Modèle de courant MARC2D et Raz de Sein

Pour ceux que les courants du Raz de Sein intéressent, j'ai regardé ce modèle:
marc.ifremer.fr[...]d)/7147

-> on voit bien que la renverse entre PM et BM est bien PM Brest -45min comme indiqué à peu près partout d'où l'intérêt si je comprends bien de se présenter dans le sens N/S 1h avant au 90 de Tevennec

-> en revanche sur ce modèle la renverse entre BM et PM est à BM Brest -1h30 ! Alors que le Pilote Cotier indique un début de jusant 20 minutes avant BM Brest... et la Carte des courants du SHOM indique une renverse entre PM Brest +5 et +6, grosso modo pendant l'heure avant la marée basse quoi, ce qui est également corroboré par le modèle MyOcean Copernicus IBI. Mais SHOM et Copernicus ont des pas d'une heure donc c'est pas hyper précis non plus.

Alors là différence peut peut-être s'expliquer par le fait que certains modèles sont pour le courant de surface tandis que d'autres sont sur la colonne d'eau mais bon...

Je sais plus quoi penser du coup !
D'après votre expérience, à quelle heure vous vous présenteriez devant le Raz pour passer S vers Nord et où ?
Autre question : quels modèles de courants utilisez-vous pour vos navs ?

PS oui je coupe un peu les cheveux en quatre mais en période de confinement ça occupe ;)

Merci d'avance pour vos retours !

L'équipage
10 avr. 2020
10 avr. 202010 avr. 2020
0

pour ma part du S vers le N en venant d'Audierne par exemple je fais en sorte de ne pas etre avant PM -6h de Brest . Et comme la marée est descendante je longue les falaises pour etre dans le contre courant ..

Ou : tout depends de ma destination ; si je vais vers le chenal du Four et bien je passe au large de la Vieille si je vais à DZ je passe par le Toul Bihan par beau temps.

Pour les docs je prends toujours la source c'est à dire le Shom le reste n'est que copie

10 avr. 2020
0

Je connaissais le Trouz Yar, le Toul Bihan c'est encore plus à terre?

10 avr. 2020
1

Un pilote ou les tables de marée écrites donnent des valeurs soit moyennes, soit avec une présentation par coefficient, généralement VE et ME, et avec la possibilité d'interpoler entre les deux pour avoir les données de vitesse (scalaire) de courant pour un coéfficient quelconque.
Or, la dynamique des courants de marée dépend des marnages/coéfficients pas seulement pour la vitesse direction, mais aussi pour la direction.
Les modèles (s'ils fonctionnent comme le vent pour les modèles météo) donnent comme sorties les deux composantes U et V du vecteur courant, ce sont la composante zonale/par parallèle et composante meridionale/par méridien: les deux additionnées vectoriellement donnent le vecteur "prévision" résultant.
Dans un modèle, chacun de ces deux vecteurs varie selon (entre autre) l'amplitude de marée du moment et donc la résultante varie aussi: pour chaque heure marée et pour chaque amplitude les deux composantes varient, et donc le courant resultant varie en intensité et en direction sur 360°.
Dans une representation tabulaire, pour une heuré marée il est indiqué un vecteur sur une seule direction, avec les deux petits chiffres pour interpoler la vitesse (scalaire). C'est une grosse approximation, car si la vitesse (scalaire) change selon l'amplitude, la direction aussi: dans des endroits complexes, pour une même heure marée la direction du courant varie selon l'amplitude.
Exemple classique: une renverse par fort coéfficient est beaucoup plus abrupte en direction, une renverse par petit coéfficient laisse au courant la possibilité de garder la composante rotationnelle, donc la rotation en direction va prendre beaucoup plus longtemps: dans des tables, ils vont donner une donnée moyenne, mais en réalité dans un cas j'aurai le courant réel assez en accord avec la direction indiquée sur la table, avec d'autres conditions la direction sera très différente de celle indiquée.
Si tu veux essayer de voir, prend le site data.shom , va par exemple voir l'endroit dont tu parlais dans l'autre fil dans le raz de Sein, et regarde l'évolution du courant dans la pointe pour les 12 heures d'un cycle à forte amplitude: ces jours-ci on a de gros coéfficients, regarde ce que cela donne puis fait la comparaison avec par exemple un cycle le 1-2 avril. Dans un cas il y a des contrecourants qui durent une heure, dans l'autre la même zone a un courant contraire pendant 3-4 heures.
Un pilote qui parle seulement de "flot et jusant" est forcément encore plus approximé.

11 avr. 2020
0

c'est tout simple,la renverse se fait dans le raz une heure avant l'heure de brest;et 1h30 avant brest pour le trouziard

11 avr. 2020
0
  • Merci Calypso2 et Targaz pour vos réponses concrètes qui sont toutefois différentes ;) Si j'ai bien compris vos messages: pour se passer à l'étale dans le sens S vers N, Calypso se présente à PM - 6 tandis que pour Targaz ça serait plutôt PM + 5 (PM + 6 et PM - 6 n'étant pas aux mêmes heures mais j'arrondis).
    D'autres préconisent PM +0540, j'imagine à la lecture du Pilote qui parle d'un jusant 20 minutes avant la BM...

  • Merci Roberto pour ta réponse très précise (et pour un nouveau mot appris, je ne connaissais pas vitesse scalaire), cela confirme que la direction des courants indiqués par le SHOM sur les cartes de courant PAPIER sont effectivement des approximations (pour la faire courte). Je pense qu'on a tous pu constater en nav qu'on avait parfois un courant différent de celui indiqué sur leurs cartes de courant papier.
    Pour être précis il faut effectivement des vecteurs d'orientation différente selon le coef... ce qu'on a sur le site data.shom par ailleurs puisque les directions de VE et ME peuvent être différentes

Ce qu'on peut noter pour l'heure de renverse au Raz de Sein sur le modèle MARC2D:
- par vive-eaux moyennes la bascule est environ 1h30 avant BM soit approximativement entre PM +4 et PM +5
- par mortes-eaux moyenne la bascule est environ 1h00 avant BM soit approximativement vers PM + 5

Bref, cela indique qu'on est pas à une demi-heure près pour passer le Raz de Sein tant que le courant est dans le bon sens...
Bonne journée !

11 avr. 2020
0

j'ai pas de référence en guide c'est mon expérience qui cose pour avoir beaucoup trafiqué de ce coté là

11 avr. 2020
0

il ne faut pas non plus etre trop rigoriste sur les horaires ..le conrant fort est a mi marée ..1/4h ou m^me 1/2h avant les renverses le courant est faible et acceptable ..on voit chaque année certains qui montent alors que tout le monde descends et ça passe ..
le danger est la fameuse panne moteur au plus mauvais moment ,c'est arrivé ...moi par exemple ..une histoire

11 avr. 202016 juin 2020
0

je ne suis pas un expert mais je dirais que ça dépend aussi du vent (et des coefficients de marée ), car vent contre fort courant c'est pas bon la-bas; je ne suis passé que deux fois (une fois dans chaque sens), j'ai utilisé le site du Shom pour gérer ça.

j'ai les copies d'écran tout le temps sur mon pc et ma tablette ;)

12 avr. 2020
0

Merci à tous pour vos réponse. On n'est donc pas à 30 minutes près :)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (175)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021