mini bouteille de plongée

Bonjour à tous,

j'ai entendu parler de mini bouteille de plongée. Juste un détendeur et une petite bouteille qui permet de rester sous l'eau 1/2 heure.
L'idéal en cas de gros pepin sous l'eau non?
Je suis preneur d'info (prix, aspect pratique,...)
Est ce compatible avec un fusil de chasse à bord?

Merci.

L'équipage
24 mar. 2003
24 mar. 2003
0

micro bouteille
Bonjour,
j'ai eu en ma possession une toute petite bouteille de plongée:
environ 1 litre en aluminium avec un détendeur en prise directe sur l'embout buccale.
l'autonomie dépend évidement de la profondeur mais à 10m elle ne dépasse pas 10 inspirations...
conclusions:
il vaut mieux être très "à l'aise" sous l'eau pour maitriser l'engin
elle est prévue plus ou moins pour être regonflée à partir d'un bouteille "normale" et il est pratiquement impossible de trouver un centre de gonflage qui accepte de la prendre en charge.

S'il s'agit de cette bouteille dont on parle il faut uniquement la considérer comme une bouteille de dépannage pour plongeur déjà bien équipé.

06 juil. 2003
0

micro bouteille
Pourrais tu me dire où tu as acheté cette petite bouteille d'environ 1 litre en aluminium avec un détendeur en prise directe sur l'embout buccale ?

24 mar. 2003
0

non, non...
il existe effectivement des petites bouteilles qui permettent de rester une "petite" 1/2 heure sous l'eau. Cà peut être très utile en bateau à mon avis, et certainement plus intelligent que d'avoir des pinoches! Personnellement, j'ai une bouteille de ce type. Maintenant, vis à vis de la législation stupide qui nous frappe, il est interdit d'avoir une bouteille et un fusil...

24 mar. 2003
0
  • d'info! Avez vous des infos sur prix, entretien, ou trouve t'on cela. Est-ce vraiment utile. (Plus que l'apnée?)
24 mar. 2003
0

Ca existe...
Il existe 2 sytèmes :
1°) Pony Bottle : c'est une petite bouteille de plongée de 4 ou 5 litres a equipé d'un detendeur complet ( 1° et 2° etage )
2°) Spare air : c'est une micro bouteille de 0.5 L équipée d'un détendeur fixé sur la bouteille.

Je suppose que tu faisais plutot réference au Spare Air.. On peut trouver ce systéme en france aux alentour de 400€ cf "au vieux plongeur" www.au-vieux-campeur.fr[...]uit.asp

Pour son autonomie, cela depend de la profondeur d'utilisation, mais disons que pour aller juste sous la coque, tu auras une autonomie maximun de 5 à 10 mn.

Pour l'entretien : c'est le même entretien qu'une bouteille standard de plongée en aluminium.
Concernant la bouteille, la legislation francaise impose soit une inspection visuelle tous les ans et une réépreuve tous les 5 ans, soit une réépreuve tous les 2 ans.
L'inspection visuelle ne peut etre faite que par une personne disposant d'un brevet TIV, et la réépreuve, que par des centres agréés. Au bout de 10 ans, la bouteille est considérée comme H.S. A noter que si les inspections/réepreuves ne sont pas respéctées, aucun centre de plongée n'acceptera de gonfler la bouteille...

Concernant le détendeur : la législation n'impose rien, en pratique on fait une révision anuelle du detendeur.

Personnelement je conseillerais de faire une révison anuelle de l'enssemble bouteille+detendeur, en s'adressant à un magazin de plongée, et de profiter de l'occasion pour faire le gonflage.

Concernant le fusil de chasse : En france il est interdit de posséder en même temps sur un bateau, un fusil de chasse et un équipement de plongée autonome. Cependant on peut demander une dérogation aupres des affaires maritimes...

07 juil. 2003
0

dérogation
bonjour j'ai vécu un moment sur mon bateau et j'avais demandé aux AFFMAR une dérogation pour stocker un fusil et le matériel de plongée, la réponse a été catégorique NON même si c'était mon domicile principal. C'était en 1995 à Sètes

24 mar. 2003
0

pourquoi pas un narguilé ?
dans le même esprit, j'ai déja vu et utilisé un narguilé, à base d'une bouteille de plongée standard + un flexible armé de 10 ou 20 m + un détendeur au bout.
Extrémement pratique pour tous les travaux sur la coque et l'hélice , et en plus, une autonomie trés longue, suivant la capacité de la bouteille.

07 juil. 2003
0

petite bouteille (pour plonger ....!)
Bonnsoir Léon,

Le type de bouteille dont tu fais état existe dans le réseau Scubchandler sous le nom Spareair.

Néanmoins vu le prix et le confort mon avis perso est d'avoir une bouteille traditionnelle "bas de gamme" type mono 12 litres sans gilet et tout le totim mais avec une détendeur 2 étages

Cordialement,

jamy

07 juil. 2003
07 juil. 2003
0

décompression ?
Question d'un béotien :
Faut-il prévoir un palier de décompression lorsqu'on plonge avec bouteille à environ 2m (intervention sur la quille ou l'hélice)?
Merci

07 juil. 2003
0

décompression ?
Question d'un béotien :
Faut-il prévoir un palier de décompression lorsqu'on plonge avec bouteille à environ 2m (intervention sur la quille ou l'hélice)?
Merci

07 juil. 2003
0

plongée
Pas de risque de décompression à cette profondeur d'autant que la durée sera limitée par le faible volume de la bouteille.Mais attention à vouloir descendre juste pour voir un petit plus bas car le problème majeur sera le danger de la surpression pulmonaire (l'air accumulé dans les poumons se détend comme un ballon s'il n'est pas expiré et donc distension puis eclatement des alvéoles pulmonaires).
Premier conseil s'initier un peu dans un club, l'apprentissage est simple et puis vous serez informer des contre-indications médicales.L'initiation à l'apnée vous sortira plus facilement d'un mauvais pas (contrôler un mouillage...). Néanmoins pour retrouver ses lunettes perdues dans un port ou faire un carénage un bloc est bien venu.Mais un bloc de 2 litres me paraît trop petit. J'ai un 12 litres et envisage de prendre un 6 ou 7 litres qui faut réviser tous les ans par un TIV, comme l'a écrit Patrice,le mieux auprès d'un club.Pour le détendeur pour cette utilisation acheter le plus simple voire d'occasion.Petite histoire: j'ai testé pour le carénage de mon antifouling auto-érodable, résultat j'ai travaillé dans un nuage et suis sorti de l'eau bleu!
Spade air cela semble allèchant mais je trouve cela un peu cher.

07 juil. 2003
0

j'ai un compresseur a bord..
Pour les interventions sur la coque, nettoyage de l'helice, éventuellement degager un cordage verifier le safran et si necessaire aller decoincer une ancre.. J'ai un petit compresseur 220 volts que je peux utiliser sur la prise de quai ou sur le groupe electrogene du bord..
C'est super pratique, pas de PB de regonflage ou de durée seule limitation la faible profondeur.. mais suffisant pour interventions sur tous points de la coque..

07 juil. 2003
0

explication pour le compresseur....
Hello,

Mister anonyme....pouriez vous expliques un peu plus précisément le montage avec votre compresseur?
Est 'il branché directement sur le détendeur?
Quel type de comprésseur est ce? Et quid des problémes de vapeur d'huile si il s'agit d'un comprésseur genre gonfleur?

Je serai trés intéréssé par plus de détails...

Moi aussi mon probléme est 'seulement' d'aller dégager une hélice ou inspecter la coque le tout à 1.50 mètres de profondeur maxi...

Bon vent

Philou

08 juil. 2003
0

Ah Ah Ah Ah Ah Ah Ah Ah ...
ben woui mais kom je suis professionnel.. C pas bien vu de s'exprimer sur CE fo Rhums.. on serait capable de dire que je cherche a vendre des Kom presseurs..

Et puis Kom je navigue en solitaire.. C pas facile de dire "Nous je" et le "moi je " est très mal considéré sur H E O..

Alors mes informations.. je les garde pour moi.. tant pis!..

A moins que tu ne me poses la question en direct sur mon E.mail et je me ferais un plaisir de te donner toutes les info..
Ou sur un autre forum.. mais sur celui là, mes interventions sont assez mal vues..

A.Nonyme (d'Hylas..) :0) :0) :0) :0) :0) ...

15 mar. 2004
0

coucou
j'adore votre site je le regarde tout les jours
au revoir

15 mar. 2004
0

C'est gentil de nous faire un petit coucou
Mais ne sois pas timide, si tu as une question à poser ou un avis à donner.

21 juin 2004
0

info sur la spare air ou mini bouteille...
je suis plongeur niveau 2 et ça fait un certain tps que je n'ai pas plongé.
Je voulais donc pour me faire plaisir le week end, utiliser une petite bouteille du type spare air........histoire d'observer les poissons pépère à 5 mètre.
Mais apparemment d'après tout c'que j'ai lu, c'est pas le top...

merci pour votre forum.

09 août 2010
0

narguilé
Bonjour à tous,
Je suis tenté par la réalisation d'un narguilé à partir d'un tetit compresseur 12 volts à membrane(pour éviter de respirer des vapeurs d'huile ou des micros particules)raccordé au deuxième étage d'un détendeur(faut-il prévoir un clapet anti retour?).Malgré toutes mes recherches,je ne trouve pas de compresseur adapté car les vendeurs précisent rarement le type de technologie(piston,piston sans huile,membrane...).J'ai pratiqué la plongée bouteille par défaut(depuis 30 ans et plus...en écrivant cela,je prends un coup de vieux!!)j'en connais donc les principes de base.Je suis plutôt apnéiste,chasseur( de carangues devant l'éternel).Cela pour rassurer les membres protecteurs qui craindraient pour ma santé(je suis raisonablement prudent).Quelqu'un pourrait-il me renseigner,marque et distributeur du compresseur?clapet?Flexible?etc...Belle eau pour tous.

09 août 2010
0

Narguilé ...
Bonjour,
Au départ, j’ai hésité entre les bouteilles et le narguilé. Finalement, j’ai opté pour le narguilé, qui est bien plus pratique si on se limite à des interventions sur la coque et le mouillage. Celui que j’ai est électrique et je l’alimente avec le groupe.
En fabriquer un soit-même avec une pompe à membrane me semble difficile à réaliser :
- le mien fait 1500 watts et sa puissance, très suffisante en surface, n’est pas de trop si on descend vers 15-20 mètres pour y faire des efforts(intervention sur l’ancre par exemple) Je ne suis pas sûr qu'il existe des pompes à membrane de cette puissance.
- La pression dans le tuyau est régulée à 8 bars et je doute qu’il existe des pompes à membrane capable d’assurer un débit respiratoire sous cette pression.
- Il est important de filtrer l’air à l’aspiration, si possible dans des filtres à charbon actif. La perte de charge dans les filtres est importante.
- Il faut un réservoir d’air tampon d’un volume suffisant pour « lisser » les variations de pression en amont du respirateur. (8 bars pour un confort respiratoire normal, compte tenu du diamètre de section du tuyau)

A l’usage, si on se limite aux interventions sur la coque et le mouillage, il n’y a pas photo. C’est bien plus pratique que les bouteilles. Entretien peu contraignant, encombrement bien moindre que l’ensemble bouteille-compresseur, plus confortable pour travailler. Evidemment, la plongée loisir se limite alors aux alentours du bateau car, à moins de choisir des tuyaux de grande section, on peut difficilement aller au-delà d’une quarantaine de mètres de longueur.
Pour ceux qui seraient tenté par le narguilé, attention : la physiologie de la plongée en narguilé est strictement identique à celle pratiquée en bouteille. Elle exige un minimum de formation et de pratique, le principal danger étant la surpression pulmonaire.
Cordialement.

09 août 2010
0

Narguilé, suite ...
Les compresseurs sont à piston sans huile. Un lien vers celui que je possède :
www.vieuxplongeur.com[...]34.html

09 août 2010
0

Mini boutielle de plongée
Bonjour,

Je suis plongeur (Instruceur), les petites bouteilles type spare air coutent un pont, et ne premettent pas de rester sous l'eau très longtemps, de plus vu que pas de manometre on ne sait pas ce qui reste.. d'ou le risque de vouloir prendre une inspiration, et là plus rien.. si pas l'habitude, grosse panique. meme juste sous la coque.
Il vaut mieux utiliser une bouteille de 4 à 5l, qui gonflée à 200 bars donnera environ 1h d'autonomie en surface et 30 min à 10m (200 bars x 5 litres en tablant sur 15 litres/min hors effort) La bouteille devra etre équipée d'un détendeur 1er étage, second étage + octopus, et d'un mano.. Si pas de formation plongée, bien faire attention à garder une respiration lente et profonde (élimination du Co) et ne jamais surtout à la remontée, meme de trois metres ne bloquer son souffle (risque d'éclatement des alvéoles pulmonaires)

09 août 2010
0

...
ou passé au moins son niveau 1 pour etre sensibilisé... C'est la moindre des choses que d'encourager un utilisateur a passer au moins le premier niveau.

Sachant que la plongée autonome c'est pour le niveau III.

Il y a des risques (même à 10m) !

09 août 2010
0

Risques
Effectivement, le mieux est de suivre ou de s'informer, même à 3m une remontée en bloquant sa respiration peut etre fatale. La pression augmentant d'un bar tous les 10m, c'est donc à ces profondeurs que le rique est le plus grand..
En apnée on peut descendre et remonter sans relacher sa respiration, en bouteille ou narguilé, jamais.. Il faut aussi se rendre compte que lors d'un effort, (dégagement d'une ancre ou travail sur un arbre d'helice) on va consommer plus, respirer plus vite, et donc augmenter le niveau de Co, qui va entrainer un sentiment de manque d'oxygène, d'ou réaction en chaine.. et essoufflement

31 août 201616 juin 2020
0

Bonjour à tous !
J'arrive avec plusieurs années de retard mais en lisant le convers, je crois que j'ai trouvé le produit que certains cherchent, il s'agit de la mini bouteille de plongée MiniDive. Elle pèse 2kg fait 0,5 l, 200 bar avec une autonomie en surface (ou faible profondeur) de 5 à 10 min. Elle est rechargeable par Mr et Mme tout le monde avec une pompe à air manuelle (comme une pompe à vélo) quasiment par partout.
Elle est utilisable par tous mais pas sous n'importe quelles conditions. J'ai plus d'info si cela vous intéresse !
Je laisse le site internet pour les curieux : minidive.com

31 août 201631 août 2016
0

La pompe manuelle gonfle à 200 bars? Ca fait quand même pas loin de 100 fois la pression d'un pneu.
Ne pas oublier de faire vérifier la bouteille tous les 2 ans conformément à la législation.
Perso j'ai une 2 litres mais ça fait 10-15 mn de travail sous la coque. Je suis passé à une 6 litres c'est plus confort.
0,5 litres ça fait 4mn, faut pas trainer..

31 août 2016
0

Oui la pompe gonfle à 200 bar (elle peut monter à 250 bar manuellement).
Non légalement tu n'est pas obligé de la faire ré-éprouver (il faut que le volume soit supérieur à 0,5 L ou que la pression (de service) soit supérieur à 200 bar. Cela étant il est (fortement) conseillé de la faire.
Effectivement l'autonomie va (fortement) dépendre de l'activité, astiquer une coque de bateau est, je suis d'accord, différent de regarder les poissons depuis la surface (sans activité physique).
Après il est vrai que comme l'équipement est beaucoup plus léger que des équipements qui utilisent des blocs de 4, 6, 7 L, le volume à déplacer est aussi plus faible, donc au final l'effort à "utiliser" l'équipement est plus faible, ce qui joue sur la conso (mais pas du simple au double on est bien d'accord :) )

31 août 2016
0

Ok, pour une mini intervention why not.
Mais sans carener sous l'eau, cette année il m'a fallu 10mn pour remplacer l'anode d'helice, il me restait 50 bars à la fin. Sous l'eau le temps passe vite..

31 août 2016
0

Oui, ce n'est pas un produit de performance du tout, c'est un produit pour aller voir les poissons sous l'eau quelques minutes ou un équipement de dépannage en cas de besoin.
Eh oui le temps sous l'eau semble différent d'au dessus et passe encore plus vite ! Si tu connais des personnes que ça intéresse hésite pas à faire passer l'info !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (27)

Les enfants de la mer

novembre 2021