Mettre le régulateur MPPT en amont du répartiteur des batteries ?

Bonjour,

Sur mon voilier, la sortie du contrôleur de charge MPPT du panneau solaire est connectée sur la batterie de service directement, et non sur l’entrée du coupleur à diode.

Selon vous, y a-t-il une raison ? Pourquoi, alors qu’on veut que l’alternateur et la prise de quai chargent la batterie la plus déchargée, voudrait-on que le panneau solaire ne charge que la batterie de service ?

L'équipage
10 juil. 2020
10 juil. 2020
0

Un répartiteur à diodes classiques silicium provoque un décalage de tension de 0,7V (pour compenser on trompe le régulateur de l'alternateur en décalant sa référence avec une diode silicium). Dans ce cas on a plutôt intérêt à être branché en direct batterie. Des répartiteurs plus récents ne décalent pas du tout ou très peu. Un régulateur étant fait pour protéger la batterie d'une surcharge doit pouvoir surveiller correctement la batterie qu'il doit charger.


10 juil. 2020
-1

ça dépend aussi de la puissance du panneau solaire, s'il est capable de charger les 2 parcs batterie (>= 100W), il faut impérativement un répartiteur faible perte comme dit outremer pour profiter d'une recharge des batteries correcte et surtout un maintien de charge lors des longues absences
par contre si le PS est de faible puissance, ça n'est que de l'entretien de charge et mieux vaut maintenir les batteries de service si on est souvent à bord et le moteur mis en marche régulièrement
JL.C


10 juil. 2020
0

Le répartiteur est un UNITECK UNIMOS 80A à faible chute de tension.
Le régulateur MPPT est un Victron SmartSolar 75.
Le panneau solaire est un 100W si les souvenirs sont bons.

Je déduis de vos conseils qu’il n’y a pas de contre-indication !


Blc29:Slt,Le Smartsolar est parametrable au moins via l'application dédiée sur tablette ou smartphone.Un petit tour sur le site victron pour la telecharger...www.victronenergy.fr[...]-100-20 ·le 11 juil. 2020 10:16
Blc29:Oups, copier/coller le lien...·le 11 juil. 2020 10:19
nbeaulat:Merci !·le 16 juil. 2020 12:34
10 juil. 2020
4

Le régulateur Mptt a besoin de voir la charge de la batterie pour fonctionner. Si il est branché sur le répartiteur il ne peut pas voir la tension des batterie à cause des diodes. Et ça ne marche pas.


11 juil. 2020
3

Perso j'ai un répartiteur au cul de l'alternateur, mais mon chargeur de quai, ainsi que régul de panneau solaire sont branchés directement aux bornes. Pour fonctionner efficacement, les chargeurs (de quai, reguls solaires et/ou éoliens), ont besoin de "lire" directement aux bornes des batteries.


11 juil. 202011 juil. 2020
1

sur la rive droite ou la rive gauche ???.
alain


11 juil. 2020
0

D'après la doc de ton répartiteur, il peut charger deux batteries à partir de deux bornes. Je ne vois donc pas d'opposition à câbler la deuxième batterie.

Je ne connais pas assez bien les répartiteurs modernes sans perte pour dire qu'ils peuvent ou non s'accorder avec un régulateur MPPT.

Plus généralement, comme dit plus haut, c'est parce que le régulateur MPPT a besoin de recevoir la tension de la batterie à réguler. Le répartiteur empêche cela.

Certains répartiteurs ont une borne de référence. Elle sert à ça.

Une ruse possible que j'utilise à mon bord parce que je veux charger trois batteries (1 moteur et 2 servitudes) est de créer une borne de référence avec un fil et une diode équivalente à celles du répartiteur.

Le régulateur voit la tension batterie (la plus sollicitée) mais ne peut charger qu'en passant par le répartiteur et alimente les trois batteries. La chute de tension par le répartiteur est compensée par la diode de référence. La chute aux bornes est toujours de 0,7V et mes batteries sont en permanence à 13,8V, ce qui me permet de laisser l'éolienne et le panneau solaire charger H24/J365.



11 juil. 2020
0

Merci pour vos réponses.

Je comprends que le problème que cela peut poser, en dehors d’une perte de tension, c’est l’absence de lecture de la tension de batterie par le régulateur.

Pour ce que j’en vois, dès qu’il y a un peu de lumière ambiante, il y a une charge effective de la batterie. Ce n’est que la nuit que mon régulateur me dit que la tension batterie est nulle...

Quel problème cela peut-il poser, d’après vous, que le régulateur ne lise pas la tension nocturne de la batterie ?


11 juil. 2020
0

La tension que tu lis sur le régulateur est la tension de charge des panneaux , ce n’est pas la tension de la batterie.
La nuit, tu dois avoir une tension nulLe provenant des panneaux .
Pour le vérifier, tu mesures (La nuit)Avec un voltmètre sur le régulateur la Tension provenant des panneaux Et celle Provenant des batteries.


11 juil. 2020
0

Albor : mon régulateur affiche la tension du panneau ET la tension de la batterie.

La tension de batterie donnée par le régulateur est a peu près nulle (0,07V) quand la tension du panneau chute (obscurité). Ce qui est logique : le répartiteur « isole » alors les batteries et ses bornes d’entrée ne sont plus sous tension.

Reste à savoir si cela pose un problème pour l’efficacité de la charge en journée, ça je n’en sais rien et c’est l’objet de ma nouvelle question :)


juliusse:Évidemment, cela va poser un problème, le régulateur ne pourra pas ajuster sa courbe de charge.·le 11 juil. 2020 14:31
14 juil. 2020
0

Bon, je pense que je vais mettre le régulateur en amont du coupleur de batteries.

De toute façons, quand il fait jour, il faut que ça charge au maximum (et c’est ce qui se passe), et la nuit, le régulateur ne « voit » certes pas la tension de la batterie, mais il ne peut de toutes façons pas faire grand-chose sans production d’énergie !

Le seul inconvénient me semble donc être la légère perte de tension, mais qui est de toutes façons là aussi avec l’alternateur et avec le chargeur de quai.

Merci pour vos conseils !


14 juil. 2020
1

Fais comme tu veux, mais ainsi, ni ton chargeur de quai ni ton régulateur ne pourront fonctionner correctement, et passer en floating au bon moment. Il en resultera une usure prématurée des batteries.


James :Hello,D'accord aussi je ne ferais pas ce montage. Le régulateur du panneau va travailler en aveugle c'est pas bon du tout.Et si je dis pas de bêtises quand tu seras au moteur et que l'alternateur charge la batterie en plein jour le panneau va délivrer le max...Tout le monde te dit qu'il faut qu'il lise les batteries,c'est qu'il y a une raison...100w de panneau c'est pas un petit de 20watts...Ton Victron Mppt n'a pas deux sorties de charge pour deux batteries ?Il y a des régulateurs équipés pour ça.. ·le 14 juil. 2020 09:30
roc:Exact. Ca ne sert rigoureusement à rien de payer le prix d'un régulateur MPPT si c'est pour l'empêcher de fonctionner en MPPT.·le 14 juil. 2020 10:36
14 juil. 2020
1

Et en plus il y a un risque pour le régulateur. Dans tous les cas il vaut mieux le paramétrer en 12 V plutôt que le laisser en "12/24 V automatique".


14 juil. 202014 juil. 2020
0

en effet, le régulateur ne pourra pas fonctionner correctement, un mppt a besoin d'une alimentation stable pour fonctionner en faisant tourner un algorithme et mémoriser des infos (surtout les victrons avec leur algo de battery life...), donc il n'est pas sûr qu'il soit correctement alimenté par le PS pour la fonction, je n'ai pas de schéma, mais à priori l'alimentation de l'électronique du régul est faite à partir de la batterie, s'il y a une diode entre la batterie et le régul, celui ci ne sera alimenté que pendant les impulsions de charge (fonctionnement des mppt en découpage), donc avec des périodes sans alimentation; alors je pense que le fonctionnement ne pourra pas être correct, contrairement à mon post du haut je crois que c'est une erreur de câbler sur commun le répartiteur
sur un pwm basique ça marchotte
sur un mppt pas sûr du tout, il vaut mieux demander à Victron mais je crois que la réponse c'est non
pour ma part j'ai un cyrix qui ne fonctionne qu'avec le moteur, donc pas de recharge avec le PS. j'ai donc, pour maintenir la charge de la batterie moteur, mis une diode (schottky) entre la sortie du régulateur et la batterie moteur; la recharge n'est pas parfaite, mais le maintien de charge suffit à démarrer le moteur même après 6 mois d'hivernage. c'est un peu schaddock, mais ça marche
et pour répondre à la question primaire, on ne recharge que la batt service par le PS parce qu'elle est sollicitée qd le moteur est coupé en nav à la voile
JL.C


juliusse:Même avec un PWM, en cablant sur le commun, ça reste selon moi un montage de merde.·le 14 juil. 2020 15:20
Elect:+1, un PWM fonctionne de la même manière qu'un MPPT il doit pouvoir être en contact direct avec la batterie....sans cela comment pourrait-il réguler...concernant le MPPT, sa régulation est aussi muni d'un PWM qui contrôle un convertisseur DC-DC....eh oui·le 14 juil. 2020 18:11
15 juil. 2020
0

je suis d'accord, mais j'ai fait le test et ça marchotte, avec un régul basique d'électronique analogique genre chargeur ancienne génération
je ne parle pas des régul d’aujourd’hui qui, capable de dire papa maman, ne sait pas travailler en mode dégradé
les systèmes avec processeur, c'est bien qd ça marche, mais il faut des conditions de fonctionnement stable, ce qui n'est pas le cas pour ce dont on discute
JL.C


15 juil. 202015 juil. 2020
0

Merci, j’ai bien compris tous vos arguments.

L’avantage essentiel du MPPT est de de mettre toute la puissance captée par le panneau en 12V, et donc de ne pas bêtement écrêter une partie de la production. Et je vous confirme que ça fonctionne très bien chez moi, je vois sur mon moniteur que toute la puissance produite par le panneau est injectée en sortie. Et c’est tout ce que je demande à mon régulateur.

Alors certes, quand le soleil disparaît, le MPPT s’arrête de débiter, et à ce moment-là la tension de batterie qu’il voit est effectivement 0V. Mais j’ai encore du mal à comprendre ce que ça va changer, la nuit il ne se passe rien, et le jour je veux que ça charge à fond.

Je vais donc demander au fabricant.

Merci en tous cas pour vos éclairages, et je vous donne la réponse quand je la reçois !


James :Non ça n'est pas tout ce qu'on demande à un regulateur...On lui demande de reguler !Quand tes batteries seront à bloc pour une raison x ou y il ne faut surtout pas qu'il continue à envoyer toute la puissance .D'après toi il va se passer quoi dans ce cas là s'il n'a pas d'infos de la batterie ?Il continue à envoyer la puree...Et tu crois que tes batteries vont apprécier ?Il n'est pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...J'abandonne cette discussion stérile. ·le 15 juil. 2020 15:50
15 juil. 2020
1

De toute façon, il suffit de lire attentivement le manuel et on a la réponse.


nbeaulat:Top ! Tu l’as trouvé à quel endroit ? Je l’ai lu et relu, et je n’ai jamais trouvé de mention spéciale à ce sujet. Dans la version française ?·le 16 juil. 2020 12:37
16 juil. 202016 juil. 2020
1

Bonjour à tous, et merci pour vos commentaires animés.

Je précise à ceux qui s’offusquent que je n’adopte pas leur préconisation, que je cherche ici des arguments techniques (fonctionnement précis de l’électronique) ou des expériences vécues (« Je l’ai fait et ça n’a pas marché ») pour être convaincu de la meilleure solution. Le sujet est techniquement compliqué, les appréciations telles que « le régulateur a besoin de voir la batterie » ont l’avantage de la simplicité, mais ne traduisent pas fidèlement le fonctionnement d’un circuit électronique. Permettez donc, sans vouloir vous offenser, que je puisse ne pas être convaincu par certains arguments, sans le prendre pour une attaque personnelle (on appelle cela « débattre »).

Juste pour être précis, on peut rappeler ce que signifie MPPT : cela signifie que, lorsqu’un panneau solaire débite par exemple 96W sous forme de 3A sous une tension de 32V, le régulateur est capable de transformer cela en un courant de 8A sous 12V, et donc de transférer la totalité de la puissance à la batterie (avant le MPPT, on perdait toutes une partie de la puissance en écrêtant à 12V).

Cette fonction marche parfaitement dans la configuration « régulateur sur séparateur ». J’observe en permanence courant et tension aux bornes du panneau et du régulateur, et ça marche nickel.

Idem pour la gestion des modes « float”, “bulk” etc qui semblent parfaitement gérés, en tous cas les ratios et les moments de passage d’un mode à un autre me semblent tout-à-fait corrects.

Et, bien entendu, concernant une éventuelle surcharge de la batterie, elle n’a aucune raison de se produire puisque le MPPT « voit » la tension de la batterie quand celle débitée par le panneau est supérieure (principe de la diode), dont je pense que la présence d’un séparateur ne comporte aucun risque de surcharge. Idem pour l’alternateur, qui est un générateur avec une tension max, et qui ne peut donc pas surcharger la batterie, par construction, même en mettant un chargeur de quai ou un régulateur MPPT en parallèle.

Le seul inconvénient est que la tension de la batterie « disparaît » lorsque la tension délivrée par le MPPT est inférieure (donc au coucher du soleil). Mais, à ce moment-là, la seule chose que pourrait faire le MPPT, ce serait décharger la batterie. C’est pour cela que je ne vois pas trop le problème, et que je suis intéressé par tout témoignage ou explication scientifique sur les conséquences de cette « déconnexion » nocturne.

Dans le respect des débats contradictoires bien entendu.


16 juil. 2020
1

Le schéma de Victron pour l'implantation des régulateurs MPPT est un lien ci dessous.
On peut faire abstraction de tout un tas de trucs, mais l'installation ressemble bien à ce qu'on a sur les bateaux.

Constatation importante : TOUT ce qui se trouve entre le MPPT et les batteries de servitudes à gauche est passif : ce sont des coupe-circuit, des barrettes, des fusibles... mais aucun répartiteur ou je ne sais quoi. Eux se trouvent en bas à droite, c'est un autre circuit.

Maintenant, chacun peut croire et faire comme il veut...


16 juil. 2020
0

en fait c'est plus compliqué et dépend de la conception du régulateur
la nuit, comme tu le dis, tt s'arrête et le régul n'est plus alimenté, il repart donc à zéro ts les matins
selon la conception, il peut perdre tte l'historique de charge, ce qui, d'après victron ds ses pub est utilisé pour gérer la durée de vie des batteries, par exple gérer une surcharge de tps en tps pour désulfater les batteries, et autres algorithmes qu'ils disent intégrer ds leurs chargeurs
si les données sont perdues par manque de tension, le régul n'est pas utilisé à 100% puisqu'il n'aura plus l'historique
en théorie on doit connecter la batterie avant le PS, pour que le régul se positionne en 12 ou 24V, et éviter un fonctionnement anarchique au démarrage; en général ça se passe bien si on ne le fait pas ds l'ordre, la techno a évolué mais bon, c'est dans la notice
c'est pourquoi il faut demander à victron ce qu'il en pense étant donné qu'on ne sait pas ce qu'il y a ds la boîte bleue
JL.C


nbeaulat:Je suis tout-à-fait d’accord avec toi ! Le seul risque est la perte de données historiques. Et je vois dans l’interface de mon régulateur qu’il stocke les données pendant de très nombreux jours. Je pense donc que le préjudice est modéré...·le 21 juil. 2020 02:54
17 juil. 2020
0

Bonjour,

@matelot@19001

Je suis tmobé sur ce fil et étant en plein dans la remise à niveau de mon installation la question initiale du fil m'interpelle beaucoup. Aurais tu l'extrème bonté de nous indiquer ou se situe, dans le manuel victron, l'information qui répond à la question? J'ai beau avoir lu avec grande attention, je n'ai pas mis le doigt dessus.

Cdlt


0

Je ne comprends toujours pas pourquoi un régulateur de charge devrait être connecté directement à une seule batterie alors que les fabricants indiquent qu'ils peuvent gérer 1 ou 2 'parcs' de batteries.

Ce serait un non-sens que de ne charger qu'une seule batterie ... Si un PS ne doit être connecté qu'aux bornes d'une batterie, alors il faudrait un PS par batterie ! soit 1 PS pour le moteur, 1 PS pour la servitude 1 et 1 PS pour la servitude 2 !!! C'est pour éviter cela qu'existent les répartiteurs de charge.

Un répartiteur de charge est sensé informer le régulateur qu'il à besoin de courant pour recharger la batterie X, Y ou Z ; cela déclenche un flot de courant qui arrive sur l'une des entrées du répartiteur, que lui-même redirige vers la borne de sortie correspondant à la batterie X, Y ou Z qui en a besoin (voir schéma ci-dessous).


0

Bonjour,

le débat semble clos ici :
community.victronenergy.com[...]on.html

Ca fonctionne avec un répartiteur Argofet et un MPPT Victron mais ce n'est pas approuvé par Victron. A voir avec d'autres fabricants.
La mise en parallèle avec relais genre Cyrix me semble plus simple. Le must de la simplicité étant à mon humble avis de laisser la batterie de démarrage tranquille. Dans le cas d'un second parc servitude à recharger, j'utiliserais un Cyrix si pas moyen de mettre un MPPT avec panneaux dédiés.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (61)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021