Moteur

Bjr à ts,
On me propose deux motorisations un 14 ou 21 Cv, pour un voilier de 9m déplacement 3000k, comment faire la part des choses. Sachant que le prog de nav ds un premier tps sera cotier en Ouest Bretagne (rencontre de courant).
Je voudrai également produire de lélectricité pour les besoins des équipements futurs -frigo,chauffage d'appoint...- mini croisière pour projet.

Je suppose qu'avec un 21 CV c'est plus punchy.

L'équipage
18 août 2007
18 août 2007
0

Bonjour
Un premier choix sera deja établi en fonction du budget, j'ai un 9,20 de 4t2 avec un 10 cv diesel volvo, et mon corps mort se trouve dans l'estuaire de la loire , je remonte péniblement le courant , en revanche pas de souci en dehors de l'estuaire même sous l'influence des courants.
Par contre, si j'avais le choix je prendrai sans aucun doute le 21 cv, plus réactif lors des maneuvres dans les ports, mais aussi plus " punchy " pour reprendre ton expression
:-D
Mais ceci reste mon avis

Christophe

18 août 2007
0

En Manche....
qui est ma zone de navigation depuis ...hum...quelques dizaines d'années, je pense que l'on a intérêt à disposer de la puissance maximale disponible sur un bateau.
Si on se fait prendre par une renverse de courant (traite un peu longue, vent faiblard, gros coeff., on devra remonter des courants de plusieurs noeuds. Il faut donc un moteur qui évite de faire du sur place ou, pire (Abords des Anglos, Ras Blancherd) "d'avancer en arrière".
Les équipements futurs sont un élément de confort à l'appréciation de chacun.

18 août 2007
0

vitesse limite
il n'y a pas que la puissance du moteur qui fait la vitesse. Rappelons nous que la vitesse maxi est proportionnelle à la racine carrée de la longueur à la flottaison. Sur mon biloup 88, 8,80m 3000kg j'ai un volvo 2002 de 18 cv et c'est parfait. Regime maxi 3250 t/min helice debrayée; en croisiere peinard à 2000t/min mais à 6 noeuds à peu pres, croisiere pressé à 2500 t/min et 7 noeuds l'eau monte de 20 cm sur la jupe à l'arriere. Enfin à 2500t/min contre le vent et un bon clapot la vitesse baisse à 5 noeuds à peu pres.
Je n'aime pas trop monter à 2500t/min à cause du bruit, de la fatigue causée aux trois attaches du groupe moteur sail drive et à la coque en general, de la poussee de l'helice ressentie dans la barre franche mais c'est vrai que quand il faut pour cause de courant, clapot etc...

Sur des bateaux comme le mien, le constructeur Wrighton installe maintenant des 14 cv me semble t il.
Alors dans ton cas, 14 ou 21 cv ? Je dirai 21 CV par securité mais il faut voir les prix, l'encombrement, la fiabilité.

18 août 2007
0

Bi loup30
cette motorisation est celle du bi loup 30 (nouveauté Wrighton) visible au prochain Grand Pavois de La Rochelle.
Etant une entreprise "familiale" je pense que le bi loup 89 (bâteau que je convoitais) ne sera plus au profit du Bi loup 30.
A mon avis prix sup, avec ces 4 winch et le Teck ds le cockpit, barres de flèches poussantes.. (existaient elles de série sur le bi loup 89 ?? me souviens plus)

18 août 2007
0

re moteur
sur mon ex Biloup 89, 3,5 à 4T, j'étais enchanté de mon 18 cv Yanmar 2GM20F avec grosse hélice tripale, régime de croisière env 2000t/mn à + 5N pour 1,2 litre à l'heure en moyenne, beaucoup de réserve de puissance si besoin (vent+courant)
il faut surtout vérifier la bonne adéquation du moteur et de l'hélice !

20 août 2007
0

Merci
pour les infos

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (84)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021