Motorisation électrique

Bonjour à tous,

De retour après trois semaines de ballades entre Corse et Sardaigne. Grand beau temps, mouillages parfaits, paillottes sympa, du vent comme il faut, deux traversées tranquilles.

Enfin, presque tout.

Je me suis encore emmerdé avec mon moteur hors bord. Pour une fois, j'avais délaissé ma collection de yam pour partir avec un suzuki. D'abord, il vibrait terriblement, sans que cela ne vienne de l'hélice. Et puis, de temps en temps et en particulier à chaud, impossible de le démarrer, même en le gavant de start pilote. Un jours, alors qu'il ne voulait vraiment rien savoir depuis qu'il avait calé la veille, j'ai démonté les bougies et j'ai vu que le cylindre du bas était plein à ras bord d'eau (oui, j'ai gouté, ce n'était pas de l'essence). Une fois vidé, il a redémarré, mais rien de bien mieux il a recalé le lendemain.

Bon, bref, marre de m'emmerder avec ces moteurs hors bord qui ne marchent jamais et font un bruit d'avion.

Alors je gamberge à une motorisation électrique.

J'ai deux options en tête.

Soit trouver un truc genre torqueedo à un prix abordable.
Soit monter un moteur électrique avec un Z drive.

J'explique la deuxième solution. J'ai un grand coffre au centre du cockpit (initialement destiné à recevoir une survie en sac, finalement placée ailleurs, et suffisament haut pour recevoir la table de cockpit).

Dans ce coffre, je met un groupe électrogène que j'isole phoniquement à mort. Je met aussi une ou deux batteries pour avoir quelques minutes d'autonomie sans démarrer le groupe. Et je met un moteur électrique industriel.

Sur ma poutre arrière, je met un grand zdrive (il me semble qu'alain 60nora avait ça sur son cata). Le truc ressemble au fut d'un hors bord et il est relevable et orientable.

Entre le moteur et le zdrive, un bête axe inox d'un gros metre.

Qu'est ce qu'il faudrait comme puissance de moteur électrique et quelle hélice irait pour obtenir une poussée équivalente à un 10 cv ?

Qui a fait un truc dans cette idée ?

Merci à tous

Jacques

L'équipage
27 août 2012
27 août 2012
0

une première piste: 1 cv = 0.735kW donc 10cv = 7.35kW. c'est un calcul basique.

0

j'allais dire 8 kw,mais un groupe de 10kw c'est pas un peu gros ? le Z drive de 60 nora s'appele une embase :silette sonic ,c'est anglais

27 août 2012
0

Bonjour Jacques
Je n'ai pas trop d'avis la dessus.
Il semblerait cependant qu'en motorisation électrique la poussée soit supérieure (grande hélice tournant lentement) à celle d'un thermique de même puissance.
Il y avait ce fil, très fourni.
www.hisse-et-oh.com[...]ctrique

27 août 201227 août 2012
0

Hello Jacques,

Je trouve ton idée excelente.

Il ne faut pas comparer directement la puissance d'un moteur thermique à celle d'un moteur electrique. En effet, à puissance moindre, la poussé sera équivalente (comme le dit Koala juste au dessus). Je pense que c'est parce que le couple d'un moteur electrique est supérieur (à puissance égale) et constant (à vérifier)

Il existe des kits complets de motorisation electrique (moteur + electronique de commande) qui pourait s'adapter à ce que tu veux faire.

Voir ici (mais il y en a peut être d'autres) : www.electricmotorsport.com[...]ine.php

Attention, en général les moteurs ne sont pas alimentés en 12V, mais plutôt en 48v (pour limiter le courant et donc la section des câbles) Il faudra donc que tes batteries tempon soient branchées en conséquence et que ton groupe puisse els recharger.

Le sujet m'intérresse, je peux te filer un coup de main si tu vas plus loin.

A+,
Harry.

27 août 2012
0

Merci à tous pour vos pistes.

Gapois, non, je ne crois pas que cela soit la bonne formule. Déja, rien que parceque un 9,9 cv en 2T a une poussée nettement plus faible qu'un 9,9 cv en 4T. Le cv ou la puissance ne sont pas la bonne variable.

Si je regarde chez Torqueedo, il semble qu'un 4.000 w délivrerait une poussée équivalente à un 12 cv, sans précision 2T ou 4T.

Pierre : c'est exactement cela que je cherchais. Merci, tu es toujours une mine d'info. le modèle "2" pour cata est idéal.

Christian : merci pour le lien. C'est effectivement une mine d'info. Je suis plongé dans sa lecture.

Harry : top là ! Ce sera le sujet de nos prochains déjeuner !

Je cherche une solution simple. Le moteur électrique est facilement abritable dans le coffre qui pourra contenir les batteries. J'imagine rester en 24v, pour lequel il y a une pelle de moteur industriels dispo, a des prix qui n'auront pas grand chose à voir avec ceux adaptés pour le yachting.

Pour le groupe, illusoire de vouloir dépasser 4.000 w. Je veux un truc qui rentre dans mon coffre, et qui ne fait pas le bruit d'un marteau piqueur. Disons que 2.000 w serait un top.

Le problème de la poussée est un vaste sujet de réfléxion. Evidement, plus il y en a, mieux c'est. Mais bon, au début, on tournait avec des 9,9 cv 2T avec hélice simple. Et on trouvait que ça marchait. Puis on a mis des hélice forte poussée, et on a trouvé que c'était mieux. Puis on a monté un 9,9 4T avec une hélice forte poussée, et c'était encore mieux. Sauf qu'au final, cela ne servait à rien, on n'utilisait pas le 1/4 de la puissance dispo.

Avec le Suzuki et son hélice std, je me suis quand même trouvé un peu juste pour manoeuvrer à figari dans 25 nd de vent. Avec l'hélice 4 pales que j'ai essayé à cette occasion, cela n'avait rien à voir.

Il y a donc évidement un gros boulot à faire sur le choix de l'hélice. Visiblement, un moteur électrique tourne à 1.500 trm alors qu'un HB tourne à 5.000 trm.

Je ne cherche pas une grande vitesse. Disons qu'une vitesse maxi de 6 nd serait déja parfait, pour une vitesse de croisière de 5 nd.

En trois semaines cet été et 500 milles, j'ai tourné moins de 10 heures (25 litres d'essence), dont 4 heures lors du retour et le reste pour sortir des baies corses.

Généralement, c'est ça, j'ai besoin du moteur pour m'éviter de tirer des bords dans la pétole pendant deux heures.

Aussi pour rentrer et sortir du port. Dans ce cas, une batterie et 15 mn d'autonomie me sont suffisant, surtout si après Erendil reste au coffre avec les panneaux pour regonfler la batterie.

Cela fait des années (disons depuis la première heure) que j'ai abandonné l'idée de me servir du moteur dans la baston. Je n'y crois pas. Erendil est un bateau à voile qui marche bien à la voile.

Et il reste les fameux petits matins lors des traversées où le vent est nul.

Je n'avais pas pensé à l'idée d'utiliser le moteur comme alternateur ou dynamo. C'est géant comme idée, bien que cela revient à tirer une embase, ce qui était une des raisons pour laquelle je m'emmerde avec un hors bord relevable. Cela dit, si en une heure de voile avec l'embase dans l'eau je regonfle le 1/4 d'heure d'utilisation de la batterie, sans faire tourner le groupe, c'est bingo.

Je continue à fouiller. Il y avait aussi l'histoire du lagoon électrique, sur lequel pas mal de trucs avaient été écris, mais bon, on ne se situe pas dans la même plage de besoins.

En gros donc, il faudra résoudre :

Le choix du moteur (puissance et type)
Le choix de la transmission (qui me semble réglé si le système silette est abordable)
Le choix du variateur ou du contrôle commande
Le choix de l'hélice

Merci encore

Jacques

27 août 2012
0

Salut Jacques,

Et plutôt qu'une embase Z-drive / Silette, pourquoi pas un simple arbre articulé portant le moteur, l'arbre et l'hélice (genre "longtail" utilisé en Asie, chercher ce terme sur le web) ?

Autre remarque : le petit défaut du système générateur + moteur électrique, c'est qu'on ajoute du poids (moteur thermique + alternateur + batteries tampon + moteur électrique) or sur un cata plus encore que sur un mono, le poids n'est pas souhaitable.
Je m'interroge aussi sur l'utilité réelle des batteries tampon, il faudra sévèrement limiter l'intensité (donc la puissance) en étant sur batteries seules. Cela dit, la sortie de port en silence, le rêve...

A noter qu'en Asie le système longtail existe avec directement un moteur thermique (du Honda ou Kubota en faible puissance, au V8 US avec échappement libre) par contre l'isolation phonique ne fait pas trop partie des specs...
:goodbye:

27 août 2012
0

Ce système "longtail" orientable sur la base d'un moteur électrique couplé à un groupe en cocon, je l'ai observé sur un Wharram il y a un an, immatriculé à Papeete, un Tiki 38 superbe. Pas pu tirer de conclusion, proprio en ballade quand je suis passé… et reparti le lendemain… mais ce système m'a tapé dans l'œil, semblait très simple et pratique…

27 août 2012
0

bonnes recherches... sur ton bloc industriel, quel refroidissement ? l'eau entrée dans ton suzuki doit l'etre par l'échappement, voir dans quel sens il repose en dehors de l'utilisation, ce doit etre le mauvais coté.

27 août 2012
0

Oui, c'est vrai que je vais prendre quelques kg dans l'histoire, mais regarde, pas tant. Le groupe pesera le poids du moteur HB (qui fait une bonne quarantaire de kg). J'aurais en plus le moteur électrique (qq kg) et les batteries. Allez, disons 50 kg de plus. Cependant, il est probable que le groupe consomme moins que le moteur HB, je gagnerais un peu de poids d'essence...

Je vais voir le prix de la silette. Si c'est inabordable, on regardera autre chose. Une solution simple est de loger le moteur électrique à la place du bloc moteur d'un de mes vieux yam...

Généralement, un moteur électrique est bien plus petit qu'un moteur 4T.

Cela dit, je ne voulais plus rien autre que l'embase exposé à l'humidité. Un de mes problèmes de fiabilité du HB, c'est qu'ils est trés éclaboussé (en position "à la voile", il est relevé derrière la poutre, mais mouille quand même quand ça va vite, mais en position "au moteur", il est trés exposé et se fait vraiment mouiller).

La solution asiatique me semble un peu osée à mettre en oeuvre. Le moteur sera 1m au dessus de l'eau, il faudra un arbre gigantesque pour que l'hélice travaille correctement.

Jacques

27 août 2012
0

Osé, je ne sais pas… mais simplissime ;-)
wharram.com[...]de/3737
il semble qu'il y ait pas mal d'expériences menées par des wharramistes dans ce domaine… du moins pour le système longtail…
Pour celui que j'avais vu, le générateur était un fisher panda assez petit, posé sur le pont, le moteur électrique, dans un petit cocon en cp, orientable donc.

27 août 2012
0

Je sais bien, c'est effectivement ce type d'installation que j'ai vu, mais avec un moteur électrique à un bout… je ne dis pas que ce soit la panacée… mais ça a le mérite de la simplicité.

Tant qu'à faire, un hors bord type GPA de est plus simple à mettre en œuvre, orientable, facile à remonter avec un système coulissant… Je viens de craquer pour cette solution pour mon tri, en tout petit… je teste tout ça d'ici 1 mois :-)

0

le moteur que tu montres z est hydraulique et le long tail fait 4m :-)

27 août 2012
0

Si le moteur est vers l avant de la plateforme et l hélice vers l arrière voire un peu en arrière de la poutre arrière, on a un arbre de facilement 3 m de long donc l angle pour 1 m de haut n est pas dramatique. Le système est hyper simple, pas d engrenage, pas de joints, juste un ensemble rigide moteur-arbre-hélice, avec une simple articulation pour plonger l hélice dans l eau ou la ressortir.
Sur mon Diabolo avec du gros clapot le hb en avant de plateforme était chahuté, je suis certain qu un système longtail aurait été plus efficace.
En motorisation thermique le système existe sur étagère (du moins en Asie...), j ignore s il existe en électrique, mais si c était le cas avec en plus génération électrique en hydraulienne je me laisserais tenter

27 août 2012
0

Peut-être des éléments de réponse ici :www.eco-power-solutions.fr[...]/

0

sinon il y a une boite tres connue qui fait un moteur immergé(victron ?),tu pourrais le monter sur des rails coulissant ou sur un arbre coulissant !

27 août 201227 août 2012
0

c'est ça !
www.eco-power-solutions.fr[...]/
tu vas dans :marine,moteur de voiliers,moteurs hors bord

27 août 2012
0

Jacques,
c'est quand même dingue que t'arrives pas à avoir un HB qui fonctionne correctement sur ton bateau ...
la scoumoune ??.... ou un granzoreilles à bords ?? ...
:jelaferme: :acheval:

28 août 2012
0

Oh, il y a plein de raison. Déja, j'ai horreur de la mécanique et je n'y comprend rien. Ajoute à ça que le moteur est trés exposé, en position basse dès qu'il y a un peu de clapot il se fait beaucoup mouiller. J'ai tout essayé, des neufs (yam, mercury), des occases, des occases quasi neuves, mais à chaque fois des emmerdes sans fin. Mon premier mercury neuf était plus souvent chez son réparateur que sur le bateau.

Ce n'est pas propre à Erendil, j'avais bien vu que tous les catas de loc (Louisiane, Maldives, Edel 33) de la même époque avaient virés leurs Hb. D'abord ils en avaient mis deux pour en avoir un qui marche, puis ils ont tous été remplacés par des inboards.

Jacques

28 août 2012
0

Bonjour sur mon tri j´avais commande un arbre extra long, pour etre sur que ça trempe. Du coup beaucoup trop long, j´ai refait un support plus haut. Du coup le moteur est mieux protege, et en plus accessible depuis le cockpit. Bonne nav (a la voile bien sur)

27 août 2012
0

le systeme Hb sur le maldives est pas trop mal non plus; a voir...

28 août 2012
0

Erendil a écrit:
"Gapois, non, je ne crois pas que cela soit la bonne formule. Déja, rien que parceque un 9,9 cv en 2T a une poussée nettement plus faible qu'un 9,9 cv en 4T. Le cv ou la puissance ne sont pas la bonne variable"

alors le calcul est bon, 1cv = 0.735 kW et 1 Kw = 1.37cv. mais c'est vrai que c'est une simple conversion, c'est en ce sens que je paralis de calcul basique. mais quoi qu'il arrive si pour ton bateau il a été calculé qu'il te faut 10cv (7.35Kw) pour atteindre une vitesse donnée tu devras remettre peu ou prou la même puissance si tu veux conserver la même perfs.
la puissance en Kw est un norme, qu'elle que soit l'énèrgie, elle est le produit du couple par le régime de rotation.
ce qui caractérise un moteur élèctrique c'est sa courbe de couple descendante alors que pour un thermique elle est ascendante. donc très fort couple en bas dès le démarage et plus rien en haut. donc il te faut connaitre la courbe de couple et de puissance de ton moteur élèctrique pour détèrminer le régime de P max.
tu connais ta vitesse cible, tu connais ton régime de P max il n'y a plus qu'a touver le pas d'hélice! :reflechi:
alors évidement tu vas te retrouver avec une poussée énorme aux basse vitesses par rapport à ton vieux thermique mais c'est le prix si tu veux pas que ton moteur s'essouffle avant sa vitesse max.
maintenant si tu revois les perfs à la baisse ça change tout évidement. :mdr:

28 août 2012
0

Alors c'est l'idéal : poussée max à basse vitesse pour manoeuvrer dans le port, ce qui doit éventuellement me permettre de réduire la puissance, puisque pour les longs trajets dans la pétole, il me faudra moins de poussée à 5 ou 6 nd, j'ai le temps de me lancer, et s'il y a du vent, je met les voiles.

En réflechissant à tout ça, je me dis qu'il faut partir de la puissance possible du groupe, soit 2000 w, et dimensionner le reste à partir de cette donnée.

J'ajoute deux batteries en série de 105 AH pour avoir le 24 volts nécessaire pour faire marcher tout ça sans démarrer le groupe pour sortir du port. Si le moteur fait bien 2000 w, cela donne 85 AH de consommation, soit 3/4 d'heures à pleine bourre, soit assez pour sortir et rentrer.

Je suis toujours sur l'idée de l'embase silette. Cela me semble le plus pratique. Je ne sens pas l'idée du longtail. Cela marche évidement, mais un des points essentiels est que l'hélice soit orientable. C'est la seule solution pour être vraiment évolutif dans un espace resseré.

Et puis donc choisir un ensemble variateur / moteur qui me permet de disposer du max de couple à faible vitesse tout en économisant réellement la conso.

Cela dit, les moteurs "tout fait" de Pierre, notamment le GPH 2,2 me semblent aussi intéressants. Je vais regarder un peu les prix de tout ça...

Jacques

28 août 2012
0

Je regarde aussi les moteurs du lien de Harry, et je me demande si la solution facile n'est pas tout bêtement de rentrer un de ces moteurs (le 15 hp par exemple) à la place de la tête motrice essence d'un de mes vieux yam. En gros, cela me permet de garder le fut et l'embase, et reste juste à adapter l'hélice (et encore, elle est déja à mega forte poussée).

Là, on a la solution la plus simple et probablement la moins coûteuse, d'autant que ce moteur (1600 $, soit 1.300 €) doit se trouver moins cher chez les fournisseurs industriels.

Personne ne s'est amusé à ça ?

Jacques

28 août 2012
0

en fait c'est exactement le même raisonement qu'avec un moteur thermique, une histoire de compromis!!! :mdr: avec un 2000W tu vas te retrouver avec un équivalent thermique de 3cv. avec le couple en bas qu'un 10cv aurait en haut pour les manoeuvres de port mais une fois lancé tu auras bel et bien la puissance d'un 3cv... si pour une raison ou une autre le vent ou la mer se lève ou les deux et que tu ne peux pas envoyer tes voiles ton bateau va ralentir jusqu'à ce que le moteur se retrouve dans une plage de couple suffisante pour faire face, et là si tu n'avances plus qu'à 2nd...
il faut étudier la courbe de couple et privilégier la plus plate possible!!!

28 août 2012
0

Je reste un peu perturbé par l'histoire des cv. Il y a vraiment une différence considérable entre un 9,9 cv 2T et un 4T, au point qu'un vendeur de moteur me conseillait carrément, pour remplacer un 9,9cv 2T de prendre un 8 cv 4T.

Ce qui est certain, c'est que je n'ai jamais utilisé le 9,9cv 4T à pleine puissance et loin s'en faut. Je reste au max à mi régime.

Le problème en thermique, c'était bien justement d'avoir du couple sans faire hurler le moteur (cas typique, tu arrives en marche avant un peu trop vite, et tu dois t'arrêter en embrayant la marche arrière). C'est là qu'un 3cv me poserait un réel problème :-) mais une fois lancé sur eau plate, je suis quasiment certain que je ne lache pas plus de 5 cv.

Sinon, pour le cas que tu énonces (vent qui monte et qui fait que le moteur manque de puissance), c'est bien, justement, si cela me contraint à renvoyer les voiles...

En pratique, avec ma manière de naviguer, tout ce qu'il me faut, c'est bien un moteur avec de la patate "instantanée" pour me sortir d'un guépier (genre le mouillage étroit devenu intenable parce que le vent a tourné) et qui a suffisamment d'autonomie pour tenir quelques heures dans la pétole.

Donc couple à basse vitesse pour me sortir des problèmes ou du port, et 5nds en croisière lancé.

Le tableau trouvé ici :

www.pneuboat.com[...]dex.php

me donne d'ailleurs une puissance de 4cv en thermique pour atteindre 5 nds.

Jacques

0

Il n'existe rigoureusement aucune différence de puissance maximale entre 10CV essence, diésel, 2T ou 4T ou électrique.

10CV c'est 7360W point final.

Mais...

des moteurs produisant 10CV au régime maxi (couple*régime) donneront des puissances très différentes dans les régimes inférieurs.

Un 4T, par exemple, aura un couple bien supérieur à un 2T de même puissance dans les régimes intermédiaires.

Par conséquent, l'hélice devra être adaptée pour continuer à travailler en ne disposant que de ce couple plus faible au détriment, sans doute de son efficacité à plus hauts régimes.

0

Peut être y aurait-il une piste avec les hélices à pas variable de type autoprop qui me semblent adapter le pas au couple.

28 août 2012
0

Oui, je suis d'accord, un w, ou un cv, c'est un w ou un cv. Par contre, je ne crois pas que cela soit le bon indicateur. C'est plus au niveau du couple/trm que l'on doit comparer les solutions. Parce que, au final, c'est bien de cela dont on a besoin.

Beaucoup de couple à bas régime pour manoeuvrer dans un port venté sans devoir aller à fond.

jacques

28 août 201228 août 2012
0

:pouce: Nemo 1 a très bien résumé!

je rajouterai juste que c'est exactement l'inverse avec un élèctrique. il faut adapter l'hélice au couple du régime de Pmax qui sera plus faible que le couple au démarage... du coup à bas régime l'hélice sera mal adaptée, le pas sera trop court par rapport au couple disponible.... compromis compromis, comme d'hab'

28 août 2012
0

pour le choix des batteries
je craint que les tiennent n'apprécient pas une décharge en 3/4 d'heure (pas plutôt 1h20 d'ailleurs)
en décharge rapide les batteries au plomb ont une grosse perte d'énergie (près de 50 % partent en résistance interne) et un vieillissement prématuré

0

il y a aussi :mastervolt podmaster
www.mastervolt.fr[...]ter-10/

28 août 2012
0

comme moteur le "linch"c'est ce qui se fait de mieux et il fonctionne en générateur en trainée .
la transmission silette est exessivement lourde je serais assez pour une longue queue taï
ou bien un bon carenage polyester pour proteger ton moteur hb
alain

28 août 2012
0

Ce n'est pas le choix qui manque :
www.nauticexpo.fr[...]24.html

Mais, la solution groupe + moteur électrique risque d'être chère.
Et... est-ce qu'un groupe non marinisé ne deviendra pas lui aussi un peu capricieux ?

MP : Salut Jacques est-ce toi que j'ai vu passer devant Porquerolles vendredi dernier ?

28 août 2012
0

Daniel, tu vois un cata rose dans le Var et tu ne viens pas à bord !

Oui, on est arrivé jeudi matin d'Arone, après une traversée sympa. On est resté à la Courtade, où il y avait aussi Epsilon, et on est rentré vendredi à Bandol.

Merci pour le lien. Le problème, c'est que les solutions toutes prêtes sont ruineuses, le ponpon allant manifestement à Torqueedo qui demande 12.000 € pour son kit duo.

C'est pour cela que je cherche plutôt du coté des solutions industrielles.

Jacques

29 août 2012
0

Désolé, mais j'étais au mouillage sur un fifty de 6 m. Je n'avais aucune chance de te rattraper, et tu est passé trop loin. :coucou:

28 août 2012
0

Salut Alain. C'est combien, "lourd", pour la Silette ? L'histoire de l'arbre ne me convient pas, je veux pouvoir orienter l'hélice.

Je sens que je vais tenter un truc avec un moteur éléctrique en remplacement de la tête motrice d'un vieux yam que j'ai dans le jardin, en louant un groupe chez Kiloutou. Juste pour valider la puissance.

Reste à trouver un moteur électrique de 2.000 w. Une perceuse ?

sinon, oui, j'avais pensé depuis longtemps améliorer la protection du HB par un carénage. Mais j'en ai trop marre de ces putains de moteurs. Je n'avais jamais eu ce coup, le cylindre plein d'eau.

Jacques

28 août 2012
0

Jacques,

Je crains qu'un moteur electrique logé sous le capot de ton HB ne finisse par avoir les mêmes problèmes que le moteur HB ... il sera exposé et la corosion fera son effet sur les contacts electriques.

La solution de loger le moteur dans le coffre me parait plus "durable".

Bon, reste à résoudre le problème de la transmission. :reflechi:

En ce qui concerne le long tail, Je me demande bien ce que tu feras de l'arbre si long quand tu seras sous voiles??? (le relver? le stocker? ) ça me parait pas si pratique que ça sur un cata rapide comme le tien.

Le podmaster (lien de Pierre) à l'air alèchant (a voir le prix!). Il faudrait prévoir un support pour le relever, mais le moteur est déjà prêt à être immergé...

Ne laisse pas tomber si vite le 48v, car àa réduit quand même de beaucoup l'intensité et donc les diamettres de câbles.

Bref, de quoi occuper les longues soirées d'hiver !

A+,
Now

28 août 2012
0

Le principe du long tail façon Wharram, c'est que justement l'arbre est orientable et remontable pour éviter les trainées. ;-)

Il y a aussi des alternatives à Torqeedo dans le simple, Minn Kota et Motorguide par exemple… dans ce cas, il est sans doute nécessaire de coupler deux moteurs…
Je viens d'acheter un petit Motorguide pour mon petit tri… ils produisent aussi des engins avec une poussée de 109 livres en 36v (environ 5cv d'après ce que j'ai retenu), arbre inox ultra long… Pour le moment je ne peux pas en dire plus pour le mien, à part que ça semble bien construit (pas encore de batterie)… il semble que tu peux les piloter à distance, et le coût est très nettement inférieur à la solution Torqeedo…

0

pour bricoler un systeme pour voir la viabilité du truc tu pourrais prendre un moteur de perfo sur batterie ,je crois que c'est ce qu'il y a de plus puissant en outillage :-)

28 août 201228 août 2012
0

Oui, l'approche de tester dans une carcasse de HB avant de se lancer "pour de vrai" est sans doute la bonne.
Il faut quand même faire l'adaptation de la transmission, mais ça doit être faisable.

Aller Jacques, tu nous fais une démo au frioul? ça te laisse un mois :scie: :heu:

28 août 2012
0

Bonsoir Erendil.

Super idée, mais pas certain qu'elle soit bonne. Outremer a sorti un exemplaire motorisé électrique, je crois savoir que c'est un flop, plein de problèmes.

Le chantier communiquait "fort" sur ce modèle pour des suites....et puis plus rien, projet bien enterré...ou coulé si vous préférez!

Sur mon Hélios 42, je voulais que le chantier me monte ce système, j'ai pris une volée de bois vert...Bon, mon modèle était le proto et le bateau de démonstration, et il devait être au standard.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (40)

Les enfants de la mer

novembre 2021