Mon quizz à moi - (2)

Suite du fil [www.hisse-et-oh.com[...]z-a-moi

Dans le coin ou je navigue, il y a un petit chenal qui relie le large a une baie fermée .

La baie fermée se remplit et se vide avec la marée par le chenal. Il n'y a pas d'autre apport d'eau ( pas de rivière y débouchant, par exemple).

En se mettant au milieu du chenal, on observe :
Pendant les 6 heures de flot, il y a 8 noeuds de courant dans le chenal .La baie se remplit, donc.
Puis en 5 minutes, le courant diminue jusqu'a arriver a 4 noeuds.
Le courant diminue encore les 5 minutes suivantes, en passant de 4 a 0 noeud .
C'est l'etale, qui dure 5 minutes.
Le courant s'inverse alors ( on est au jusant, donc , la baie se vide ) et repasse de 0 a 4 noeuds en 5 minutes.
Il accelere encore les 5 minutes suivantes en passant de 4 a 8 noeuds. Le courant gardera ensuite cette vitesse tout le temps du jusant.

A quelques milles plus au sud, une autre baie affectée par le meme systeme de marée venant du large a , elle, un comportement plus classique a son embouchure , tel qu'on le connait. ( le courant diminue progressivement les 3 dernieres heures de la marée, suivie d'une etale d'une demi-heure, avant que le courant s'inverse et accelere gentiment les 3 heures suivantes.

Question : pourquoi ce temps d'étale si court dans ma baie ? Pourquoi cette acceleration rapide du courant ? ( de flot et jusant ) .

( PS : c'est un exemple simplifié , avoir la courbe sinusoidale exacte et les releves precis de vitesse ne sont pas indispensable pour comprendre le principe ) .

Des idées ???

L'équipage
27 nov. 2020
0

Une grande baie dont l'entre est etroite comme stragford pres de belfast ou dans une moindre mesure Etel ou le golfe du morbihan ?


27 nov. 202028 nov. 2020
0

Oui, comme le golfe du Morbihan ou encore mieux Strangford Lough, en miniature et en moins connu :-)
( Etel: non, pas assez de reservoir en amont ).
Par contre, pas d'arrivee d'eau douce du tout dans ma baie .


28 nov. 2020
0

Peut-être il y a-t-il des seuils dans la baie ?


totor:L'eau s'écoule naturellement à l'embouchure, pas de seuil à cet endroit.Le phénomène est identique à la marée montante.·le 28 nov. 2020 10:07
28 nov. 2020
0

Je pense que tout depend da la section du chenal et dalla surface de la l'area (et pourtant dal volume de l'eau echange)


totor:Oui, exact. La baie d'a côté qui est plus ouverte a son embouchure n'a pas ce phénomène.·le 28 nov. 2020 10:04
28 nov. 2020
0

Pour aider : il y a d'autres endroits au monde où ce phénomène existe.


28 nov. 202028 nov. 2020
0

Peut-il y a-t-il un effet de résonance entre la fréquence de la marée et la fréquence propre de la baie, avec un temps en phase et un temps en opposition de phase ?


totor:Tu tiens peut-être quelque chose ici, tu peux essayer d'expliquer mieux ton idée ?·le 28 nov. 2020 10:26
MBI:tu voudrais dire que à un moment elle s'oppose en direction pour en suite aller dans le même sens?·le 28 nov. 2020 10:29
28 nov. 2020
0

peut être un simple effet venturi lié au au relief du passage?


totor:Il y a bien un effet venturi a l'embouchure,( le courant s'accélère dans le détroit), mais ça existe partout et n' explique pas le phénomène.·le 28 nov. 2020 10:28
28 nov. 202028 nov. 2020
1

Je tente ma chance,

Du fait de l étroitesse du chenal ( profondeur / largeur) le débit n est pas suffisant pour remplir le bassin avant la fin de l etale ce qui fait que l on passe directement du remplissage du bassin à sa vidange.

Je ne sais pas si c est l explication attendu mais j ai connu cela sur l île d'Europa pour son lagon intérieur. C était même pire, il pouvait brièvement co exister un courant entrant et un autre sortant dans la passe!


28 nov. 2020
0

Pour vous aider et surtout ne pas vous induire en erreur, ne prenez pas la phrase " 6 heures à 8 noeuds constants" comme valeur absolue.
Ce qui est important est ce qui se passe aux alentours de l'étale, a savoir un ralentissement très rapide du courant, une étale très courte, puis une accélération très rapide du courant dans l'autre sens.
Les valeurs de courant sont donnés à titre indicatif pour illuster.
La seule valeur dont je suis 100/100 sûr est le temps d'étale, puisque à la voile, je l'attends soit à l'intérieur, soit à l'extérieur pour passer peinard, et me suis fait piégé plusieurs fois à mes débuts dans le coin. Au moteur, on peut passer un peu avant/après comme dit dans le quizz précédent.
Ce temps d'étale est de 5 minutes en moyenne, un peu moins en mortes eaux, et quasiment inexistant en vives eaux.


ED850:Un effet "d'écho"? Le flot a une grande vitesse et face au débouché du chenal, à quelques centaines de mètres, voir moins, il y a une falaise. Le flot atteint la falaise, rebondit dessus et repart à la même vitesse? ·le 28 nov. 2020 11:10
totor:Non, c'est plus simple que ça, juste une histoire de niveau entre deux bassins décalés dans le temps, comme a trouvé Olivier pas Kersauson.·le 28 nov. 2020 11:25
28 nov. 202028 nov. 2020
0

Oui, c'est exactement ça, Olivier pas Kersauson , bravo à toi !!!
La baie intérieure est relativement grande par rapport à la taille de l'embouchure, donc la baie est encore en train de se vider quand , du côté du large, ça remonte déjà. Les deux niveaux ne se rencontre que pendant un court moment d'étale.
Pour indication dans ma baie, il y a 50 minutes de décalage.
La baie de Strangford Lough, dont parlait Hubert, a également ce phénomène.
Bravo à toi encore une fois !


voilic:Y'a la même chose à l'ancienne porte-ecluse au fond de l'anse de port-la-forêt,mais pour passer à la voile sous la passerelle, on est limité à l'optimiste, même pas un miniJ·le 29 nov. 2020 22:18
28 nov. 2020
0

Une question de marée et courant assez proche. Chez nous, à Fromentine, on un un phénomène un peu particulier qui s'observe plutôt aux grandes marées (mais qui existe en réalité tout le temps).
La marée monte et le courant passe sous le pont vers la baie (vers l'Est). A peu près 1h30 avant la PM, le courant s'inverse d'un seul coup, en quelques secondes, mais la mer continue de monter pendant ces 1h30, bien que le courant aille vers la sortie (vers l'ouest). Explication?


mocitoo:Il y a plus de masse d'eau qui arrive par le nord de la baie à cause de la profondeur?·le 28 nov. 2020 11:49
ED850:c'est une partie de l'explication. Mais l'inversion subite du courant est liée à une particularité. ·le 28 nov. 2020 11:52
28 nov. 2020
0

Une tenue de plein ?


ED850:Non, c'est un peu lié à une particularité de la baie (visible sur la carte)·le 28 nov. 2020 11:36
28 nov. 2020
0

Un courant sous marin inverse au courant surface à l'endroit le plus profond, style Gibraltar ???


ED850:Non, c'est lié à une particularité non naturelle (petit rappel du lieu, la baie est protégée par l'ile de Noirmoutier)·le 28 nov. 2020 11:58
mocitoo:pas la route du Gois quand meme, j'ai pas le souvenir de la voir très surélevée...·le 28 nov. 2020 12:01
28 nov. 2020
1

Pourtant si. La marée monte, par le nord de l'ile et par le sud de l'ile. Mais au nord, ça rentre plus vite que par le goulet au sud. Arrivée au Gois (la route submergée qui relie l'ile au continent), la route fait une légère surélévation de l'ordre d'une dizaine de cm qui bloque l'arrivée du flux venant du nord pendant quelques minutes et occasionne une surélévation coté nord. Lorsque le flot venant du N dépasse le Gois, il fait une sorte de petit mascaret et donc le courant s'inverse d'un coup. Cette inversion arrive à Fromentine à peu près 1h30 avant la PM pour des marées de 100. La mer continue donc de monter, mais le courant "descends" (va vers la sortie ouest)
Image : Le Gois


28 nov. 2020
0

Ah, c'est intéressant et ça a du sens, en effet.


ED850:Beaucoup de voiliers qui vont vers Pornic se font piéger, car ils pensent passer le Gois à l'étale de PM et se présentent à Fromentine 1h avant en espérant avoir de courant (4 à 5 kn sous le pont) avec eux. Mais erreur, pour avoir le courant, il faut rentrer à Fromentine 2h avant la PM au Gois, et se laisser porter doucement. paysdesaintjeandemonts.fr[...]utique/ ·le 28 nov. 2020 12:45
mocitoo:comme quoi, dès que l'homme touche à la nature...·le 28 nov. 2020 12:46
0

il y a en effet des particularités qu'il est bon de connaître
ainsi :
- en Manche au large les renverses se font à mi-marée mais entre Omonville et Goury sur la côte nord du cotentin sur une bande d'environ 1 mille dés la PM un contre courant puissant se crée portant à l'ouest alors que 2 ou 3 milles plus au nord le courant porte à l'Est à 4 noeuds.
toutes les cartes de courants ne le montre pas.

  • aux Feroes les passages entres les îles sont étroit et assez rectiligne le courant peut atteindre 8 noeuds mais si on rase la falaise (à une quinzaine de mètres il n'y a plus de courant voire même favorable

  • aux Orcades quand on rentre par l'Est le courant est très fort si on arrive au jusant on peut rentrer quand même en serrant la rive sud puis en traversant en crabe vers le port

  • au nord de l'Irlande pour aller à Ballycastle en venant de l'ouest courant dans le nez il faut serrer la côte sud (et serrer les fesses !)
    le courant est très faible sauf sur un quart de milles sur la pointe d'une petite île

  • pour descendre le Four à contre courant on rentre très à terre pour aller chercher la baie qui est juste au nord du Conquet, il n'y a plus que la pointe du Conquet ( Kermorgan) à contourner courant dans le nez sur une centaine de mètres mais attention aux pêcheurs à la ligne qui lancent depuis la côte !

vous en connaissez surement d'autres faites les connaître


ED850:je la remets de temps en temps, pour ceux qui veulent avoir les courants aux Feroe l'appli : www.rak.fo[...]/ A mettre sur un tel ou une tablette.·le 28 nov. 2020 13:03
Hubert, de Cherbourg:Je ne trouve pas où télécharger cette appli·le 28 nov. 2020 16:18
ED850:J'ai eu du mal à le retrouver sur google store. Le problème c'est le "a" avec un accent à l'envers. Pour l'avoir en bas du clavier de ton tel tu crée un clavier en Feroyen. Quand c'est fait, tu tapes Rak dans google store (avec l'accent sur le a) et l'appli se trouve·le 28 nov. 2020 17:10
Hubert, de Cherbourg:Ok merci je tente·le 28 nov. 2020 17:21
Hubert, de Cherbourg:Voilá c'est fait ! Merci·le 28 nov. 2020 17:26
28 nov. 2020
0

A ce propos, quelqu'un connaîtrait-il le nom scientifique de cette " ligne de front" de marée ? ( Differente d"une ligne à l'aspect identique qui separe deux courants de sens opposés, dont j'aimerais connaître le nom également.
( Voir photo bien pourrave prise hier matin).


28 nov. 2020
0

Un coin sympa aussi, ce sont les Swellies, entre Anglesey et la côte. A 800m de distance, la marée n'est pas au même niveau et a un décalage. Il y a parfois plus d'1m d'écart entre 2 poins situés à 1/2 mille. fr.wikipedia.org[...]i/Menai


Hubert, de Cherbourg:La sortie en mer côté sud par vent de SW c'est chaud ! Et dans menai strait il a y du jus (et des cailloux !)·le 28 nov. 2020 16:23
Hubert, de Cherbourg:Entre Goury et Omonville il y a aussi parfois 1 m de dénivelé·le 28 nov. 2020 16:24
29 nov. 2020
0

Une autre ? ( vraie situation également)

Le long du quai où est amarré mon bateau, a marée basse, il y a moins d'eau par petits coefficients que par gros coefficients.

Comment est-ce possible ???


Hubert, de Cherbourg:C'est un bassin avec une porte et en mortes eaux il est moins rempli quand la porte est fermée ?·le 29 nov. 2020 10:59
ric56:Il y a une rivière, ria ou poche qui accumule plus d'eau en grande marée·le 29 nov. 2020 11:31
ric56:Il y a une rivière, ria ou poche qui accumule plus d'eau en grande marée·le 29 nov. 2020 11:31
totor:Il n'y a de porte artificielle, que du naturel :-)·le 29 nov. 2020 11:32
totor:Il n'y a pas de rivière, pas d'apport d'eau douce. Il y a bien une histoire de poche d'eau quelque part, par contre.·le 29 nov. 2020 11:59
Hubert, de Cherbourg:on pourrait imaginer une immense lagune en amont qui ne se remplit qu'en vives eaux et n'a pas le temps de se vider avant que la mer ne remonte ? c'est un peu capillotracté ?·le 29 nov. 2020 12:06
totor:Il y a de l'idée...Mon bateau serait où alors ? Dans la lagune ? En amont ? En aval? ·le 29 nov. 2020 12:19
ric56:en aval d'une poche qui se décharge·le 29 nov. 2020 12:24
totor:Non, mon bateau est en amont de tout. ( Après, c'est la route :-) )·le 29 nov. 2020 12:28
ric56:Donc dans une poche d'eau qui ne se remplit que pendant les grandes marées·le 29 nov. 2020 12:33
totor:Tu y es presque, Ric 56... Si c'était seulement ça, les niveaux d'eaux a marée basse seraient identiques quel que soit le coefficient.Hors là, il y a moins d'eau par petits coefficients.·le 29 nov. 2020 12:39
Hubert, de Cherbourg:parce que la poche fuit et que après quelques jours de morte eaux sans être remplie elle est vide ou presque, non ?·le 29 nov. 2020 16:49
ric56:@HubertC'est ce que je pensais , mais elle est étanche au fond·le 29 nov. 2020 17:04
Hubert, de Cherbourg:@ric56 tout à fait je n'ai pas apporté grand chose de plus à ce que tu disais·le 29 nov. 2020 17:04
totor:Oui, c'est bien ca .En aval de mon mouillage, il y a un seuil naturel ( bande de sable+ cailloux ) qui fuit.Ce seuil est legerement au dessus de la hauteur de pleine mer par petit coefficient.Donc par petits coeffs, la maree n'arrive pas a remplir la " lagune " en amont.Par contre , cette lagune se vide petit a petit par les fuites du seuil. Chose qu'elle n'a pas le temps de faire a maree basse par grand coefficients, la maree montante re-remplissant la lagune .Bravo a tous les deux , et a ceux ayant participes ! ( ce quizz avait deja ete posé sur le forum il y a 10 ans , mais comme il y a des nouveaux , c'etait bon de le refaire :-) ·le 29 nov. 2020 17:18
ric56:En plus, Il est aussi possible qu'en amont il y ait du sable qui s'étant gorgé d'eau , libère celle ci , lentement·le 29 nov. 2020 17:27
Hubert, de Cherbourg:passé un certain âge les devinettes paraissent toujours nouvelles !merci Alois !·le 29 nov. 2020 18:04
totor:Tu y avais participé, en plus ! :-)·le 29 nov. 2020 18:21
29 nov. 2020
0

Je revient brièvement sur le quizz de la lune à l'envers parce que le sujet me tient à coeur.

Ed, je crois avoir pensé a une bonne manière très visuelle de représenter la chose. Assez proche du principe du planetarium.

On imagine un terrain de tennis indoor, deux joueurs. C'est grand, le plafond est haut. Au plafond on colle non pas la lune, mais plus visuel une grande horloge avec les nombres de 1 à 12. Le terrain de tennis est plat, mais tu peux l'imaginer bombé ou hémisphérique, c'est la même chose.

On colle l'horloge à la verticale du filet. Si le filet représente l'équateur, c'est comme une déclinaison 0. Les joueurs se font face, il ne font pas le poirier, l'un voit l'horloge avec le 12 en haut, l'autre avec le 6. OK

Mettons l'horloge à la verticale d'un demi-terrain, (=déclinaison 45deg).

Plusieurs cas de figure. les deux sont sur leur ligne de service. L'un voit 12 en haut, l'autre voit 6. en revanche, s'il sont au filet, et se regarde, il n'y en a qu'un qui voit l'horloge. Celui qui ne la voit pas ne doit pas faire le poirier, mais se retourner. Et ils verront alors tous les deux la même image. 6 ou 12 en haut.

Et tout ce qui précèdent est exact s'il sont tous les trois (joueurs et horloge) sur la même médiane longitudinale, donc sur la même longitude. En effet si on reprend l'horloge au milieu à la verticale du filet, et les joueurs dans un coin du terrain, s'ils sont opposés un verra le 1 en haut, l'autre le 7. Mais s'il sont du même coté un verra 1 l'autre 5 en haut.

Dernier exemple, l'horloge à la verticale du demi terrain au milieu, et les deux joueurs sur le même demi terrain, mais l'un au milieu du demi-terrain coté arbitre, l'autre de l'autre. L'un verra 3 en haut, l'autre 9.

En réfléchissant à ces cas de figure on peut généraliser et oublier l'histoire hémisphère nord et sud et faire le poirier, c'est juste un cas particulier, pour être en position de poirier il faut être aux antipodes l'un de l'autre.

Comme le disait Hubert, ce n'est pas une rotation verticale qui compte mais horizontale. Les observateurs se font face ou regarde dans la même direction.

Et pour ceux qui veulent creuser plus scientifiquement, il faut considérer la position en l et g des observateurs, et non seulement la déclinaison de l'astre mais aussi son angle horaire. On peut regarder le lever de l'astre en regardant dans la même direction, puis l'astre culmine au dessus du premier observateur, puis se trouve entre les deux, le premier doit se retourner, donc image inverse, puis il culmine sur le deuxième, puis le deuxième doit aussi se retourner et à nouveau même image pour tous les deux qui regardent le coucher de l'astre.

En court, pour une image inverse il faut que la projection de l'astre soit juste entre les deux observateurs, donc que sa déclinaison soit entre leurs latitudes, et son angle horaire entre leurs longitudes.

Dire HN et HS, tête à l'envers, fonctionne au bistro quand on parle d'un Français, d'un Australien, de la Lune. Mais en aucun cas c'est une généralité.

Allez un dernier cas. La Grande Ourse. Sa déclinaison est de l'ordre de 80deg, au dessus du terrain de tennis, elle sera collée au plafond loin derrière une des lignes de service. Les deux joueurs, l'arbitre et presque tous les spectateurs verront la même image. seul quelques spectateurs collés contre le mur du fond seront de l'autre coté de la verticale de la Grande Ourse et la verront dans l'autre sens.

Ed, j'espère avoir été clair, simple et j'espère que mon propos est compréhensible. Sinon, tant pis!


ED850:"On colle l'horloge à la verticale du filet. Si le filet représente l'équateur, c'est comme une déclinaison 0. Les joueurs se font face, il ne font pas le poirier, l'un voit l'horloge avec le 12 en haut, l'autre avec le 6. OK" : Non. ·le 29 nov. 2020 11:43
totor:Très bonne explication, Micmarin.Je rajouterai que les observateurs, qu'ils soient debout ou qu'ils s'allongent en position ne change rien à la vision qu'ils ont de l'horloge.Dans le cas de l'horloge pile au dessus du filet ( déclinaison nulle) les deux observateurs au ras du filet pourraient s'allonger ( avec l'un disant à l'autre : t'as la tête à l'envers ! ): leur vision de l'horloge sera identique à si ils étaient les deux debout, "la tête à l'endroit."On remarquera aussi avec cet exemple que Terre ronde ou plate , le principe est le même. ·le 29 nov. 2020 11:55
ED850:"Terre ronde ou plate , le principe est le même."😀😀. Au delà du sujet, la discussion montre quelque chose d'intéressant sur la pensée humaine : Malgré les explications de scientifiques patentés (que j'ai donné plusieurs fois) les expériences à faire (dont j'ai donné le déroulement), malgré les sites d'explication qui sont pourtant clairs, malgré les incohérences ("On colle l'horloge à la verticale du filet. Si le filet représente l'équateur, c'est comme une déclinaison 0. Les joueurs se font face, il ne font pas le poirier, l'un voit l'horloge avec le 12 en haut, l'autre avec le 6."), malgré l'exemple que tu donnes qui pour "marcher" suppose que la terre soit plate... malgré tout ça, qui ne vient pas de MON explication, mais de toute une communauté scientifique, eh bien pas moyen.·le 29 nov. 2020 12:05
totor:Bah, tu sais, sans mettre en doute que la Terre est bien ronde, il y a quand même pas mal de choses qui marcherait quand-même si elle avait été plate ! Dès fois, l'explication "c'est-parce-que-la-Terre-est-ronde" pour expliquer tout et n'importe quoi est un peu facile, AMHA...·le 29 nov. 2020 12:27
29 nov. 2020
0

Ecoute, je t'ai mis plein d'exemples, plein d'explications de scientifiques, plein de liens. Tiens celui là, encore : "Pour simplifier le problème, plaçons-nous d’abord au pôle Nord et au pôle Sud, et supposons que la Lune se trouve dans le plan de l’équateur terrestre. L’observateur du pôle Sud a la tête en bas par rapport à l’observateur du pôle Nord. Pour avoir une idée de ce que voit l’observateur de pôle Sud, l’observateur du pôle Nord n’a qu’à se mettre la tête en bas.

Le premier quartier de Lune dans l’hémisphère Nord ressemble à la boucle d’un « p » et le dernier quartier ressemble à la forme de la boucle d’un « d », si vous regardez un « p » la tête en bas vous allez voir un « d » et inversement. Donc le premier quartier dans l’hémisphère Sud ressemble au dernier quartier de l’hémisphère Nord. De même le dernier quartier dans l’hémisphère Sud ressemble au premier quartier de l’hémisphère Nord. C’est pourquoi les symboles des almanachs représentant les quartiers de Lune sont inversés dans l’hémisphère Sud par rapport à ceux de l’hémisphère Nord.

Le mouvement apparent des astres est également inversé pour les zones situées à l’extérieur des tropiques. Dans l’hémisphère Nord au dessus du tropique du Cancer, les astres se lèvent à l’est, passent au méridien sud et se couchent à l’ouest, lorsque l’on regarde leurs mouvements on les voit se déplacer de gauche à droite. Dans l’hémisphère Sud en dessous du tropique du Capricorne, les astres se lèvent à l’est, passent au méridien nord et se couchent à l’ouest, lorsqu’on les suit dans leurs mouvements ils se déplacent de droite à gauche.

Tant que l’on reste à de fortes latitudes l’explication tête en haut et tête en bas fonctionne bien. Par contre que se passe-t-il lorsque l’on est proche de l’équateur (disons dans la zone intertropicale) ?
Sous ces latitudes les astres se lèvent et se couchent presque à la verticale (uniquement à l’équateur), le dernier croissant de Lune est visible le matin à l’est juste avant le lever du Soleil. Comme le Soleil est juste en dessous, les deux cornes du croissant sont dirigées vers le haut.
Supposons que vous puissiez voir le croissant en plein jour, alors que la Lune et le Soleil passent au méridien très haut dans le ciel (presque à la verticale), pour suivre leurs progressions vous devez vous retourner de 180°, (ou vous coucher sur le dos), au coucher du dernier croissant les cornes seront donc tournées vers le bas, il y a donc changement d’aspect par rapport à l’horizon durant la journée.
C’est la même chose pour les quartiers de Lune : le dernier quartier a la même allure que le dernier croissant mais la Lune est à moitié pleine, La Lune se trouve environ 90° à l’ouest du Soleil. Le dernier quartier se lève à l’est vers le milieu de la nuit, le soleil est alors sous l’horizon et la partie arrondie de la Lune est tournée vers le bas (on a donc la forme d’un bol par rapport à l’horizon), il passe au méridien au lever du Soleil, là vous êtes obligé de faire demi-tour pour le suivre, il a alors la forme d’un bol renversé (l’arrondi est vers le haut), il se couche lorsque le Soleil passe au méridien, il a alors l’aspect d’un bol renversé par rapport à l’horizon. Pour le premier quartier le phénomène est identique, la Lune est environ 90° à l’est du Soleil, le premier quartier se lève au milieu de la journée (le Soleil est proche du méridien) la partie éclairée est donc au-dessus et il a la forme d’un bol renversé (par rapport à l’horizon), puis il passe au méridien lorsque le Soleil est proche de son coucher, là de nouveau vous devez faire demi-tour pour suivre le quartier de Lune, et il prend la forme d'un bol (à l’endroit) et se couche vers le milieu de la nuit. Il y a donc changement d’aspect le matin et le soir vis-à-vis de l’horizon.
Ce changement d’aspect existe également pour des latitudes plus élevées, mais il est beaucoup moins spectaculaire car la trajectoire apparente de la Lune entre son lever et son coucher est beaucoup plus basse sur l’horizon." (www.fondation-lamap.org[...]c/13574 ). Donc tu penses ce que tu veux. Certains sont persuadés que la terre est plate et d'autres qu'ils gagnent les élections.


0

Je vois les choses d'une manière plus simple (simpliste ?)
Je suis dans l'hémisphère nord et je vois la partie éclairée de la lune à ma gauche formant un d
Je descent rapidement vers le sud en levant de plus en plus la tête
Quand je passe sous la lune je ne la voit plus.
Je co'tinue encore vers le sud etour voir la lune je me retourne et là surprise ! Je vois la partie éclairée de la lune à ma droite formant un p

Çà tient la route ?


totor:Oui, c'est exactement ça, pour un peu que tu reste sur le même méridien. Tu verra quand même une moitié de lune éclairé en dessous juste avant que tu te retourne, par contre. Un croissant horizontal.·le 29 nov. 2020 12:32
29 nov. 2020
0

Hubert, ce petit exercice des livres scolaires te donne la bonne illustration qui sert à rendre le problème visible aux élèves :

Pour cela il vous faut un globe (ou un ballon qui le représente), un playmobil (ou une figurine, soldat de plomb ou santon...) une orange (qui représentera la lune) et un feutre (pour marquer un point sur l'orange.
La première expérience, vous posez le globe sur une table, l'orange marquée d'un point "en haut" sur une table de même hauteur située à une dizaine de mètres.
Puis vous déplacez votre playmobil vertical sur votre globe.
Au niveau du Grand Nord sur la "terre", Il "voit" l'orange avec son point vers le haut (vers sa tête) à l'équateur parallèle à lui (au niveau de ses mains) dans le sud vers ses pieds.
Là on est d'accord.
Maintenant mettons l'orange au sol, c'est à dire que nous représentons une déclinaison vers le sud. Refaisons la même chose : Il n'y a pas de changement.
Ensuite pour être bien sur, mettons l'orange en haut d'une échelle de plusieurs mètres. Eh, toujours pas de changement.
Parce que ce n'est pas la position de l'objet qui le fait paraître "à l'envers" mais la position de l’observateur comme le dit le Pr Clark cité précédemment.


29 nov. 2020
0

Je sais très bien d'ou vient votre erreur et en réfléchissant sur l'exemple du terrain de tennis et de l'horloge, je pense que vous l'entrevoyez.
La lune ou les astres ne sont pas situés "entre" un observateur au sud du plan de cet astre et un situé au nord.
Pour la lune, on voit toujours la même face et non "son négatif". Pour reprendre l'image du terrain de foot, pour que ta démonstration soit vraie, il faudrait non seulement qu'on soit sur du plat mais que la distance entre "le Nord" et "le sud" soit très supérieur à la distance terre/lune. Dans ce cas, un observateur situé "au Nord", verrait la "face nord" de la lune et celui situé au sud verrait la "face sud".
Mais pour nous, ce n'est pas le cas.
Vis à vis la distance terre/lune, la distance entre le Nord et le sud de la terre est négligeable. Il n'y a que l'orientation de l'observateur qui change.


29 nov. 2020
0

Dans l'explication de Micmarin ( enfin, je l'ai compris comme ça), l'horloge est classique ( un seul côté, pas les vieilles de gare à deux côtés), et est fixée horizontalement au plafond. Les deux équipes voient donc bien la seule et même face de l'horloge.


ED850:Mais réfléchis : 1) La lune est ronde, pas plate. Si tu allais "d'un côté ou de l'autre" de cette lune, tu n'en verrais pas la même face; 2)La terre fait 12000km de diamètre, la lune est à près de 400 000 km de la terre, soit 35 fois plus. Qu'on soit au nord de la terre ou au sud, c'est négligeable. la seule chose qui change, c'est la "verticalité" de l'observateur. Fais l'exercice "scolaire" il est très bien (il vient aussi de "l'éducation à la science")·le 29 nov. 2020 13:53
totor:J'ai déjà imaginé ton exercice, oui. Mais l'exercice que tu proposes n'est pas tout à fait conforme à la réalité : Si tu mets l'orange sur une table qui est à la même hauteur que la table du ballon, on n'est pas bon... Ça voudrait dire que la déclinaison de l'orange est trop importante.Je te propose , pour commencer, de mettre l'orange sur une table un tout petit peu plus haute, de façon à ce que le centre de l'orange et le centre du ballon soit au même niveau ( a l'horizontale, quoi).Ça correspondrait dans la réalité à une déclinaison de lune nulle ( comme premier exercice).On est d'accord ?Mais dans ce cas, le point rouge " en haut" de l'orange ne sera pas visible du Playmobil qui est dans l'hémisphère sud du ballon. On est bien d'accord ? Il te faut choisir un autre point sur l'orange qui soit visible de partout quelque soit ta position sur le ballon.·le 29 nov. 2020 14:42
totor:Admettons un point rouge sur le haut de l'orange, mais pas tout à fait en haut . On le fait descendre de 45 degrés , plus proche du ballon , par exemple.Bon.Le Playmobil au Nord le verra en haut de la lune.Celui au Sud qui se sera retourné le verra en bas.Bon.Tu mets l'orange un peu plus haut. Le Playmobil du Sud le verra pareil, le Playmobil du Nord : ça dépendra de sa position . Si il est entre 0 et 45 N ( par exemple) , il verra la lune pareil que le Playmobil du Sud. Par contre, si il est au Nord du 45 N, il faudra qu'il se retourne, et aura donc une image différente de la lune.On est d'accord ?Bon.Ça marche pareil si tu mets l'orange par terre.Conclusion de tout ça, c'est que , position du Playmobil a l' hémisphère Nord ou hémisphère Sud, la seule différence qu'il y a entre les deux Playmobil, c'est que l'un est retourné par rapport à l'autre. L'un regarde vers le Sud, l'autre regarde vers le Nord , et on donc des images différentes. Quand les deux regardent vers le Nord ( cas du Playmobil entre 0 et 45N), les deux ont la même image·le 29 nov. 2020 15:05
ED850:Fais l'exercice et tu verras, mais si l'orange est à 10m, un rayon de ballon n'est pas très important. Mais bon, le point ne sert que comme point de repère. Tu peux aussi tracer une verticale sur ton orange avec éventuellement une couleur différente "en haut" et "en bas" et faire le même exercice. Ton petit bonhomme situé vertical au N de la terre "verra" l'axe de la terre dans le même sens que lui, lorsqu'il est debout à l'équateur, l'axe est perpendiculaire à lui et lorsqu'il est debout au sud, cet axe est inversé par rapport à la vision du nordiste.Ton erreur est simple, je te le répète. Si tu veux la représenter sur le même exercice, tu mets l'orange (la lune) à 10 cm au dessus de l'équateur. Le petit personnage au sud voit la face sud de l'orange vers le Nord, celui au Nord voit la face nord de l'orange à son sud, mais ils ne voient pas la même face. ·le 29 nov. 2020 15:10
29 nov. 2020
0

Maintenant, retour sur Terre, autre exercice pour toi.
Un jour ou la lune est plein sud, déclinaison nulle, lune visible dans les deux cas suivants.
Tu es par 30 degrés Nord de latitude. Tu prends une photo de la lune.
Tu cours pour te mettre à 60 degrés Nord ( même longitude).
Tu prends une photo de la lune.
Il y a t'il un changement significatif dans la forme de la lune ?


totor:Pour préciser : lune en premier quartier, par exemple . ·le 29 nov. 2020 15:19
ED850:Mais bien sur, et si tu faisais le petit exercice que "l'école de la science" donne, tu te rendrais compte que si tu repère la lune pour en déterminer un axe défini, tu t'apercevrait qu'entre 30°N et 60° N, cet axe aurait une inclinaison de 30°, car ce n'est pas la lune qui a changé, mais ta verticalité à toi.Tout comme si tu fais le même exemple entre 90° et 0°, la différence pour l'axe est de 90° car TA verticalité est différente de 90°. Et enfin entre le pôle N et le pôle S, 180°, la vision est inversée (ta verticalité est inversée, tu as "la tête en bas")·le 29 nov. 2020 15:25
ED850:Mais réellement, mets en place la petite expérience de "l'école de la science", elle est vraiment très simple et explicative.·le 29 nov. 2020 15:27
totor:Oui, bien sûr, en reculant pour aller à 60 N, tu verra un peu plus du "dessus" de la lune et un peu moins du " dessous".Mais la question n"est pas la. Verra tu un changement notable dans la forme visible ?Je parle d'une lune en premier quartier, par exemple ( moitié blanc/moitié noir)·le 29 nov. 2020 15:51
ED850:Mais c'est formidable. Tu te moques? Tu ne verras pas "plus en dessous ou plus au dessus". Fais réellement cet exercice, prends les dimensions : ballon de 30 cm de diamètre, lune à 35 fois la distance :10m. Orange avec repères si tu n'arrives pas à te le représenter. La "forme" sera différente de 30°, car Ta verticalité sera différente de 30°. C'est simple, quoi! On le fait au CM2, cet exercice.·le 29 nov. 2020 15:55
ric56:Sans avoir tout lu, j'ai fais un dessin dès le début, avec le soleil, la terre et la lune, la solution "graphique" est évidente ·le 29 nov. 2020 16:11
totor:Bon, non, je ne me moque pas, mais je crois juste qu'on arrive pas à se comprendre.Si , bien sûr, en réalité et avec ton exercice de ballon et d'orange, si tu montes en latitude, tu verra plus le " dessus" de l'orange/la Lune , ça coule de source... ·le 29 nov. 2020 16:31
totor:Ce que je voulais prouver par cet exercice est que la forme générale du croissant ne changeait pas fondamentalement si tu montais en latitude.Et que si tu imaginais être sur une terre plate, l'image ne changerai pas non plus.J'essayerai peut être ce soir d'expliquer avec un dessin.·le 29 nov. 2020 16:35
29 nov. 202029 nov. 2020
0

Totor, Je suis désolé, mais je trouve cette discussion tout à fait irréelle. C'est vraiment pour moi comme si t'essayais de me prouver que la terre était plate. Je t'ai fourni des schémas, des explications de scientifiques, des exercices simples, de la vulgarisation. J'ai compris ton erreur (qui est simplement une erreur d'échelle), me suis mis à ta place pour trouver le moyen de comprendre cette erreur. Et non. Je pense qu'il faut qu'on arrête ou peut être quelqu'un trouverait une approche que je n'ai pas trouvée?



29 nov. 2020
0

bon, après ces propos 'lunaires', un bateau a toujours plus d'eau en marée basse gros coef, parce que...


totor:reponse en haut, Ric ! ·le 29 nov. 2020 17:19
ric56:Vu, merci·le 29 nov. 2020 17:28
29 nov. 202029 nov. 2020
0

Non, ca n'est pas une erreur d'echelle .
La raison est la suivante :
Bon, l'image de la lune qu'a un observateur de l'hemisphere sud est inversee par rapport a l'image de la lune qu'a un observateur de l'hemisphere sud.
Ce qui est en haut et a droite pour l'observateur du Nord est en bas a gauche pour l'observateur du Sud .
Ca , on est d'accord.

Il y a maintenant 2 facons d'inverser une image pour obtenir ce effet.
1) la theorie que tu soutiens : faire le poirier devant l'image. C'est vrai, ca marche .
2) la theorie que je soutiens : Avec l'image au plafond comme est la lune : tourner autour de l'image de 180 degrees . Ca marche aussi .

Dans le reel , comment ca marche ?

1) On regarde la lune ( declinaison de la lune = 0 pour faire simple )
- 2 personnes de part et d'autre de l'equateur voient une image de la lune differente .
Ta theorie ne marche pas, puisqu'il n'y a pas une personne qui fait le poirier devant l'autre.
Ma theorie marche : une personne est tournee de 180 degrees par rapport a l'autre, ca fonctionne.

  • 2 personnes, l'une dans l'hemisphere sud , bien au Sud ( 50 Sud, par ex ), et l'autre dans l'hemisphere Nord , bien au Nord ( 50 Nord, par ex ) : ta theorie marche, ( un fait le poirier par rapport a l'autre ), et la mienne egalement ( une personne est tournee de 180 degrees par rapport a l'autre ).

2) on regarde la grande Ourse, (declinaison = 70 ).
- 2 personnes, l'une dans l'hemisphere sud , bien au Sud ( 50 Sud, par ex ), et l'autre dans l'hemisphere Nord , bien au Nord ( 50 Nord, par ex ) .
Les deux personnes verront la meme image.
Ta theorie ne marche pas du tout : un fait le poirier par rapport a l'autre et devrait donc voir une image inversee, or ce n'est pas le cas.
Ma theorie marche : comme les deux personnes regardent vers la meme direction, elles ne sont pas tournees de 180 degrees.

Tout ca pour dire que la facon dont tu pense qu'on percoit une image inversee ( on a la tete a l'envers parce que la terre est ronde ) est a mon avis erronee. Elle ne marche pas tout le temps .

Ma theorie qui dit que l'image est vue inversee parce que les observateurs sont tournes de 180 degres ( et donc face a face, et donc comme dit au debut, l'un regarde au Nord, et l'autre au Sud ) , elle, marche a tous les coups.

Donc bon, je prefere la mienne qui marche a tous les coups ! :-)


ED850:Mais la lune n'est pas "entre" les 2. Fais le schéma à l'échelle, comme j'ai mis en PDF. Fais l'expérience de l'école de la science. ·le 29 nov. 2020 17:16
ED850:"On regarde la lune ( declinaison de la lune = 0 pour faire simple )- 2 personnes de part et d'autre de l'equateur voient une image de la lune differente ." Mais bien sur que non ! Si l'une est à 5°S et l'autre à 5°N, elle verront l'axe de la lune avec 10° de différence, c'est tout.·le 29 nov. 2020 18:15
totor:L'expérience de l'école de la science est faite , mais je ne vois pas ce que ça apporte de plus à ta théorie de " la tête en bas). Et je n'ai pas compris ton shema en pdf. A quoi correspondent vision 1, 2,3 ainsi que les flèches sur la lune ?·le 29 nov. 2020 18:18
totor:Ah bah, si quand même ! Image différente ! Si la lune à une tache sur le côté, l'un verra la tâche à droite, et l'autre à gauche , puisque les deux personnes se font face !·le 29 nov. 2020 18:25
ED850:Mais non. La lune n'est pas entre les deux. Elle est loin là haut. Ils ne se font pas face parce que l'un est au sud de l'équateur et l'autre au nord. ·le 29 nov. 2020 18:39
totor:Même très loin la haut, les observateurs vont se mettre au plus confortable pour pouvoir regarder la lune.C' est à dire : lever la tête le moins possible ( donc pas regarder au dessus de son épaule) et l'avoir en face ( sans tourner la tête. Et là, je suis désolé, mais les deux observateurs seront face à face ( avec la distance de 10 degrés de latitude entre eux, bien entendu)·le 29 nov. 2020 18:47
29 nov. 2020
0

Et ce ne sont pas deux " théories" qui s'affrontent. Ce que j'explique est l'explication scientifique, attestée, expliquée en long et en travers sur tous les sites, enseignée dans les écoles, présentée dans maints exercices. Ta vision remets en cause tout ça uniquement sur une réflexion erronée. Je répète, remets l'échelle.


29 nov. 2020
0

Non, je ne remets pas en cause les explications scientifiques, n'exagérons pas ! J'en ai d'ailleurs trouvé une hier qui confirme la mienne ( l'image est inversée parce que la Lune est au Sud pour l'un, et au Nord pour l'autre).Si tu lis l'anglais et que je la retrouve, je la poste.
On est de toute façon d'accord sur beaucoup de choses.


totor:Ici : ( désolé pour les non- anglophones)earthsky.org[...]n-phase ." From the Northern Hemisphere, we look generally southward to see the moon (or sun) crossing our sky. From the Southern Hemisphere, people look generally northward to see the moon (or sun) crossing the sky. Can you see why that shift in your orientation on the globe would cause you to see the moon differently?"·le 29 nov. 2020 18:11
ED850:Mais elle ne parle pas de la même chose, elle parle du fait qu'on voit se déplacer la lune de la droite vers la gauche dans l'hémisphère N et de gauche vers la droite dans l'hémisphère sud, comme on voit se déplacer le ciel de la même manière. Ce n'est pas du tout ce de quoi on parle. "Depuis l'hémisphère sud, pendant ce temps, une lune croissante (de la nouvelle lune à la pleine lune) augmente sa phase de gauche à droite. Pourquoi si différent? Pensez au chemin de la lune à travers votre ciel. Imaginez-vous juste là, en train de le regarder. Depuis l'hémisphère nord, nous regardons généralement vers le sud pour voir la lune (ou le soleil) traverser notre ciel. Depuis l'hémisphère sud, les gens regardent généralement vers le nord pour voir la lune (ou le soleil) traverser le ciel. "·le 29 nov. 2020 18:30
totor:La partie interessante de la page est la suivante : "Depuis l'hémisphère nord, nous regardons généralement vers le sud pour voir la lune (ou le soleil) traverser notre ciel. Depuis l'hémisphère sud, les gens regardent généralement vers le nord pour voir la lune (ou le soleil) traverser le ciel. Pouvez-vous voir pourquoi ce changement d'orientation sur le globe vous ferait voir la lune différemment?"·le 29 nov. 2020 19:34
29 nov. 202029 nov. 2020
0

Shéma à l'echelle. L'axe de la lune (repère) est représenté par une flèche.


29 nov. 2020
0

En cette période transitoire de semi déconfinement(faut positiver),
QUIZZ qui prends la suite dans un nouveau post, allez courage.


29 nov. 2020
0

Bon. Autre approche...
Regardez le schéma ( qui n'est pas à l'échelle, mais peu importe pour l'explication).
A1, B1 et C1 sont sur Terre, proche des pôles et sur l' equateur.

A2, B2 et C2 sont cosmonautes dans l'espace.
Tous les 6 sont sur le plan de la feuille ( shema en 2 D, donc).

Question : est-ce que A1 et A2 ont la même image de la Lune ?
Pareil pour B1 et B2, ainsi que pour C1 et C2.

Oui? Non? Peut être ?


ED850:Ton shéma est parfait. Positionne des petits bonshommes sur tes différents points de la terre verticaux par rapport à leur gravité. Dessine ce que chacun voit de la lune. Celui du sud la voit à l'inverse de celui du N et celui à l'équateur entre les 2.Maintenant, pour les astronautes qui n'ont pas de repère de verticalité, puisqu'ils sont en apesanteur, leur vision de la lune sera bien sur rigoureusement semblable (l'échelle très déformée entre les dimensions des astres et la distance donne un angle de vision entre le N et le S qui n'existe pas. ·le 29 nov. 2020 18:49
29 nov. 2020
0

Tiens, une observation toute bête. Tu te trouves vers 55°N. Je suis vers 45°N (j'arrondis). Les étoiles dans le ciel dehors forment une unité. Je ne verrais pas celles situées entre 45°N et 55°N différemment des autres et toi non plus. La seul chose, c'est que l'ensemble de nos cieux auront une inclinaison de 10° d'écart, car notre verticalité est de 10° différente.


29 nov. 2020
0

Commence pas à m'embrouiller ! :-D

Réponds juste à la question, est ce que A1 verra la Lune pareil que A2 ( et les autres...)


ED850:Je t'ai répondu "Ton shéma est parfait. Positionne des petits bonshommes sur tes différents points de la terre verticaux par rapport à leur gravité. Dessine ce que chacun voit de la lune. Celui du sud la voit à l'inverse de celui du N et celui à l'équateur entre les 2. Maintenant, pour les astronautes qui n'ont pas de repère de verticalité, puisqu'ils sont en apesanteur, leur vision de la lune sera bien sur rigoureusement semblable (l'échelle très déformée entre les dimensions des astres et la distance donne un angle de vision entre le N et le S qui n'existe pas. "·le 29 nov. 2020 19:01
ED850:Sur ton shéma, pour avoir une représentation encore plus facile, positionne des petits bonshommes verticaux en face de toi. Tu pourra mieux appréhender leur vision, c'est plus facile. Mais surtout l'angle entre le N et le S (la taille de la terre disproportionnée) entrave la compréhension. (cet angle pour la compréhension du problème peut être considéré comme négligeable.·le 29 nov. 2020 19:06
29 nov. 2020
0

Bon, avant que je dessine mes bonhommes, peut on considérer une gravité pour les cosmonautes ? (Sinon ça va vite être le bazar... )


ED850:Pour résoudre ton problème, si tu considères que les astronomes ont "une verticalité", celle ci serait orientée vers le centre de la terre. (Tu peux donc la tracer). Pour celui du N, cette "verticalité est à peu près à 30°N, pour celui du sud à peu près 30°sud (à la louche). La vision donc qu'ils auront par rapport à leur "vertical" sera que B2 verra la lune "horizontalement, comme B1, A2, penchée de 30° par rapport à B et C2 de 30° dans l'autre sens par rapport à B. Trace les petits bonshommes avec leurs verticalités et tu auras directement ta solution.J'ai comme l'impression que tu commence à comprendre, avec ton dessin. Ça sera encore plus compréhensible à l’échelle. ·le 29 nov. 2020 19:37
totor:L'idee etait une gravite artificielle , donc perpendiculaire a l'axe A2-C2, pour avoir mes cosmonautes debout sur ce meme axe, mais ca devient trop compliqué : beaucoup de pre-conditions irreelles + melange geometrie avec physique ,bof... :-) ·le 29 nov. 2020 23:22
29 nov. 2020
0

Bon. Mes bonhommes sur Terre


29 nov. 2020
0

Ce qu'ils voient. J'ai rajouté un point rouge sur la Lune.
Tu remarqueras que A1, plus haut en latitude , voit plus le " haut" de la lune que les autres, chose dont tu n'est pas d'accord . Je t'accorde que le non-respect de l'échelle accentue la chose.


29 nov. 2020
0

Ah Totor, tu m'as bien eu. J'ai marché pendant 2 jours. J'ai cru que t'étais sérieux. Bravo😀. (Le point de référence en plein centre, point de symétrie, ça c'est fort😅)


29 nov. 2020
0

Oui, au milieu pour faire simple. Mais il n'y a aucun problème de faire la même chose avec un point décalé dans les deux axes. Ça va être en 3 D , mais je vais essayer.
Tu me dis si ça te convient...


29 nov. 202029 nov. 2020
0

Le plus simple pour que tu comprennes bien en dessinant, c'est de tracer l'axe vertical de la lune, avec une flèche vers le haut, comme j'ai fait et ensuite de dessiner comment c'est vu par chaque observateur sur la terre.
Je te le redis, fais ton shéma avec des proportions plus justes (pour ta distance de l'ordre de 30 cm, le diamètre de la terre, c'est 1 cm.
L'autre chose pour avoir une vision plus facile au niveau du personnage situé sur l'équateur, fait le vers toi, comme s'il regardait la lune à son lever (puisque le shéma est avec une déclinaison de 0, c'est pareil).
Je te remets mon petit shéma avec la lune axée (flèche). J'ai positionné la lune en trois endroits différents,(lune 1, lune 2, lune 3) pour montrer que la vision des observateurs ne varie pas avec la position de la lune.


29 nov. 2020
0

Allez, je suis pas chien : je t'ai rajouté la vision qu'a une observateur situé à 45°N et un situé 45°S. Il y a une solution de continuité entre 90°S et 90°N (on ne change pas d'un coup à l'équateur)😀


29 nov. 202029 nov. 2020
0

OK, j'ai compris ton dessin. Oui, ca m'a l'air tout a fait correct.
Mais j'ai compris aussi qu'entre temps, tu avais changé de referentiel.
Ton bonhomme de l'equateur n'est plus dans le plan Terre-Lune comme sur les deux liens que tu avais posté auparavant , ou encore ton premier schema posté : le referentiel a ete tourné de 90 degrees .
Donc oui, dans ton nouveau dessin, il y a effectivement une continuite du Nord au Sud, l'observateur marchant du pole Nord au Pole Sud " en crabe " en regardant la lune.

Mais si tu reprends le referentiel original que tu avais posté , ton dessin n'est plus correct : l'observateur marche normalement du pole Nord jusqu'a l'equateur, se retourne a l'equateur , et recule jusqu'au Pole sud. Il ne peut pas avoir de continuite quand l'observateur se retourne a l'equateur .

Les deux liens que tu avais posté :

owdin.live[...]re-sud/

clea-astro.eu[...]v4.html


ED850:Mais c'est exactement pareil. La terre tourne régulièrement. La lune et le ciel ne changent pas d'orientation N/S au cours des 24h. C'est tout à fait semblable et je te propose cette chose là pour la compréhension. Je te fais remarquer la légende du lien que tu viens de reposter : "Mais pourquoi ça ressemble à ça ? Parce que physiquement, on est à l’envers par rapport à quelqu’un qui se trouve dans l’hémisphère opposé."Pour toi, la déclinaison de la lune change entre son lever, son zénith et son coucher?, tout comme quand la lune se lève en quartier, elle est pleine au zénith et inversée au coucher? Non, entre le lever, le zénith et le coucher, il n'y a que E/W. Donc si tu comprends avec le "déplacement" en crabe. c'est que tu commences à comprendre.·le 29 nov. 2020 22:44
ric56:La treve des confiseurs , c'est bientôt!!!·le 29 nov. 2020 22:35
ED850:A chaque fois, je me dis "c'est bon là il a compris, c'est imparable" et non, ça repart. mais t'as raison, ric. J'arrête là dessus, ça dure trop.🙄. Mais je te fais néanmoins remarquer que nos propos ont toujours été cordiaux et j'en remercie Totor.·le 29 nov. 2020 22:39
ric56:Je vous remercie aussi ( tous les deux) des échanges cordiaux, c'est rare sur le forum.Vivement le nouveau quizz!!!100%100 des perdants avaient tenté leur chance!!!·le 29 nov. 2020 22:52
totor:Plusieurs choses : j'ai un peu de mal avec la formule " on est à l’envers par rapport à quelqu’un qui se trouve dans l’hémisphère opposé " . C'est une formule un peu fourre-tout , AMHA , et n'est scientifiquement valable que pour deux personnes exactement aux poles. Au milieu des hemispheres ( 45N et 45 S ), deux personnes seront ni a l'endroit, ni a l'envers l'un de l'autre , si on veut etre precis. Entre 0 et 45 degrees de latitude , deux personnes seront plus a l'endroit qu'a l'envers l'un de l'autre, donc la formule est fausse . Il reste donc qu'au dessus des 45 degrees qu'on peut considerer la formule presque "correcte" , et c'est ou la minorite du monde habite. Cette formule serait magique si la terre etait plate et habitée des deux cotes , mais ca n'est pas le cas, donc hum...Pour revenir a ton exemple, tu as pris la situation la plus limite , tes observateurs verront la lune au ras de l'horizon . Ton explication fonctionne . Mais plus les observateurs vont se rapprocher du plan Terre-Lune ( comme sur les liens postés), plus ca va coincer au niveau de l'equateur : de cote-a-cote comme sur ton dessin, jusqu'a face-a-face quand ils seront dans le plan Terre-Lune, avec toutes les etapes intermediaires entre ...Donc , oui, convaincu dans le cas de la lune au ras de l'horizon, mais perplexe pour tous les autres cas, pour etre honnete ...·le 29 nov. 2020 23:08
totor:ED850:A chaque fois, je me dis "c'est bon là il a compris, c'est imparable" et non, ça repart.Marrant, je me dis la meme chose :-D :-DBon, c'est vrai qu'on ne s'est pas engueulé, donc c'etait pas mal, deja... Donc merci a toi, ED , et aux autres participants. ! ·le 29 nov. 2020 23:13
ED850:Donc ok pour l'horizon. Ok jusqu'où? 10 deg?, 40? 80? Et à un moment, ça change d'un coup?. Aller, Rotor, je pense que tu commences à voir le truc. Et je t'assure que je ne me trompe pas. Bonne nuit.·le 29 nov. 2020 23:17
30 nov. 202030 nov. 2020
0

Bah, en même temps, c'est pas trop grave de se tromper, on n'est pas en train d'écrire une thèse ! :-)
Ci joint les corrections de ton shema, (le Nord et le Sud étaient bons) .
Bonne nuit itou .


ED850:👍👍·le 30 nov. 2020 08:52
30 nov. 2020
0

Sans vouloir relancer le débat, on peut quand même remarquer que , entre l'image de la Lune à 45N et l'image de la Lune à 45 S , il y a une rotation de 90 degrés seulement. Il manque un demi-poirier quelque part !
Donc la théorie de " c'est parce qu'on a la tête en bas , tout est tourné de 180 degrés" n'a pas l'air de bien fonctionner.
Ça marche juste aux pôles, cette histoire...
Bref!...

Nouveau quizz en route ici !
www.hisse-et-oh.com[...]a-moi-3


ED850:😀😀·le 30 nov. 2020 09:50

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (178)

novembre 2021