moteur HB Torqeedo

Bonjour,
je dois changer mon moteur HB Honda 2cv 4T aprés 20 ans de service ( annexe Zodiac 260 roll-up)
quelqu'un a-t-il l'expérience des moteurs Torqeedo 503 et 1003: performances en particulier dans le clapot et contre le vent, fiabilité.
Le seul que j'ai vu en fonctionnement, c'était l'année dernière à l'île d'Elbe, à Porto Azzuro, pas de vent et mer d'huile. Le propriétaire en était très content et ne serait revenu au moteur thermique pour rien au monde.
Je vous remercie de vos avis et retours d'expérience.

JP

L'équipage
13 juin 2012
13 juin 2012
0

Je veux bien croire que le bouton recherche n'est pas assez contrasté et je pense qu'il faut demander au boss de le mettre en 1er comme ça les matelots cliqueront dessus.
STP lance la recherche il y a je crois 7 pages de fils sur Torqueedo.

Cdlt

13 juin 2012
2

J'ai bien lu tout ça mon cher Pierre ainsi que tout ce qui traîne sur le web un peu partout ( avant de proposer ce fil). En tout 2 avis documentés et un seul dans des conditions de mer et de vent correspondant à l'usage réel d'une annexe.
Je réitère donc ma question ne te déplaise.

jp

0

je serai bien tenté par l'achat d'un torqueedo mais j'attends un peu de retour d'experience ,pour le moment c'est un peu succint :-)

13 juin 2012
0

l'autonomie reste le problème, pas la puissance, mon minnkota bon marché, modèle lac 60 livres de poussée assure bien sur un ax 2, le max rencontré à girolata , 30 noeuds de rafales, clapot 30 cms, je ralentissais pour ne pas être trempé mais la puissance était ok
la batterie est une agm 32 amp sur laquelle je branche un petit panneau, peut etre une heure d'autonomie ?

13 juin 2012
0

Tu as quelques réponses sur la fiabilité de Torqeedo là :
www.hisse-et-oh.com[...]ermique
Dixit Tilikum (ancien d'Héo) il recommanderait davantage les mini kota… plus robustes… mais sans doute que Torqeedo a davantage d'avenir au niveau technique… mais il faudrait attendre la prochaine génération, pour le moment, surtout si tu es en eaux chaudes, cela manque de fiabilité.

13 juin 2012
0

merci de vos réponses intéressantes. C'est bien l'avis de Tilikum dont on appréciait la justesse et la courtoisie qui m'a fait interroger sur un choix presque fait. Les vôtres sont précieux également. Sur google on trouve un avis, avec vidéo, d'un plaisancier à Cavalaire assez documenté. Effectivement il faut peut-être attendre encore.

jp

14 juin 2012
0

Moi j'ai un Torqeedo Travel 1003 et j'ai aucun problème.
Je pense que le 503 est top léger mais c'est mon avis perso.
Maintenant pourquoi attendre. Si tout le monde attend rien ne bouge...
Torqeedo est présent depuis plusieurs années sur le salon nautique de Paris avec un vrai stand. C'est le seul motoriste électrique qui a son propre stand. Je pense qu'il n'y a aucune marque au monde qui serait toujours présent sur des salons internationaux si les produits étaient de mauvaise qualité ou avec des problèmes....

15 juin 2012
0

merci de ton témoignage éclairé

peux-tu m'en dire plus sur l'autonomie réelle, la vitesse, et la facilité de recharge. ( je connais bien sûr les données du constructeur; quant aux essais que l'on voit, ils sont tous sur plan d'eau calme et sans vent )
j'ai, pour ma part, des panneaux solaires me donnant une autonomie quasi totale au plan électrique.

JPR

19 juin 2012
0

Je l'utilise avec mon annexe, donc je fais rarement plus de 20 minutes d'annexe par jour et je recharge quand il me reste 30% d'autonomie (c'est indiqué sur l'ordinateur de bord) et je suis rarement à fond. J'essaye de rester à 3 noeuds qui est le meilleur rapport vitesse / autonomie. En général, je le recharge une fois par semaine ou tous les 5 jours..
A 3 noeuds, je dirai qu'il y a entre 2h 30 et 3 heures d'autonomie.
Mais je n'ai jamais vidé la batterie en une seule utilisation car ce n'est que le moteur de mon annexe et je n'ai pas envi, ni le besoin de faire deux heures d'annexe...

En espérant avoir répondu à ta question

13 août 2012
0

Bonjour,

Tout comme MP, j'utilise le torqeedo 1003 S pour mon annexe, cela fait 2 ans et je n'ai aucun problème, hormis la poignée de l'accélérateur qui se décolle un peu de son axe.

J'ai tellement confiance que je ne prend jamais les rames au cas où.

Et j'ai tellement eu de galère d'essence qui perd en qualité et aui finit par encrasser le carbu sur le HB du voilier, que je lorgne sur les modèles plus puissants pour passer au tout éléctrique !

Dans ce cas tout est question d'autonomie, de réserve de batterie et de capacité de recharge.
Hors de question d'aller en corse sans vent.

Avec l'éléctrique c'est plus on se traine, plus on va loin. Avec le 1003 sur l'annexe, c'est environ 10 miles à 2 noeuds et seulement 2 miles à 5 noeuds.

Moi aussi je l'utilise en général à 3 noeuds et c'est largement suffisant.

Je l'ai aussi essayé un jour de panne du HB thermique sur le sangria, ca fonctionne, mais évidemment, avec 3cv au lieu de 8cv ca met beaucoup plus longtemp pour s'arrêter. C'est à mon avis trop juste pour les manoeuvres de port.

Pour voir ce que ça donne à différentes vitesses sur mon annexe :

Et pour le détail de l'utilisation lors d'une croisière en corse:
(dans les commentaires en bas de page) :

www.cotevaroise.com[...]annexe/

Autant on peu s'interroger de la pertinence de passer à l'électrique comme moteur de voilier autant pour l'annexe, c'est la solution idéale et seul le prix est un frein.

Le poid est un argument fort, c'est très facile de passer le moteur de l'annexe au balcon, la batterie se détache, avec un termique de 15/20kg qu'il faut laisser vertical, si il y a un peu de vagues, bonjour le stress..

13 août 2012
0

Plus jamais de moteur HB de 2 ou 4 cv à essence. J'ai un torqeedo 1003 pour la prop de mon cata de raid cotier et ce moteur sera celui de l'annexe du gros cata à venir. Plage de vitesse pour mon cata de 6m et de 200 kg jusqu'à 6 nd. L'autonomie entre 4 et 5h à 3-4 nd. Reste le prix, mais pour moi, l'odeur de l'essence et des gaz brulées est tellement rédibitoire pour la petite famille que le prix n'est même plus le critère premier.

13 août 2012
0

Ah oui aussi, dans le clapot sur l'annexe, pas de problème de puissance du tout. C'est juste les embruns qui obligent à ralentir.. mais c'est une histoire de taille de l'annexe.

Testé par vent de force 6 à l'abri de la houle, mais pas du clapot dans l’anse de la Revellata.

@folet, c'est clair que sur un bateau léger comme le tiens, ça le fait bien...

10 mar. 2016
1

Bonjour,
Je viens de revendre mon moteur Torqeedo 1003 arbre long. Ouf !
Il équipait mon voilier de 750 kg de poids lège.
Les performances indiquées sont au rendez-vous mais pour une mer calme et avec un vent moyen, autrement dit quand on n'en a pas besoin. Quand la mer est formée, que le vent est si fort que la voile devient impraticable, les performances deviennent trop justes et l'autonomie devient le problème. Je m'étais donc équipé de 2 batteries supplémentaires. Mais regagner un abri en finissant au bout de plusieurs heures en pleine nuit à 0,7 nœuds pour arriver frigorifié juste avant que la dernière batterie ne finisse à plat est une performance que je ne renouvellerai pas. Et être suivi par le CROSS parce qu'après la première batterie, le nouveau branchement de la nouvelle batterie n'a pas tout de suite fonctionné (PAN PAN PAN), c'est pas glorieux. Après plusieurs tentatives, le moteur a fini par redémarrer ...
Autre problème. Lors d'une sortie sans histoire par temps très calme, le moteur s'est mis à tourner dans le vide : l'hélice ne tournait plus ... retour au port à la rame. Au démontage, la goupille de fixation de l'hélice était brisée et rouillée ! L'intérieur de l'hélice est alvéolé et était brisé. J'ai du remplacer la goupille ET l'hélice. Et je n'ai pas souvenir d'un blocage de l'hélice.
Tous mes amis m'ont conseillé de me débarrasser au plus vite de ce moteur : sa fiabilité toute limitée ne peut me convenir. Je l'ai vendu à un pêcheur du dimanche qui l'utilisera sur un lac pour une petite embarcation.
C'est fort dommage mais je vais donc devoir retourner au moteur thermique.

10 mar. 2016
0

Il ne faut pas oublier que le Travel 1003 correspond à un 3CV et pas à 5CV..... J'imagine que votre moteur thermique sera un 5CV....
Goupille rouillé = Goupille pas entretenu... Un peu de graisse de temps en temps comme du spray de contact électriques sur les connexions peuvent éviter le "pas glorieux"

10 mar. 2016
0

Hello,
Oui, je pense que ces moteurs sont faits pour équiper des annexes..;perso je ne changerais pas le mien pour un petit thermique!
La goupille finit par rouiller, c'est vrai...j'ai du la changer 2 fois en presque 3 ans d'utilisation quotidienne, et ça prend 5mn...mais j'évite de laisser" tremper" le moteur inutilement.
La connectique est fragile, c'est sûr...il faut en prendre soin.
Un peu de spray sur les contacts, comme le dit MP, et surtout un peu de vaseline sur les filetages évitent pas mal de désagréments...et surtout il faut manipuler tout ça avec délicatesse...!

:heu:

11 mar. 2016
1

Bonjour. Je réponds à MP :

Un thermique de 2,6 CV me suffit amplement. Inconditionnel de la voile, je n'utilise mon moteur que si la sécurité l'exige. "Le Travel fait tout ce qu'un hors-bord à essence de 3 CV fait " clame la publicité. Et même : " Le Travel pousse sans difficulté les annexes, les dériveurs et les voiliers jusqu'à 1,5 t, même très loin s'il le faut. A l'expérience, ce n'est pas vrai : le Travel 1003 peut pousser assez fort, oui, mais pas longtemps (donc pas "très loin" sauf à embarquer un ribambelle de batteries) et sa fiabilité est insuffisante pour l'utiliser comme équipement de sécurité.
Je trouve curieux cette manière d'insinuer que si j'ai eu des problème c'est à cause de mon manque de soin et d'un mauvais entretien.

J'ai toujours pris soin, comme le recommande la notice de laver le moteur à l'eau douce après chaque utilisation. J'ai resserré les vis qui avaient tendance à se desserrer, j'ai remisé ce moteur dans mon atelier au sec et dans des conditions tempérées.

La notice ne précise pas qu'il faille graisser la goupille de l'hélice. Celle-ci n'est d'ailleurs pas visible, elle est totalement coiffée par l'hélice et ne peut être atteinte qu'en démontant l'hélice. Si après deux ou trois sorties, il faut démonter l'hélice pour graisser la goupille, vérifier que cette goupille n'est pas cassée, que l'intérieur de l'hélice où s'engage la goupille est intact, chacun conviendra que ce n'est pas très pratique.

A propos des contacteurs, Pat45 a bien raison d'écrire "il faut manipuler tout ça avec délicatesse … !". Il faut engager les prises de courant (le faire dans l'ordre indiqué !), en orientant les ergots comme il se doit, sans forcer, et en engageant les pas de vis face à face – ce qui exclut de faire ces opérations à tâtons. Il faut se baisser et ajuster ses lunettes de presbyte (? !) – ce que ne précise pas la notice mais que j'ai toujours fait car ces prises m'apparaissaient comme exigeant effectivement de la délicatesse. Les contacteurs ont été maintenus propres et secs – ils ne présentaient aucun point de corrosion. Je pense plutôt que l'origine de la panne tenait au logiciel : quand ma première batterie a été totalement déchargée, le moteur s'est arrêté (logique) et s'est mis en "erreur". Le fait de changer de batterie n'a pas rétabli l'état initial : le moteur était encore en "erreur" et pourtant, il m'a bien fallu débrancher et rebrancher le moteur pour remplacer la batterie par une batterie chargée à 100%, n'est-ce pas ? Après plusieurs tentatives, le "reset" a pu s'opérer et le moteur est reparti. L'électronique est donc un autre point qui peut mettre la fiabilité en jeu. Ceci est d'ailleurs suggéré par la notice qui recommande de ne pas laisser le moteur en place quand on est à la voile : il est bien précisé que laisser le moteur tourner peut endommager l'électronique.
Ceci oblige d'ailleurs à désinstaller et réinstaller le moteur après et avant chaque utilisation (si l'on veut l'utiliser pour manœuvrer au port par exemple), ce qui n'est pas pratique car son poids pour être limité, n'est cependant pas négligeable.

En conclusion, j'étais bien décidé à ne pas embarquer une seule goutte d'hydrocarbure sur mon voilier. J'ai fait confiance à Torqeedo. J'ai utilisé ce moteur moins d'une saison, pour moins de 10 sorties en mer. Et bien que je sois une personne méticuleuse et soigneuse, cette expérience n'a pas été positive et m'a contraint à mon corps défendant de changer d'option. J'ai du revoir mes convictions et de plus, j'ai perdu de l'argent dans cette affaire.
Un Torqeedo 1003 pour une annexe, oui, pour une utilisation en lac, oui, mais selon mon expérience, ce n'est pas un équipement pratique et fiable pour un voilier un peu plus marin.

11 mar. 201611 mar. 2016
0

Supprimer le stockage de l'essnce à bord est un belle arguments de sécurité.
Après il faut peut être laisse du temps aux constructure pour nous offrir là solution ideal.

11 mar. 2016
0

Le prix de ces moteurs, largement plus élevé qu'un thermique plus fiable et performant sur la durée (c'est ce qui semble ressortir des diverses expériences lues ici et là malgré un taux de satisfaction globalement intéressant) reste malheureusement un frein sérieux au développement et à la crédibilité de ce produit.
J'avoue souhaiter remplacer mon petit 2,5 cv Suzuki par un torqeedo qui présente l'avantage de disposer d'un batterie intégrée mais le coût d'acquisition du moteur et des accessoires (batterie supplémentaire, chargeur rapide, chargeur solaire, housse de transport, ...) grève rapidement le budget qui peut allègrement dépasser les 2000 €.
Tant que les prix ne baisseront pas, il n'y aura pas d'achat. Pourtant c'est vraiment ce qui permettrait de faire décoller les ventes puis le développement de ces produits. C'est une question de stratégie : accepter de perdre au début pour gagner ensuite.

13 mar. 2016
0

Le petit Honda de 2,3cv est vraiment super....Un peu de huile le fond du bidon du bateau une fois par an.la bougie après 8 ans toujour pas changer
Coup de entretien presque 0.
5l de essence pour tout l ete.
Le pneumatique à bien plus souffert. .....

11 mar. 2016
0

Le probleme de lelectrique c'est l'autonomie et la recharge.
Adepte des mouillages et des ballades en annexe pêche....lelectrique nest pas enviseagable pour moi....

11 mar. 2016
0

D'où l'intérêt d'une 2ème batterie, d'un chargeur solaire et d'un adaptateur pour recharger en 12 volts.
La base, c'est-à-dire le moteur et les accessoires de base, est bien trop chère.
Avec un 1003 à 999 € et un 503 entre 750 € et 799 €, sans forcément baisser les prix des accessoires additionnels, je suis prêt à parier que les ventes décolleraient et que nous serions nombreux à nous laisser tenter.
Mais, là c'est de la folie.

11 mar. 2016
0

Donc au prix d'un moteur thermique de 2.5CV sans les couts de l'essence ou de maintenance....

11 mar. 2016
0

Je ne dis pas que Torqeedo doit être au prix d'un thermique mais que si c'était le cas, ça ferait probablement décoller les ventes.

11 mar. 2016
0

L'électricité a un coût aussi.
Et la réparation des moteurs Torqeedo a aussi un coût.

11 mar. 2016
0

@folet
@cote varoise
@MP
Vos retours d'expérience m'intéressent :
Comment rechargez-vous la batterie de votre Torqeedo, notamment en croisière ?
Sauf à faire escale dans un port et à profiter de l'électricité du quai, les temps de charge semblent si long qu'une recharge sur le 12 volts du bord semble inenvisageable.
Ca me semble, peut-être à tort, être le point faible de cette technologie.

11 mar. 2016
0

Mon Torqeedo ne sert qu'à l'annexe, je le recharge donc à bord grâce à l'alternateur de mon thermique. J'ai la chance d'avoir une HB avec alternateur.

Donc en croisière à chaque fois que je suis au moteur, si j'y pense.. je recharge la batterie. Et ca va assez vite.

J'ai aussi 0.5m2 de panneau solaire, c'est toujours ca. mais ca suffirait pas.

Sur une annexe, batterie pleine, il y a largement de quoi faire en terme d'aller retour à terre. Ca dépend évidemment de la distance... mais en y allant tranquille c'est facile de faire 10 miles..

Sur une croisière de 2 semaines, si ca se trouve ca aurait été jouable sans recharger.

Au début, je pensais me pointer au port et demander si ils pouvaient me dépanner d'un peu de courant mais j'ai jamais eu à le faire.

Je suis de l'avis des autres que c'est trop juste comme moteur principal, sauf à bien prendre en compte en terme d'organisation de sortie qu'on a que 3CV = météo avec marge de sécurité et appel à l'aide pour entrer dans le port sinon.

Mon thermique est un 8CV..

Ceci dit, depuis que j'ai du changé l'hélice du thermique (re mettre en urgence celle d'origine), j'ai découvert à quel point une hélice a de l'influence. C'est pas juste un peu plus ou un peu moins, c'est le jour et la nuit !

Dans mon cas, je suis passé d'une forte poussée à celle d'origine du 8CV, c'est terrible ! Le moteur ne peut même plus monter dans les tours, "accélération" ou "arrêt" très faible, et au final, une vitesse de pointe plus faible. Seul gain, le bruit du moteur est beaucoup plus doux. Si j'avais eu ca au début je me serait dit, bon, il faut un moteur plus gros...

J'en déduis que ca doit être pareil pour le torqeedo, sur un bateau "lourd" et/ou face au vent, il gagnerait d'être équipé d'une hélice type forte poussée (ce qui n'existe pas je crois).

Avec une annexe ca irait moins vite, mais un bateau en manque de puissance en retrouverait surement.

Le marché de ces moteurs : c'est la plaisance à moteur. Pour tous les moteurs aussi d'ailleurs... Ici, chez yamaha quand je leur ai parlé de forte poussée, ils m'ont dit ? ah oui c'est le truc que j'ai vu une fois il y a 10 ans.. je pense pas qu'on en ai.. vous avez un voilier c'est ca ?

11 mar. 2016
0

Au début, je pensais que l'autonomie était le seul problème et que l'achat de 2 batteries supplémentaires et de chargeurs rapides le résoudraient. J'étais donc équipé de 3 batteries au total.
Sur ce chapitre, j'avais donc délibérément opté pour le luxe et je n'ai pas compté. Tout plutôt que de l'essence à bord. Une fois tout ce matériel acheté, le coût était oublié.
Donc, si j'ai revendu ce matériel, c'est qu'il y avait d'autres problèmes, non ? J'ai été assez explicite sur ce point : la fiabilité n'était pas au rendez-vous.
Seuls les utilisateurs en eau douce, ou en mer sur annexes ou bateaux très légers peuvent en être satisfaits.
Mon avis est celui d'un utilisateur au début totalement convaincu, aujourd'hui profondément déçu. Ne mettez pas votre sécurité en jeu en vous laissant convaincre par des commerciaux très habiles.

11 mar. 2016
0

@Evasion5 : Pour ma part, depuis peu j'ai deux batteries. je fais environ 10 minutes d'annexe par sortie et je reste à environ 3 noeuds...
Je recharge au port ou chez moi.
Je n'ai pas rencontrer de problème et mon Travel a un peu plus de 3 ans, même pas une goupille cassée...

@Hasta Luego : Les produits en général sont moins fiables qu'il y a 20 ans. Tu peux aussi avoir un problème sur un moteur thermique qui peu être du la qualité de l'essence ou autres..
La ficelle du lanceur qui casse à un mauvais moment...
Un moteur thermique 4 temps qui est posé du mauvais coté peu amener quelques surprises.

Pour ma part je ne reviendrai pas à un moteur thermique

11 mar. 201616 juin 2020
0

Fil très intéressant surtout que nous sommes sir le point de changer notre annexe et son moteur.

Notre choix s'est une annexe 3d Tender semi rigide de 2.80 m et d'un moteur Toqueedo 1003.
Le prix est de 1799€ pour le moteur.

J'avoue en vous lisant que maintenant je doute.
Un forum a l'avantage d'échanger des avis d'utilisateurs satisfaits et aussi déçus.

Entre ce que nous avons vu sur leur stand à Dusseldorf et la réalité il y a une grande marge, je reste persuadé que c'est pourtant l'avenir.

Ici à Rosas il semblerait pourtant que les ship en vendent de plus en plus.

Mais peut on encore faire confiance à un shipchandler?

11 mar. 2016
0

Oui, il y a de plus en plus de Torqeedo qui se vendent sinon il ne serait plus présent sur les grands événements nautiques comme Dusseldorf ou le Nautic avec des stands de plus en plus grand.
Pour ma part je navigue dans le Morbihan et j'en vois de plus en plus et également sur des voiliers. La Gamme Travel évolue. Il y a une différence entre le mien (2012) et ce de maintenant : Par exemple plus grande capacité de batterie....
Dans les catalogues Accastillage Diffusion et Uship, il y a des packages Annexes + Torqeedo

13 mar. 2016
0

A rosas tu va te faire 'tourister'
Un Honda 4 temp ce est pas dégueulasse,,,,,
Je était assez septique après mon expérience avec Yamaha
Finalement c'est le pneumatique m'embête après 8 ans

13 mar. 2016
0

Bonjour,
Je possède un Torqeedo 1003 depuis un an et pour rien je ne reviendrai au thermique. il me sert sur l'annexe et l'autonomie et tres largement suffisante à condition de ne pas vouloir faire du ski nautique. Dans le clapot du port d'Alderney , ou les distances pour rejoindre le ponton sont assez longues et ou le confort du port est tres relatif par vent d'est, nous avons fait de multiples allez retour sans souci d'autonomie , de même l'été dernier en cabotage dans le morbihan nous n'avons recharger qu'une fois par semaine, il faut l'utiliser à 3 ou 4 nds max selon l'annexe . l'autre avantage est le stockage. tète en bas ou en haut peu importe. enfin, il peut être mis entre toutes les mains, pas la peine de s’escrimer sur un lanceur starter ou pas, il démarre toujours.
Reste le prix, élevé, mais quel confort d'utilisation.
amitiés

13 mar. 2016
0

Ils sont probablement bien , mais excessivement trop onéreux. Le prix , c'est du foutage de g.... et l'amabilité du SAV de torqueedo serait à revoir si j'en crois les fils précédents sur cette marque . Il y a d'autres solutions que cette marque . Personnellement , j'ai trouvé un 54 livres de poussée à .......119 euros !!!! et je m'en suis servi et j'en suis très satisfait A ce prix là , on peux se payer une excellente batterie LIFEPO pour encore une meilleure autonomie, qui , à même AH pèse 3 fois moins qu'une batterie Pb /acide ... et une dizaine de moteur de secours pour le cas où on aurait besoin de changer la goupille !!!!

13 mar. 2016
0

Sa serait bien de avoir un retour pour un équipement qui aurait 10 ans d utilisation et de commercialisation.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (170)

mars 2021