Moitessier et l’écologie

Bonsoir,

Je relisais la longue route et un fait m’a pour le moins interloqué.
N’y a t il que moi qui m’étonne du peu de respect « écologique » que Mr Moitessier avait pour l’océan? Toutes les 15 pages il jette des choses à l’eau sans aucune considération (voiles, pétrole, jerrican de vin, plastique, métal, 170kg d’un coup quand même, bouteille de champ, etc...)
Vous allez me dire: « on est en 1968, ce n’était pas pareil ».
les réserves naturelles sont créées en 57, torrey canyon en 67 fait quand même beaucoup pour sensibiliser l’opinion sur la pollution des hydrocarbures. c’est bizarre?
Vous allez peut-être ajouter qu’il n’en avait pas conscience?
Mais si il n’en a pas conscience pourquoi cite t il Jean Dorst page 131, avant que nature meure :  « tous les saccages que nous lui faisons subir, Dieu que je suis bien ici , pas pressé de rentrer »

Je m’interroge...
Bonne soirée à tous

L'équipage
16 août 2020
16 août 202016 août 2020
3

Hello,
Chacun a ses contradictions, entre le dire et le faire, le "c'est pas moi, c'est eux", etc.
Cela dit il me semble qu'il a aussi essayé de passer des messages pour la fin des armes nucleaires, contre le capitalisme et l'industrialisation du monde, planter des arbres fruitiers dans les villes et ailleurs. Et son mode de vie lui meme restait assez simple et minimaliste avant l'heure. Il me semble qu'une vie et des voyages en voilier (qui plus est en acier, en bois et sans moteur le plus souvent), reste moins polluant que de rouler tous les jours en bagnole, de prendre des avions tous azimuts comme beaucoup aujoud'hui ,et de participer au betonnage du monde en faisant construire sa barraque pour y mettre femme et gamins... ;) . Tout est relatif


Oheno64:Je suis tout-à-fait d’accord son mode de vie reste exemplaire a bien des égards mais c’est une contradiction étonnante pour un homme comme lui.·le 16 août 21:29
16 août 2020
8

Tu fais une erreur que n'importe quel historien te ferais remarquer facilement. Tu analyse un fait passé sous la vision actuelle. L'écologie n'éxistait pas. B.M plantait des arbres (sur le petit quai ou étaient les voiliers à Papeete), par exemple) et on enterrait nos boites en ferraille au pied pour améliorer la pousse. Il était écolo dans une démarche générale, pas de moteur, récupération permanente, vie avec les produits naturels, rarement utilisé l'avion, mais on bouffait des tortues qu'on descendait au fusil et on jetait nos poubelles par dessus bord.
Par contre pas un TduMondiste ne rentrait en Europe en avion de toutes les années ou il partait. Personne n'utilisait plus de 50l de fuel sur 1 T du M. L'écologie est une réponse à un abus de consommation, de tourisme...Cet abus n'etait encore qu'à ses balbutiements.


Solent:Absolument, c’était une autre époque où tout le monde jetait ses piles à la poubelle, lui il les jetait par dessus bord. Les coureurs du Vendée Globe mettent un point d’honneur à ne rien jeter mais leur génératrice tourne en permanence pour alimenter les pilotes électriques et leurs voiliers ont coûté cher en ressources. Moitessier avait récupéré des poteaux télégraphiques pour faire ses mâts.·le 16 août 21:41
Oheno64:Je regrette, je le regarde justement sous le prisme de 1968. Je l’aurais compris 10ans avant. En 68 l’écologie existait, le concept écologique voit le jour dans les années 50 et prend Son essor après 68. Jeter du matos et du fioul à la mer est juste étonnant pour cet homme.·le 16 août 22:00
-1

Quand on gratte un peu dans la vie des gourous il y a toujours des choses contradictoires ,c'est pour ça que je ne crois que dans les actes et pas dans les paroles !


16 août 2020
4

Coustaud a son époque faisait pareil! sous ses airs écolo la protection des animaux laissez moi rire! mais quand a MOITESSIER, POURTANT RESPECT grand monsieur je suis pas surpris vu la conscience écolo a l époque, au niveau des pompes, mais bon aujourd'hui les écolos c est de la com du business faut pas rêver ! des fauxculs ! allez bonne soirée matez vous un bon ventura une soupe et au plumard, moi suis trop vieux pour ces conneries


16 août 2020
16 août 202016 août 2020
8

Bon le 1er candidat écolo, René Dumont en 74 fait 1,3%.
Non, je vais essayer de te montrer le raisonnement par une image : Imagine que dans 20 ans, on interdise le vin car on se rend compte que non seulement c'est mauvais pour la santé, mais qu'on a pollué tous les sols avec les sulfates, nitrites et autres saloperies qu'on mets dessus. On te dira à toi, qui vient d'une époque ou tout le monde buvait du vin et aimait ça et ne se posait pas de questions, "mais tu savais bien que c’était plein de saloperies, que ça rendait alcoolo et que les voisins de vignes attrapaient des cancers"; Mais dans la vision de l'époque, tu seras un complice.


Oheno64:Pas exactement pareil. A l’époque il savait déjà l’impact que ça avait.·le 16 août 22:56
Micmarin:Et toi? Tu ne sais pas les dégâts générés par les sulfates, nitrites et autres engrais? Mais peut-être déjà maintenant ne bois-tu pas de vin et n'achète rien dans le commerce? L'exemple de ED850 est très bon.·le 17 août 00:41
Quizas:pas du tout du tout d'accord avec ED850 : l'eau c'est bien pire, privatisée par des multinationales, embouteillée plastique, trafiquée à mort pour la purifier et y mettre des bulles, et bientôt plus chère que le vin ! boycottez l'eau, buvez du vin c'est bon pour la santé et ça fait vivre nos petits viticulteurs, vive le vin !·le 17 août 03:32
Oheno64:@Micmarin, tu ne saisis pas le sens de mes propos. Je ne suis pas un écologiste, je ne suis pas un exemple et je n’accuse personne. Je constate un fait étonnant pour un homme si proche de la nature et n’en déplaise à certains, qui était déjà conscient de la fragilité de la mer.·le 17 août 07:28
16 août 202016 août 2020
4

Dans un sens tous les dechets qu'il balancent sont déjà produits, il est trop tard en quellque sorte... le recyclage n'existait pas... la sollution c'est pas de recycler, c'est de ne pas produire ces déchets... C'est pour ça qu'il y a pas beaucoup de VRAIS ecolos... l'ultralibéralisme a devoyer l'ecologie et s'en ai arranger/adapter en faisant croire aux bobos dans mon genre qu'ils sont écolos...


16 août 2020
-5

les écolos sont des gens nuisibles!


nico 26:et il y en a qui auront l'air malins quand il leur faudra plonger pour allonger les amarres de leur bateau c'étaient pas des écolos ceux qui ont commencé à s'inquiéter du réchauffement climatique dans les années 70, c'étaient des ingénieurs, des grosses têtes de l'industrie du pétrole et de l'économie ...·le 16 août 22:42
KivoaLai:... et toujours en anonyme :)·le 17 août 07:59
16 août 2020
0

oui.. les idiots aussi


16 août 2020
-1

bien dit! on t'a reconnu!


16 août 2020
2

il suffit de voir le monde sur l eau , polution des moteurs ( golf de St tropez ) la on oublie l écologie ...


16 août 202016 août 2020
0

Bonne nuit à tous et bon débat


16 août 2020
2

Salut Oheno64,
T'as quel age? Perso j'ai toujours eu un très grand respect pour notre planète, tout particulièrement la bleue. Par exemple quand j'avais 20 - 30 ans je cassais toujours les bouteilles (en verre hein) et je faisais toujours des trous au fond des boites de conserve (métalliques) avant de les balancer par dessus bord. Dès tout petit je me braquais contre l'utilisation des plastiques moches et polluants et rémanents (sacs, bouteilles...) et j'allais à la pêche avec du fil en nylon. Et j'ai hurlé en lisant une des premières éditions du "Bloc Marine" où il était préconisé de ne pas jeter ses déchets par dessus bord mais de les emballer dans des sacs en plastique!! Beurk dégueulasse, j'avais compris qu'ils voulaient qu'on fiche les sacs en plastique à la mer enfin quoi ils sont pas bien non !!!!Je suis né un tout petit peu après B. Moitessier. J'avais 14 - 17 ans quand je lisais ses bouquins et je comprend totalement que tu t'étrangles en lisant les passages que tu cites. Perso ils ne m'ont que progressivement conduit à des débuts d'interrogation qu'après des relectures... Je connais des gars de 30 ans qui aiment Moitessier mais s'étranglent comme toi.
La Vérité est celle de chacun à une heure donnée ;-).
On avancera surement en l'affrontant toujours très honnêtement sans se cacher et avec ce que l'on a de meilleur au moment ou on l'affronte cette Vérité qui se change si vite.
Cdlt
JM

PS Euh bon, ED850, pour le pinard... d'abord y'a de plus en plus de pinard bio hein ;-)


Oheno64:J’arrive sur mes 40. Je suis loin d’être un exemple écologique mais cela m’a surpris .·le 16 août 23:01
Quizas:oui du pinard bio en fût de chêne, et si tu coules tu te sers du fût comme bip, c'est pas écolo ça ! vive jminet, à bas ED850·le 17 août 03:38
16 août 2020
4

Relire le passé à l'aune des concepts actuels conduit à tout mélanger.
Ainsi il y a déjà un moment sur le forum usenet bateaux, d'aucuns accusaient Marcel Bardiaux d'avoir encouragé et justifié l'apartheid en Afrique du Sud (!) parce qu'il avait été bien reçu par les gens du yacht club à une époque où les visiteurs étaient rares, et les en remerciait dans un de ses bouquins.


Oheno64:Non rien à voir. C’est une lecture avec le prisme de 68 et les connaissances de 68. C’est un fait étonnant pour déjà pour cette époque ·le 16 août 23:02
Solent:Ce n’est vraiment pas le souvenir que j’ai de cette époque. Chacun son vécu.·le 16 août 23:48
Micmarin:Surtout que pour Oheno64 ce n'est pas un vécu mais des on-dits...·le 17 août 00:44
Oheno64:@Micmarin encore un soucis de raisonnement. N’as tu pas appris l’histoire de France avec ton prof d’histoire? Pourtant, il n’avais pas pris la bastille!·le 17 août 07:32
Micmarin:Un prof d'histoire se doit d'analyser le passé dans son contexte. Toi tu t'étonnes d'habitudes du passé parce que tu crois qu'en 68 la population était consciente de l'écologie, ce qui est faux. On commençait à en parler, mais on était loin de se rendre compte de ce que l'on sait aujourd'hui. En 1968 la population mondiale était moins de la moitié de celle d'aujourd'hui.·le 17 août 10:08
Oheno64:@micmarin ton vécu t’accable de certitude, si tu lis mes propos tu verras que le débat n’est pas là où tu le places. Moitessier était conscient de la fragilité de l’océan, était conscient que l’océan n’est pas une poubelle (il cite jean dorst a maintes reprise) et il était conscient du fait que les hydrocarbures était néfaste pour la faune et flore sous marine c’est lui même qui le dit dans une interview après torrey canyon lorsqu’un journaliste le questionne sur Cap-horn à la voile. Je te dis juste que c’est étonnant pour un homme comme lui.·le 17 août 10:27
Oheno64:Mes excuses, pour l’orthographe et là correction automatique. sur le téléphone je ne vois pas ce que j’écris.·le 17 août 10:28
16 août 2020
2

Même ds les années 80 quand je demandais ou est la poubelle sur un bateau, on me répondait tu ne la vois pas, tout autour de toi
Pour Moitoss, les trucs abandonnés en mer , c est ds l urgence...on sait que ds ces cas...voir les bateaux abandonnés même en course
Pour Pierre, un gourou c est un maître d une secte qui se le revendique..
.pas le cas de Moitoss qui a eu une vie presque solitaire, c est les médias qui l ont décrétés gourou et ça l a fait fuir d ailleurs...cqfd


16 août 2020
6

@Oheno64, tu te trompes sur la manière de voir les choses. Moitessier, Wharram, et beaucoup d'autres étaient dans un mouvement d'une époque, initié par J Kerouak et le mouvement beatnik. Ce mouvement, outre sa non violence, prônait la déconsommation, la découverte des autres et un mode de vie hors société de consommation. En fait, c’était une écologie ultime. Mais outre que ce n'était pas un mouvement prosélyte, c’était un mouvement optimiste. Il était plus important de se débarrasser d'attributs sociétaux, même en les balançant à la mer que de vivre avec. Cette vision est bien sur considérée comme suspecte selon la vision actuelle ou on a pris conscience de la vulnérabilité de notre monde.


16 août 2020
0

La longue route aux quatres vents de l'aventure


16 août 2020
1

Un certain éclairage peut venir du fait que Moitessier avait fait un embarquement comme matelot sur un cargo. Hors la pratique de l'époque, qui ne contrevenait à aucune réglementation d'ailleurs, était de jeter les poubelles à la mer, indifféremment de leur contenu. Je ne soulignerais pas les pratiques de nettoyage de soutes, les hydrocarbures provenant de ces opérations étaient également pompés par dessus bord dans toutes le marines du monde.

L'évolution réglementaire et la pratique ont heureusement évoluées depuis cette époque, sans doute trop lentement.

Il est évident que les quantités de déchets jetées à la mer par les navires de plaisance de l'époque ne représentait pas grand chose en comparaison, ce qui relativise le comportement de Moitessier et de la quasi totalité des plaisanciers de l'époque.

Ceci ne m’empêche pas de me réjouir de l'évolution non négligeable qui a eu lieu dans les pratiques en mer et de penser qu'il y a encore beaucoup à faire pour préserver notre environnement, n'en déplaise aux personnes qui honnissent les écologistes.


17 août 2020
1

on a réussi a nous faire croire que mettre une boite de conserve dans une poubelle de couleur, importante la couleur, est écologique !!! comment est fabriquée la dite boite ; énergie, matériaux ?? comment elle va être éliminée : transport, usine d'incinération !!!! alors reprocher à Moitessier de jeter par dessus bord une boite en fer blanc qui va rouiller et se décomposer au fond de la mer au nom de l'écologie me parait excessif
à Marseille au nom de l'écologie on a immergé des faux récifs en béton armé, ils vont se décomposer au fil des temps, pour faire des abris pour la reproduction des poissons et des crustacés et là ce ne sont pas quelques boîtes de conserve


Oheno64:Y’a t il un reproche de ma part? Juste un étonnement.·le 17 août 10:29
Solent:Et il ne jetait pas que les boîtes en fer ·le 17 août 11:22
17 août 2020
1

Je partage les avis de ceux qui estiment que Oheno64 fait une erreur en analysant un fait passé sous la vision actuelle, pour reprendre les dires de ED850.
Cela dit il n’en demeure pas moins que je trouve intéressant que des jeunes (Oheno64 précise qu’il a moins de 40 ans) se préoccupent de la problématique environnementale, et même si je ne partage pas son analyse à propos de Moitessier, je comprend néanmoins son étonnement.
Signé : un écolo, gaucho de surcroit…donc un nuisible (n'est-ce pas ventdebout), haha !


Oheno64:Bonjour, Je persiste, mais en écrivant, j’ai essayé d’analyser avec un œil de 1968 et c’est cette analyse qui me fit rédiger ces quelques lignes. Moitessier lui même dit que l’océan n’est pas une poubelle et que les autres ne le traitent pas bien. Je m’en étonne juste de sa part. Bonne continuation ·le 17 août 10:54
Solent:Je ne sais pas si on peut analyser avec un œil de 68 si on n'a pas vécu cette époque, à moins d'être un historien ou sociologue, ce qui est peut-être ton cas. En 68 on fumait partout, on jetait ses mégots n'importe où, ( ajg encore d'ailleurs) les voitures étaient extrêmement polluantes, les catalyseurs ont été obligatoires en 1992 , on ne pensait même pas au tri et je ne parle pas de l'agriculture qui a ravagé des paysages entiers etc.. Tu idéalise cette époque, les écolos existaient mais ils étaient considérés comme de doux rêveurs. (Ajd on les traite de khmers vert ce n'est pas mieux)·le 17 août 11:37
Oheno64:Je n’idéalise rien, je préfère de loin notre époque et ses dérives, je ne suis pas ecolo je fais attention à ma Planete comme beaucoup. En revanche, Moitessier prenait des positions écologiques, constatait souvent avec aigreur les ravages de l’homme sur la planète, c’est pour cela que çela m’a interpellé.·le 17 août 14:52
ventdebout:BWV988 c'était pas la peine de préciser gaucho! çà va de paire avec écolo... et il n'y a vraiment pas de quoi se vanter! enfin, comme on dit, çà ose tout et c'est à çà qu'on les reconnaît :-)·le 17 août 19:08
ED850:Franchement, ventdebout, on est sur un fil intéressant avec des avis sensés quoique différents et des posts courtois. Qu'est ce qu'on en a a faire de ton opinion politique? Poste quelque chose d’intelligent, au moins une fois, pour voir.·le 17 août 19:30
17 août 2020
0

Tu as en partie raison BWV, mais je pense que B.M. était dans une "écologie comportementale", une sorte d’ascèse et non environnementale. Son crédo était de ne pas consommer. Récupérer, se débarrasser des biens matériels, vivre avec peu. La possession, l'argent même était à proscrire. Pour les échanges, le troc était privilégié. Donc jeter ce dont on n'a pas besoin est mieux que de garder.
Cette optique d'écologie ascétique va à l'encontre d'une partie de l'écologie actuelle boboïsante qui se préoccupe de l'environnement, certes, mais en consommant sans contrainte. Elle se rapprocherait plutôt des mouvements genre zero déchets fr.wikipedia.org[...]%A9chet , ou pour la décroissance fr.wikipedia.org[...]mmation .


Oheno64:Sur ce point, tu as je pense complètement raison. Il est quand même étonnant que ce grand personnage de la mer fasse cela sans que ça ne l’interpelle.·le 17 août 14:54
17 août 2020
2

Il faut relire son précédent livre pour comprendre.

Il s'était fait très peur avec un bateau , déja lourd à la base, et très surchargé lors de Tahiti-Alicante.

Sa grande trouille lors du Golden Globe ( tout à fait justifiée) était de sancir.

Il s'est donc livré à une chasse au poids pour sa survie.
L'écologie passe bien après , et c'est compréhensible.


Oheno64:Je suis d’accord, il fait la chasse au poids dès Plymouth. Quand il fait le vide en pleine mer, c’est dans un but de performance plus que de survie. Je te rejoins sur le fait que je ne tiendrais peut-être moins compte d’écologie si ma survie en dépendait (encore que ce n’est pas les 30kg de pétrole qui vont faire sancir le bateau)·le 17 août 13:41
17 août 2020
0

Chasse au poids que T. Lamazou sur le a également fait, mais ce n'était pas pour sa survie....

Quand j'ai dit au fiston ( 18 ans) que lorsque j'étais dans la Royale on jetait TOUT par dessus-bord, il a été horrifié. Autres temps autres mœurs....


sabord:Eh oui dans son bouquin pour gagner du poids il indique avoir jeté par dessus bord pas mal de choses y compris des pilotes automatiques de secours.·le 20 août 09:22
17 août 2020
1

sur la terre pour ce qui y reste,évidement ce que l'on envoie dans l'espace est perdu ,rien ne se crée,rien ne se perd , tout se transforme ...
alain


17 août 2020
0

Moitessier a plusieurs fois écrit son opposition et incompréhension à l'utilisation de beton armé et de tôles pour les habitations sous les tropiques, en remplacement des habitations végétales traditionnelles.

C'était déjà de l'écologie. Outre la qualité de vie infiniment meilleure sous la chaleur des tropiques, dans une habitation bois a toiture végétale, versus beton sous tôle, on sait la contribution au rejet massif de CO2 ,de la fabrication du ciment et de l'acier.

Et c'est dans parler du désastre esthétique d'une ville tropicale du tiers monde comme celle ou j'habite. C'est hydeux, et a chaque secousse sysmique de faible amplitude, ou glissement de terrain après les orages, on compte les morts par dizaines, écrasés sous des constructions anarchique en béton de mauvaise qualité.

Par contre, les quelques quartiers d'habitations bois traditionnel sur pilotis, restent absolumentment indemnes. Et les reparations des toitures végétales envolées beaucoup moins onéreuses.


Oheno64:Exactement, d’où mon étonnement pour quelqu’un avec une conscience aiguë et avant gardiste de l’écologie.·le 17 août 14:48
17 août 2020
-5

Moitessier faisait comme beaucoup à l'époque on balançait il n'y avait pas de ramassage. Son côté minimaliste était simple du au peu de moyens qu'il avait il vivait au crochet de sa femme.
Bon marin bon écrivain certes mais le reste...


firuz:c'est parfaitement exact... je l'ai bien connu à tahiti en 70/73, je lui rendais visite à Moorea , on lui pretait un fare avec toit en tole.... et profitait des avantages de la civilisation de consommation ..bref un peu comme Cousteau bon communicant sans complexe.·le 17 août 22:44
17 août 202017 août 2020
2

Bonjour, si vous voulez mieux comprendre Moitessier, il faut lire son dernier livre "Tamata et l'Alliance" (mémoires) qui est le récit de sa vie écrit longuement de 91 à 1993 et le livre posthume publié par sa dernière compagne Véronique (Lerebours Pigeonnière) "Voile, mers lointaines îles et lagons"

C'est très différents des livres initiaux où il devait écrire vite son livre pour qu'il sorte pour le Salon Nautique etc ...

Ces 2 livres sont à lire lentement et à relire.
Ensuite il faut aller au cimetière diu bono, déposer quelques vieux bouts, dont il saura se servir, au lieu de les jeter à la poubelle.

Tamata (son surnom en Tahitien) "Tout est possible" et/ou "celui qui essaie, qui expérimente" en gros

Citation:
Quand j'étais petit, Tchu m'aidait à fabriquer mes lance-pierres. C'est lui qui m'a appris comment on découpe les lanières de chambre à air dans le sens de la largeur pour qu'elles ne cassent pas, même en tirant le plus fort possible. Moi, je ne voyais pas pourquoi cela ferait une différence, puisque c'était le même caoutchouc pris dans la même chambre à air. Alors il m'avait dit d'essayer les deux façons :
— Apprends à voir les choses par toi-même, pas seulement à travers les yeux des autres.


Oheno64:Je vais m’y pencher merci·le 17 août 20:37
17 août 202017 août 2020
17 août 2020
8

Je ne vois pas trop l'intérêt dde souiller la mémoire du grand homme surtout sur des sujets comme celui-là...

Déjà, il n'est malheureusement plus là pour se défendre, ni pour s'expliquer.

Ensuite, de ce que j'en ai lu, il me semble qu'il a plutôt une approche systémique et philosophique de l'écologie, plutôt que d'être un ardent des petits gestes deculpabilisateurs comme c'est la mode actuelle.

Il défends une nature belle et sauvage, il s'oppose à la croissance à tout prix et à la consomation illusoire, car il a compris que la vie est bien plus belle quant on sait simplement profiter de la beauté du monde tel qu'il est, vierge et soumis aux éléments, et que le mythe de la consommation et du confort n'est qu'un piège de l'esprit où l'on se retrouve toujours insatisfait.

En lisant ses livres, je rêve de grands espaces, d'aventure simple, de lenteur et de défis à relever.
Évidement, si 10 millions de personnent se mettaient à ce mode de vie, il n'y aurait plus d'espaces vierge... pour autant, faut-il condamner cet appel à la liberté? Ceux qui y sont sensibles vont pour la plupart ne pas suivre ce chemin, et pour le reste, la grande majorité rentrerons au bercail après leurs aventures.

Dans tous les cas ces personnes auront été touchés par la beauté de la nature, la simplicité et la liberté, et leur mode de consommation s'en ressentira, et ça c'est positif.

Pour les déchets jetés par dessus bord, j'imagine qu'à l'époque ils auraient été brûlés ou jetés à la mer de toute façon!
Et j'espère que personne n'ose critiquer cet exemple si il a chez-lui un smartphone, une tablette, un ordinateur, des outils de chez liddle, des habits "jettables", de l'antifouling erodable, et j'en passe...
Même en jettant tout dans les bons bacs de la bonne couleur, il est hypocrite de penser que l'on est propre, car comme c'est dit plus haut, c'est à l'achat que l'on pollue...

C'est comme la polémique sur Gerbault et Vichy, alors que d'après ce que j'ai compris, il a fini par tellement haïr la civilisation occidentale qu'il a passer la fin de sa vie à la fuir...

Et c'est bien beau de critiquer les gens quant on est très bien informé sur les enjeux du monde actuel, mais il ne faut pas oublié que les gens, surtout avant internet, n'ont pas accès à la même information, ni les mêmes facilités pour s'informer...

Si on veut polémiquer sur l'ecologie, il y a à mon avis bien plus à dire sur la politique actuelle du gouvernement, sur le phénomène des bateaux de croisière, et sur l'impact énergétique d'internet, par exemple...

Quant on se dit que le bilan carbonne d'1h de mails dans le monde equivaud à 180 a/r paris new york en avion, des fois je me dis que si on vivais tout comme B.M, alors la nature ne s'en porterais pas plus mal, même si il n'y aurai sans doute plus de petits mouillages déserts :)

En tout cas il n'y aurait plus de bateaux mourrant dans les ports, ils auraient été "recyclés" par de jeunes aventuriers prêts à se retrousser les manches, rien que ça ça serait pas si mal.

Pour finir, simplement, au sujet de l'ecologie, pourquoi ne pas regarder le présent plutôt que le passé?

Et, si nous nous sentons bien tous concernés par ce problème, pourquoi la tendance est-elle de tolérer les decisions des pouvoirs publics -de tous bords- alors qu'elles se montrent clairement hostiles envers la nature?

Il est sans doute plus simple de faire la morale au voisin car il ne roule pas en vélib, et plus confortable de faire 2-3 gestes personnels "écolo" pour se donner bonne conscience, et se sentir légitime pour donner des leçons aux autres...


Calypso2:Il n'est surtout pas question dans mes propos de souiller qui que ce soit. Comme beaucoup Moitessier m'a fait rêver en tant qu'aventurier mais désolé pas en tant qu'homme vivant au crochet de la société où de son entourage ·le 18 août 08:38
ED850:B.M. n'a jamais vécu aux crochets de la société. Non seulement il a écrit de nombreux livres qui auraient pu lui rapporter des millions, mais en plus il n'a jamais consommé quoi que ce soit. Même son annexe, en Polynésie était un vieux pneu de tracteur récupéré. Je pense que les éditions Arthaud l'ont béni pour les rentrées liées à ses bouquins.·le 18 août 09:20
Calypso2:Et avant d'écrire ses aventures il a vécu avec quoi comment a t il financé Joshua. ·le 18 août 09:40
Calypso2:Enfin c'était ça vie mais cet aspect me dérange ·le 18 août 09:42
courtox56:Pour gagner sa vie et se payer Joshua, Bernard Moitessier était formateur nautique. Dès sa mise à l'eau Joshua a été utilisé pour cela·le 18 août 10:02
courtox56:Il a commencé à 18 ans comme contremaittre dans une plantation au vietnam, puis il crée une coopérative dans le village où il passait ses vacances. Après lka guerre il est interprète à bord de bateaux de guerre Français pendant 1an, puis il bosse dans l'entreprise de son père avant de créer son entreprise de transport maritime ..et de vente d'armes...Ensuite un petit tour en France pendant 6 mois pour effacer l'ardoise, sa rencontre avec Pierre Deshumeurs est le début du virage vers la mer libre avec le Snark (en hommage à Jack London) le reste vous savez tout je pense?·le 18 août 10:08
courtox56:1 an visiteur médical, son premier livre écrit grâce à la demande des éditions Athaud, ensuite c'est la naissance de Joshua. Il est comlpliqué le Mec, trèx instable et perturbé 5lire Tamata ...SVP pour le comprendre)·le 18 août 10:10
Calypso2:Oui on connaît tout ça. Ce n'est pas mon héros malgré tout ·le 18 août 10:14
Micmarin:"Tamata et l'Alliance" est en effet vraiment un livre à lire, l'ouvrage va bien plus loin qu'un ouvrage de mer ou d'aventurier.·le 18 août 10:16
Solent:Je confirme, c’est vraisemblablement le livre le plus intéressant et abouti qu’il ait écrit. Quand à dire qu’il a vécu aux crochets de sa femme c’est vraiment très réducteur. Il a sûrement eu des passages à vide financiers et sa femme l’a aidé, ce qui est normal dans un couple, mais J’espère qu’il a touché un peu de droits d’auteur.·le 18 août 12:10
17 août 2020
-3

juetlo
bravo! tu as entièrement raison. Malheuresement les "écolos" sont les premiers à violer la nature sans aucun complexe! Tout çà c'est une question de niveau intellectuel et ce n'est pas leur qualité première...


ED850:ah, encore raté ;-))·le 17 août 22:42
Quizas:vendebout essaie un autre registre: l'humour, la dérision, le complotisme, le trollisme ... en calomnie tu manques d'arguments, tu n'est pas crédible.·le 18 août 00:02
BWV 988:Alors là ventdebout, tu m'as bien fait rigoler! Allez tiens,pour te remercier, je t'enlève un vote négatif et je t'en mets un positif.·le 18 août 07:32
James :Moi je dirais qu'il essaye plutôt la finesse... Là c'est gros comme une maison cette recherche de polémique...·le 19 août 22:13
BWV 988:Euh James, ton intervention me parait quelque peu absconse... Serait-ce moi qui cherche la polémique parce que j'ai signé mon intervention en précisant que j'étais écolo/gaucho, ou vendebout qui qualifie les écolos de nuisibles? Vite rassure moi!·le 20 août 18:57
James :Le message était pour Ventdebout !·le 20 août 21:23
17 août 2020
-1

bonsoir !
il apparait à lire certains
que les "écolos" sont une catégorie de gens bien identifiable
le niveau intellectuel des forums monte
on atteint des sommets !
faudrait peut être revenir au niveau de la belle bleue !


18 août 2020
0

Moitessier a mis en pratique ses concepts et en a essayé d'autres .

Déjà, c était assez courageux .
J'ai eu l'occasion de visiter tamata.Et là, vous vous rendrez compte de ce qu'est le minimalisme en croisière.
On m'a dit qu'après 68 ou bien tu elevais des chevres dans larzac ou bien tu te construisais ton raffiot pour la grande ballade ds les zones tropicales.
Je suis aux Antilles et je vois bien que la moyenne des voiliers est de 45 pieds , super equipes , presque comme dans une maison moderne.
Tres loin de mes idees et ce que j'imagine du gourou .


18 août 2020
0

Dans les années 60/70, toutes les fermes avait un dépotoir à ciel ouvert, où les déchets étaient cramés(pneu, bois, etc.)… Idem, la base Antarctique Dumont d'Urville avait une sorte de funiculaire pour tout balancer à la mer. C'est aussi à ce moment que nos déchets radioactif partaient dans l'océan…

Mais les déchets classique de l'époque était très différent de ceux d'aujourd'hui, beaucoup moins de plastique, bien plus de fer, bois, verre.

Peut-être qu'à l'époque on comptait aussi sur le facteur dilution : tu verse 70L de pétrole dans l'océan, ça ne changera rien, il est tellement grand. Aujourd'hui ce facteur dilution est tempéré dans les arguments, du fait du grand nombre de personnes qui pratiquent ainsi : 1 milliards de gens jette 70L, ça commence à se voir… On retrouve assez vite ces deux façon d'aborder les choses sur les fils « eau noire ».

Et puis n'oublions pas que la technique et les connaissances ont beaucoup progressé sur les écosystèmes.


18 août 2020
1

A vrai dire même en 80, quand j ai relu Moitoss, j ai noté et souri sur cette contradiction...sujet du fil...les raisons exposées ds ce fil sont explicites
Au même titre, quand Le Toumelin tire les dauphins à la carabine
Autre temps autre mœurs


18 août 202018 août 2020
4

Moitessier n'était, à mon sens, pas un mythe et pas un exemple intégrale à suivre : il a fait plein de belles et bonnes choses dont on peut s'inspirer et d'autres moins top dont on n'aura pas envie de s'inspirer (sa vie privée ne fut pas un long fleuve tranquille)

Bref, avec ce genre de personnage, (comme Cousteau, où je pense que le bilan global est encore plus sombre), il faut retenir le bon, passer le moins bon au tamis de ce qu'on savait à l'époque notamment de l'écologie (Juste pour rire, à une époque les écolos US organisaient les dépots massifs de pneus usagés censés fournir de l'habitat aux poissons et donc faire de l'écologie: ils partaient en flotille de bateaux chacun chargé de quelques pneus persuadés de sauver les malheureux poissons)

Bref, j'ai une vision très positive de Bernard Moitessier mais sans le mettre sur un pied d'estale: c'était un gars bien et intéressant, pas un dieu


juliusse:piédestal fr.wikipedia.org[...]9destal ·le 18 août 12:51
James :Un beau commentaire plein de mesure ·le 19 août 22:15
19 août 2020
2

laissait tranquille , il n est plus la pour défende sa vision de cette époque , j etais a coté de lui en 83 a tahiti moi sur mon 9 m lui sur Tamata , parlait peu , un voilier hyper simple et une gosse chambre a air comme annéxe . homme bien ou mal ? , en tout cas bien d autre devrait se poser des questions de comment il gére sa vie de tous les jours coté écologie puisque c est le sujet ( voiture , électricité conso a d onf , internet etc etc .... ...


19 août 2020
0

beaucoup de gens sur HEO on du se sentir visés ... moi je suis pas écolo , j essai de faire plus attention qu avant mais je polue grave quand même .


19 août 2020
0

En relisant l énoncé , je ne suis pas sûr qu'il ai jeté vin et champagne ???
On pollue tous mais quelques uns plus que d autres ,sans vergogne !
Si on vivait à la moitessier ,c'est sûr que la terre serait moins abîmée.
C'est étonnant de voir les nouvelles générations de voileux se bricoler des fours solaires , avoir des plantes à bord .
Trop de retraites maintenant pour qui rien n'est trop beau ni trop cher. Il n'y a plus l'esprit d aventure et auto suffisance de Joshua. 😢😢


Oheno64:Si 20 litres de vin et son contenant et une bouteille de champ vide·le 21 août 08:40
19 août 2020
-1

Un peu hs.
Je suis assez caractériel quelque part. J'aime bien les voiliers insolites : course , vieux greement custom amateur etc...
Tout ce qui est plastique de serie je ne les connais pas et pire je les ignore. C'est moi...
À Carriacou , je vois un joli ketch bois qui me plait. Son nom : Venus. Un jour je parle avec son vieux proprio qui vit à bord.
C'est paul Johnston .
Et je me rappele ds "cap horn à la voile" de son nom.
Il a aussi dessiné le voilier de h. Wakleham .
C'est un des survivants de cette sacrée époque , les pionniers des cruisers.


19 août 2020
0

balancer une bouteille de champ,même en 68, c' est gâcher ...


Oheno64:Vide·le 21 août 08:40
20 août 2020
1

Un brin provocateur.. Les SDF sont des ecolos par excellence


20 août 202020 août 2020
0

Pour abonder le sens d'un message de ED850,c'était un avant-gardiste un hipster désireux de se détacher du monde de son époque.Il a dù lire "Sur la route" de Kérouac.Avide de grand espace et d'un monde nouveau il a cherché un sens à sa vie dans une certaine spiritualité en vantant les bienfaits de l'amour,l'inutilité des conflits armées qui l'on marqués (sa jeunesse et l'histoire de la mort de son frère).Dissident de la consommation il se nourrissait d'iode et de vents ça à été sa route une partie de sa vie.Il appartient au passé mais c'est une façon de l'enterrer bien vivant (son âme heeeiiin!).


BWV 988:@" il se nourrissait d'iode et de vents " Mais aussi de pétards...mais bon, à chacun son vice , certains préfèrent la bibine.·le 20 août 19:00
ED850:Non, le pétard, c’était pas son truc. Le café, oui, des litres. son estomac n'appréciait pas toujours. Pour résumer, il ne mérite "ni cet excès d'honneur ni cette indignité". Il a vécu comme il voulait, a écrit pour raconter. Libre·le 20 août 19:08
James :Du café,des clopes et du lait concentré sucré !·le 20 août 21:25
matelot@19001:Un régime de santé 🙄😏·le 20 août 23:35
20 août 2020
1

bon du coup il est écolo ou pas ? faudrait vous décider.
je voulais faire cadeau de ses bouquins à de jeunes tourdumondistes par les 3 pôles sur le départ, si il est pas écolo je veux pas d'emmerdes !
je leur offrirai "naufragé volontaire", avec Bombard je suis plus sur, il ne bouffait que du plancton, il ne jetait pas les emballages !


ED850:www.leparisien.fr[...]590.php : Et après, on discute de l'écoloïté de Moitessier 🤔·le 20 août 21:56
Quizas:ED850 le parisien j'ai arrêté, que de la fake, au Quatar ya que des chameaux et de toute façon maintenant le foot c'est interdit, plus que la pétanque autorisée en essuyant les boules au gel machin, tient une anecdote : suis allé dans une quincaillerie acheter des saloperies chinoises, les mecs devant moi qui payaient avec leur carte bancaire la nettoyaient au gel hydromachin avant de la mettre dans le sabot, du coup quand j'ai voulu payer avec ma CB le truc marchait plus ! véridique·le 20 août 22:26
20 août 2020
0

J'ai eu le même sentiment lorsque j'ai lu ces passages.
Ça a au moins le mérite de l'honnêteté.
Perso, je préfère Slocum ou Dumas.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer