montage d'un régulateur atoms

Bonjours,

Bien qu'ayant lu attentivement le précédent thread sur l'atoms je n'y ai pas trouvé la réponse à ma question :concernant le montage d'un atoms,j'ai un ketch Petit Prince à cockpit central, à quelle hauteur doit-être le bas de l'aérien par rapport au pont, sachant que la bome de l'artimon ne dépasse pas du tableau arrière, je me pose également la question de l'influence de l'artimon sur l'aérien, si parmi vous il y a des utilisateurs d'atoms sur un ketch je serai intéressé de lire vos "petits trucs".

Bon vent à tous

Christophe

L'équipage
05 mar. 2005
05 mar. 2005
0

aérien Atoms
salut,christophe.
je vais te faire une réponse,qui vaut pour tous les régulateurs....
la tourelle de ton Atoms,comme de n'inporte quel autre,dios être positionnée,à au moins 80cm du pont,mais en fait,ce à quoi il faut surtout faire attention,ce sont tous les objets,situé devant elle et pouvant perturber les filets d'air du vent apparent(du genre,HB d'ax,bidons!!)ceci est surtout valable du près au petit largue,tant que l'aérien prend son vent sur l'avant du navire.
Quand à ta question,par rapport à un ketch,c'est déja une chance pour toi que la bôme d'artimon,ne dépasse pas,le seul désagrément sera alors,au prés serré,ou tu peut deféchir le vent apparant de ton aérien,par la voile(soluce:on déborde la voile,ou on la descent à plat pont,car si tu as déja la gv,à cette allure l'arti travaille mal en couple avec la gv.
Juste un truc,il y a 2 modèles d'Atoms,et sur le petit-prince,si tu as le petit modéle,il faut que l'articilation de l'immergé soit à 10cm audessus de l'eau.
si l'Atoms te semble manquer de puissance,tu peux metttre un immergé de 30% plus profond.
jespère que cela pourra répondre à tes questions.
cordialement,jacquot.

05 mar. 2005
0

En fait, ayant utilisé l'Atoms standard
dont j'ai augmenté la pale du pendulum de 30%, je dirais après l'avoir monté sur un gréement aurique puis sur mon rêve d'Antilles que les cotes recommandées sont loin d'être critiques. Il est même très tolérant. Par contre, il est important que le cadre qui le soutient soit à environ 80 cm de la surface de l'eau au repos. C'est à mon avis la seule cote importante à respecter.

Il faut simplement procéder dans l'ordre normal de réglage : bien régler la voilure pour faire route au mieux en barrant à la main. Ensuite on règle l'orientation de l'aérien selon le vent apparent du lieu où il se trouve, dévié ou pas par ce qui se trouve toujours plus ou moins à son vent sauf évidemment aux allures arrivées.

Avec mon vieux gréement, il tenait même le plein vent arrière en bordant plat foc et trinquette, GV complètement débordée, mais aérien pas tout à fait dans le lit du vent apparent.

05 mar. 2005
0

en complément...
je suis bien entendu d'accord avec Maraudeur,d'ailleurs si on met l'articulation de l'immergé,à environ 10cm audessus de l'eau,le bati se retrouve du coup,pas loin des 80cm que tu préconnise ;-).
Quand au vent AR,avec GV et GSE en sciseaux,je me règle à 170 de la fausse panne de GV,dans le petit temps à médium,et si ça monte,j'affale la GV,tangonnage du gse et sur l'étai-largable le Fn1,et règle l'aérien toujours à 170 degrés,mais du foc tangonné,avec du mou dans les drosses,ça va bien,si la mer est forte,j'ai un système de dédoublement des drosses,afin d'éviter les embardées...
cordialement,jacquot.

07 mar. 2005
0

pour Jacquot
tu dis que tu as un système de dédoublement des drosses qui évite les embardées par mer forte: c'est quoi, ça marche comment ?

05 mar. 2005
0

confirmation
l'aérien de mon navik ( la marque ne change rien) est à 55 cm du pont.

Il ne fonctionne pas ou très mal tribord amure à cause du moteur HB sur le balcon.

Je suis obligé de l'enlever...

Donc, l'été prochain, je rehausse l'aérien de 30 cm ( sans toucher à l'immergé ).

05 mar. 2005
0

paradoxalement
sur mon navik, l articulation de l' immergé est à 10 cm au dessus du niveua de l' eau ( au lieu des 40 je crois ) et meme quand le l' immerge part sous le vent ( donc l articulation sous l' eau ) il n y a pas de soucis particulier.
D ailleurs, dans cette configuration, quand le bateau part trop à la gite, l immergé reste efficace plus longtemps, donc le rattrape mieux

06 mar. 2005
0

merci
Merci à tous pour vos réponses, elles m'évitent de faire une erreur dans l'achat d'un régulateur inadapté à mon bateau, j'en profite pour lancer une nouvelle question :
- Que me conseillerez-vous comme modèle de régulateur ?( pour mémoire mon bateau est un ketch acier de 13 m et 15 tonnes en charge )

Bon vent à tous

Christophe

07 mar. 2005
0

Il n'y a pas une réponse à ta question
mais une réflexion à faire.

Avec l'Atoms que l'on ne trouve plus que d'occasion mais que l'on peut assez facilement fabriquer ou refabriquer soi-même ou avec l'aide éventuelle de mécaniciens, la taille de ton canote commanderait de prendre le modèle pour gros bateau.

Je serais plus dubitatif, l'expérience aidant. Tout dépend à mon avis, de la barre de ton canote, est-elle dure, ou est-elle douce, voilure correctement réglée bien sûr ? Il y a des unités qui ont une barre dure et d'autres où elle est douce. On ne peut pas répondre à ta place.

Il y a aujourd'hui plusieurs marques de conservateurs d'allure. Ce n'est généralement pas donné. sur le net tu fais "windvane" ou "conservateur d'allure" et tu te fais ton étude. Il y a aussi plusieurs fils sur le forum d'à côté qui traitent longuement du sujet.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (51)

un soleil gros comme ça

mars 2021