Moteur électrique pour plaisance fluviale

Bonjour,
Je cherche de l‘aide pour choisir la meilleure solution afin d’équiper mon bateau d’une propulsion électrique.
Voici les données :
- Bateau : Aquamar Bahia 20. Longueur 6 mètres, 15OOkg environ avec charge, moteur thermique 90cv.
- But : Navigation fluviale à 8/10 Km/h pendant 6 à 7 heures par jour (canaux, rivières, lacs)
- L’idée : Moteur Minn Kota 160lbs 24v fixés sur l’embase du thermique + Panneau solaire (souple et amovible) au-dessus du bimini ou du taud (environ 2m²) + batteries Lithium.
- Les questions : Est-ce pertinent ? Quelles puissances pour le solaire et les batteries ?

Merci pour vos avis ou conseils.

L'équipage
05 fév. 2017
05 fév. 201705 fév. 2017
2

d'après l'internet sur une batterie de 100Ah il consomme
5A pendant 20h au ralenti
58A à vitesse moyenne
116A à fond.......
Bon ça c'est du commercial, alors rien qu'au ralenti , il te faudra trois fois 100Ah pour conserver tes batteries. (décharge max 30%)
Si c'est à vitesse moyenne, 7 heures c'est 400Ah donc 1200Ah de batterie.
Si tu passe au lithium C'est 80% de décharge et il te faut donc 500Ah de batteries.
pour les panneaux solaire, a l'ombre des grands arbres des canaux quel sera leur rendement ......??? mais en plein soleil, allez 150W /m² c'est déjà très bien, alors espérons 300W .
D'après les chiffres de certains du sud, tu peux compter sur 100Ah par jour (optimiste)
conclusion : ça passe pas.
Ton nom est BZH , si en plus tu es en Bretagne tu aura 60 Ah par jour.

05 fév. 2017
0

Merci pour cette réponse.

Je pense naviguer pendant 7h Maxi / jour.
3 heures pendant la matinée et 4 heures dans l'après midi.
Rythme vacances...

Une question est importante :
Faut-il être toujours à fond pour bouger le bateau à 8 km/h ou est ce que 30%, 40% ou 50% de la puissance suffisent ?
je sais que le contre-courant en rivière va jouer un rôle important mais en lacs et canaux il y a moins d'effet.

05 fév. 2017
0

Sauf erreur: Exemple de calcul à moduler et à critiquer:
Supposons en sortie de moteur électrique 5CV, soient 3CV à l'hélice, pour 10km/h. 1CV= 736W donc ici 3680W soient sous 24V 153A, 153AH en 1h, 1071AH en 7h. Avec une batterie au Pb qu'il vaut mieux ne pas décharger à plus de 50% cela fait un parc de 2142AH, soient 20 batteries de 100AH, investissement très important, et encore plus avec des batteries au lithium. L'apport énergétique moyen max du soleil est 1200W/m2, plutôt 900W à 1000W/m2 en France,
vec un rendement des panneaux habituels à 10% on va obtenir sans doute 100W/m2 sur 8h d'ensoleillement soient 800W/m2, 1600W pour 2m2.

05 fév. 201705 fév. 2017
0

Dans le cas de moteur électrique (ici Minn Kota Riptide EM160), la puissance est exprimée en livres. En l'occurrence 160 livres de poussée maxi.

Ce que j’aimerai comprendre c’est s’il faut mettre le variateur toujours à fond en consommant les 116A/h pour déplacer le bateau à vitesse de croisière de 8km/h.

Imaginons qu’au ralenti (ou un peu plus) donc faible consommation , le moteur soit assez puissant pour cette vitesse, alors les calculs offrent des résultats plus encourageants.

05 fév. 2017
0

Un tableau (JL Pallas) donne une puissance de 10cv pour un 2t à 5,5N (coque à déplacement)
Raisonnablement pour 1,5T pas vraiment à déplacement 6 à 8cv suffisent.
Alors disons 5,5kW
Alors avec un rendement du moteur de 1 (ce qui est impossible)sous 24V cela fait 245 A.......
Alors a fond 116A tu seras sans doute à entre 2,5 et 3 N
Mon expérience est sur canal un 9CV diesel sur un bateau 2,5T donne une vitesse de 5 N

05 fév. 2017
0

Bon, déjà une question : 24 ou 36 volts, car je vois les deux en faisant une recherche.
www.minnkotamotors.com[...]-Mount/
www.deltanautic.fr[...]ta.html
Ensuite, cette propulsion, c'est "en plus" du moteur thermique et non en remplacement, c'est ça? Montage sur embase d'après ce que j'ai vu, en espérant que les hélices sont assez basse pour ne pas caviter, il faudra au minimum 13" soit 33cm en dessous du niveau de l'eau.
Si tu penses propulser ton bateau à 8km/h avec ce genre de moteur, je ne suis pas sûr qu'il soit prévu pour, c'est plus pour du déplacement assez lent, je tablerais pour la moitié soit 4km/h, vitesse d'un homme au pas. Au dessus, c'est peut-être la cavitation et l'usure qui vont prédominer.
Tu as une masse de 1,5 tonne sur une coque qui est plus planante qu'à déplacement, mais je ne pense pas que ça influe réellement, par contre j'espère que tu n'auras pas trop de vent vu le fardage, et là, les canaux, je ne connais pas trop sauf celui de Marans.
Panneau solaire: C'est simple, en moyenne, un panneau de 250-300 watts crête c'est 1m x 1,6m à la louche; pour la production, tu retires gentiment 30% pour être "safe" et vu le rendement (et le prix) des PS souples, tu t'orientes sur du rigide amha pour avoir la production, mais je ne connais pas ton bateau et surtout la place disponible et si tu veux mettre un support spécifique PS ou pas. Apparemment non. Comme AICA, minimises la production, maximise la consommation, tu pourras mieux voir les dépenses et être zen dans ton projet et les paramètres - place disponible, poids, poussée, vitesse demandée (max, éco, etc...) et rechargement des batteries - après tu sors la calculette et tu es sage avec "maman" !
;-)
Tu aurais un autre type de coque, avec un arbre classique et moteur thermique enlevé et remplacé par de l'électrique prévu pour, là peut-être...
Sans te décourager, ça va être chaud si tu veux remplacer. Si tu veux faire de l'appoint, OK mais quid de la recharge correcte pour vraiment profiter des (au pif) 4-5k€ investis ?

05 fév. 201705 fév. 2017
0

Pour le voltage, j’ai pensé au 24v.
Le Minn Kota se fixe sur la plaque de cavitation au-dessus de l’hélice du thermique.
L’idée c’est d’utiliser l’électrique en fluvial pour tous ses avantages et garder le thermique pour la mer de temps en temps.
Si pour la mer, je passe au thermique et déjauge, alors le moteur électrique se retrouve au-dessus de l’eau.

J’ai trouvé un tableau de calculs automatiques et en suivant vos conseils, j’ai minimisé le rendement PV et maximisé les consommations. C’est peu encourageant mais Tout va dépendre de quel niveau de puissance j’ai besoin pour faire avancer le bateau à vitesse réglementaire fluviale.
Si effectivement je dois toujours être à fond de variateur, il faut oublier le projet.
Par contre si j’arrive à me déplacer ente 7 et 10 km/h en étant au ralenti ou presque, alors…. Pourquoi pas.

L’idéal serait un abac : Masse du bateau / Vitesse / Puissance nécessaire en Ah
Je compte aussi sur les ports et marinas pour recharger le soir selon les voyages.

Coté investissement, 4-5k€ pour profiter pleinement du fluvial sans chercher les pompes à essence et surtout pour profiter d’une solution écolo et silencieuse… Ça peut valoir la peine.

05 fév. 2017
0

Sur ton bateau avec le moteur thermique ( quelle puissance) quelle vitesse à mi-régime ou 1/4 de régime.
Puissance divisée par tension ( 24V) = intensité qui X par heure = Ah

05 fév. 2017
0

Le moteur thermique que j'ai ne donnera pas beaucoup d'infos pour comparer.
C'est un Tohatsu 90 CV 2tps TLDI
Parfait pour la mer mais mes projets sont surtout orientés fluvial et lacs pendant les vacances ou longs WE et là, le silence de l’électrique est idéal.

06 fév. 2017
0

Si tu connais la consommation du moteur thermique pour différentes vitesses ou régime ça peut peut-être donner des informations, le rendement du moteur et sa puissance à l'hélice est beaucoup moindre que la puissance affichée à cause des diverses pertes, calculables et on connait l'énergie massique de l'essence.
Pas facile comme projet, mais intéressant.

07 fév. 2017
0

Bonjour,
Pour la comparaison ce sera compliqué je crois.

06 fév. 2017
0

J'ai vu en 2009 un petit voilier avec panneau solaire sur le canal à la sortie de Toulouse, il avait parcouru environ 10 km mais faisait déjà du stop.
Il y a des péniches de location vers Carcassone qui ont la propultion électrique. Il faudrait aller voir par là pour essayer.
Pour la recharge ils ont des bornes. Sans bornes on ne doit pas compter sur le solaire il y a trop d'arbres (ce qui en fait le charme) ni sur l'éolien car pas toujours du vent et gare aux ponts, aux arbres aux têtes.
Il faudrait peut-être creuser du côté des piles solaires ? Mais il faut être riche. Très !

07 fév. 2017
0

L'avantage des péniches est leur surface de toit disponible pour les panneaux et la place pour les batteries.

06 fév. 2017
0

Bonjour
en fluvial la vitesse est de 6 Km h (8 maxi sur certains axes comme les rivières . le Lot ou la Charente )
avec un bateau de 6m et 1t5 un torqeedo de 2 kw suffit.
pas question de remonter le rhone ou la seine .
on a dit pour les canaux.
naviguer 7/8 h / jour en vacances c'est pas très réaliste.
je fais du fluvial ( et mer mais avec un autre bateau) depuis des années.
si tu veux être en vacances et pas en convoyage tu navigues environ 4 h /jour . 5h si tu souhaites impérativement arriver sur un lieu précis.
sur les canaux tu t’arrêtes n'importe où . au calme de préférence et pas dans un port su tu n'as pas besoin d'eau ou de recharger tes batteries ( intérêt des panneaux solaires en quantité suffisante surtout au prix de maintenant )
JF

07 fév. 2017
0

En fait ça se rapproche plus de ce que j'imaginais.
Il y a deux ans, nous avons loué un bateau, un peu comme le mien, à Berlin pour naviguer sue le Havel. 160 km en une semaine mais avec très peu d’écluses.

C'est un rythme sympa et qui nous rapproche effectivement plus des 3 à 4 heures de navigation par jour.

2kw, d'accord pour le Torquedoo mais pour le Minn-Kota 160 lbs, je ne vois pas la puissance en Kw. (Je vais continuer les recherches)

07 fév. 2017
0

En imaginant naviguer 4 heures avec le moteur à fond (116A/h), il me faut des batteries pouvant restituer 464A/h dans la journée. (Théorique)

Si les batteries sont au lithium, il faut qu’elles puissent stocker 556A.
Tout ça dans le cas où il n’y a pas de panneau solaire mais une recharge EDF au port chaque nuit.

Maintenant,
Si j’ajoute un panneau solaire de 300W, je peux espérer alimenter la batterie d’environ 100 Ah pendant la journée (presque une heure de navigation en plus par jour).
Mais il faut tout de même rester sur un stockage de 500Ah en batterie Lithium.

Pour pouvoir profiter de ce concept, il est possible de naviguer tranquille entre deux villes ou deux ports, dormir tranquille pas trop loin en campagne et de charger au port (EDF + solaire) en journée pendant les visites à pieds.

Ça me semble jouable… Pas vous ?

Maintenant, si pour naviguer à 7Km/h, je n’ai besoin que de la moitié de la puissance, ça réduit sérieusement le besoin en batteries et donc en prix.

07 fév. 201707 fév. 2017
1

AMHA, le problème principal, c'est que tu as l'air d'être un mec pressé... par exemple, on te dit 6 km/h, tu traduit par 7, tu veut faire tourner un Minn Kota à fond pendant 4h ...

Accepte de prendre le temps, cela ira mieux.

Un Minn Kota, c'est fait pour pécher à basse vitesse pendant des heures et tourner à
fond quelques minutes.

Un chargeur, au delà de 3kw, cela ne se branche pas sur n'importe quoi.

A 5km/h, tu consommera la moitié, pendant 3h = 150 Ah, avec 200 Ah de lifepo, cela passe.

Et puis, si tu doit rentrer à l'heure ou remonter un bon courant de rivière contre le vent, (que tu es pressé quoi) tu as 90cv.

07 fév. 2017
0

Bah, 7 km/h c'est juste pour faire une moyenne puisque La vitesse maximale autorisée est de 6 à 8 km/h sur les canaux, 10 km/h sur les rivières. Et qui peut le plus, peut le moins.

Quand je dis le faire tourner à fond, c'est une question.
Et c'est d'ailleurs la grande question de mon post. C'est à dire :
A quel % du variateur (approximatif) je peux espérer faire déplacer le bateau à 6 km/h ;-) ?
Si, effectivement, je n'ai besoin de mettre que 50% (ou même moins) de la puissance, alors c'est parfait.

Bon, le coût est important, c'est vrai mais comme c'est pour du long terme, je crois que je vais poursuivre et m'orienter sur cette voie.

07 fév. 2017
0

Perso pour 50cm de moins et 500kg de moins j'ai choisi un 20CV Honda 4temps à bas régime.....pour le bruit.....mais si tu passes à l'électrique c'est aussi j'imagine a cause du bruit.

07 fév. 2017
0

Exactement, car même au ralenti, un Hors-bord est assez bruyant.

Naviguer en quasi-silence doit être un pur bonheur. Pour soit mais aussi pour l'environnement et les riverains.

08 fév. 2017
0

alors,prendre un hors bord électrique et une pile à hydrogène puissante. Mais pas sûr que ça suffise.

08 fév. 2017
0

Tu auras du mal à trouver ce que tu cherche, hélas, et je comprends ce que tu veux, car on ne sait pas - sauf peut-être le chantier ou l'architecte du bateau - quelle poussée il faut (ou puissance thermique moteur) pour arriver à un résultat demandé, à savoir quelle poussée pour "x" km/h.

08 fév. 2017
0

surtout que ce n'est pas une coque à déplacement et qu'elle doit avoir un mauvais rendement à basse vitesse ?

09 fév. 2017
0

J'ai un petit bateau moteur comme bzh7000: même taille et même programme (les canaux bretons). Et je me pose les mêmes questions

Pour moi ce serait juste un moteur d'appoint soit en cas de panne, soit pour faire une heure ou 2 au calme.

Sur les canaux, on est souvent dans le calme plat et un moteur electrique peut suffire.
Mais quand ça souffle, ou s'il y a du courant, un moteur costaud me parait indispensable.

Par contre, je n'ai pas vu beaucoup de ports avec electricité. l'eau est déja un luxe. Ceci dit, les ports sont presque tous gratuits..

Benoit

09 fév. 2017
0

Si j'étais à votre place je tenterai de me renseigner au près des chantiers qui construisent des bateaux électriques , on ne sait jamais , ils ont tous des sites internet peut-être que l'un d'eux vous répondra car entre les rendements théoriques et la pratique ....
Les chantiers Dubourdieu sur le bassin d'Arcachon ont construit les batcub qui fonctionnent sur la Garonne mais aussi les tilloles ( pinasses ) qui sont plus près de ce que vous voulez faire .
Peut-être que rien qu'en examinant la fiche technique de ces derniers vous aurait déjà une meilleure idée .

09 fév. 201709 fév. 2017
0

Je vais regarder aussi sur ces pistes.

Apres quelques nouvelles recherches j’en suis arrivé à la solution suivante :
- Le bateau avec moteur, équipage, ravitaillements divers devrait atteindre 1 Tonne à 1 tonne et demi.
- Les moteurs électriques sont étudiés pour la pêche à la traine sur des durées assez longues.
- D’après ce que j’ai vu, la vitesse pour cette pêche est proche de la vitesse de croisière en fluvial (entre 5 et 7 km/h).

Sur cette page de chez Minn Kota :
www.minnkotamotors.com[...]-Mount/

On peut estimer le besoin en puissance.

D’après mes calculs, il me faut :
- Soit un 55 lbs en 12V qui consomme 50 A max
- Soit un 80 lbs en 24V qui consomme 56 A max

Mes résultats de calculs estimatifs se situent entre les deux solutions.
C'est vrai qu’en Bretagne nous n’avons pas d’électricité dans chaque port ?

10 fév. 2017
0

Pour l'electricité, je parle des ports fluviaux sur la Vilaine ou le canal de Nantes à Brest.
Ils sont quasi tous gratuits; mais souvent sans electricité voire sans eau.
On doit pouvoir trouver de l'electricité en s'adressant au responsable; qui est souvent un employé communal donc pas toujours joignable le soir. (ce n'est pas une critique loin de là; juste une constatation)

10 fév. 2017
0

J'ai regardé aussi chez Torqueedo mais l'avantage du Minn Kota EM est qu'il se fixe sur l'embase du moteur existant et ainsi, je garde la direction classique.

10 fév. 201710 fév. 2017
1

En fait c'était plus d'un point de vue énergie et puissance que marque.
Pour torqueedo, d''un point de vue puissance le 2KW correspond à un 5CV essence.
Ce 5CV essence c'est à peu près ce qu'il faut pour propulser ton bateau sur un canal.
Donc d'un point de vue électrique les valeurs de l'articles sont intéressantes puisqu'ils définissent la puissance en fonction de la vitesse (pour 2T et 9m)
A 500 watts (24V) : 4.3 km/h
A 700 watts (24V) : 5 km/h
A 1000 watts (24V) : 5.6 km/h
A 1250 watts (24V) : 6 km/h
A 1500 watts (24V) : 6.4 km/h
A 1700 watts (24V) : 7 km/h
A 2200 watts (24V) : 8 km/h
alors comme tu est plus léger et moins long le déclassement d'une ligne peut être envisageable pour ton cas
Donc en gros 1000W à 6km/h et on tourne à 45A en gros comme pour ton calcul.
la suite de l'article est bien aussi pour la définition de l'autonomie, et la production solaire.

05 mar. 2017
0

Et voilà,
Moteur commandé.
J'ai choisi le EM55 que je vais installer sur la plaque de cavitation et tester déjà la puissance avec une batterie au gel que je possède pour mon fourgon.

05 mar. 2017
0

Bonjour
merci de nous tenir au courant (( jeu de mots !! ))
sur la suite de tes essais
en particulier la conso et la poussée du moteur.
JF

20 avr. 201720 avr. 2017
0

Bonjour à Tous,

Premier essai effectué le week-end dernier entre Lyvet et Dinan.
Vitesse 2 noeuds et juste le bruit de l'eau qui coule le long de la coque.

Un pur bonheur de navigation.
Je vais voir pour changer l’hélice et avoir un peu plus de rendement.

Par contre il faut bien consommer 55 A / heure.
A voir maintenant pour une batterie Lithium de capacité suffisante pour pouvoir rejoindre les ports avec courant sur le quai pour recharger la nuit.
Ou bien l'hospitalité énergétique de nos chers éclusiers. ;-)

Prochain essai avec vidéo et photos.

20 avr. 2017
0

2 noeuds, c'est a fond ? on est loin de ton idée de départ .

20 avr. 2017
0

Avec l’hélice actuelle (plutôt prévue pour se libérer des herbes) je dois mettre le variateur à fond. D'où la consommation de 55A/h.

L'idée de départ ? C'est vrai que j'en suis assez loin mais finalement, pour de la balade fluviale, si je peux monter à 3 nœuds avec une hélice un peu plus performante, c'est suffisant.

20 avr. 2017
0

toujours 7 heures d'autonomie ?

20 avr. 2017
0

Ah non, pour le moment, Le Lyvet / Dinan, je dirais à peu près 1h30 mais avec une batterie au gel de 120A et je n'ai pas encore branché le voltmètre et ampèremètre pour savoir à combien de charge j'étais au départ.
Ca fait partie de la prochaine étape.

Direction Tutos sur internet pour voir comment brancher tout ça correctement.

01 avr. 201801 avr. 2018
0

Bonjour , j'envisage de monter sur un voilier Edel 6 Un moteur Minn Kota 160lbs 24v Tout comme notre ami Bzh 7000 par contre , j'envisage faire un hybride avec panneaux solaires et un groupe électrogène 3Kw 4t essence . De plus mon moteur serve seulement en sortie du port et appoint .

01 avr. 2018
0

il faut mettre un alternateur de trainée ça rechargera en même temps que l'on avance .... :reflechi: :-D

01 avr. 2018
0

Perpetum mobili.

01 avr. 2018
0

Fritz , tu peux souffler dans les voiles ! Ou pisser dans le sens inverse de ta route ! Ça change tout .

01 avr. 2018
0

@alex
es-ce que tu as essayé de péter en régate dans le bon sens pour utiliser la réaction et la contre réaction ????
alain :-p

01 avr. 2018
0

Le principe Coanda, car Coanda c'est le papa du moteur à réaction.
Pour péter c'est dans la bouteille au point P du village.

01 avr. 2018
0

Bon,
alors pourquoi ne pas envisager un système de propulsion à puissance variable?
il faut adapter un système de pédalier avec une chaine entrainant une hélice. certains cyclistes (pro développent 450w dans les cols et même plus).
une personne lambda peut espérer développer 150/200w (sans EPO) voire plus mais moins longtemps. A méditer car en plus c'est ecolo.

01 avr. 2018
0

On n'est pas sympa, pourquoi dénigrer les idées de certains?

Ça peut fonctionner, certes pas longtemps, mais ça peut.

Stocker autant d'énergie c'est compliqué, seuls les hydrocarbures y arrivent sans trop de soucis, il faut bien l'admettre.

01 avr. 2018
0

en 90 nous aviosn construit un voilier à propulsion électrique avec un moteur lynch ,une ligne d'arbre sur roulements et 450ah de batteries au plomb: autonomie à 50% 1h30 a 4/5nds par mer plate ,donc suffisant pour les manoeuvres de port ,quand il y a du vent c'est la voile qui pousse et qui recharge ,ext ext ...je ne vais pas vous raconter toute l'histoire
alain

01 avr. 2018
0

Tu avait mis aussi un alternateur de trainée pendant 1h30 a 50% ?

01 avr. 2018
0

non mais j'avais une trainée à réaction à bord :cheri:
alain

02 avr. 2018
0

Avec un carburant biologique, haricot blancs .

02 avr. 2018
0

mon experience electrique:
Torqueedo cruise 2 ( 6CV ) panneau solaire + 2 batteries ( 240A)
Bateau de 1500 Kg , juste pour rentrer au port, impossible a demander plus.
sur bateau de 500 Kg, demi journée en lac, impossible a demander plus.
Bateau fluvial de 7000 Kg, 2 Inboard diesel = 600cv, parfait, a 8Km/heure ils consomment rien
En rivière avec courant, vents contraires ou de travers, remous des autres bateaux ou avec écluses a négocier, l’électrique est inquiétant...
Bon pour la pèche, on s’arrête souvent et ça recharge, en navigation continue, les ampères défilent trop vite,
pourquoi pas aller avec le thermique?

02 avr. 2018
0

Je crois aussi que c'est la meilleure solution malheureusement . Moins des frais plus de puissance et meilleure autonomie . Simple&fiable.

21 mai 2018
0

Merci a Bzh7000 d avoir lancé cette discution,
en cherchant sur le meme sujet je suis tombé sur ce sujet,
c'est tres joli.
www.hors-bord-electrique.com[...]trique/

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (161)

L'eau de l'Aude là

mars 2021