Mini Transat 2021 - 3

Le précédent fil de discussions passionnées est à, plus de 350 contributions .

Vous pouvez continuer ici

A vous la parole.

Lien vers le tracking, merci Flora

Le site officiel

Le facebook

Suite de

L'équipage
06 oct. 2021
06 oct. 2021
0

"Melwin Fink poursuit son échappée belle".
"Les routages, qui laissaient entrevoir une arrivée jeudi soir pour le leader en bateaux de Série, laissent ainsi à présent envisager un passage de ligne demain en de fin matinée pour le skipper allemand. Ses adversaires, eux, sont désormais attendus à partir de vendredi matin"
www.minitransat.fr[...]-belle/

Jean-Marie Jezequel grignote petit à petit l'avance qu'a Julie...


Gradient6:Cela a quel sens en fait ? Détruire la valeur du sport ? (quel autre "sport" se pratique en luttant contre le sommeil pendant 15 jours ?) Détruire la légendaire solidarité des gens de mer ?Faire prendre des risques INUTILES aux secouristes ?Montrer que pour gagner il faut être idiot et inconséquent et stupidement "opportuniste" ?Quelles sont les VALEURS ?Une organisation qui ne décide de rien et espère des accidents pour faire le buzz ?Qui comprend quoi ? C'est ça le sport ? 🤔·le 13 oct. 22:11
06 oct. 202106 oct. 2021
0

"les 84 concurrents toujours en mer"... ?
Il y en a un qui a démâté, rentré à Lorient.
Un qui s'est mis au plein à Ribadeo,
Un qui a percuté un pêcheur, abandon à Cascais.

Il m'en manque 3 sur les 90 du départ ?

Il y en 4 d'arrivés, donc en fait il en reste 83 en mer...


Scotland:et 3 qui sont arrivés, mais c'est un détail... 😀·le 06 oct. 17:35
Flora :):Ah si tu t'embrouilles aussi... ils sont 4 arrivés ! ;-)·le 06 oct. 17:36
Flora :):C'est comme les sorties de classe, il faut compter et recompter pour ne perdre personne en route...·le 06 oct. 17:37
Scotland:Oui, c'est une erreur du site : si tu vas sur la cartographie, il y a 20 + 63 navigateurs... Donc pas 84.·le 06 oct. 17:51
Flora :):Ah ! ;-)·le 06 oct. 17:55
06 oct. 2021
2

Belle performance d'Hugo au classement de 18 heures : presque 240 milles sur les dernières 24 heures, et donc il renforce sa 3ème place. Il faudra juste qu'il pense à mettre le clignotant car il y a une porte virtuelle à passer ! Pas de blague comme Pierre et sa trajectoire surprenante... 🤔

Pareil pour Romain Tellier et Sébastien Pebelier qui vont (dangereusement ?) vers l'est. Il faut tourner les gars !!! 🤣

Et cette fois ci Julie Simon a re-creusé l'écart avec Jean-Marie Jezequel et descend très bien en direction de la porte virtuelle ! Dans la nuit de jeudi à vendredi ?

Bon, la mer doit être beaucoup mieux rangée avec ce flux régulier depuis quelques jours... 👍


06 oct. 2021
0

et Fink est 5ème toutes catégories ...


Flora :):Oui et il va falloir qu'il empanne bientôt !·le 06 oct. 18:53
06 oct. 2021
0

Je pense qu'ils doivent prendre beaucoup de plaisir à naviguer comme cela dans l'Est de l'anticyclone.
Alors, certains vont ils poussez un peut plus dans l'Est pour toucher des vents plus forts?


06 oct. 2021
1

Où on comprend que ça râle dur sur les rezosocios ! Il y en a même qui suggèrent que l'étape devrait être annulée !

www.facebook.com[...]091906/


Scotland:60 "j'aime" ou "j'adore", ça va...·le 06 oct. 19:08
Flora :):Ce commentaire est à méditer je trouve :"It really is a schizophrenic behaviour the one adopted by the race board: first they strongly recommend to all the fleet to show seamanship taking cover, forcing even the leading group of the serie, out of danger, to stop the race, then they plause to the antisportive route and decisions followed by Fink.In addition, almost certainly Fink voluntary deceived the other participants: he left the group at about 22.33 of 1 October, while nobody could see him except for Kargl that was right next to Fink and for this decided to continue the race as well.You should at least abstain from making any comment!"·le 06 oct. 19:24
courtox56:Quelle belle photo, elle présente bien le mini qui fonce dans la petite brise grâce à son skipper très expérimenté et bien connu des autres concurrents pour sa ténacité.·le 06 oct. 20:09
lolapo:Seule la victoire est jolie...·le 06 oct. 20:50
Scotland:Comme sur le tour de France quand des gars attaquent alors qu'il y a une chute générale, un leader retardé, ça se règlera après... Je serai à la place de Fink, je vérifie le moindre boulon , le haubanage, les safrans etc avant la 2ème étape ! 🤣·le 06 oct. 21:01
lolapo:Quelques lettres de son nom en disent long :.WIN.Son père serait un ancien de la mini.·le 06 oct. 22:09
roberto:La blague, car je ne saurais comment la définir autrement, lire que ceux devant se soient arrêtés pour "proteger les plus inexpérimentés derrière", on dit ridicule ne tue pas je crois.·le 06 oct. 23:10
matelot@19001:+1 roberto, c'est total risible·le 06 oct. 23:20
ToutDessus:Pourquoi risible ? Quand on est derrière on regarde forcément ce que font ceux de devant et on est forcément influencé par ce que vont faire les plus expérimentés face à un dilemne comme ça. Et se préoccuper pas uniquement de sa propre pomme mais aussi de celle des autres, c'est possible aussi, ce n'est pas obligatoirement la jungle dans tous les domaines du sport. Nul besoin d'y voir du cynisme ou une quelconque condescendence à l'égard des "moins expérimentés derrière". La classe mini est souvent mise en avant pour son esprit de cohésion qu'on ne trouve pas dans d'autres classes, dixit les coureurs. Et l'argument principal était semble-t-il surtout le fair-play.·le 08 oct. 00:21
lolapo:Il y a toujours l'esprit solidarite dans la classe mini ainsi qu'un coté festif de bon aloi . Le coté sportif , compet est bien sûr là. ·le 10 oct. 16:25
06 oct. 2021
1

Passage de la porte pour Melwin sûrement en ce moment !

à 21h30, il était à un peu plus de 6 milles de cette ligne, encore bravo à lui. Même si encore une fois, ça risque d'être tendu sur les pontons pendant quelques temps... Oups 🤬


courtox56:Donc il lui reste 100 milles. Arrives tu à le voir avec VesselFinder?·le 06 oct. 23:04
Scotland:Non, pas encore...·le 06 oct. 23:10
06 oct. 202106 oct. 2021
0

Bonsoir,
voici les détails utiles pour suivre le marin Melwin FINK par AIS avec Marinetraffic.com VesselFinder.com ou autre visualisateur de cibles AIS.

Prénom Melwin
Nom Fink
Nationalité Allemand
Age: 19 ans
bateau: 920 • SIGNFORCOM • SIGN FOR COM
AIS: SIGNFORCOM SOLO SAIL MMSI: 21174386

Normalement il sera visible en premier avec VesselFiner puis à 15 milles de l'arrivée que par MarineTraffic. Ou par chance par satellites, mais avec un faible taux de mise à jour

Un caramel au premier qui fait une copie d'écran du valeureux régatier le premier.

Sa dernière position connue était au large de Porto avec MArineTraffic, et devant Lisbonne avec VesselFinder


07 oct. 2021
0

Demain jeudi, nuage de cendres volcaniques prévu sur Santa Cruz ☂


Flora :):Oui, ils viennent d'en parler aux infos, l'aéroport est à nouveau fermé pour cette raison !·le 07 oct. 10:01
07 oct. 2021
0

J'ai mon caramel !


courtox56:Superbe!tu t'es levé plus tôt que moi.Le signal est très faible., le point actuel date d'il y a 1 heure.Visible en premier par VesselFinder . Il n'y a pas moyen de savoir quelle station terrestre le capte. ·le 07 oct. 08:00
07 oct. 2021
0

Le vent a faibli dans la nuit et ce matin.
Melwin a bien passé la porte et il devrait être sur la ligne vers 15h ?


Scotland:peut-être un tout petit peu plus : 54 milles à 6 noeuds actuellement en arrondissant. Dans ton calcul, ça fait du 8 noeuds de moyenne, ils en sont capables mais comme tu dis, le vent...·le 07 oct. 07:51
Flora :):Si tu veux... Mon calcul : à 5h30, il lui restait 53,7 milles à parcourir et il avançait à 6 nds.6x9 = 54 5h30 + 9h = 14h30 hihihi·le 07 oct. 07:58
lolapo:Il y a de la compet sur h&o...Qui va mettre à la cape ???·le 07 oct. 12:33
Scotland:Pas vraiment de la compet'... Ou sinon, on gagne quoi ? 🤣·le 07 oct. 13:06
Flora :):Simple arithmétique ! ;-)·le 07 oct. 14:15
Scotland:Tout à fait, mais la voile surtout quand on des bords à tirer dans un vent fluctuant n'est pas tout à fait de l'arithmétique. Dans ton calcul il arrivait à 14h30... A 15h10, il est encore à plus de 6 milles et sa dernière vitesse envoyée est de 4,7 noeuds... Qui va piano va lontano ;-)·le 07 oct. 15:19
Flora :):Bien sûr, mais je sais compter...·le 07 oct. 15:35
07 oct. 202107 oct. 2021
2

L'approche de La Palma de nuit doit être magique... avec la Cumbre Vieja qui crache !

Je viens de découvrir que sur Windy, on peut activer les webcams : en zoomant bien sur l'île, il y en a plusieurs... il fait encore bien nuit.


courtox56:Oui, on a cette fonctionnalité WebCAm sans dépenser 1 centime. Le vent est de 9 à 10 nds venant du 50°, cela ne changera pas beaucoup dans la journée. Une arrivée tranquille, et de jour, belle récompense !?·le 07 oct. 08:54
sylvz1:Superbe découverte, merci Flora ! PS: c'est la petite caméra en bas à droite, entre l'avion et le parapente...·le 07 oct. 09:15
07 oct. 2021
6

pas d'accord avec le procès que vous faites à Melwin Fink. à la condition qu'il ait reçu l'info de l'organisation sur le conseil de mise à l'abri (et on ne le saura qu'aujourd'hui, à son arrivée ...), il a réagi en chef de bord : je prends la décision de continuer. les autres ont pris la décision de s'arrêter. point barre. que ce soit en régate ou en croisière ou en marine professionnelle, le chef de bord est le seul à prendre les décisions et engager sa responsabilité.


viking35:Je ne crois pas un instant à une "décision collective" prise par VHF à 80... Il a rencontré des conditions dures mais pas exceptionnelles. Le gagnant a indiqué avoir rencontré des rafales à 36 noeuds. 36 pas 50. Pour la prochaine édition, argumentez pour que le départ soit donné aux Canaries...·le 07 oct. 09:30
roberto:Je pense que la plupart des observateurs soit plutôt admirative, du moins pour la prise de risque et résultat obtenu; sauf peut-être ceux qui auraient voulu que ce soit un français, là ils auraient parlé de coup tactique magistral :D+1 Viking pour cette supposée "décision collective", quand on entend un bulletin "vent moyen 35 rafales 50" croire/faire croire à une décision collective de s'arrêter arrange tout le monde·le 07 oct. 10:25
ToutDessus:S'il n'y avait pas eu de décision collective, il n'y aurait pas eu qu'un seul bateau qui aurait décidé de continuer. Ce n'est pas possible qu'ils s'arrêtent tous sauf un sans concertation. Et cette décision collective semblait guidée autant par le fair-play que par le risque. Ou alors il y a un seul vrai marin et 85 poules mouillées ? Moi je vois plutôt 85 marins solidaires et un qui n'a peut-être pas bien compris le pourquoi, on va dire la faute à la barrière de la langue... Si un directeur de course très respecté, épaulé par un prévisionniste non moins respecté, conseille de se mettre à l'abri alors qu'il n'a pas l'habitude de le faire pour un oui ou pour un non, je comprends qu'on ne cherche pas à faire James Bond. Ensuite il y a une différence entre le vent annoncé et le vent rencontré. On prend une décision sur la base de ce qui est annoncé. Fink pouvait légitimement penser éviter le plus gros là où il était quand le BMS est arrivé. Mais les autres qui naviguaient dans le même paquet ont dû penser la même chose. Ils auront peut-être bien choisi de s'arrêter pour préserver l'équité sportive alors que ça aurait pu le faire pour eux.·le 08 oct. 00:52
Pierre3:Une course océanique qui se comporterait comme un vieux bassin sidérurgique des années 70. Oui pourquoi pas. Ne pas oublier les braseros aux pontons.·le 08 oct. 08:49
ToutDessus:Et elle devrait se comporter comment pour mériter notre intérêt ? Pas assez de sensationnel pour amuser le public ?·le 08 oct. 09:41
Pierre3:C'est une course.... le seul moment ou la solidarité devrait intervenir AMA dans une course est pour secourir un autre concurrent dans la mouise. Maintenant je suis d'accord que c'est une situation complexe. Selon ce que Viking35 écrit le système judiciaire français donne semble-t-il les moyens de poursuivre un organisateur de course en cas d'accident dans le cadre d'une course océanique (!!). Donc il y aurait un aspect juridique dans cet com. des organisateurs. J'espère au moins qu'il y a une certaine logique dans cet aspect du droit et que les organisateurs sont jugés responsables que par exemple si le règlement de course limite pour les concurrents les moyens d'obtenir une météo suffisament pointue pour leur permettre de prendre une décision. Si c'est le cas comme Sylvz1 l'écrit pourquoi ne pas envisager de laisser aux concurrents les moyens d'obtenir des infos météo plus précises. Au moins via un tel. sattelite leur permettant de contacter une personne à terre. Si par contre il est possible en droit français de condamner un organisateur de course même dans le cas ou un concurrent adulte de course océanique informé et expérimenté décède dans le cadre d'une course alors le souci se situerait plutôt au niveau du droit. Donc en résumé il me semble qu'il est possible que le droit ne soit pas adapté ce qui oblige ce type "d'ouverture de parapluie" des organisateurs que certains concurrents prennent au pied de la lettre alors que d'autres (Melwin par ex.) ne juge se type d'avis que comme il se doit (ouverture du parapluie pour éviter de possible litiges). En tous les cas ça a été bien le bordel cette com. de première étape de course semble-t-il. A la place des concurrents je l'aurais mauvaise mais dans tous les cas Melwin n'a à aucun moment fauté et toute suggestion d'esprit de solidarité à 5 balles dans une course en solitaire sans appel de détresse d'aucune sorte de la part d'un concurrent sur base d'une conversation à 70 sur VHF est pour moi tout simplement complètement surréaliste (pour être poli...)·le 08 oct. 15:52
ToutDessus:C'est une course tant que tout le monde joue selon les mêmes règles, écrites ou non, justes ou injustes. Dès lors que tout le monde s'arrête parce qu'ils ont convenu d'en faire un principe mais que deux autres continuent parce qu'ils n'ont pas compris ça, ou ont compris mais n'y ont pas adhéré, ça n'est plus une course. Et d'autant plus si on est attaché à l'esprit de compétition, quel est le sens sportivement parlant de continuer tout seul une course qui s'est mise sur pause, à tort ou à raison ? À partir de là pour moi ce sont deux courses distinctes : une entre deux bateaux et une autre entre 84 bateaux. Qui des 2 ou des 84 a pris la bonne décision maritimement, on s'en fout on n'est pas à leur place. Mais celui des deux qui est arrivé premier, il a gagné règlementairement contre les 85 autres, mais règlementairement seulement. Sportivement pour moi il a gagné contre 1 autre, pas contre les 84 restants. Pour gagner une compétition il faut des adversaires. Gagner sur un malentendu ou une divergence d'interprétation, c'est bien pour la suite de carrière, moins pour l'esprit sportif. Ça me fait penser à l'automobiliste qui entend à la radio "attention, une voiture roule à contresens" et qui se dit "mais il y en a des centaines qui roulent à contresens, en voilà une bonne !". À chacun d'y voir ou pas du mérite. Personnellement j'aurai beaucoup d'admiration pour le premier des 84 qui franchira la ligne d'arrivée.·le 08 oct. 16:26
Pierre3:Donc une course c'est un truc avec possiblement des règles "non-écrites", qui dès-lors s'inventent en cours de route par qui ? Comment ? Sur base de quel outil de communication incroyablement éfficace ? Qui s'occupe du bateau pendant que les concurrents devisent en temps réel entre eux pour leur permettre de peser le pour et le contre de cette nouvelle règle non-écrite. Au final il y a un vote à la majorité ? Comment ? On se réunit tous à une latitude/longitude donnée et on met un gros ballot de vote sur un semi-rigide ? On ne doit pas venir de la même planète car je ne peux même comprendre le début d'une logique dans ce que tu écris. Une course, il y a un règlement écris et puis c'est tout. Il existe même une expression pour ce que tu décris: "moving the goalposts" Moving the goalposts (or shifting the goalposts) is a metaphor, derived from goal-based sports, that means to change the criterion (goal) of a process or competition while it is still in progress, in such a way that the new goal offers one side an advantage or disadvantage. C'est la définition de ce qu'il faut ne pas faire dans une compétition.·le 08 oct. 16:28
ToutDessus:Non, on ne vient pas de la même planète, et je vais encore écrire un truc qui pourra en choquer certains : une compétition est un jeu, au départ et on l'oublie trop vite. On a pas besoin de tout institutionnaliser. Le sport n'a aucune utilité sociale contrairement à ce qu'on dit pour justifier le sponsoring, et ce n'est pas grâve, on ne lui demande pas d'en avoir. Il n'a d'utilité que de permettre aux passionés de s'y adonner. Certains en font leur métier, et une économie se met en place autour. Dans certains sports l'esprit et l'ambiance finissent par devenir assez pourris. On oublie qu'un match de foot entre deux pays, c'est un jeu. Et des supporters se cassent la gueule et créent des émeutes pour un jeu. Jusqu'ici la voile échappe à ce genre de dérives, et particulièrement la classe mini, grâce notamment à la "solidarité à 5 balles". Je retourne sur ma planète, I rest my case.·le 08 oct. 16:47
matelot@19001:S'il y a des règles non-écrites et fluctuantes, alors ce n'est plus une course mais quelque chose comme un rallye. On n'a plus qu'à la faire démarrer des Canaries comme certains le proposent, avec fiesta avant le départ, et tant qu'à faire confier l'organisation à Jimmy Cornell.·le 08 oct. 16:51
ToutDessus:On est d'accord que c'est mieux quand ce type de changement en cours de route n'arrive pas. Mais quel que soit comment tu définis une course, en est-ce encore une quand tu es le seul à la faire ?·le 08 oct. 18:06
07 oct. 2021
1

Personnellement, ce n'est pas à Melwin que je fais un procès !?
Bien au contraire.
Ce serait plutôt au directeur de course... qui a très mal géré l'histoire.


viking35:Qu'aurions nous fait à sa place? En cas d'accident, c'est lui qui aurait été traduit devant les Tribunaux.·le 07 oct. 10:11
Flora :):Il faut supprimer la compétition de ces petits bateaux au départ d'Europe à cette saison.La transat, ça part des Canaries. Jusque là, chacun amène son bateau comme il peut/veut. Avec tous les moyens modernes pour prendre la météo, entre autres.·le 07 oct. 10:22
viking35:Dans ce cas, les architectes concevront des voiliers encore plus extrêmes, typés pour le portant et incapable de naviguer au près au dessus de 25 noeuds.·le 07 oct. 10:28
sylvz1:Peut-être autoriser la réception de prévisions et de cartes météo...·le 07 oct. 10:30
courtox56:Revenir aux source de cetet course seraity une bonne chose pour les coureurs et pour nous. Par contre la ville de départ des Sables d'Olonne et les sponsors, ne seront peut être pas d'accord.Ces courses sont de l'événementiel avce retour sur investissement maintenant.·le 07 oct. 10:30
gorlann29:Bonjour,je crois au contraire que c' est justement parce que les départs sont systématiquement repoussés si il y a le moindre risque de rencontrer des vents de 30 nds ET le fait que la première étape soit éventuellement annulée (ou neutralisée) qui fait que l' architecture de ces bateaux va vers des luges de portant pas du tout prévues pour ramasser plus de 30 nds dans le nez.Faire un départ des Canaries aurait pour effet de faire des bateaux encore plus extrêmes, allant certes plus vite, mais encore moins polyvalents.J' ai l' impression, mais je peux me tromper, que les skippers sont de moins en moins préparés (et leurs bateaux aussi) pour naviguer dans des conditions vraiment "musclées".Parce que je ne voudrais pas dire, mais un Muscadet en bon état et bien préparé, dans ces conditions est très très loin d' être limite... mais moins "spectaculaire"!Gorlann·le 07 oct. 10:38
Larent le Hareng:les premières mini transat se faisaient en muscadet, il me semble mais, pourquoi revenir en arrière ? les mini d'aujourd'hui sont des bateaux magnifiques. faut laisser les marins d'aujourd'hui s'en servir et continuer à écrire la légende de cette course·le 07 oct. 10:41
gorlann29:Larent, le Muscadet était un exemple!Jusque dans les années 80, des bateaux des bateaux de série ont été conçu pour ce programme: le Gros Plan et le Coco (bizarre? tous les 2 des plans Harlé), mais c' était encore à l' époque des canotes polyvalents capables d' encaisser du mauvais temps sans problème.J' ai l' impression que les architectes des minis "modernes" ont zappés le fait qu' ils pouvaient être amenés à naviguer au près dans de la piaule.Maintenant, le problème n' est pas simple du tout, car en France, comme l' a très bien fait remarquer Viking, l' organisateur risque gros en cas de pépin majeur.De l' autre côté de la Manche, il n' y a pas ce problème, ce qui explique aussi qu' un départ du Jester Challenge sera donné quel que soit la météo, et dans un autre domaine, que le Tourist Trophy existe toujours (pour les amateurs de moto)... impensables chez nous.Gorlann·le 07 oct. 12:08
lolapo:La ou les minis , si je peux , j'assiste aux départ et arrivés .C'est la foire au sponsoring et en tant que cruiser mais intéressé par les voiliers de course , j'y trouve un coté malsain vis à vis de l'attitude face la mer.Ainsi que dit sylv: incohérence complète : pourquoi pas de réception de cartes ??Dés lors , beaucoup moins de discussions... car chef de leur bord.Comme la " jester".Il y a, of course, des questions de gros sous car je suppose que l'organisation n'est pas bénévole ??Par contre, j'étais au 40 eme anniversaire . Des rapias de première !!! Juste un mini dé.à coudre de vin blanc à l'accueil .Ne vaut pas le déplacement 🥂🥂 ·le 07 oct. 12:50
BWV988:Gorlann, mon avis sera un peu plus nuancé.C’est vrai qu’il faut prendre garde à ce que ces merveilleux petits bateaux gardent un minimum de polyvalence, indispensable à mes yeux, et la tendance actuelle ne semble pas aller dans ce sens.C’est pour ça qu’il ne faudrait surtout pas que la mini-transat ne se courre qu’entre les Canaries et les Antilles, ce qui ne ferait que favoriser une tendance fâcheuse.Cela dit il arrive quand même que dans le programme de courses mini il y ait du près, et quoiqu’on en dise un mini au près dans la brise, même s’il totalement invivable, n’en est pas pour autant ridicule.Concernant le muscadet et le coco, ils ne correspondent plus aux critères de stabilité exigés par la classe et ne pourraient plus courir au sein de celle-ci., et puis…quand même…un mini moderne est autrement plus sexy, et par ailleurs il n’y a pas que Harlé qui a su faire des bateaux marins.·le 07 oct. 12:51
Larent le Hareng:les minis pas faits pour faire du pré ? il y a 18 courses au programme de la classe mini cette année dont la mini Fasnet ... on doit pouvoir trouver un paquet de miles contre le vent·le 07 oct. 13:02
gorlann29:Oui BWV988, les minis actuels marchent plus que tout-à-fait raisonnablement au près... mais pendant combien de temps (au niveau solidité j' entends)?Sinon concernant les critères de stabilité, je ne suis pas du tout convaincu qu' un Pogo 3 à l' envers se redresse plus vite qu' un Muscadet (deux bateau à l' opposé pris dans cet exemple).Le Mumu ira bien plus vite "au tapis", OK mais une fois sur le toit... il en sera probablement bien différent.Cette comparaison peut se rapprocher de celle entre mon ex-Loisir 7.30 et mon Brise de Mer 31 actuel:ce Loisir 7.30 avait une quille "spéciale", tirant d' eau passé de 1m20 (selon les plans de l' archi)à 1m50, et avec 80 kgs de plombs supplémentaires, 2m55 de large pour environ 7m30 à la flottaison, soit un bateau étroit, surtout au niveau du pont, grand TE et rouf long.Le Brise de Mer est proportionnellement beaucoup moins lesté (seulement 950 kgs de lest en fonte pour 3t5 avec 1m50 de TE) et beaucoup plus large (3.10) pour une longueur de flottaison presque identique (7.50).Sur le papier et avec des tests de stabilité comme ceux des minis, le Loisir est complètement à la ramasse, et au niveau gite et raideur à la toile, y' a pas photo.Et pourtant, avec le Loisir 7.30, je me suis retrouvé à plusieurs reprises dans des bastons où je suis sûr que le Brise, de 2m plus long, aurait été plus dangereux, car si le Brise est bien plus stable à l' endroit, dû à sa stabilité de forme, il l' est également à l' envers!Et franchement, même si les critères de stabilité de la mini disent le contraire, si gros gros baston, je préférerais être sur un Muscadet que sur un Pogo 3!GorlannPS: dans des conditions normales, le contraire bien-sûr!·le 07 oct. 13:24
lolapo:La prochaine course autour du monde sera avec des class 40.Comment empêcher les médias , sponsors etc...Quand un d'eux va se retrouver sur le toit et ne pas revenir , quelle sera les décisions ???On ne parle plus de culture , on parle de prix de l'être humain...·le 07 oct. 13:30
BWV988:@gorlannBah, on pourrait discuter à l'infini des mérites respectifs de bateaux de générations différentes. Toujours est-il qu'il y a eu quelques minis qui se sont retournés, mais à ma connaissance ils se sont tous redressés. J'en suis à mon deuxième mini et perso quand il y du vent au près avec de la mer c'est surtout pour le mât (la nouille devrais-je dire, haha) que je crains quand le bateau tape, mais malgré ça je n'échangerai pas mon canote contre un muscadet, malgré toutes ses indiscutables qualités.·le 07 oct. 13:43
Trimaran:Et précision, qui ne vient pas de moi, les minis d'aujourd'hui sont plus solide qu'hier, alors le muscadet fait figure de collector.·le 07 oct. 15:20
ToutDessus:Revenir à l'endroit quand on s'est mis sur le toit, c'est bien, mais normalement ça donne un bateau à l'endroit démâté, donc abandon de la course, gréement de fortune... Si on peut éviter les conditions qui risquent de mettre sur le toit, c'est bien aussi... Un mini, tout solide qu'il est, n'est pas un 60 pieds, il y a quand même un rapport entre la taille et la facilité à se faire retourner par une déferlante. Si mes souvenirs sont bons, une étude avait constaté en bassin de carène qu'une hauteur de déferlement (pas de la vague entière, on parle de la partie qui déferle) égale à un tiers de la longueur du bateau peut suffire à le retourner s'il le reçoit de travers...·le 08 oct. 01:05
iclo420:Je pense en effet que la classe mini est en train de se perdre avec des bateaux trop extremes, trop limites.Dans une de ses vidéos, Hugo Picard "The Sailing Frenchman" expliquait que son Mini de location devait repasser au chantier pour un rappel lancé par l'architecte : en gros tous les minis de ce modèle ont été conçu volontairement très / trop léger et quand on identifie un truc en train de péter, on renforce et modifie tout le parc.Désolé mais ce genre d'approche pour des bateaux conçus pour une course transatlantique, c'est du délire. Si quelqu'un doit se retrouver devant les tribunaux en cas de carton ce n'est pas le directeur de course mais le constructeur / architecte de ce genre de bateau.·le 08 oct. 09:21
BWV988:A propos de la solidité des minis il faut aller sur le site "histoire des halfs" et voir l’historique de ces bateaux, ça permet de relativiser. Certains, et même beaucoup d’entre eux ,ont alignés des dizaines de milliers de milles ; J’en connais un particulièrement (un pogo 2) qui, au mains de trois propriétaires, a fait trois mini-transats ,plus deux transats retour, sans compter les innombrables courses genre mini-Fastnet, les Sables-les Açores-les Sables, et autres... il navigue toujours…·le 08 oct. 14:02
Sailortoun:par exemple le 138 de Thomas Grandin (construit pour un certain Bernard Stamm qui a fini 3e en 1995 et gagné la minifastnet en double avec un autre inconnu, Vincent Riou 😁) en est à sa 6e transat en plus de tout le reste www.classemini.com[...]ult.asp ·le 08 oct. 13:58
BWV988:Eh oui comme quoi...cela dit c'est vrai qu'il faut prendre garde à une dérive qui pourrait consister à rogner sur la fiabilité, si à force de vouloir sécuriser les courses on en arrivait à se dire qu'il est inutile de faire des bateaux trop solides (et donc plus lourds) puisqu'ils ne navigueront jamais au dessus de 20/25 nœuds, ce qui serait dommage.·le 08 oct. 14:10
Trimaran:C'est marrant, à vous lire, on a la même dérive dans la construction standard.·le 08 oct. 20:49
iclo420:Trimaran: pas faux, nombre de chantier savent que le client ne va pas tirer au dessus de X noeuds alors pourquoi ne pas revoir les échantilonnages à la baisse.·le 08 oct. 21:23
lolapo:Je pense qu'il y a des normes de construction en rapport avec la categorie de nav. Les grands constructeurs se référent aux plans des archis.En course , ce n'est pas pareil.Les navigateurs veulent se faire un nom. Donc pas de pitié pour le canote , j'ai mon Epirb...Apres , le canote retourne au chantier.C'est jp kleber qui me l'a dit...·le 08 oct. 23:24
07 oct. 2021
1

Pour accéder directement à la bonne webcam, tapez sur le lien suivant.

Merci Flora


07 oct. 202107 oct. 2021
0

Plus que 21 milles pour Melwin Fink (920 – SignForCom)
Je ne vois rien à la WebCam
Un beau bateau avec de belles couleurs et surtout de très belles voiles


Scotland:Oui, la coque est belle avec ses couleurs, mais les voiles, mouais...Ah, ses sponsors, c'est les gars qui vous appellent au moment des repas pour des croisières, des promotions sur les cocotte minute 🤬 et une boite qui travaille dans le béton. Bon, c'est pas simple du tout de trouver des sponsors, il a déjà le mérite à 19 ans d'avoir mené à bien ce projet ! Bravo à lui...·le 07 oct. 13:11
07 oct. 2021
0

Un petit plus de 18 milles à 13h10 ! La délivrance approche 👍


07 oct. 202107 oct. 2021
0

13:40 le dernier empannage pour une route directe sur l'arrivée. Il est appliqué dans sa navigation.
8,4 nds pour 14 milles.


Scotland:Oui, sur la trace, sa vitesse oscille entre 7,7 et 9 noeuds. ·le 07 oct. 13:58
Scotland:Et détail amusant, il vient de passer en rose sur vessel finder... ·le 07 oct. 14:14
courtox56:C'est normal, son AIS n'est pas très puissant et assez parasité. celui qui reçois les trames AIS à terre, n'avait pas encore eu la trame AIS avec le type de bateau.C'est pour cela qu'on ne peux pas le voir avec MArineTraffic. Vesselfinder a demandé à son contact local de remettre sa station en marche. On devrait le suivre jusqu'à l'arrivée avec VesselFinder. Ah ce problème de qualité de la chaine d'émission AIS est un grand soucis sur nos petits bateaux.·le 07 oct. 14:26
Flora :):Ah ! avant d'empanner il avançait à 5 nds sur la carto...·le 07 oct. 14:27
courtox56:La vitesse du tracker est une moyenne entre les 2 mises ç jour. Avec l'AIS on a la vitesse à un instant précis. La réalité peut être plus basse ou plus faible selon les rafales, ou les manœuvres et réglages.·le 07 oct. 14:48
07 oct. 2021
2

Au classement de 14 heures, on devine que Julie Simon (série) va se faire dépasser (d'ici demain ?) par Sébastien Pebelier (proto)... Pas gênant, ils ne sont pas sur le même classement. Et ils pourront peut-être échanger via la VHF (19 milles d'écarts, c'est peut-être déjà possible pour eux).


07 oct. 2021
0

Sa vitesse tombe, il est obligé de loffer pour avancer encore. Il devra empanner 2 fois donc.


07 oct. 2021
3

Le Real Club nautico de La Palma veille :


courtox56:Merci Flora·le 07 oct. 16:04
courtox56:Zut, ce n'est pas du direct c'est une petiote vidéo de 27 secondes qui boucle.·le 07 oct. 16:11
07 oct. 2021
0

Plus que 5 milles...


courtox56:16:00 Il reste 1,5 milles il est dans la zone où la station terrestre AIS VesselFinder ne peut pas le capter.·le 07 oct. 16:05
07 oct. 202107 oct. 2021
1

"Melwin Fink (920 – SignForCom), premier Série à Santa Cruz de La Palma"...
www.minitransat.fr[...]-palma/


07 oct. 2021
0

Le résumé:
Melwin Fink a franchi la ligne d’arrivée de la première étape de la 23e édition de la Mini Transat EuroChef en première position chez les Série ce jeudi 7 octobre à 16h05 min 37s (heure de Paris). Le skipper de SignForCom a ainsi mis 10 jours 35 minutes et 37 secondes pour boucler les 1 350 milles du parcours entre Les Sables d’Olonne et Santa Cruz de La Palma à la vitesse moyenne de 5,56 nœuds.

Pas d'images c'est assez frustrant cette étape.
Peut être sur youtube ce soir?


Flora :):Vitesse moyenne 5,56 nds... on est bien loin des 300 NM /jour dont on a parlé ici même à propos de la possibilité de suivre pour les bateaux accompagnateurs !!! Et lui ne s'est pas arrêté !·le 07 oct. 17:45
Scotland:Ce 5,56 est purement théorique ! C'est en faisant route droite tout le temps... Hélas pour eux, ils ne font pas ça (nous non plus, sniff) donc sa moyenne est de 6,44 sur le fond. ça change un peu. Mais surtout il faut se souvenir que lors du passage du cap ils étaient au ralenti... Il a une belle journée à plus de 240 milles déjà. Mais là encore, ce n'est sûrement rien (on verra la météo...) à côté de la 2ème étape !!! C'est là que les 300 milles par 24 heures peuvent être approchés... Ne sois pas si impatiente ;-)·le 07 oct. 18:26
07 oct. 2021
1

Hold-up réussi pour le jeune allemand qui rentre dans l'histoire de la mini!! Qui lu cru.


07 oct. 2021
07 oct. 202107 oct. 2021
0

C'était en direct... mais j'étais ocupée ailleurs...

www.facebook.com[...]ransat/

Interview nullissime, on n'entend rien ! que des rires... celle qui pose les questions parle très mal Anglais et le pauvre Melwin semble trop timide et le micro trop loin !


courtox56:j'y suis abonné, mais je n'ai rien reçu. Je viens de regarder, c'est juste après l'arrivée au ponton, l'accueil, les interview ...tout pour les sponsors·le 07 oct. 17:17
07 oct. 2021
1

Je montre cette belle image de l'accueil fait pas les concurrents protos arrivés avant lui.


07 oct. 202107 oct. 2021
1

J'ai compris qu'ils avaient décidé ensemble Christian l'Autrichien et lui, de continuer après avoir entendu la dernière météo.

Il ne savait pas qu'il était premier en arrivant.


lolapo:Les autres concurents s'arrêtent. Il le sait. Lui et son copain continuent.Inévitablement , il sera devant.Comment.était il placé au moment de l'arrêt " collectif "·le 08 oct. 02:25
Flora :):C'est facile à vérifier, il faut activer la barre jaune au bas du tracking. Ils étaient 13e et 14e apparemment devant Baïona quand les autres y sont entrés. On voit aussi que Christian s'est arrêté plusieurs heures à Castelo de je sais plus quoi. C'est là qu'il a perdu la 1ère place ! ·le 08 oct. 08:54
Flora :):On voit bien aussi que Julie Simon repart bien plus tôt que le gros des troupes... ce sera intéressant de savoir pourquoi ? ·le 08 oct. 09:11
Scotland:Et je te réponds un peu plus bas avec des captures d'écran...·le 08 oct. 09:30
07 oct. 2021
7

« Après la réception de l’avis de BMS, j’ai entendu des échanges à la VHF mais je n’ai pas compris que certains pensent à s’abriter trente-six heures avant le passage de front. J’ai pensé que c’était très tôt pour décider de mettre sa course entre parenthèses. J’ai parlé avec Christian Kargl. Nous avons décidé ensemble de continuer de descendre le plus au sud possible et, le moment venu, de choisir de rejoindre un port ou non. A mesure que nous avons avancé, nous avons pu nous rendre compte que, comme ce qui avait été précisé dans le bulletin météo, les conditions au sud de la latitude de Porto étaient maniables et que, par conséquent, il n’y avait pas de raison de s’arrêter. »

Je lui dis BRAVO...
www.minitransat.fr[...]top-10/


Flora :):Rien à ajouter ! ;-)·le 07 oct. 18:46
courtox56:Ils se sont comportés en bon marins. Une leçon pou nous tous.." Vieille règle dans ma famille: "Qui écoute trop la météo passe son temps au bistro"·le 07 oct. 19:17
La godille:Oui Courtox « l’ADN » du «  bon marin » une leçon pour beaucoup…mais pas pour tous …….. car certains l’avaient suggéré dans le mini 2…. ·le 07 oct. 22:00
Pierre3:Merci sylvz1. Oui vraiment bravo.·le 07 oct. 22:26
matelot@19001:Il n'avait pas compris que quelques uns avaient décidé pour tout le monde. Car il est difficile d'imaginer autre chose quand la communication se fait par VHF.·le 08 oct. 11:48
La godille:Contrairement à un match de foot …l’individualité devrait être la règle en mer…la preuve… les océans, le seul milieu préservé de l’instinct grégaire . . Pour l’instant.·le 08 oct. 12:44
Pierre3:@ La Godille, tout à fait d'accord. ·le 08 oct. 15:37
07 oct. 2021
0

Christian Kargl a passé la porte ce soir ! Hugo ne va tarder. Cela fera au final 4 protos et 3 séries ! Ce sera dur d'avoir 4 séries car Julie Simon se fait remonter doucement...


07 oct. 2021
3

Le témoignage de Victor d’Ersu et son avis sur la première partie de la course voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]ef62346


sylvz1:Sa collision et la continuation à faire route des deux bateaux fait froid dans le dos !! Pour ce qui est de son arrêt avec tous les autres, on n'a pas fini dans parler...·le 08 oct. 09:17
Flora :):Difficile à comprendre en effet le comportement des deux bateaux de pêche ! ça doit se voir par l'AIS ?·le 08 oct. 09:34
Jatim:"S’il (Fink) a fait cela en connaissance de cause et si c’est une victoire pour lui au final, ce ne sera de toute façon pas la plus belle des victoires" - tout est dit.·le 08 oct. 10:05
08 oct. 2021
0

@Flora, tu insistes pour que Julie soit parti bien devant les autres... Pas si sûr.

A la sortie de Baiona, alors qu'elle va déjà plus vite que les copains, elle a moins d'un mille d'avance. Elle est partie la première de Baiona mais pas beaucoup plus tôt que les copains/copines...

Et surtout qu'à Baiona, ils se sont réveillés un peu tard si on compare par rapport au port au nord ! Si tu cherches quelqu'un qui est parti très tôt par rapport aux autres et qui a très rapidement envoyé de la toile, c'est Federico Waksman...

Bonne journée !


Flora :):Je ne considérais que le groupe dont elle faisait partie à Baïona.·le 08 oct. 09:40
Flora :):En vérifiant de près, le 3 octobre au pointage de 10h00, elle est déjà plus de 30 milles devant tous les autres. CQFD (lâche-moi les basquets stp).·le 08 oct. 09:47
Scotland:wahou... Peut-être a t'elle été plus rapide que ses copains ? Comme Fédérico, parti avec la meute pourtant et tout seul bien devant...Encore une fois, bonne journée à toi...·le 08 oct. 09:50
Flora :):Elle a perdu le podium dans la nuit du 5 au 6, quand elle a choisi de rejoindre l'ortho, en se rapprochant de l'anticyclone alors qu'Hugo est parti plein Sud avec nettement plus de vent. Elle va probablement conserver la 4e place jusqu'au bout.·le 08 oct. 10:02
08 oct. 2021
0

Prochaine arrivée vers midi du deuxième échappé en Série : Christian Kargl.


08 oct. 2021
08 oct. 202108 oct. 2021
3

"Christian Kargl (980 – All Hands On Deck), deuxième Série à Santa Cruz de La Palma"...
www.minitransat.fr[...]-palma/


08 oct. 2021
0

Ça me rappelle la route du Rhum avec les pénalités de secours à ???
Poupon avait été déclassé au profit de Fauconnier.
Plus proche le VG ou le 1er s'est retrouvé second.
Ce qui aurait pu être en cascade car la météo à le temps de changer pendant les recherches et le 10 eme peut se retrouver sur le podium
Beaucoup de dilemmes , pas facile à résoudre....
Ou bien on leur annonce le coup de vent à venir ou bien on les laisse avec les cartes isobariques.
À partir du moment oû on leur adjoint de trouver un abri , chaque mot va définir un sens pour obligation ou pas ?
Le dilemme n'est pas dans la solidité des embarcations.
Le petit fleur australe est au chantier de Trinidad.


UlyssePenelope:Très bien résumé: "Ou bien on leur annonce le coup de vent à venir ou bien on les laisse avec les cartes isobariques.À partir du moment oû on leur adjoint de trouver un abri , chaque mot va définir un sens pour obligation ou pas ?"On pourrait s'attendre que des marins qui s'engagent dans une telle course savent prendre des décisions en fonction de la météo qu'on leur donne. Si en plus on leur donne des conseils/recommendations/injonctions ca va forcément créer des problèmes d'interprétation entre les libertaires qui chérissent leur propre jugement et ceux qui se sentent plus à l'aise à suivre des règles décidées par des autorités (qu'ils jugent) compétentes.·le 08 oct. 15:21
Pierre3:Je ne suis pas tout cela de suffisament près pour me faire une opinion solide mais je note dans ce que je lis ci-dessus des départs semble-t-il relativement tardifs après le passage du coup de vent. Quand je vois cette foule et cet aspect finalement assez festif de cette masse de concurrents se préparant pour le départ de cette minitransat je vois exactement l'opposé de conditions propices à la préparation d'une course en solitaire ou il faut probablement accumuler un max de sommeil. Comment diable des concurrents dont bcp ne disposent pas de sponsorts et concentrés dans une espèce de "village mini" avec moyenne d'âge assez jeune pourraient dans la majorité avoir les ressources et (pourquoi pas) la discipline personnelle d'accumuler dans ces conditions le sommeil nécessaire pour une traversée en solo du golfe de Gascogne sur un grand 470 et tout ça en automne...après si le directeur de course dit qu'il faut s'arrêter pour beaucoup ça devait correspondre à un moment ou le déficit de sommeil devait être tout simplement impossible à gérer. Ca reste des êtres humains...ça pourrait être un des nombruex facteurs expliquant le côté assez cahotique de cette première étape. Les plus frais continuant peut-être plus volontiers...·le 08 oct. 16:10
viking35:"Poupon avait été déclassé au profit de Fauconnier." dans l'Ostar pas la Route du Rhum. J'invite les curieux qui veulent comprendre les réactions des comités de course de se pencher sur les poursuites judiciaires subies par Fr.Mouvet - Semaine de La Rochelle 1974, Sylvie Viant, accident de Tao Brett et Mariette lors de la Nioulargue 1995. Il y a eu aussi un accident mortel lors d'une Edhec à Brest dont j'ignore les suites judiciaires.·le 08 oct. 16:21
08 oct. 202108 oct. 2021
0

La ligne virtuelle donne pas mal de soucis à certains concurrents, on dirait !
Est-ce que l'un(e) d'entre vous a déjà mouillé sur les Slevagens ?
www.bateaux.com[...]ue-nord

aita.openstates.com[...]vagens/


Flora :):Pas grand monde mouille aux Selvagems je crois. Pas de bon abri.Nous étions passés à côté sur la route Madère-Ténérife, mais sans s'arrêter.·le 08 oct. 19:28
Trimaran:Oui, moi.·le 08 oct. 20:54
roberto:Nous sommes passés, avec permis et tout, il y avait un bon 6 avec pas mal de clapot, on a appelé le Centre sur l'île pour pouvoir passer quelques heures sur la bouée mais -bizarrement pour des lusitans toujours très aimables- on nous a fait comprendre que même si on avait permissions et tout on n'était pas tellement bienvenus, alors après quelques ronds dans l'eau là devant on est repartis.Jolie cartographie :)sybrancaleone.blogspot.com[...]ns.html ·le 08 oct. 21:37
La godille:Nous y avons passés 2 jours en 82 ou 83 ? Oh la vache , c est loin tout ça ! Je me souviens de parties de plongée , y avait du pesket 🐟 ! Nous avions mouillés derrière La grande île la première nuit , mauvais fonds rocheux pour ensuite descendre sur un îlot au sud près d’une épave . Il,faut avoir du très petit temps pour penser s’arrêter et mouiller dans ces coins ! Il y avait un gardien, il me semble mais c’était l’époque de la bonne franquette, pas de paperasse à faire avant ou de permis de ché pas quoi …..·le 09 oct. 09:46
08 oct. 2021
2

Avaries de safran pour Piers le britannique lui aussi "indiscipliné" et Benjamin Doyen. On avait déjà remarqué que Piers avait beaucoup ralenti à un moment... ?
Pas d'autre explication pour le moment.


08 oct. 202108 oct. 2021
0

Quelques images de l'arrivée de Christian Kargl...
www.facebook.com[...]906947/

Un peu plus sur V&V...
voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]6d5a249


Flora :):"Dès le deuxième jour de course, je me suis retrouvé privé de BLU car elle a pris l’eau. En arrivant, je ne savais donc pas du tout que j’étais deuxième et c’est une belle surprise ! "BLU en autrichien, ça se prononce "bilou", je n'avais pas compris qui était ce bilou-là !·le 08 oct. 17:50
courtox56:C'est pareil en anglais, un U se dit OU , la publicité sur les biscuit LU (De Nantes) l'américaine disant : "ils s-ont bons c'est LOU de LOU" au lieu de LU de Lu (LU=Lefèvre Utile, le nom du créateur de ces biscuits. donc BLU devient "Bi LOU" les Français sont bizarres avec ces U·le 08 oct. 18:14
Flora :):Je sais bien... mais un Anglais ne dit pas bilou pour BLU, il dit "bi elle you" !·le 08 oct. 18:41
Flora :):Et de toute façon en Anglais, c'est SSB Single Side Band !!!BLU c'est du Français : Bande Latérale Unique·le 08 oct. 18:45
courtox56:Gros éclat de rire, c'est comme pour la capitale des USA, on dit New York ou Nieu Orque? Réponse: on dit Washington DC!·le 08 oct. 21:40
08 oct. 2021
0

Plus de raison de ne pas les croire, ils disent tous les deux la même chose (Melwin et Christian)

"... j’ai échangé avec Melwin (Fink) qui m’a indiqué que la météo serait plus maniable au Sud de Porto. L’un comme l’autre, nous avons décidé de continuer notre route puis d’aviser en fonction du bulletin météo suivant. Dès lors, nous avons eu la confirmation que plus on continuerait de descendre, moins on aurait de vent. Du coup on s’est dit « Let’s go ! ».


08 oct. 202108 oct. 2021
1

Hugo Dhallenne (979 – YC Saint Lunaire), troisième Série à Santa Cruz de La Palma...
www.minitransat.fr[...]-palma/


08 oct. 2021
1

Hugo: "A la sortie du premier front, dans le golfe de Gascogne, j’ai pas mal cassé le fond du bateau. J’ai eu des problèmes de structure. J’ai profité de l’escale à Baiona pour tout re-strater."
"La décision de s’arrêter en Galice ? On était un groupe de 10-15 bateaux, à naviguer ensemble en tête depuis le départ. On a reçu le bulletin de l’organisation et Anne-Claire Le Berre a lancé les « calls » un par un. On a discuté puis décidé de s’arrêter ensemble avant de repartir ensuite dans l’ordre du classement du jour de 8 heures afin de repartir avec une certaine équité sportive. On s’est donc tous arrêtés sauf deux qui ont continué."
"Est-ce que je me serais arrêté sans mes soucis de structure, d’aérien et de télécommande de pilote ?"


Flora :):C'est clair et honnête...Les deux qui ont continué, c'est Melwin et Christian qui étaient 13e et 15e à ce moment-là.·le 08 oct. 21:48
08 oct. 2021
0

Julie en approche... plus que 10 milles.


09 oct. 202109 oct. 2021
4

Julie sur le 963 est arrivée à 22:35
Pas mal

"....j’ai l’impression d’avoir tout fait à l’envers..."

"...il n’y a que Hugo Dhallenne qui m’a bien atomisée et qui a su faire les bons choix tactiques..."

Elle est lucide. Au lit maintenant


09 oct. 202109 oct. 2021
1

A noter ?
Ce matin, sur 16 concurrents arrivés, 4 sont des femmes. Bravo à elles... aussi !
Les deux dernières il y a une heure : Anne-Claire Le Berre et Cécile Andrieu.


09 oct. 2021
0

Anne-Claire Le Berr:
"On a fait de la vraie régate jusqu’au bout en s’arrachant mais l’esprit n’est pas là. Je suis très très déçue."
www.minitransat.fr[...]-palma/

Jay Thompson:
"Je savais qu’il se passerait des choses imprévisibles pendant la course, mais je n’avais pas imaginé que je ferais une rencontre avec une orque et que celle-ci embarquerait le plan porteur de l’un de mes safrans après avoir fait tourner le bateau d’un tour sur lui-même !"
www.minitransat.fr[...]-proto/

Beaucoup d'autres témoignages à lire sur le site...


Flora :):Déception compréhensible pour Anne-Claire et Julie qui étaient bien devant le 1/10 avant d'entrer à Baïona... sans avaries à réparer ! elles pourraient légitimement s'en prendre à la direction de course qui semble avoir beaucoup insisté pour qu'ils s'abritent tous prématurément.·le 09 oct. 11:37
Flora :):Il serait intéressant d'avoir l'enregistrement de ce que la direction de course a dit exactement avant l'arrêt à Baïona ! Anne-Claire Le Berre semble avoir eu un rôle de relais pour transmettre à tous ? ce qu'elle a pris pour un quasi ordre de s'arrêter... aujourd'hui encore les femmes ont trop tendance à obéir à l'autorité ! Elle a pas fini de s'en mordre les doigts, mais ça lui servira de leçon sans doute. (simples conjectures, je ne la connais pas mais je compatis pour sa grande déception).·le 09 oct. 12:51
lolapo:Les femmes et l'autorité est un autre débat. Aucun rapport avec la mini. Le Berre , même si elle.a un super CV etait en dehors du coup du à des problemes pilote.·le 09 oct. 14:25
Flora :):Tu n'as pas bien regardé ! elle était 2e à l'arrivée dans le port de Baïona.·le 09 oct. 14:26
lolapo:Tu dois avoir raison.Je ne suis la.course qu'au travers d' h&o sur mon telephone.Elle etait 2 eme sans pilote : trop forte. Une dure à cuire...·le 09 oct. 18:06
matelot@19001:C'est sûr que le fait de ne pas avoir de pilote était une bonne motivation pour vouloir s'arrêter. Ça aurait été ingérable dans la brafougne.·le 09 oct. 20:28
Flora :):Mais d'où sort cette histoire d'avarie de pilote ? ·le 09 oct. 20:38
lolapo:@ flora ....faut suivre !!Elle appelait tout les copains autour pour régler ses soucis de pilote.Elle doit être assez bavarde et savoir comment rallier les concurents. ·le 09 oct. 20:56
09 oct. 2021
1

Cécile Andrieu:
"En fait, en 24 heures, il m’était déjà arrivé dix fois plus de trucs que n’importe quand auparavant. Je suis montée trois fois au mât, j’ai dû plonger… "
"A l’arrivée, voir les rougeurs du volcan, ça a aussi été incroyable ! J’étais trop émue et je termine trop contente ! De plus, on est trois filles dans le Top 10 à l’arrivée, c’est trop bien !"...
www.minitransat.fr[...]-serie/

Marine Legendre:
"J’ai quand même profité et pris du plaisir même si j’étais dégoûtée après l’escale car j’avais fait beaucoup d’efforts au début qui, du coup, ont été un peu anéantis."
"Je me suis dit que ça allait être ma course à moi et au final, ça ne s’est pas trop mal passé."
www.minitransat.fr[...]-serie/


09 oct. 2021
1

"complètement unfair"...

www.facebook.com[...]904542/


lolapo:Je viens de regarder les quelques videos. Ils sont tous content de leur course , de leur aventure perso.Le litige est l'arrêt , l'etape .Le berre a été le relais par vhf .Une quinzaine se seraient arreté en meme temps mais dans le meme port. D'autres sont allé ailleurs.A partir de là , il y aura toujours de la controverse car ports differents.·le 09 oct. 18:17
lolapo:Pour moi , l'heroine de cette course c'est la concurente Russe , lrina.Les autres filles = peloton.·le 09 oct. 18:19
09 oct. 2021
0

Chloé Le Bars:
"C’était plus dur que ce que j’avais imaginé. Je ne pensais pas que ça jouerait autant sur le moral d’être toute seule comme ça, sans voir trop de copains à l’AIS"...
www.minitransat.fr[...]-serie/

Colombine Blondet:
"J’ai eu aussi des problèmes d’élec’, de batterie. Comme d’habitude, quoi ! J’étais ravie d’avoir acheté 5000 euros de matos pour avoir de la batterie et de ne pas en avoir."
"Quand on a envoyé les spis, j’ai arraché la cloison, du coup j’ai fait un atelier strat’ pendant deux jours. C’était très sympa."
www.minitransat.fr[...]-proto/


09 oct. 202109 oct. 2021
7

Piers Copham : "Je n’ai pas été impressionné plus que ça malgré les 50 nœuds que j’ai pu relever. Ça a finalement presque été un temps normal en Ecosse ! (Rires) En tous les cas, je n’ai jamais imaginé que toute la flotte ou presque puisse décider de se mettre à l’abri dans des ports à ce moment-là. Pour ma part, j’ai 100% confiance en mon bateau. C’est plutôt le skipper qui peut être un problème. [...] Je sais que l’important, dans ces conditions, est de rester avec la proue vers l’avant car plus que le vent, le problème, ce sont les vagues. "

www.minitransat.fr[...]-proto/


lolapo:Ça me rappelle un navigateur " tres hauturier " qui répondait à des cruisers completement affolés par leur nav pacifique Sud.genre NZ - Noumea. Lui qui arrivait du cap Horn ou d' Antartique leur.disait que cette météo difficile a subir était la norme ...Quand on voit ( pas moi !!) Ce que.les.pécheurs subissent en Ecosse ou Irelande, on peut comprendre son attitude.·le 09 oct. 21:03
09 oct. 2021
3

Anne-Gaelle gourdon : "Le premier front ne m’a pas posé de problème. Je n’ai rien cassé. En même temps, j’avais déjà pris 48 nœuds en qualif’. Là c’était beaucoup moins fort. Par contre, j’ai trouvé que la flotte paniquait beaucoup. Je n’ai pas trop aimé le fait qu’on nous demande de nous arrêter parce que honnêtement j’avais déjà eu ce genre de conditions en qualif ….
Pour moi, c’était encore navigable. Je me suis arrêtée parce que tout le monde s’arrêtait et que ça aurait fait jaser si je ne l’avais pas fait. J’étais vraiment dans la zone Finisterre Sud mais clairement, j’aurais voulu continuer. Tout le monde n’a pas eu le même vécu sur sa qualif’ et je pense que certains n’ont jamais pris plus de 30 nœuds."

www.minitransat.fr[...]obleme/


viking35:Tout est dit : " j’ai trouvé que la flotte paniquait beaucoup.""ça aurait fait jaser si je ne l’avais pas fait. ""je pense que certains n’ont jamais pris plus de 30 nœuds."·le 10 oct. 06:46
BWV988:Il serait intéressant de faire une analyse des casses qui ont concernées les bateaux de série, entre les Maxi6.50, les Pogo3, les Pogo2, Vector et Ofcet, parce quand je lis les commentaires de certains concurrents, j’ai l’impression que la confiance dans leurs bateaux respectifs varie beaucoup selon les modèles.·le 10 oct. 09:53
Trimaran:BMW988, tu devrais intégré aussi le degré de pratique dans du temps fort ou moyennement fort, cad pour moi F7 ·le 10 oct. 10:59
09 oct. 202109 oct. 2021
1

Le peu que j'ai vu des videos d'arrivées me donnent l'impression qu'il y a quand même un malaise. La course est pliée (du moins en série). La classe Mini est un ovni, elle ne répond pas aux exigences de la course au large. On en entendra beaucoup critiquer les "papys" de la Transquadra mais ces bateaux là répondent à plus de critères pour la sécurité que les sympathiques coques de noix ;+)

Alors que les transquateurs sont chargés comme des mulets (l'équipage du Django 8S se plaignait que le bateau ne surfait pas dû au poids de l'armement de sécu), les minis peuvent déroger à pas mal d'obligations parce qu'il y a des "adultes" ;+) autour. Comme un matelot l'a dit plus haut, c'est une classe qui doit être super prudente pour ne pas se faire interdire et je pense que quelque part, les skippers de la Mini ont intègré cela très bien, mais on a la preuve qu'il y a des exceptions :-(

Il ne faut pas tomber dans le piège de considérer ceux qui se sont arrêtés comme des "lâches", ils sont ce qui permet à cette épreuve d'exister: raisonnables et performants. Pour moi, la Minitransat ne va commencer que bientôt ! ;+)


Trimaran:MMW 33, si un bateau ne surf, parce qu'il a son matériel de sécurité, il y a un problème sur le bateau, pas sur le matos de sécu On vous demande pas d'embarquer 300 kgs? Peux-tu nous dire le poids du matériel optionnel pour cette course, en terme de poids (merci).·le 10 oct. 11:04
MMW33:On s'entend bien, il surfe mais il n'est pas à 100%, dixit le skipper qui n'est pas un débutant ;+) Le matos de sécurité ? un Bib de 4 personnes, le kit +24h mais aussi deux lignes de mouillages, de l'ethanol, de l'eau, des voiles de gros temps, des drisses de rab etc au final cela fait pas mal de poids qui passe sans problème sur un bateau de 3,5T mais un peu moins sur des déplacements super légers. sur mon bateau déjà, on peut voir les changements d'assiette en fonction de l'endroit où ils sont stockés et il n'y a pas beaucoup de place à l'intérieur quand tout est à bord, avec le voiles.. Je ne sais pas comment les minis font·le 10 oct. 14:17
Trimaran:Certes, mais si vous faites des bateaux pour régater, ils ne sont pas conçus pour aller plus loin, c'est une fausse course au poids. Mauvaise adéquation plan/programme.·le 10 oct. 15:39
10 oct. 2021
0

A noter qu'une solitude assez pesante ressentie revient régulièrement dans les premières paroles des concurrents !
Pourtant cette première étape n'a pas durée énormément...


glomorph:Pour beaucoup de ces coureurs, c'est la première expérience de "longues" étapes au large,En courses habituelles, même celles qui font 500 milles il sont beaucoup au contact les uns des autres, et se parlent beaucoup à la VHF (certains, d'ailleurs parlent trop et gavent un peu leurs concurrents, hihi)·le 10 oct. 13:21
10 oct. 2021
3

Vu que lorsque je ne suis pas en voyage, je suis la mini.
Dejà , à la Rochelle les départs sont vraiment la fête aux sponsors.
L'intérêt d'origine est de naviguer sur des petits voiliers pour des raisons de coûts évident et à tout ages
L'esprit à disparu. Les bricolages ,les concepts architecturaux sont intéressants et on peux s'y projeter .
Maintenant ,c'est un peu trop professionnalisé, ce sont des équipes et non pas le navigateur qui construit dans une grange et appelle les copains pour les manipulations. L'aventure ,la solitude ainsi que les incertitudes étaient déjà là .
Les chantiers s'en sont mêlé et les séries sont plus rapides que les anciens protos. Ce qui est "unfair".
J'étais à l'arrivée au Marin et suis parti plus rapidement assez déçu par le spectacle.
C'est devenu une course- aventure personnelle quelque peu réservée aux fils et filles à papa pour un CV plus alléchant.
Il est bien évident que dans ce cas la solitude devant ses propres résultats ( peloton ) pése ...


10 oct. 2021
0

Lolapo, c'est devenu le piédestal au Vendée Globe et autres vrais courses en 'grand bateau' (40/60p).
On retrouve aussi ce que tu dis dans les bateaux de voyage aux budgets astronomiques.


10 oct. 2021
1

Certainement le piédestal pour 1 vingtaine d'entre eux qui visent.classement et peut être carriere . Pour le reste , l'important c'est de participer , un peu comme le marathon de New York alors que tu sais très bien que tu ne vas pas être sur le podium.
Le dernier vainqueur à mis 1 1/2 an de sa vie pour la mini. Le mini lui a été prêté mais pas mal de financement quand meme pour assurance , matos + retour cargo.
Le temps des ,Stamm,Lemonchoix etc...est terminé.
Irina , est quand même à part de tous ces schémas et c'est le plus beau .


Trimaran:Participez !! Avec des budgets à 80 000€, le bateau !!·le 10 oct. 19:10
Eric78:A priori on peut aussi louer un bateau. ·le 10 oct. 20:41
10 oct. 2021
0

"Fantomas" sur une autre planète... un qui est 100% heureux.
www.minitransat.fr[...]-serie/


10 oct. 2021
0

Pilar, ma chouchou du départ... n'arrivera que vers minuit ... mais c'est la seule à avoir loupé la porte ! ;-) Elle va surement avoir des choses à raconter aussi.


10 oct. 202110 oct. 2021
1

La com de la course est quand même parfois étonnante, on a pas su jusqu'à son arrivée que Ignasi Tico Artelejo s'était aussi échoué, sans trop de dégâts heureusement, en allant s'abriter à Murcia.

Et ça a été tellement dur d’arriver jusqu’ici. La première nuit a été très compliquée à cause du front. Trop dure pour moi. J’avais déjà navigué dans ce genre de conditions, mais pas sur un Mini. Et après un mois sans naviguer, j’ai mis deux jours, deux jours et demi avant de me sentir bien physiquement. Ensuite, je suis rentré dans le port de Murcia avec deux ris dans la grand voile et trinquette pour m’abriter. Il y avait 30 nœuds, c’était très compliqué. Puis j’ai mouillé l’ancre mais elle n’a pas tenue et j’ai atterri dans les rochers. Des locaux sont venus à mon secours. Heureusement, le bateau est ok, la cloison aussi et il est possible de réparer.

www.minitransat.fr[...]-serie/


lolapo:Très beau qu'il s'exprime ainsi .J'avais noté que le mouillage d'un mini ne tiendrait pas un coup de vent. J'imagine avoir mega mal à la george en étant secoué... trop dur !!Bravo a lui pour son.courage et ténacité.·le 10 oct. 19:54
10 oct. 2021
3

Bonsoir,

de quoi est composé un mouillage de Mini?

Parce que si c' est comme je l' imagine, je persiste à dire que c' était vraiment de la connerie que d' inciter les skippers à aller se mettre à l' abri, alors qu' à priori ils n' ont pas de cartes précises ni de mouillage correctes pour du mauvais temps.

Je me demande bien si Denis Hugues a déjà mouillé en mini, par plus de 30 nds de vent avec des rafales à 50 (puisque c' est ce qu' il annonçait!)?

Gorlann


Herver:Alors un mouillage de mini, c’est:1 ancre non modifiée de 6kg min. en acier ou 1,8Kg en alliage d’aluminium. avec 8 m de chaîne de 6 mm. avec 25 m de câblot de mouillage 10 mmEt ça ne rigole pas, c’est strictement contrôlé au départ.Quant à D Hugues, ne t’inquiète pas, il en a sous le coude. Voir son pedigree.·le 10 oct. 20:54
gorlann29:Bonsoir Herver,merci pour ta réponse.Je n' ai aucun doute sur le sérieux des contrôles du matos imposé, mais je suis plus que perplexe sur la tenue d' un mouillage de mini dans les conditions annoncées par DH.Gorlann·le 10 oct. 21:11
Herver:C’est sur. Ça va beaucoup dépendre de l’endroit, des rafales, du plan d’eau, etc… un mini c’est très léger, ça part d’un bord sur l’autre au mouillage, et s’il y a du clapot, ça lève le nez et rebondi. Bref, pas idéal pour dormir tranquille.·le 10 oct. 21:16
Trimaran:Il suffit de regarder combien on dérapé !?·le 10 oct. 21:17
Herver:Ceci dit, entre ça et se taper le mauvais temps annoncé, et surtout l’état de la.mer prévu. J’ai très vite choisi.·le 10 oct. 21:21
lolapo:Peut etre que la majorité ont visé la marina bien utile pour remettre tout bien en route .En arrivant en Martinique , j'étais sur ancre et pas trop sûr de la tenue, j'avais laissé un bout sur une bouée. Bien m'en a pris...·le 11 oct. 01:13
BWV988:pour ce qui concerne les cartes, voir ci-dessous la liste des cartes obligatoires sur l'avenant n°1:www.classemini.com[...]21.html Et de plus j'imagine que les concurrents ont préparé tout ça en amont en étudiant les détails de chaque port de repli en rentrant des waypoints dans leurs gps.·le 11 oct. 07:58
11 oct. 2021
1

Pour lui, ça a été difficile : les orques la nuit, plus de pilote, 3 jours sans dormir, mais il est content et va continuer.

www.minitransat.fr[...]-serie/


11 oct. 2021
1

Pilar Pasanau:
"Après déjà trois participations à la Mini Transat, je peux dire que cette première étape entre Les Sables d’Olonne et Santa Cruz de La Palma est, pour moi, la meilleure jusqu’ici."
"Je termine très contente ! La Mini Transat, c’est la vie !"...
www.minitransat.fr[...]-proto/


11 oct. 2021
11 oct. 2021
4

La concurente Lina à cassé 1 safran.
Plus tard , le 2eme safran à lâché !! Malgré tout, en bricolant, elle est arrivée à destination.
Vaincre l'adversité, être tenace . La mini est une belle école.


11 oct. 202111 oct. 2021
0

Ça rigole pas pour les protos: "Fermeture de la ligne d’arrivée pour les Proto"...
www.minitransat.fr[...]-proto/

Il ne reste que Benjamin Costa en serie qui est à environ 8 nm, et qui se traine à 2.5 nds !


Flora :):Il me semblait que c'était un jeune allemand la lanterne rouge ?·le 12 oct. 07:37
Flora :):Qu'est-ce que ça signifie que la ligne est fermée ? Ils seront classés comme ayant abandonné ???·le 12 oct. 07:41
Scotland:Non, juste DNF. Dernier Non Finissant. Comme dit Sylvz1, les 2 derniers protos ne sont plus en course (le classement est bien fermé) et donc il ne restait plus que Benjamin en course... Pour les 2 protos (en "retard"...), ils peuvent tout d même participer à la 2ème étape, pas ceux qui ont abandonné en cours de route.·le 12 oct. 08:06
Estran:DNF, c'est plutôt Did Not Finish ·le 12 oct. 09:35
Virgule:bjr Flora... sur le site de la mini on peut télécharger les instructions de course (dans "documents"). selon les chapitres 15.2 et 16.2 il sera classé TLE (temps limite expiré) . son temps sera = Durée de l’étape comptée du départ à la fermeture de ligne de sa catégorie + 20%. (hors éventuelles modifs dans les différents avenants que j'ai eu la flemme de télécharger)·le 12 oct. 10:41
Flora :):Merci à tous.Oui je croyais en effet que DNF = abandon, mais c'est plus subtil que ça !Personne n'a souligné que Pilar n'a pas passé la porte obligatoire ? Elle aura sans doute une pénalité, mais je crois pas que ça la tracasse !·le 12 oct. 11:35
12 oct. 2021
0

Marc-Eric Siewert fait une route étrange. espérons que tout va bien à bord, si il est encore à bord ???


Flora :):Ouf ! quelle idée macabre... On va pas tarder à avoir l'explication ?·le 12 oct. 11:50
Sailortoun:Au dernier classement sa route reprend dans le bon sens ouf ! Peut-être une longue sieste :) ... ou une réparation à faire sans pouvoir changer de bord ?·le 12 oct. 12:11
12 oct. 2021
0

On en saura bientôt plus au sujet de Camille Bertels, mais elle doit avoir des sacrés soucis à bord également vu les vitesses de son proto à foils


12 oct. 202112 oct. 2021
0

Camille et Marc-Eric ont le même age... bon je dis ça, hein !
www.minitransat.fr[...]bertel/

www.minitransat.fr[...]iewert/


12 oct. 202112 oct. 2021
0

Marc-Eric a retrouvé le Sud... mais il avance à 2nds... encore 32 milles !

Camille arrive à l'instant !


12 oct. 2021
1

Et un joli (ou pas ?) DNF sur la fiche de Camille... Au moins elle peut participer à la 2ème étape !

Un peu de repos, d'entretien du bateau, du marin, et c'est reparti ! Bravo à elle... 👍


12 oct. 2021
1

Oui, elle en a bien bavé d'après ce qu'elle dit : plus de pilote, obligée de s'arrêter pour écoper toutes les 24h et pour dormir !

Bravo à elle !

www.minitransat.fr[...]lement/


12 oct. 2021
1

Bonsoir,

sacrée motivation pour aller au bout dans ces conditions!!!
Bravo à elle!!!

Gorlann


Scotland:Si elle s'était arrêtée, elle pliait sa participation à la seconde étape...·le 12 oct. 21:37
Sailortoun:Je me posais justement la question. Si elle avait reçu une assistance après la fermeture de la ligne, donc hors course, est-ce qu'elle aurait pu s'aligner sur la 2e étape ? En principe une fois DNF tu es libre de ta manoeuvre.·le 12 oct. 22:26
Sailortoun:Je me réponds, clairement il faut aller au bout sans assistance, même hors temps : 16.2 : Le délai pour finir est le temps dont les bateaux disposent pour arriver après que le premier bateau a effectué le parcours et fini. Les bateaux ne finissant pas dans ce délai et qui, par la suite, n’abandonnent pas, ne sont pas pénalisés ou n’obtiennent pas réparation seront classés hors délai (TLE) sans instruction. Un bateau classé TLE (Time Limit Expired) se verra attribué le temps de course défini en IC 15.2. Ceci modifie les RCV 35, A5.1, A5.2 et A10. www.minitransat.fr[...]021.pdf ·le 12 oct. 23:10
13 oct. 2021
0

Marc-Eric est arrivé, mais on n'en sait pas plus pour le moment.


13 oct. 2021
0

"J’ai eu beaucoup de mal à m’alimenter et je n’ai quasiment rien mangé pendant quatre jours. Le point positif, c’est que les quatre rations quotidiennes que je n’ai pas consommées durant cette période m’ont permis de ne pas manquer de nourriture."...

www.minitransat.fr[...]n-port/


Flora :):"ça a été très dur"... un qui va peut-être en rester là ? Bravo pour ne pas avoir appelé au secours, en tout cas.·le 13 oct. 12:26
13 oct. 2021
0

Peut étre qu'une mini copiant l'ARC serait envisageable.
Il me semble que certains concurrents sont plus " croisiére" aventure personnelle que régatier visant un podium .


BWV988:C'est également le cas pour d'autres courses comme le Vendée Globe, et être plus "croisière aventure personnelle" ne signifie pas pour autant qu'on est moins bon marin, et d'"ailleurs tous les concurrents de cette étape se sont comportés tout à fait honorablement en allant jusqu'au bout, et se sont démerdés tout seul sans appeler maman. Heureusement que la mini ne ressemble pas à l'ARC.·le 13 oct. 13:09
lolapo:Bien sûr que tu as raison au travers du VG avec des protos se melangeant à de vieux coucous.N'empeche, et ce n'est pas une critique de la persone. Bertel le.dit elle même qu'elle n'a pas les compétences pour la course ( hauturiere ). Ce ne doit pas étre un cas isolé. Pas vraiment de sélection pour la mini si on considere que c'est une course pour acceder à d'autres classes qui sont autrement plus sélectives comme le figaro.·le 13 oct. 13:45
13 oct. 2021
0

C'est pas fini cette histoire...
"Mini-Transat : des réclamations, un débat…
Certains concurrents en Série demandent l'annulation de la 1re étape. Le jury va trancher dans les prochains jours".

twitter.com[...]2959237


BWV988:C'est nul·le 13 oct. 13:33
matelot@19001:Archi nul. Qui pouvait croire à ce deuxième départ autogéré ? Ceux qui ont de bonnes raisons d'être mécontents sont ceux qui se sont arrêtés par crainte du qu'en-dira-t-on alors qu'ils n'avaient aucun intérêt à le faire. ·le 13 oct. 14:30
Café noir:Et celui qui en profité pour re-strater des points structurels (Hugo DHALLENNE je crois) et qui du coup n'a rien perdu vis-à-vis des autres "stoppers" ....·le 13 oct. 15:18
13 oct. 2021
2

Pas du tout étonnée... je fais mien ce commentaire sur Twitter:

"J'en étais certain que ça allait ergoter... Cette victoire. de la jeunesse, du talent et du sens marin renvoie certains concurrents à leur propre analyse de la situation. Ils n'ont pas estimé que ça passait et ça blesse."

Quelqu'un pourrait nous faire un copié-collé de l'article du Télégramme ?

On sait qui a porté réclamation ?


courtox56:L'article est à la maison. Je suis en route pour 10 jours de marche dans les Cévennes. Je ne peux par copier l'article du Télégramme je suis parti sans les codes pour me connecterA partir de demain soir je n'aurais plus de réseau Je vous laisse surveiller ces réclamations·le 13 oct. 17:02
Flora :):ok on prend le quart, bonne balade ! ;-)·le 13 oct. 17:10
13 oct. 2021
2

Le jury appliquera à la lettre ce que prévoyait les Instructions de course.

La messe est donc dite.


13 oct. 202113 oct. 2021
0

Pour l'instant il n'y a pas de réclamation déposée officiellement avant la date limite du 11 octobre pour les protos
Les séries ont jusqu'au 25 octobre. Rien pour l'instant

Seuls sont déposés les non respect de la DST et la porte virtuelle.

Du bruit pour faire du tirage au Télégramme de Brest


Flora :):Pour les séries, je lis jusqu'au 15 octobre. Jusqu'à ce vendredi.·le 13 oct. 17:24
courtox56:Oui le 15Mes gros sur mon petit téléphone secoué par les trous de la route·le 13 oct. 17:37
13 oct. 2021
0

On en a vu combien reprendre la mer quand ils se sont aperçu que l'allemand n'allait pas s'arrêter ?

Ah oui 0 et maintenant ça chiale ... pitoyable


13 oct. 2021
-6

Pour moi , à partir du moment oû la direction de la course leur disait de se réfugier, les choses sont claires. Ceux qui ont désobéit devraient avoir une penalité.
Le vainqueur alors alors 18 eme décide de continuer par bravoure et ça à marché pour lui. Ce n'est pas pour cela un héro.Mais il a été courageux et tête brûlée .
Il y a eu le départ reporté , imaginez que quelques concurrents partent quand même ? Et se déclarent vainqueurs . Raisonnement assez limite...
Il y a des histoires qui courent sur thierry Dubois . Il aurait bien entendu l'alerte mais ne s'est pas arrêté pour autant ???
C'est un pataquès. C'est beaucoup d'espoirs foutus pour certains .
Un podium, c'est 3 places et seule la victoire est jolie car c'est une course !


ptitoine:Le gagnant, a prit des rafales (hein pas du constant) à 36 nœuds ...Il est où le soucis ?·le 13 oct. 18:46
Scotland:ça, on peut toujours le dire après...·le 13 oct. 18:51
ptitoine:Il était 18 ème, ca veut surtout dire que les 17 devant lui n'avaient aucun interrêt à s'arrêter. Et surement bien plus encore.C'est bizare car en proto ca chiale pas comme en série. Y'en a 4 qui sont passés, tant mieux pour eux.·le 13 oct. 18:52
matelot@17523:N'importe quoi tes insinuations sur Dubois!!!L' étape avait été directement annulée et il avait été très clairement demandé aux skippers de s'arrêter puisque l'étape était annulée. Donc aucun intérêt à faire semblant de ne pas avoir entendu!!!Là on n'est pas du tout dans la même situation. En plus en 93 il y a bien eu 50 noeuds, un disparu (Pascal Leys qui n'était pas un novice) et plusieurs bateaux coulés (dont Boule de neige sistership de celui de Thierry). Beaucoup de concurrents ne sont pas repartis rejoindre le départ de la deuxième étape, certains trop traumatisés.Ensuite Thierry a gagné la deuxième étape et donc la mini93. Sa première étape n'a pas compté.·le 13 oct. 18:54
Flora :):Non, officiellement la direction de course leur a transmis un BMS et "conseillé" de s'abriter, sans aucune obligation. Ceux qui ont continué n'ont pas désobéi, ils ont jugé pouvoir attendre le bulletin météo suivant, en longeant la côte. Celui qui est arrivé deuxième s'est d'ailleurs abrité quelques heures plus bas. Plus il descendaient, moins il y avait de vent a-t-il dit.·le 13 oct. 18:56
lolapo:La météo n'est pas une science exacte. Il y a eu une consigne.Ce n'est pas la 1ere fois que les concurrents se réfugient dans un abri. Comment est ce que ça s'est passé pour le classement ???·le 13 oct. 18:57
ptitoine:Course non neutralisée, pourquoi voudrais tu faire quelque chose pour le classement ?! Le premier est arrivé premier, le deuxième deuxième etc ainsi de suite.·le 13 oct. 19:05
lolapo:@ 17523 juste entendu dire.Je n'etais pas .·le 13 oct. 20:12
lolapo:Ce ne sont pas mes insinuations.D'ailleurs , je demande comment ça c'était passé : étape annulee. Merci.·le 13 oct. 20:16
lolapo:Juste pour info, ceux qui ont eu 50 nds , n'ont pas fait escale ????·le 13 oct. 20:17
matelot@17523:Relayer des fakes sans les vérifier c'est lamentable...·le 13 oct. 23:05
0

Historiquement, les minis 93 et 2013 ont eu la 1ere étape annulée et prévenu vhf (?) les concurrents de chercher un abri. Donc les coureurs savaient qu'il n'y aurait pas de classement pour cette 1ere partie. T. Dubois n'avait pas pu être contacté.
Pour la 2021 , avec une " messagerie" la 1ere étape n'a pas été annulée .


0

Et ils repartent quand au juste?


1

Départ de Sta Cruz pour la Guadeloupe le VENDREDI 29 OCTOBRE.
Un jour à éviter pour nous, en principe,
mais chez les Espagnols, c'est le mardi qui porte malheur :
"en martes, ni te cases ni te embarques"...

;-)


Eric78:C'est noté! ·le 14 oct. 19:53
3

www.bateaux.com[...]s-norme

Ce BMS est complété par une demande de l'organisation : tous les bateaux qui à partir de samedi minuit se trouveraient dans les zones Finisterre Nord et Sud devaient rejoindre un port et s'y abriter, tous ceux se trouvant dans la zone de Porto étaient conseillés de rejoindre le port le plus proche… selon les propos du coureur. Tout est question de nuance.


lolapo:Bien d'avoir sorti l'article.·le 14 oct. 23:55
MMW33:L'article est vraiment équilibré et loin de certains commentaires. Ces bateaux ne sont pas homologués pour les conditions envisagées, s'abriter n'était que l'expression d'un bon sens marin. Deux bateaux isolés étaient "sauvables" si les choses étaient conformes aux prévisions, quatre vingt l'étaient moins. Arrêtons de faire l'apologie de la prise de risque alors que tout notre "sport" relève de l'opposé ! Et que ceux qui les dénigrent fassent état de leurs services. Sur mon 33 pieds bien équipé, en course et avec un BMS de 50 noeuds, je cherche l'abri si il est proche, sans honte, pour épargner à d'autres de prendre des risques pour venir me chercher, mais pas que. ·le 15 oct. 00:32
2

Le tracking remarche ce matin et ça permet de constater ce que chacun a fait à partir de la diffusion du BMS le vendredi soir.

Melwin était seul à 20 milles au large, il a dû avoir le BMS relayé par un bateau accompagnateur et probablement rien su de l'"entente" entre coureurs déjà à Baïona. On voit bien la route qu'il a faite.

L'article reste approximatif concernant les propos exacts de la direction de course...

Maintenant qu'ils sont tous arrivés à Sta-Cruz de La Palma (et non Las Palmas !!!) sains et saufs, les chicaneries de classement importent peu, à mon avis !


8

L’excellent ‘tip and shaft’ sur le sujet ce soir (je ne peux que vous conseiller de vous abonner, c’est gratuit et très bien fait’):

MINI TRANSAT : CE QU’IL S’EST PASSÉ SUR LA PREMIÈRE ÉTAPE

La première étape de la Mini Transat, remportée en série par Melwin Fink, a donné lieu à une certaine confusion, puisque ce dernier a été un des très rares à ne pas s’arrêter suite au BMS diffusé par la direction de course. Du coup, 19 demandes de réparation ont été déposées auprès du jury. Tip & Shaft a reconstitué les faits en interrogeant les principaux acteurs.

Vendredi 1er octobre, 10h. Alors que les quatre premiers protos sont déjà quasiment au sud du Portugal, le gros de la flotte de la Mini Transat est dans la zone du Cap Finisterre lorsqu’elle reçoit un BMS (bulletin météo spécial) de la direction de course. "Un front était attendu [samedi en fin d’après-midi, NDLR], avec du vent de 35-40 nœuds, rafales potentielles à 48-50, et une mer de sud-ouest de 3,5 à 4 mètres, explique à Tip & Shaft le directeur de course Denis Hugues. Ça ne me paraissait pas raisonnable d’envoyer des Mini là-dedans, on a donc fait un BMS sur le tracker - un court texte reçu sur les balises de positionnement, NDLR - et Christian Dumard en a rédigé un plus long, diffusé toutes les deux heures via les bateaux accompagnateurs, mais aussi à la vacation BLU de 15h TU. On demandait aux concurrents positionnés dans la zone Finisterre Nord et au nord de la zone Finisterre Sud de se mettre à l’abri, tandis qu’on le conseillait à ceux de la zone Porto."

Deux consignes différentes, qui créent, pour certains, de l’incertitude, comme l’explique Julien Pulvé, entraîneur du collectif rochelais, qui a débriefé l’étape mercredi avec ses coureurs : "Ils ont eu l’impression d’avoir deux sons de cloche différents entre 'demande' et 'conseil'. Ils auraient voulu entendre : soit on neutralise l’étape, soit on lit le BMS et s’arrête qui veut." Alors dans le paquet de tête des bateaux de série, Julie Simon (4e de l’étape) raconte : "On a commencé à discuter entre nous, on essayait d’avoir plus d’infos, de savoir si la course allait être neutralisée, on était un peu étonnés de ne pas avoir de directives plus précises."

Ce à quoi Denis Hugues répond : "On a eu des débats mais quatre bateaux s’étaient bien sortis du premier front et de la dorsale, je ne trouvais pas ça très sportif de neutraliser vis-à-vis d’eux." Coach du groupe lorientais, Tanguy Leglatin ajoute : "Ça fait partie du jeu de la Mini, ce n’est pas la première fois que ça arrive. Il faut aussi rappeler qu’il y a eu des drames ; vu le fichier, l’information de la direction de course était justifiée. Après, peut-être que la consigne aurait pu être un peu plus claire, en disant : « A partir de telle heure, si vous n’êtes pas au sud de tel endroit, on vous impose d’aller au port de telle à telle heure. »"

Melwin Fink
trace sa route

En tête de la flotte série, les débats battent leur plein : "On faisait les calculs, on se disait que pour nous, ça devait passer, mais que la partie de la flotte plus au nord allait prendre plus cher et devoir s’arrêter, poursuit Julie Simon. A un moment, deux coureurs, Federico Waksman et Hugo Picard - qui a pas mal relayé la demande en français et en anglais - ont proposé de s’arrêter. On s’est dit assez naturellement que c’était normal de le faire si ceux de derrière étaient obligés de s’abriter, ça nous paraissait équitable, on n'allait pas leur coller trois jours." Anne-Claire Le Berre (6e de l'étape) ajoute : "On a finalement décidé de s’arrêter en se disant que c’était dommage de mettre toute une flotte de Mini en danger".

Dans la journée de vendredi, tous les bateaux tirent la barre pour se mettre à l’abri, à La Corogne, Camarinas, dans la baie de Muros et à Baiona pour les plus au sud. Sauf de très rares intrépides, dont l’Allemand Melwin Fink, 17e en série au moment où la décision collective est prise, et l’Autrichien Christian Kargl (alors 21e). "On est arrivés vers 22h à Baiona, ce n’est que le lendemain qu’on a découvert qu’ils avaient continué, explique Léo Debiesse (7e de l’étape). Au départ, on pensait qu’ils allaient s’arrêter à Porto." Ce qui sera le cas de Kargl, confronté à des problèmes de batterie, mais pas de Fink. "C’était un peu la douche froide, ce n’était pas prévu dans les plans", confie Anne-Claire Le Berre.

Pourquoi le jeune Allemand ne s’est-il pas arrêté ? Joint jeudi par mail, il nous a répondu : "Après le BMS, il y a eu beaucoup de discussions à la VHF pour trouver des ports d’accueil. De mon côté, j’ai parlé avec Christian Kargl, nous ne comprenions pas pourquoi tout le monde allait se mettre si tôt à l’abri. Donc nous avons continué, en nous disant que nous irions dans un port au Portugal, alors situé à 85 milles, et où nous pensions arriver le 2 à midi. Mais avant de nous arrêter, nous voulions entendre les nouveaux bulletins météo, qui ont annoncé que sur la zone de Porto, il y aurait 30 nœuds de moyenne. Donc avec Christian, nous avons décidé d’aller le plus au sud possible pour avoir moins de vent. Plus tard, il a dû s'arrêter, de mon côté, je ne voyais pas de raison de le faire car mon bateau et moi étions en parfaites conditions. Je pensais alors que beaucoup continuaient aussi. La communication à la VHF était vraiment très mauvaise, les discussions n’étaient quasiment qu’en français, seuls les éléments de base étaient traduits en anglais."

Ambiance bizarre
à La Palma

A Baiona, le groupe se met d’accord pour repartir dimanche à 6h de façon échelonnée en tenant compte du classement du vendredi matin. "Finalement, comme il y avait pétole, on n’a jamais réussi à sortir à l’heure, exceptée Julie Simon [qui a expliqué qu’elle avait dû ramer, NDLR], la seule à avoir respecté son horaire prévu. Entre-temps, on appris que le groupe de Muros était parti avant nous à 3h, on était un peu énervés", poursuit Anne-Claire Le Berre.

Si la sortie de la baie de Muros s'est faite dans le petit temps, le groupe qui y avait fait escale a bénéficié par la suite de conditions favorables, d’où un retour par l’arrière qui fait dire à l'ingénieure du Team Initiatives Coeur : "Sur le deuxième départ, quand tu te rends compte que ceux qui étaient loin derrière sont devant toi, tu as un sentiment d’injustice énorme."

Inutile de dire qu’à l’arrivée à La Palma, l’ambiance est un peu bizarre avec un Melwin Fink dans ses petits souliers. "Il est allé accueillir tout le monde, c’est ce qu’il avait de mieux à faire. Beaucoup de personnes ont été correctes avec lui, on a essayé de comprendre sa décision, différente de la nôtre, il n’a rien fait d’illégal", commente Léo Debiesse.

Comme 18 autres marins, ce dernier a cependant déposé une réclamation auprès du jury international, afin que son temps d’escale soit retranché de son temps de course. "On ne veut pas que le classement soit complètement perturbé, c’est Melwin qui a gagné, mais au moins que les écarts soient réduits", explique-t-il. Si elle n’a pas déposé de réclamation, Julie Simon ajoute : "Je termine 4e, ma meilleure perf en deux ans, mais j’ai du mal à y trouver de la saveur. Ce scénario enlève de la crédibilité à la performance de tout le monde."

"Le jeu reste ouvert"

"C’est dur à avaler pour ceux qui sont arrivés à Baiona et n’avaient rien à réparer, mais il faut aussi voir que d’autres ont profité de l’escale pour réparer", souligne quant à lui Jean-Marie Jézéquel, reparti de Muros et 5e de l’étape. "Le premier front avait fait pas mal de dégâts, beaucoup étaient bien contents de s’arrêter pour bricoler, il n’y en a pas un qui n’a pas touché à son bateau", confirme Denis Hugues. Dont Hugo Dhallenne, finalement 3e de l’étape, qui confirme : "J’étais en position où j’avais des réparations à faire, l’escale m’a permis de repartir à 100%."

Les réclamations seront étudiées à partir de lundi par le jury international de cinq membres, annonce à Tip & Shaft son président Yves Léglise. Une annulation de l’étape est-elle possible ? "C’est prévu dans les règles, mais il faut que ce soit la dernière extrémité ; là, il semble qu’on puisse envisager d’autres solutions, le tout est de trouver la moins mauvaise."

Si les demandes de réparation sont rejetées, Melwin Fink attaquera la deuxième étape avec 19 heures d’avance sur Christian Kargl et près de 26 sur Hugo Dhallenne. Un écart irrémédiable ? "C'est beaucoup, mais ça va dépendre de l’alizé, : s’il est assez fort, je pense que je peux récupérer du temps ; s’il est de l’ordre de 12-15 nœuds, ça sera plus difficile." Léo Debiesse ajoute : "Si on regarde les écarts en série sur les deux dernières éditions de la Mini Transat, il y a à peu près 30 heures entre le premier et le dixième, donc le jeu reste complètement ouvert."


roberto:Merci Herver, effectivement cela donne toute une autre vision d'ensemble.·le 15 oct. 20:53
0

Excellent comme d'habitude ! enfin un récit clair et précis.
Il faut lire aussi ce que raconte Julie Simon sur son FB dont Tip&Shaft met le lien.
Plus qu'à attendre le verdict, mais je serais très étonnée que cette étape soit annulée.

Le lien vers Tip&Shaft qui permet d'aller sur le FB de Julie.

mailchi.mp[...]parquet

www.facebook.com[...]389845/


2

Julie a ramé pour de vrai !

_"Départ de Baiona le dimanche matin après la dépression. Dans la baie où nous sommes, il n’y a plus de vent. Je réalise que si on ne se dépêche pas, on va être en retard ⏰ sur les heures de départ que l’on s’était fixé. J’attends que le premier quitte les pontons et je pars juste après, à la différence que je vais rapidement sortir ma pagaie et ramer 🚣‍♀️ comme une brute pour chercher du vent à 100 mètres de la sortie du port. Derrière, j’envoie un gennaker et mets tout en œuvre pour arriver à l’heure sur le point de départ convenu. J’arrive in extrémiste et prends mon départ.

Bref, je pars première et je serai la seule à toucher du vent. Sans le savoir, cela me permet de prendre 30 à 50 milles nautiques sur les copains 😈"_


Scotland:Pas taper... Donc elle n'est pas sortie la première ?Douce nuit à tous... Et à toutes en ce mois d'octobre !·le 16 oct. 00:41
1

Imaginez que le jury remette Fink à la place oû il était avant l'arrêt des autres concurrents...
Il ne serait pas très heureux !!!
D'un autre coté , c'est bien vrai , il y a les 4 premiers protos et on ne peut pas annuler l'étape car ce ne serait pas sportif .
Tellement difficile à dénouer le pataquès pour que tous les concurrents ne se sentent pas lésés.


0

Les mini sous les cendres...
Et: "À propos de date butoir du 23 octobre, c’est aussi à cette date que je jury international de cette course, qui se réunira à partir de lundi 18 octobre, devra avoir rendu sa décision sur d’éventuels dédommagements en temps pour les concurrents de la première étape."

voilesetvoiliers.ouest-france.fr[...]65002e6


lolapo:Quel avait été le message : conduisez vous en bons marins et abritez vous.Est bien le message ??·le 16 oct. 20:30
0

Ouah, bonjour les dégâts !
Quelle conséquence pour l’électronique et l’accastillage ?


sylvz1:Les capteurs en tête de mât seront à nettoyer, voir même à changer...·le 16 oct. 19:18
Eric78:Il va falloir tout bien rincer... très abrasif comme poudre je suppose... ·le 17 oct. 00:39
patraickdr83:Bon courages aux ministes, j'étais aux Phillipines (A Manille.) en 1991 lorsqu'il y a eu l'éruption du Pinatubo. Je peux vous dire que les cendres sont une vraie galère, que ce soit dans l'eau ou sur le pont, c'est très abrasif et ça s'infiltre partout.·le 17 oct. 09:39
0

Ca va être difficile, ce truc-là est une vraie saloperie. A l'observatoire international de la Palma, ils ont non seulement fermé les coupoles et clôturé tous les interstices, mais plus personne ne pénètre dans les salles techniques pour ne pas risquer d'y transporter des cendres fines. C'est un copain qui y travaille qui me l'a raconté.
Ici à Tenerife on a déjà des dépôts de cendres fines sur les bateaux.


yvesbtz:Idem à Las Palmas Gran Canarias, de la cendre très fine...heureusement en petite quantité !·le 17 oct. 21:50
0

Des retours techniques sur les minis ??? Je pense aux bricolages , améliorations que l'on peut y trouver et adapter à nos croiseurs.


1

Vidéo de Gaël DOULE pendant la 1ère étape avec 2 orques !

l.facebook.com[...]/l.php


Scotland:Merci beaucoup ! Très impressionnant...Un autre lien, pour éviter Facebook (?) : drive.google.com[...]ii/view ·le 18 oct. 17:12
29810:Je suis très impressionné par son sang froid, et quand il parle aux orques, j’ai comme l’impression qu’il s’adresse à des garnements qui lui font une mauvaise blague !Il écrit sur sa page Facebook :1-couper pilote2-affaler3-déconnecter le secteur de pilote4-déconnecter les barres de liaison si elle ont tenu jusque là5 faire le mort, laisser le bateau dériver.·le 18 oct. 17:25
lolapo:Peut être rendre les safrans relevables dans les prochaines éditions si les orques continuent à s'en servir de cure dents.·le 19 oct. 13:26
1

@ Scotland : ça dit ça ... késako ?


Flora :):Idem pour moi et les liens de 29810 ne fonctionnent pas non plus.·le 18 oct. 17:44
sylvz1:Le premier lien de 29810, et celui de Scotland aussi, fonctionne pour moi, mais il faut cliquer sur "suivre le lien"...·le 18 oct. 17:51
Larent le Hareng:@ sylvz1 : le lien de 29810 ne marche pas non plus pour moi ... ça doit être un sortilège informatique ... 😊·le 18 oct. 18:25
sylvz1:Je n’ai plus rien aussi...·le 19 oct. 15:59
Scotland:Et moi non plus ce soir... Il fallait être "réactif" ? 🤔·le 19 oct. 20:02
2

Mini n° 886
voici la vidéo


sylvz1:Merci...😉·le 20 oct. 09:56
Larent le Hareng:impressionnant ...·le 20 oct. 10:20
Flora :):Pas compris si il avait eu des dégâts ou pas... On suppose que non, d'après ce qu'il écrit :"Pendant la première étape de la Mini Transat, au près babord amure, j'entends du bruit dans les safrans, sort et tombe sur un couple d'orque qui vont jouer 45' avec mes safrans...Si ça vous arrive.1 couper le pilote2 affaler tout3 déconnecter les organes du système de barre, du plus fragile au plus solide4 laisser le bateau à la dérive totale, 5 laisser les safrans libres, mousRq le pain de mie et les sardines ne les divertissent pas"·le 20 oct. 11:10
3

"Une bonification de 24 heures pour 80 coureurs"...
www.minitransat.fr[...]ureurs/

Et des pénalités pour quatre skippers:
"2 heures à Luca Del Zozzo (998 – Race = Care) et Pilar Pasanau (240 – Gemese – Peter Punk) pour ne pas avoir respecté la porte virtuelle positionnée à 80 milles au nord de l’archipel des Canaries."
Et une "sanction de 10% de leurs temps de course respectifs à Julie Simon (963 – Dynamips) et Arno Biston (551 – Bahia Express) suite à leur passage dans le DST du cap Finisterre."
www.minitransat.fr[...]ippers/


-3

LAMENTABLE

Ils auraient carrément pu leur donner 72h d’avance aux pleurnichards incapables de prendre 30 noeuds… (36 max en rafale pour être exact)

Ils ont pas lancé d’enquête pour tout ceux s’étant connectés à Facebook sans téléphone lors de l’escale ?!


Trimaran:Ptitoine, rappelle nous ton numéro de Mini !!!·le 20 oct. 19:54
yantho:Il semble que pendant l'escale il soit permis de communiquer, voir E23-g. "E-22-a Tout routage est interdit pendant les épreuves. Chaque concurrent devra signer une déclaration sur l'honneur en s'engageant à respecter cette règle.
E-22-b Tout moyen de communication hormis la VHF et la balise de positionnement fournie par l’organisateur est interdit à bord pendant les épreuves.
E-22-c Toute infraction prouvée à ces règles pourra entraîner les conséquences suivantes : exclusion à vie de la Classe Mini et information de l'infraction à la FFVoile.
E-23-g Les bateaux peuvent relâcher en tout lieu et à tout moment. Un temps limite d’escale peut être fixé par l’organisateur. La règle E-22 ne s’applique pas pendant l’escale."·le 20 oct. 20:13
ptitoine:Trimaran > le numéro est affecté à un bateau, pas un skipper ;-)·le 20 oct. 20:22
ptitoine:Donc E-22b téléphone interdit à bord, on est d'accord.Sur Facebook pendant l'escale.La question est donc, le téléphone a voyagé comment pour arriver jusqu'à l'escale ?·le 20 oct. 20:26
Herver:Pas besoin d’un téléphone pour accéder à FB, n’importe quel cybercafé (ca existe encore), copain de comptoir, PC de la jeune fille sympa, etc peut faire l’affaire. Et ce n’est pas interdit. Par contre connaissant un peu le milieu, il n’y a sûrement pas de téléphone à bord. On est encore dans une course au bon esprit. ·le 20 oct. 20:36
matelot@19001:Ils ont eu le temps d'aller au bistrot ?·le 20 oct. 21:32
Flora :):Arrêt du vendredi soir au dimanche matin...·le 20 oct. 22:50
ptitoine:Oui bien sûr avec la double authentification/règles de sécurité en cas de connexion sur un nouvel appareil. Ils ont tous pu se connecter sur l'ordinateur de la capitainerie en Espagne ... ·le 20 oct. 22:55
3

C'est du favoritisme pour tous ceux qui ont été bien contents de s'arrêter pour réparer...
Mauvaise décision à mon avis.


Café noir:Oui, c'est Hugo DHALLENNE qui fait la bonne opération, strat structurelle sans perte de temps...·le 20 oct. 22:27
0

Flora, le jury a parlé, point.


ptitoine:Moi j'attends les commentaires des vrais marins, Mich'Dej, Le Cam, Peyron, Jourdain...·le 20 oct. 23:00
0

En justice, il y a une procédure d'appel...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie et avant le grain suivant.

Après la pluie...

  • 4.5 (130)

Après la pluie et avant le grain suivant.

mars 2021