Mon SHE 36 A terre.........Bcp, Bcp d osmose......

Bonjour,

Ca y est , il est a terre, comme je m'en doutais, la carène présente de TRES nombreuses cloques, meme sur le safran....
Je gratte, perce ....OUAffffffffff ca sent le vinaigre !!!!!
Bon,
Ce qui m'intrigue, c est quand grattant , la carène, je ne trouve pas de gelcoat ????
plusieurs couches d antifouling, un espece de braie, gomme plus ou moins etanche et elastique....
Le chef du chantier naval, me dis de ne pas perdre de temps avec les grattoirs fraichements achétés et d'attaque directement a la ponceuse a bande..
N est ce pas trop agressif ?
Dois je le gratter avant de le poncer , le laisser secher ?

comment dois procéder ?
jusqu ou poncer ?
et apres que faire , hormis le fait de le laisser secher ?
gesfield ?

merci a vous

L'équipage
13 oct. 2011
13 oct. 201113 oct. 2011
0

J allais oublier, je n ai pas d appareil pour mesurer le taux d humidité, je suis sur la région de Lorient, si quelqu un en avait un a preter....... je prends ..

13 oct. 2011
0

pour votre cas inutile au départ de mesurer le taux d'humidité, vous avez des cloques qui sentent le vinaigre, c'est bien de l'osmose.
par contre je ne connais pas l'age de votre bateau, faite aussi un contrôle a l'intérieur, sous les planchers, regardez si vous n'avez pas le même phénomène (osmose perforante), je l'ai vu déja sur plusieurs bateaux, résultat bateau a détruire.

13 oct. 2011
0

"pour votre cas inutile au départ de mesurer le taux d'humidité" pas d'accord. C'est pas mal de mesurer le taux dès le départ, et même régulièrement, avec le même appareil, tu pourras te faire une idée de l'évolution. Je suis d'accord néanmoins qu'il semble évident qu'il s'agisse d'osmose.
Pour le reste je ne me prononce pas...

13 oct. 2011
0

du boulot...huile de coude préconisée..mais pas impossible...Oui : ponceuse à bande à vitesse réglable...régler à une vitesse suffisante pour un ponçage efficace, mais pas trop rapide non plus afin de ne pas trop enlever de matière...gratter et "ouvrir" les cloques....laisser sécher 6 mois seraient bienvenus pour un résultat efficace..(donc débuter le job vers Mars pour terminer vers Aout)....ensuite reboucher les cloques....puis un Gel coat serait bienvenu et je terminerais avec une dizaine de couche en brai époxy...( en pot de 4l c'est trés économique)et l'antifouling...et le tour est joué :pecheur:

13 oct. 2011
0

pas trop d'accord avec garlaban. Tant qu'à se faire suer autant repartir de zéro. Virer tout jusqu'à la résine puis 4 couche Gelshield (ou équivalent) + 2 couche epoxy + antifouling.

13 oct. 201113 oct. 2011
0

non ouvrir les cloques ne sert à rien. L'eau reste présente dans le stratifié mais à d'autres endroits. J'ai vu des tas de bateaux avec du brai epoxy, les problèmes reviennent, ce n'est qu'une solution temporaire.

"pour un résultat équivalent....chacun se le voit." bah non pas du tout tu repars de zéro et tu refait toute l'étanchéité avant la résine.

"puis un Gel coat" euh comment tu fais pour remettre un gel coat, toi ?

13 oct. 2011
0

..jusqu'à la résine...bien sur...Gelshield..?..oui pourquoi pas..c'est plus cher..mais rien de plus..que de dépenser plus...pour un résultat équivalent....chacun se le voit..! :alavotre:

17 oct. 2011
0

TOUT étant relatif...il est évident que tout dépend du degré d'osmose.....en ce quyi me concerne..;depuis 15 ans..RIEN....NIET KAMARAd....n'en déplaise............................................................................................................! :mdr:

13 oct. 2011
0

Salut,
j'ai fait un traitement anti osmose intégral sur mon bateau. Ça fait un an et demi : j'en ai un peu ch... (c'est vrai) et ça semble bien tenir.
Je pense que le chef du chantier a raison, il faut voir ce qu'il y a dessous. La ponceuse à bande ça marche pas bien. Je te conseille plutôt l'orbitale. Afin de pas trop encrasser de disque il faut d'abord gratter l'antifouling.
Si tu dois mettre la coque à poil, c'est à dire enlever le gelcoat pour faire ton traitement anti osmose, regarde les techniques proposées ici
www.hisse-et-oh.com[...]andwich

En tous cas ne perd pas trop de temps pour faire ça. Le séchage d'une coque, même à nu est long. Pour info mon bateau a séché de Novembre à Aout avec un super temps.

La mise en place du Gelshield n'est pas si compliquée que ça.

Le testeur d'humidité c'est bien mais il faut impérativement le faire par temps très sec (ce week end ?). AD Nantes loue (assez cher ~20e) un testeur d'humidité, dans mon cas, un chantier me l'avait prêté.

Un peu de lecture.
Gelshield: www.intermedsogeric.com[...]0fr.pdf

tapper: traitement anti-osmose, gelshield etc. sur le moteur hisse-et-oh ou google.

13 oct. 2011
0

Salut,

Je pense que le chef de chantier raisonne en pro soucieux du rendement. Problème: il te faut enlever tout le gelcoat ou ce qui en tient lieu pour arriver au tissu de verre. La matière que tu décris fait penser à un ancien traitement anti-osmose raté.
A toi de voir donc, comment enlever tout ce revêtement, sachant que dans un traitement complet, c'est cette partie main d'oeuvre ingrate qui coûte le plus cher. Moi j'ai tout enlevé à la ponceuse à disque, seulement par tramontane (c'était à Leucate) tellement c'est dégueu... Mais il y a aussi la ponceuse à bande, le grattoir, le sablage. Evidemment il ne faut pas faire de trou, mais arriver franchement sur la première couche de tissu de verre. A la fin, on peut remettre localement une couche de mat, de sorte que l'aggressivité de l"écorchage" n'est pas forcément catastrophique.

Ensuite, il faut laisser sècher la coque en rinçant une fois par mois à l'eau douce. Le procédé ayant lieu à Lorient, je pense que tu as le temps pour trouver un testeur hygromètrique.

Bon courage.

13 oct. 2011
0

Oui sauf qu en Aout je serait sur l eau, voila pourquoi je vais commencer des ce week end, et le laisser secher jusqu en Mai.

oui de l huile de coude......

13 oct. 2011
0

Pour ce qui est du poncage, j ai gratter hier soir avec un simple grattoir, j arrive tres rapidement a la strat, pas de gelcoat a retirer...

0

bonjour
la couche noire est surement du brai epoxy. C'est très difficile à enlever à la ponceuse. Cela se ramollit et encrasse le papier très vite.
Vu l'âge du bateau, il me semble, hélas, qu'un sablage soit nécessaire avec toutes les difficultés ensuite pour réaliser un enduit régulier. Mais le sablage va éliminer tout tissu atteint.
Il peut même être nécessaire de remettre un peu de tissu parci par là ...
MAis tans qu'à se lancer dans ce genre d'entreprise, autant le faire bien.
Bon courage, et admettre d'avance qu'il aura peut-être une saison sacrifiée.
Hubert, de Cherbourg

13 oct. 2011
0

bon bah ça répond à ta question... c'est un peu comme dans mon cas, un brai de m. mal posé. Vire tout ça, au moins ça sera pas compliqué.

Conseil perso: ne tabule sur aucune date pour ta fin de chantier. Remettre gelshield (ou autre) sur une coque qui n'aurait pas fini de sécher est une énorme bêtise car l'eau sera toujours dans le stratifié. Tu seras bon pour refaire le boulot dans 3 ans avec en prime des couches, cette fois çi, très difficiles à enlever. En plus de Novembre à Mai, y'a l'hiver et ça sêche pas bien en hiver à Lorient ! Essaye de mettre ton bateau plein sud sur le chantier et pas trop à l'abri du vent sec d'est(le vent d'est fait bien sécher au printemps).

13 oct. 2011
0

Comme Papat,

Ne reste pas sur une date fixe. Quand j'ai fait traiter le mien en 2003 c'était après 18 mois de séchage (il était prêt après 12, mais il a fait encore un hiver dehors avant le traitement). Pour le moment ça a pas bougé

13 oct. 2011
0

oui c c que j ai fait pour l emplacement, pas d info sur un testeur d humidité ?

merci

13 oct. 2011
0

Un chantier ? Un magasin d'accastillage ?
avec une bouteille ou petit billet ?

13 oct. 201113 oct. 2011
0

Yann, dont je ne me souviens plus du nom de login sur HEO (quelle fichue mémoire!), prêtait jusqu'ici son testeur d'humidité. Un modèle pro dont j'ai pu profiter (encore merci Yann !).
Je t'envoie son adresse mail en MP.


Une étape indispensable qu'il ne faut en aucun cas éviter, c'est le rinçage de la coque, une fois tous les jours, pendant un certain temps. Il faut évacuer l'acide contenu dans le stratifié.


Voilà encore un exemple qui prouve qu'un traitement mal réalisé revient à jeter son argent par les fenêtres !


j'avais compilé en un seul article, toute une série de fichiers Pdf que V&V met à disposition sur son site, concernant l'osmose. C'est un article de référence.

lorenzo.heoblog.com[...]dex.php


Bon courage.

13 oct. 2011
0

Merci a toi !

Je m empresse de lire l article ce midi..
Dans l attente de ton mail..

13 oct. 2011
0

lavages successifs pendant X jours ...
et séchage plusieurs semaines, faut pas être pressé !!!
si tu attaques maintenant, ne compte pas le traiter de nouveau avant le printemps et les bonnes températures
nota, vider tout l'intérieur et ouvrir tous les coffres, planchers, etc ...

13 oct. 2011
0

oui, bien recu bil

merci

13 oct. 2011
0

Certains préfèrent la ponceuse à bande, moi je préfère la petite meuleuse, plus légère et tout aussi efficace.
C'est ce que j'ai pratiqué et la carène s'en porte bien coté lignes d'eau, si vous voyez ce que je veux dire.

13 oct. 2011
0

En plus de ce que préconise Aladis wing , et ayant travaillé sur la résolution des problêmes d'osmose notemment chez Beneteau , j'ajouterais les points suivants .
Bon l'huile de coude c'est bien mais l'arrachage des tissus de verre est irrégulier , je serais plus partisan d'un décapage par sablage au média peu agressif mais c'est un peu plus chers (cependant comparer le nombre d'heures de travail et le cout du matériel + les couts annexes et le décapage n'est pas forcémment plus chers ) ce n'est qu'un avis .
Rinçage à l'eau douce oui et plutôt deux fois qu'une .
Dernier point mais pas le moindre , il faut que le bateau sèche , et pour celà , décaler la pression de vapeur saturante de l'eau .Je résume , vous allez mettre votre bateau à sécher cet hiver , en fonction de la température ,l'humidité relative augmente et pour arriver à sécher le bateau il faut augmenter la température ambiante ;donc cocoonage et petit chauffage pour tenir une température ambiante autour de 15 ° mini ,ainsi la coque sèchera et sera prête à recevoir sont traitement époxy (lui aussi sensible à l'humidité lors du séchage ) un conseil ,épaisseur mini 400 µ sec et une épaisseur régulière .
Ainsi votre beau SHE 36 sera comme neuf et naviguera longtemps .

13 oct. 2011
0

Le sablage, c'est forcément mieux.
Mais il y a ceux qui slaloment avec un budget serré…

13 oct. 201116 juin 2020
0

Pour ceux qui opteraient pour le disque, je leur rappelle que les disques de forme triangulaire Norton (et le support dédié) sont un plus indéniable. D'une part, les trois trous présents font que l'on voit à travers le disque lorsque celui-ci tourne, on peut donc apprécier sur l'instant la teneur du meulage, et en plus le meulage est moins brutal, plus précis.

Le retrait du gel-coat se réduit alors à l'achat d'une quinzaine de disques pour une coque de 10m.

Hélas, doit y avoir un brevet à l'appui, je ne vois que cette société à proposer ce produit.
Encore de la pub !

13 oct. 2011
0

Retour d'expérience : mon bateau a été "pelé" à la fin du mois de septembre et la carène présentait encore des taux d'humidité importants fin mai. Il n'a été prêt pour le traitement curatif qu'à partir de mi-juillet pour une remise à l'eau la première semaine d'août. La coque était rincée une fois par semaine à l'eau douce. Elle a été sablée avant le traitement qui a pris 3 bonnes semaines (temps de séchage des différentes couches à respecter puis déplacement du ber pour traiter à l'emplacement des patins).
Je précise que le voilier était dans le sud de la France.

Pense à bien aérer l'intérieur du bateau (coffres ouverts, planchers enlevé, aération permanente, ...) et à vider les réservoirs.

Mise en garde : comme l'a écrit PAPAT, la carène doit être sèche. Sinon, le remède sera bien pire que le mal.

Bon courage.

Salutations nautiques.

13 oct. 201116 juin 2020
0

J'ai eu un peu le même problème. En carénant le bateau, en Avril 2008, je me suis rendu compte qu'à priori, la carène, très attaquée par l'osmose, avait été maquillée au brai. On ne va pas s'attarder là dessus. J'ai donc navigué quand même l'été en ayant juste passé une couche un peu chargée d'antifouling, et dès Octobre 2008, j'ai immobilisé le bateau sur zone et l'ai fait peler au rabot. Il faut impérativement rincer souvent et abondamment la carène à l'eau douce pendant les premiers mois. Des mesures d'humidité à intervalles régulier sur toutes les zones de la coque permettent de visualiser le bon séchage de la carène. En Juin 2009, le taux d'humidité étant voisin de zéro partout, j'ai procédé au traitement GELSHIELD, et depuis, tout va bien, merci. Lieu: La Grande Motte, 34.


13 oct. 2011
0

Bjr,

Quand tu parles de rabot ?
excuse ma crédulité, mais tu parles de rabot de menuisier ou de grattoir ?

Sans quoi le résultat est joli.

Bravo

autre petites questions : le cout du rabotage ?

13 oct. 201113 oct. 2011
0

Salut,
le rabotage c'est le plus rapide. On peut le faire avec un vrai bon rabot électrique de menuiserie mais attention on perd des formes que l'on doit ré-obtenir après. Pareil le sablage, souvent il faut réenduire donc ponçage derrière...

Y'a aussi le truc des english
www.gelplane.co.uk[...]uct.asp

Thomas75 a pas mal essayé de techniques pour le pelage. Recherche ses messages sur le site
en voilà un www.hisse-et-oh.com[...]andwich
772084

Je pense qu'il faut tester un peu tout sur des petites surfaces et se décider par la suite.

Je pense également que l'idée de soustraiter le peulage de la coque peut être par mal (c'est de loin le plus chiant). Cependant, il faut bien se mettre d'accord sur ce que tu veux à la fin.

Par exemple : le chantier d'à coté a fait un rabotage (rabot classique), en deux demi-journées la coque était faite. Moi, j'en ai chié deux semaines avec des copains à la ponceuse en y allant avec soin. Mais à la fin, pour moi, c'était super facile car je n'avais pas de forme à reprendre. Je ne sais pas s'y j'en aurai été capable.

Le sablage est une option, je l'ai vu faire par des pros, pas mal, mais la strat avait super morflée, beaucoup d'enduit pour rattraper...

13 oct. 2011
0

rabot de pelage :
osmose-bateau.com[...]16.html

fabriquant anglais je crois ...

0

il s'agit d'un rabot spécial assez délicat à employer pour ne pas faire de traces.
Pour un bateau de cette taille on doit pouvoir trouver un pro à 800 euros.
Mais en cas de tissu trop atteint, on peut avoir besoin d'un sablage humide ensuite (moins agressf qu'un sablage sec et moins salissant pour les voisins ...)
Hubert, de Cherbourg

13 oct. 2011
0

Trop balaise !! merci .

13 oct. 2011
0

pour le décapage de la carène vous avez 2 choix.

1)prendre un pro qui posséde un rabot spécial, n'essayez pas avec un rabot traditionnel, le rabot a gel coat a des lames courbe, son sabot est en tête rien a voir avec le rabot de menuisier.

2) ou louer un nettoyeur haute pression projecteur de sable, résultat garanti sans bruit n'y prise de tête (bien sur ne pas rester 10 minutes au même endroit)
après le sablage humide,
laver a grande eau,
mettre une jupe en film plastique autour de la carène au niveau de la ligne de flottaison pour éviter l'eau de pluie de passer sur les parties décapées.
laissé secher la carène environ 2 à 3 mois (pendant les 2 a trois mois continuer de laver la carène pour enlever au maximum les résidus chimiques)
au bout de trois mois contrôlez le niveau d'humidité du stra (si vous avez un contrôleur)

réparation:
rattraper les défault au mastic epoxy
enduire la carène à l'epoxy sans tissu de renfort sauf aux endroits ou il y aurait un manque(sicomim voir notice d'emploi)ou autre marque.
ponçage
appret
peinture bi composant (pas de gel coat)
anti fouling

ne cherchez pas a réparer un endroit abîmé, il faut faire toute la carène, l'osmose provient de la porosité du gel coat.

0

bonjour
l'enduit epoxy sert à réagreer la coque. Il ne suffit pas à assurer l'étanchéite car on ne maîtrise pas son épaisseur à cause des ponçages.
Commencer par une couche de résine epoxy sans solvants genre geshield d'international (il y en a d'autres)qui va "imbiber" les tissus.
Puis lisser la coque à l'enduit epoxy, égaliser en ponçant (ne pas enlever la couche de résine epoxy) réenduire et reponcer par places si nécessaire)
Ensuite passer les couches de geshield de façon à atteindre 400 à 500 microns (vérifier ces données sur le mode d'emploi)Bien respecter les temps de surcouchage et l'épaisseur par couche.
Attention : une nuit humide peut rendre la résine un peu poisseuse : il faut impérativement la lessiver à l'eau chaude et au savon (voir préconisations du produit)puis un léger ponçage pour l'accroche de la couche suivante.
Passer une dernière couche de geshield 200 qui sert à l'accrochage de l'antifouling.
La peinture epoxy deux composants ne suffit pas à étancher la coque car elle contient du solvant et ne laisse pas assez de matière une fois sèche. Ou il faudrait un très grand nombre de couches la rendant cassante.
cordialement
Hubert, de Cherbourg

0

aujourd'hui bleu en mer, beaucoup d'humidité sur terre, vent quasi nul

Hubert, de Cherbourg

13 oct. 2011
0

quel temps fait il à Cherbourg

13 oct. 2011
0

+1
mon 375 avait été raboté, rincé, séché puis réenduit etc ... en 1999 exactement selon la méthode décrite par JeanL.
La maind'oeuvre avait été confiée à des "tâcherons" = préparateurs en chômage technique cet hiver-là ... boulot pénible évité !
J'avais fabriqué une enceinte avec du polyane scotché au dessus de la flottaison avec 2 déshumidificateurs à compresseur qui tournaient à l'intérieur 24/24
sortie d'eau 15 nov / remise à l'eau début juillet
Pour le contrôleur d'humidité voir du côté des peintres en bâtiment ou "ravaleurs" ils utilisent des modèles à ultrasons ou à pointes qui marchent sur plein de matériaux
Avant de passer aux réparations, un copain a, lui, préféré faire faire les mesures d'humidité par un expert maritime pour avoir un éventuel recours auprès des fabricants d'époxy et autres ... pas con, non ?

13 oct. 2011
0

Merci a vous pour ces conseils avisés.

Je viens d avoir un copain qui est passé voir le bateau, il a vu et gratté des cloque de 10 cm de diamètre et assez profonde ??????
La, je commence a flipper, grave !!

Dois je conserver le meme process, meme pour des cloques importantes ?
le bateau sera t il fragilisé ?

13 oct. 2011
0

Dois je conserver le meme process, meme pour des cloques importantes

13 oct. 2011
0

je pense que le lien que vous indiquez et la façon couterait plus cher que la valeur du bateau, déja que pour un bon traitement par une entreprise sur un bateau de 10 m pas trop touché doit valoir environ 3 a 4000 € minimum, alors pour un traitement comme il est d'écrit, cela relève plutôt du laboratoire.

14 oct. 2011
0

c'est vrai vous avez raison Hubert, mais tout dépend ou l'on sort le bateau, quand au dématage ce n'est pas vraiment obligatoire, mais la aussi je vous rejoins, si le bateau est hors de l'eau pendant une longue période autant en profiter pour tout contrôler.
un cherbourgeois de Marseille

13 oct. 2011
0

Bizarre, mon message s'est en partie effacé.

il faut des photos de près pour se prononcer vraiment. Au pire du pire il faudra restratifier certaines zone... Ne t'inquiète pas trop, il y a toujours une solution.

Par contre ne compte pas sur ton bateau pour Mai si il est fortement osmosé à moins d'utiliser une technique comme ça
www.hotvac.com[...]lt.aspx
(compliqué, cher, je sais même pas si ça existe en France)

13 oct. 2011
0

oui oui, je suis d'accord avec vous Jean. Mais je voulais vraiment insister sur le fait qu'il faille absolument attendre un séchage complet.

0

pour un dix mètres c'est plutôt le double avec tous les faux frais (dématage, grutage, location du ber etc ....)

Hubert, de Cherbourg

13 oct. 2011
0

meric , je termine le taf et file voir pour prendre des photos, je post demain

merci a tous

13 oct. 2011
0

Je vais acheter un radiateur soufflant portatif, pour assurer une temperature "homogene"
pdt 7 mois.
www.castorama.fr[...]14.html

ca devrais aider , un peu...

13 oct. 2011
0

A mon avis c'est plus la ventilation que la température qui est importante. Le top serait de pouvoir laisser le bateau ouvert mais c'est bien souvent impossible (vols, dégradations). Au moins essaye l'aérer fréquemment.

Chauffer un bateau, n'est souvent pas très utile si il n'est pas/mal ventilé (perso, je ne le fait pas). Attention, le chantier risque de ne pas aimer.

13 oct. 2011
0

A mon avis, il faudrait vérifier que la structure n'est pas touchée et que le phénomène ne se soit pas développé jusqu'à l'hydrolyse avant d'envisager une réparation.

13 oct. 2011
0

Ouha !! que de termes barbares ^^

plus sérieusement , c est quoi l'hydrolyse et comment vérifier la structure ?

13 oct. 2011
0

hydrolyse -> osmose très avancée (plein d'eau dans la structure, séchage plusieurs années)

comment vérifié la structure, je dirais simplement le bon sens. Si tes cloques sont très très importantes et que quand tu les perces tu te retrouve de l'autre côté...

13 oct. 2011
0

Pas de panique quand même ! voila un beau et bon bateau avec des échantillonnages qu'on en voit plus aujourd'hui (plan stephens non ?)

qui vient de faire med atlantique en 3 semaines.

13 oct. 2011
0

je file au chantier, je prends des clichés et vous les posts demain matin.

bonne soirée a tous et merci.

Amicalement.

13 oct. 201113 oct. 2011
0

Bon,jour,

Je suis sur Lorient et il y a une quinzaine d'années, j'avais décapé (grattoir + ponceuse orbitale grain 36) et repris quelques cloques sur mon Ex Delph 28. J'avais laissé séché, rincage, séché et dernier rincage à l'acétone avait de stratifier à l'époxy. Puis de refaire la forme à la ponceuse (finition au 120), puis mastic (à l'époque interfill 400) pour boucher tous les pores.

J'ai appliqué après 3 ou 4 couches d'interprotect. A priori, ça n'a pas bougé : je suis resté en contact avec le propriétaire actuel. J'ai plongé sous mon Ex Delph 28 en 2006 et je n'ai percu aucune bosse, aucune déformation.
Je peux passer sur le chantier demain vendredi ; lequel ?
Je vous dirai ce que j'en pense en tout indépendance.
Mais au vu du fil de discussion, je pense comme certains que si tout est sous traité à un ou des pros, ce sera très cher !!! Donc il faudra sûrement retrousser les manches ... et laisser au sec pendant peut-être un an ...

13 oct. 201116 juin 2020
0

Bonsoir ,

suite a ma visite au chantier de ce soir,
je me dis que mon pote , y est allé un peu fort....10 cm de diametre, euh...il serait pas de Marseille ? (Oups désolé pour nos amis sudiste )) ;-))))

Quoiqu il en soit , pas mal de cloques, de différents diamètres, mais pas tres profonde...

voir les photos que je post,

je reste tout ouie...

vous pouvez egalement voir sur certaine photos, les differentes couches apres grattage, mais pas de gelcoat ????

13 oct. 2011
0

Pas évident de se faire une idée sur les photos.
J'ai l'impression qu'il y a juste qcqs couches (3) antifouling + un primaire rouge (si c'est un primaire !).
On dirait qu'il n'y a pas de gel coat : il faudrait poncer au niveau de la ligne de flottaison pour examiner la jonction OV/OM (en supposant que la coque a son gel coat d'origine).
La coque présente-t-elle de légères déformation (vue rasante ou bien passer la main) ?

13 oct. 2011
0

Bsr,

non pas de gelcoat sur la carene, mais gel coat au niveau de la jonction carene , coque.
NON , la coque ne présente aucune déformation..

13 oct. 201113 oct. 2011
0

Oui bah c'est de l'osmose. Faut pas paniquer le bateau ne vas pas s'ouvrir et est loin d'être perdu. D'après ta première photo c'est un chouette et très joli navire.

La question, à mon avis, est :

1) solution currative complète (peulage + sèchage) ou bien quelque chose plus local, plus temporaire. Ca peut être une bonne solution si le bateau sort régulièrement de l'eau.

2) Quand faire la chose ? cette année, l'an prochain encore plus tard ? de toutes façons tu n'es pas à un an près, l'osmose c'est très lent. Si tu avais des projets pour cet été...

3) Quel(s) partie(s) faire soit même, que sous-traiter.
A titre indicatif : j'en ai eu pour 700euros de matériel tout compris : Gelshield, Peinture epoxy international, enduit, disques ponçages et plateau. Cependant, si c'était à refaire, j'essairai de faire sous-traiter le peulage (aucune idée du prix par contre).

Pour le fournisseur, je peux te le donner en MP si tu veux. Il avait fait l'objet d'une controverse sur le site mais m'avait donné entière satisfaction (-40% qu'un fournisseur usuel).

13 oct. 2011
0

Merci pour ton oeil avisé,
Le bateau est sorti, j ai entamé au moins dans ma tete de le mettre sur pied, donc je commence ce w end, doucement mais surement.
Je veux bien ton MP ^^
merci pour tout

Allez au boulot.

13 oct. 2011
0

D'après ce que je vois, et le jugement est difficile, on a l'impression que les coques concernent le brai et pas le stratifié. Si tel est le cas, tout irait presque pour le mieux dans le meilleur des mondes.

la suite sera conditionné par le test d'humidité.

je ne vois ce que l'on pourrait pronostiquer comme traitement, d'ici derrière nos claviers.
A moins que vous ne lisiez dans le marc de café…

13 oct. 2011
0

pour moi ça ressemble quand même beaucoup à l'osmose. En plus y'a l'odeur... mais c'est sûr qu'on peut se tromper.

14 oct. 2011
0

je confirme , y a l odeur,
les cloques ne sont pas profondes et effectivement , j ai aussi l impression qu elles s arretent au Brai....
je mesure l humidité ce w end et hop..

0

pour être sur que l'humidité ne soit pas entre brai et coque, il faudrait enlever le brai attendre quelques jours et mesurer.
Mais si j'ai bien compris il n'y a plus de gel coat ? donc si cloques la présomption d'osmose est forte.
Hubert, de Cherbourg

14 oct. 2011
0

C'est à l'évidence de l'osmose.
Pas la peine de tergiverser :soit ne rien faire, soit traitement complet avec rabotage ou pelage pour mise à nu des fibres polyester
Le "séchage" ne commencera qu'après la mise à nu donc ne pas perdre de temps
Ensuite, bonne aération, rinçage régulier et attendre IMPÉRATIVEMENT un résiduel d'humidité faible (- de 5% voire nul)
Dire à l'avance que ce sera en mai n'est pas irréaliste mais optimiste.
Personnellement, j'ai du attendre plus d'un an complet.

14 oct. 2011
0

C'est à l'évidence de l'osmose.
Pas la peine de tergiverser :soit ne rien faire, soit traitement complet avec rabotage ou pelage pour mise à nu des fibres polyester
Le "séchage" ne commencera qu'après la mise à nu donc ne pas perdre de temps
Ensuite, bonne aération, rinçage régulier et attendre IMPÉRATIVEMENT un résiduel d'humidité faible (- de 5% voire nul)
Dire à l'avance que ce sera en mai n'est pas irréaliste mais optimiste.
Personnellement, j'ai du attendre plus d'un an complet.

14 oct. 2011
0

Comme beaucoup l'ont écrit, tu dois décider maintenant.
Soit tu traites de suite et il faut alors peler au plus vite pour que la coque sèche. Soit tu rebouches grossièrement et tu reportes à plus tard.
Lorsque mon ancien bateau avait été traité professionnellement, il était sorti de l'eau en octobre, lavé et pelé au rabot spécial immédiatement. Il était "moyennement" atteint. Seule une ou deux couches de strat était atteinte selon les endroits.
Ensuite six mois de sèchage - rinçage pendant six mois à l'extérieur (Je suis au nord du nord, donc il fait un peu plus fais qu'en Bretagne). Après six mois, il restait quelques % de trop d'humidité de trop pour traiter. Le bateau est alors rentré en atelier où, en suppélement, le chantier a achevé le sèchage au HotVac (sortes de couvertures sous vide chauffantes). D'où un supplément de 1500 EUR. Ce supplément est un peu dur mais c'était ça ou louper une saison.
En avril le traitement a commencé avec une première couche d'epoxy dans lequel a été posé un très fin voile de verre (Je suis toujours impressionné de voir comment ils ont pu poser un voile aussi fin, à l'envers, sans faire de pli...). Ensuite, enduisage, Gelsheild, primaire et antifouling. Le bateau a été remis à l'eau mi-mai avec de nouveau passe-coque au passage.
Le chantier garantissait le travail 5 ans. J'ai revendu le bateau 9 ans après le traitement et il n'avait pas le moindre signe de récidive.

14 oct. 201114 oct. 2011
0

C'est tout de même assez épatant de voir des spécialistes donner des conseils sans savoir ce qui se passe réellement.

Tant que la couche de brai n'a pas été totalement enlevé, aucun pronostic sérieux ne peut être fait, que je sache.

14 oct. 2011
0

Mais si! L'acide acétique (vinaigre) démontre de manière certaine que le processus chimique d'hydrolyse, et donc de pression osmotique est démarré. Il ne peut pas s'arréter tout seul.
Seule inconnue : à quelle vitesse la coque se dégradera-t-elle?

14 oct. 2011
0

je viens de regarder quelques vidéos sur le pelage au rabot spécial coque ,on dirait que c 'est assé simple et rapide !!est il le cas ?

0

râpide, oui
simple : il y a un coup de main et un réglage minutieux
physique : pour sur !
et prévoir un casque anti bruit

Hubert, de Cherbourg

14 oct. 201114 oct. 2011
0

un pro dans un chantier m'a dit qu'après le pelage au rabot, il peut être utile de faire un sablage ou hydrogommage dans certaines zones plus 'piquées', sans diminuer trop l'epaisseur de coque sur toute la surface.

0

bonjour
tout à fait. Après un premier rabotage il se peut que par endroits le tissu restant soit encore abîmé (pelucheux, délaminage évident ...) dans ce cas un sablage humide local est envisageable.
On peut aussi imaginer une deuxième passe de rabot dans les cas plus graves.
cordialement
Hubert, de Cherbourg

14 oct. 2011
0

Si quelqu un connait une personne "pretant" ou louant un rabot car vu le prix..... 2000 euros.....je suis preneur

merci

14 oct. 2011
0

tu pourrais peut être envoyer un mp à whynotfirst , il avait traité lui même il y a quelques années le lovlove qu'il m'a vendu. Il n'y a manifestement pas eu de récidive . il pourrait être de bon conseil.

17 oct. 201116 juin 2020
0

Bonsoir,

Le wekke end se terminant, et Oui je ne travaille pas le lundi....
la mise a nue a bien commencer, voir photos...
l osmose est profonde, j y vais a la ponceuse a bande, en fait le bateau a deja été traité, il y a pas mal d années je pense mais trous par trous, et apres 10 années passées dans l eau, voila le résultat !!!
quelle misère !
Bon , nous sommes motivés, et gardons espoir, même si la fin est loin,

Autre point , voir photos, j ai poncé la jonction quille coque, je trouvais etrange que la quille ne soit pas symétrique, apres avoir poncé et retirer un espece de pate dur, mélanger a je ne sais quoi, a peine ai je poser la ponceuse dessus, que de l eau c est mise a couler, mais pas des gouttes !!!!!
ma curiosité etant plus forte, et autant en avoir le coeur net, je décide de poncer encore plus loin, jusqu a voir si je retrouve mon plomb ?
Non du cuivre , sous un AMAS de pate !!!!
j ai pris quelques photos , si vous avez des idées sur les raisons de ce genre de calfatage, et que faire, une strat ? en régle ?

Voila, vous remerciant tous pour votre soutien.

bonne soirée

17 oct. 2011
0

Pour la quille je n'en sais rien.
pour ce qui est de la coque, c'est vrai qu'elle à l'air bien atteinte à voir la taille des cloques ; même si sur photos on ne peut juger de la profondeur.
Il faudrait maintenant qu'avec un petit marteau tu tapotes un peu partout pour voir si le matériau sonne creux par endroit, si oui, il est à craindre que l'osmose soit plus profonde au moins par endroit.
Bon courage ! J'peux pas dire autre chose !

0

bonjour
sur la photo 7 cela pourrait-il être un remplissage pour cacher une tête de boulon de quille ? (un goujon n'étant peut-être pas possible sur si court ?)

Hubert, de Cherbourg

17 oct. 201117 oct. 2011
0

Non ca ne sonne pas creux, OUF !!!!!

Y a de la matiere....heureusement..

17 oct. 2011
0

Ouf !!! En effet.
Maintenant, le secret c'est de bien achever le décapage puis de laisser sècher lentement (en rinçant régulièrement comme dit et redit plus haut).

Il faut surveiller toujours les mêmes points de la coque (20 à 30 mesures environs), si possible avec le même testeur et à date plus ou moins régulière. Après de recopie tes données dans un tableur et tu essaies d'estimer ta courbe de sèchage (qui n'est cependant pas trop régulière)

Une fois bien sec le traitement pourra commencer. S'il y a des zones où tu as dû enlever complètement une ou plusieurs couches, il peut être préférable de redraper par endroit avec du tissus de verre noyé dans l'epoxy.

Bon travail !

17 oct. 2011
0

c'est délà bien parti !

un conseil:
monte à 10 cm env au dessus de la flottaison (la bande bleue par ex),
des tissus peubvent être atteints jusque là ...

17 oct. 2011
0

d'abord lire l'article
www.hisse-et-oh.com[...]-osmose
puis demander conseil à des personnes compétentes sur place, indépendantes du chantier.
le sujet est très commercial, assez pour que des personnes ayant quelque chose à y gagner perdent en objectivité.
Ne pas poncer , ça chauffe la résine et ralentit le processus de séchage en bouchant des trous de surface.
Ne pas hésiter à enlever le tissus devenu blanc, c'est d'abord là que siège l'humidité.
Les She étaient construits assez épais, je n'aurais pas de scrupules à enlever 300gr au m2. Au delà, il faudra restratifier,
bon courage
Alex

18 oct. 2011
0

Salut
Si tu as toujours les photos, je peux peut être essayer de les mettre .j'ai plus de temps que toi
Bernard

18 oct. 2011
0

merci , pour le lien , tres tres instructif.
Cependant, j ai essayé a la ponceuse eccocentrique, pas assez performante meme au 40.
je suis passée a la ponceuse a bande au 40 !
au niveau de ma quille, voir photo, on apercoit , "une gaine" Bizarre !!!!!

18 oct. 201118 oct. 2011
0

Combien de watt la ponceuse excentrique ? Il faut une grosse, au moins 400W.

18 oct. 2011
0

Salut !

C'est un gros boulot le traitement de l'osmose. Je viens de finir le traitement de mon bateau et je peux donc te conseiller le disque Norton de AladisWing, le disque est souple et permet de ne pas creuser trop la coque, la meuleuse est légère et permet donc d'enchainer des heures de ponçage (contrairement au rabot ou à la ponceuse a bande).

J'ai passé environ 12jours a poncer, soit deux fois plus qu'un pro avec le rabot.
J'avais quelques vague a la fin du ponçage, mais celles ci on rapidement été rattrapé avec le mastic époxy.

Si tu as des zones étendu avec de nombreuses cloque d'osmose, tu peux rajouter un tissu, qui ne serra pas facile à poser en plafond mais qui serra rassurant si l'hydrolyse est avancé. Après sechage et mastic des crevasse.

Pour mon voilier de 13mètres j'ai acheté pour environ 1500euros de produit.

Voici les photos du résultat :
picasaweb.google.com[...]seALEau

Et de la découpe a l'avant, car j'avais de l'eau dans le sandwich :
picasaweb.google.com[...]rations

Bon courage.
Thomas.

18 oct. 2011
0

Bon ,
Ponceuse de 380 watts..
disque de 40 => pas efficace, peut etre est ce parceque y a pas mal de matiere .....?
Une fois décapée , et c est pas terminée.....
je pense boucher les "creux" avec de la choucroute, en surépaisseur, et poncer, puis mettre un mat, léger voile, que je poncerais légèrement, sur toute la surface, puis époxy...

mais j en suis pas la !! je galère dur sur le décapage !!!! j y retourne ce soir pour une petite heure 30.....petit a petit.....

J ai branché mon chauffage a l intérieur, histoire de bien le sécher..

Personne pour m eclairer sur la gaine que l on voit sur la photos dans la quille ?

18 oct. 2011
0

où y'a de la gaine, y'a pas de plaisir !... :-D :-D

pas vu, sur quelle photo, j'suis miro ?? :doc:

.

18 oct. 2011
0

sur la 6 èm" photo

18 oct. 2011
0

VU !!

un genre de gaine électrique "cou de poulet", étonnifiant, non ?

alors là ........... :lavache:

18 oct. 2011
0

comme tu dis !! ETONNIFIANT !! ^^

18 oct. 2011
0

Peut etre est ce le vide sanitaire ? ^^^^^^^^

:-))))))

18 oct. 2011
0

ou pour l'éclairage de la cave ... :acheval:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (31)

le beau temps...

mars 2021