Moteur magnétique

Hello

On sait tous que le mouvement perpétuel n’existe pas et malgré les recherches réalisés a côté de chez moi, au Cern, on est loin d'inventer un "soleil" ou un troue noir.

Pourtant beaucoup de vidéo sur internet circule sur le moteur magnétique, l'idée est d'utiliser la répulsion des aimants pour créer un mouvement. Pourtant comme disait un grand de ce monde "Rien ne se perd, rien ne se créer, tous ce transforme", alors ou est l'arnaque?

L’aimant s'use, c'est sûr mais pour un changement tous les X années cela vaut le coups de se pencher sur la question, pour une utilisation marine.

Donc voici une petite vidéo de présentation :

Qu'en pensez vous?

A+ !

L'équipage
16 mar. 2012
16 mar. 2012
0

C'est le madoff de l'energie.

16 mar. 2012
0

Salut,

Plein de vidéos, des articles un peu partout sur internet mais aucune preuve, des légendes sur des moteurs qui auraient été vendus mais que personne n'a jamais vu, un japonnais mystérieux etc...
Ca sent le fake à plein nez!!!
Et pourtant on aimerait y croire...

Par contre avec tous ces aimants sur un bateau ça serait pas triste pour caler le compas
:langue2:

Nicolas

16 mar. 2012
0

Doit pas y avoir beaucoup de couple là-dessus.
Pour en avoir plus, il faut des aimants plus puissants, dans le genre des électro-aimants.
çà nous conduit à faire un bon vieux moteur électrique!

17 mar. 2012
0

bj
le fil rouge sur le bouton rouge
le fil bleu sur le pole aimante Est ... ou West ..
cela vient d'arriver j'ai perdu le Nord
Test en labo ne vaut pas test reel et seul le resultat com;pte
Amicalement

17 mar. 2012
0

Effectivement le couple est ridicule, mais suffisant pour alimenter un dinamo qui silencieusement peut alimenter un feu de mat et maintenir les batteries.

Pas mal de sujet sur ce site :
forums.futura-sciences.com[...]/

Les deux gros problèmes sont la démagnétisation des aimants ainsi que les frottement qui viennent à priori a bout du mécanisme.

17 mar. 2012
0

Moteur Menato très joli sur le papier cela permet de rêvé

17 mar. 201217 mar. 2012
1

Propagande de charlatans, une de plus, à destination de gogos incultes qui n'ont aucune notion de thermodynamique, d'énergie et de frottements.
Ce genre d'élucubrations émane souvent de mouvements sectaires qui cherchent des esprits simplistes faciles à manipuler.

14 sept. 2015
1

Absolument. Ces élucubrations sont basées sur l'ignorance des gens. La tromperie est facile : on ne montre qu'une moitié du mécanisme, on ne comptabilise qu'une partie de l'énergie : celle qui est produite et non celle qui ensuite est absorbée pour réamorcer le mécanisme.

Dans le cas des aimants donc vous utilisez la répulsion pour en récupérer de l'énergie, il vous faudra dépenser autant d'énergie pour rapprocher à nouveau ces aimants (ou les suivants si c'est sur une roue) et "réarmer" le système. Le bilan de l'énergie est nul, et du fait des frottements il est forcément négatif.

Dans le cas de la roue avec les billes qui s'écartent ou se rapprochent du centre, la tromperie consiste à laisse croire que le bas de levier supérieur dans le sens de la descente va permettre un gain par rapport au sens de la remontée. Mais le calcul est incomplet parceque ce facteur de gain est dépensé par le mécanisme pour la remontée des billes malgré les apparences du joli dessin.

Ceux qui ne voient pas ce qui leur échappe doivent comprendre qu'une force n'est pas de l'énergie, elle permet de générer de l'énergie en dépensant un certain "potentiel". Par exemple en dévalant une pente vous utilisez la force créée par votre poids (pesanteur) du haut en bas (le haut représentant un plus haut potentiel). Vous "dépensez" en quelque sorte le potentiel pour créer de l'énergie cinétique (vitesse). Mais pour remonter la pente du bas en haut (recréer ce potentiel) il faut cette fois utiliser de l'énergie on s'en rend bien compte, et malheureusement il en faut autant.

Ainsi sur du plat, comme il n'y a pas de différence de potentiel (pas de haut, pas de bas), une bille ne roule pas. Si vous pencher le circuit, elle ira du haut vers le bas, mais ne remontera pas toute seule. L'énergie que vous utilisez pour la remonter sera la même qu'elle a "créé" en descendant (et dilapidé dans le choc en s'arrêtant brutalement en bas, souvent sous forme de chaleur). Le chemin utilisé pour le trajet n'a aucune importance (près ou éloigné d'un quelconque centre), ce qui compte c'est seulement la différence de potentiel entre la position "haute" et la position "basse".

La forme de la machine n'y change rien, ni le type de champ (gravitationnel, magnétique ou électrique) qui est utilisé. Les champs impliquent des forces, mais les utiliser (cela s'appelle un "travail") requiert des différences de potentiels, or aller d'un potentiel élevé à un potentiel bas génère autant d'énergie qu'il en faut pour faire le mouvement inverse.

17 mar. 2012
0

Ca existe ! si Si ! les japonais ont fait ça il y a une quinzaine d'années. C'était pour la marine évidemment, un sous-marin sans hélice. Problème ! il faut une énergie démentielle pour faire se mouvoir l'engin, avantage, pas d'hélice pas de bruit. Le champ magnétique terrestre est trop faible pour que ce soit rentable et efficace. je crois que même la navy américaine a abndonné car pas de bruit d'accord mais un champ magnétique tellement énorme qu'il était facilement détectable à distance. Donc pas de déplacement discret

18 mar. 2012
0

kaj tu parles de tout à fait autre chose que ce moteur qui n'utilise pas d'énergie (ou celle des aimants??)
les japonais avaient fait un moteur qui faisait mouvoir l'eau grasse à un fort champs magnétique
certains ont même imaginé (et calculé la faisabilité) des soucoupes volante sur ce principe, on ionnise l'air en haut et un champ magnétique le fait circulé autour de la soucoupe qui volerait
c'est théoriquement faisable, pratiquement c'est plus compliqué

18 mar. 2012
0

oui on peut rester songeur si on est un peu cartésien
ça ressemble à la recherche du Grall...
mais on ne peut qu'admirer qque peu ces chercheurs de l'impossible qui sont bien souvent au fait des lois physiques mais cherchent la faille avec une opiniatreté extraordinaire
que qques uns cherchent aussi à en faire de l'argent, ce ne sont bien souvent pas les initiateurs mais plutôt les vrais charlatans
et heureusement que ça ne marche pas (je fais partie des convaincus :topla: ), ça permet de rêver encore aux soucoupes volantes :-p ...
JL.C

18 mar. 2012
0

Je ne crois pas que ce soit ce que tu explique rb1, mais je peux me tromper. Le principe est très simple et date d'ailleurs de l'invention du premier moteur électrique. le champ magnétique était celui de la terre, l'effet de déplacement était dû à un "contre champ" engendré par un génératuer embarqué et de gigantesques selfs. L'engin se déplaçait quand même entre 6 et 7 noeuds mais l'énergie dépensée utilisée avec une hélice aurait été 1000 fois plus efficace. Il ne faut pas désespérer, si un jour on peut utiliser la supra conduction à température ambiante (ce qui n'est pas pour demain) il est probable qu'alors on aura un rendement plus grand. Mais faire se déplacer un engin aérien comme ça n'est sans doute pas pour après-demain.
Comme je ne suis pas un spécialiste et que les essais datent un peu j'ai pu me tromper, mais il n'était alors pas question de déplacer l'eau mais l'engin en direct.
Pour le déplacement de l'eau à la place d'une hélice il y a eu tout un tas d'essais concluants mais trop chers à construire ou de fiabilité douteuse. Il y a même eu une hélice verticale omnidirectionnelle géniale mais je n'y ai rien compris. ca serait pourtant bien en plaisance !

18 mar. 2012
0

l'hélice verticale est utilisé sur des remorqueur le plus souvent
très performant mais très chère
y'a eu une présentation d'une version pour voilier dans une revue y'a 1-2 ans (je les stock plus, je ne saurais dire où)
les supra-conducteur ont bien monté en température et ne sont plus des produits de laboratoire
on sait les utiliser en installation fixe (transport de courant continu en très forte puissance) et sans doute dans du gros mobile (navire de l'armée par exemple) si on y trouve un intérêt supérieur aux inconvénient
ça me semble bizarre de se déplacer dans une direction voulu avec un champ magnétique par rapport à un autre fixe (celui de la terre), se tourner oui, aller dans une direction aussi, mais les autres ?
par contre j'ai lu pas mal d'article (dans science & vie dans ma jeunesse) sur le MHD :

18 mar. 2012
0

j'ai retrouvé la fameuse hélice verticale : fr.wikipedia.org[...]hneider
mais l'animation est fausse (pâle mal orientés) ça n'aide pas à comprendre le principe
mieux ici :www.mandragore2.net[...]ue1.php
avec la version voilier
je suis même tombé sur un modèle pour modélisme

19 mar. 2012
0

je peux vous dire une chose sur les vidéos de moteur magnétique, essayez de contacter les soi disant fabricant de ce type de moteur, c'est drôle ils ne répondent jamais

19 mar. 2012
0

Bonjour a tous,

Le moteur dont tu parles est le Perendev de Mike BRADY.
Avant de commencer je précise que la loi de conservation de l'énergie n'a jamais été mis en défaut jusqu'a aujourd'hui et que ce type de moteur ne peut fonctionner.
Bref si vous regarder la video original de démonstration de Mr BRADY, vous y verrez ...ce que vous vouez y voir!
Mais en regardant mieux:
- Le moteur "en fonctionnement" fait du bruit...
- Si vous faite attention vous vous apercevrez que la fréquence de ce bruit, une fois le moteur "lancé" manuellement par l'inventeur, ne cesse de diminuer, ce qui indique que la vitesse de rotation diminue sans cesse.
- l'inventeur enlève et remet plusieurs fois le "stator" comme pour démontrer que lorsqu'on l'enlève le moteur diminue sa vitesse... mais a la fin de le video, ce monsieur en train de discuter "oubli" d'enlever le stator et on voit clairement le moteur tourner de moins en moins vite.

Je vous donne mon explication: les aimants sont montés de façon mobile, de manière à ne pas freiner magnétiquement le rotor (d'ou le bruit). Car toutes les tentatives de copie du système on montré que cela ne fonctionne pas et que au contraire les aimants freinent très vite le rotor.
En faite, l'énergie nécessaire au rapprochement des aimants est égale à celle que l'aimant produit lors de la répulsion...moins les frottement, il n'y a pas d'énergie produite!
Le "moteur" tourne en faite sur son inertie et le reste est un beau tour de prestidigitation.
Pour ceux qui doute encore, si le moteur produisait de l'énergie, telle que le système est sur la video, il ne cesserait d’accélérer! afin de le maintenir à une vitesse constante il faudrait un système de régulation... qui n’existe pas sur la démo!

Le principale associé de Mr Brady a quitté très vite l'entreprise et a indiqué qu'il n'avait jamais vu le moteur réellement tourné!

Pour terminé Mr Brady est actuellement sous les verrous pour détournement et escroquerie

Voila, après c'est comme pour Dieu, c'est une question de croyance.. certain diront de crédulité!

Bonne journée

19 mar. 2012
0

j'avais pas commenter le post initial, je perd déjà pas mal de temps sur un autre forum à démonter les idées farfelu d'un gars plein d'imagination (mais qui fait jamais les calculs derrières)
ici je connais pas se montage précis et comme toujours on en voit pas assez pour savoir précisément ce qu'il en est, en plus je pige pas ce qu'il dit, il ne reste plus qu'a y croire ou non

cela dit, si j'étais un escroc je ferais le même type de montage en cachant des piles dans les parties en plastique blanc
plus quelques bobines dans le stator et une petite électronique très simple (un hacheur à fréquence fixe suffit pour avoir le même résultat, mais une vrai électronique de moteur brushless prend pas beaucoup plus de place)
y'a largement la place dans tous ces trous où il place des aimants (très long au demeurant) pour faire tourner un moteur pendant des heures

et si j'était un producteur d'électricité je foncerait sur toutes ces inventions pour fabriquer une centrale électrique bien plus rentable que toute les autres (nucléaire rentable au bout de 20-30 ans, à gaz qui bouffe du gaz en permanence et les autres c'est pas mieux)

19 mar. 2012
0

Merci rb1 pour tous ces renseignements que j'avais noté mais pas stocké because vie en bateau pas beaucoup de place. Par contre l'hélice verticale est une vraie merveille de mécanique. Bravo à l'inventeur (qui doit être mort depuis longtemps je pense !)

merci encore l'ami

14 sept. 2015
0

Voici le projet plus aboutie :
ttp://

L'entreprise TESLA s’intéresse fortement a ce projet, c'est donc pas si farfelu que ca.

14 sept. 2015
0

dans l'article ils ne parlent pas de Tesla Motors
ils parlent par contre de : Schneider Electric, Alstom, Vinci Energie, CEA, EDF, Sophia-Antiplois
j'aime bien la recherche de fond 250.000 € pour un moteur dont il estime le coût à 5.000 €
bon je suppose que c'est pour financer la recherche qu'il y a avant et après
mais si tous les noms cités étaient vraiment intéressés je ne pense pas que cette somme soit un problème
ils doivent être intéressés de voir un proto fonctionnel sans y croire en fait
et le gars ne veut pas fabriquer un proto pour ensuite vendre les droits à de grosses entreprises, il veux se faire financer pendant la conception du prototype (et qu'il marche ou pas il aura été payé pendant ce temps)
comme quoi lui même ne doit pas y croire à 100 %

14 sept. 2015
0

au passage le journaliste se fait bien enfoncer dans les réactions
ça rassure pas sur le journal mais ça rassure sur ses lecteurs
et l'allusion à Tesla a été retirée de l'article

1

Au moins, son dispositif aura été capable de faire fonctionner une pompe...à fric.

14 sept. 2015
0

oui,
voir la première réponse, mais on a progressé!
maintenant c'est Mad On Off!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (25)

Les enfants de la mer

novembre 2021