meteo france... suite

le journal du net

Demi-tour partiel pour Météo France : le 15 juin, dans une enquête JDN, l'entreprise publique annonçait qu'elle passait sous formule payante une large partie de ses services en ligne, et notamment ses prévisions nationales à trois jours, jusqu'alors gratuites. Une mesure qui n'est pas passée inaperçue dans la population internaute.

A l'époque, Pascal Venzac, responsable marketing chez Météo France, justifiait ce revirement stratégique avant tout pour des raisons financières (lire l'interview). "Le modèle économique basé sur les recettes publicitaire sur lequel nous avions initialement tablé sur Internet n'a pas fonctionné, expliquait-il. Or, il est important pour Météo France, comme pour les autres sociétés qui diffusent des informations météo sur Internet, d'avoir un modèle économique stable."

C'était sans compter sur la réaction des internautes et des associations de consommateurs, qui n'ont guère apprécié de voir passer un service jugé comme "public" sous le règne du premium. Les formules proposées (abonnement mensuel à 3,9 euros par mois ou paiement à l'acte de 0,56 euro via Audiotel) ont découragé la quasi-totalité des habitués de Meteo.fr, qui se retrouvaient à errer sur le Web à la recherche d'une autre source d'information météorologique gratuite. Un trafic nomade, et passablement remonté dans les forums sur Météo France, qui a fait le bonheur des sites Internet de Météo Consult ou de La Chaîne Météo, gratuits sur les prévisions nationales à court terme.

Le 20 juillet dernier, une enquête publiée par UFC-Que Choisir dénonçait le passage au payant du portail de Météo France. L'Union des consommateurs s'étonnait notamment qu'une entreprise financée à 55 % par l'Etat puisse recourir à une formule premium sur les prévisions météorologiques de base.

Face à cette fronde généralisée, Météo France a décidé de lever le pied. Dans Le Monde daté du 23 juillet, Jean-Pierre Besson, PDG de Météo France, admet que la stratégie choisie était brutale. "Sans doute, indique-t-il, avons-nous mal placé la ligne de partage entre ce qui doit être gratuit et ce qui peut être payant. Nous allons donc rétablir les prévisions globales à trois jours gratuites pour l'ensemble du territoire."
Fin septembre, une fois la période promotionnelle terminée sur l'actuelle formule payante, le site devrait proposer en accès gratuit une carte nationale avec des prévisions sommaires à trois jours. Les autres prévisions, notamment locales ou par activité (maritime, montagne, agriculture...), resteront en revanche payantes. Un faux pas marketing de Météo France qui aurait été sûrement anodin en plein hiver, loin des vacances d'été et des craintes résurgentes de canicule.


le nouvel obs

TOULOUSE (AP) -- Une partie des prévisions de Météo France consultables sur son site Internet vont de nouveau être gratuites, a annoncé jeudi après-midi Jean-Pierre Mac Veigh, directeur commercial et de la communication de l'établissement public.
La direction de Météo France revient ainsi sur une décision prise le 15 juin dernier rendant payantes les prévisions à trois jours, celles du jour même restant gratuites.
«Le passage au modèle payant et sur abonnement était rendu obligatoire par l'échec du modèle économique de notre site Internet financé par la publicité. Nous avons écouté les réactions des internautes de notre site ( )qui ont admis le passage au payant, mais souhaitaient davantage d'informations gratuites», explique Jean-Pierre Mac Veigh qui précise que pour des raisons techniques inhérentes à la gestion du site «le changement de formule ne s'effectuera qu'au mois d'octobre».
Les internautes auront ainsi accès à des prévisions gratuites détaillées à une échéance de 18 heures et à des prévisions globales à trois jours. Le reste des informations détaillées seront toujours soumises à des abonnements.
Pour Franck Attia, rédacteur en chef adjoint de la revue des consommateurs «Que choisir» qui a publié mardi sur son site une étude comparative des prévisions de Météo France et de deux de ses concurrents, l'annonce faite par la direction de l'établissement public «ressemble à de la poudre aux yeux».
«Le consommateur ne verra pas beaucoup de changement par rapport à la situation actuelle», dit-il. Pour Franck Attia, «obtenir une carte de France avec des prévisions détaillées» à trois jours «est possible sur des sites concurrents de Météo France», de façon gratuite. Il a jugé «regrettable» que cela ne soit pas le cas sur le site de Météo France. AP

L'équipage
23 juil. 2004
23 juil. 2004
0

si j'ai bien compris
les prévisions maritimes vont rester payantes non?

23 juil. 2004
0

a quand le retour
des previsions météo sur france inter à des horaires décents ? et exploitables au large, et pas à six heures moins cinq...est-ce qu'on ne pourrait pas faire une petition ... :-)
olivier

23 juil. 2004
0

Meteo..."FRANCE"...pas franche...?
Si j'ai moi-meme bien compris meteo france va faire un peu de demagogie pour faire passer la pillule de l'arret de service public digne de ce nom:
De la prevision meteo a 3 jours "sommaire..." , donc inutilisable pratiquement (sauf a prevoir un volley sur la plage ou une ballade en foret avec un imper au cas ou...) et une meteo utilisable par les actifs (navigateurs montagnards ou paysans...)payante ! C'est le progres!
Si les inventeurs des telephones cellulaires (ou meme des simples allumettes...)avaient pratiques la meme politique pour chaque technologie qui y participe (miniere metallurgique electrique mecanique electronique plastique chimique etc,etc...)les dirigeants de meteo france ne feraient plus grand chose...Y-pensent-ils ?

23 juil. 2004
0

le problème:
si ils prédisent des choses fausses et qu'on a payé pour un service non rendu, on pourrait se retourner contre eux, non?

23 juil. 2004
0

un petit coup de gueule pour dire que
les "habitués" de météo france ne doivent pas avoir bien besoin d'une météo fiable s'il ne sont pas prets à payer le prix d'un demi paquet de clope par mois pour voyager en sécurité..

amicalement

ceci dit je trouve que le montant des impots et taxes de ce pays permettraient certainement de financer un service public bien + utile que certains autres...

25 juil. 2004
0

Des impots pour...pas de meteo non plus!
Il n'y avait deja plus (ou beaucoup moins...) de poste, plus de maternites, plus d'hopitaux, plus de transports etc, etc...
Normalement les impots, sous toutes les formes possibles, sont censes etre utilises pour des services visant l'interet du citoyen en tant que tel. Depuis pas mal de temps les elus, qui decident de l'utilisation de l'argent des impots, utilisent l'argument de la soit-disante responsabilite ou de la culpabilite ou vexation de "ceux qui n'auraient pas les moyens..." pour refaire payer une 2eme fois, en somme, ce qui est deja paye et donc DU, comme service publique. Pendant ce temps la l'argent est utilise pour des interets prives par la forme de subventions d'entreprises ou renflouements de societes diverses; quitte a nationaliser et privatiser suivant les besoins des tours de passe-passe; quand l'argent n'est pas utilise tout bonnement par les memes a creer des entreprises (de services, techniques ou financieres), en s'essayant a jouer les professionnels sans prendre de risques personnels. Le contribuable paye ensuite les dettes faites par ces irresponsables qui ont de plus tres souvent mis les memes entreprises en cessation par le fait qu'ils se sont parfois un peu trop servis en salaires ou en benefices divers...
Doit-on accepter que nos impots ne nous soient plus redistribues sous forme de services ?
En sommes il y auraient une sorte de volonte a retablir le regime du moyen age: nos impots pour faciliter la vie et le confort du nouveau suzerain, l'elu, qui s'estime etre a lui tout seul un vrai cadeau de service publique par le simple fait de ses convictions (croyances).
Ben pourquoi pas! (Normalement la parano cela se soigne , cela ne s'encourage pas !)

25 juil. 2004
0

oui et non jitzo
ils ne veulent pas revenir au moyen age car il n'y aurait aucun interet pour eux

au moyen age tu payais des impots énormes à tes deux maitres: le seigneur et le clérgé

maintenant tu paies des impots bien + conséquents, mais à beaucoup + de maitres:

municipalité, département, région, état, organisme para-étatiques donc para-fiscaux, ce qui représente une charge que nos ancetres auraient trouvée insupportable

amicalement

30 juil. 2004
0

oui, oui...
...A 2 maitres...
dont le comte dans le comté,dont le duc dans le duché, dont le baron dans la baronnie etc,etc..!
Depuis la decentralisation c'est pareil. En fait il y a juste les appellations qui ont change.(communes, cantons, departements, regions ont retrouve leurs seigneurs) Le clerge y aurait-il perdu ? Ne va -il pas revenir lui aussi FAIRE LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS...! ;-)

30 juil. 2004
0

oui, oui...
...A 2 maitres...
dont le comte dans le comté,dont le duc dans le duché, dont le baron dans la baronnie etc,etc..!
Depuis la decentralisation c'est pareil. En fait il y a juste les appellations qui ont change.(communes, cantons, departements, regions ont retrouve leurs seigneurs) Le clerge y aurait-il perdu ? Ne va -il pas revenir lui aussi FAIRE LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS...! ;-)

25 juil. 2004
0

l'info valable abonde.
Tant sur le net, que par la radio ordinaire que par la BLU, l'information météo crédible souvent jusqu'à 5 jours et parfois jusqu'à 10 voir 15 jours, avec les réserves d'usage au delà de 3/4 jours abonde. N'oublions pas que l'info initiale est mondiale et que jusqu'à 3/4 jours, tous les grands modèles donnent sensiblement une info équivalente en tout cas très proche. (cf : www.westwind.ch[...]/

conclusion : que météo France aille se faire foutre, même si arpège est un super modèle et nos ingénieurs de première bourre.

Payer de l'info spécifique, personnalisée, c'est normal, mais payer de l'info existante de toute façon c'est la honte d'un service qui se dit public.

Razvag

26 juil. 2004
0

Du vent...
car c'est de cela qu'il s'agit, vendre du vent.
N'oubliez pas que ce ne sont que des "prévision" Ce qui amène à dire "nous pensons que... et cela SANS engagements.
Apprenons à regarder le ciel, mes prévisions à 24 heures faites en regardant le ciel (et non une banque de données)sont souvent plus justes que Météo France. Les journaux et pleins de sites ainsi que les TV vous donnes toujours une carte sattelite suffisante pour qui comprend un tant soit peux les phénomènes météo et permettent de se faire sa propre idée de l'évolution (mais ne pas oublier de regarder les signes que le ciel nous envoies).
Et puis comme tout le monde le sait, les marins savent lires dans les nuages . . . ;-)
Bon moi j'ai pas le net à bord donc en fait c'est un faux problème et la radio + navtex + observation du ciel me suffisent.
Cerise sur le gateau: comme je suis pas Français et ne vit pas en France, les histoires de service publique Français ... :-D
Bonne nav à toutes et à tous

Serge (Pole-Pole)

26 juil. 2004
0

Du vent...
car c'est de cela qu'il s'agit, vendre du vent.
N'oubliez pas que ce ne sont que des "prévision" Ce qui amène à dire "nous pensons que... et cela SANS engagements.
Apprenons à regarder le ciel, mes prévisions à 24 heures faites en regardant le ciel (et non une banque de données)sont souvent plus justes que Météo France. Les journaux et pleins de sites ainsi que les TV vous donnes toujours une carte sattelite suffisante pour qui comprend un tant soit peux les phénomènes météo et permettent de se faire sa propre idée de l'évolution (mais ne pas oublier de regarder les signes que le ciel nous envoies).
Et puis comme tout le monde le sait, les marins savent lires dans les nuages . . . ;-)
Bon moi j'ai pas le net à bord donc en fait c'est un faux problème et la radio + navtex + observation du ciel me suffisent.
Cerise sur le gateau: comme je suis pas Français et ne vit pas en France, les histoires de service publique Français ... :-D
Bonne nav à toutes et à tous

Serge (Pole-Pole)

26 juil. 200416 juin 2020
0

C'est bien mon grand
T'as raison de savoir lire dans les nuages, surtout au luxembourg... comme ça tu sais si il pleuvra ou si il pleuvra ;-).
Mais, je vois pas la nécessité du reste de ton intervention. Tu connais tous les systèmes des bassins où tu navigues, toi ?
Ben dis-donc, je m'prennais pour un caid, mais alors là chapeau. Et ton bassin préféré, c'est pas les tuileries par hasard :-) ?

27 juil. 2004
0

Marrant,
Les boires et déboires de Meteo France sur le web,
d'un coté on veut faire payer les plaisanciers, pis on s'engage à fond dans le GMDSS, qui vu la zone de couverture, doit lui couter la peau des fesses ;-):

weather.gmdss.org[...]ss.html

Vô mieux aller sur westwind ou le dwd chercher de l'info gratuite.
Et si vous aimez la meteo "marine" n'oubliez pas de faire un tour chez Franck, le vieux gourou brittiche vous montre comment recuperer des tofs satellites pour une poignée de $:

www.franksingleton.clara.net[...]/

27 juil. 2004
0

He bien evenkeel...
Si je suis au luxembourg c'est pour garnir la caisse (non je ne suis pas luxembourgeois).
Mon bassin de navigation est tres large (non ce n'est pas la Moselle ;-)).
Tu ne comprends donc pas mon intervention? Juste en 2 mots: comment faisait-tu avant internet?
Meteo france payant, c'est un faux probleme, c'est tout.
Et si on envoyais un fil de coup de gueule sur un service qui n'existe pas encore et qui de gratuit passera à payant d'ici quelques années histoire ce coup ci de ne pas etre pris au dépourvus?
Sans rancune et bonne nav

Serge (Pole-Pole)

27 juil. 2004
0

oh moi, c'est juste pour rigoler,
je m'en fous de tout ça, je sais à peu près lire les plus vilains nuages et de toute façon je ne navigue pas, alors la météo marine, je l'écoute sur VHF :-D :-D.
Quand je navigue je la prends avec JVCOMM.

Et puis te défend pas, luxembourgeois c'est pas une tare.

Remarque, j'ai rien contre ton passage sur ce fil non plus, au moins on a fait connaissance ;-).

A+ et en esperant que tu remplisses vite ta caisse de bord.

PS : Si ça t'interresse, envoie moi un message, j'ai pas ton mail.

27 juil. 200416 juin 2020
0

Merci evenkeel
mais c est pas la caisse de bord que je remplis car ... mon beau Pole Pole a été coulé il y a 2 ans dans la lagune d'Abidjan un soir du 19 septembre 2002 à la suite d'un coup d'état à moitié avorté :-(.
Donc c'est plus que la caisse de bord que je doit regarnir (snif) mais pas de panique, je navigue beaucoups sur les bateaux des copains (et dans 15 jours je descend d'Oostende vers les canaries avec un copain).
Pour mon mail, je le laisserais plus tard si un jour je monte à bord d'hisse et ho.
Et comme tu le disais si bien, mon bassin de navigation est énorme et je ne prétend pas connaitre les systèmes propres à chacuns d'eux.
Regarde ce ciel en photo, très interessant.
Amitiées

Serge (Pole Pole)

PS: moi aussi c'est pour rigoler que je suis sur ce fil, et un peut aussi pour titiller les humeurs des internautes marins.

30 juil. 2004
0

meteo
bah
suffit de prendre une grenouille a sont bord ;-)

19 oct. 2004
0

La fréquentation du site de Meteo France doit être en baisse ..
Reçu ce jour de méteo-france suite à un mail envoyé au printemps quand les prev. sont devenues payantes.


Cher Internaute,

Vous avez contacté Météo France il y a quelques mois pour réagir à sa nouvelle politique tarifaire de consultation des prévisions météorologiques sur son site Internet.

Afin de faire évoluer cette politique tarifaire et répondre ainsi aux attentes de ses usagers, Météo France organise une consultation des utilisateurs de son site Internet.

Pour réaliser cette enquête, Météo France a fait appel à l'institut d'études CSA, qui mènera la consultation en toute indépendance.

Nous souhaiterions vivement que vous y participiez. Pour ce faire merci de nous le faire savoir en cliquant sur le lien ci-dessous (ou en recopiant l’URL suivante dans votre navigateur) et de répondre à quelques questions.

www.csa-interview.com[...]Web.dll

En vous remerciant de votre fidélité et de l'intérêt que vous prenez à notre service, recevez, Cher Internaute, l'expression de nos meilleures salutations.

L'équipe du site Internet de Météo France


A la fin du questionnaire, si on accepte une enquete complementaire par téléphone, on se voit offrir un an d'abonnement gratuit par meteo france pour remercier d'y participer.

Visiblement le modèle des prévisions payantes a du mal a trouver son equilibre, peut-être du changement dans l'air....

PS: J'ai re-essayé et ça ne marche pas une deuxième fois sur la même adresse, sinon j'aurai été content que d'autres puissent en profiter. :-D

20 oct. 2004
0

Moi aussi
Je viens de recevoir la même chose, Je pense que c'est une offre promotionnelle déguisée, car une fois que tu as gouté pendant un an à ton abonnement flash gratuit...Il y a forte chance pour que tu récidives d'une manière lucrative pour eux...
Je me pose une question: "Si Météofrance fait payer un service, il doivent donc te donner de bonnes infos, non? Sinon on doit pouvoir porter plainte pour fausses informations et non respect du contrat comerciale sous-entendu à ton abonnement...La météo étant une "science" non exacte, comment peut-on faire payer de l'à-peu-près?
C'était juste une réflexion.

20 oct. 2004
0

Ne pas confondre ...
Obligation de moyens et obligation de résultats ...

TOn toubib a une obligation de moyens, pas de résultats, sinon ils seraient tous en prison :-)

Idem pour la météo.

20 oct. 2004
0

a pierre
c'est comme la medecine: il n'y a pas obligation de resultat, on paye (par les impots ou par abonnement) un travail, dont sont issues des prévisions avec un indice de probabilité associé.

Une cooperative agricole du sud a porté plainte a meteofrance , cause un orage non prévu qui a masacré la récolte: le tribunal a trés justement débouté.

Sinon on va arriver comme en chirurgie : le prix de l'assurance recours contre les patients mécontents sera ajouté a la facture, et on a rien gagné.

20 oct. 2004
0

pourtant
en chine imperiale, on ne payait son medecin que quand on était bien portant..
le pb en France c'est qu'on ne veut pas payer quand on va bien ni quand on va mal (:&gt)

sur la meteo, je suis d'accord a part ça, qu'un service public gratuit ne peut devenir payant: meme jurisprudence que celle qui a permis de supprimer le peage de Roques a Toulouse: une nationale ne peut devenir un autoroute payant, sans qu'une voie gratuite équivalente ne soit maintenue.. et aprés 3 ans de procès, le peage a été demantelé (3ans!!)

20 oct. 2004
0

meteo france
hello,
pour moi, ils peuvent faire toutes les promos qu'ils veulent depuis qu'ils rempacent les previsionnistes par des ordinateurs, leur fiablilité est en chute libre. la derniere fois que j'ai appellé leur repondeur, il m'annonçais un 3-4 de noroit et je me suis pris un gros 6 de suette. c'est pas tout à fait la meme chose.
alors depuis je ne m'en preocupe plus, je regarde eventuellement la meteo general à la tele avant de partir et j'avise en sortant. un fois en mer, de toute façon le mauvais temps on le voit venier et soit je m'abrite, soit je me prepare pour une polka.
en ce qui me concerne ils devraient etre privatisés, ainsi ils ne seraient plus un service public à notre charge sans retour utile.
j'aime bien le fonctionnaires, il en faut mais ceux ci me font l'effet de nuisibles dangereux.
(dans mon histoire, j'avais des gens qui venaient decouvrir la mer à bord et bien je peux vous dire qu'ils ne sont pas prets de remettre les pieds sur un bateau à voile, et heureusement que le mien est sur, un corsaire en confiance est allé au tas ce jour là, pas de degats humain par chance mais le gars y a laissé son mat et une voile neuve).
bon vent
jpierre

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (195)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021