Moteur obligatoire

Bonjour,

je suis de nouveau en France depuis quelques années. Je navigue à la voile depuis 50 ans. J'ai passé les dernières 15 années avec un voilier de 35'/10t sans moteur (vendu depuis) avec lequel je me suis déplacé en Atlantique nord mais sans jamais toucher la France (Irlande, RU, Espagne, Portugal, Maroc, Antilles, US, Canada). J'ai manoeuvré à la voile mais aussi avec une godille de 16', une annexe de 8' dans les bossoirs pour porter une ancre ou un bout au vent et déhaler le bateau dans les endroits confinés.
Un plaisancier m'a récemment instruit qu'il est maintenant interdit de manoeuvrer sans moteur. Y a-t-il une réglementation française qui oblige un voilier à avoir un moteur dans certains ports ou plans d'eau ou partout? Si oui à partir de quelle taille/poids de bateau (Laser?!) et de quelle puissance minimale (ou maximale) de moteur? Ou s'agit-il plutôt d'une interdiction de manoeuvrer sous voile mais si oui où et quand?
Merci d'éclairer ma lanterne. Je n'ai rien trouvé de clair sur le sujet.

L'équipage
21 juin 2021
21 juin 2021
0

Ce sont surtout les règlements des ports qui imposent de circuler au moteur. Tout le monde n'a pas l'adresse nécessaire pour évoluer à la voile dans des endroits étroits où le demi-tour sans moteur ne peut pas se faire.
Tout le monde n'a pas envie de participer à l'instruction des néophytes à grands frais de coques rayées ou percées ou de balcons et chandeliers ravagés par une ancre baladeuse.


21 juin 2021
0

à ma connaissance, il n'y a pas de législation imposant un moteur.

Par curiosité, je suis allé voir la règlementation de l'entrée du port des Minimes à La Rochelle, celui-ci ayant tout récemment rappelé à l'ordre des voiliers qui entraient sous voile dans l'avant-port. Et il faut ici naviguer avec le mode de propulsion le plus réactif, clairement un moteur pour les voiliers qui en sont équipés...

Il existe à LR des voiliers type B25 qui n'ont aucune motorisation. Il y en a sûrement d'autres, mais ceux-là, je sais. De plus les 650 font assez souvent leurs entrées et sorties de port à la voile.


Smart Sails:Donc avec un bateau sans moteur, voiles et aviron sont le mode de propulsion le plus réactif·le 21 juin 15:38
Patxaran:En 420, la pagaie était (est?) obligatoire....·le 22 juin 12:00
21 juin 2021
0

Sans oublier la godille ...


21 juin 2021
1

Moi j'ai l'impression que c'est de naviguer sous voile qui serait expressément interdit. Ce que nous traduisons trop rapidement par moteur obligatoire. Quant à la godille du coup, je n'ai jamais vu d'interdiction de manœuvrer à la rame ou à l'aviron ;)


21 juin 2021
0

Bon merci pour ces premières réponses mais je ne dégage pour l'instant rien de très clair, plutôt des impressions, je dirais même c'est assez gris. Apparemment pas de législation mais des règlements de port, pas de taille max, puissance mini, etc. Rappel à l'ordre à la Rochelle ou rappel du règlement? et dans ce cas lequel? Les cartes définissent-elles les limites des ports?


21 juin 2021
0

La navigation à voile est réglementée non seulement dans certains ports, mais aussi dans certains chenaux.


21 juin 2021
0

Copie du règlement du port de Banyuls.
Comme beaucoup de ports : Manœuvres sous voile interdites.


21 juin 2021
0

Le simple bon sens dit que ce n'est pas parce qu'on aime la voile qu'on a le droit de gêner délibérément l'usage et les autres usager d'un port.


Pierre3:Oui, la configuration des marinas modernes et tout simplement l'accroissement du nombre de bateau rend l'utilisation du moteur quasi obligatoire pour que ça soit gérable dans la moyenne même si c'est état des choses a, je pense, diminué le niveau de manière générale, par rapport à la manière dont Aneblanc navigue qui oblige à plus anticiper et comprendre les forces en présence. Donc des balcons tordus, griffes etc il y en aura toujours, peut-être même plus car Aneblanc il rentrerait à la godille ou avec manip d'aussières probablement et son bateau se déplacerait a 0.5 noeuds, cela en oppostion avec un éléphant qui rentrera au moteur à 3 ou 4 noeuds.Pour avoir appris sur des bateaux de + de 10 tonnes sans moteur quand on n'a pas de moteur on entre rarement "à la voile". On se débrouille, Aneblanc en donne une idée dans son introduction et ça implique souvent de longues et passablement lentes maneuvres.·le 21 juin 16:11
Aneblanc:Oui certainement des manoeuvres lentes mais ça peut impliquer aussi de rester toute la nuit en vue du port en cas de calme plat, éventuellement de mouiller dehors pour rester sur place. Je dois dire qu'en 5 ans de voyage on est rentré dans les marinas de Ponta Delgada, Santa Maria, Mohamedia, La Graciosa et peut-être 2-3 autres qui ne me reviennent plus à l'esprit. Les autres plaisanciers ont toujours été compréhensifs et ont aidé à la manoeuvre peut-être aussi parce qu'il y avait toujours des enfants à mon bord. Par ailleurs le cabotage n'était pas au programme mais plutôt de longs séjours dans les ports. Mais on s'écarte un peu du sujet qui était de savoir si le moteur était obligatoire. Le consensus semble être clair: dans certains ports interdiction de manoeuvrer sous voile. Reste la godille ou l'aviron. Je n'ai plus de bateau de 10t et c'est très bien comme ça. Après reste la question de la limite du port et donc à partir d'où s'applique l'interdiction. Je pense en particulier aux avant-ports ou estuaires qui permettent éventuellement d'affaler et de continuer sur son erre dans le port proprement-dit.·le 21 juin 17:19
21 juin 2021
0

la manœuvre à la voile est un art ,les nouveaux plaisanciers à par quelques uns en sont totalement dépourvus "quand la bise fut venue "j'en suis fort aise ,motorisez maintenant ..
non c'est pas ça je me suis laissé emporter .
le moteur principal du voilier étant ses voiles et le moteur mécanique auxiliaire ,on ne peut pas interdire les manœuvres à la voile ,les règlements internes sont contestables devant le ripam .
mais comme le pot de fer casse toujours le pot de terre ,si on veut que sa place soit renouvelée
il vaut mieux faire le canard laquais ..
alain


faby9:La solution serait pourtant simple : réduire le nombre de places de 30% permettrait les manoeuvres à la voile qui semblent beaucoup manquer. Tous ceux qui se plaignent sans cesse qu'il y ait trop de monde sur l'eau serait heureux. Bien entendu, pour conserver l'équilibre financier des marinas, il leur suffirait d'augmenter le prix de la place de 50%.Je vote pour ! ·le 21 juin 17:03
fritz the cat:plus de la moitié des batos dans les ports ne sortent jamais ou vraiment très peu .certains élèvent de moules ...et sont des résidences secondaire déguisées ,pour ne pas dire autre chose ..c'est les cas dans les ports que je connais près de chez moi .dans mon club il y a 35 voiliers et quelques motorisés ,ceux qui participent aux régates et au sorties sont au maximum 5 à la fois , par contre au repas de fin d'année tout le monde est là ..donc ta mesure est inapplicable .alain·le 21 juin 19:22
faby9:Je suis désolé pour toi, Fritz, mais mon raisonnement tient bon la barre. Tu réduis le nombre de bateaux dans les ports, tu augmentes de fait la zone praticable à la voile. Que ceux qui restent soient des navigants ou des éleveurs de moules n'y change rien. Et puis, l'augmentation du loyer assainirait un peu la faune locale.·le 21 juin 19:38
21 juin 2021
0

Hello,

A Toulon, il y a une flotte de bateau de régate (J80) qui n'ont pas de moteur.
Il est vrai que les maitres de port n'aiment pas qu'on rentre à la voile car la place pour manœuvrer est très limitée, mais si tu te déplace à la godille, je ne voit pas de problème.
Par contre en fonction du poids du bateau, je ne vois pas comment manœuvrer contre un vent fort de face ou de travers à la godille dans un port.
Mais bon je suis loin d'être spécialiste de la godille, je n'y arrive pas bien mais je me soigne...


21 juin 2021
0

Pas obligatoire ....mais voile interdite dans presque tous les ports modernes....ne reste que la godille ou l'aviron !
C'est vrai que si tout le monde rentre à la voile dans des ports sur encombrés et étroits ce serait un joyeux bordel...déjà l'entrée de la rade de Lorient un dimanche soir à la belle saison ....


0

Par ex à Boulogne il était marqué dans l'Almanach du marin breton "louvoyage interdit dans le chenal" ce que la vigie interprétait à sa façon
Ainsi sortant au moteur je profite d'être vent debout pur hisser la gv (à la sortie du chenal on tourne à droite et on se retrouve vent de travers) et la vigie m'a balancé par haut parleur vu des grossièretés que je ne peux répéter ici !


21 juin 2021
0

Et si tu entres avec l'annexe motorisée à couple?
Comme font les équipages des navires sauveteurs.


21 juin 2021
0

Bravo pour ton voyage sans moteur , c est rare , j en fait pas parti


21 juin 202121 juin 2021
0

J'ai eu étant jeune pendant plusieurs années un dériveur lesté sans moteur dans le port d'Arcachon : toutes les manœuvres se faisaient à la voile. Puis, ils ont décidé que le louvoyage était interdit dans le port, et enfin ils ont dit que les manœuvres à la voile étaient interdites…
Mais ils n'ont jamais dit que le moteur était obligatoire !


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (176)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021