moteurs

y a t'il quelqu'un qui a déja réfléchi à monter des hors bors sur des batteaux de voyages
de façon a ne pas avoir de problème avec l'hélice
toujours propre? et un entretien plus facile !

L'équipage
01 mai 2005
01 mai 2005
0

en diesel
pourquoi pas, mais essence en voyage tu va sentir ta douleur en roro :-(

01 mai 2005
0

mon copain Maurice est parti aux antilles
avec son cata équipé de 2 HB 9.9 cv, il y a 12 ans

et il est revenu il y a 1 an avec 2 diesels in board

il doit bien y avoir des raisons

c'est vrai que l'hélice est toujours propre ce qui est le seul avantage du système avec le prix d'achat (qui est la seule vraie raison pertinente)

c'est aussi vrai que

transporter dans le bateau des centaines de litres d'essence est un plaisir que je laisse à d'autres

la conso est bien + grande, donc l'autonomie réduite

la recharge des batteries n'est pas terrible et insuffisante

le tableau arrière est encombré

l'efficacité en marche arrière est toute théorique

la poussée en marche avant est moins forte

l'hélice sort de l'eau dans les vagues

les moteurs sont + exposés au vol et aux accidents

la valeur de revente est moindre

amicalement

01 mai 2005
0

retractable
Les bateaux de grands voyages circumpolaire (periple50) sont equipés d'hélice rétractable sur arbre articulé.
Mais l'avenir c'est l'helice HÜBNER-BRAUN.Ca coute encore un peu cher mais dans 10ans peut-etre.

02 mai 2005
0

hélice HUBNER BRAUN
c'est quoi cette hélice ?

01 mai 200516 juin 2020
0

la photo
qu'est pas passer dans le précedent msg.

01 mai 2005
0

Moi j'ai fais...
15 mois de grande croisiere (tour de l'atlantique) avec 2 yamaha 9.9 4 temps, sur notre cata de 12 metres.

Avantges :

-prix, meme pour un 4 temps
-Poids bien plus léger qu' 1 voir 2 moteurs diesels (cata)
-vitesse (avec helices de propulsion 10 nds et 5 nds avec 1 seul moteur)
-rien dans l'eau quand on navigue à la voile donc moins de trainé et pas de croche
-facilité d'entretien et de démonter le moteur pour l'amener chez le mécano, et de trouver des pieces (mais ce sont des yam donc à voir avec d'autres marques)
pas de problemes pour trouver de l'essence, sauf pour ancienne generation qui marche à l'essence plombé (comme moi, mais en fait ça marche très bien avec du sans plomb, si quelqu'un peu m'expliquer!!)
........

inconveniants:

-La consommation, je tourne autour de 2.5 à 3 litres par moteur (moteur de 1992 donc surement moins pour un nouveau moteur 4 temps) ce qui fait une autonomie de 33 heures pour moi avec un seul moteur, sur notre periple nous nous sommes vite aperçu que ce n'est pas suffisant (et pourtant nous faisons tout pour faire de la voile des que le vent le permet, soit autour de 3 nds de vent)!
-Recharge des batteries, alors que nous avons privilégié les energies propres (2 panneaux solaires de 120 W, une eolienne et un hydrogenerateur), nous aurions bien aimé avoir un bon alternateur de 90 ah au lieu de nos deux dynamo de 7 ah chaque, car il y a des conditions ou aucunes energies douces ne marche (snif).

voila j'ai surement oublié des trucs mais il y a l'essenciel.

Au sujet de l'essence, certaine personne en ont peur, c'est vrai que le feu il faut y pensé, mais de toute façon meme si tu as un moteur diésel sur ton bateau, tu as également une annexe et donc de l'essence, alors 20 litres ou 100 litres ...
Pour le prix de l'essence il n'y a qu'en Métropole que ça fait mal, dans les autres pays tu divises par 2, voir plus !

L'hubner-braun vi vi j'y pense depuis que j'ai découvert cette merveille, mais beaucoup trop cher pour le moment (meme si sur un cata tu suprimes un moteur grace à ce petit bijou)

a+, Seb

01 mai 2005
0

Merci jp
pour les infos sur le sans plomb.

pour le poids mes yam pesent 54 kg chaque, si tu prends par exemple le yanmar 1gm10 de 9 cv il fait deja 71 kg seul ...

Apres il faut voir le probleme de la position du moteur (pour le centrage des poids), pour un cata pas trop de blem car en general fixé à la nacelle donc avantage par rapport à un mono, mais je penses que si tu places bien le reservoir sur un mono tu es gagnant en poids tout de meme.

Mais bon il y a tant de parametres (taille du bateau, forme de l'arriere...) que comme toujours chaque cas est unique !

petite question supplementaire, je viens de remettre mes moteurs en service, et j'en ai un qui fume un peu par l'ambase (il fonctionne bien sinon), est ce grave docteur ?

01 mai 2005
0

Merci jp pour ce roman
La fumée est blanche, et il fait pipi normal, je vais faire la vidange en regardant de pret l'huile pour voir s'il y a de l'eau dedans.

Encore merci pour ces infos precieuses, Séb

01 mai 2005
0

c'est quoi
la temperature "normal du pipi" si le moteur est au point mort ?

01 mai 2005
0

oki oki
elle est plutot tiede moins, pour moi, j'ai comparer avec le 2nd moteur et c'est à la meme temperature...

je regarderai l'huile...

encore merci, Séb

01 mai 2005
0

est ce que l'argument poids est bien réel ?
car pour la meme autonomie au moteur, il faut emporter + de carburant et pour l'électricité + de batterie

alors c'est pas sur

amicalement

ps:pour le sans plomb ou le plombé , il suffit de savoir que le plomb est en fait le lubrifiant des soupapes, et comme un 2 t n'a pas de soupape, ça marche forcément

01 mai 2005
0

oops, c'est des 4 temps
ça marche aussi sans pb jusqu'au jour où les soupapes se bouffent sur les sièges de soupape, si ceux ci ne sont pas fabriqués dans un matériau compatible avec le sans-plomb

amicalement

01 mai 2005
0

ça peut , mais c'est pas sur
si la fummée est bleue

un hb 4 temps a de l'huile dans un carter et il est impératif de respecter le sens de pose au sol, sinon, l'huile va dans le cylindre et peut le bloquer au pire ou au mieux faire fumer le temps de l'évacuer

s'il tourne en fumant pour cette raison, il suffit d'attendre qu'il ait brulé l'huile

sinon, c'est un peu + grave

les causes possibles sont les suivantes:

  • joint de queue de soupape défectueux qui peux venir de l'age, d'un coup de chaud ou d'un arret prolongé avec séchage des joints qui provoque un passage du haut de culasse dans le cylindre par la soupape d'admission, mais certains moteurs n'ont pas de ce type de joint et la culasse étant verticale, c'est très rare sur un hb.

  • segmentation usée ou gommée ou segment cassé ( il faut regarder par le reniflard si le moteur ne fait pas "pompe à vélo" en marche

  • retour d'huile par le reniflard

  • niveau d'huile trop haut( le mieux est de se mettre un petit peu au dessus du mini, à un tiers environ de la distance entre mini et maxi)avec retour par le reniflard ou remontée par les segments ( on a toujours tendance à mettre le niveau trop haut, surtout sur un moteur qui suit le mouvement des vagues)

  • viscosité de l'huile trop fluide et dans ce cas il est bon de prendre de l'huile + épaisse que ce qui est donné par le constructeur, l'huile habituelle 10/40 ou 15/40 pouvant etre remplacée par 20/50 dans les pays chauds

  • joint de culasse cramé entre un passage d'huile et le cylindre suite à un coup de chaud ce qui permet l'aspiration de l'huile à l'admission

  • utilisation de mélange 2t dans un 4 t

  • filtre à air obstrué avec mélange gazeux trop riche en conséquence

si le moteur, en meme temps renvoie une flaque d'huile dans l'échappement, il est probable que le joint de bas de carter en liaison avec l'embase est fatigué et demande à rejoindre le paradis des pieces mécaniques

si la fumée est blanche, c'est un pb d'eau qui peut passer dans le cylindre par le joint de culasse foutu (regarder s'il y a de l'eau dans l'huile), ou alors une surchauffe du moteur due à un manque de débit de la pompe à eau ( turbine HS ou tuyau obstrué ou prise d'eau bouchée)ou au calorstat entartré ou bloqué en position fermée ou au moteur entartré

dans ce cas, l'eau injectée à l'échappement se vaporise sous l'action ed la chaleur et fait une superbe fumée de vapeur d'eau condensée bien blanche qui ne peut sortir que par le témoin externe, cette vapeur condensée étant absorbée par le flux d'hélice pour l'écoulement principal

il suffit d'éliminer les causes l'une après l'autre pour régler le pb

désolé pour la longueur

amicalement

01 mai 2005
0

le fait qu'il fasse pipi n'est pas suffisant,
car c'est le + souvent une dérivation qui indique bien si la pompe débite, mais pas si l'eau traverse bien le moteur pour le refroidir et pas non + si le débit est suffisant

la pissette ne te dira jamais l'état du calorstat, par exemple, car elle continue de couler qu'il soit ouvert ou fermé ce qui n'est pas du tout pareil pour le refroidissement du moteur

amicalement

01 mai 2005
0

ça dépend de l'endroit de la dérivation
mais le + souvent c'est froid car cette eau ne traverse pas le moteur si elle est prise avant le calorstat ce qui est logique

mais bien sur tous les moteurs ne sont pas montés pareil et je ne connais pas tous les montages ni tous les moteurs :-(

amicalement

01 mai 2005
0

pissette
sur Yamaha, la pissette est prise en sortie, si ça passe, ça refroidit. La pissette est chaude.

01 mai 2005
0

Frablo,
C'est quoi chaud au point mort??

Merci

01 mai 2005
0

un petit truc
qu'a oublié jp qui apparemment connait mal les yamaha 4t, c'est le starter automatique bloqué...

01 mai 2005
0

je ne connais pas mal les yam 4 t
je les connais pas du tout car j'en ai jamais vu un seul de près

mais un moteur est toujours un moteur et ils obéissent tous aux memes règles ;-) ;-) ;-)

amicalement

ps

pourquoi le blocage de starter ferait fumer el moteur blanc?

pourquoi le régime et la puissance délivrée seraient normaux dans ce cas aussi, alors que le blocage du starter a pour effet de rendre trop riche et de caler le moteur ou réduire fortement son régime et sa puissance ?

01 mai 2005
0

non il ne faut pas ajouter d'huile
amicalement

01 mai 2005
0

derniere question,
suite à ce que tu m'as dit plus haut jp:

Donc sur un deux temps prevu pour du super avec plomb tu peux y mettre du sans plomb les yeux fermé ou tu rajoutes un peu plus d'huile tout de meme ?

encore merci pour les infos, Séb

04 mai 2005
0

Moteur Yamaha
Il faut savoir que ces moteurs ont eu une erreur de construction ( de l'avis des pros) qui m'a d'ailleurs couté le changement du moteur, je vous explique selon mes connaissances en mécanique:
Dans le fut il y a le réservoir d'huile et entre ce réservoir et les parois du fut il s ont prévus trop peu d'espace, donc malgré le rinçage annuel, l'oxydation s'installe dans les espaces réduits et le réservoir d'huile fini par se perçé. j'espére avoir été clair,
La seule solution, un rinçage exessif chaque année voir un démontage et nettoyage.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (183)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021