Monter dans le mat sur un petit voilier

Bonjour tout le monde ! je souhaiterais savoir comment monter en haut de mon mat ( j'ai un petit voilier de 6,20m) qui se trouve à flot. Existe t'il un systeme ou un bricolage à réaliser comme une sorte d'echelle de corde ou autre ? toutes les idées sont bienvenue ! Kenavo !

L'équipage
02 avr. 2012
02 avr. 2012
0

Bonjour
Sur un voilier de cette taille amha c'est possible de monter en serrant les jambes autour du mât et en prenant les bas-haubans dans chaque main, on arrive au barre de flèche et on fait un rétablissement.
Sinon, la moindre échelle posée contre le mât et bien ARRIMÉE fait également l'affaire, sans prendre le matériel des Grandes Jorasses !
Alain :-/

02 avr. 2012
0

Bonjour, le plus simple pour bricoler en haut du mât d'un petit bateau est d'abattre en carène, c'est à dire de le ranger le long d'un quai et de tirer sur une drisse en écartant la coque du quai. Si c'est un dériveur comme je suppose, il faut bien sûr remonter la dérive et ranger la vaisselle...

02 avr. 2012
0

Bis
Par contre, la stabilité n'est pas garantie avec un homme en tête de mât, dans ce cas, je tire une drisse sur chaque voisin, ou une personne dans le "carré"...
Alain :-/

02 avr. 2012
0

Suite
sinon tu te retrouve directement dans la position préconisée par Pierre.
:-/

02 avr. 2012
0

Tu va voir ce site : mon-first-235.pagesperso-orange.fr[...]/
Il a adapté une échelle de spéléo

02 avr. 2012
0

le mieux si tu as beaucoup à faire en haut Démate sur ce genre de bateau à 2 personnes ça le fait sans soucis

02 avr. 2012
0

Bonjour, demater est peut etre plus simple, quoique si tu as un gars comme iff pas loin plus de problemes c'est du vecu et j'ai ete souffle. une echelle et hop dans les barres de fleches.

02 avr. 2012
0

J'ai trouvé une echelle de corde pour la spéléo (metalique et cable) sur le site du vieux campeur, il suffit de l'envoyer en haut avec une drisse. Merci a tous

02 avr. 2012
0

Je ne sait combien relève ton bateau en tête de mat, mais il me semble me souvenir que pour un first 210 quille basse, c'est de l'ordre de 40 à 45 kg mat à l'horizontale ou plutôt, pont à la verticale.

Bien sûr, au point dur quelque part entre 40 et 60 degrés, c'est plus, mais cela n’empêche qu'avec un gus en tête de mat, un tel bateau n'est pas très stable.

Inversement, l'abattage en carène, il va falloir tirer vraiment très fort. Cela va bien sur un micro, mais même avec le mien qui relève environ 11 kg, j'envoie une poulie en tête pour faire palan.

Le plus simple est sans doute de démâter.

02 avr. 2012
0

Le top reste le matos d'escalade. Tu hisses ta corde via la drisse de GV, tu enfiles ton bodar et tu monte avec une poignée et une pédale,en ravalant le mou de ton descendeur.
Top sécurité et tu peu te débrouillé tout seul.
Si tu veu plus d'info sur ce qu'il te faut pour pas cher contactes moi par mp.
La corde c'est mon boulo !

03 avr. 2012
0

Bonjour, je suis Baboujoli. Tes infos à propos du système de corde m'intéressent.
Voici mon mail : bweidmann@neuf.fr
Merci

03 avr. 201203 avr. 2012
0

Bonjour
je crois que Transat a un Super-Mistral, ce n'est pas un dériveur, mais on doit effectivement pouvoir l’abattre en carène, je l'ai eu fait avec les [url=], mais c'est un peu violent quand même...
Poser le mât est aussi simple, à 2 ou 3. Voire à un ou deux si on se sert des drisses des voisins !
Dans cette taille on peut se passer des équipements montagne ou spéleo, si on n'est pas trop handicapé, mais la chute reste possible.

Alain :-/

03 avr. 201203 avr. 2012
0

abattre le bateau en carène est aussi possible .
avec un palan (6 brins au moins) et un quai , on peu coucher le bateau pour acceder à la tête de mat directement sur le quai . pour bosser sur un feux où autre c'est facile.
je l'ai fait il y a quelques années avec un first 22.
par contre bien ranger le matériel qui se trouve à bord est important.

03 avr. 2012
0

Si tu es en zone Atlantique Manche, un bon quai un grand de grand marnage, ça le fait.

03 avr. 2012
0

Il est en Bretagne nord... Cf "in the world".

03 avr. 2012
0

Moi, je tenterais le dématage. C'est chiant de bosser au sommet du mat, ça bouge, c'est pas confortable et il manque toujours un outil. Alors que bosser les pieds par terre et le mat à plat...

Le dématage à deux doit prendre 1/4 d'heure, que tu gagneras largement sur le temps de bricolage.

sinon, c'est bien sur facile de monter en tête de mat, mais est que tu est certain que la drisse de GV et son réa tiendront ton poids ?

Sans compter la frousse que j'aurais de me retrouver à l'eau en faisant chavirer le bateau à la première vaguelettre créée par un bateau qui passe un peu vite...

Jacques

03 avr. 2012
0

Je pense que je vais opter pour le dematage ! je ne suis pas un spécialiste surtout que la base du mat se prend dans une encoche sur le rouf et donc si je veux basculer le mat il faut que je le souleve pour le degager de cette encoche, et ensuite ca risque d'etre comique ! sortez vos camescopes ! les photos sont a venir ! Merci à tous

03 avr. 201203 avr. 2012
0

C'est facile à faire, dans la mesure où on est assez nombreux pour retenir le mât, que les rôle de chaque intervenant est défini et donc que l'opération est préparée point par point. Se faire aider par quelqu'un qui a déjà pratiqué peut être une bonne idée, au moins pour définir l'ordre des opérations. :-)

03 avr. 201203 avr. 2012
0

Si tu as des jumelles pour faire basculer ton mât, le mieux est effectivement de démâter. Mais si ce n'est pas le cas, tu vas t'amuser! D'autant que tu as un enrouleur de génois, qui est lourd et qui déséquilibrera le mât quand tu commencera à l'incliner.
Je pense que le plus simple, si le travail en haut du mât n'est pas trop long et pas trop difficile, est d'envoyer quelqu'un de léger, sur une chaise de calfat, sur la drisse de grand-voile, avec un harnais en sécurité. Tu aides cette personne à monter à l'aide du winch, et tu lui fais passer les outils nécessaires dans un seau. Attention quand même à ne pas trop bouger sur le pont, et à rester dans l'axe du bateau, sinon, ça risque de bouger pas mal là haut!

03 avr. 2012
0

Si tu démates, penses quand même à dégréer ton génois enrouleur avant. Après, le plus dur, c'est de ne pas perdre tous les petits bitoniaux que les concepteurs, grassement rémunérés par la chaîne fabricants/etc/etc/shipshandlers, ont conçu pour partir à l'eau dès que tu les touches ...
La première fois, mettez vous à trois : 2 qui vont tenir/soutenir le mat, un autre pour amener les outils, le sac où seront rangés les goupilles non (encore) perdues, etc.
Et pour le remontage, fais ça un jour où le ship est ouvert : s'il te manque une goupille, tu sais où aller la chercher.
Sinon, c'est zen, je l'ai fait tous les ans pendant 10 ans avec mon père pour le Flirt (- mètres) familial, à 2.

Pense quand même à l'idée du quai : quand l'un est en haut et tient le mat + ou - en position, l'autre installe 1 hauban, le pataras et l'étai, puis amarre le 2ème hauban avec une garcette (solide, quand même) pendant que le collègue vient sur le bateau pour les réglages à 2. Et là, plus besoin du 3ème laron.

03 avr. 201216 juin 2020
0

il y a comme cela aussi, repasser sur le santana 22 un drisse explosée, à marée basse depuis son balcon.

03 avr. 2012
0

Merci à tous les gars ! je tente l'opération demain matin... priez pour moi ! je vous dirais comment ca s'est passé...

03 avr. 2012
0

Personnellement, je me suis fabriqué une échelle avec des sangles nylon et des morceaux de tuyau.

Principe :
Une sangle principale hissée par la drisse de GV, sur laquelle, j'ai installé, à l'aide d'une 2ème sangle, des boucles tous les 35 cm. Au niveau de chaque boucle, j'ai mis un coulisseau de GV. Et chaque boucle est équipée d'un morceau de tuyau rigide en guise de marche. Ça prend très peu de place dans un sac.

Tomber le mât est l'idéal... Mais en mer ou au mouillage, quand on est seul... C'est pas pareil.
Quant à monter à mains nues, c'est facile, c'est vrai, mais seulement pour apprécier le panorama. Parce que dès qu'il faut y travailler, on a besoin de nos deux mains autrement que pour se tenir.
Alors bof...

04 avr. 2012
0

Ca y est les gars ! dématage parfait avec mon épouse pour m'aider ! OUF quelques peurs quand le vent s'est levé mais bon, le mat est couché ! on vas rire quand il vas falloir le remettre a poste ! en tout cas merci à tous pour vos messages qui m'ont bien aidés ! Kenavo

04 avr. 2012
0

A 2 ? Pas surprenant que ce soit tendu !

Pour remâter, il faudra être 3 mini, dont 1 qui s'assure que le pied de mât s'engage bien comme il faut.

...mais bien joué ;-)

05 avr. 201205 avr. 2012
0

Bon, c'est fait ! Une bonne chose. Profites en pour vérifier que le pied de mat et l'emplacement sur le pont sont nickel (pas de pourriture, etc, etc).
Pour le rematage, si vous n'êtes toujours que 2, effectivement ça peut être chaud, sauf astuce du bord de quai à marée basse. Tu peux quand même améliorer ton affaire en rallongeant ton haubannage par des garcettes suffisamment dimentionnées pour "tenir" le vent. J'imagine bien sûr que tu as bien compris que tu ne mates pas par vent de 100 km/h ...

05 avr. 2012
0

salut Trans22,
quand veux tu remâter? si la semaine prochaine je peux voir mes dispo
t'es sur quel ponton?
cdt
JC22

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (122)

mars 2021