Moitessier

Bonjour,
Je ne connais que tres vagement Moitessier. Je c'est que c'est quelqu'un qui a fait pas mal de bateau et qui a pas mal ecrit. Je saisegalement qu'il navigait sur un Joshua, et c'est a peu pret tout. Il semble que ca soit la reference pour preparer un tdm ou tout simplement des virees en mer.
Quel livre me conseillers vous, combien de bouquin a-t-il ecrit, et quels sont les sujets abordes par chacun d'eux ? Par le ou lesquels me conseillez-vous de commencer ?
Merci pour vos conseils . . .
Nico.

L'équipage
13 fév. 2003
13 fév. 2003
0

Lecture saine
Salut Nico,

Il est vrai que Bernard Moitessier est l'auteur qui à déclenché des passions de "zizagodromistes"
Je vais regarder dans mes placards et je te renseigne (je crois que je les ai tous lus)

13 fév. 2003
0

il est vrai aussi
que MOITESSIER naviguait à une autre époque et que tout à bien changé depuis dans la technique et dans le monde....

Prendre MOITESSIER pour référence aujourd'hui c'est prendre la 403 Peugeot (c'est la même époque)comme référence en voiture,etc....ou NAUTICUS qui est une encyclopédie de référence que je lis très souvent comme un vieux livre d'histoire bien dépassé...

amicalement

13 fév. 2003
0

tout est bon
bonjour tous les livres de Moitessier sont bons à lire et ont fait rêver beaucoup de gens mais maintenant pour préparer un TdM,ils apparaissent un peu vieillaux (je vais faire hurler du monde), son premier TdM en 300 jours maintenant ils tournent en 3 mois. Il montait les voiles au palan maintenant on a des ST 2 vitesses.etc. mais c'est un homme qui nous a tous donné envie de partir et rien que pour cela il faut le lire.
Bon rêve

13 fév. 2003
0

Lire
La longue route

13 fév. 2003
0

Vagabond des mers
Salutatous,
Commences par le premier "vagabond des mers du sud", il est drôle, émouvant.
Les autres sont plus serieux,"la longue route" le recit de la premiere course autour du monde est un classique.
Mais le monde et les bateaux ont changé...

13 fév. 2003
1

Ca a si change que ca ?
Rassurez moi, depuis Moitessier, il y a toujours de l'eau dans les oceans, du vent au dessus de l'eau, le nord est toujours bien en haut des cartes, et les bateaux peux encore fonctionner a la voile (je suis contre le reacteru nucleaire sur un bateau de plaisance).... On est toujours face aux elements? Vous croyez que ca change a ce point en mer ?

13 fév. 2003
0

chacun pense ce qu'il veut
mais quel architecte naval dessinerait un JOSHUA aujourd'hui et quel chantier le fabriquerait?

les techniques ont changées dans tous les domaines, le monde d'aujourd'hui n'est pas celui de trente ans en arrière ( voir les situations internationnales,etc...)
le gps à bien mis le sextant au rencart,etc...

c'est comme ça et il ne faut pas le regretter

bye

ps lire MOITESSIER comme SLOCUM et bien d'autres:pour passer un moment mais pas pour apprendre

14 fév. 2003
0

Joshua
Salut , il y as bien un chantier qui fabrique encore Joshua à la demande c'est "" META "" à TARARE dans le Rhône c'est le même mais avec des techniques plus recentes
BYE

13 fév. 2003
0

Autres temps, autres moeurs
Moitessier perd deux bateaux(sans moteur) sur des erreurs de nav, qui paraissent idiotes aujourd'hui avec GPS et pilote, mais de l'autre coté il reconstruit en qcqs mois ce qu'il a perdu et repart...
C'est une belle aventure,tu ne regretteras pas tes roros, bonne lecture!

13 fév. 2003
0

Saine lecture.....
Nico ,pour lire Moitessier il faut prendre sont temps et commencer par le début:
Wagabond des mers du Sud: la jeunesse heureuse et en paix puis une guerre déchirante....
Le cap horn à la voile: un voyage fort et en couple
La longue route: Une route qui commence par une course et qui devient un conflit avec lui même et avec (ou contre) la société , une philosophie..

Tamata ou l'alliance : (qui vient de ressortir je crois) Le compte rendu d'une vie avec des idées et des trucs tout simples

Comme l'a dit JP le monde à changé(trop vite) et la voile aussi, je viens de finir le 1er livre des Meffre et bien eux aussi peuvent servir un peu de "guide" mais on sent tout de même qu'il y à eut un gros changements depuis leur premier voyage et c'est moins ancien que B Moitessier.

Mais ne desespèrons pas, tant qu'il y aura des océans et du vents il y aura toujours des gens qui iront de lieu en lieu pour PARTAGER avec les autres, et que ce soit avec des bateaux lents,ou rapides ,suréquipés ou rustiques Ils seront HEUREUX et en PAIX avec eux même et avec les HOMMES

Et si tu veux te replonger dans la longue route vas à La Rochelle ou tu pourras naviguer sur JOSHUA (article sur le dernier "Bateaux")

14 fév. 2003
0

Joshua à la rochelle
Bonjour,

Pour le moment le célèbre Joshua est hors d'eau devant le musée maritime qui est le propriétaire.

C'est assez impressionant à voir, le bateau est resté cabossé suite à l'oraguan qui l'aviat mit à mal.

Bonne Nav.
Nono

14 fév. 2003
0

nico, en complément...
...des bouquins signés moitessier (j'en ai lus aussi), je te suggère de lire "sur les traces de Joshua Slocum" (Guy Bernardin, éd Loisirs Nautiques).
pour te le situer, il a récemment (1995) refait un tour du monde dont le parcours se rapproche le + possible de celui emprunté par Slocum, 100 ans + tot.
et tout ça à bord de la réplique la + fidèle du célèbre "Spray" (dont la conception a maintenant plus de 200 ans!).
à mon avis une très intéressante comparaison entre les moyens techniques des 2 époques respectives (1895 et 1995).
de là à tous naviguer en spray, il y a qd-meme de la marge !

bonnes lectures!

15 fév. 2003
0

il y a aussi, MALTESE,
un fabricant qui propose la citroên B14 et sa dernière commande remonte à 1938

il serait interressant de savoir quand a été fabriqué le dernier JOSHUA par META?

je crois bien que c'était pas hier...
joshua était un bateau conçu plus comme un coffre fort que comme un bateau

en clair, il était pas terrible au niveau de la conception et des performances car fait en fonction des connaissances de l'époque et sur un cahier des charges plus baba-cool que technique, établi par quelqu'un qui avait déjà perdu au moins un bateau et qui en tenait compte,et qui était aussi plus doué pour le farniente sous les cocotiers que pour l'architecture navale

n'oublions pas que le bateau hyper rapide de l'époque s'appelait PEN DUICk de TABARLY qui n'est plus aujourd'hui qu'une pièce de musée très largement dépassée

en clair c'est comparer la 403 diesel aux dernières productions automobiles........

amicalement

15 fév. 2003
0

jp
et il y a encore des 403 diesel qui roulent avec plus d'un million de kilomètres, et certaines "dernières productions" nautiques (routes du rhum) qui......

16 fév. 2003
0

moitessier
Il y a aussi le très bon livre, celui qu' il n' a pas eu le temps de mettre en forme; C'est sa dernière compagne qui l' a fait,Véronique Lerebours Pigeonniere :
Bernard Moitessier: voie, mers lointainees îles et lagons. Editions Arthaud en 1995
Voila ce que disait Moitessier à propos de ce livre qu' il voulait écrire mais il n' en a pas eu le temps.
" Je voudrais maintenant écrire un bouquin technique mais en trois dimensions, sur la mer, les bateaux,et la vie de Robinson "
On peut( reprendre beaucoup de choses da

16 fév. 2003
0

moitessier
Il y a aussi le très bon livre, celui qu' il n' a pas eu le temps de mettre en forme; C'est sa dernière compagne qui l' a fait,Véronique Lerebours Pigeonniere :
Bernard Moitessier: voie, mers lointainees îles et lagons. Editions Arthaud en 1995
Voila ce que disait Moitessier à propos de ce livre qu' il voulait écrire mais il n' en a pas eu le temps.
" Je voudrais maintenant écrire un bouquin technique mais en trois dimensions, sur la mer, les bateaux,et la vie de Robinson "
On peut( reprendre beaucoup de choses da

16 fév. 2003
0

moitessier , suite
Mon doigt a dérapé sur une mauvaise touche...
Mille excuses.
Donc , on peut reprendre beaucoup de chose dans son bouquin qui sont parfaitement d' actualité.
Par exemple:
Au sujet des matériaux, il écrit :
" C'est vers ce matériau (l'aluminium et le Strongall) que je me tournerais si je devais envisager un nouveau bateau , et que j' en avais les moyens"
Pour le GPS:" Pour ma part je n'hésiterais pas a acheter un GPS... mais pas avant d' avoir équiper mon bateau de tout l'indispensable."
Il y a d' autres reflexions super intéressantes
sur : les techniques de mouillage, les voiles et leur réparation et plein d' astuces.

Pour en revenir à Joshua ; ce n' était pas un bateau de course, mais un bateau de voyage, inscrit dans une course autour du monde sans escale.
Dans cette première course il y avait au moins 2 bateaux qui avaient été dessinés dans cette optique : le trimaran de Nigel Tetley et celui de Donald Cowhurst.Aucun des deux n'a terminé.

Et quand je me promene sur les pontons à Bordeaux , à La Rochelle ou ailleurs et que j' observe les bateaux de voyage je trouve qu' ils ont encore bien des ressemblances et des points communs avec des joshua et autres...

16 fév. 2003
0

en réponse,
je veux pas polémiquer,
mais prétendre que le GPS ne fait pas partie de l'indispensable démontre une mentalité un peu particulière qui ne surprend pas venant de MOITESSIER et qui fait preuve d'une claire-voyance rare dont il convient de saluer l'intelligence (ceci venant aussi de quelqu'un qui prétendait que le moteur était inutile sans avoir jamais compris que c'est ce qui avait perdu ses bateaux)(pour sauver un bateau, il est parfois indispensable d'avoir un moteur et un GPS)

le bateau de CROWHURST n'a pas terminé et tout le monde sait bien que ce n'était pas sa conception qui était en cause mais son skipper qui s'est pratiquement "suicidé" en disparaissant après avoir monté un canular tragique sur un soi disant tour du monde....

que MOITESSIER, par l'intermédiaire de sa veuve fasse post mortem l'apologie du STRONGALL de META est bien le moins qu'elle puisse faire pour META qui avait tant donné pour ces gens là

en clair on fait tout dire à un chèr disparu...

ceci dit que celui qui veut vivre comme MOITESSIER et avec un JOSHUA le fasse....( c'est encore plus facile aujourd'hui avec le RMI et les autres avantages sociaux qu'à l'époque)

ça ne me gène en aucun cas....

amicalement

16 fév. 2003
0

Dépassé..???
Dépassé ..en partie certes...mais il y a toujours des bonnes recettes à conserver qui perdurent dans le temps....Faut vivre avec son temps certes ou peut-être..mais de GRÄCE..Ne jetez pas les anciens...à la mer...Ils détenaient les astuces simples...et EFFICACE...Le moderne coûte cher et tombe en PANNE...

16 fév. 2003
0

réponse à JP
Sans vouloir polémiqué, j'aimerai bien que JP m'explique comment je pourrais faire pour vivre sur un bateau avec un RMI ou un quelconque avantage sociale? (Super grace a ton conseil, je peux enfin me tirer au Antille demain).

Trève de plaisanterie, Moitessier c'est la bible du voileu mais il date quand meme pas mal.
Par contre le méssage qui ressort c'est l'énergie qu'il faut dévelloper pour concrétiser son rève et les trois mille astuce qu'il dévellope pour le poursuivre. C'est vrai qu'il faut en vouloir pour naviguer avec un poteau télégraphique comme mat et fabriquer soi mème ses écoutes.

16 fév. 2003
0

en effet, David,
tu le peux car les antilles étant partie intégrante de notre chère république, tu aura des sous à rien faire qui constitueront ton droit comme pour tant d'autres gens....(le RMI doit bien exister là bas aussi)

concernant MOITESSIER, vous aurez compris que je l'aime pas beaucoup....étant son contemporain et connaissant un peu sa vie familiale et son cursus......ainsi que certaines de ses astuces pour avoir un bateau et vivre sous les cocotiers à rien faire, ce que je n'approuve pas....(si tu veux en savoir plus je peux t'expliquer par Mail)

mais laissons en paix les (trop tôt?) disparus....

amicalement bye

28 août 2006
0

D'accord avec JP
connaissant moi aussi un peu le bonhomme !

16 fév. 2003
0

Dépassé II
Je trouve que Michel a raison a 100%. Je suis étonné de remarquer que mon ordinateur portable me rie au nez lorsque j'oublie de le ranger dans un sac pour lui éviter de prendre l'humidité. Une foi l'écran s'est meme transformer en patchwork j'ai du le laisser secher pendant une semaine avant de le récupérer.

Meme chose pour mon chauffe eau à gaz supper perfectionner, qui tombe en rade à la deuxième saison alors qu'il est juste en fin de garantie.

Donc le moderne coute cher tombe en panne et peux meme etre superflu. De mon coté je sais que je vais trés vite apprendre à utiliser le sextant tout en gardant le GPS.

A +

17 fév. 2003
0

polemique , quand même .
Le livre dont je donne les références date de 1995.
Son avis sur les Gps date donc d'avant 1995.
Les prix n'étaient pas les mêmes et même la précision.
Pour Meta, il est vrai que joshua avait été construit dans ce chantier, mais pour son dernier bateau ,Tamata, il l' a fait construire en Californie par le chantier Hutton.
Alors écrire que : "MOITESSIER, par l'intermédiaire de sa veuve fasse post mortem l'apologie du STRONGALL de META est bien le moins qu'elle puisse faire pour META qui avait tant donné pour ces gens là ."Cela me semble facile et excessif .
Enfin ,ce livre a été écrit d' après les informations concernant le sujet qu' il avait déja publiées dans ses aures bouquins et d' après des notes personnelles qu' il n' avait jamais publiées.
Ce que j' apprécie le plus chez Moitessier , c' est son sens marin, son expérience qu' il transmettait soit en école de voile soit dans ses bouquins.

17 fév. 2003
0

comme dernier messagede ma part sur ce thème...
il est bien vrai que le fait de mettre sur les cailloux deux bateaux dénote un sens marin remarquablement pointu qui doit servir d'éxemple aux générations futures des siècles à venir

il est aussi vrai que strictement personne en FRANCE associe le STRONGALL au chantier californien HUTON, mais plutot à META ( excellent chantier)qui a basé sa communication et sa pub sur MOITESSIER pendant de nombreuses années avant d'arréter pour passer sur VOYAGER

je n'attaque pas du tout les partisans de MOITESSIER, ceux qui lisent ses livres ( ce que je fais de temps en temps) ni même ceux qui ne jurant que par lui souhaitent vivre en vagabonds des mers

ceci ne m'interdit pas d'avoir un avis

que celui qui veut partir sur un tas de ferraille, propulsé uniquement par de magnifiques voiles en bache bleue, guidé par un sextant de fabrication personnelle en bois massif d'olivier taillé dans la masse, avec une ancre en bois pour ne pas abimer les fonds marins et des cordages en poils de chameaux, des haubans en fil de fer galva soutenant de magnifiques poteaux téléphoniques le fasse: il a toute ma sympathie et encore plus s'il se nourri avec uniquement du germe de riz zen à raison de 10 g/jours en étant vetu uniquement d'un pagne en raphia

j'ai connu l'époque baba-cool et tous ceux-ci ont raccrochés les moutons ardêchois et les ancres plus vagabondes (voire clodotes) que mer depuis très longtemps

je veux simplement dire que MOITESSIER n'a jamais été le précurseur d'un monde nouveau,
qu'à son époque, d'autres faisaient bien mieux que lui,
qu'il a eu une vie très marginale et peu reluisante par certains cotés,
que son"message" est très largement dépassé et qu'il l'était vraissemblablement déjà à l'époque
que c'est un modèle à suivre en toute connaissance de cause et que sa philosophie de vie s'apparente plus à Mme MICHU qu'à COUSTEAU ou Paul Emile VICTOR

pour finir et sans etre iconoclaste, le Grand TABARLY lui-même était certainement un très grand marin mais pas vraiment un exemple à suivre en matière de sécurité ( ce que la suite a bien montré)comme quoi même les plus grands ont leur faiblesse

est ce bien raisonnable de vivre comme MOITESSIER et finir comme TABARLY?

chacun a sa réponse et elle est forcément bonne....

amicalement

17 fév. 2003
0

Salut JP ...

JP, tu m'a bien fait rire ... il y a quelques mois suite à un article de Janichon dans V&V qui vantait B.M. et dénigrait le "c.. de plaisancier moyen", j'avais écrit dans V&V un bilet d'humeur dans le même style que toi ... J'ai même eu une lettre d'un adorateur de B.M. me traitant de "sous m...e", qui m'aurait bien fait la peau s'il avait pu !

Ce qui est étonnant (et inquiétant pour la mémoire de B.M.) c'est l'intransigeance et le manque de clairvoyance de beaucoup de ses admirateurs ... j'espère pas tous !

A propos de Strongal, peu de gens savent que ce n'est pas un procédé appartenant à Méta ! Et qu'un autre chantier le propose en France, je crois bien.

Robert.

17 fév. 2003
0

Bonjour Robert,
Y-a-t-il une raison qui t'interdise de publier ici une copie de ton texte ?

Merci.

17 fév. 2003
0

On change
J'ai lu "La longue route" plusieurs fois il y a bien longtemps, et à l'époque j'avais aimé ce récit,et j'ai éssayé de le relire le mois dernier.
Je n'ai pas dépassé le 3eme chapitre.
Est ce moi qui ai changé, ou cette aventure qui à mal vieillie.
Je le trouve complétement décalé, façe à la socièté, et quant il parle de Françoise , (sa femme), quel matcho.

17 fév. 2003
0

Et Robinson.....
Bonjour,
Je ne comprends pas cette poletmique autour de B.M. D'accord, ces bouquins et ces aventures ne sont pas toutes recentes, mais je ne penses pas qu'il faille pour autant les mettre au placard. Prenez Robinson par exemple, echoue sur une ile deserte, ca se lit encore tres bien, ca fait rever, et ca donne envie de partir. N'est-ce pas la l'essentielle....faire rever ?
Je trouve que le debat commence a tourner au vinaigre. Il n'est, en effet, aucune raison de porter le debat sur B.M. en lui meme, nous parlons ici de son oeuvre litteraire et de ses aventures.
Donc merci d'eviter de critiquer ou de glorifier B.M., mais seulement de donner vos retours sur ses livres a l'image des contributions de Gilles, Moi, Kid, Athos, Stephane B, Jijou etc... Mais de grace, cesser de transformer ce forum en defouloir....

17 fév. 2003
0

Moi non plus
Je suis perplexe, comme Nico, et assez d'accord avec lui.

17 fév. 2003
0

on ne sait jamais
Re bonjour à tous je me permets de jeter une bouteille à la mer en donnant le bonjour à Martine Moitessier avec qui j'ai navigué vers le détroit de Gibraltar il y a quelques années .... on ne sais jamais peut-être qu'elle aura la possibilité de lire ce forum qui tourne parfois à la foire d'empoigne.
Bon vent
J'ai juste augmenté mon speudo car il y a d'autres gilles

17 fév. 2003
1

réduction
en dehors de la polémique sur le personnage de Moitessier lui-même, qui ne m'intéresse pas (je rejoins complètement nico, osmose et d'autres), je suis étonné que ce débat en soit réduit à l'aspect technique du grand voyage.

OK, maintenant on a le GPS (toutefois à la merci d'un pétage de cable de l'autre irresponsable d'outre-atlantique...), et quelques autres progrès technologiques, mais croyez-vous franchement qu'une nav d'il y a 30 ans soit si différente de la notre, comparée à celle de Magellan et ses contemporains ?

à part ça, quelles peuvent être pour vous les motivations d'une circumnavigation ? comparer cette envie de voyage, à celle d'une promenade en 403 un dimanche après-midi me semble réducteur et complètement décalé.

j'ai eu l'occasion de bavarder de longues heures avec Pierre Raffin, à bord de son "Babar", réplique de côtre langoustier de 10 m, à corne. Il vient d'effectuer un tdm pdt 3 ans, sur les traces de Le Toumelin. déplaçant une dizaine de tonnes, son bateau semble être largement aussi sûr et marin que n'importe quel tupperware actuel.

sa marche moyenne sur l'ensemble du parcours était d'environ 5 nds, mais en plus, pas besoin de pilote ni régulateur, tous ces trucs modernes qui tombent en panne, et ne servent qu'aux bateaux actuels apparemment bien,incapables par exemple de traverser le Pacifique, barre amarrée sans y toucher durant 2500 milles !!

son équipement était réduit au minimum, même le GPS étant en panne sur une bonne partie du trajet, pour cause d'oxydation du cable entre l'antenne et le récepteur, à la table à carte. ces outils ne semblent pas apprécier l'humidité tropicale très longtemps.

mais biensur, l'intérêt de son voyage était ailleurs que dans un ban d'essai de matériel ! et sur ce point il a été à mon avis un exemple d'aboutissement d'un rêve, et de possibilité d'échanges avec tant d'autres humains sur le globe!

tout ça pour dire qu'à mon avis une petite nav côtière de week end (que je ne dénigre absolument pas!!!) n'engendre vraiment pas les mêmes besoins et ne correspond pas du tout au mêmes critères de choix tant matériels que philosophiques que pour préparer une circumnavigation de plusieurs années.

d'ailleurs celle-ci repésente, à mes yeux, davantage une recherche de mode de vie que la seule envie de se déplacer sur l'eau. c'est justement mon cas, et je planche la-dessus depuis bientôt 2 ans.

beaux rêves à tous!

17 fév. 2003
0

D'accord Nico et Jijou ...

Je suis bien d'accord avec Nico, et plutôt effaré que les "fans" de B.M. ne parlent en général de lui qu'en termes tout-à-fait excessifs ! Ce qui entraîne, de facto, la réaction inverse bien sûr !

J'ai relu la longue route récemment (je navigue depuis 30 ans et je suis de la génération des baba-cools et hyppies ...) et comme Jijou, j'ai trouvé ça rapidement assez rasoir en 2002 ...

C'est pour ça que j'avais répondu à Janichon qui en faisait l'éloge et s'en servait comme argument pour se moquer durement et méchamment du plaisancier actuel.

Robert.

17 fév. 2003
1

GPS .....danger de panne. Nav astro .....secu !
Je suis d'accord avec toi Stephane b.
Le sujet de Moitessier correspond surtout un un theme de mode de vie, de demerde, de trucs et astcues, de traddition. Il est dangeureux d'entrendre des gens expliquer que pour la securite il faut 2 GPS au cas ou l'un tombe en panne... Pourquoi les deux ne tomberaient pas en pannes ? La meilleure securite est d'apprendre les vielles techniques en complement des modernes...
Moitessier represente la navigation traditionnelle et l'aboutissement de reve de nombreux d'entre nous.
Nico.

17 fév. 2003
0

Dommage!
BM ne fait pas rigoler tout le monde, dommage...
Tout ça raméne pas mal d'années en arriere: Y avait des "proprios" qu'avaient pas envie de partager leurs pontons avec les babacools qui bricolaient leus ferros.Et y se gaussaient: y sont bons à rien, y savent pas naviguer avec leur poubelles,ect...

Faudrait evoluer un peu!!!

17 fév. 2003
0

Pourquoi tant de haine
Je croyais que nous avions clos la gueguerre contre ou pour moitessier et ce qui s'en rapproche.
Ce n'est pas montrer une belle image de la plaisance que de se battre sur de tels sujets...

17 fév. 2003
2

liberté
Entièrement d'accord avec Stéphane, mais j'ajouterai
ce qui ma semble l'essentiel de la lecture de BM,
la manière d'acquérir sa liberté. La vraie, pas celle
qui rend la majorité des hommes "civilisés" esclaves
de leur voiture, leur télé leur téléphone, leur GPS,
leur moteur..., et surtout tributaires des spécialistes
seuls capables de réparer ces engins sophistiqués quand
ils tombent en panne, ce qui arrive immanquablement
un jour ou l'autre.
Pour BM, la vraie liberté consiste à etre capable
de se suffire à soi meme. Il ne s'agit pas de refuser
les commodités offertes par la technique, mais si l'on
n'est pas capable de réparer son moteur avec les
moyens du bord, il faut savoir naviguer à la voile
seule, et quand "l'autre irresponsable d'outre-Atlantique"
arretra son GPS, il faudra savoir se débrouiller sans
ou alors ne pas quitter le port de vue.

17 fév. 2003
0

a bernard..
dans ta série sur l'esclavage qui est très bien vue, tu aurai pu ajouter le bateau en pensant à tous ceux qui sont dans des endroits enchanteurs et qui ne peuvent pas quitter leur bord pour visiter le pays environnant sous peine de faire piller en deux coups les gros... ces biens matériels pour lesquel on a tant de mépris mais qui sont quand même bien utiles

je veux bien que le tour du monde en bateau pendant plusieurs années soit un mode de vie pour rencontrer l'humanité.... sauf que la plupart pour ne pas dire tous ne quittent pratiquement jamais leur bord pour aller voir dans les terres ce qui se passe et que les rencontres sont plus de mouillage et de ponton avec d'autres tour-du- mondiste qu'avec les populations locales....ce qui peut très bien se faire à Port Saint Louis du Rhône qui a vu la fin de tant de circumnavigations....

nous sommes tous d'accord sur la libérté de choix que se soit sur un bateau ou dans un ashram en Inde ou ailleurs...

ce qui est navrant, c'est que les thuriféraires de BM sont comme les végétariens ou certaines sectes: il faut toujours qu'ils essaient de convaincre les autres qu'il existe une bonne raison de faire ça alors qu'on peut très bien lire ces livres pour le plaisir s'il y en a un et sans forcément en faire sa bible de vie....

je serai interressé d'avoir des commentaires de revenants du tour du monde et savoir ce qu'ils ont vu à part de l'eau, des plages, des mouillages et des ports.......ce qui est déjà pas si mal mais un peu court pour prétendre connaitre le monde

pour ce qui est du retour en arrière il faut aussi se passer de l'électricité, du gaz, du pétrole, des cordages en synthétique, de l'inox, de l'aluminium, de radio, de moteur, de toilettes, de pompes, de poulies et autres espars, de guindeaux, de winche etc... car tout ça peut bien aussi tomber en panne ainsi que le bateau lui meme.

toute cette discussion me rappelle les prises de position de Peter TANGWALD dans les années 60/70 et ceci n'a pas laissé de souvenir impérissable et c'est heureux

je finirai en pensant que des générations de navigateurs ont attendus un moyen de propulsion autre que la voile ( le moteur), un moyen de positionnement autre que le compas et le sextant, des moyens de communication autres que la bouteille à la mer, des matériaux qui ne se corrodent pas, des coques insensibles aux tarets,
des moyens de conservation de la nouriture plus surs,une source d'énergie fiable et des médicaments qui permettent de ne plus avoir le scorbut et autres maladies

ils doivent se retourner dans leur tombe qu'elle soit solide ou liquide

amicalement

17 fév. 2003
0

Litérrature pure
Sans juger l'homme, (BM, exceptionel, quand meme dans son genre).
Son style litérraire est, je trouve assez pauvre, presque à chaque page, c'est:
Ce matin il fait froid, je bois 2 tasses d'Ovomaltine, ou bien, aujourd'hui, nous avons bien marché 120 miles, ou encore, jespère que le cargo va voir mes pavillons, pour me signler à la Loyyd.
Et puis 5 pages + loin, rebelote, meme Ovomaltine (dans une "moque"), meme fronde lance-méssage, meme distance à peu de choses près.
Bon, c'est vrai que sur une durée comme ça les jours sont un peu répétitifs.
mais je veux dire que sur le plan style litérraire
BM ne laissera pas un souvenir impérissable.
Il y à plein d'autre bouquins sur la mer, redigés de façon plus poétiques.

17 fév. 2003
0

L'avis de Françoise...
Parce qu'elle a elle-même publié ce texte sur un autre forum, dans un sujet de discussion semblable à celui-ci, où les avis sur BM étaient partagés, je me permets, et j'espère bien faire, de copier ici l'intervention de Françoise, ex-épouse de BM.

Vous connaissiez ce (très beau) texte ?

A +

"
Bernard MOITESSIER m'a appris a naviguer.J'ai commence aux Lecques avec un vaurien.Apres j'ai continue avec le JOSHUA.
Nous avons fait ce voyage de Mediterrannee,Gibraltar,Casablanca,les Canaries un peu comme tout le monde,..Les Marquises,les Galapagos,dont je garde un excellent souvenir.Les Marquises,c'etait extraordinaire.Nous avons vecu les memes choses mais les impressions ne sont pas toujours les memes.Les Marquises j'ai adore et puis Tahiti que je n'ai pas tellement aime a l'epoque.On est revenu de Tahiti sur l'Espagne sans escale,126 jours de navigation...

Apres quoi il a ecrit "Cap Horn a la voile",puis quatre livres.J'habitais Bandol a l'epoque et il m'as appris qu'il allait faire un petit tour du monde 6-8 mois.J'avais mes trois enfants et je
ne pouvais pas partir.Meme si j'aurais aime qu'il m'attende un petit peu,je comprenais qu'il ait envie de partir: le bateau n'avait pas fait naufrage ,il etait devant la maison.C'etait un peu bete de laisser un bateau devant la maison dans le port...Et c'est devenu son fameux tour du monde;au bout d'un tour,il a recommence et a fait un tour et demi pour arriver a Tahiti apres 303 jours de mer...

Ensuite il a ecrit "La longue route".J'avais tourne 100 bobines et lui 100 bobines.En fait on a mis 2 ans pour faire les films et lui finir son livre (le film "la mer" est passe sur la 5) J'avais organise des tas de conferences,je me suis tape 5 ans de conference de la Belgique a la Norvege,de l'Allemagne a la Suisse ,le Maroc et toute l'Afrique.Cela me trottait dans la tete et je suis construit un bateau et je suis repartie j'ai fait des films pour moi.
j'ai reconstruis "croc blanc" avec des amis qui devaient partir avec moi...et ils se sont tous degonfles.
Finalement je suis partie seule et j'ai fait deux films en asie. Le cinema je me suis ruinee avec ca,les copies etaient cheres ,le materiel etaient bon a jeter au bout d'un mois de mer.J'avais un excellent monteur et sur les deux derniers films montes j'ai mis plus d'images de Bernard.
Mon voyage en Asie a ete un regal .Je suis partie de la Rochelle en 77 par la Mediterranee jusqu'a la mer de Chine,je me suis couchee en mer Rouge,j'ai heurte une epave dans le detroit de Malaka,j'ai fait un trou dans la coque et j'ai reussi a rejoindre Singapore.J'ai eu un cyclone au sud des Indes .J'ai jamais revu ca! C'etait pas les mers du Pacifique Sud que j'avais connue avec Bernard mais c'etait extraordinaire.Je me suis pas ennuyee dans ma vie.
Ca fesait 30 ans que je disais a Bernard il faut que tu ecrives un livre(Tamata et L'alliance) sur ton enfance.Si les gens ont compris son enfance,je pensais qu'il comprendrait pourquoi il a fait tout ca apres.Il le dit dans mon film -moi,je suis d'un autre continent .
Nos peres et nos grands peres etaient tres lies et nous avons eu la meme facon de voir les choses.Notre but etait de faire que ce que nous aimions ,j'ai fait que ce que j'aimais.J'etais dans le milieu medical mais je l'avais choisi.Je travaillais 5 ans je partais je revenais je travaillais et cela m'a permis de survivre .
Quand je revenais mon patron me demandais -alors la mer ? Je lui disais que c'etait fini... et puis je repartais ...

J'ai l'impression quand je racontes ma vie de parler de mon arriere grand mere au 19 siecle tellement ca a change.On etais a Bandol en 68,cinq voiliers dans la rade on arrivait meme pas a quai,on voyait personne.Si on en avait pas d'argent pour acheter des winches,on en avait pas.Quand on a passe le Cap Horn,on avait pas de winches,pas de cardan, pas de gps rien de ce que tout les gens trouvent indispensable maintenant et on trouvait ca normal.

Francoise Moitessier de Cazalet
"

17 fév. 2003
0

a h le bon temps
quand on avait rien pour tout faire, quand on passait sa vie à travailler dur pour payer des vacances à un autre qui faisait rien, quand on se faisait une petite guerre tout les 20 ans avec l'Allemagne...

je connais le texte de Françoise qui et très beau et qui n'est pas vraiment à l'honneur du grand homme et qui ne conseille pas vraiment non plus de le prendre en éxemple

mais peut etre que je sais pas lire le français

salut camarades

17 fév. 2003
0

à jp
Tu as mal interprété ce que j'ai voulu dire.
Il ne s'agit pas de se passer des facilités offertes par
les techniques modernes qui procurent incontestablement
un supplément de liberté. Le problème, qui me parait
préoccupant (et pas seulement dans le domaine de la voile)
est de ne pas etre capable de se passer des "spécialistes".

21 fév. 2003
0

Bernard ... et les autres
-Aduler Bernard MOITESSIER, ou le jeter aux orties
-Faire de "JOSHUA" un modèle immuable pour tourdumondistes en orbite définitif ou se n'avoir que du mépris pour les ketchs norvégiens pointus des deux côtés, faisant un "prés" moins bon qu'un ballon de plage égaré dans les flots.
Bien sûr que Bernard MOITESSIER est "daté", mais quelle idée de le prendre pour autre chose que pour ce qu'il a été, en relativisant tout le reste: l'époque et sa "philosophie", les moyens financiers disponibles pour un individu, l'état de développement de la plaisance, le choix des matériaux disponibles... ect.
Bien sûr qu'il est "daté" , mais laissons lui d'être passé par en dessous en couple, laissons lui une approche assez romantique de la mer ( certes ce n'étais ni BARDIAUX, ni LE TOUMELIN),
Le babacoolisme n'était pas son exclusivité, mais je lui concède aussi les premières prises de concience écologiques ( même si les germes de soja et le pathos qui va avec sont un peu comiques aujourd'hui), mais de là à en faire un modèle, pas plus qu'un autre, mais il a marqué la plaisance et son époque, incontestablement.

Sans que eux non plus ne constituent un modèle, pour moi les plus chouettes, les plus marrants et les plus extraordinaires restent encore Miles et Beryl SMEETON. Leurs deux bouquins ( Une fois suffit et Parce que le Horn est là) sont superbement écrits, trés élégamment traduits par Florence HERBULOT, et ils font partie des deux ou trois bouquins que je relis régulièrement, pour le plaisir, et j'y trouve chaque fois quelque chose de nouveau, c'est terrible. Précipitez vous dessus. Bel exemple de navigation en couple et quel courage, quel sens de l'humour et quel amour.Ils se sont quand même mis deux fois sur le toit au Cap Horn.
Vito DUMAS est trés impressionnant, dans le genre à BARDIAUX, tout à l'arraché, la performançe, l'exploit. J.Y LE TOUMELIN ( toujours vivant à ma connaissance) a certainement fait ( techniquement) un des plus beau tours du monde
impeccable, tiré au cordeau, mais il n'a pas visité, c'est l'oeuvre d'un pro.Pierre AUBOIROUX, quant à lui ( le tour du monde de NEO VENT) il a collectionné les mésaventures, et il fini par couler à moitié peu de temps avant son retour. Son bouquin doit être introuvable.

A part les SMEETON, et SLOCUM, on peut éventuellement reprocher à tous les autres d'avoir tourné autour de la terre, un peu comme la navette spatiale, et c'est sur que leurs journaux de bord sont assez souvent monotone et exclusivement "techniques". Je garde une sympathie particulière pour J. SLOCUM, surtout depuis que j'ai pû lire ses deux biographies qui donnent l'éclairage supplémentaire sur le bonhomme, personnalité soigneusement cachée par sa grande pudeur mormonne. SLOCUM est certainement parti en solitaire, car il ne s'était jamais remis de la mort de sa première épouse, et la chagrin l'a conduit à retourner dans l'élément dans lequel ou sur lequel ils avaient été si heureuxx ensemble, puisqu'elle le suivait partout aux quatre coins de la planète, lorsqu'il était capitaine ( et propriétaire) de l'AQUIDNECK ou de l'AMETHYST, ce deuxième bateau ayant tout de même été le plus beau clipper américain, rien que ça. Enfin, on s'égare.
Pas de modèle donc, ni Bernard M, ni Slocum, ni les autres, contentons nous de nous nourrir d'eux, de leurs expériences, et lorsque de surcroît, ce qu'ils ont écrit est joli ....

Anecdote par de nombreuses au sujet de SLOCUM : Revenant de son long périple, et s'approchant de la Nouvelle Angleterre, et alors qu'il est en mer depuis fort longtemps, il croise plusieurs bateaux de guerre imposants, alors même qu'il ignore complètement que son pays est en guerre. Avisant son mouille-cul qui remonte du SUD dans la bafrougne, l'un de ses énormes vaisseaux bardés de canons lui envoie par pavillons le message suivant: -" AVEZ VOUS RENCONTRE DES NAVIRES ENNEMIS" et SLOCUM de leur répondre ( toujours au pavillon -" NON, MAIS NAVIGUEZ AUPRES DE MOI JE VOUS PROTEGERAI" Le cuirassé n'a pas envoyé le signal "APERCU" et SLOCUM méditatif se demandait si le Capitaine s'était vexé....

Ce devait être un drôle de zèbre ...

21 fév. 2003
0

Houlala !
Houlala Francois, calmes toi ?
Si tu veux ecrire des romans vas voir un editeur, mais tes messages sont de plus en plus long... C'est lourd a lire.
Essaye d'apporter des contributions plus succintes, et plus claires.
Nico.

21 fév. 2003
0

a tout les
amateurs sectaires de MOITESSIER qui en font un RAEL bis, un petit conseil en passant:

quittez cette bonne ville de Paris qui vous stresse pour aller au sud et relisez avant un ouvrage de référence pour ce voyage: les mémoires de la Marquise de SEVIGNE qui explique bien tout comme il faut faire pour ce long périple

comme ça vous aurez 2 idoles pour le prix d'une seule

Toute mon amitié à Françoise.....qui sait bien que.....

amicalement

21 fév. 2003
0

C'est pas fini!
JP, STP parles d'ancres, de gréement,de ce que tu veux, mais vichnou la paix avec BM!
Tu comprends pas...
A ton age, tu vas pas changer? nous non plus.
A+

21 fév. 2003
0

B.M et alain gerbault
personnellement j'aime beaucoup la philosophie de vie de moitessier ,
et j'y ajoute celle d'alain gerbault ,plus solitaire et moins apprecié par beaucoup ,mais comme pour moitessier ,son "image" exterieure est plus negative que son interieur ,et si vous lisez un livre d'alain gerbault ,je pense que vous apprendrais a l'aimer ,et pourquoi pas suivre sa trace .C'etait un peu un vagabond solitaire de la mer lui aussi ,et il a lui aussi reproché a l'occident son fric ,ses règles et ses valeurs ,car il etait contre la colonisation (il est d'une epoque encore plus ancienne ) et pour le retour à la nature ,à la mode polynesienne dans son cas ,vu qu'il avait meme troqué ses habits europeens pour le pagne oceanien ,et la nourriture du nord ,pour les fruits du pacifique
Tout ca pour dire qu'il y a differents voies et modèles possibles ,meme si personne ne sera a nouveau moitessier ou gerbault ,mais chacun peut s'inspirer de leur mode de vie ,pour inventer son chemin personnel
voilà mon avis (d'amateur de voile simplement)
bonne journée à vous
kanji

22 fév. 2003
0

Moitessier
Bernnard Moitessier nous a donné l´envie de partir, de rêver, d´aimer la mer. Et encore aujourd´hui, il est d´actualité (la liste des contributions s´allonge....). Quant aux conférences de sa femme, peu de choses m´ont autant impressionné. Bon vent à tous!

24 fév. 2003
0

à Kidd

comme tu le dis si bien mon ami, je parle de ce que je veux, y compris des sujets qui te fachent.....

On vois bien dans tous les forums qu'il existe toujours une partie de réveurs et une partie de réalistes

Les réalistes permettent aux réveurs de vivre (il faut bien faire bouillir la marmite et renflouer les caisses des prestations sociales)

et

les réveurs permettent aux réalistes de ne pas mourir ( peut être)

je cherche à convaincre strictement personne, ce qui ne m'interdit pas d'avoir un avis

très amicalement

24 fév. 2003
0

Encore une couche, JP
Ca ne me faches pas du tout, Moitessier ne me fait pas particulierement rever, il me fait rire , c'est pas du tout pareil.
Toi aussi, d'ailleurs !
A+

26 fév. 2003
0

B M
bon est d'accord ou pas nanard nous a tous fait rêver dans notre jeunesse tout comme le capitaine
Troy à son epoque la seule difference c'est que nanard lui l'a fait pour de vrais et non devant des caméras pour passer a la teloche celui qui dis qu'il n'as pas rêvé qu'il me dise comment lui est venu son envie de faire du voilier c'est sûrement pas en regardant les beaux bateaux que l'on vois dans le port de Monaco ou d'ailleur. engins que l'on ne pourras jamais se payer j'ai bien dis jamais car même en gagnant au loto je crois que personne n'a acheté de bateaux ils préférent investire dans la pierre.et puis les empêcheurs de tourner en rond lachez nous les baskets avec ces conneries j'ai 59 ans et j'ai lu tous les bouquins de monsieur Moitessier ils m'ont fait rêver et m'ont appris beaucoup : comment manger un poisson sans avoir besoin d'aller chez le poissonnier du coin ,comment faire avec un pilote avec un bout de ficelle et un sandow c'est pas si c.. que ç'à puisqu'il y as un ship je ne sais plus qui c'est qui le commercialise et d'autre choses qui seraient trop longues à ennumérer . BYE les rêveurs

26 fév. 2003
0

re-B M
sans compter les petits loups que c'est le seul qui as fait un tour et demi du monde puique arrivé au Horn il a viré à tribord direction PAPEETE .il a fait des erreurs qu'il a payé mais a partir de la nous on evite de les faire comme par exemple le moteur .au fait il avait toujours un moteur mais il demontait l'helice c'est pas mieux mais rendons à César ect....
Re- BYE

27 fév. 2003
0

maman.....batô....!!
Taraatata!!...perdu Maltèse!! y'a un gugusse qui a perdu son temps à faire 3 (!) tours non stop y'a quelques années!...il avait sûrement fumé le bouquin de B.M!!...dans les 70' y'avait les pros B.M et les pros E.T...deux mondes!!qui déjà s'affrontaient côté philo!...j'avoue que je penchais pour E.T!!
mais que le côté "nirvanesque" de B.M pouvait me faire planer...(!)bref, je faisais comme tout le monde!...
jusqu'au jour ou j'ai posé la pioche à Cabo San Lucas, à la pointe de la basse californie,...oui, juste là ou B.M avait perdu son "joshua"!...non!il n'avait pas mouillé dans le port-abri derrière la pointe, mais devant la plage ouverte au large!...
et puis comme lui, j'ai eu le droit à l'alerte cyclonique!et là je me suis dit que finalement son "sens marin" manquait de fiabilité, pour n'avoir pas "sentis" les prémices cycloniques et dégagé,au moins jusque de l'autre côté de la fameuse pointe, dans le port!...et puis qu'aussi le moteur, c'est chouette, quand j'ai du faire route forçée jusqu'au premier abri anti-cyclonique sûr à quelques dizaines de milles au nord! et que le satnav,(à l'époque)c'était top dans le mauvais temps!
Décidément,pour parler de "sens marin" E.T faisait plus sérieux!
Et voilà!....heureusement encore que personne n'a osé parler de son amour pour "l'abominable YéYé"....!
j'aurais été obligé de vous parler du "sens marin" de Shackleton...on a chacun ses héros!

Ps/ Jijou, pitié! cesses d'assassiner cette pauvre "littérature"!!elle t'as rien fait, elle!...(sinon,je suis d'accord avec toi à propos des rédacteurs! j'te le jure!!) ;-)
amitiés à tous pros z'et antis..!
J-M

28 août 2006
0

BM j'adorre mais...
tant je trouve ses periples d'homme de mer, la debrouille, la bricole-bidouille, l'entre-aide, les galéres passionnantes tant , le philosophe de comptoir qu'il etait aussi, son côté fumette, baba cool, amateur de sectes me fatigue et m'ennuie au plus au point.
alors BM moi m'a fait rêver (paradoxalement sur les bouquins dont il etait le moins fiert) et m'a egalement fatigué et ennuyé.
d'ailleur je n'ai jamais osé acheter tamara et l'alliance.
quand a savoir si il etait bon ou mauvais navigateur, la question ne se pose même pas , ça parait être une evidence.

28 août 2006
0

il explique cela tres bien
lui meme dans je ne sais plus quel livre ou inetrview. Il donnait des cours de voile bie payes par cet acteur allemand fou Klaus Kinski je crois. Le type etant incapable de ramer meme 200 metres BM a deplace joshua pour etre pres de la plage, en plus c'etait hors saison cyclone, BM a reconnu que le fait d'avoir un hote payant a bord l'avait destabilise et que seul il n'aurait jamais ete mouillé la

28 août 2006
0

un que j'aime bien ,
"Voile, mers lointaines iles et lagons" , mais ce n'est pas à proprement parlé lui qui l'a écrit : c'est un recceuil de ses notes en vue d'ecrire un bouquin technique. Meme si les techniques sont "un peu" dépassées , il y a pas mal de choses qui sont toujours interessantes à connaitre : (comment immobiliser un crabe des cocotiers ;-) ou comment grimper à un cocotier .... . Cà peut servir quand on sera aux antipodes ;-)
André

28 août 2006
0

Taksa ?
Hé Django, taksa' afout' de tchatcher litterature sur HEO alors que tu as un cours pratique de mécanique nautique à portée d'Ouzo (l'ouzo est grec, l'ouzo est-il turc ?) ? :)

-- Georges

28 août 2006
0

et en Crête ?
C'est quoi le breuvage crétois éponyme de l'apéro turc ?
On s'y perd, à croire qu'on a bu un mélange de tout ça ;-)

Yves.

28 août 2006
0

d un cote
on lit sur heo que rien n a change depuis baudelaire et de l autre on descend moitos pourtant plus jeune que baudelaire :-)
le turc taquin

28 août 2006
0

ouzo
grec bien sur
en turquie c est le raki
:-) :-) :-)

28 août 2006
0

en son temps
donc quand j'etais ......plus jeune,j'ai tout lu de Moitessier,mais quand beaucoup plus tard,j'ai lu enfin Tamata,j'y ai decouvert,peut etre, une des vrais raison, qui l'on poussé a partir plus loin a la recherche de valeurs peut-etre utopiste,mais moins violente que ce qu'il avait en memoire de l'orient de sa jeunesse.
l'Arche d'Alliance est pour moi un livre qui detonne,par rapport a ses precedents ouvrages,qui sont passionnant certes,mais presque un manuel des trucs et astuces du bord.
sauf La Longue Route, ou deja le (murissement) de sa reflexion commence a apparaitre.
Maurice.

28 août 2006
1

bien , pas bien, bien, pas bien
quel déchainement !

c'est a consommer comme on aime !

c'est sur que ce n'est peut-être pas de la grande littérature, mais en général je m'efforce de ne pas balancer sur les gens dont je n'arrive pas à la cheville.

ce qu'il a fait, dans les conditions de l'époque, qui parmi nous oserait ?
en ce qui me concerne, je dis: respect !

on peut bien passer sur les moments un peu olé-olé de ses ouvrages...

apparemment, lui a été au bout de ses rêves.
il est pas en train de maudire son prochain via internet !

jacques

29 août 2006
0

tout les jours
des tas de mecs osent plaquer leur femme dans la merde, sans le sou avec des dettes à payer, comme il l'a si bien fait avec les moyens de l'époque

quel exemple pour nous tous!!!!!!

29 août 2006
0

je veux bien
mais alors ne plus rien lire de personne; on a tous nos zones d'ombres...

jacques

29 août 2006
0

Moi j'ai connu un gars.........
.....que j'avais embarqué sur mon boat.

Il y avait mauvais temps comme il avait peur il a transpiré et est devenu moite, le fait que l'activité ne soit pas ce qu'il attendait ça la scié!

Ce gars était donc moite et scié, mais je suis pas sur qu'on parle du méme?

:mdr:

NB; pas sur la téte je porte des lunettes.

29 août 2006
0

Moi j'ai embarqué avec un chinois appelé Li
Quand son tour de barre est venu, il arrêtait pas de zigzaguer. Il n'était pas concentré et lachait la barre sans arrêt. Alors je lui ai dit : "ta barre, Li".
Mais il n'a pas navigué mieux pour autant...

30 août 2006
0

Ouais, celle-là, elle me fait rire aussi (donc elle est naze...)
:-)

29 août 2006
0

pété de rire
je les aime quand elles sont naze.

moi j'avais un pote qui s'appellait Bignolle, et comme il barrait comme un pied, je lui ai dit:
"ta roue, bignolle!"

ouarf

jacques

30 août 2006
0

hihihihi hohohoho
C'est pour tout cela que je l'aime ce forum.:alavotre:

30 août 2006
0

et puis j'avais une copine
qui s'appellait Ella.

losrqu'elle a dématé, je lui ai dit :"ton mât, Ella !"

ouarf ouarf

jacques

30 août 2006
0

Puisque nous y sommes!
J'ai cru qu'un gars s'appellait STIS pendant des années.
Jusqu'au jour ou il m'a dit;
Je m'appelle PAS STIS!
:mdr:

NB; ça marche avec RASOL, RAPLUIE,RATONNERRE.........

NB2; plus tard je vous ferez celle du gars qui s'appelle ATARTE

:oups:

31 août 2006
0

écroulé
je m'apelle atarte ? génial !!!
comme Ican, Le jonc, Teuse, Rine, Assion.

ouarf ouarf ouarf

on commence a bien s'éclater

j'en redemande les gars.

j'aime bien aussi les crades, vous en avez ?

qui connaît le seul, l'unique, l'indispensable régime alimentaire a respecter scrupuleusement en cas de mal de mer ?

vous donnez votre langue au chat ?
RICARD ET BANANES

pourquoi: parce ce que on peut tout dégueuler et tout remanger, ça a toujours le même goût.

chers amis de la poésie, à vous la parole

jacques

31 août 2006
0

celle-la
elle n'y était pas dans "la longue route" !

jacques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (110)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021