Modification du système de tension de bordure GV sur bôme ancienne

Bon, je vais essayer d'être clair et concis. Je ne l'ai pas encore utilisé comme ça depuis l'achat du bateau (en travaux), mais le système ne m'inspire pas. Et ce n'était pas monté comme ça sur les différents bateaux sur lesquels j'ai navigué. Difficile de vous faire une photo en ce moment si je ne suis pas explicite.

Je parle de la tension de la bordure de GV, pas du réglage de l'écoute en bout de bôme vers le chariot de GV.
Le point d'écoute de la GV et pris sur un câble, passe dans un réa en bout de bôme pour ressortir sous la bôme. Sous la bôme, à mi-chemin, le câble est prolongé par un bout', qui vient se frapper sur le taquet de prise de ris, vers l'avant de la bôme, sur le côté de celle-ci. Ce qui occupe le taquet de prise de ris au moment où on en a besoin. Pas de prise de ris automatique. J'y réfléchi.

Ca va ? Vous êtes encore là ? Je continue ?

Donc, l'idée m'est venue de remplacer ce bout' entre câble et taquet par un palan de GV de dériveur (par exemple) repris sur la fixation haute du hale-bas de bôme. Ainsi, le réglage reste sous la bôme et libère le taquet de prise de ris. Que pensez-vous de cette bidouille ?

Au fait, je parle de palan de GV de dériveur car c'est un Aquila qui porte un GV de 14m² environs.

Merci d'avance à tous

Olivier ;-)

L'équipage
04 nov. 2020
04 nov. 2020
0

oui, un petit palan avec taquet classique ou coinceur ira bien,
ce montage est courant sur les petits bateaux


04 nov. 2020
0

si la gv est à bordure libre c'est intéressant d'avoir le palan de bordure qui revient au cokpit ,
cela permet de jouer sur la forme de la voile en fonction des allures .
alain


04 nov. 2020
0

Merci de vos réponses rapides. Je ne suis pas trop à côté de mes pompes alors.

Pour la tension de la bordure, en nav, ça m'avait traversé l'esprit. Mais pas de bordure libre. Bientôt j'espère.


04 nov. 2020
0

arrange-toi pour placer le palan au dessus du cockpit ou de la descente pour pouvoir le régler facilement


04 nov. 202004 nov. 2020
1

[humour]

Oui, au dessus du cockpit, pour les allures serrées. Mais ça va être compliqué de déplacer le cockpit au portant...

[/humour]

Tel que c'est boutiqué, je prévois de mettre le côté coinceur du palan sur le pontet de hale-bas de bôme. Comme ça, même choqué en grand, j'y aurai accès.

Bien pour les petits airs, car dès le premier ris, le palan ne sert plus à rien.


04 nov. 2020
0

Plutôt qu'une poulie coinçante,
Un simple clam sur la bome ?
(car comme tu dis, inutile dès le premier ris).


04 nov. 2020
0

En effet, mais dans ce cas, tension de bordure de GV juste en tirant dessus. Dans le système en place, il y a la possibilité d'une tension "à l’arbalète" grâce au taquet de ris.


04 nov. 2020
0

Bordure libre ou pas il est intéressant de pouvoir régler la tension en navigation, en particulier pour bien creuser aux allures portantes ou retarder la prise du premier ris en aplatissant au près. Et même avec une voile qui ne fait que 14m² la tension au près, accentuée par la tension de l'écoute, peut être forte, un palan me semble plus que recommandé (ou alors un renvoi au winch de roof par le pied de mat, mais cela complique un peu l'installation)


04 nov. 2020
-1

salut
si bordure pas libre je ne vois pas l'intérêt de régler la tension de bordure à part faire des plis dans le bas de GV, donc comme Voilic, au plus simple, étarquer la bordure de GV au winch à hauteur de bôme ou avec une poulie de renvoie sur le vis de mulet et coincer l'écoute dans un coinceur clam en sortie de bôme. j'ai exactement cette config décrite par Olivier29 sur mon vieux boat et je ne vois pas d'autre solution logique si GV bordure fixe sur bôme, en bordure libre c'est bien sur une autre config avec réglage au palan selon les allures.


Fransoi:Une voile à bordure ralinguée (pas libre) peut aussi être réglée. La ralingue est suffisamment "élastique" et la coupe du tissu le long de la bôme est prévue pour creuser ou aplatir la voile. Cela fonctionne de la même façon que la ralingue de guindant des voiles ralinguées sur le mat (rare aujourd'hui sur des voiliers de croisière). Sur beaucoup de dériveurs, la GV est ralinguée et l'on ajuste très fréquemment les tensions. Ces réglages sont sans doute moins pratiqués sur les croiseurs mais tout aussi efficaces même si l'on ne régate pas.·le 05 nov. 2020 09:54

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (5)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021