Monter au mât en solitaire avec les nœuds de Prusik

Bonjour à tous,
Je me demande si ce système sûr et simple à base de nœuds de Prusik, utilisé en alpinisme, ne serait pas très utile aussi pour grimper au mât en solitaire (en ajoutant une deuxième cale-pied bien sûr pour se hisser avec les deux jambes et moins d'efforts) :


Une sorte de MastClimber écologique et non racleur de drisses, en quelques sortes...
Quelqu'un a-t-il essayé ?
(Accessoirement, comment savoir le poids maximum supporté par une poulie de drisse de GV sur un 30 pieds qui a déjà pas mal d'années ?)
Nauticaement,
Guy

L'équipage
22 mai 2017
22 mai 2017
2

AMHA, la drisse de GV est plus indiquée pour sa poulie intégrée dans le mat, donc plus solide qu'une poulie qui ne tient que par une manille comme celle de spi ...

22 mai 2017
0

un mon avis un shunt est beaucoup plus adapté

22 mai 2017
4

J'ai pratiqué çà quelques années : Un "Grigri" de Petzl et une pédale constituée d'une planchette et d'une boucle avec noeud de Prusik. C'est fatigant; en vieillissant je me suis fais une échelle de corde envoyée à la place de la grand'voile, solidaire du mat par des coulisseaux. C'est très peinard.

22 mai 2017
0

Comme CLK, hormis que l'échelle est réalisée avec une vieille écoute.

22 mai 2017
0

tu dois pas mal chercher du pieds les échelons, en corde, non ?
J'ai fais des échelons rigides en alu, solidaires aussi du mat par coulisseaux.

22 mai 2017
0

Ouais, un peu. Mais bon, ça m'a permit de valider le concept, reste à l'améliorer.
Un échelon rigide en haut du mat, pour les 2 pieds, un bout de tuyau d'arrosage à chaque échelon.
Ce sera la v2 de mon échelle.

22 mai 2017
1

un grigri n'est pas du tout adapté

22 mai 2017
1

Salut CapGuy
Oui c'est possible avec un noeud de prusic, je l'ai fait, mais c'est beaucoup plu facile avec des poignées d'ascension

22 mai 2017
2

pour monter: www.petzl.com[...]CENSION
pour descendre: www.petzl.com[...]rs/STOP
prévoir une contre assurance
le prusik est utilisé quand on n'a pas d'autre solution
matériel simple mais qui nécessite un petit apprentissage

22 mai 2017
0

j ai trouvé sur le bon coin une echelle de mat en sangles marque oceans
légère pratique et permet de monter en solitaire en toute sécurité car on est relié a une drisse avec un stop chute ...

22 mai 2017
0

oui j'ai ça (échelle outils océan), c'est très bien mais il y a un inconvénient, c'est qu'il faut dé-endrailler la GV pour monter, donc plutôt réservé au mouillage ou au port.

22 mai 2017
0

@mayko, pourquoi le Grigri ne serait pas adapté ? Cela fait au moins, 15 ans que j'ai adopté le système avec une poignée d'ascension et deux sangles "pédales" pour les pieds. Je l'utilise au moins deux fois par an, pour faire un tour du gréement, ôter et remettre la saison suivante l'aérien de la girouette anémomètre, pour lui épargner une usure inutile l'hiver.

22 mai 2017
0

disons qu'il est moins adapté qu'un shunt ou un auto bloquant de speleo ..a la montée je ne pense pas que ca coulisse tout seul, et pour une descnete en rappel c'est pas du tout fait pour etre un auto assureur,
le shunt remplira ces deux roles et est plus leger plus simple et moins cher..mais l'important est d'etre a l'aise avec le systeme choisi

22 mai 2017
0

Bonjour

Petzl interdit le grigri en auto assurage, ci-dessous information sur leur site:

Nous ne pouvons ignorer que certaines personnes utilisent le GRIGRI comme un appareil d’auto-assurage. Plusieurs sites internet présentent d’ailleurs des astuces pour modifier son appareil pour cet usage.
Tout d’abord, cette technique multiplie les risques pour le grimpeur. Premièrement, le grimpeur ne tient pas le brin côté freinage.

De plus, en cas de chute, le GRIGRI peut venir se bloquer contre le rocher, sur son système de maintien (sangle de positionnement) ou autre et ne peut plus du tout assurer de fonction de freinage. Le grimpeur risquerait de finir sa chute au sol. Enfin, rappelons que toute modification du produit est formellement interdite hors des ateliers Petzl (voir notice technique).

L’auto-assurage avec le GRIGRI n’est pas autorisée

Je l'utilisais avant, je préfère maintenant un stop chute.

Jef

23 mai 2017
2

l'auto assurage n'a rien a voir avec l'usage fait pour monter / descendre sur corde.

L'auto assurage c'est je monte a main nu, je me casse la gueule et le truc doit me bloquer.

22 mai 2017
1

Le prusik ça (doit) marcher mais bonjour la galère.
Je plussoie pour les poignées d'ascension Jumar.
Avec un shunt à la ceinture comme bloqueur.

22 mai 2017
0

c'est en effet assez galère de monter avec des anneaux en corde fixés avec des noeuds de prussik
je l'ai fait en solo plusieurs fois, n'ayant pas d'autre équipement, mais uniquement au port
avec une boucle pour le pied, une boucle fixée à l'accorche du baudrier
et une 3èmer fixée à une 2ème drisse pour être assuré
c'est laborieux mais tout à fait possible
une échelle textile me parait bcp plus facile : tu n'as plus qu'à gérer la boucle qui t'assure
bien tendue je pense qu'elle n'a pas l'inconvénient de trop se balader
je réfléchis à cette solution en ce qui me concerne, plutôt que de nombreux gadgets d'escalade, pas donnés

22 mai 2017
1

J'utilise aussi le prussik quand je suis seul, mais pas sur une drisse, directement autour du mat.
Heureusement que je n'ai que 9m a faire, car c'est long (+-30 cm par coup)
l'échelle en sangle va sans doute être mise en œuvre un de ces jours.

22 mai 2017
0

oui l'interret du prussik est effectivement qu'on peut l'utiliser sur le mat et alors se passer de contre assurance, mais attention au passage des barres de fleche, pas d'erreur dans l'ordre des operations
ca me parait acceptable pour les petits bateaux ...
.
je trouve que la solution la plus rapide et la moins fatigante est ( la mienne :mdr:) echelons de mat + shunt a le ceinture, descente idem ou en rappel ( au port seulement le rappel)

22 mai 2017
0

On peut même monter avec un seul prussik sur baudrier et descendre en le rallongeant avec une sangle et passer la ou les drisses à l'ancienne, autour du corps ... le confort, la facilité n'est pas au rendez vous, c'est le moins que l'on puisse dire.
L'échelle textile que l'on peut confectionner soi même est autrement plus facile et confortable mais il faut de toute manière s'auto-assurer avec un prussik, un shunt, ou une poignée sur une drisse au cas ou...

22 mai 2017
0

Je monte avec un seul noeud de Prusik sur baudrier (avec pas de Grigri donc) sur mon 29 pieds (mat de 14 metres). C'est un peu fatigant mais bien pratique

22 mai 2017
1

Bonjour,
Ce système fonctionne parfaitement, mais c'est plus facile avec des autobloquants mécanique. J'utilise un basic, c'est comme une poignée jumard, et un ropman. Je redescends en rappel avec un huit ou un gros mousqueton (demi-cabestan)
Quelques conseils quand même :
-remonter sur un cordage passant dans le mat, et bien fixer l'extrémité !!
-relier la "pédale" au baudrier
-prendre une sangle pour se vacher avec en tête d'alouette. Cela permet de retirer notre attirail pour redescendre en rappel
-bien prévoir ses outils dans un seau sur un autre cordage.
-si vous utilisez des ficélous comme autobloc, ne pas faire le machard français car il est pénible à décoincer...privilégier le marchard tressé.
Si vous êtes avec quelqu'un demandez lui de tirer sur le cordage que vous remontez, ça sera plus facile. Si non vous pouvez le lester avec un sac. Ceci est aussi prudent lors de votre descente en rappel, car en cas de merdouille de votre part, celui qui tient la corde pourra enrailler votre chute en tirant dessus.
-Prévoir quand même quelques mousquetons supplémentaires, c'est toujours utile, et un couteau évidemment...
......J'ai remonté comme ça pour décoincer un truc en pleine mer. Ca bouge pas mal, je recommande aussi de faire des essais, histoire de régler les longueurs des sangles et bien s'organiser avec ce matos. Avec les autobloquants en cordage, faire attention au diamètre du cordasson, plus il est gros plus il faut faire des tours pour qu'il bloque correctement.
A chacun sa méthode, l'essentiel c'est de bien la maîtriser, car l'erreur n'est pas permise.
Tatave

22 mai 2017
1

une alternative si on a la longueur de corde : un palan 4 brins hissé en tête de mat avec la drisse de GV, on s'assure avec bloqueur sur le brin libre ou une autre drisse, ça monte assez vite et facile

23 mai 2017
1

palan a 4 brins en tete de mat : 15m =>60m t'as vu le prix , et pour faire ca en mer bonjour les degats
pourquoi personne ne veut il les echelons, on monte tranquille , on s'assure basta... pour monter si on est grimpeur on n'a meme pas besoin de s'assurer au port ( je ne m'assure jamais pendant la montée ou la descente) , en mer on peut monter dans le 1er etage facile sans assurance sans reel risque si on a les bons reperes et une condition minimum...
Avec les echelon de mat le probleme de l'assurance est simplifié puisqu'il n'est pas pollé par le "hissage", le contre assurance etc
.
c'est aussi une question de securité et de confort, s'il y a une embrouille sur le mat en mer, soit on est definitivement dans la merde , soit c'est une galere sans nom de monter la haut sans echelons, a moins de faire comme Hugo Boss
enfin c'est pas exactement le sujet , mais quand meme un pti peu

23 mai 2017
1

Malgré que mon bateau soit un "racer", pourquoi pas mettre une paire, légère, en haut au "poste de travail"...

23 mai 2017
0

Les échelons c'est très pratique, mais faire des trous dans le mat, ca je ne peux pas !
Les prusik ou machard, c'est très bien pour assurer sa descente, par contre pour monter, ca doit être fastidieux à desserrer.
Auparavant, j'utilisais une échelle en sangle : très facile à utiliser mais chère. J'utilise maintenant poignée + grigri. Mais pas sur la drisse : je hisse une corde d'escalade sur laquelle je fixe la poignée, car je trouve la mâchoire un peu agressive. Mais peut-être que je me fais des idées.
En mer, je me suis fait hisser une fois pour repasser une drisse de spi. On n'a pas trop de ses 2 bras pour se tenir, alors monter seul, c'est surement problématique !

23 mai 2017
0

pourquoi pas de trous dans le mat ??c'est une religion, le mien est plein de trous dont certains diam 5 cm

24 mai 2017
0

Si on ne craint ni les trous dans le mât, ni le poids dans les hauts, ni l'esthétique de ces machins, sans parler du prix et du boulot pour le faire : effectivement on peut mettre des marches ...
Je suis déjà monté en mer avec mes Shunts, de toute façon monter en haut du mât en mer ce n'est jamais agréable.
Pfff ... ce marronnier de la grimpette au mât, toujours pareil ...

24 mai 2017
0

Il y aurait d'autres fabricants que Wichard, pour les échelons repliables pas lourds ?

24 mai 2017
0

Ooops !
~~150€ l'échelon ?

24 mai 2017
0

Echelons alu repliables, ça coche la case poids et la case esthétique

24 mai 2017
0

Selden je crois

24 mai 2017
0

Oui Selden en alu, relativement esthétiques, solides. Pour le prix je sais pas c'était "livré" avec! Très très utiles et "confortables" pour grimper à 15m!

23 mai 2017
1

c'est juste une alternative proposée si on ne veut pas installer des marches, corde escalade de 10 en 60 mètres et poulies violon pour environ 200€, bloqueur court sur drisse et sangle autour du mat, en mer en solo ça monte plus facile qu'avec des poignées d'ascension et ça n'abime pas les drisses et à deux ça monte tout seul sans effort.
ayant essayé toutes les alternatives, perso je les classerai dans cette ordre en mer (toujours assuré : avec harnais d'escalade, huit, assurance shunt sur drisse et sangle/mousqueton autour du mat):
1/ les marches si on les accepte
2/ au winch sur drisse dans mat si pas en solo
3/ palan 4 brins
4/ poignée d'ascension / pédale
5/ échelle de corde (faisable au port, pas raisonnable en mer)
6/ prussiks sur mat ou corde (faisable/galère au port, pas raisonnable en mer)
7/ les ascenseurs de mat à 3000€ avec télécommande + gestion du pilote
et un petit plus : une marche repliable ou un double prussik en haut de mat pour bricoler au plus haut c'est bien pratique

23 mai 2017
1

perso j'utilise le noeud de prusik uniquement pour m'assurer en montant mes escaliers, très efficace en cas de chutte, moins pour en redescendre

23 mai 2017
0

Si c'est possible des échelons repliables sont l'idéal. On y monte très rapidement; si besoin de la sécurité, on la met une fois arrivé là où on veut travailler.

Si on ne peut trouer le mât, le Top Climber est très bien, facile, rassurant.

Dans les deux cas en solitaire sans besoin d'aide.

25 mai 2017
0

Mastclimber, désolé de la confusion, j'ai eu le Top climber avant, que je n'avais pas aimé

08 juin 2017
0

je ne suis pas sur que ce soit l'ideal, si on est pas a l'aise pour une raison X il faut liberer une main pour deplier l'echelon et c'est pas forcement si evident.. en escalade le plus dur est souvent de "clipper" le "piton" car alors on perd un des appuis
de plus il reste a prouver que les drisses ne peuvent pas crocher dns un echelon replier
il ne fait pas oublier de les replier a la descente = encore liberer un main
enfin les echelon repliables ne tiennent pas le pied captif alors que les echelon fixes resemblent a des cale pieds de velo
.
j'ai honte de le dire encore une fois mais il faut juger apres utilisation

08 juin 2017
0

te faches pas gars, je suis comme beaucoup je parle parfois a tord c'est pas le peine de s'exciter

08 juin 2017
0

Echelons repliables utilisés pendant 18 ans.....

Tu n'es pas le seul à avoir naviguer ou/et à naviguer un peu!

23 mai 2017
0

Prusik fonctionne très bien mais encore plus pratique avec un shunt pris sur le baudrier...
Le grigri n'est pas fait pour s'auto-assurer, comme expliqué plus haut.

23 mai 2017
0

Je viens de regarder la vidéo de démo du Top Climber ... effectivement ça à l'air vraiment bien et facile!

Ceux qui l'ont, vous l'avez déjà utilisé en mer?

23 mai 2017
0

Depuis que j'ai changé de bateau (2010) et plus de possibilité de trouer le mât, je l'utilise en mer comme au port, toujours seul.

L'ennui est qu'il faut une drisse tendue. N'étant pas gréer en tête, si c'est pour travailler en tête, ça m'impose d'affaler la GV.

Pour éviter de trop fort mouvement si la mer est formée, je mets à la cape de toutes façons.

23 mai 2017
0

Il y a aussi le Mast Climber de ATN qui ressemble comme deux gouttes d'eaux au Top Climber...

23 mai 2017
0

Merci pour ces bonnes infos!

Je vais cogiter ça, car j'aime bien mon échelle outil océan pour grimper au port, mais elle à pas mal d’inconvénients quand même dont de devoir dé-endrailler la GV dans tous les cas.
Comme je dois de toutes façons, la rallonger pour le nouveau bateau qui à un mat bien plus haut, le budget nécessaire pourrais bien être utilisé pour passer au Top Climber...

25 mai 2017
0

Correction j'ai le Mastclimber

23 mai 2017
0

Je me demande si la mise en garde de Petzl ne concerne pas que l'escalade.
Dans le cas d'une remontée sur corde fixe, on a la double assurance sur la poignée et sur le grigri. D'ailleurs s'il ne bloque pas, on ne peut plus monter la poignée d'ascension !
Pour la descente, je comprend mieux les réserves si la poignée du grigri se bloque (malaise ou panique ?) dans une mauvaise position.

24 mai 2017
0

Bonjour à tous,
Je veux m'équiper en moyens pour monter solo au mât (en dehors des échelons et autre échelle de corde...) et j'aimerais bien un système qui me permette de monter via la drisse de GV, en utilisant une chaise de mât "standard" (et pas un baudrier d'escalade spécialisé).
Ledit système devra aussi me permettre de stationner avec ma tête au dessus de la tête de mât, donc possibilité d'accrocher le point d'attache de la chaise de mât juste en dessous du réa de sortie de la drisse.

J'ai regardé les différents matériels : poignées d'escalade, descendeur, huit... etc.
Je suis complètement novice dans ce domaine et je ne sais vraiment pas vers quel système m'orienter.
J'ai aussi un peu l'apprehension de me diriger vers un bazar performant mais nécessitant une bonne expérience avant de pouvoir l'utiliser en sécurité.

Donc, pour quelqu'un qui n'y connait rien, en bonne forme physique et avec quelques neurones, vers quel système m'orienteriez vous ?
Est-il indispensable d'aller prendre conseil auprès d'une école d'escalade ou peut-on se débrouiller avec quelques vidéos d'apprentissage ?

Désolé pour ces questions qui peuvent paraître basiques pour certains...

Bonne journée

24 mai 2017
0

On dirait que tu décrit plus ou moins le top climber ou mast climber dont on parle plus haut.

Je n'ai aucune expérience sur ces produits, mais Clarivoile dis que c'est très bien (juste quelques posts plus haut) et sur les videos de demo, ça parait effectivement simple et sécure.

Je crois que ce fil fait assez bien la synthèse des différents systèmes, après à chacun de choisir en fonction de ces besoins et de préférences.

25 mai 201725 mai 2017
0

Je ne vois pas bien l'intérêt des top climber ou mast climber par rapport au matériel d'escalade classique, qu'on trouve facilement à un prix raisonnable. On trouve aussi facilement quelqu'un qui sait s'en servir et qui peut vous montrer.

25 mai 201725 mai 2017
1

@ swanee : Il y a une dizaine d'années c'est un grimpeur qui m'avait montré la manière de procéder avec des Shunt, et ensuite j'avais acheté le matériel. Je pense qu'il vaut mieux que tu trouves quelqu'un de compétent dans tes relations, ça vaudra toujours mieux qu'une vidéo, il te montrera et te corrigera si nécessaire.

24 mai 2017
0

Perso, j'utilise le Grigri. Le prussik peut s'utiliser sur drisse tendue, pas le Grigri.

24 mai 2017
0

OK, merci, je vais me renseigner sur le "top climber"

25 mai 2017
0

Bonjour à tous
il est possible de monter avec deux noeud, un pruskic relier à un pied et avec un valdotin relier également a l autre pied. Le valdotin fonctionne en glissement à la descente . Attention ce sont des techniques de canyonning qui serve de descendre sur corde tendu pour aller chercher un coéquipier inerte sur corde.
Je dis pas au revoir sans dire que le port d un baudrier ,2 longe reliées aux noeuds et une assurance complémentaire pour s entraîner sont indispensable pour votre sécurité.
Voir donc dans technique canyon ou speleo pour une monte au mat en solo et en sécu
Salut à tous

25 mai 2017
0

Merci à tous pour ce fil très riche de renseignements !

Le MastClimber (ATN) me semble plus pratique que le TopClimber dans la mesure où il permet de se placer sur une drisse déjà tendue (sans avoir à l'enfiler dans le système) :


Et effectivement c'est cher, mais si on le ramène à un prix d'échelle en sangle, finalement ça n'est pas si cher que ça...

Bref, vu les nombreuses solutions il me semble désormais urgent d'attendre, et d'y réfléchir à tête (de mât) reposée.

Je crois que je vais essayer tranquillement en premier un système à base de nœuds de Prusik, quitte à essayer d'en perfectionner les éléments et la technique, ce qui permettrait de mettre au point un système "DIY" fiable et bon marché, et ça aurait l'avantage de permettre à tout un chacun de se le constituer facilement... Enfin, on peut toujours rêver ! ;-)

Nauticaement,
Guy

25 mai 201725 mai 2017
1

je ne savais pas qu'on pouvait mettre le temps de démarrage en secondes, je faisais toujours minutes, secondes :-)

sinon, si je comprends bien, en ne tient que par une seule drisse. Qu'elle casse (très improbable, mais...) que son amarrage au taquet lâche (moins improbable)

je préfère l'échelle faite maison, hissée par la drisse de GV, et une assurance à la chute avec une poignée Petzl sur la drisse de spi (c'est la plus grosse, pour être sûr que la poignée ne va pas glisser)

que les 2 lâchent est ce coup ci totalement improbable

25 mai 2017
0

Je ne vois pas bine comment une drisse peut "casser".

En haut du mât si elle passe dans ce dernier, il n'y a pas de souci, quant à l'accrochage en bas, elle est au coincer, suivi du winch, suivi de deux demi clés de sécurité.....Je ne vois pas le risque!

Après, se mettre une petite sécurité lorsqu'on est à la hauteur de travail, est sain, et simple, quelque soit le système utilisé, même si je ne le fais jamais :heu:

25 mai 2017
0

faut dire que j'ai fait mon échelle moi-même. Et comme tout ce qu'on fait soi-même, on craint que ce soit moins solide que ce qu'on achète à prix d'or à un marchand ayant du bagout.

je l'ai faite en polypropylène (le moins cher), et bien que chaque bout ait une résistance de 360 kg (en 6 mm) j'étais pas trop rassuré en montant dessus (au début) :mdr:

25 mai 2017
0

Sur les Shunt tu peux passer deux drisses, une de chaque côté, pour être tranquille. C'est ce que je fait.

25 mai 201725 mai 2017
0

@Capucin : rien n'empêche de rajouter une sécu, la vidéo ne montre qu'une démo sur un salon...
(et content d'avoir pu vous soulager de quelques minutes ! ;-)

25 mai 2017
25 mai 201725 mai 2017
26 mai 2017
1

Il est interdit d'écrire des sms pour répondre sur le forum quand ont est en haut sur l'échelle de mât ! ;-)

26 mai 2017
0

Dans les BdF, je peux ? :-D
:acheval:

07 juin 2017
1

Bon, voilà, j'ai craqué pour le "Top Climber"...
Je suis nul et complètement novice en escalade, c'est pourquoi j'ai choisi un produit "spécial marin neuneu" plutôt que du matos d’escalade.

Mon avis :
- Matériel manifestement très robuste, tant au niveau de l'échantillonnage des sangles et mousquetons que de la qualité des coutures.
- Chaise très confortable et enveloppante : on ne risque pas de s'en extraire par inadvertance lors des mouvements liés à la montée ou descente.
- Sac de rangement costaud qui fait aussi office de sac à outils à accrocher à la chaise.

Essai :
- J'ai envoyé une drisse de 10 à âme Spectra en tête de mât au moyen de ma drisse de GV (elle-même en 14) que je ne pouvais pas utiliser directement car trop grosse pour les bloqueurs et terminée par une cosse épissée (les bloqueurs ne s'ouvrent pas, il faut utiliser un bout "libre").

  • Après quelques tâtonnements, je suis arrivé rapidement à m'élever sans effort particulier et redescendre idem. Je me suis arrêté aux barres de flèche car j'ai été pris d'une appréhension en pensant à la seule drisse qui m'assurait (oui, je sais, du Spectra en 10, ça ne casse pas comme ça...). Je remonterai le weekend prochain en m'assurant sur la balancine avec un noeud de Prussic.

Donc, essai concluant pour ce produit, je ne regrette pas mon achat.

07 juin 2017
0

merci pour le retour !
petit point faible selon tes dires : drisse de 10 maxi !
autrement si drisse épissée/manillée, la fixer et utiliser le bout libre à passer dans les bloqueurs ...
OUI assurance obligatoire sur une autre drisse avec une sangle et bloqueur/shunt d'escalade à trouver pour quelques euros de plus sur le net, c'est beaucoup plus sur que le noeud prussik qui ne va pas toujours serrer sur la drisse d'assurance si il est un peu lâche !!!

07 juin 2017
0

Bravo et merci :)
Un avis comparé avec le "Mast Climber" serait Top de chez Mast ! ;-)

08 juin 2017
0

Bonjour,
C'est sûr que le système MastClimber n'est pas donné (445€ complet) mais d'un autre côté il me semble de loin le meilleur système si l'on veut être vraiment autonome et en sécurité...
Cependant en ce qui concerne mon quasi-quintal ainsi que la houle qui déboule régulièrement toute les quelques minutes en darse nord du Mourillon (Toulon) créant un balai de mâts certes rigolo mais quand même inconfortable me font penser que monter au mât ne serait peut-être pas la meilleure idée, et que s'il existait un système d'échelle et de passerelle à quai qui permette de monter à terre et à côté du mât et d'en sécuriser les oscillations pour y travailler tranquillement ce serait quand même idéal.
D'où l'idée de travailler sur la possibilité d'une telle solution et de la proposer aux ports, qui pourraient ainsi la louer quelques euros aux heureux propriétaires de voiliers et autres professionnels du nautisme afin d'intervenir sur les mâts sans complication.
Bien sûr ça n'intéresserait pas tout le monde, mais personnellement si je pouvais pour quelques deniers mener mon bateau à un endroit dédié par exemple à l'aire de carénage qui me permette d'aller tranquillement travailler sur mon mât en montant un escalier avec ma voiture à côté, mes outils, et la possibilité d'aller au ship du coin en vitesse en cas de besoin je n'hésiterais pas à opter pour cette solution.
Que pensez-vous de cette idée ?
Nauticaement,
Guy

08 juin 2017
1

CapGuy, que cette idée est mise en pratique depuis longtemps au port d'Arzal :-)

08 juin 2017
0

Un jour où je n'avais pas envie de monter au mât mais que je devais le faire, j'ai fait appel à la nacelle du chantier naval local. C'est idéal comme conditions de travail : pas de stress, confort, on peut être à deux, on a sa caisse à outils à côté de soi, ...

08 juin 2017
1

le principe serait tout de meme d'etre autonome et econome, y'a pas toujours des ship ou des nacelle; et puis louer la nacelle parce que le windex doit etre regler ou changer une ampoule c'est vraiment prohibitif
.
je radote mais reellement faut que vous songiez aux echelons (fixes =cf supra) si vous avez le besoin de monter au mat plus d'une fois par an au port.( sans oublier l'assurance)
en dehors de ca rien de simple...il y a des centaines de lignes sur le sujet, qui cherchent autre chose et toujours rien de credible =>ca vous inerpelle pas?

08 juin 2017
0

Ce que dit Mayko n'est pas faux.
Malgré un bateau très léger, malgré que mon truc ce soit la vitesse, il est probable que j'ajoute 2 échelons repliables en haut du mat.
(>300 grammes, aïe aïe aïe :-( )

08 juin 2017
0

Tous les mâts ne supportent pas d'être percés

08 juin 201708 juin 2017
0

Bien sûr, les échelons c'est l'idéal pour les mâts métalliques, mais pour les mâts en bois, cela pose des pbs pour avoir des fixations fiables et vérifiables.
(Sans compter que, pour mon cas particulier, le transfilage du guindant de la GV doit pouvoir coulisser sur le mât)

08 juin 2017
0

si mossieur fait dans le snob evidement ca va po

08 juin 201708 juin 2017
1

Ce n'est pas precisement du snobisme, mais cela montre que les solutions des uns ne conviennent pas nécessairement aux autres. ;-)
Pour les gréements à corne, la solution serait plutôt des enfléchures, au moins jusqu'au capelage.

30 juin 2017
0

Je monte régulièrement au mât de tous les bateaux de ma marina ( une cinquantaine de fois par année) avec une poignée d'ascension, une pédale et un grigri.
Lorsque c'est possible un ami m'assure avec une deuxième drisse. En solitaire, je m'assure avec une cordelette frappée sur la poignée d'ascension et une deuxième cordelette avec un noeud de prusik autour du mât.

30 juin 2017
2

Ce sujet a déja fait l'objet de plusieurs fils, certains avec des échanges assez peu civilisés d'ailleurs.

J'évite mais je monte parfois sur deux prusiks au port. Pour faire les checks de prise en main de bateaux, si j'ai un équipage de débutants risquant de surpater en m'assurant au winch ou si je suis seul.

J'ai des prusiks elderid tout faits, c'est pas cher, pas encombrant et evite de poser le probleme de la bonne cordelette à chaque fois. Mais attention:

- il faut AUSSI connecter la pédale au baudrier. C'est à dire qu'il faut suivre ce le montage de cette vidéo qui est une des rares vraiment sécu sur le web

).
- Il faut bien tester avant ses prussiks car en fonction de la drisse, un milimètre de diamètre près sur la cordelette des prusiks, ca bloque et on galère (ou ca coince et on rame pour redescendre).
- si on veut redescendre au huit (moins galère) il y a une manip à faire en haut du mat pour fixer le descendeur, ce qui suppose de se vacher, ne pas avoir la drisse en tension et surtout ce qui est une source de danger supplémentaire comme toute manip.

Le grigri : l'intéret c'est qu'on peut se servir du grigri pour monter et ensuite comme frein de descente. Mais il pose deux problèmes de sécurité, comme le dit Mayko. D'une part ca n'est pas un vrai autobloquant permettant l'autoassurage (il peut glisser, j'en ai vu en école d'escalade). Petzl le dit bien. C'est pour ca que la méthode sécu de montée avec un grigri nécessite d'avoir aussi un vrai autobloquant (c'est la poignée sur la vidéo

). Je suppose que c'est la méthode employée par Tournesol.

D'autre part, si on n'est pas très habitué, risque de mauvaise manip en utilisation descendeur: tirer sur la manette du grigri quand ca va trop vite... ce qui libère tout. C'est assez contrintuitif de lâcher la poignée pour se bloquer quand on n'a pas l'habitude (j'ai trois vis dans le bras à cause de ca, quelqu'un qui m'assurait en moulinette en salle d'escalade a tiré au lieu de lâcher la manette pour me freiner... j'ai su après qu'on ne confiait jamais un grigri pour assurer à un débutant pour cette raison, mais trop tard).

01 juil. 2017
0

Salut a tous pour ce fil monter au mat

les seul les vrais qui sachent monté sur une corde et en descendre, ce sont les spéleo!
pourquoi? c est très simple la corde en spéléo est un moyen de progression , comme en canyoning d’ailleurs. En escalade la corde reste un moyen de sécurité en cas de chute et pour dégager en rappel une fois la voie d'escalade fini, ect....... attention les appareils vendu sont fait pour des cordes dynamiques qui sont bien le contraire de nos drisses bateau super statique..
Mais une question quel moyen de réchappe avez vous, quand vous avez perdu votre Grigri ou autre agrès de progression sur corde et que vous êtes seul?
Savez vous confectionner un baudrier avec un bout, et de même un système de monté et de descente sur vos drisses avec les moyens du bord? C'est bien répondre a la question première de ce fil?

j ai vu un truc intéressant , une personne s assure sur le mat en cas de PB, une très bonne chose qui est a noter. après pour le reste je ne sais pas comment vous faire voir les manip a part in situ.

Bon aller bonne nav normalement tout vos réa en haut de mat fonctionnent et pour l Electronique mouillé le doigt pour savoir d'ou vient le vent et regarder les étoiles pour savoir ou vous êtes.

bien a vous tous

05 juil. 2017
0

dans les années 80 nous avions 3 gréeurs accastilleurs qui montaient travailler sur les mats avec chaises de mat drissés par des palans 3 brins.
Ces pro semblaient s'en satisfaire....
maintenant la vrai solution c'est d'avoir des échelons de mat repliables ou pas sur son mat. en sept mois de nav l'année dernière j'ai du monter 3 fois sous voiles, je ne vois pas d'autre solution...
Pour monter au mat au port tout ce qui est développé dans cette discussion est valable, au port seulement.

0

J ai un ascenseur de mât SwissTec, c est plutôt pratique, j économise les biceps de mon épouse car je pèse 0,110 tonnes et je me débrouille tout seul, je m assure avec une poignée d'escalade sur la drisse de spi tendue, tous les systèmes ont leurs adeptes, vivre c est choisir.

05 juil. 2017
0

je ne pense pas que tu puisses en mer monter au mat sous grand-voile avec ton ascenceur,
vivre c'est choisir????

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (127)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021