Mon Annexe est (salement) trouée je suis preneur de vos avis et conseils

pour la réparer.... sauf de la jeter car à part ce gros trou, elle n'est pas trop mal !!

Bonjour / bonsoir

Ce qui devait arriver est arrivé : mon annexe comportait une pièce posée par son ancien propriétaire
... pièce qui a laissée passer de l'air par son bord inférieur, et de + en +, si bien que le boudin concerné ne tient plus la charge.

Nous l'avons mise au sec et avons enlevé la pièce
avons trouvée la déchirure initiale ainsi qu'une contre-pièce collée (ou plutôt décollée !!) par l'intérieur

Pour que cela soit plus parlant, la scène du crime a été photographiée
- La pièce extérieure est grise
- La pièce intérieure est noire
- pour l’échelle, un pièce (de monnaie celle là !!) de 2 euros est placée en dessous de la déchirure

Tant qu'à faire je voudrais éviter le réparateur d'annexe, mais novice en la matière, j'attends vos conseils zavisés
Merci d'avance et bonne soirée
François sur Skargo's Tour

L'équipage
18 mar. 2012
18 mar. 2012
0

bsr
un bon collage erxterieur avec une colle bi-composant doit tenir sans problemes
par contre il faut bien respecter le protocole de collage
alain

18 mar. 2012
0

quel type de bi-composant ?

18 mar. 2012
0

là, sur la photo, ça serait bien de la vulgaire néoprène ...

18 mar. 2012
0

Bonjour
J'ai eu une grosse coupure près du tableau sur une AX, pour faciliter la pose de la pièce, j'avais cousu les bords au fil à voile, et collé ne grande pièce à la bi-composant spéciale pvc. Dans ton cas, c'est le nettoyage de l'ancienne colle qui va être le plus long

18 mar. 2012
0

Chez les concessionnaires zodiac, on trouve une colle polyurtane bicomposant pvc en 750 cc a utiliser avec methylethylcetone comme nettoyant et primaire. Procédure contraignante en température et temps d'attente entre deux opérations, mais c'est solide. D'après la photo, le plus dur sera de bien éliminer les traces de colle néoprène (impératif). C'est bizarre que l'on continue à utiliser cette colle (néoprène) qui tient mal et vieillie très mal, mais bon !
Ce serait dommage de jeter une annexe pour une déchirure (ça me fend le coeur !).
Bon courage.

18 mar. 201218 mar. 2012
0

ça fend aussi le porte monnaie, et même le porte billetS

18 mar. 2012
0

Il me semble qu'une pièce ronde tiendra mieux que la précédente qui est presqu'un carré même si les angles ont été adoucis, non?

18 mar. 2012
0

Si tu veux tu en as plein d'occase en bon état dans les annonces juste un clic.
cdlt

18 mar. 2012
18 mar. 2012
0

la première chose à faire

c'est d'acheter un litre de MEK (methyl éthyl cétone)
on en trouve chez Uship .

C'est le complément indispensable de la colle PU :
- pour nettoyer
- pour préparer les collages
- pour récupérer les pinceaux .
(ça attaque bien le polyester aussi)

Il y a aussi une colle Bostik dont j'ai oublié le nom !

Théoriquement on utilise pas les mêmes produits pour l'hypalon et le PVC .
Pratiquement, il semble que cela fonctionne quand même .

18 mar. 2012
0

Merci pour le MEK
Ta réponses à croisée mon recapitulatif

18 mar. 2012
0

Merci à tous pour vos réponses, je commence à y voir plus clair :

1/ possibilité des réparer moi même
2/ collage possible avec une colle bi-composant en vente chez les Ships

Reste en suspens :

A/ Y a t'il un moyen (hors grattage) ou plus précisément un produit permettant de nettoyer et de dégraisser les surfaces concernées ??

B/ Qu'est ce que le methylethylcetone ? ou peut on se le procurer ?

C/ Puis-je réemployer les pièces qui se sont décollées après nettoyage/dégraissage ?

Merci d'avance

18 mar. 2012
0

Qu'est ce que le methylethylcetone ? le MEK !
fr.wikipedia.org[...]utanone

18 mar. 2012
0

Jamais vu cela en magasin
Cela a t-il un nom commercial ?

18 mar. 201218 mar. 2012
0

je l'ai fait l’été dernier
le MEK ou MEC est le catalyseur de la résine polyester (tu en trouves partout en petit conditionnement dans les rayons resine fibre) et effectivement cela nettoie avant l'utilisation de la colle PU spéciale pneumatique.

il faut aussi poncer le tissus avant collage. regarde ci dessous

www.pneuboat.com[...]au.html

21 mar. 2012
0

Attention à ne pas confondre le solvant Méthyléthylcétone et le catalyseur Peroxyde de méthyéthylcétone

www.reptox.csst.qc.ca[...]uit.asp

www.reptox.csst.qc.ca[...]uit.asp

19 mar. 2012
0

Une réparation telle qu'elle est préconisée par les pros (et elle permet d'être tranquille longtemps) :
il faut appliquer une rustine également à l'intérieur, sur l'autre face.
Avec la rustine extérieure, cela constitue une espèce de sandwich très efficace.

19 mar. 2012
0

Déjà évoqué sur ce forum... Une fois réparé éviter à l'avenir de repasser dans des zones à pirates... :acheval:

19 mar. 2012
0

Une solution radicale et vraiment efficace est de passer une chambre a air de camion dans la dechirure apres avoir bien sur collé les deux extrémités coupées voir reliée a une deuxieme selon la dimension des boudins On gonfle et on place une piece sur la dechirure C'est net propre et au moins on est reparti pour des années sans soucis et sans fuites Seul dépasse l'embout de gonflage Vu l'an dernier a Grenade

19 mar. 2012
0

BSR
comme ton annexe est salement trouée il faut la répar(er proprement
alain

20 mar. 201220 mar. 2012
0

Je le répète car c'est la solution employée par les pros de la réparation de pneumatiques.
Une réparation pérenne, c'est la double rustine.
Bien plus efficace que le bricolage çi-dessus.

20 mar. 201220 mar. 2012
0

Hello,

J'ai une question bête.
Comment faites vous pour mettre une rustine à l'intérieur du boudin et la plaquer contre la déchirure?
J'ai du louper quelque chose... :oups: :reflechi:
A+,
Now

20 mar. 2012
0

Vu la taille de la déchirure ça doit pas être difficile de mettre une rustine à l'intérieur, de bien y coller dessus les bords de la déchirure en faisant bien se joindre les bords et ensuite venir coller par dessus la rustine extérieure... J'ai jamais fait mais je pense que c'est comme ça que j'essaierai de faire...

20 mar. 2012
0

ok, je vois.
Bon, ça demande tout de même de faire attention de ne pas coller les deux parois internes du boudin ensemble (la colle, ça déborde) quand on presse le tout! :-(

Mais bon, c'est pas difficile d'être plus doué que moi pour ce genres de manips ... :heu:

20 mar. 2012
0

Pour info. Sur un Zodiac caoutchouc (les anciens), je colle des pièces (morceaux de Zodiac) avec de la super glue 3 (syanolite). Ça ne colle pas, ça soude !!!

20 mar. 201216 juin 2020
0

Bonjour,
Si possible poser un patch à interne puis un autre plus grand l’extérieur ,
bien-sur il faudra bien rayer à l'abrasif le pvc; coller sur les deux faces en deux couches et bien attendre que cette dernière ne colle plus au doigts avant de lisser et maroufler.

si tu achète une autre annexe, choisi plutôt de l'hypalon (néoprène)car c'est beaucoup plus résistant aux UV.
ci joint quelques photos du stage que j’encadre pour la BAN !...

Bon courage.
Erlannic

21 mar. 201216 juin 2020
0

Attention à ne pas confondre le solvant Méthyléthylcétone et le catalyseur Peroxyde de méthyéthylcétone.

La photo n' est pas passée avec ma réponse insérée un peu plus haut, je la remet.

21 mar. 201216 juin 2020
0

J' utilise depuis 12 ans de la colle bicomposante. Bien que périmée depuis 10 ans, elle polymérise toujours parfaitement avec du catalyseur MEC récent, à la place des petits flacons de durcisseurs d' origine.

22 mar. 2012
0

Colle de chez Soromap, je crois, bicomposante, excellente adhérence sur hypalon et pvc.Chez Uship, très bon marché(ce n'est pas de la pub, juste un retour d'expérience) Si vous n'avez pas de Mek, utiliser de l'acétone(moins efficace, mais proche)

22 mar. 2012
0

Comment faire pour que la rustine intérieure ne colle pas l'autre côté ?
C'est la seule question, amha, qui n'ait pas reçu réponse, et qui me taraude également. Erlannic pourrait peut-être nous expliquer, car ses photos sont, à ce détail près, un mode opératoire à elles seules.
J'ai pensé à mettre du talc en quantité,car pour moi, tout journal ou autre truc de ce genre va finir par venir obturer les valves ? Quant à se dire, "je fais attention à ne pas mettre trop de colle, comme ça même si tout n'est pas collé ça déborde pas", je reste TRES méfiant, peut-être à tort.

22 mar. 2012
0

La difficulté, c'est plutôt l'encollage de la face interne du boudin : toujours 2 couches qu'il faut appliquer sans répandre de la colle sur l'autre côté du cylindre, puis laisser "durcir" une dizaine de minutes à chaque couche sans contact avec l'autre face. Au moment où l'on applique la "rustine" il n'y aura alors aucun danger de contre-collage puisqu'il faut que les 2 faces en contact soient encollées pour qu'elles deviennent solidaires.
En pratique, lorsque j'effectue cette opération, je prépare avant quelques bâtonnets qui permettront de garder la partie encollée soulevée le temps que la colle durcisse et, sous la partie à encoller, j'introduis dans le boudin un morceau de sac en plastique translucide (en polyane, je pense)qui recevra d'éventuelles coulures de colle et qui sera retiré juste avant le collage de la "rustine".

La seule difficulté est l'introduction de la pièce encollée à l'intérieur du boudin : il faut la prévoir d'une taille suffisante, mais pas trop grande pour ne pas risquer de la plier complètement au moment de son introduction dans le boudin, ce qui risquerait de la faire se coller sur elle-même, de façon irrémédiable.

Marche à suivre dans un cas comme le tien :

  • Découpage de la pièce et vérification qu'on peut l'introduire dans le boudin sans pliage excessif,

  • Ponçage et nettoyage de la face interne du boudin à encoller et de la pièce (attention à ce que ce soit la bonne ace de celle-ci, c'est à dire la face mate)

  • Préparation et essai à sec de quelques bâtonnet (de préférence en plastique incollable. Des embouts de tubes de Sikaflex ou équivalent sont très bien pour ça, pointe en haut)

  • installation d'une protection plastique à l'intérieur du boudin,

-Encollage proprement dit du boudin et de la pièce, en 2 couches, en respectant les temps de durcissement (en général une dizaine de minutes, entre les 2 couches et entre la dernière couche et le collage. Mais ça dépend fortement de la température ambiante). Il faudra préparer 2 fois du mélange. Pas question d'utiliser le mélange de la première couche pour effectuer la seconde,

  • Pour la dernière étape, il est utile d'être à deux. L'un des 2 tient soulevées et écartées les lèvres de la "plaie", le second retire la feuille de polyanne et les "tuteurs", puis il introduit la pièce face encollée vers le haut et la positionne à plat sur l'autre face du boudin. Pour finir, l'assistant laisse délicatement redescendre la partie blessée sur la pièce en faisant très attention qu'il n'y ait ni pli ni déplacement des lèvres de la blessure par rapport à leur position originelle. Il faut être très très soigneux pour cette dernière opération : un seul essai est permis. Si tout est bien en place, finaliser le collage avec un petit maillet ou marcher dessus avec des pieds propres ("propres" car il y aura un autre collage extérieur à effectuer sur cette zone).

  • A ce stade, on peut se permettre de regonfler un tout petit peu le boudin (sans pression) pour prévenir tout collage intempestif de ses deux faces, le temps que la colle polymérise complètement.

Si c'est bien fait, ça ne bougera plus jamais et la pièce extérieure ne servira que de renfort et de protection.

Ah, une dernière chose : je préfère étendre la colle sur la face interne du boudin avec un doigt. C'est cochon pour le doigt en question, mais on contrôle beaucoup mieux comme ça ce que l'on fait...

Peio
Haize Egoa

22 mar. 2012
0

De rien :-)

Si l'on a du temps et les moyens de le faire, on peut bricoler un petit portique qui servira à soulever le côté blessé du boudin par rapport à l'autre, le temps de l'encollage. A ce moment, on suspend la blessure baîllante au portique à l'aide de 2 à 4 fils transfilés avec une aiguille de chaque côté de la plaie et à l'extrême bord de celle-ci. C'est beaucoup plus stable et pratique que les "tuteurs" qui ont une fâcheuse tendance à basculer quand on étale la colle. Ca évite aussi à 'assistant de toucher à la partie encollée lorsqu'il s'agit de descendre le boudin sur la rustine (à la limite, on peut avec ça bricoler en solitaire).
Après collage, il suffit d'araser les fils avec une bonne lame de cuter maniée à plat.

Voilà, ce sont les petits trucs qui font que mon annexe "Aérotruc" de Zodiac (une vraie merde, entre nous soit dit) est toujours vaillante après 14 saisons de durs services et sévices. Pour une petite réparation genre trou d'aiguille, consulter l'article que j'ai publié sur ce site et sur "pratique et technique de la plaisance".

Peio

22 mar. 2012
0

Merci pour cette explication claire et précise. Merci zaussi à AladisWing, mais vu la tartine dont s'est fendu Peio, j'ai mis mes remerciements ici, ce qui ne retire à la qualité de l'estimé AladisWing.
Kenavo d'arwechall !

22 mar. 201222 mar. 2012
0

Disons que l'opération est tout à fait à la portée d'un bricoleur précis, méticuleux..
Si vous ne vous sentez pas du tout dans cette catégorie, optez pour la rustine unique extérieure.

Pour prévenir un mauvais montage, il suffit de constituer une rustine interne un peu plus grande que la zone encollée (du pneumatique et de la rustine interne)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie et avant le grain suivant.

Après la pluie...

  • 4.5 (18)

Après la pluie et avant le grain suivant.

mars 2021