Mistral 7.50 comment contrôler l’électrolyse Fonte Plomb ?

Le fils s’éclate avec sa bombe, rapide à toutes les allures meme au près où on est avec les 32/33 pieds à condition de la garder à PLAT. Au portant des 15 noeuds de vent c’est 9/10 noeuds constants, volume intérieur intéressant HSB 1,60 mais croisiere rapide possible, toilettes, lavabo en particulier mais dans le garage pour le moment

Par contre le problème complexe est cette électrolyse entre le bulbe en plomb et le voile de fonte, le constructeur dit que ce serait impossible à démonter pour mettre un isolant.

J’ai proposé de tarauder le voile pour visser une anode ? Le fils a entendu qu’il pourrait suspendre une anode qd le bateau est au ponton. Je n’y crois pas trop. Des suggestions ?

Merci par avance

L'équipage
03 fév. 2020
03 fév. 202016 juin 2020
0

Quelques photos, il y en a eu 4 dont un rouge, Mistral gagnant en Bretagne


04 fév. 2020
0

En fait il y a un lien pour une petite vidéo dans mon message au dessus,

04 fév. 2020
0

Bateau sympa.Par contre c'est assez incroyable de voir des quilles qui ne sont pas faites entièrement d'un meme matériau.Un peu sceptique sur la pendanode aussi.
Peut etre se renseigner aupres des 3 autres proprios?

04 fév. 2020
0

Jerom c'est très souvent le cas sur les quilles sabre. Bulbe plomb voile composite et poutre acier.

04 fév. 2020
0

Le bateau est construit comme un bateau de course, hors carbone la construction est magnifique, rien ne cache les détails et c’est superbe, les lamellés collés et le devis de poids, 1200 kilos pour presque 100 m2 sous gd asym.
Il fait des podiums mais n’ a pas encore gagné, il faut dompter la bête qui se comporte a l inverse du First 30.
Mais euh des conseils pour lutter contre cette électrolyse qui n est pas dévorante mais désagréable.
Le plus simple serait de percer la fonte et boulonner deux anodes ?

04 fév. 202004 fév. 2020
0

Oui c'est vrai tu as raison Cow Boy

04 fév. 2020
3

Bonjour Jean , tout d'abord afin de poser le probleme de l'électrolyse il me semble nécessaire de connaître exactement la nature des matériaux constituant la quille est sa fixation .
Bulbe en plomb , le plomb est inerte electrolitiquement parlant donc AMHA pas de risque de ce coté ci .
Voile de quille : êtes vous sûrs qu'il est en fonte ? Cela me semble étonnant qu'une construction à l'unité utilise la fonte coulée pour fabriquer un voile de quille . Ne serait il pas plutôt en tôles mécano soudée ? Merci de le confirmer .
Si le voile est bien en fonte coulée , c'est elle qui , par sa porosité , est en cause . Pour stopper ce phénomène , le meilleur traitement sera :
- décapage et nettoyage à l'eau douce , puis séchage long pour disposer d'un support de qualité
- Stratification d'une ou deux couches de fibre de verre - époxy
- enduction au mastic pour reprendre les bons profils NACA ( ton fiston doit savoir de quoi il en retourne )
- primaire de finition et AF général .
Voili voilou ..

04 fév. 2020
0

Génial merci ! En effet ce n’est sûrement pas de la fonte ! Je lui passe tes conseils et lui conseille de rappeler le constructeur.

Ce que j avais compris est que ce phénomène se produit la ou les métaux se touchent et ou il aurait peut être été judicieux de les isoler avec je ne sais quoi ?

04 fév. 2020
1

Ce n'est pas le contact entre le plomb et la " fonte " qui génère la corrosion , il est fort probable que ce soit juste un phénomène de corrosion entre la " fonte " si c'en est , et l'eau de mer . Comme pour la quille de Littlewing qui est en fonte et qui se corrode normalement au contact de la mer . Le plomb est inerte chimiquement donc pas de corrosion entre lui et le voile de quille .

04 fév. 2020
0

C’est rassurant! Comment expliquer que le plomb ne provoque ni ne souffre d’électrolyse?

04 fév. 2020
1

Chaque métal est défini par un potentiel electrique , c'est à dire la capacité des électrons à circuler dans la molécule .
Le plomb a un potentiel trés faible .
Si tu mets en contact des métaux à potentiels trés éloignés , il y aura de la corrosion , ainsi l'inoxydable qui est un mélange Fer , Carbone , etc .. sur de l' Alu , le delta des potentiels est important et tu as une corrosion oriéntée vers l'aluminium .

04 fév. 2020
1

On appelle ce potentiel , le potentiel Redox !

04 fév. 2020
0

C'est cela, toutefois le plomb attaque certains métaux et est attaqué par d'autre (Platine, or, argent, mercure, nickel).
Pour être plus clair:

01 avr. 2020
0

Bonjour, le fils dit que ça continue, je lui ai demandé quel était exactement le métal du voile de la quille plomb. Le précédent propriétaire lui avait parlé de ce problème.

Même si l électrolyse est faible avec le plomb, merci Safioran, il y en a quand même. Galvatest ne répond plus, que faire ? Le constructeur dit que ça serait impossible de séparer le bulbe et le voile après 10 ans

Des anodes pendantes? Il n y a pas de moteur fixe

01 avr. 2020
0

L'installation d'annodes sur la partie en fonte ou acier devait ralentir le phénomène

01 avr. 2020
0

Comme sur les bateaux métalliques, en perçant ou taraudant ? C est très fin ...

01 avr. 2020
0

Pour que l'anode travaille il faut qu'elle soit connectée au métal à protéger.
Donc rejoindre un point de la partie fonte (?) de la quille.

La corrosion entre deux métaux n'existe qu'en présence d'un électrolyte. En l’occurrence l'eau de mer qui est conductrice.
La suggestion de créer une barrière étanche entre la quille et l'eau me parait donc particulièrement pertinente.

Il peut y avoir de la corrosion électrolytique dans un métal à priori homogène. En effet s'il s'agit d'un alliage, il existe des hétérogénéités intergranulaire qui sont le siège de mini piles en présence d'un électrolyte, donc il y a corrosion.
Application: corrosion électrolytique des aciers d'un béton armé. Les armatures "fondent" sans aucune poussée et il n'y a pas de bloc de béton qui s'arrache, ce n'est pas du tout spectaculaire; si c'est du béton précontraint, un jour l'ouvrage est là et le lendemain il est par terre.
Par contre, la corrosion par carbonatation du béton se traduit par la rouille des aciers, qui gonflent (1 mm d'acier produit 7 mm de rouille) et pousse le parement béton qui tombe; c'est spectaculaire mais beaucoup moins vicieux et moins urgents à conforter.

01 avr. 2020
0

"corrosion électrolytique des aciers d'un béton armé"
tu es sûr de ce que tu dis ?
un acier mis rouillé dans du béton (c'est le cas de tous les aciers laissés sur parc un bon moment avant réalisation des armatures) ressort quelques années après de couleur métal nu ...

02 avr. 2020
0

@ Bil56
Ce que tu écris est totalement exact.
Il faut savoir qu'un béton jeune a un Ph voisin de 12. Ce milieu basique est parfait pour protéger les armatures de la corrosion. Avec une bonne épaisseur de recouvrement et un bon béton, aucun risque

Mais, car il y a un mais.
- Le béton en vieillissant voit son Ph diminuer en partant des surfaces en contact avec l'environnement (le parement). En dessous de Ph 9 les aciers ne sont plus protégés de la corrosion.
- Les enrobages minimaux sont rarement respectés (de mémoire 7 cm dans les ouvrages immergés, 5 cm en bord de mer, et 2,5 cm en milieux protégés (j'ai la flemme de chercher les valeurs exactes).
- Pour faire 1 m3 de béton on utilise environ 200 l d'eau; 100 pour hydrater le ciment et 100 pour la fluidité permettant la mise en place. Ces derniers 100 l vont devoir disparaitre au cours du temps. Et 100 l dans 1 m3, cela fait 10% de vide. Mettre des adjuvants pour limiter cette part de vide permet de gagner quelques %.
- Le béton résiste très mal à la traction qui le fait fissurer; d'où les armatures.
La fissuration est favorisée par un béton mal dosé, avec des armatures trop près des parements ou mal placées, ...
Les fissures sont des zones d'accès de l'environnement à l'intérieur du béton; zones permettant au Ph de descendre au plus près des armatures.
Qui vont donc rouiller :-(

01 avr. 2020
0

J'ai percé la quille dans la partie la plus mince pour mettre une annode de chaque côté et l'attaque de la corrosion a fortement diminué
Je pense dans ton cas
Il y a création d'une pile acier / plomb
Et l'eau de mer comme electrolise
Deux solutions:
Une annode sur l'acier avec un support a souder est fixation de annode avec boulons
Ou
Faire une liaison equipotenciel entre le plomb et l'acier

01 avr. 2020
0

Le fils a entendu qu’il pourrait suspendre une anode qd le bateau est au ponton. Je n’y crois pas trop. Des suggestions ?

Je pense que cela peu marcher si l'annode
Est reliée à la parti métallique support de la qille

03 avr. 2020
0

Le protocole que je lui propose est dès la fin du confinement

Sablage ou hydro gommage de l ensemble voile et bulbe, percer un trou puis epoxy Vc tar et Vc 17

Quand la quille sera à nu photos pour évaluer l état voile et plomb

Utiliser le trou pour fixed deux anodes plates ...

03 avr. 2020
0

Le protocole que je lui propose est dès la fin du confinement

Sablage ou hydro gommage de l ensemble voile et bulbe, percer un trou puis epoxy Vc tar et Vc 17

Quand la quille sera à nu photos pour évaluer l état voile et plomb

Utiliser le trou pour fixed deux anodes plates ...

04 avr. 2020
0

c'est mieux que les NIMH?
alain

04 avr. 2020
0

Pardon Alain, tu suggères autre chose ?

04 avr. 2020
1

la fonte n'est pas poreuse ,je pense aussi que le voile est en acier .
à le jonction ,plomb acier il faut bien décaper et étancher traiter l'acier avec un primaire
genre férose et une peinture étanche
si c'est possible stratifer l'ensemble avec tissus et époxy ,demander à sicomin ils ont des résines spécifiques pour les plateformes de forage .
alain

04 avr. 2020
0

Merci Alain je lui passe tes recommandations

04 avr. 2020
0

En général, lorsque l’on fait un voile en fonte et un bulbe en’plomb il n’y a quasiment aucune chance qu’un phénomène d’électrolyse se mette en place...

Sauf si un courant electrique passe dans la quille.

Il faudrait vérifier avant toute chose que les batteries, les différents câblages ne présentent aucune fuite. En particulier au niveau des tresses de mise à la masse.

Le test consiste à mesurer qu’il n’y a pas de courant entre les boulons de quille et un + au niveau du tableau électrique. On mesure des milli ampères.

04 avr. 2020
0

Merci LORAN, c un bateau style mini transat avec un mètre de plus, pas d inboard, une batterie pour les instruments, le hb sur les pontons pour les régates. La sortie à sec sera pleine d enseignement. Bateau acheté en août et à l eau depuis c le plongeur qui a attiré notre attention ⚠️

04 avr. 2020
0

Merci LORAN, c un bateau style mini transat avec un mètre de plus, pas d inboard, une batterie pour les instruments, le hb sur les pontons pour les régates. La sortie à sec sera pleine d enseignement. Bateau acheté en août et à l eau depuis c le plongeur qui a attiré notre attention ⚠️

04 avr. 2020
0

L’autre aspect c’est qu’il faut protéger la fonte de l’eau de mer. Le mieux est d’appliquer après nettoyage, meulage,... un mastic epoxy pour isoler la fonte de l’eau de mer. Il est aussi possible de faire une strat de la totalité voile + bulbe pour être tranquille.

04 avr. 202016 juin 2020
0

Il reste un doute sur le fait que c de la fonte ou de la tôle mécano soudée, on verra à sec, il n y a eu que 4 Mistral 7.50 construits et très bien construits !

06 avr. 2020
0

Essai du Mistral 7.50 paru dans LN:
"il faut préciser que la quille de 500 kg (voile fonte et bulbe plomb) plonge à 1.75 mètre sous la surface.

06 avr. 2020
0

Merci ! En tout cas le bateau est très raide très puissant

06 avr. 2020
0

Je prépare une synthèse du fil, j’ai relu les premières réponses de Safioran à tête reposée de retraité confiné... donc ok pas d’électrolyse plomb fonte. Ce qu il voit serait donc purement le fait que la quille n’est pas protégée. Un autre proprio récent, à Marseille, dit que le précédent propriétaire reliait la quille à une anode pendante et aux boulons de quille par un hublot ?

06 avr. 2020
0

Merci ! En tout cas le bateau est très raide très puissant

06 avr. 202016 juin 2020
0

Quelques secondes de deconfinement


06 avr. 2020
0

bonjour,
un petit complément d'info, le mistral 750 a déjà gagné .... avec Dominique Katan (recherche sur H&H)
www.hisse-et-oh.com[...]oint-90
www.hisse-et-oh.com[...]erbourg

j'en profite pour lui passer le bonjour (voisin à 1km...)

06 avr. 2020
0

Oui oui jester trophy, j ai cherché des infos il y a eu 4 exemplaires produits, ce serait le rouge en Bretagne ?

06 avr. 2020
0

Merci pour ses liens passionnants et bien révélateurs de la solidarité HEO, une très belle histoire et quel marin, discret je comprends

Serait il possible néanmoins d avoir son mel en MP si tu l as ! Le mistral rouge à été acheté récemment à Marseille

06 avr. 2020
0

effectivement, bon marin et personne très attachante avec plein d'humour et de gentillesse... (un peu de pommade ;)) ).
je n'est pas sont mail, mais on s'est vu lors du premier tour des élections avant le confinement...
dés que possible, je lui dit de reprendre contact avec H&H, comme ça il aura des news de sont ex ...
bateau

06 avr. 202016 juin 2020
0

Je n'arrivais pas à charger avant ce soir.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (37)

Encore la pluie...

mars 2021