mini croisière à risque ?

Bonjour,

Désolé de vous déranger mais j'ai une question à poser :

Des amis à moi vont louer un bateau (Bavaria 50 : homologation pour 10/12 personnes)
pour faire une mini-croisière.

Le problème est le suivant :

  • il ne sont pas 12 mais 14 (skipper compris) : dépassement de la capacité du bateau + danger lié au nombre
  • le skipper est le seul qui connait la voile + n'a pas de diplome et pas de contrat (donc pas d'assurance).

J'ai dis à mes amis que je trouvai leur idée bonne mais que les conditions de sécurité n'étaient
pas bonnes. Ils ne m'ont pas écoutés.

De plus leur loueur soutient que son bateau (Bavaria 50) est homologué pour 14 personne
tant que l'on dépasse pas les 5 miles.
Je pensai que l'homologation ne dépendait pas de la distance mais de la capacité du bateau
(cf acte de francisation) avec un nombre de personnes qui ne doit pas être supérieur
au nombre de couchettes.

Pouvez vous me dire ce que vous en pensez ? Merci d'avance.

Jean-Michel

L'équipage
07 oct. 2004
07 oct. 2004
0

j'ai la soluce
(valable pour une minicroisière, hein, pas plus): tu installes deux ou trois potes en remorque dans l'annexe (y vont pas se plaindre, c'estla classe derrière un boat pareil), et si t'as un contrôle, tu dis que c'était des baigneurs en train de se noyer, et que d'ailleurs tu vas déposer une demande de médaille etc.
(de temps en temps, tu leur balances un sandouiche et des canettes, histoire qu'ils reviennent la prochaine fois). :-)

P.s.: oh, c'est pour rire, hein?fais pas ça!)

07 oct. 2004
0

il me semble
que les 2 chiffres indiqués sur la plaque du constructeur sont pour une croisière (10) ou pour une petite balade à la journée (12).
le fait de partir à 14 qui plus est pour une croisière (meme mini) j'appelle ça jouer avec le feu ! te viendrait-il l'idée de partir en voyage en voiture à 7 au lieu de 5 (je ne parle pas des monospaces) aucune assurance ne voudra couvrir en cas e pepin et je doute fort que leur loueur soit pret à leur mettre par écrit ses paroles !!!

enfin si tes amis aiment tellement que ça les emm....s qu'ils partent les sauveteurs seront là (ils n'ont que ça à faire !)

07 oct. 2004
0

J'y penserai mais la question est sérieuse
Merci hervé,

Ta solution n'est pas mauvaise mais je voudrai une réponse un peu étayée au niveau réglementation et aussi - désolé hervé - un peu plus sérieuse.

Merci d'avance,

Jean-Michel

07 oct. 2004
0

CHEZ VOUS CHSAIS PAS
Mais chez nous l'assurance ne tient pas compte du nombre de passagers exemple un 5 places avec sept passagers panipblèm DU MOMENT que chacun possede un gilet de sauvetage.
Du fait nos pandores appliquent la même règle.
Maintenant un seul skiper pour autant de touristes c'est quand même un peu osé, il n'y a pas longtemps (début de l'été)il y eu un cas malheureux,qui fit l'objet d' un fil d'ailleur, avec deux femmes restée seule à bord les skiper étant tombés à la mer.
A méditer ............. :-(

07 oct. 2004
0

A risque ou pas,
ce qui est sur, c'est que 14 à bord, même sur un 50 pied, c'est plus une croisière, c'est du boat people !

Allez s'entasser à 14, c'est n'importe quoi, c'est nier l'essence même du plaisir de naviguer !

Par contre, le skipper est en règle s'il n'est pas payé, mais il a intéret a avoir une bonne responsabilité civile, car si l'un des bestiaux du wagon se fait mal (et à 14, il y a plus de risques), il peut se retourner contre le skipper.

Et le loueur est très leger sur ce coup là, car si le bateau est déclaré en première ou deuxième catégorie (cas général pour un 50 pieds), il ne peut y avoir à bord plus de personne que ne peut en contenir le radeau de survie. Que tu sois à 10m du port ou à 200 miles. Le bateau est peut être homologué pour 14 malades en batteries, mais il doit donc avoir un radeau de 14 places, et je ne connais de radeau qui puisse contenir 14 bonhommes, ni même 12. A moins que le bateau aie deux radeaux de survie.

En gros, tu peux avoir un bateau homologué pour 150 personnes de capacité, mais si tu est déclaré en 1ère ou 2ème et que tu as un radeau pour deux personnes à bord, tu ne peux pas emmener plus de deux personnes, même à 10 m du port.

Donc oui, s'il n'y a pas deux radeaux pour cette croisière, en plus d'être n'importe quoi, c'est en dehors des règles de sécurité.

07 oct. 2004
0

Oui ils cherchent les ennuis,
mais ils ne m'écoutent pas !

Je voudrais avoir confirmation que l'homologation ne dépend pas de la distance.

le loueur soutient que son bateau est homologué pour 14 personnes en 5ème catégorie.

Il me semble que le nombre de personne autorisée ne dépend pas de la catégorie mais bien de l'homologation

Merci d'avance,

JM

07 oct. 200416 juin 2020
0

Fréja, tu dis ça
parce que tu ne connais pas encore le dernier modèle de chez Bavaria, avec moteur auxiliaire?

07 oct. 2004
0

en fait,
Partis comme ça vous ,en plus d'être en infraction(2 pers de trop),pouvez courrir des risques et si ça venait à merdouiler à bord,tout celà peut finir en catastrophe au regard du peu de personnes compétentes embarquées(quand rien ne vas plus,que les merdes s'accumoncellent et qu'on arrive plus à faire face,tu es dans "la loi de Murphy,dite loi de l'emmerde maximum" et qui peut aller jusqu'à mort d'homme)
Tout ceci,pourait amener des sauveteurs à risquer leur peau,pour qu'une bande de copain aillent faire joujou dehors!!!!!!!
Si tu veux un conseil,oublie ce plan,tu auras peut-être des regrets,mais tu sera vivant et tu n'aura emm.....dé presonne!
Je suis de moins en moins surpris que la mentalité à bord des navires change et en mal,quand on apprend de pareilles abehrrations!
jacquot

07 oct. 2004
0

Réponse à Freja
D'accord avec toi :

  • le loueur est léger, voir même, si un peu filou

  • le skipper n'a pas de diplôme mais il est payé au noir

  • concernant le nombre de radeaux je ne sais pas

JM

07 oct. 2004
0

Bon, je recommence ...
le nombre de personnes autorisées est fonction de l'homologation ET de la catégorie de navigation.

En fait, il faudrait qu'il soit déclaré en 5ème cat pour pouvoir emmener 14 personnes. L'armement du bateau doit TOUJOURS correspondre à la catégorie de navigation, et c'est une disposition qui se substitue à l'homologation.

Donc il peut être homologué pour 14 personnes jusqu'à 5 miles, mais s'il est déclaré au delà de la 5ème cat, il DOIT avoir l'armement correspondant. Il n'y a pas que le radeau de survie, il doit aussi y avoir 14 harnais, 14 brassières, ...

Le loueur a raison de soutenir que le bateau est homologué pour 14 personnes en 5ème cat, mais le bateau est DECLARE dans quelle catégorie ? S'il est au dessus de la 5ème, le loueur est en faute professionnelle et pénale si le bateau n'a pas l'armement correspondant.

On pourrait connaitre le nom de ce loueur irresponsable ?

07 oct. 2004
0

Précision
En fait je me suis déjà désisté.

Au regards des risques j'ai dis à mon ami que je ne viens pas.

Mais en fait j'ai peur pour eux et de ce qui pourrai arriver.

JM

07 oct. 2004
0

En plus
le skipper est au noir ?

Mais c'est du suicide total ! Cela équivaut à rouler en contre sens sur l'autoroute avec un bandeau sur les yeux en se disant "jusque là, ça va"

Il ya des cas de skipper en taule pour avoir voulu jouer à ça §

07 oct. 2004
0

Tu les trouves ou tes amis
A ma connaissance, tu es la première personne qui connaissent en même temps 14 copains suicidaires. Car à 14 sur un 50 pieds, si il se passe un petit ennui, c'est tout de suite la pagaille (des soucis moteur, un spi qui veut pas s'affaler, un homme à la mer ... ) Tout le monde sera confiné, et c'est la meuilleur solution pour créer des problèmes.
Et pour la météo du week end, dans le nord, elle pas très bonne (il annonce des pointes à 75 km), et en med, on n'est jamais à l'abris d'un coup de mistral.
Alors dit leur adieu, et croise les doigts.
En ce qui concerne la réglementation (qui à mes yeux ne représent rien du tout, car tu peux naviguer avec un bateau homologué en 5eme à 200 miles des cotes, si tu connais les limites du bateau, et que tu es avec un bon équipage), je ne peux pas t'aider.

07 oct. 2004
0

t'a fais
le seul choix raisonnable,JM,quand aux autres peut-être qui'ils te raconteront...

07 oct. 2004
0

et bien,
si tu veux les convaincre de ne pas y aller, tu pourrais imprimer ce fil et leur montrer?!
C'est quand-même des marins avisés qui te parlent ici, et ils sont plus que consensuels sur la question...

07 oct. 2004
0

vous êtes durs, les gars
c'est peut-être un congré flottant de brokers?ils savent ce qu'ils font, non?

07 oct. 2004
0

Faudrait peut être aussi
mettre en ligne le nom de ce skipper kamikaze, car ce n'est pas vraiment une bonne chose que de laisser naviguer des gens avec un cinglé pareil.

Si c'est un skipper pro, il mérite d'être radié de la profession !

07 oct. 2004
0

je crois...
que leur skipper est qquelqu'un qui pourrait être comme vous et moi qui fait du bateau.
Il pense pouvoir se vanter de pouvoir les emmener faire un tour,et là ça prouve son incompétence notoire(un coup de frime peut-être,)sans parler de sa c...ie

07 oct. 2004
0

POUR FAIRE COURT
Que tes copains demandent UN CERTIFICAT ECRIT du loueur m'étonnerait qu'il le fasse ou alors il est aussi fou que le skipper!
Et demandent à tes copains combien parmis eux savent rester dans le carré en mer sans vomir leurs tripes parce que 14 dans la baignoire ca va faire un peu surpeuplé et que par conséquent inmanquablement il y en aura dans le carré.
Conclusion: si pas d'accidents 14 futures dégoutés du bateau.

07 oct. 2004
0

les chiffres
longueur HT

15.3

largeur

4.0

tirant d'eau

2.0

voilure

119

cabines

5 dble

nber pers max

10

capacité fuel

270

douches

3

07 oct. 2004
0

C'est p'têt pour faire un essai de carène?
alors moi je dirais qu'on peut facilement ajouter un cinquantaine de potes, pour voir...

07 oct. 2004
0

14 à bouffer !...
C'est une sortie organisée par SODEXHO ? avec plateaux repas.
Je ne voudrais pas faire la tambouille, mais au moins ils seront bien au chaud dans la baignoire.
Je ne sais pas si le skipper a toutes ses facultés, mais le loueur me semble léger...
On est bien tout seul.... :-)

07 oct. 2004
0

tu es sur que c'est pas un fameux first 50
qui serait ainsi rentabilisé par son brocker??

plus sérieusement, il est souvent difficile d'empêcher les autres de faire une connerie et presque tout autant de s'en empecher soit meme

mais tu as fait le bon choix car avec un tel équipage, bonjour l'ambiance au premier petit vent de travers..(certains me comprendront)

amicalement et ne regrette rien

07 oct. 2004
0

c'est marant ce fil,trollement meme.....
ça ne vous semble pas zarbi ce brave garçon,plein de bon sentiment,qui vient balancer un loueur,et un skiper et aussi une bande de debiles qui pour economiser 3 sous,n'osent meme pas imaginer qu'il existe une reglementation basée sur des constats de blemes.........
je sais qu'on passe notre temps à grogner aprés tout ce qui est restrictions et obligation,mais si deux ou trois de plus pourquoi pas 10 ou plus...
aller,on se calme.....
peut etre que ces braves gens surbook pour eviter d'etre trop peu............

en tout cas je fais ce seul et unique commentaire qui vous paraitra peut etre balot,mais............

1er-demander au loueur,de faire un papier comme quoi il assume toutes les responsabilité en cas de galere....

2em-meme chose pour le skiper..........

ces document n'etant sorti qu'en cas de bleme...et comme d'aprés eux aucun risque,pas de raison de refuser......

s'ils refuse ............... :-(......

gg.evitons ces betises........... ;-).........

07 oct. 2004
0

de toutes façons,
il a déjà choisi,alors troll ou pas il sait à quoi s'en tenir avec les mateloys d'HetO
à + jacquot

0

Le skipper
Si il fait payer ses services et accepte de prendre la responsabilité du bateau avec 14 embarqués, il est vraiment inconscient. Le moindre accident et il payera pour le restant de ses jours.
Il serait temps que les "patrons" de yachts réalisent la responsabilité qui est associée à leur joujou.
;)

08 oct. 2004
0

ce qui m'inquiete
Hormis le fait qu'en été, plusieurs fois par jour je vois partir des bateau bondés de plongeurs ou des promène-couillons chargés jusqu'au liston (donc ça doit bien etre permis en 5eme)...c'est que s'il font les nuits, ça va sentir le chacal dans le carré.
Mais, j'admets que bateaux de plongeurs et promène-couillons annulent leurs tours quand les conditions sont mauvaises. Alors j'espère que le skiper vilipendé saura faire preuve de relative sagesse et humilité si les conditions l'imposent.
Je trouve quand même que sauf si c'est pour boire un coup et rigoler au mouillage d'à coté, c'est un peu trop de monde et il y aura des yeux au beurre noir et des pieds écrasés dans le cockpit.
Si tout se passe bien, il ne recommenceront pas...

08 oct. 2004
0

Non ce n'est pas un troll
je ne suis pas un "brave garçon,plein de bon sentiment,qui vient balancer un loueur,et un skiper et aussi une bande de debiles" !!

Je m'inquiète simplement de l'inconscience de mes amis, alors même que je les ai prévenus des risques.

Au départ je ne cherche pas à provoquer des réactions, mais si tu as bien lu le 1er message, à me renseigner sur un point de réglementation !

Sinon merci à tous pour vos messages.

Jean-Michel

08 oct. 2004
0

Moi je prends ta place Jeanmi
A une condition, je veux que ce soit moi qui lance le pan pan pan, le moment venu. J'ai jamais vu la SNSM en action, ça doit être sympa, en plus des 14 nouveaux potes que je vais me faire je vais même rencontrer de gentils sauveteurs qui vont peut-être venir rien que pour nous.

Mais nan, j'déconne, j'irais pas non plus moi, déjà qu'à partir de 5-6 c'est pas toujours génial..Alors à 14, faut en avoir.

Cordialement

Farolito

08 oct. 2004
0

alors pour (re-)répondre à ta question
&gt Je pensai que l'homologation ne dépendait pas
&gt de la distance mais de la capacité du bateau
&gt (cf acte de francisation) avec un nombre de
&gt personnes qui ne doit pas être supérieur
&gt au nombre de couchettes.

Le nombre de couchettes n'a rien à voir (cf day-boats).

L'homologation peut prévoir 2 capacités différentes en fonction de la distance d'un abri (catégorie). Le bateau doit être armé pour une catégorie donnée, déclarée sur l'acte de francisation. C'est celle-là (la déclarée) qui compte, et non pas la catégorie effective où l'on se trouve le jour du contrôle. Il est possible de demander de descendre temporairement de catégorie, mais cela doit être porté sur l'acte de francisation par les AffMar. Les loueurs qui vous disent "allez-y, c'est bon" n'ont jamais fait cette formalité (du moins pas ceux avec qui j'ai eu ce genre de discussions).

Un canot de survie N places pour la 3ème catégorie peut compter comme engin flottant pour 2xN places en 5ème catégorie.

Le loueur n'est pas juridiquement directement responsable de ce que fait le locataire. Sa responsabilité ne serait recherchée qu'au cours d'un procès pour non-assistance à personne en danger, voire mise en danger par défaut de conseil, etc. Mais une zimple amende éventuelle lors d'un contrôle sera pour le locataire.

Dois-je le préciser, un skipper qui fait payer sa prestation sans être titulaire des diplômes et brevets requis, sans être assuré, sans déclarer ses revenus, est complètement hors-la-loi.

08 oct. 2004
0

Je serais plus dur

Un "skipper" qui accepte de partir dans ces conditions en ne prenant pas toutes les conditions pour que la croisiere soit un bon souvenir et non un cauchemard , pour ma part c'est un "RIGOLO".
josé

08 oct. 2004
0

Expérience vécue (toutes proportions gardées)
il y a 20 ans (à mes débuts de "skipper non payé et pour le plaisir"), j'ai embarqué 8 gaillards de la Royale (qui n'avait jamais navigué à la voile) pour un petit tour en GinFizz du côté des Iles d'Hyères ... Le mistral s'est levé ... fort !
Les 6 heures qui furent nécessaires pour rallier un abri sans trop de casse furent ma pire expérience maritime (et pour eux la dernière !).
Depuis, je serais plutôt du genre "navigation en équipage réduit !

Amicalement à tous ...

08 oct. 2004
0

rigolo?
Non, José, moi j'appelle ça un escroc doublé d'un con présomptueux:
que le bateau puisse ou non embarquer tant de monde, avec 14 passagers inexperimentés (je ne dis pas équipiers volontairement) et une
météo douteuse (voir plus haut), le mec va être transformé en nounou/chef du personnel/cuisinier/garde-chiourme et probablement infirmier (il serait étonnant qu'il n'y en ai pas un qui se blesse).

ca lui fera les pieds, je déteste les tricheurs.

Nicolas qu'en a marre de payer des charges sociales démentielles pour et à cause de ce genre de parasites.

0

allez, on s'en tient à la reglementation alors
bateau: voir sur la plaque CE, selon la zone de navigation.
gilets: bien entendu, un gilet par personne (spécial enfant si il y en a)
survie: selon législation de pavillon, pour le nombre de personnes embarquées (là ça risque de coincer)
Skipper: avec le brevet PPV s'il est rémunéré.

08 oct. 2004
0

Gilets -- et devoir de dénoncer ?
Pour les gilets, c'est un par personne +1 par tranche de 10 personnes au delà. Donc pour 14 à bord, ça fait 15 (ou 16, je n'arrive jamais à me souvenir si la première tranche de 10 compte, de toutes façons je m'en fiche, je ne navigue pas dans le boat-people, moi).

A se demander s'il ne faudrait pas dénoncer l'opération vis-à-vis des autorités compétentes, pour la faire empêcher? Cf le procès récent de gens qui n'ont pas pu empêcher un ami saoûl de prendre le volant. Ils ont été relaxés, mais la question de responsabilité demeure (5 morts).

Un truc que je n'ai pas compris: le loueur et le skipper ne font qu'un ? Un skipper-propriétaire arondissant ses fins de mois en faisant du charter au noir ? Si c'est le cas, il fait sans doute ce genre de choses habituellement, et si vraiment toute l'histoire est comme dite, il les fait de façon dangereuse. Le dénoncer pourrait sauver des vies un jour...

08 oct. 2004
0

Précision
Le loueur et le skipper sont différents.

08 oct. 2004
0

Y a-t-il vraiement un problème ?
14 sur un 50 pieds, ce n'est tout de même pas le radeau de la méduse :-D
Soit la météo est bonne et ce modeste voilier vaut bien une vedette de promenades, soit la météo est mauvaise et tout ce petit monde restera au port.
Beaucoup de claviers usés pour peu de choses...

08 oct. 2004
0

pour sortir de la situation...
... tu ne pourrais pas recommander à tes amis de louer 2 bateaux, au lieu d'un seul ?

Ca fait 2 bateaux de 6-8 personnes (genre 9-10m), taille plus maniable par une seule personne semi-compétente (bien sûr, il faut trouver un deuxième "skipper"). Ca facilite la vie à bord et limite les risques de conflit dus à la surpopulation. Et c'est très sympa de naviguer en flottille.

08 oct. 2004
0

tout bien considéré...
gatonegro,tu es dans le juste,nous nous sommes peut-être pris la tête pour pas grand chose.
Toujours est-il,que Jean-Michel,demandait conseil,c'est ce qu'il a obtenu.
Effectivement,maintenant,tout ce qui sera dit de plus,tiendra plus d'une discution entre gens de mer responsables,que du conseil à un débutant.
AMHA il a bien compris le message!!!!
cordialement à tous
jacquot

0

d'ailleurs...
qui a déja été à Risque?
si ça vaut la peine, j'y ferais bien une mini croisière aussi.
c'est où Risque? :-p

08 oct. 2004
0

Merci à tous
pour vos contributions,

J'ai effectivement obtenu les informations nécessaires et même plus.

Jean-Michel

08 oct. 200416 juin 2020
0

De rien!
Si vous êtes sages, je vous mets la tof APRES l'empannage :-D

08 oct. 2004
0

la tof, la tof, la tof , la tof, la tof, la tof, la tof, la tof, la tof, la tof, la tof,
Ben ouais, la tof, quoi ! :-)

08 oct. 200416 juin 2020
0

Bon...(éloignez ls enfants)
Je passe sur les épisodes intermédiaires (inutile de vous la faire ;-)
J'ai juste eu des nouvelles du skipper :-D

09 oct. 2004
0

soyons optimistes
comme jean michel se desiste ça fera 13 a bord! mauvais!

mais avec de la chance il y aura encore un desistement , donc a 12 il y aura une couchette par personne, c'est plus vivable! ils serons moins serrés que nous quand on était a 4 dans un corsaire (:&gt)super sympa!

si le loueur est sérieux il y aura le materiel de securité pour 12..

si le skipper occasionnel est sérieux , il fera le programme en fonction de l'équipage debutant:

premier jour:

petit breefing de securité donnant les consignes en cas d'homme a la mer, emplacement des gilets harnais, extincteurs pharmacie, boutons a ne pas toucher, largage de la survie..

répartition des roles trés précis et sans discussion , en mer et a terre, formation rapide sur chaque role..

sortie d'essai une demi journée, pour etre sûr, puis a lui de juger! on y va ou pas!

les autres jours:

depart a 11h du mat aprés grasse matinée et petit dej au croissants.
sortie par meteo pepere force 3 , tout le monde avec gilet, on met la voile une fois pour faire plaisir, et on rejoint l'abri le plus proche des force 5, au moteur! en moins d'une demi-heure, car le 50" bavaria a un moulin costaud..
douche et apéro a la marina tous les soirs,

tout le monde sera ravi de la croisiere et pourra dire au boulot qu'il a fait une semaine de voile d'enfer (:&gt)

aprés tout c'est le programme de 90% des plaisanciers..

elle est pas belle la vie ?!

bon, le seul vrai os, c'est si le moteur est en panne, la surprise meteo en moins d'une heure, la drisse dans l'hélice, la bome dans le crane, le skipper assommé ou a la baille.. il a interet a bien s'attacher.. ou a former le premier jour un coskipper en jugeant du plus apte ..

et puis qui n'a pas été un jour skipper amateur au noir ?(:&gt) payé en nature avec une caisse de champagne, ou juste gratuité de croisiere? on va pas jouer les hypocrites ..

bon vent a eux!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer