilise en mouillage arrière «  vous faites comment pour installer le truc :
Installation du premier mouillage principal, ok
Et après...?

14 avr. 2020
0

Je l'utilise comme mouillage arrière essentiellement quand je vais au bord (j'ai un cata à dérives, 60 cm de TE dérives hautes). Il suffit de mouiller l'arrière (j'ai un davier à l'arrière) à la bonne distance du bord et de laisser filer jusqu'à l'échouage. Ensuite mouiller l'avant, quitte à le porter à terre à pied, et reprendre le mouillage arrière en laissant filer l'avant, jusqu'à la distance du bord désirée. Cela peut se régler en suivant la marée.

14 avr. 2020
0

Il y a pleins de techniques possibles : soit en laissant filer du mouillage principal pour venir déposer l'ancre arrière, puis le reprendre pour "remonter" ou bien avec une annexe.

14 avr. 2020
2

Du temps de la marine à voile, la vraie, il y avait "l'ancre de miséricorde".

Cette ancre, appelée aussi ancre de salut ou ancre maîtresse, était l'ancre la plus grande et la plus pesante du bord. Elle était utilisée pour les mouillages de longue durée ou dans des endroits peu sûrs. À cause de son poids, elle était aussi utilisée en dernier recours dans les cas désespérés.

14 avr. 2020
0

Comme Gorlan29, 3 ancres de 16 kg, une Kobra en mouillage principal, avec 40 m de chaîne et 50 m de câblot. Une FOB HP et une CQR en réserve ainsi que leur lignes.

Le mouillage secondaire est une FX16, avec 5 m de chaîne et 50 m de câblot. En croisière ce mouillage est lové au pied du mât, pour une utilisation rapide.
Il ne sert pas souvent, mais c'est arrivé quelques fois, en affourchage par très gros temps, ou en mouillage arrière....et toujours avec succès.

15 avr. 2020
2

quand tu pars trois semaines en croisière, si par malheur tu as un problème et tu perds ton mouillage principal, avoir une deuxième ancre à bord me permettra de finir ma croisière et mes vacances tranquille sans avoir à chercher un ship qui n'aura pas forcément dispo l'ancre que je veux, au prix raisonnable etc...

15 avr. 2020
0

ancre rocna 70 livres et 70m de chaine de 12 sans emerillons en prinçipale= dans les nuits anxiogenes je dors tres bien...! mouillage secondaire 50m de chaine de 12 et cqr 65 livres (la vrai) jamais utilisèe! et un mouillage leger pour l'arriere du bateau= brittany et 30m de chaine et cablot, utilisè de temps à autre pour rester dans l'axe d'une riviere : egalement quelques poids à faire coulisser sur la chaine du mouillage prinçipale pour les conditions extremes ;c'est tres efficace pour eviter que la chaine se tende trop et garde un arc correcte ... mais en general dans les conditions ou ces accessoires sont utiles ont est deja rentrè dans un port.....

15 avr. 2020
0

Salut à tous, étant plutôt prudent, j'ai un mouillage principal (sur le guindeau) et un deuxième (pour le gros temps) à l'avant et un mouillage à l'arrière. Je pense que 2 mouillages n'est pas de trop et un troisième, c'est encore mieux !

15 avr. 202015 avr. 2020
0

Perso, j'ai un petit bateau(28 pieds) et je n'aime pas trop ajouter du poids, surtout si il est mal placé.
Je sais que ma méthode n'est pas orthodoxe, et qu'elle est loin de faire l'unanimité, mais je pratique depuis des années la technique légère. Peu de chaîne (10m sur ligne principale et 5m sur secondaire) et beaucoup de cablot, epissé directement sur la chaîne.
Je suis très souvent au mouillage ou échouage, et ce par tout type de temps.
L'ancre principale est une bugel de 10kg et la secondaire une fx11.
Nous dormons toujours sereinement. Je ne dis pas que c'est LA solution, ni que les autres façons sont nulles. C'est la notre et elle fonctionne pour nous. Les solutions sont aussi nombreuses que les gens.
Pour revenir au sujet, la facilité de mise en œuvre du mouillage secondaire est pour moi importante, surtout à l'échouage.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Peinards dans les Hébrides

Souvenir d'été

  • 4.5 (95)

Peinards dans les Hébrides

novembre 2021