moteur et générateur

Salut à tous,
Il y a quelques temps déjà, Fred parlait d'un nouveau systéme de moteur propulsion accouplé à un générateur: voir
www.google.fr[...]/search
Ce générateur peut etre monté sur un moteur Yanmar 3JH4 (39HP)ou Nanni...dés 2200T/mn !
Moi qui ne suis pas un voileux, avoir à bord une puissance de 2 x 3 KVA, ca laisse reveur ! Plus de puissance en 220v celà fait moins de puissance en 12v batterie à bord.
Meme si celà "consomme 9cv", n'est-ce pas une trés bonne solution pour voileux?
Amicalement
Daniel

L'équipage
21 sept. 2008
21 sept. 2008
0

Oh oui !
si devais changer de moteur, je me laisserais certainement tenter par cette génératrice :

www.fenwick.fr[...]s_M.pdf

Notre pote Cobra s'est payé ce bijou pour garder sa blonde à bord :heu:

21 sept. 2008
0

François
à ça sur son bateau d'après son blog.

peut être pourrait il nous en dire plus ?

21 sept. 2008
0

Le choix de la tension
C'est pour les raisons que tu indiques que j'aurais choisi la sortie 230V, ce qui permet d'utiliser le chargeur de quai pour avoir une bonne gestion des batteries.

Sinon, tu peux acheter chez Sterling le "Battery to Battery charger" qui accepte en entrée du 13V et donne en sortie une charge de qualité avec boost, bulk, floating , avec jusqu'à 150A de courant pour tous types de batteries !

www.sterling-power.com[...]007.pdf

www.sterling-power.com[...]att.htm

www.sterling-power.com[...]nfo.htm

21 sept. 2008
0

Ca fais
maintenant 2 saisons que ca tourne sans problème sur ma barque

Pour le choix entre CC ou AC, le premier est beaucoup plus souple d'utilisation :alavotre:

pfffzzzz

21 sept. 2008
0

je ne vois pas les choses comme cela ...
La génératrice débite 3 kW, OK. Mais cela n'oblige pas le chargeur à tenir 3 kW ! Ta prise de quai tient souvent 16A soit 3 kW aussi ;-)

Ce qui limite l'usage du 12V en charge, c'est la batterie. Mettons 500AH, donc 100A en charge maxi, soit 1.4 kW au maximum, et le plus souvent beaucoup moins.

Ensuite le supplément des 3 kW en 230v seront disponibles pour le chauffe-eau en 230V, un dessal en 230V, le grille pain ou le micro-onde, le lave linge ou tout ce que tu veux à bord qui a un usage limité en temps et marche en 230V.

Tu arriveras au même résultat en ajoutant un onduleur de 1.5-2kW pour reconstruire le 230V, c'est un choix tout à fait convenable.

21 sept. 2008
0

batterie ...
justement qu'as tu utilisé comme type de batterie pour tes 400 Ah.

22 sept. 2008
0

François
est ce que des batteries type optima n'aurait pas été plus adapté ?

si j'ai bien compris ton programme, ton objectif est de charger le plus vite possible

les Victron sont indiqué pour un courant de charge de 0,2 C (80 A pour toi, la génératrice trouvera son frein dans tes batteries)

des batteries type Optima devrait pouvoir accepter beaucoup plus ..

www.optima-batterien.eu[...]it.html

22 sept. 2008
0

Il est clair ...
... que nous avons des installations assez différentes. Un approche n'est pas nécessairement supérieure à l'autre. Elles correspondent surtout à des besoins différents. J'ai par ailleurs déjà dit que ma génératrice était en fait sur-dimensionnée. Mais je suis convaincu qu'"un bon régulateur sur l'alternateur" n'aurait pas été satisfaisant non plus avec un alternateur standard.

Avec de légères apdaptations, le commentaire que j'avais écris dans un ancien fil HeO mentionné plus haut sur le calcul de la capacité de l'alternateur

Mon choix de la capacité de l'alternateur - 04-09-2007 22:03 -

Bonsoir,

Beaucoup des raisons pour mettre une alternateur assez gros ont été mentionnées plus haut.

Mon objectif est d'avoir un alternateur capable de recharger des batteries fortement déchargées aussi vite que possible, moteur tournant au ralenti.

J'ai essayé de quantifier ci-dessous ce dont j'ai besoin.

  1. Mes batteries servitude sont des gel avec une capacité de 400 Ah. Déchargées à ~50%, ces batteries sont parfaitement capable d'absorber 20-30% de leur capacité en début de recharge. Bien entendu, ce pourcentage tombera au fur et à mesure de la recharge. Mon objectif: au moins 20% en début de charge.

  2. La capacité nominale d'un alternateur est donnée à température ambiante. En s'échauffant, la capacité réellement disponible peut être jusqu'à 25% inférieure.

  3. L'alternateur ne produit qu'à une fraction de sa capacité maximale lorsque le moteur tourne au ralenti, ce qui est souvent le cas lorsqu'on reccharge les batteries. Je pars du principe que le moteur tourne à 1000 rpm et l'alternateur à 2000 rpm.

  4. Lorsque le moteur tourne, on en profite généralement pour consommer plus d'électricité. J'estime cette consommation à 10 Ah. Cette consommation doit également être couverte par l'alternateur.

=&gt Pour des batteries de 400 Ah et une consommation de 10 Ah avec le moteur au ralenti, la capacité disponible de l'alternateur à température ambiante et à 2000 rpm devrait être de (10A + 20% de 400 Ah) * 125% = 112.5 A.

21 sept. 2008
0

et financièrement ...
c'est combien l'option de la génératrice ?

21 sept. 2008
0

J'ai finalement choisi un Nanni ...
... parce que la génératrice intégrée Yanmar ne sort que du 230V, alors que la Nanni sort du 12V, du 24V, ou du 230V au choix. J'ai du 12V.

Ce n'est rien de plus ni rien de moins qu'un très gros alternateur d'une puissance de 250A en continu. Ce que j'aime bien, c'est que ce matériel me semble robuste (pas de courroie, refroidissement à l'eau) et est finalement très compact. Attention, pour le remplacement d'un moteur existant, la génératrice alonge le moteur de +/- 20 cm, ce qui peut avoir une influence sur la position du saildrive.
francois.heoblog.com[...]dex.php

En fait, 250A, c'est trop puissant pour mon parc batterie (400 Ah). J'étais d'ailleurs plutôt parti sur l'idée d'un double alternateur.
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Mais mon constructeur m'a finalement convaincu de faire ce choix, sur base de la constatation que les besoins électriques tendent à augmenter avec le temps.

Pour le moment on est dans une phase de test et on n'utilise pas la génératrice à pleine capacité. Et de un, il y a en fait deux génératrices côte à côte, et on a débranché une des deux. Et de deux, on a réglé la tension de charge maximum à 13.9V. Les premiers tests indiquent cependant que ca fonctionne bien, et qu'il ne faut vraiment pas trop monter le moteur dans ses tours pour obtenir toute la puissance de la génératrice.

Il me reste une question importante à clarifier: la régulation, en particulier lorsque les batteries sont entièrement chargées. Il n'y a pas de tension de floating, et ca m'embête. C'est d'autant plus vexant qu'il y a un gros boitier électronique refroidis à eau lui aussi! On travaille encore sur ce point.

Voilà pour le moment. Plus de feedback dans quelques mois probablement.

21 sept. 2008
0

J'ai envisagé le 230V avec chargeur de quai ...
... mais il faut que le chargeur puisse accepter au 3 kVA! Ce n'est plus du matériel standard pour ce genre de voilier. Et c'est un maillon supplémentaire dans la chaîne qui peut lâcher.

L'électricien du chantier étudie le problème et a peut-être trouvé la solution. Je ne souhaite pas en dire d'avantage tant que je ne suis pas moi-même fixé.

21 sept. 2008
0

Comment est-ce tu fais ...
... pour la régulation, Cobra? Est-ce tu as placé une régulation intelligente 3 phases? Et si oui, comment?

N'oubliez pas que ce n'est pas moi qui ai fait l'installation. Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire toute la doc sur ce matériel. Et même pour l'électricien pro, ce n'est pas du matériel habituel. Il apprend aussi.

21 sept. 2008
0

En réalité,
la génératrice ne sert pas à la rechargede batteries ou si peu

Dans la pratique, elle sert principalement pour éviter la decharge des batterie lors de l'utilisation d'un gros consommateur (lave linge, ou autre)

Pour la charge, le balmar régule bien l'alternateur de 100 amp et l'apport de la génératrice reste négligeable sauf en cas de consommation directe

pfffzzzz

21 sept. 2008
0

Dans cette optique, ...
... ca peut sembler intéressant. Mais moi, mes gros consommateur sont le pilote, le frigo et le chauffage, tous trois sur 12V. Pas de dessal, grille-pain, micro-onde (même pas à la maison!), lave-linge ou lave-vaisselle.

Ce qui m'intéresse, c'est de pouvoir recharger mes batteries servitudes aussi vite que possible quand elles sont bien déchargées. Mes 400 Ah de batteries peuvent probablement absorber plus de 100A en début de charge, disons au pif 150A. Je trouverais dommage de ne pas pouvoir utiliser la pleine puissance de la génératrice à cause de la limitation du chargeur de quai (limitation du chargeur qui se trouve en output et pas en input comme tu l'as fait justement remarqué).

22 sept. 2008
0

Quatre Victron deep-cycle gel de 100 Ah
www.victronenergy.fr[...]0FR.pdf

22 sept. 2008
0

Il y toujours des compromis à faire
Je voulais des batteries étanches, donc AGM ou gel. Des batteries servitude doivent pouvoir supporter un nombre de cycle sufisamment élevé. Les Victron m'ont paru un bon compromis prix/cyclage/dimension.

Je crois que l'on peut pousser la charge au-delà de 0.2C quand on fait attention à ce que l'on fait. C'est justement ce qu'on essaie de mettre au point actuellement.

Probablement que les Optima peuvent accepter un courant nettement plus élevé, mais je n'ai trouvé aucune indication sur le nombre de cycle. Je ne suis pas sûr que ce soit de vraies batteries servitude.

22 sept. 2008
0

Avec 400 amp/h de batteries,
la génératrice ne vous apportera que des clopinettes, un bon régulateur sur l'alternateur sera bien plus utile

Pour ma part, avec 1000 amp/h en service, je n'ai qu'un apport minime de la génératrice, par contre, dès que les consommateurs pompent, elle étale sans problème 4kw

Les deux victron permettent des pointes à 8Kw, les batteries font tampons et là, la génératrice montre toutes ses qualités

Par contre, pour la recharge lors de l'utilisation des petits consommateurs, elle est pratiquement inutile.

Si vous trouvez une utilisation plus efficace, je suis preneur ;-)

pfffzzzz

PS: pour vous rassurer, cet été, en 3 mois, je n'ai jamais connecté les chargeurs de quai, et mes batteries, ne sont jamais descendues en dessous de 75% de charge... même après une semaine au mouillage sans bouger (Je ne suis pas non plus économe avec l'énergie...)

22 sept. 2008
0

Génératrice
Salut à tous,
Encore une fois, je ne suis pas voileux, donc je ne fais qu'imaginer ! On est prié de ne pas tirer sur le pianiste amateur !
Moi, je voyais l'utilisation pratique dans un voilier sous un autre angle: je pensais qu'avec une telle puissance (3Kva ou 6Kva)dispo en 220vca parfaitement sinusoidale il n'y aurait pas besoin d'avoir un alternateur moteur surdimensionné, ni d'un parc batterie servitude important, ni d'éolienne ou de parc solaire,qu'il serait meme possible d'y brancher un chargeur de batterie 220/12v:le meme qu'à quai,que cette tension et que cette puissance permettrait d'avoir à bord un confort équivalent à celui d'une habitation normale, (certes au moteur).
A moins d'avoir une phobie du 220Vcca,je ne "saisis" pas trop l'utilité d'une utilisation unique en 12vcc avec tout son systéme de régulation ...
En résumé, une batterie moteur 80 Ah , une batterie servitude 100/120 Ah, un petit alternateur normal, possibilité (soit en 220vca, soit en 12vcc) de guindeaux électriques, hélice d'étrave etc...
Je pensais que le surcout de cette génératrice engendré d'un coté, serait compensé en partie par la réduction du parc batterie, et par une filerie plus simple et de section plus petite, par un certain gain de poids, etc...
Mais est-ce illusion technique ?
Amicalement
Daniel

22 sept. 2008
0

Quelle que soit
la tension utilisée, si vous utilisez un gros consommateur, la génératrice sera dans son élément de prédilection.
Par contre, cela obligera l'utilisation du moteur...

La taille importante du parc de batterie sert à éviter ce machin bruyant trop souvent...

Bien sûr, si... je pompe sur les batteries au max, et que je descende à disont 50%, lorsque le moteur sera en route, la génératrice donnera une charge supérieure à celle que j'ai observée jusqu'à présent (Quoique toujours très inferieure à son potentiel)ce qui rechargera plus vite les batteries (mais pas beaucoup...) :alavotre:

pfffzzzzz

PS: chui pas sur que ce que je radote soit très clair... Quelle que soit

22 sept. 2008
0

Deux concepts différents :
- Générer directement du 230 volts alternatif qui alimentera chargeurs et autres consommateurs gourmands, c'est l'équivalant d'un groupe électrogène que tout le monde n'a pas la place de caser à bord.

  • Générer du 12 ou du 24 volts pour charger une batterie pas forcément très grosse, et on "fabrique" le 230 volts alternatif par un convertisseur pendant la marche moteur pour des gros appareils comme un dessalinisateur ou un lave-linge, et sans moteur pour les "petits" consommateurs.

Personnellement je trouve cette dernière solution plus souple, car on peut disposer d'une puissance importante en 230 volts sans démarrer le moteur à tout prix, exemples :

  • Cinq minutes pour la machine à café expresso d' un KW le matin de bonne heure sans réveiller le reste de l'équipage, c'est bien agréable.

  • Chez moi le café se fait sur le gaz, mais il me faut quelques minutes de 230 volts pour presser les oranges de mon petit déjeuner, et aussi quelques minutes de pétrin électrique pour faire mon pain. C'est quand même sympa de ne pas avoir à démarrer un moteur pour si peu !

En pratique je dispose ainsi du 230 volts 24/24 pour deux heures de groupe en moyenne.

Toujours en pratique, on peut très bien "mixer" les deux concepts, produire du 230 volts plus chargeurs et un convertisseur, ou un combiné des deux.

C'est en fait à adapter au cas par cas suivant la taille du bateau et surtout de ses équipements. Pour ceux qui ont la climatisation, ça passe quasiment obligatoirement par une source 230 volts directe.

_/)

22 sept. 2008
0

Concretement...
Pour quantifier de manière TRES approximative, l'apport énergétique de la génératrice pour la charge des batteries sur ma barque

Je dirais que quel que soit le régime moteur, si on enclenche la génératrice, l'intensité de la charge augmente entre 15 et 40 % en fonction du pourcentage de charge des batteries

Ce qui donne chez moi une production variant entre 0 et +/ - 140 Amp/h.

Avec la réserve suivante, vu l'état habituel de charge du pack de batterie et grâce à la moyenne des vents que nous avons eu cet été, l'éolienne compensant largement notre consommation hebdomadaire, il était vraiment exceptionnel que le rendement aditionnée des différents producteurs dépasse longtemps 30 Amp.

La réserve du pack batterie permettant sans problème de compenser les rares jours de pétoles...

Par contre, comme on lance en général le lave-linge en arrivant au mouillage, la génératrice absorbe la consommation de ladite machine soit 2400 Watts en chauffe, tout en continuant si nécessaire « l'aide » à la charge des batteries

pfffzzzz

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (4)

novembre 2021