Mon premier bateau....

Bonsoir,

C'est décidé.... Nous voulons acheter notre premier bateau... Nous avons même déjà un premier rendez vous avec un vendeur. Mais tout d'un coup, après de nombreuses réflexions sur le type de bateau que l'on souhaite. Maintenant que nous sommes fixés sur le plus dure (budget, quel bateau pour quel type de nav,...) on se demande comment fait on pour acheter un bateau :)
Que vérifier lors d'une première visite, quelles questions poser ? A quel moment fait on intervenir l'expert, qui le paye ?...
Parce que même si notre budget n'est pas bien gros, on n'a pas vraiment envie de se planter. Au contraire.

Merci à vous tous pour les réponses à ces questions et merci à HeO, en partie responsable de notre décision d'achat :)

L'équipage
06 avr. 2006
06 avr. 2006
0

vaste question.
avez vous une place a flot ,au sec ?
si possible faites vous accompagner par un ami experimenté.
ne pas hesiter a poser des questions au proprietaire, de sa façon de repondre on en tire souvent un sentiment positif ou negatif.
Preparer une liste de question a l'avance, car dans l'emotion on oublie beaucoup de choses.
Egalement une liste des points technique a verifier, mais la liste peut devenir tres longue si on est soi meme capable de jauger de la qualité.
Autrement le coup de coeur, et s'en remettre a l'avis d'un expert,mais en etant a cote de lui lors de l'expertise, et en posant des questions auxquelle il repondras au fur et a mesure.
ma reponse n'est pas le retour exact de vos questions mais c'est une approche plus globale qui pourra varier en fonction de votre experience et du type de bateau, entre 7 et 12m l'attitude et la preparation ne sont pas les memes.
Bon vent a vous.

06 avr. 2006
0

rien à rajouter...
sur ce qu'a dit NAUPLIOS.

Juste pour te dire que tes photos sont superbes, ainsi que ton site d'ailleurs.

Cordialement et bienvenue dans le monde de la voile.

08 avr. 2006
0

Une expérience de fin 2005
Pour ma part premier bateau visité : déception vieux, vieux, usé
Deuxième bateau agréablement surpris par l'excellent état du gel-coat intérieur mais problème de pont et de quille.
Troisième bateau déçu par l'usure générale et l'entretien grossier.
Quatrième bateau trop mauvais état du pont, impression d'accident.
Cinquième bateau le sentiment d'un rattrapage et d'un coup de beauté pour vendre.
Sixième bateau, aménagement de pont d'un qui savait naviguer « gros oeuvre » superbe, des voiles en excellent état. Malgré tout l'armement à refaire. J'ai pris ma décision en moins d'1 heure.

Les lieux : 1 et 2 à 300 Km à l'ouest 3,4,5 entre 600 et 800 km au sud et le dernier à 600 km au nord, j'habite en pays de Loire.

J'ai vu un vit de mulet fendu, un liston fendu, un autre usé, des vis saillantes, une quille qui baillait, des ponts mou ou trop durs, voire les deux à la foi, du stratifié fendu aux endroits « réparés », un autre qui craquait sous les pieds, des rivets d'espars complètement bouffés, des rails sans embouts, un rail de génois légèrement décollé, des ridoirs tordus, des gel_coats entièrement faiencés, des peintures qui s'écaillaient, du jeu dans un safran, des fonds plein d'eau salée avec goût de mazout sur un bateau au sec, des hublots écaillés et fendus, des odeurs de moisi, des moteurs rouillés, des bas de cloison noirs, une cloison en contre plaqué délaminée au niveau de la descente, des bateaux sales, des reprises de cadènes (liaison cadène-varangue) enlevées, des réparations grossières, des peintures avec les poils du pinceau incustés, des points d'écoute de voile très usagés...

Les conseils
Se procurer les dossiers des revues, « acheter un bateau d'occasion » les lire, établir une liste personnelle des points à vérifier.
Pris dans l 'action de la visite on ne peut pas suivre la liste mais il en reste quelque chose.
Il se dégagera une impression globale bonne, négative ou mitigée.
Si on est accompagné faire chacun sa visite sans compter sur l'autre et en discuter après.
Ne pas hésiter à visiter beaucoup de bateaux et si possible à poser des questions. Beaucoup de questions.
Un jour l'irrationnel se produira. Et l'on aura peu de questions à poser le jour de la visite.

08 avr. 2006
0

ne pas se focaliser sur les petits détails
du genre la question qui tue en premier :
c'est quoi l'electronique que vous avez ?
parce que ça ne fait pas la valeur de bateau.

et puis un batau d'occ, on a toujours des mauvaises surprises...

pour l'expert c'est l'acheteur qui le paie en général.

08 avr. 2006
0

l'expretisse

N'est pas une mauvaise chose car même si elle est discutable parfois sur le serieux elle est souvent demandé par les assurances.

Mais par ailleurs le plus confiant est de trouver un vendeur qui a fait expertissé son bateau pour le vendre , l'expertisse se porte sur l'etat du bateau mais aussi et surtout sur sa valeur.Dans ces conditions tu peux avoir confiance au vendeur car là il ne cherche pas à arnaquer.Et ainsi s'est le vendeur qui paie.Car le probleme tu ne va pas payé 3 ou 4 expertisse de bateaux pour en trouvé un qui te convienne ,une expertisse cout surement dans les 1000€.

josé

08 avr. 2006
0

attention à ,l'expertise
ou bien tu prends l'expert de ta futur assurance qui est oblige de s'engager sur une valeur et l'assurance suivra ou tu prends un expert aupres des tribunaux. Les experts actuellement se declare expert d'eux même rien ne regie cette profession, Ils ne s'engagent jamais en resposabilite (si il est passe volontairement ou involontairement à cote d'un pb tu n'as que tes yeux pour pleurer) et cela est valable y compris pour ceux qui travaillent avec certaines revues nautiques bien connues. Si c'est pour le sud je peux te donner le nom de qquns dans les deux camps avec les preuves nescessaire
bienvenue parmis nous

08 avr. 2006
0

merci ...
A tous pour vos réponses variées.
Pour l'expert, je ne sais pas trop sur quel pied danser... Le bateau convoité ne sera pas bien grand (6 à 7m ?) et pas tout neuf vu le budget. L'idée n'était donc pas de dépenser 10 ou 15% du prix du bateau en expertise :) mais peut-être que je me trompe.
Nous avons rendez-vous demain et la visite sera de toute façons riches d'enseignements au vu de vos conseils.

Pour ce qui est de la place au port, c'est un peu chaud... les ports ne sont pas nombreux dans notre coin, c'est même la particularité de la régions : les plages du débarquement :-D

Emmanuel

08 avr. 2006
0

je crois
en effet velelle, il faut agir différemment selon que l'on achète un bateau à dix milles euros ou à cent cinquante :-) :-) :-)

pour ton cas je te conseille de regarder les annonces, les prix des bateaux identiques à celui qui t'intéresse, tu fais une moyenne, et tu seras proche du dénouement :-) :-) :-)

08 avr. 2006
0

sur un
bateau de cette taille l'expertise n'est peut etre pas utile avec des copains elle peut etre suffisante apres c'est une question d'assurance tiers tout risque etc. à moins que le pont soit delamine que la coque ne soit plus que pustules pratiquement tout le reste est reparable avec un peu de courage et un peu d'habilite manuelle

08 avr. 2006
0

Pense aussi ...
à te garder un peu de monnaie pour les réparations ou modifs que tu vois à faire. Et c'est pas mal de le chiffrer suivant les gros postes qui sont AMHA la coque, le grément, les moteurs à voiles et à carburant. Ensuite l'électronique et l'électricité mais là il y a moins de risques de surprises. Pour l'expertise c'est souvent juste une justification pour l'assurance. Pour les vices cachés euh !! il parait qu'il y en a qui arrivent à en trouver sinon ils ont toujours des formules où ils ne sont pas responsable de ce qu'ils n'ont pas vu .... ;-)

08 avr. 2006
0

oui c'est vrai

que peut etre pour un bateau de 6/7m celà ne vaut pas le cout de faire appel à un expert.

Pour ce qui est de leur responsabilité c'est toujours la m^me chose ,ils ne sont responsable de rien du tout.Et un expert rataché à un tribunal aura toujours raison m^me s'il raconte des connerie enormes.

josé

08 avr. 2006
0

expert aux tribunaux
j'en connais un à qui j'ai eu à faire pour un litige avec celui de l'assurance, il ne m'a pas fait de cadeau, ce qui est rassurant pas de pâsse droit, mais l'expert et l'assurance ce sont deculotes, et ont suivi son rapport

08 avr. 2006
0

meme histoire il y a 5ans
j'ai achete mon premier boat un Aloa 25, il y 5 ans et en suis ravi (moins de 10 000 roro). Pas d'expertise, mais bien regarde partout (et pas tout vu).
Dans cette game de prix bien souvent on achete a proximite, penser aux Sangria, Surprise, Edel, First 25 ou 24 et j'en oublie. Si possible le faire visiter a un pote qui s'y connait, faire un listing.
Il y aura forcement quelque chose qui cloche, mais tant que cela ne concerne pas la securite...

08 avr. 2006
0

Expert
Bonjour,
quand j'ai voulu acheter mon boat, j'ai demandé plusieurs devis à des experts par mails.
Le jour de l'expertise pas de probleme coté € c'était prévu.
Pour un petit bateau il fau compter entre 300 à 400€, et environ 50€ pour l'analyse d'huile du moteur.
Il faut discuter avec les voileux du coin ils auront sans doute un avis sur les experts de la région.
Apres il faut que l'objet convoité te plaise sans restriction: il faut l'adopter.

Jeff

09 avr. 2006
0

L'achat d'un premier bateau
est riche en enseignements et en émotions (que je te souhaite bonnes).
A part ça, les photos sur ton site sont superbes ; ça a déjà été dit sur ce fil et c'est vrai.
Bon vent
Manu

09 avr. 2006
0

Si cela peut t’aider…
Voici un petit listing non exhaustif, que je tiens à dispo sous format word pour qui qui veut, à condition de me donner son mail direct.

Fiche Technique

Longueur hors tout
Longueur coque
Longueur flottaison
Largeur
Tirant d’eau
Déplacement
Lest
N° de cabines
N° de couchettes
Hauteur sous barrots
Motorisation
Capacité eau douce
Capacité gasoil

VOILES

Grand-voile
- surface
- type
- année
- état
- N° de ris
- enrouleur (bôme, mats…)
- lazy-jacks
- lazy-bag

Génois

  • surface
  • type
  • année
  • état
  • N° de ris
  • enrouleur (bôme, mats…)

Autres focs

  • surface
  • type
  • année
  • état

Tourmentin

  • surface
  • type
  • année
  • état

ELECTRICITE

Batterie moteur (puissance, age)

Batterie servitude (nombre, puissance, age)

Mode de charge
- alternateur moteur (puissance)

  • chargeur de batterie (puissance)

  • autres

MOUILLAGE

Guindeau
(manuel, électrique, marque, modèle, année)

Mouillage Principal
- ancre (type, marque, poids)
- chaîne, câblot (diamètre, longueur)

Deuxième mouillage
- ancre (type, marque, poids)
- chaîne, câblot (diamètre, longueur)

COQUE & PONT
- traitement osmose (année)
- peinture (année)
- dernier carénage
- type d’antifouling appliqué

  • panneaux de pont (état, remplacement)
  • teck (zone, état)

GREEMENT DORMANT

Age du haubanage
Age des ridoirs

GREEMENT COURANT
(type, age, état)

Ecoute de foc
Palan de grand-voile
Ecoute de spi
Drisses
Balancine
Autres

ESPARS
(marque, matériau, état)

Mat
Bôme
Tangon

ACCASTILLAGE

Winches
Coinceurs

MOTORISATION

Type (in / hors)
Marque
Type (essence ou diesel)
Puissance
Année
Etat
Interventions effectuées

Entretien à prévoir

Hélice
Arbre d’hélice
Presse-étoupe

EAU, VANNNES, TOILETTES

  • groupe d’eau sous préssions

  • pompe de cale (éléctrique, à main)

  • pompe de cale manuelle

  • passe coque (date de remplacement)

  • autres (pompe, WC…)

ELECTRONIQUE
(marque modèle, année)

Loch
Speedometre
Sondeur
VHF
GPS
Pilote
Autres…

MATERIEL DE SECURITE

Catégorie d’armement
Nombre de personnes
Survie (classe, nombre de personnes,
année d’achat, dernière révision)

Fusée (validité)

EQUIPEMENT DIVERS

Echelle de bain
Annexe
Moteur d’annexe
Taud de soleil
Autres

09 avr. 2006
0

euh...............
En fin de compte, je vais essayer de le mettre à dispo dans « mes articles ».

0

Dis NiKo
je lis régulièrement dans des fils et encore tout récemment des remarques désobligeantes sur les experts.
une des objections les plus courrantes, mis à part la responsabilité, est que l'expertise se résume à un inventaire du bateau...

cette liste réduit effectivement la visite à un inventaire, d'autant plus que sur beaucoup de vieux bateaux, un tas de ces postes devront se réduire à "inconnu"

Il me semble que les priorités pour une expertise d'achat, surtout d'un bateau petit et ancien, sont structurelles plus que d'inventaire..

ou me gourge?

0

allez, d'accord
mais ajoutons:

Construction:
- pont (matériaux, revetement)
- coque (matériau, peinture?)
- jonction coque pont, méthode, état
- état des livets et lisses
- acessibilité des cadènes, état
- propreté des fonds
- quille (forme, matériau)
- fixation de la quille, état
- safran (forme, état)
- jaumière et renforts, accessibilité, état, étanchéité
- methode de gouverne (drosses, hydraulique...) état, age
- guindeau ou bitte d'ancre (oui, c'est plus construction qu'accastillage) fixation, renforts, état
... et jean passe

Sécurité:
- filières, chandeliers, état
- lignes de vie
- extincteurs portables (validité, fixation)
- moyen d'extinction machine
- gaz (emplacement, état des conduites, vannes)
- gilets de sauvetage

... et jean repasse

0

Oh
tu sais, là on a presque fait le tour.
il faut encore subdiviser chaque point.
Mais en fait, l'expert ne repassera même pas un inventaire si complêt, car ça lui boufferait tout le temps qu'il devrait passer à ramper sous tes plancher etc....
pour l'acheteur, ce serait plutôt à faire remplir par le propriétaire avant la visite
(sisi, y a des propriétaires qui veulent vendre)
ou alors comme check list pour le broker .
Finalement, comme on le dit dans d'autres fils, ce n'est pas le boulot de l'expert de faire des inventaires (sauf en expertise de valeur agréée), c'est gaspiller du temps et le fric du client.

0

bah
avec un sangria,
si il est en bon état,
peu de chances de se gourrer
:-)

10 avr. 2006
0

Un sangria,
ca me rappelle mes premières grosses virés, un bonheur, sur ce bateau, si si…

10 avr. 2006
0

experts...
En ce qui concerne les experts, personnellement, même pour un achat conséquent, je suis prêt à dépenser 5% du prix d’achat pour ma tranquillité.
J’ai une grande confiance dans ses professionnels. Comme dirait l’autre, c’est mon choix, il est sûrement critiquable, mais il m’appartient.…

10 avr. 2006
0

mon expert
a passé 6h pour expertisé un mangaréva, et il est monté au mat pour voir l'état de ce dernier et de ces ancrages. A la fin il m'a déconseillé d'acheter ce bateau, fatigué et qui avait plein de réparation à prévoir.

A la fin le vendeur m'a dit que l'expert c'était un fou que le sien avait fait 4 expertise dans le même temps... eh bien je préfère le mien d'expert ;-)

11 avr. 2006
0

Jusque ici,
ils m’ont hyper bien orienté. C’est sûrement quand tu rencontre un souci que tu commence à te méfier, comme pour un chir…

09 avr. 2006
0

.
C’est une évidence kiwi, mais ça peut quand même servir un petit peu... non ?

09 avr. 2006
0

NON,
au contraire, continue, cela me permettra la création d’un dossier complet destiné à l’achat d’un voilier d’occas, que je mettrai ensuite à la dispo de tous en ligne.

09 avr. 2006
0

oula..
Loin de moi l'idée de lancer un débat pour ou contre l'expert. Par contre, lire vos avis (parfois un peu divergents) est riche d'enseignements. Pour info, j'ai visité mon premier bateau ce matin et j'ai bien envie de craquer. Même si je n'ai pas pensé à tout. Forcement. Je compte bien le revoir bientôt, à sec, à l'occasion du carenage. D'ici là, je vais passer mes nuits à me rêver à la barre de ce Sangria. IL est plus tout jeune mais l'ensemble à l'air d'avoir plutôt bien vielli. Bien sur, des achats complémentaires sont à prévoir (plus aucun matos de sécu, le proprio l'embarque sur son nouveau bateau ;-) ) mais pour le moment, ce soir, je me contente de rêver. Tout un programme.

Au passage, merci pour les petits mots sympa sur mon site.

10 avr. 2006
0

niko
ce sont des professionels autoproclames aurais-tu confiance au chirurgien auto proclame, sur 10 il y en a soyons fouet genereux 3 qui savent de quoi ils parlent (j'ai eu à faire aux deux)

10 avr. 2006
0

J'ai acheté un sangria...
...en février 2005. La plus grosse mauvaise surprise (qu'il était très difficile de deviner par une inspection minutieuse et qu'un expert même "affuté" n'aurait pas vu) a été trois zones où le basla, qui constitue le sandwich du pont, était trempé ou/et pourri. Le vaigrage empèche l'inspection de la strat du dessous, translucide. C'est la seule manière d'apercevoir le balsa imbibé. Et comme la strat du dessus est tout de même assez épaisse, on ne s'en rends pas forcément compte en marchant sur le pont...

Pour mon Sangria (1971), d'anciens propriétaires avaient fixé (ou fait fixé?) de l'accastillages sans prendre les précautions minimales.

Ces remarques ne concernent pas uniquement le Sangria et bon nombres ponts de voiliers ont été construits de cette manière.

En tout cas, si tu achètes ce Sangria, tu pourras toujours venir chercher conseil. Je connais maintenant le Sangria dans ces moindres cm2.

Je ne cesse de rencontrer des propriétaires de Sangria totalement ravis...

10 avr. 2006
0

àpropos des Sangria
ils ont un site:les SANGRIAMISfacile à trouver par Gogol....
jacquot

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (109)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021