montage électrique

Je ne suis pas (encore ?) candidat au Départ, mais j'essaie de profiter de toutes les
expériences pour améliorer mon tupperware. En ce qui concerne l'électricité, j'ai
appliqué une recette relativement onéreuse, mais efficace pour diminuer la
consommation de mes éclairages. J'uitilise systématiquement des DEL (diodes
électroluminescentes), maintenant on en trouve des blanches à 40F pièce, il
en faut 8 pour une ampoule de 10W. Je les monte en série, quatre, et les
alimente en 8V à l'aide d'un régulateur, type 7508: consommation 20 mA.
En conclusion : je remplace une ampoule de 10W consommant sous 12V
environ 800 mA par 2 X 4 LED blanches qui ne consomment que 40 mA.
Pour les feux de navigation, je conseille le feu tricolore en tête de mat, je
n'ai pas mégotté j'ai mis 16 LED pour être sûr de couvrir les 360°, par contre
je fais clignoter le tout avec un oscillateur (LM555) et j'ai diminué encore la
consommation par 2...
Coût de l'opération 350 F par 10 W installé... Mais le bilan électrique est
fortement amélioré avec une diminution des sections de fils et une fiabilité
accrue.
Bravo pour vos articles !!!
cordialement
Philippe

L'équipage
30 août 2001
30 août 2001
0

Diminuer les consommations
Je ne suis pas (encore ?) candidat au Départ, mais j'essaie de profiter de toutes les
expériences pour améliorer mon tupperware. En ce qui concerne l'électricité, j'ai
appliqué une recette relativement onéreuse, mais efficace pour diminuer la
consommation de mes éclairages. J'uitilise systématiquement des DEL (diodes
électroluminescentes), maintenant on en trouve des blanches à 40F pièce, il
en faut 8 pour une ampoule de 10W. Je les monte en série, quatre, et les
alimente en 8V à l'aide d'un régulateur, type 7508: consommation 20 mA.
En conclusion : je remplace une ampoule de 10W consommant sous 12V
environ 800 mA par 2 X 4 LED blanches qui ne consomment que 40 mA.
Pour les feux de navigation, je conseille le feu tricolore en tête de mat, je
n'ai pas mégotté j'ai mis 16 LED pour être sûr de couvrir les 360°, par contre
je fais clignoter le tout avec un oscillateur (LM555) et j'ai diminué encore la
consommation par 2...
Coût de l'opération 350 F par 10 W installé... Mais le bilan électrique est
fortement amélioré avec une diminution des sections de fils et une fiabilité
accrue.
Bravo pour vos articles !!!
cordialement
Philippe

30 août 2001
0

rester dans les normes...

L'idée (intéressante) de Philippe a souvent été discutée, c'est vrai que c'est cher
mais efficace pour la consommation ! D'ailleurs on commence à trouver dans le commerce
des lampes de ce genre.
Un des problèmes c'est que c'est plutôt le frigo qui consomme le plus, pas l'éclairage:
c'est donc une bonne idée si on a résolu le problème du frigo au préalable.

Pour les feux extérieurs, je ne pense pas que l'idée soit bonne, surtout en plus si on
fait clignotter les feux ! Il est déjà assez difficile de repérer comme il faut les arbres
de noël flottants que l'on croise la nuit, si en plus ils ne sont pas conforme à ce que l'on
attend, c'est la galère, ou carrément dangeureux !

Pour les bateaux assez petit le feu tricolore en tête de mat peut remplacer les feux de balcon,
mais j'avoue qu'en mer et par nuit noire c'est moins commode à comprendre, car il manque l'échelle
de dimension donnée par la distance entre les feux de balcon avant et le feu de poupe blanc.
Mais surtout pas clignottant !

On peut dire qu'on se fiche de la règlementation (pour les feux et le reste), je suis peut-être vieux jeu, mais je ne suis pas
d'accord: le raisonnement n'est valable que si on est le seul à le faire. Si tout le monde le fait, la vie est
invivable...

Amicalement, Robert.

30 août 2001
0

C'est bien mais attention
L'utilisation de Led blanches pour un éclairage intérieur, Ok, il n'y a pas de problème, c'est une bonne solution. On peut même se confectionner une lampe avec des Led rouges pour l'eclairage de nuit de la table à carte, la lumiere rouge etant moins eblouissante que la lumiere balnche, cela evite d'etre aveugler entre un aller retour cockpit/table a carte... ( le seul problème de la lumiere rouge, c'est que l'on ne distingue plus trop les couleurs..)
Par contre je pense que l'utilisation de Led blanche pour les feux de signalisation, est a proscrire, car un tel systéme aurait une portée bien inferieur à l'equivalent "lampe incadescante" ( je n'ai pas les chiffres sous la main, c'est juste de mémoire ). Tu serais donc vu de beaucoup moins loin par les autres bateaux, Donc autant naviguer feux eteints ;-)

Patrice

30 août 2001
0

arbre de noel
bon ben, si on se met à faire clignoter les feux de nav, on est pas sorti de l'auberge !

dejà de trop nombreux plaisanciers ne savent pas les utiliser correctement, alors s'ils clignotent !

un jour j'ai vu un feu en tete de mat qui avait été mal remonté : resultat les secteurs étaient décalés de 90° (sisi c'est possible ). bilan : une colision évitée de peu...

non il y a un minimum à respecter

salutations nautiques

31 août 2001
0

clignotement
Merci pour tous les commentaires, je tiens à signaler que j'ai adopté ces idées sur mon bateau
Par rapport aux normes photométriques à respecter pas de problème, j'obtiens
même des résultats supérieurs à ce que demandent la réglementation.
En ce qui concerne le clignotement, certains solitaires du vendée globe l'ont
adopté poue le feu blanc de tête de mat, j'ai fait de même, à une fréquence
de 2 Hz. Pour le reste des feux la fréquence est de 50 Hz, invisible à l'oeil.
Cela est faisable pour des ampoules mais nécessitent des composants de
puissance lourds à mettre en oeuvre alors qu'avec des LED pas de pb un
petit transistor suffit. La perte de luminosité est négligeable.
amicalement
philippe

31 août 2001
0

Re : Clignotement
Mais tout le monde n'a pas la hauteur de mât d'un vendée globber, ça ne
ferait pas comme une petite différence ???

P

31 août 2001
0

mais encore....

(Re)-Salut Philippe !

Ton problème pour la règlementatin n'est pas d'obtenir le même résultat
photométrique, car personne ne reconnaît ta capacité de mesure en question,
même si tu la possède réellement ! Le problème est que l'objet doit être
agréé en tant que tel après avoir passé par les service adéquat ! Imagine qu'on
laisse à chacun le loisir de décider si son canote est insubmersible ou pas en faisant
le test de retournement dans son port favori !

Les exceptions du Vendée globe ne sont acceptables que dans un cadre bien
précis, défini d'avance, et en nombre très limité.

Pour ce qui est de l'économie d'énergie par clignotement, je crois qu'il y a
confusion:

-soit la fréquence est basse (inférieure à la fréquence d'intégration de l'oeil,
soit environ 10 Hz) et alors la perception visuelle est effectivement liée à
la puissance au moment de l'allumage, et on économise de l'énergie.
C'est ton cas à 2 Hz, mais c'est illégal et dangeureux.

-soit la fréquence est supérieure à l'intégration de l'oeil, et alors la puissance
perçue est la de ce qui et émis, et il n'y a pas déconomie d'énergie
sans perte de luminosité !

Encore une fois, je pense que ce n'est pas raisonnable de le faire, et encore
moins de l'afficher comme souhaitable sur un site internet lu par beaucoup de
personnes qui sont peut-être débutants et pourraient être amenés à se
fourvoyer dans une situation risquée à la fois pour la sécurité en mer et aussi
risquée devant un contrôle de police qui ne manquera pas de se produire une
nuit ....

Amicalement, Robert.

31 août 2001
0

mais encore...suite
Un mot a été magé dans mon post précédent:

.....soit la fréquence est supérieure à l'intégration de l'oeil, et alors la
puissance perçue est la MOYENNE de ce qui et émis, et il n'y a pas
déconomie d'énergie sans perte de luminosité.......

31 août 2001
0

objection votre honneur
j'ai pris en compte les remarques de Robert, je constate seulement que
des voitures sont déjà passées aux feux à LED soit pour le troisième feu
stop soit des feux principaux (jaguar type S, BMW série 5....).
Mon expérience prouve :
1) que c'est faisable sur un bateau.
2) que je n'ai plus de problème d'oxydation des contacts
3) que j'ai amélioré mon bilan électrique notoirement (je n'ai pas de frigo, pas
d'eau chaude quoique les douches solaires soient efficaces, pas d'eau
sous pression)
4) que le clignotemnt du feu de tête de mât est plus visible d'une passerelle
dixit le barreur d'un ferry rencontré à St malo
MAIS j'oblige personne à me suivre dans cette voie.
Amicalement
philippe

03 sept. 2001
0

à led!
il y a eu des discussions la dessus ailleurs, mais sans entrer dans le coté règlement, petite reflexion::

pour un feu arriere continu (donc règlementaire!) blanc
- une incandescence doit avoir un rendement de 20% , et comme bien sur l'énergie émise sur le secteur occulté est perdu, on perd encore 70% de ce qui reste! et le plexi perd encore au moins 20%
résultat le rendement final d'un feu arriere neuf est proche de 5%!
-si on ajoute les pertes dans les fils trop fin, et le plexi bouffé par le sel et le soleil au bout de 5 ans, on est proche de 2%!

pour un feu vert ç'est encore pire, car l'énergie dans le vert des lampes à incandescence est de 10 à 20% de la lumière émise!

donc possible que des leds fassent un peu mieux, mais un bilan calculé serait interessant: peux-tu le détailler , Philippe?

03 sept. 2001
0

facture détaillée
Sur mon bateau j'ai réalisé les montages suivants :
1) j'utilise des feux du commerce, je n'ai fait que supprimer les ampoules et
leurs supports.
2) de mémoire, une ampoule navette de 10 W équivaut à 8 LED de 1000 mcd
(en courant une navette consomme 800 mA 8 LED bien branchées 40 mA. Mais attention
à l'angle solide couvert. Ampoule = rayonnement sur 360°, LED = rayonnement sur
10° à 30° pour les plus performantes. Mais dès que l'angle solide augmente la
luminosté diminue.
3) feux de navigation rouge et vert : pour couvrir la réglementation, feu rouge : 16 LED Rouges branchées en
série par 4 alimentées par un générateur de courant réglé à 20 mA. Cela
a été rendu nécessaire pour couvrir l'angle solide exigé par la réglementation.
Consommation totale du feu rouge 100 mA sous 12V. J'ai de la perte dans le
générateur de courant et les protections contre les surtensions et l'inverison de
polarité. Feu vert : j'ai été obligé d'utiliser des LED blanches, le pexi vert est
trop proche du bleu et je perdais 70% de luminosité, j'ai donc utilisé 12 LED blanches
dans les mêmes conditions que les led rouges cela donne une consommation
de 80 mA. J'ai eu plus de mal à garantir l'angle solide j'ai donc été obligé de
dépolir les LED et le cabochon vert. Après réflexion, j'aurais pu le supprimer et
mettre un cabochon transparent comme celui du feu blanc mais j'ai souhaité
conservé l'apparence d'origine pour ne pas alerter la marée chaussée. Ceci étant
si un fournisseur paie l'homologation il pourrait le faire.
4) feu de mouillage et feu AR blanc : ils sont constitués de 8 LED blanches
chacun consommation 45 mA chacun.
5) Feu en tête de mât, c'est celui qui m'a donné le plus de soucis, théoriquement
il est réalisable avec 8 LED blanches. Mais pour couvrir les 360° j'ai dû mettre
16 LED arrangée sur un cercle entourées d'une feuille de mylar et j'ai dépoli
l'intérieur du cabochon.En pratique j'ai bien 360° de couverture sur l'horizon
mais avec un angle solide de 60° environ cela revient à dire qu'on ne doit
pas le voir d'un aéronef. A vérifier
6) Conditions de fonctionnement j'obtiens la même intensité lumineuse de 10 V
à 14V et plus.
7) quelques détails supplémentaires je n'ai des connecteurs qu'en pied de mât
je les lubrifie avec de la graisse silicone. Cela est rendu obligatoire par les
faibles courants que je fais circuler dedans. En pratique, on estime, pour la
qualité (mauvaise) des contacts utilisés il faut faire passer plus de 150 mA
dedans pour assurer leur non oxydation au point de contact. Voyez ce que
cela signifie pour l'électronique de bord.
8) pour répondre plus précisemment à Michel, j'ai relu le catalogue CONRAD et
les LED Blanches de 2000 mcd sont maintenant à 20 F pour 1 à 9 pièces. C'est ce type
de LED que j'ai utilisé. En ce qui concerne les rendement d'un point de vue
purement électrique on passe pour une navette de 10 W 800 mA à 40 mA.
En ce qui concerne les cabochons je serais plus prudent, on ne peut pas
laisser les LED sans un minimum de protection et il faut réaliser les teintes
exigées par la réglementation. Le vert, tirant sur le bleu est pour l'instant difficilement
réalisable par une LED seule, alors que le rouge et le blanc ne posent pas de
problème.
Economiquement votre
Philippe

04 sept. 2001
0

Chapeau...
J'ai un peu asticoté Philippe plus haut...Chapeau pour ton étude détaillée et sérieuse !
Je n'ai donc pas de doute sur la validité technique de ta mise en oeuvre ! Ce serait intéressant
de convaincre un fabriquant d'accastillage, mais c'est une autre histoire ! Quant-aux gabelous nautiques,
c'est encore une autre histoire !

Salutations techniques ! A+ Robert.

04 sept. 2001
0

astuces et idées
je vais faire quelques essais dés que...

pour le vert, c'est vraiment dommage de prendre des blanches à cause de la tente "bleu vert" du plexi! car on reperd évidemment au moins 70% en filtrant du blanc
je ne pense pas que la règlementation impose la longueur d'onde du vert, elle dit seulement "vert" et la diode verte doit aller (mais avec un plexi incolore!)

on doit pouvoir aussi éviter le traitement diffusant, en répartissant des diodes en secteur, comme tu as fait en tète de mat.

pour les gars belous ou la marée chaussée, sur le feu de tète de mat, bien malin qui ira voir! si ça semble bon vu d'en bas. Je verrais bien un feu blanc 360° modifié avec des diodes en cercle successivement rouge vertes et blanches pour faire un tricolore.

Dommage que dès l'homologation probable d'un modele commercial, le prix deviendra prohibitif..

à suivre

10 sept. 2001
0

remarques
A Robert, il était bon de vérifier le bien fondé de ce que j'ai fait pour aider nos
collègues marins en quête d'économie, même si au début j'ai cru que c'était de
l'acharnement thérapeutique, en particulier sur le clignotement dont je suis
persuadé du bien fondé. Y a très peu de phares qui sont fixes sur nos côtes
Au fait, observez les feux tricolores de dernière génération, ils sont réalisés avec
des LED. Y en a un paquet, c'est vrai, mais quelle pêche !!! Les signalisations de
passages cloutés utilisent des led blanches pour certains jaunes pour d'autres.
Observez le traitement des cabochons en plastique.
Hella un équipementier allemand montrait une solution à LED au dernier salon
nautique.
A+
Philippe

02 jan. 2002
0

demande d'infos
bonjour,

je sais que vous n'êtes pas ici pour faire la promos des marques. Mais étant peu expérimenté en electrité. Pourriez-vous me donner les reférences des matériels que vous décrivez sur le schéma de montage électrique (Shunt, LCD, isolateur DC-DC) et que l'on peut trouver chez radiospares.

A+
Bertrand

03 jan. 2002
0

réponses partielles à bertrand
les shunts sont en général fournis avec les amperemetres: il faut donc simplement bien choisir en fonction du courant maxi, et utiliser des shunt déportés pour ne pas allonger les fils de puissance

pour les voltmetres ou amperemetres à LCD ou à LED, j'utilise personnelement de la récupération, mais robert a peut etre les references ...

05 jan. 2002
0

tableau electrique
je voudrais refaire le tableau electrique, est ce que un interupteur de type 220V/6A pour fonctionner j'ai un groupe froid ?

05 jan. 2002
0

inters 220
les inters 220v,bien sur que ça marche, mais c'est un peu inesthétique et volumineux (ça fait un peu cargo grec)

08 jan. 2002
0

le materiel electrique
merci pour toutes vos idées ,mais il faut commencer par le plus important:ou peut-on avoir le matos adequat et pas cher?surtout les tableaux amicalement La Marie

09 jan. 2002
0

faire soi-même
si on compare le prix d'un tableau VDO ou Vétus ou Bernard au prix des composants, il y a un facteur 3 ou 4 , si on fait soi même le perceage la découpe, le cablage, donc, si on est limité en budget:

-acheter les inters fusibles et cosses chez radio spares ou autres,
-tailler une plaque en alu
-percer et peindre
-monter et cabler

13 juil. 200316 juin 2020
0

Réponse tardive
Salut à tous,
réponse un peu tardive ,mais maintenant qu'on peut illuster nos couriels, je vous envoir une photo de mon tableau , fait maison.
L'astuce consiste à fair un tableau en L sur charnières, pour avoir sous la main les commandes et les connections, dans un tout petit espace.
L'emplacement écarté du bordé évite les risques d'humidité, l'acces pour travailler sur le tableau est facilité par sa position décalée vers l'axe du bateau.
Le support est du CP marine de 6mm, le L collé par joint congé.
Les petits consommateurs, éclairage, audio, sont protégés par des fusibles en aval d'un dirupteur qui permet de couper un ligne du tableau pour travailler dessus. Il y deux lignes de prote fusibles, tout le reste est constitué de dirupteurs, un par application. Les applications qu'on risque d'oublier feux divers, prises extérieures, sont doublées d'une led rouge .
Les bornes négatives sont en inox, un peu cher la barrette, (60 balles), toutes les cosses sont soudées, ainsi que les extrémités des fils connectés aux dominos.
Les dirupteurs (ETA) se trouvent à partir de 80 balles pièce. c'est mieux que du disjoncteur car c'est vraiment fait pour servire d'interrupteur ET de disjoncteur.
Bon Bricolage
AlexHorus

10 jan. 2002
0

Le plexis pour un tableau électrique
Quelqu'un peut'il nous dire si on peut utiliser du plexis pour fabriquer un tableau électrique primaire, (celui se trouvant prêt des batteries). La matière est plutôt facile à travailler, propre, mais les questions concernent les aspects concernant la résistance à la chaleur et l'isolation électrique ? Merci

24 jan. 2003
0

regulateur pour éolienne ?
ou trouver un régulateur fiable pouvant fonctionner avec une éolienne qui délivre parfois des tensions montant très haut donc les batteries, si elles sont mal protégées, en prennent un coup.
D'autre part, pourquoi préconisez-vous de ne brancher l'éolienne/panneaux solaires que sur la batteries servitude ? Ne peut-on pas imaginer une répartition voire un aiguillage ?
Bravo à Robert pour cet article qui apprehende de façon très clair ce sujet .

25 jan. 2003
0

separateur de batt
j'aime bien l'article de Robert, mais je voudrais l'adapter à mon cas avec trois batteries dont une de 140 Ah pour le guindeau et en utilisant si possible des séparateurs de batteries (type scheiber) au lieu d'isolateurs à diodes compensées et trois sources de courant (alternateur, eolienne et chargeur de quai).
Quelqu'un a-t-il une idée de schema electrique .

Alainp

25 jan. 2003
0

3 batteries ?
Merci Alain pour le compliment ...

Pourla 3ème batterie, je n'y ai pas réfléchi, mais ce n'est pas par flemme: il est difficile de trouver une raison "objective" de mettre une 3ème batterie compte tenu des complications que cela apporte.

Si c'est juste pour le guindeau, c'est pas la peine, car on ne manoeuvre le guindeau que moteur en route, donc on le met sur la batterie moteur .

As-tu une autre raison ?

Sauf erreur de ma mémoire, les isolateurs Scheiber mettent les batteries en parallèle à certains moments choisis par l'isolateur. Or je pense que ce n'est pas une bonne solution, notamment pour la sécurité. Mais je ne connais pas bien ce matériel.

Robert.

25 jan. 2003
0

re trois batteries
Salut à tous,
entièrement d'accord avec Robert, trois parcs de batteries, c'en est un de trop. Sans prétention, je vous livre le choix que j'ai fait, qui n'est pas parfait pour des raisons de budjet.
j'ai deux parcs à bord. une batterie de 70ah pour le moteur (4.108 pk), qui n'est chargée que par l'aleternateur et le chargeur de quai. une alarme de surtension se déclenche à 15 volts, et un indicateur à leds me donne la tension de la batterie. Losque qu'elle est chargée, je découple manuellement la charge par le coupe batterie positif.
l'autre parc est constitué de trois batteries de 105 ah, et recoit la charge par l'alternateur moteur, celui d'arbre d'hélice, l'éolienne et le chargeur de quai. la charge est pilotée par les régulateurs de chaque source.un truc malin dnne l'état de charge, consommation immédiate et traduit l'état des batteries en ampères disponibles.
un répartiteur moderne, qui ne provoque pas de chute de tension, auguille le courant vers les deux parcs.
La simplicité de l'ensemble me met à l'abri de beaucoup de soucis. les coupe batterie de servitude sont placés sous la table à carte, pas de risque de coupure inopinée, pas de corrosion.
Si cela vous interresse, je vous passerai un ptit shémas à l'occasion.
Alex

25 jan. 2003
0

batteries ou parc de batteries
Robert parle de deux ou trois batteries alors qu'Alex parle de deux parc de batteries dont l'un comprend 3 batteries, ce qui fait quatre en tout, comme chez moi. Pour Robert: comment faire pour augmenter la capacité à bord, sinon en ajoutant des batteries et dans ce cas quel montage?.
Et pour Alex: dans un parc, les batteries sont-elles en parallèle ou indépendantes avec des commutateurs qui permettent de choisir pour le charge et la décharge.
Sur mon bateau, que j'ai acheté en l'état, il y a en plus des batteries moteur et servitude deux batteries identiques de 72 Ah montées en parallèle et placés exprés à l'avant avec de gros cables qui ménent au guindeau, mais elles sont aussi reliées au tableau général et en fait en parallèle avec la batterie servitude.
Je me demande si c'est un bon montage.

28 fév. 2003
0

12 et 24 v
Salut à tous et bravo pour vos idées!

J'ai un léger pb à vous soumettre :
ALTERNATEUR 12 V
DEMARREUR 24 V

Actuellement j'ai 2 batteries :
demarrage=12+12 (120ah chaque même marque et année)
recharge = 12 N°1 puis 12v n°2
En fait je pompe sur 1des2 batterie pour la servitude.
Donc,je pompe aussi sur le parc de démarrage.Ce qui conduit à l'usure prématurée d'une de mes 2 batteries.(et flute).
Mon moteur à injection directe 6 cylindrres en ligne (excusez du peu) a vraiment besoin de la puissance du démarreur 24V.
dois-je acheter 2 batteries pour le démarrer et
en garder 1 pour la servitude?...Quelles soluce?
A bientot.

28 fév. 2003
0

12 et 24 v
Salut à tous et bravo pour vos idées!

J'ai un léger pb à vous soumettre :
ALTERNATEUR 12 V
DEMARREUR 24 V

Actuellement j'ai 2 batteries :
demarrage=12+12 (120ah chaque même marque et année)
recharge = 12 N°1 puis 12v n°2
En fait je pompe sur 1des2 batterie pour la servitude.
Donc,je pompe aussi sur le parc de démarrage.Ce qui conduit à l'usure prématurée d'une de mes 2 batteries.(et flute).
Mon moteur à injection directe 6 cylindrres en ligne (excusez du peu) a vraiment besoin de la puissance du démarreur 24V.
dois-je acheter 2 batteries pour le démarrer et
en garder 1 pour la servitude?...Quelles soluce?
A bientot.

28 fév. 2003
0

didier
c'est pas franchement bon de piquer du 12 sur du 24V. Le plus simple, si on peut dire, serait de garder 2 batteries en série pour le démarreur 24, et de monter un second alternateur 12v pour alimenter la, ou les batteries, de 12V. Maintenant çà dépend aussi de la consommation en 12 volts car jusqu'à une certaine puissance, il est possible de chuter la tension de 24v et de faire du 12.

28 fév. 2003
0

a didier,
avoir du 24 v et du 12 v est pas une mauvaise idée sauf si les chargeurs et alternateurs sont en 12 v au lieu de 24 v

de plus, tirer l'enérgie du bord d'une des deux batteries en série revient à les déséquilibrer et elle doivent pas aimer ça au démarrage du moteur, car leur résistance interne devient différente et alors bonjour les surintensités dans l'une des deux ( la moins chargée)

j'ai eu un gros 6 cylindre FORD de 6 litres de cylindrée et il a toujours démarré en 12 V sans aucun problème

le seul point important est de mettre les sections de cable en conséquence ce qui n'est pas rédhibitoire ( d'autant plus que les raccourcir est plus intérressant que les augmenter)

chacun fait comme il l'entend mais pour ma part , je ferai bien passer le démarreur en 12 v avec le montage approprié en plus, pour le démarrage, la capacité de la batterie ( 120 ah) donne son aptitude à effectuer plusieurs démarrages

son intensité en pointe ou en continu ( en A)donne son aptitude à démarrer de fortes puissances
c'est ainsi qu'une batterie de 70 ah et 750 A sera meilleure au démarrage qu'une 120 ah et 450 A

juste pour le fun et la curiosité, je serai interréssé de connaitre la marque de moteur qui monte un alternateur 12 v et un circuit électrique 12 v avec un démarreur 24 v?

Bizzare, j'ai dit bizarre? comme c'est étrange....

en fait c'est vraissemblablement un montage éxotique pas d'origine ou alors très ancien et anglais

tu peux aussi mettre un lternateur 24 v qui va passer dans deux groupes de batteries de 12 volts en série soit 24 v X 2 et 12 V X 4

dans ce cas tu laisses que le moteur sur un groupe et les servitudes sur les deux autres utilisées séparément mais si une devient très déchargée et pas l'autre, elles vont souffrir quand l'alternateur va balancer la puissance

amicalement

28 fév. 2003
0

JP
excuses moi JP mais c'est vraiment pas très clair ton explication! pourquoi ajouter un autre alternateur 24???? en fait tu dis un peu comme moi mais en plus long, non? A part que moi je dis de rajouter un alternateur 12V pour le parc service en 12V, et il garde son alternateur 24V d'origine pour les batteries de démarrage en 24V. Voilà, c'est pas plus compliqué!

28 fév. 2003
0

JP
mille excuses JP, j'avais mal lu le message de Didier. Je croyais qu'il avait un alternateur 24V.
Donc il faut rajouter un alternateur 24V pour charger les batteries de démarrage.

28 fév. 2003
0

Pas de panique
Merci pour votre aide.
Mon alternateur est en 12 et le demar. en 24v
Impossible de démarrer en 12 j'ai encore tester aujourd'hui par contre en 24 quel joli vroum vroum
au quart de poil.Comme quoi on peut jouir avec peu de chose...
Bref, une bonne idée 2x12 en serie + 1 x 12 pour la servitude.Qu'est-ce que je faais avec mon guindeau 1000w? Une 12V dédiée?Pas trés raisonable.Je crois qu'il ne faut pas toucher aux 2X12. Peut etre abaisser le 24 en 12 pour ne pas pomper sur la servitude..à voire.
Mon matos : RC (Couach pour les intimes) DX6
de 90 cv, demar :CAV, CA 45 F 12 Y 6 (POur les connaisseurs effectivement c'est un demar. Anglais Perkins d'apres Fines Fréres.Je continu à cogiter.Amicalement Did.

01 mar. 2003
0

Didier
tu es chez Fines???
Pour ton guindeau 1000W, impossible (enfin pratiquement) de chuter de 24 à 12V.
Mais si tu installes une batterie 12V dédiée alimentée par un répartiteur de charge çà doit marcher.
A moins d'augmenter la capacité "service" et d'alimenter le guindeau directement dessus.
Ou alors, faire rebobiner le moteur du guindeau en 24V, ce qui est peut être le plus simple.

01 mar. 2003
0

en retard..
bonjour a vous tous, juste qq idees sur le pb de didier:

il existe chez Vetus un relai de mise en serie temporaire de deux batteries 12 pour faire du 24, destinée aux propulseurs d'étrave (ou autre)
ce n'est donc pas idiot du tout , car les pertes en ligne a puisance égale en 24 sont réduites de moitié , mais il faut éviter dans ce cas de ne tirer en service que sur l'une , sous peine de vieillissement déséquilibré et mort rapide de l'une, comme déjà dit justement par michel et jp.

ma suggestion, si on ne veut pas acheter ou rebobiner un démarreur 12v (car évidemment, le démarreur 24v alimenté en 12v n'a aucune chance de faire tourner le moulin, mais un 12v avec des fils ok, ça doit marcher), est de faire ce circuit serie parallele, qui sert au demarreur et au guindeau ou au propulseur ,sur un parc de deux batteries réservées a cet usage(parc moteur)
Petit pb restant a résoudre au démarrage, désactiver impérativement l'alternateur 12v (et les autres organes 12v)pendant la mise en série , et ne le réactiver que aprés remise en parallèle, en vérifiant bien qu'il n'est jamais relié au 24 y compris sur sa référence.c'est en principe prévu par la clé de contact mais..
bon mais de toute façons,pas de solution miracle et pas chére: c'est soit rebobiner le guindeau en 24, soit le démarreur en 12!

Si on veut garder des circuits actifs pendant le démarrage (instruments lumieres feux..), ils doivent étre alimentés par un parc service indépendant

Et le tout est chargé avec des répartiteurs grace a 1 ou 2 alternateurs, panneaux, eoliennes etc

tout ça est quand même bien compliqué,alors que le démarrage a la manivelle d'un 60cv, quel joie!(:>)

01 mar. 2003
0

demarreur
bonjour

01 mar. 2003
0

demarreur
bonjour

01 mar. 2003
0

demarreur
bonjour
le montage est à priori bricole ,le demarreur a une reference 12 volts deux solutions ou il est dans les choux ou un ex proprietaiire la fait rebobiner en 24v
la solution la + simple faire verifier le demarreur et ou le changer ou le faire rebobiner en 12 v.Les montages batards double tension sont des nids à mer!! le seul oublie de manip lors d'un coup de chien genre ancre qui derape ou autres conneries du genre et tout fume le 24 sur le circuit 12 et vis et versa

le moteur demarrera aussi bien en 12 qu'en 24 au besoin deux batteries en // pour augmenter la puissancesur le coup de demarreur
A+daniel13/73

03 mar. 2003
0

alternateur PL
salut didier,

à mon simple avis d'utilisateur de 24 V, je ne mélangerais pas les deux circuits ; garde ton démarreur 24 V, ton alternateur 12 V pour charger une batterie de servitude (si tout est déjà en 12 pour ces fonctions).

pour la charge du parc 24 V, je pense que le moins onéreux est l'achat d'un alternateur d'occaze type PL, donc en 24 V ; tu trouveras ça dans n'importe quelle casse (disons qd-même une sérieuse !) pour - de 100 Eur, et garanti 3 mois (perso j'en ai acheté un quasi-neuf, 60 A, pour 75 Eur).

si toutefois tu as une poulie encore dispo sur le moteur (ou la changer pour une double gorge, ou encore...pleins de solutions!!!)

bonne bricole!

03 mar. 2003
0

oui...
c'est exactement ce que je disais plus haut! il garde le 12V pour la servitude et achète un alternateur 24 pour le démarreur...
:-)

04 mar. 2003
0

d'ou tirer le cable d'excitation de l'alternateur ?
bonjour à tous,

voila mon nouveau problème du jour.
j'ai 2 parcs de batteries en 24 v, un pour le moteur, un pour la servitude et un alternateur 24 v.
jusqu'ici rien de compliqué.
Donc voici ma question :
le jus sortant passe par un répartiteur (simple) sur les deux parcs, mais le fil d'excitation de l'alternateur est branché sur les batteries moteurs, ce qui doit vouloir dire que le régulateur de l'alternateur arrete de débiter quand la batterie moteur est pleine (sauf s'il n'y a pas la fameuse diode ek300 mais passons ce détail).
Donc, normalement, la batterie moteur n'étant que très peu déchargée, la charge s'arrête vite et les batteries servitudes ne sont donc pas beaucoup rechargées.
Alors, mettre l'excitation à partir des servitudes. Oui mais dans ce cas, il y a un risque de surcharge de la batterie moteur ?
Que faire ?
je crois bien que là c'est un peu compliqué ! robert, réponds moi ! :-(
Ensuite, j'ai une éolienne qui est branchée, sans régul, sur la batterie servitude, avec un voltmètre pour réguler à l'oeil. C'est pas compliqué mais ca fait un paquet de cables qui arrivent directement sur la batterie (parce que pas branchés sur le coupe circuit). Plus encore un autre pour la pompe de cale. C'est sérieux ca ?
Et puis je vais mettre des panneaux solaires (ben oui, on part en juillet pour un moment alors ...).
Que faire. Rajouter un régul pour chaque élément ?

Dernière question pour cette nuit :
l'ancien propriétaire a changé la plaque de masse qui d'après lui était oxydée et a mit à la place une anode qui se fait manger comme le camembert par les vers. Pourquoi et est-ce utile ou dangereux ?

Merci beaucoup pour vos conseils généreux.

04 mar. 2003
0

aïe! vin'z
salut à toi.
d'abord pour commencer il est incocevable de tout faire arriver sur les batteries.En cas de panne ou de fuite de courant ou de masse tout ton circuit est hs.Donc dans un premier temps:
1)prépares toi à faire un shema de cablage
2) envoi tes batteries sur un tableau de distribution.
3)à partir de ce dit tableau, c'est un jeu d'enfant (ou presque), tu redistribues vers tes appareils via tes protections.
4)Exemple:Si tu habites dans une maison tu as ce dit tableau : arrivée EDF puis protection générale puis en serie protection individuelle des divers lignes.
dans ce principe tu y verras plus clair.
Biensur pour ton yacht c'est un peu different en ce qui concerne la liaison batteries/demarreur/alternateur qui doit etre la plus courte possible.Pour ton éolienne je te conseil vivement d'y adjoindre un régulateur sous peine de détruire tes batteries en cas d'oublie ou de ne plus pouvoir fermer l'oeil(si on peu plus etre tranquille à l'heure de l'apéro).Pour ta masse j'ai jamais vu ce type de raccord.Ton bateau est en quel materiaux?
Enfin pour clore je pense qu'il est plus judicieux de refaire ton circuit comme ça en cas de problème tu connaitras tout sur le bout de tes doigts et il sera plus facile à depanner et avec un tableau de distribution(dixit Robert)tu pourras indéfiniment y ajouter sans bricolage du type "je fou tout direct sur mes batteries et aprés on verra bien", d'autres lignes et materiel.Bon courage.Amicalement

04 mar. 2003
0

Aïe! (bis)

Winz, Did at dit l'essentiel ! J'ajouterai qu'il vaudrait mieux remplacer ton répartiteur par un modèle avec sortie spéciale pour l'exitation alternateur, ça simplifiera ton problème d'équilibrage des batteries. Pour le reste, aucun moyen de recharge ne devrait être mis en place sans sa propre régulation, son propre fusible et son coupe circuit personnel. Trop dangeureux.

Quand c'est mal barré au départ par quelques générations de bricolos approximatifs, vaut mieux recommencer à zéro. Vu le prix d'un parc de batteries flingué par mégarde, c'est un investissement rapidement rentabilisé.

Robert

04 juin 2004
0

pour robert
bonjour sur hisse ho nous avons admiré tes capacités d'electricien.
Serais-tu d'accord dans quelques temps de venir nous conseiller sur place pour notre preparation tdm...
Loger, nourrit et pourquoi pas payé (pas trops cher svp pas riche)
ici c'est la lorraine campagne, pêche bois...
nous payons le trajet AR evidemment. Bref des petites vacances avec ta famille si tu veux.
Bon je sais.... demande idiote mais sait-on jamais ?
Daniel, Emmanuelle, Fleurette :-)

04 mar. 2003
0

merci
c'est vrai que ce robert il a l'air fortiche ...
J'ai bien conscience que tout ce fardas qui revient direct aux batteries c'est embétant. Pour le schéma, je l'ai fait, j'ai même numéroté tous les fils avec un p'tit adhésif pour les reconnaitre.
Bon, je vais mettre un tableau de distribution, ca me parait plus qu'évident.

Des idées pour mon histoire d'alternateur ? J'ai trouvé sur le site un article sur ce sujet, mais pas de solution miracle on dirait. Si robert pouvait me dire ce qu'il fait (lui, je le connais pas mais c'est mon idole du web!) ou les autres.

Pour ma plaque de masse remplacée par une anode, personne n'a jamais entendu ca ! Mon bateau est un beau tupperware, gin fizz en plastoc.
Je me pose la question de savoir pourquoi cette plaque est bouffée. Mais c'est vrai que le réservoir fuel inox y est relié, et probablement par un instrument de mesure quelconque le moteur.
Bon, mais les anodes moteurs s'usent normalement quand même...(c'est quoi la normalité. ah ca, mon bon monsieur, relisez Kant).
Alors je la change ou pas cette plaque ?
C'est quoi le matériau pour une plaque de masse normale et son pev ?

J'ai un souci de compréhension ausi. A quoi ca sert une masse sur un bateau en plastique ? A pas prendre le jus comme une prise de terre à terre ? Je comprends pas, si je touche le plus, les pieds dans l'eau, sur mon plastique, je dois quand même être isolé de la masse, non ? Et si je ne le suis pas, le courant va rejoindre la masse par moi, et ca peut faire mal. bref, comprends rien, rien, rien.

Voila, merci did.

04 mar. 2003
0

Plaque de masse
A ma connaissance (imparfaite), la plaque de masse est probablement là pour faire fonctionner correctement la BLU du bord. Vu son rôle elle n'est pas là pour faire anode sacrificielle, donc pas la peine de la faire en zinc. En cuivre ou laiton ou même inox je suppose que c'est bon, mais comme mon canote est en métal, je n'ai pas eu l'occasion de voir cela de près, vu que je n'en ai pas besoin.

Robert.

04 mar. 2003
0

plaque de masse
ok pour la blu ou le radar.
Mais pourquoi alors tout le (-) général, y est il connecté (et c'est pareil dans tous les schémas) et pas seulement celui des instruments qui en auraient besoin.
Bon si quelqu'un a une idée.

Sinon tant pis, je naviguerais idiot (ca serait pas la première fois!).

PS : ca n'a rien a voir, mais je suis médecin généraliste et si les gens sympas qui contribuent au site veulent de mes conseils, qu'ils n'hésitent pas. Ca au moins, je crois connaitre un peu !
PS 2 : y'a d'autres questions dans questions diverses ...

04 mar. 2003
0

ou bien..
.. si le répartiteur + prise excitation t'inquiète, tu peux rélier les deux batteries en parallèle avec interposition d'un rélais qui se ferme quand l'alternateur débite. Les deux batteries sont donc isolées en tout monment sauf quand l'alternateur charge.
Pour faire fermer le relais il suffit de connecter une borne au cable de l'ampoule du voyant de charge et l'autre à la masse: quand l'alternateur débite le voyant s'éteint car il n'y a plus de différence de potentiel, le relais par contre se ferme et les batteries sont chargées simultanément.

05 mar. 2003
0

masse
La masse n'existe pas toujours.Sur certains cablages pour éviter des circuits en boucles ou pour isoler parfaitement la coque des courants induits, il n'y a pas de masse ce qui est a mon avis une utopie, car il faudrait isoler par exemple la masse du moteur ou autres objets metallique type guindeau,feux etc...Un - et un + comme le montre le shéma de robert plus haut. Le moins à La masse permet l'évacuation des courants induits et autres problémes parasitaires.Il est donc recommender de brancher son circuit sur une masse.Et enfin pour mes faibles connaissances et experience il faut relier tout les instruments electriques de bord pour les protéger des surcharges et surtension parc exemple dans le cas d'un coup de foudre.Les instruments coupés grace a leur systeme de protection(fusible,clef...)ne présentent que la borne moins relié à la quille via une tresse ou une chaine pendant dans l'eau.

05 mar. 2003
0

...
Un radar et un transceiver BLU n'ont pas besoin d'une plaque de masse pour fonctionner. Par contre, que tous les points froids des appareils soient relés ensemble peuvent éviter certains ennuis.
Les plaques de masse vendues dans le commerce sont réalisées en bronze poreux et coûtent relativement cher. Moi, je remplacerais l'anode par une neuve...

09 mar. 2003
0

matériel "bâtiment"
Robert conseille d'utiliser du matériel "bâtiment" pour son tableau de répartition. Un disjoncteur 220V/32A fonctionne donc également en 12V/32A ?
Quid de la longévité en milieu marin ?
Amicalement
Jacques

10 mar. 2003
0

jacques
oui jacques car l'intensité n'a rien à voir avec la tension, 32 ampères c'est toujours 32 ampères.
Robert a raison. A moins de laver l'intérieur de ton bateau à grands seaux d'eau de mer balancés partout, ce matériel tient bien. N'aie pas peur.

10 mar. 2003
0

choix d'un chargeur?
Question à notre COMPETANT Robert et à tous les autres Frères de Mer:Merci d'avance!
J'aurai à bord: 2 fois 2 parcs INDEPENDANTS de chacun 2 batteries de 90A en 12V chacune.
Le premier(déjà installé):une pour le moteur,la deuxiéme pour la servitude(bilan nécessaire 46A/H).Ces 2 batteries sont rechargées soit par l'alternateur(en nav.et qui est un 50A) soit par un chargeur (à quai),via un répartiteur une entrée/2 sorties(marque SP industries,inc).Il n'a pas la 4éme borne qui permet de le relier à l'excitation de l'alternateur.
Le deuxième(en projet):les 2 batteries seront uniquement pour le pilote(ST 4000).Elles seront rechargées par les mêmes moyens que les 2 premières.J'ai acheté un 2ème répartiteur.
A)Comment le monter par rapport au 1er?ensembles ou séparement?
B)Mes 2 batteries du pilote doivent-elles être montées en série(180A/12V)ou séparement(2x90A/12V)par l'intermédiaire d'un contacteur?
C)Mon chargeur actuel est quasi "nase".celui que je m'apprête à acheter doit être de combien d'Ampères???
...Merci encore!ah!que les mystères de la Fée Electrique sont difficilement pénétrables!!!

10 mar. 2003
0

Simplicité ...

Kpitaine K, je pense que la règle d'or est de faire un circuit d'autant plus simple qu'on n'est pas spécialiste pointu !

Ton idée me semble compliquée à souhait, surtout comparée aux questions que tu te poses ...

Ma suggestion, revenir à une conception basique éprouvée: Deux parcs seulement ! une batterie moteur (90 Ah) et LE PLUS GROS POSSIBLE parc pour toutes les servitudes (p.ex. 2x135 Ah).

Un chargeur pouvant débiter 0.1 à 0.2 fois ton parc servitude (p.ex. 2x135 Ah = 270 Ah donc un chargeur entre 27 et 54 A)

Robert.

10 mar. 2003
0

alternateur
Ce week-end je me rends compte que mon alternateur ne recharge pas, j'ai retendu la courroie qui avait l'air de flotter un peu mais rien n'y fait.

quelles peuvent être les causes?
Est-ce facilement réparable?

10 mar. 2003
0

hop hop hop...
kapitaine...
Si tu as deux batteries, ou deux parcs de batteries, séparées et que tu recharges avec deux sources, il te faut un répartiteur avec deux sorties, bien sûr, mais aussi deux entrées!!! une par source.
maintenat il faut que tu saches que si tu mets 2 batteries de 12V en série, comme tu dis, tu va avoir non pas 180 ampères, mais 90, mais contre tu ne vas pas avoir 12V mais 24!!! et là ton matériel ne va certainement pas aimer...
Je m'étonne que ton chargeur soit "quasi" nase! ou çà charge, ou çà charge pas!!! il n'y a pas de demi mesure...
Tu te complique beaucoup la vie avec tes montages! Mets tes deux batteries actuelles, moteur + service, en parallèle, pour le moteur. Et les deux grosses à venir, en parallèle aussi, pour le service et le pilote. le tout amlimenté par un seul répartiteur à deux entrées et deux sorties. Tu n'auras aucun problème. ATTENTION toutefois, pour mettre des batteries en parallèle, elles doivent être de la même marque, meme modèle, même capacité (ampérage) et si possible, bien sûr, achetées en même temps. par contre chaque parc peut être différent de l'autre.
Plus de capacité pour le service que pour le moteur. Bonne chance
(c'est peut être pas ton chargeur qui débloque! peut être les batteries un peu vieilles ou sans électrolyte...)

13 avr. 2003
0

Séparateur sheiber
Les 2 batteries de mon voilier sont montées en parallèle sans coupleur ni séparateur et peuvent être recharchées soit par l'alternateur du moteur soit par chargeur à quai.
Je souhaiterais installer un coupleur/séparateur de type sheiber.
Quelqu'un peut-il me donner son avis sur la fiabilité de ce matériel ou me donner une info sur un système similaire avec un shéma éventuellement . Merci d'avance

13 avr. 2003
0

pour l'alternateur
1° verifier toutes les connexions

2° verifier que la lampe témoin n'est pas grillée car souvent, c'est elle qui amorce l'alternateur

3° verifier que la masse est bonne et que la borne + est bien reliée à la batterie

4° verifier que le fil d'alimentation du régulateur est bien alimenté quand le contact est mis et que le moteur tourne

5° si le régulateur est séparé: le débrancher et le remplacer par une ampoule de 20 à 40 w en série

si l'alternateur charge, c'est le régulateur qui est naze

si l'alternateur ne charge pas il faut l'enmener chez un éléctricien spécialisé auto

ou alors tu démontes l'alternateur et tu le fais passer au banc chez le meme électricien auto

bye

28 avr. 2003
0

Appel(une fois de plus!)à Robert.....
Bonjour Robert!çà y est,mes éconocroques sont passéees dans l'achat d'un chargeur CRISTEC de 25A et de 4 batteries DELPHI de 90A chacune.L'élève a suivi les conseils du Maître!Un grand merci pour ta réponse du 10/3.D'autant que tu as été le SEUL à me donner la "formule"du mini 10% de la kapacité des batteries=nombres d'ampères mini pour le chargeur!!!(confirmé par les ingénieurs de chez CRISTEC,PROTON et HICTEC.)...Bravo en passant pour les "pros"(ships et électriciens dits de marine,du coin...sur Agde et Sète...PUB!)Mais n'ayant plus aucune confiance en ces donneurs de conseils techniques,je reviens vers toi pour la section des câbles PLUS et MOINS que je dois employer.Ma configuration est la suivante:
Une batterie de 90A pour mon moteur.
Trois batteries de 90A soit 270A pour la servitude(mon bilan électrique est de 128A/24h-128x2=256A donc arrondi à 270A).
Ces 3 batteries seront mises en paralléle.La distance séparant mon PLUS au coupe batteries servitude est de 2,50 m.
Le MOINS COMMUN aux 3 batteries de servitude et celle du moteur est ,également à 2,50 m du point de masse moteur.
Le PLUS de ma batterie moteur est,lui,à une distance de 2,00m du coupe batteries moteur.
La liaison des PLUS des batteries servitude est de
0,25 m.
QUESTION:De quelle section doit être chaque câble?
En te remerciant mille fois pour ta réponse,je t'envoies pour toute l'année SOLEIL,VENT et te souhaite d'innoubliables navsssss!
MERCI!
Jacques.

04 mai 2003
0

QUI SAIT......
ou je pourrais trouver notre ami ROBERT,le Spécialiste électricité de ce site????Toutefois,si un électricien pouvait répondre au problème que j'ai posé précedemment,je le remercierai mille fois de me donner la solution.
MERCI!
Marinement vôtre;
Jacques.

04 mai 2003
0

en fait la distance aller retour est de 5 m au moins
et à part qu'il vaut mieux toujours mettre les coupe-batteries le plus près possible des batteries, le cable correspondant à une conso de 10 a serait du 6MM², pour ma part je mettrais bien du 16 mm² pour avoir de la réserve et en cas de consommation en pointe, c'est guerre plus cher et bien plus sûr d'autant plus que l'altérnateur enverra souvent une intensité largement supérieure à 30 a suivant le modèle

bien sur la plupart des installations sont beaucoup plus faibles mais je pense que tu veux surtout pas etre enmerdé

en tous cas tu dois jamais avoir plus de 3 A/mm² en continu pour etre toujours dans les clous, meme si on admet 5 et parfois plus en pointe(pour des cables en cuivre)

ceci est valable uniquement si tu couples jamais ta servitude à la batterie moteur, sinon tous les cables doivent avoir un diametre permettant de passer l'intensité du démarreur ou du guindeau et là c'est plutot dans les 40/50 mm², voire plus(ça dépend uniquement de la puissance du démarreur et de l'alternateur car le retour de + à la batterie passe généralement par ce cable

si tu as un retour négatif commun pour les servitudes et le moteur, il faut utiliser du cable de démarrage pour toute cette liaison mais en additionant la section du cable + servitude à la section du cable + moteur

par exemple :

cable + servitude = 16 mm²

cable + moteur = 30 mm²

cable - retour servitude seule = 16 mm²

cable- retour moteur seul = 30mm²

cable - commun retour moteur+servitude = 50 mm²

la liaison entre les batteries de servitude est théoriquement plus faible que l'alimentation commune car l'intensité passante est inférieure, mais il est de règle et plus facile d'utiliser le meme cable

une petite suggestion pour tes liaisons entre les batterie proches l'une de l'autre:

tu mets des cosses avec un étrier vissé sur le dessus et tu ne coupe pas le cable mais tu le dénude seulement sur 1 ou 2 cm au passage de la cosse

ainsi tu as un cable ininterrompu qui évite bien les faux contacts

quand tu veux isoler une batterie, tu enleve l'étrier et tu mets le cable "en l'air"

concernant la règle des 10% pour les chargeurs, il y aurait beaucoup à dire dessus car elle s'applique uniquement aux chargeurs non reégulés automatiquement ( c'est une règle datant du début du siècle dernier et les matériels ont bien changés)

pour exemple, depuis l'utilisation du polyamide pour les cordages, on emploie plus les diametres correspondant au chanvre, et bien en électricite, on continue toujours comme avant....

en fait:

un chargeur plus petit présentera aucun danger, mais le temps de charge sera plus long et

un chargeur bien régulé plus puissant présentera aussi aucun danger, mais la charge sera bien plus courte

pour info, ton alternateur ne respecte surement pas cette "fameuse" règle des 10% et il jamais grillé tes batteries

amicalement

04 mai 2003
0

Kpitaine ... Problème ...

Problème: il ne faudrait pas qu'il aie 2 mètre entre tes batteries et le coupe circuit et le moteur. Cela te conduit à des sections de câbles très grosse ! Essaie de rapproocher les coupe circuit et les batteries. Entre 50cm et 1m ce sera mieux !

Ensuite pour tout ce qui va au moteur démarreur, il faut du très gros (50 à 100 mm2). Pour aller au tableau principal, à l'alternateur et au chargeur met du 16 mm2 qu'on trouve en souple multibrin pas cher à Leroy-Merlin.

Et si tu mets tes batteries en parallèle, ne les déconnecte JAMAIS entre elles, car il faut qu'elles aient EXACTEMENT subit les mêmes cycles de charge et décharge, sous peine de destruction prématurée.

Robert.

04 mai 2003
0

bien sur, c'est comme dit Robert pour les batteries
en parrallele qu'il ne faut jamais déconnecter, sauf en cas d'urgence ( par exemple si une d'entre elle éclate ou .......etc...)

concernat les coupe-batteries, la règlementation impose à juste titre qu'ils soient le plus proche possible des batteries, car ils peuvent protèger aussi le cable en cas de pb de court circuit par coupure du circuit

amicalement

09 mai 2003
0

ENFIN....
je peux lire vos conseils tant attendus (problème de connexion avec l'ADSL,remis à l'instant même).
Merci un grand MERCI encore à vous DEUX,JP et ROBERT.Je vais suivre,comme pour la premiére fois, vos conseils à la lettre en les retenant.
Que EOLE Vous récompense au centuple!
Jacques.

17 mai 2003
0

lecteur de bateau le 17 mai2003
est ce que les del sont les led
si oui pensez vous que les nouveautes proposes soient dangereuses comme quelques uns l affirme ci
dessus
patrick

19 mai 2003
0

LED OK
Pour patrick : oui, del=led ( Abréviation Francaise / Anglaise )
Les feux à LED ne sont pas dangereux, ce qui est dangereux c'est le bricolage et l'approximation qui conduisent à un résultat qui n'entre pas dans les normes( porté insufisante, secteur non couvert, feux clignotant, .... )

Patrice

08 juin 2003
0

au secour !!!
Bonjour, tres interressant tout ca mais je n y comprend pas grand chose....

Je veux monter un petit panneau solaire sur mon cognac et verifier que toute l installation est bien montee.

Pb : pas de tableau electrique, des feux de navigation et eclairage dans le bateau, une batterie de 60 A, un coupe circuit en sortie de batterie et............ un capitaine qui ne sait pas par ou commencer....

QQ 1 aurai des plans, bon tuyaux, et des conseils ( tres simples de type tu brache tel fil à tel endroit ) pour que Takari soit au courant ???

A bientot

29 juin 2003
0

ya ka
l 'electricite mais c'est tres simple avec un bon fournisseur de cables auto ..
les problemes:limiter les tensions ;une eolienne monte a 17v ,un panneau solaire itou ;a combien limiter: les fournisseurs limitent a 13.8 mais nos batteries au calcium reclament plus :14.2,14.5?
surveillons nos batteries:voltmetre electronique a (-de 50f)sur chaque batterie ou avec un contacteur? voltmetre alarme ?mais ils declenchent en bas trop tard en haut trop tot ;
tout est fait pour les voitures et rien pour nos batteries au calcium ...
un excellent chargeur du commerce nous oblige a ouvrir le boitier pour regler le seuil de charge
par contre les invac ont une position freedom ..

30 juin 2003
0

Norbert : relire du début
norbert je crois que t'ais à la rue sur ce coup!
T'en fais pas c'est pas trés compliqué pour ton cas.
Si ton panneau fait moins de 15 watt(c'est la puissance,j'espère que tu sais ce que tu as acheté)tu peux le brancher direct à ta batterie.Sinon il faut placer un régulateur de charge d'une puissance superieur à celle de ton panneau ex:panneau 40W, régul:60w.
Pourquoi : shematiquement,parce que ta batterie va reccevoir plus quelle ne peut admettre et risque d'etre endommagée.
De toute façon ce n'est pas normal et même dangereux pour ton circuit électrique de ne pas avoir de tableau avec des fusibles.
_Tu achétes un petit tableau électrique tout fait
20euros chez AD(pub)à 6 entrées
Tu envois dessus tes 2 fils de batterie aprés tes coupes circuits batteries(1 pour le + et un autre pour le -)
rouge : +
bleu ou noir : -
tu branches aux 2 fils de ton tableau en respectant les polarités(couleurs).
Et enfin tu reparts - via tes fusibles et interrupteurs- aux consomateurs.
1 fusibles pour l'éclairage
1 fusible pour ton paneau(régulateur)à moins qu'il n'y en ai déjà un dedans)
1 fusible pour tes feux de route
1 fusible pour ta pompe de cale
1 fusible pour tes instruments de bords
etc ...chaque élément électrique doit être protéger par un fusible.
Pourquoi,par ex : parce-que si tu branches sur un même fusible tes feux de nav et tes instruments et qu'il saute à cause de tes feux (court-circuit,masse etc...)tu n'auras plus non plus d'instruments et tu ne suras pas non plus si c'est le circuit instrument où feux qui en est la cause.
Voilà pour aujourd'hui, je te laisses continuer tes recherches, vas voir sur un voilier bien équipé te faire une opinion du système et lis quelques boucains sur le sujet.
Bon courage.
Bon courage....

11 juil. 2003
0

L E D ou D E L
Il y a un article très interessant dans un mensuel de voile sur les LEDs itou plan pour faire le print et comment couvrir les secteurs sur x° hélas ce n'est pas encore agrèé chez vous.
J'ai acheté il y a peut une torche avec trois LEDs
nouvelle technologie "visibilité du point emetteur environs 3000 mètres,opérationnelle 100.000 heures" tout cela avec trois piles LR1.
cordialement.
Phil.

11 juil. 2003
0

montage électrique sur bateau en acier
Je suis à refaire les circuits électriques sur mon voilier en acier. j'entend souvent parler qu'il faut vérifier à ne pas avoir d'inversion de polarité. Selon-vous qu'est-ce qui peut mettre la puce à l'oreille que ce phénomène se produit avant que la coque en souffre

Merci

11 juil. 2003
0

Polarité....
Salut,

Je ne suis pas un pro, mais je suis dans ton cas: voilier acier et je me prépare a l'instalation elec.
Sur un bateau métal ce n'est pas comme dans un voiture , c'est à dire retour (-) pas la masse (carrosserie). Sur nos coque pas question de ce système, Il faut: que tu sois toujours en continuité (shématique) du (+) au (-)

tu pars de ton (+) baterie vers ton tableau ou ton alimentation se séparera vers tous les (+) interupteurs puis ton alim continu vers l'utilisateur (lampes, ordinateur, pompe à rhum...) puis une fois sorti de ce dernier tu deviens (-) et tu retournes vers tes (-) tableau car tes interrupteurs doivent etre bipolaires . c'est sutout ici que vient le terme d'inversion de polarité car si tu mélange un (+) avec un (-) = {:o( avec risque de fumée.

Pour voir clair tu peux te faire un circuit fictif avec du fil à coudre de couleurs différentes le changement de couleur se faisant de part et d'autre de l'utilisateur.

Un petit conseil aussi, prépare un shéma simple et fais ça dans le calme; dés que ça commence à merder pose tes outils, vas te décontracter et reviens quand tout semble plus calme.

Si tu dois partir tôt et que tu es retardé ; n’oublie pas que le jour est long et qu’il y a demain !

Bon cheminement aux électrons.

12 juil. 2003
0

masse
sur un bateau, métal ou plastique, on cable "comme a la maison": le 220 a deux fils rouge et bleu, c'est pareil! tous tes circuits sont tirés avec deux fils et tu relie tous les(-) sur une barette a vis, et tous les (+) sur le tableau de fusibles (avec des inters selon les circuits si nécessaire)tout ça relié au tableau primaire de robert.
Sur un bateau plastique ou bois, on tire un troisieme circuit de "masse" qui sert a relier les anodes , le lest, les cadenes et la masse blu, indépendant du circuit electrique lui-meme, en tresse ou en gros fil souple.
Sur le lien entre ce circuit "masse" et le (-)il y a plusieurs écoles et je ne tranche pas! selon que le moteur a la masse isolée du (-) ou non, ni sur les précautions des coques métalliques, je laisse robert la dessus!

15 juil. 2003
0

à Alex/Horus
Pas mal mais pourrais tu montrer l'ensemble porte fermée pour voir la tronche de tes dirupteurs
merci
c'est cool avec les photos Bravo à l'équipage
J&B

18 juil. 200316 juin 2020
0

Nouvel essai
Photo du tableau à dirupteurs

16 juil. 200316 juin 2020
0

à J&B
la tronche de trucs porte fermée,

16 juil. 2003
0

désolé
On ne voit rien, je vais refaire une photo.
AlexHorus

16 juil. 2003
0

je voudrais pas paraitre tranchant,
mais je mettrai bien les masses des anodes et parties métalliques à la masse du moteur sur un bateau non métallique

en effet, il est très fréquent que la liaison soit faite par le tourteau et la ligne d'arbre sur ce type de bateau pour lequel un moteur isolé de la masse a aucun avantage

en cas de courant de fuite sur le moteur, il est préférable (après avoir cherché à supprimer cette fuite) d'avoir tout à la masse

bye

16 juil. 2003
0

bis
c'est effectivement comme à la maison sauf qu'a la maison on utilise jamais du rouge car la phase est en noir et le neutre en bleu et la terre en vert/jaune

par contre, en courant continu, on utilise normalemnt le rouge pour le + et le noir pour le -

bye

16 sept. 2003
0

Batteries à l'avant
Pour alainp.

L'idée des batteries à l'avant dédiées au guindeau voir au propulseur d'étrave et une bonne idée à mon sens.
Celà évite d'avoir à faire passer un câble à très forte section et très cher à travers tout le bateau.
Certains professionels recommande ce type de montage.

A bientôt,

Matthieu.

16 sept. 2003
0

Oui ...mais ...
une batterie supplémentaire avec tout ce que cela suppose de répartiteurs de charge et autre accessoires est sûrement plus cher, plus lourd, plus compliqué à installer que 2x 10 mètres de câble de 50 mm2 :-)

A réfléchir soigneusement avant de décider ...

Robert

09 oct. 2003
0

Dormir sur une couchette de batterie?
Conclusion après lecture, il va nous falloir pas mal de big batteries (atelier à bord) et le seul espace disponible (répartition de la charge et schéma d'installation) c'est... sous la couchette! Quelqu'un peut-il me dire si cela pose des problèmes de santé? Champs d'induction magnétique et autres? Merci. Esmeralda.

10 oct. 2003
0

oreiller
les batteries sous la couchette, c'est hélas fréquent, il vaut mieux prévoir une ventil vers le compartiment moteur et fermer le coffre de couchette de façon étanche, si un jour elles fument..
pour le champ magnétique continu c'est amha un faux problème. Même pendant le démarrage, il est faible comparé a celui d'un haut parleur de réveil matin prés de l'oreiller.. et un million de fois plus faible qu'un passage en IRM(:>)

12 fév. 2008
0

Problème de branchement chargeur
Bonsoir Michel

Je suis charly.

Je viens d'acheter un chargeur BC-012-20A de marque VOLTCRAFT
Il va servir pour recharger 2 batteries en parallèles, et pour alimenter un tableau électrique avec 6 interrupteurs.
Je vous demande un schéma de montage, sur la sortie du chargeur il y a 1 négatif et 2 sorties positif.

Sur le Schéma de montage il dit, de brancher le fil noir au négatif(batterie) et le fil rouge au positif (batterie), mai il ne parle pas du deuxieme file rouge qui sort du chargeur. Où il va ! Sur le schéma il montre que le – se branche sur le – de la batterie et 1 des + se branche au + de la batterie

Faut il prendre que un + et ne pas brancher l’autre + ?

PS : il explique aussi qu’il y a un bouton (power suppy)
Je reprend les termes de la notice : cet appareil peut également être utilisé comme bloc d’alimentation. Dans ce mode. l’électronique de charge est hors fonction l’appareil fournit constamment la tension, réglée.
Pour désactiver l’électronique de charge, mettre le commutateur en position POWER SUPPLY. L’appareil fonctionne maintenant en mode bloc d’alimentation .
encor merci
voici mon Mail : di.vent@wanadoo.fr
Tél 06 79 89 82 00
et bonsoir de la Bretagne.

10 oct. 2003
0

pouvais pas rater celle la
Un avantage indéniable, si c’est un peu aride sous la couette, ça aide à faire passer le courant...

pfffzzzzz

14 oct. 2003
0

LEDs......C'est pour bientot
J'ai remarqué que le dernier modèle de ventilateur d'Eurocoptère avait des réseaux de leds rouges et vertes pour ses feux de position, avec des angles d'ouverture proches de ceus des feus de bateau. C'est visible en plein jour mais je doute que ces leds figurent sur les catalogues grand public. Voir peut etre chez les distributeurs industrie.
A+

21 jan. 2004
0

LED pour éclairages des bateaux
Effectivement , il existe maintenant des "ampoules" à diodes haute luminosité pour les feux des bateaux.
Les consommations sont considérablement réduites mais le coût d'achat est largement plus que décuplé... En revanche, on peut espérer une bien meilleure longévité ; se méfier toutefois de l'agressivité de l'environnement salin : moins on consomme , plus les faux-contacts dus à l'oxydation nécessiteront de voyages en haut du mât
Avis aux essayeurs sportifs et fortunés: le produit est disponible chez ( ref 427575-1, 427575-2, 427575-3 ...)il est possible de le trouver également en kit chez le même fournisseur

15 nov. 2004
0

Pour la mise à la masse ?
Je suis en train de refaire tout le tableau electrique car il y en avait de partout ; chaque proprio ayant rajouté des elements.
Donc j'ai fabrique un nouveau tableau pour y incruster tous les elements et faire quelque chose de plus propre dans lequel je m'y retrouve .
Tout va bien jusqu'à maintenant mais je viens de tomber sur un fil de section fine (max 2.5) qui est fixé sur la vanne d'évacuation du lavabo . Je pense donc qu'il sagit de la mise à la terre du bateau ,mais je ne sais pas quoi en faire . Tout d'abord la section me parait bien faible , ensuite doit je le brancher sur le negatif de mon circuit ?

De plus tant que j'y suis , j'ai mal noté les branchements de mon repetiteur de sondeur . Comment savoir quel est le + et le - ? J'ai un fil de couleur bleu et marron , en plus j'ai 2 tout petits fils relié à un petit boitier à l'arriere .Je ne sais pas comment les brancher .Qu'est ce que ce petit boitier ? J'ai pas vraiment envie de rebrancher au hasard et risquer de griller mon repetiteur .
Merci pour vos idéés à tous

15 nov. 2004
0

Juste une derniere question ?
Je me suis planté en achetant du fil chez casto et j'ai pris du 2.5 mm² en monobrin au lieu de multi . A part le fait que c'est largement moins pratique à utiliser car pas trés souple , y a t'il d'autres risques tel que chauffe exagérée etc ...

15 nov. 2004
0

Le problème est que
si il y a des vibrations, par exemple avec le moteur qui tourne, le cuivre va s'écrouir (devenir dur), et peut être casser au niveau des connexions...

Vu le prix du fil, tu peux recycler le monobrin pour faire des cordes à linge, et racheter le fil qui va bien... :-)

15 nov. 2004
0

Ok
J'y vais de ce pas alors !

15 nov. 2004
0

Personne pour repondre !
Soyez sympa juste une petite reponse surtout pour ma masse !

15 nov. 2004
0

Ton fil il va du lavabo à où ??????????
Si il remonte sur les cadènes ou l'épontille, tu lis l'article de Michel sur ça et la corrosion et tu auras la réponse à la majorité de tes questions (et certainement plus ;-) )

15 nov. 2004
0

La est mon probleme !
Ce fil ne va nul part en l'etat actuel et j'aimerais bien savoir ou le mettre et si cela est necessaire .Je l'ai retrouve debranché derriere le tableau electrique donc j'ai pensé qu'il fallait peut-être le relier au negatif batterie pour mettre le circuit electrique du bateau à la masse .J'avais pas vu l'article de Michel .Merci de l'info

16 nov. 2004
0

peut etre
qu'un proprio precedent avait relié le neutre secteur a ça, ou bien a la terre du receptur , ou ..on sait pas!
de toute façon c'est pas bon, a virer et remplacer par un bon cable ou tresse qui va du negatif tableau aux boulons de quille (schéma sur voilelec)relié au gréement.

je suppose bien sur que le boat est en plastoque? sinon c'est robert qui parle (:&gt)

pour les capteurs, impossible de dire si on n'a pas le même modele, donc..

je srais moins puriste que tilikum sur le multibrin: les liaisons fixes entre tableau et cabines par exemple , peuvent trés bien etre en monobrin, mais aucune liaison mobile vers moteurs, tableau ouvrant etc

21 sept. 2006
0

Bateau plastique
Sur mon first 25, les bls de quille sont inaccessibles.
A quoi relie-t'on la masse ?

03 déc. 2004
0

Heu Eric
Bah t'as l'air bien remonté !

T'aurais surement raison, sauf que problème .... t'as confondu les feux à led et les feux de mouillage flash !

Hum, désolé, mais tout le monde peut se planter, non ? :-D :-D :-D :-D

Bon, pis avant de traiter d'ane tes compatriotes (dont je fais parti), met un peu de clarté dans tes propos ! Tu commences par :

"Concernant les feux a led...il n'y a qu'a voir se qui se passe de l'autre cote de l'atlantique pour comprendre que dans quelque temps tous les feux seront a LEd...fatalement."

Puis tu finis par:

"Il y a des regles (simples) en mer afin d'assurer la sauvegarde de la vie humaine en ce milieu...et bien sûr le français ne peut s'empêcher de s'en foutre royalement. "

Ben faudrait savoir mon gars !

Enfin, je déteste les affirmations péremptoires du style:
"leur inconscience n'a d'egal que leur egoïsme voir leur c....rie."

C'est çui qui dit qui ié, na !

Bon allez, c'est vendredi, vient t'assoire et boire un coup, on va causer tranquillement.

Au fait, tu veux pas nous la donner, l'adresse de ton fournisseur américain ?

07 août 2005
0

fournisseur de feux à led
si il s'agit bien de PERKO l'usine se trouve dans la banlieu de Miami (Floride) U.S.A .je me suis rendu chez eux bien que ne servant pas les particuliers ,ils m'ont très bien reçu et servi une loupe de feu de mat qui manquait à un feu acheté au puces de Los-Angelos.Néanmoins les Succursals de WEST-COSTE MARINE (Ships) à Marina del-Ray et à Miami peuvent founir les lampes de chez Perko.Voir sur google les adresses.Je pense avoir répondu à Freja.Amicalement votre.

08 fév. 2007
0

le classique robert
a un peu changé son schéma: il n'y a plus de protection sur les fils de mesure 12v, est-ce volontaire ou sous-entendu? je pense mettre une 100ohms en série à l'origine, pour éviter un fusible.

Comme je remet au propre mon tableau primaire, je reviens sur une autre question stupide: tu utilise des porte fusibles standards, pas de pb, mais quid des disjoncteurs standards 220v "magnéto thermiques" qui éviteraient de stocker divers fusibles de rechange? n'ont-ils pas une perte ou un inconvénient en 12v?

ça a surement déjà été dit (:&gt)

08 fév. 2007
0

fusibles
1° c'est vrai que sur chaque fils partant du shunt vers le tableau il faut mettre un petit fusible "en ligne" de 1 ou 2A

2° mes fusibles classiques n'ont jamais claqué, mais j'ai des rechanges. J'avais acheté des disjoncteurs réarmables "batiment", mais je n'ai jamais pu avoir la certitude que leur courant de déclenchement en 12VDC était similaire à leur courant de déclenchement en 220VAC (étant magnéto thermiques, la réponse en AC et DC n'est pas forcément la même).

En plus je pense maintenant que en basse tension , pour avoir le moins de pertes d'insertion possible, il faudrait prendre des portes fusibles et fusibles à contact doré comme on en trouve dans les AutoShop pour installations HiFI de puissance dans les voitures.

Mais bon, ça fait cher en fin de compte ....

08 fév. 2007
0

Ah ?
yapas de shunt 1mV/A dans le circuit moteur dessiné dans l'article ... Il n'est que dans le circuit table à carte pour un afficheur dont on peut se passer si on a un gestionnaire de batterie..

Le shunt général était livré avec le gestionnaire de batterie et fait 0.1 mV/A ... ce qui rend déjà assez difficile une mesure précise du courant à 0.1A près.

Avec un shunt 200A pour 1mV, mesurer la tension du shunt pour 0.1A à quelques mètres de distance avec précision sera un véritable exploit électronique ;-)

09 fév. 2007
0

oui mais ...
ce shunt dont tu parles (dans le retour du "-") est un modèle 10A/mV et non pas 1A/mV, donc ça va bien même avec le démarreur et le guindeau ;-)

09 fév. 2007
0

résolution 0.1A ?
c'est pour ça qu'il faut utiliser du fil en paires torsadées, et avoir un fil (-) mesure et (-) shunt séparés (bien qu'ils partent et aillent au même endroit).

Mais c'est important car si la résolution n'était que de 1A, à la fin de la journée cela ferait une incertitude de 24 Ah , ce qui représente 25 à 50% de la consommation journalière, inacceptable !

J'ai vérifié le mien avec beaucoup de précision, et malgré tout j'ai noté une dissymétrie de 5% environ entre une mesure de courant positive et une négative ... une histoire d'induction parasite certainement le long des 5m de fil entre shunt et lecteur.

09 fév. 2007
0

le zéro ?
il est bien facilité par le fait que la mesure se fait sur une entrée en court-circuit (le shunt). Et on peut filtrer sauvagement en passe-bas ;-)

08 fév. 2007
0

ok
ça ne m'avance pas trop, .. amha, si le courant de disjonction est un peu différent, pas trop grave, car on cherche surtout a protéger des cc francs... mais s'ils perdent leur pouvoir par polarisation,c'est embètant..

le shunt général 1mv/A me gène un peu: si un jour on est en mode secours (batterie servitude sur moteur) on a 200mv de perte au démarrage en plus...et le shunt chauffe dur (40w!)

je vais mettre un 200A 1mv (cadeau d'un pote)

09 fév. 2007
0

si si!
en mode secours (demarrage par batterie service)le shunt est dans le retour demarreur et guindeau (:&gt)

le shunt de 200A que je met ne va pas à un gestionnaire à 0,1A prés mais me sert juste a mesurer le courant total, et éventuellement celui du guindeau ou du démarreur par curiosité(justement parce qu'en mode secours , etc.. cf plus haut). La précision 1A me suffit amplement

09 fév. 2007
0

vu!
ce n'était pas indiqué dans l'article (ou j' ai pas bien lu), avec 10A/mv pas de risque.
Mais ils sont gonflés les marchands de gestionnaires, d'afficher le dizieme d'A! avec ce shunt c'est 10 microvolt!!!

surement pour faire plaisir a l'acheteur (:&gt), car en petit caractères dans la doc il doit y avoir un truc du genre:
"accuracy: better than 2% of full scale
full scale 200A
resolution: 0,1A "
(:&gt)

09 fév. 2007
0

et le zéro?
10 microvolt c'est pas beaucoup ... (:&gt)
chapeau bas aux concepteurs du tien

bon on arrète, on va lasser zephyr et Lebrisac (:&gt)

08 fév. 2007
0

évaluation consommation
j'ai fait une feuille excel qui permet d'évaluer sa consommation
elle est disponible :
forcepas2.free.fr[...]
elle est protégée par un mot de passe mais il suffit de la demander et je le donne.

A+

14 juil. 2010
0

répartiteur compatible avec répartiteurs?
Bonjour à tous.
Une question pour montrer mes limites en électricité:
1/ un répartiteur mofset vers la batterie moteur et la batterie service, 2/ une éolienne et son régulateur, un panneau solaire et son régulateur.
la question: le plus des deux régulateurs peut-il être mis sur l'entrée du répartiteur pour charger le parc le plus déchargé, ou bien la position des régulateurs en amont du répartiteur empêche justement la régulation de la charge par l'éolienne et le panneau?
Merci de votre aide.

14 juil. 2010
0

En pratique,
- Un régulateur a parfois besoin de "voir" la tension de la batterie, ce qui n'est pas possible à travers un répartiteur.

  • Une batterie c'est idiot : même chargée à bloc elle va absorber de la puissance, et si c'est la batterie moteur ce sera au détriment de la batterie servitude.

  • Comme en principe c'est surtout la batterie servitude qui a besoin d'être chargée, il est plus judicieux de brancher la charge solaire et/ou éolienne directement sur celle-ci.

_/)

15 août 2010
0

pourquoi faire ?
Si tu veux brancher le panneau au répartiteur simplement sous le prétexte qu'il a deux entrée, ton raisonnement est incompréhensible ! Détection ou pas, c'est la mauvaise solution : perte de courant vers la batterie moteur, mauvaise charge à cause de la chute de tension du répartiteur, etc ...

Il faudrait trouver une bonne raison pour brancher le panneau sur le répartiteur ... :oups:

16 août 2010
0

? ...
Désolé, je n'ai pas de solution à proposer avec le répartiteur.

Le débat pour ou contre, on ne va pas le refaire, je suis bien d'accord ! Pour moi il est résolu depuis quelques années ;-)

Tu vas avoir un problème insoluble: ton régulateur solaire doit voir une batterie. Il faudra choisir laquelle, et on reviendra à l'autre sempiternel débat concernant ce choix-là : quelle batterie doit-on utiliser comme référence pour le régulateur solaire ? :langue2:

17 août 2010
0

3 mois et une petite recharge ... ?
Pour une batterie moteur cela peu d'importance, car elle n'est pas chère et se remplace sans trop de douleur.

Pour un gros parc de batteries servitude, il faut voir de près, c'est plus compliqué. Et 7 mois sans bouger tous les ans peut les fusiller en quelques années ... pour un coût pas négligeable. A près 3 mois d'abandon, ce n'est pas une petite recharge qu'il faut, mais 3 ou 4 cycles moyennement profonds avec une charge d'égalisation bien faite et vigoureuse pour les remettre au bon niveau. Ces batteries-là ont horreur de ne pas être cyclées régulièrement.

15 août 2010
0

Repartiteur/Regulateur
Bonjour, je rebondis sur la remarque de tilikum "...un regulateur a besoin de voir la tension de la batterie...." j'ai un repartiteur CRISTEC 2 entrees/3 sorties. Sur la 1ere entree, on a l'alternateur et sur 2 des sorties on trouve la batterie Moteur et la batterie Servitude.
Je souhaite utiliser la 2eme entree en cablant un panneau solaire. Le panneau sort dans un regulateur type STECA SOLSUM qui impose, pour fonctionner, la detection de la tension des batteries. Sur le repartiteur en entree, la tension n'est pas visible. Comment puis je solutionner cela? Il doit y en avoir une car la plupart des schemas electriques que j'ai consulte indique ce mode de fonctionnement.
Je souhaiterais utiliser cette 2eme entree car j'ai achete ce repartiteur 2E/3S pour brancher le panneau!
Je sais bien que je peux connecter le regulateur aux bornes de la batterie de servitude.....

Merci par avance de vos conseils eclaires.

15 août 2010
0

on ne va pas se lancer dans un autre debat pour ou contre les repartiteurs
Bonjour Robert et merci de ton commentaire. En fait j'ai realise un circuit electrique l'annee derniere utilisant un repartiteur (CRISTEC electronique avec faible perte). En prevision d'acheter un panneau solaire, le repartiteur est muni de 2 entrees (aujourd'hui il y a l'alternateur sur E1). Le but de mon panneau est de recharger ma batterie moteur et ma batterie servitude quand mon bateau est au corps mort: ce qui est le cas 7 mois par an.
Utilisant mon bateau surtout le week-end, l'idee est de re-charger les batteries durant la semaine en mon absence. Je ne sais pas si c'est une bonne raison mais j'ai choisi a l'epoque ce montage avec repartiteur en consultant de nombreux avis.

Une idee pour faire fonctionner mon montage?
MErci d'avance

17 août 2010
0

charger les batteries en permanence 7 mois par an....
c'est pas très bon pour les batteries. Tu maintiens en permanence un courant qui génère un peu d'electrolyse. Si le bateau reste au repos 7 mois par an, sans aucune conso, alors le mieux est encore de charger bien à fond, puis de débrancher les batteries (le coupe circuit ne coupe pas toujours absolument tout) et de les laisser au frais et au repos complet. Au bout de 3 mois une petite recharge si tu en as les moyens et à nouveau au dodo. Comme elles perdent 3 à 5% par mois, au bout de 7 mois elles auront encore au 65 à 80% de charge et tu démarreras sans problème.
Et tu conserveras tes batteries en bon état quelques années de plus.

17 août 2010
0

Les batteries
ne durent-elles pas généralement plus longtemps lorsqu'elles sont bien chargées ?

08 oct. 2010
0

question
J'ai un montage sensiblement équivalent a ce que tu propose.

J'ai un petit panneau solaire (avec un régulateur Steca Solsum)

Lorsque je laisse mon bateau au mouillage pour une durée assez longue (disons 1-2 mois), j'ai pour habitude de couper les batteries par leur coupe-batterie respectifs.

Que se passe-t-il dans ce cas la avec le courant généré par le panneau solaire? il circule dans le circuit....mais ne peut pas accéder aux batteries... il font quoi les petits electrons???

30 jan. 2017
0

Je recherche un schéma électrique avec 3 batteries avec un cyrix, alternateur et panneaux solaire avec un selcteur de batteries off', 1, 2, et 1+2. Merci d'avance.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (15)

Eté norvègien

novembre 2021